Népal | Voyage en petit groupe

Sur les pistes du Mustang

Randonnée à cheval au Népal, de village en village, entre la vallée de la Kali Gandaki et ses pics enneigés

  • 18 jours sur place
  • à partir de 2899€
  • (hors aérien)

Recevoir une alerte

avec les nouvelles dates de départ

Ajouter à ma sélection

Vous aimerez...

  • Explorer Katmandou, Lo-Manthang et les petits villages authentiques du Mustang
  • Chevaucher les robustes petits chevaux népalais à la conquête du "Royaume interdit"
  • S'imprégner de la culture tibétaine particulièrement présente dans cette enclave népalaise
  • Partir à la rencontre des ethnies montagnardes et de leurs traditions préservées
  • Avoir le permis pour le Mustang déjà inclus dans le prix

Infos clés !

  • Niveau physique : Dynamique Dynamique
    Vous êtes un marcheur occasionnel ? Ici les randonnées sont plus longues (4 à 5h en moyenne par jour), avec des dénivelés plus prononcés (300 à 500 m), sur terrain accessible et peu accidenté, exigeant un engagement physique supérieur, sans pour autant mettre de côté le charme des rencontres et les sites incontournables du pays. Sur quelques étapes, climat capricieux et isolement peuvent soudainement s’imposer. Ce niveau requiert une bonne condition physique. A vous de voir s'il vous faut sortir short et baskets quelques semaines avant le départ afin de peaufiner votre préparation.
  • à partir de 16 ans
  • A cheval
  • Culture & civilisations


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code NEP67

Explorez à cheval l’ancien « Royaume interdit » du Mustang, à la découverte de ses paysages somptueux. Aux contreforts de l’Annapurna, entre la vallée de la Kali Gandaki, la plus profonde du monde, et les pics enneigés, chevauchez entre monastères étrangement perchés sur des pitons rocheux et petits villages mystiques aux trésors préservés. Dans ces contrées lointaines, vous découvrirez un peuple humble et chaleureux fortement ancré dans les traditions. Sans nul doute, c'est une véritable aventure à cheval que vous vivrez dans ce royaume perdu entre le Tibet et l’Himalaya. Lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Katmandou.

    Selon les horaires, arrivée à l’aéroport de Katmandou, accueil et transfert à l’hôtel. Briefing sur la randonnée à venir et les formalités. Fin de la journée libre, visite possible de la capitale ou repos.

    • à l'hôtel
  2. J2 Katmandou.

    Visite des lieux importants de la capitale du Népal. Visite guidée du Monkey temple et de la place Durbar Square. Après-midi libre.

    • à l'hôtel
  3. J3 Katmandou - Pokhara. (200 km)

    Transfert de 6 heures vers Pokhara en bus touristique. Sur le chemin, nous passons devant de superbes paysages, de petits villages typiques et des plantations agricoles en terrasse. Une fois arrivé à Pokhara, nous pouvons nous dégourdir les jambes autour du lac Phewa et faire du bateau pour ceux qui le souhaitent.

    • à l'hôtel
  4. J4 Pokhara - Jomsom - Kagbeni.

    Nous nous envolons dans la matinée pour Jomsom. C’est dans ce village étape que nous faisons connaissance avec notre équipe et nos chevaux. Une fois nos montures sellés, nous partons pour le début de notre expédition en direction du petit village de Kagbeni. Nous commençons tranquillement le long de la rive de la rivière Kali Gandaki et la remontons jusqu’à Kagbeni. Le soir, nous pouvons déambuler dans ce charmant village et partir à la rencontre de la population locale.

    • en guest house
    • 4 heures / 15 km
  5. J5 Kagbeni - Chele.

    Nous partons en direction de la porte d'entrée du haut Mustang. Le sentier que nous empruntons, nous fait gravir plusieurs montées jusqu’au village de Chhuksang à 2 980 mètres d’altitude. En chevauchant à travers ce village, nous pouvons voir de nombreuses maisons blanchies à la chaux et des champs agricoles. De Chhuksang, nous longeons la rivière Kali Gandaki pour rejoindre le village de Chele.

    • en guest house
    • 5,5 heures / 18 km
  6. J6 Chele - Geling.

    Nous commençons notre chevauchée sur le sentier nous menant à Chele-La (3630m), puis, après avoir traversé la crête de Chele-La, nous entrons dans une large vallée et descendons jusqu’au village de Samar (3620m), d’où nous pouvons profiter d’une belle vue dégagée sur le lointain Annapurna dominé par un des pics de Nil Giri. La piste monte ensuite jusqu’au col de Yamdo-La (4010m) en passant par le village de Bhena (3860m). Une fois le col gravit, nous descendons sur une petite pente raide, le long d’une crête, jusqu'à Shyangbochen (3800m). Perchés sur nos montures, nous poursuivons notre descente jusqu’au village pittoresque de Geling, où nous pouvons passer un peu de temps pour nous imprégner de l'atmosphère du village.

    • en guest house
    • 6 heures / 20 km
  7. J7 Geling - Tsarang.

    Notre équipée poursuit sa route à travers champs, jusqu’au petit hameau de Tama Gaon. Nous continuons en direction du nord jusqu’à Nyi-La (4020m), puis rejoignons un sentier descendant abruptement jusqu’à Ghermi (3510m). Ghermi est un grand village entouré de nombreux champs cultivés par la population locale n’ayant d’autres choix que de travailler ce paysage aride. De Ghermi, nous suivons un sentier en pente avant de grimper sur un chemin rocailleux nous menant au village de Cho-La (3870m), puis, dernière descente jusqu’à Tsarang, où nous passons la nuit.

    • en guest house
    • 5,5 heures / 17 km
  8. J8 Tsarang - Lo-Manthang.

    Nous commençons notre journée en traversant le Tsarang-Chu et poursuivons sur un sentier rocheux montant abruptement jusqu'à un cairn situé sur une crête. Nous continuons à grimper doucement jusqu’à un grand Chorten isolé, puis traversons un ruisseau et atteignons le Lo-La (3950m) d'où nous avons une vue sur la ville fortifiée de Lo-Manthang. Pour la rejoindre, nous descendons pendant quelques temps puis traversons un ruisseau et remontons de l'autre côté de celui-ci. En déambulant dans la ville, nous pouvons voir la petite école, le poste de santé, le poste de contrôle de police ainsi que plusieurs chortens importants.

    • en guest house
    • 6 heures / 20 km
  9. J9 Lo-Mangthang.

    Journée de repos à Lo-Mangthang, ville mystique et isolée offrant de magnifiques vues panoramiques sur l'Himalaya. Visite libre ou guidée, au choix.
    Lo-Mangthang est la capitale du royaume du Mustang. Dans cette ville fortifiée, on compte quatre endroits principaux : la grande maison du dieu Lakhang Champa, le rouge Thugchen Gompa, Chyodi Gompa et l’entrée principale. On trouve également le Raja Palace, bâtiment de quatre étages. La vue du palais donne sur la vallée occidentale Tingkar où se trouve Kimling et Phuwa ainsi que le Gompa de Namgyals, « monastère de la Victoire », le plus récent et le plus actif de Lo. De l’autre côté se trouve la vallée orientale avec le village de Chosar et les Gompas de Garphu et Nyphu. C’est dans cette vallée que se trouve également la route commerciale principale allant à Lhassa.

    • en guest house
  10. J10 Lo-Mangthang - Lo-Gekar.

    Départ sur un sentier montant de manière régulière et offrant un dernier aperçu de Lo-Manthang. La piste que nos montures suivent remonte une crête à 4070m et continue de grimper jusqu'au Chogo-La (4325m), point culminant du trek. Nous continuons sur une courte descente assez raide et traversons la rivière Chharang et grimpons de l’autre côté jusqu’à Lo-Geker où se trouve le petit monastère de Gompa Ghar.

    • en guest house
    • 5 heures / 16 km
  11. J11 Lo-Gekar - Ghermi - Shyangbochen.

    Nous continuons à chevaucher à travers champs et paysages rocheux, puis montons jusqu’à une crête et descendons jusqu’à atteindre Ghemi, Jaite (3820m) et enfin Chhung-Kah. Notre piste nous emmène ensuite à Tama Gaon (3710m) et poursuit à Shyangmochen, où, nous nous arrêtons pour la nuit.

    • en guest house
    • 5,5 heures / 18 km
  12. J12 Shyangbochen - Tetang.

    Nous périple continue et ce matin nous montons jusqu’à Chele. Après le déjeuner, nous poursuivons jusqu’au village de Tetang, situé judicieusement entre deux collines pour éviter le vent violent qui frappe toute la vallée de Kali Gandaki. Tetang est le village supérieur du Chuksang, que nous visitons le premier jour en entrant au Mustang depuis Kagbeni.

    • en guest house
    • 5 heures / 16 km
  13. J13 Tetang - Muktinath.

    Depuis le village de Tetang, le sentier monte longuement jusqu'au col de Gyu. Tout le long du chemin, nous aurons un magnifique panorama sur la chaîne de l'Himalaya et sur la vallée verte, recouverte de nombreuses fleurs typiques de l'Himalaya. Du col de Gyu, nous pouvons voir toute la région de Muktinath, site de pèlerinage hindou.

    • en guest house
    • 6 heures / 20 km
  14. J14 Muktinath - Jomsom.

    Dernier jour de notre randonnée à cheval, nous traversons le village de Jharkot, où l'on peut visiter son monastère, son centre médical tibétain travaillant uniquement à base de plantes et son ancienne forteresse qui servait autrefois de palais. Poursuite vers Jomsom. En chemin, nous apprécions la vue sur la vallée de la Kali Gandaki, la plus profonde du monde, et le village de Kagbeni, portes d'entrée du Mustang. Nous passons brièvement à Ekle Bhatti et nous serons éblouis par ce que les locaux sont capables de faire dans cette région du monde si isolée. Nous finissons par arriver à Jomsom où nous faisons nos adieux à nos braves petits chevaux. Nous célébrons notre dernière soirée en compagnie de notre équipe locale pour un dernier moment de partage.

    • en guest house
    • 5 heures / 17 km
  15. J15 Jomsom - Pokhara.

    Selon les horaires, envol pour Pokhara et transfert à l’hôtel. Puis, journée libre à Pokhara.

    • à l'hôtel
  16. J16 Pokhara - Katmandou.

    Transfert à Katmandou en bus touristique. Tout le long du chemin, nous pouvons profiter des jolis paysages. Nous arrivons à Katmandou en fin d'après-midi, puis temps libre dans la ville.

    • à l'hôtel
  17. J17 Katmandou.

    Journée libre à Katmandou. Nuit à l'hôtel.

    • à l'hôtel
  18. J18 Katmandou - Paris.

    Selon les horaires de vol, temps libre puis transfert à l’aéroport.

    • à bord
  19. N.B. :

    Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à la sécurité du groupe.

Pour être averti de la mise en place d'une date de départ, créez-vous une alerte

M'alerter si le voyage est programmé entre le

et le

Le prix comprend :

    . Les transferts depuis et vers l'aéroport de Katmandou
    . Les vols intérieurs
    . Le permis de trek au Mustang
    . L'accompagnement par un guide local francophone
    . Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs
    . La location des chevaux et de leurs équipements
    . Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
    . L'hébergement en chambre double ou twin
    . Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception des déjeuners et dîners à Kathmandu et Pokhara)
    . Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
    . L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
    . L’accès au service """"SOS-MAM"""" permettant de joindre, 24h/24 et 7j/7 pendant votre voyage, un médecin spécialiste de l’altitude
    . Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

    . Les vols internationaux
    . L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
    . Les frais de visa (voir onglet "fiche technique", rubrique "Visa")
    . Le supplément chambre individuelle (voir onglet "fiche technique", rubrique "On dort où ?")
    . Les visites et activités effectuées lors des temps libres
    . Les déjeuners et dîners à Kathmandu et Pokhara
    . Les boissons et éventuels pourboires (voir onglet "fiche technique", rubrique "Pourboires").

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Cette randonnée est destinée à des cavaliers de tous niveaux. Etant donné, l'environnement dans lequel se fait la randonnée, l'allure principale est le pas (90% du temps). Du fait de la longueur des étapes, les participants doivent être en bonne condition physique pour être capable de rester en selle plusieurs heures de suite sur un terrain varié et irrégulier. Etant donné la taille des chevaux népalais, ce trek équestre n’est pas adapté aux cavaliers de plus de 75kg.

On sera combien ?

De 4 à 12 personnes.

On dort où ?

Nos hébergements dans les grandes villes sont sous réserve de disponibilité. L’hôtel à Katmandou, et à Pokhara en chambres doubles ou Twin. Même de bonne catégorie, le standard des hôtels népalais ne correspond pas toujours à nos normes. A Katmandou, l’accueil est en général typique et chaleureux. Pas de chambre single possible dans les guest houses durant le trek.

Pour les voyageurs prenant leurs vols internationaux avec Nomade, l’accueil par votre guide accompagnateur ou le transfériste se fera à l’aéroport après le passage des douanes. Il disposera soit d’un panneau avec vos noms, soit d'une pancarte Nomade Aventure.

A votre arrivée, on vous demandera, au passage de la douane, votre lieu d’hébergement ou votre adresse locale, à cette question précisez les coordonnées suivantes (que vous passiez ou non votre première nuit dans cet établissement, ce n’est qu’une formalité) :
Hotel Holy Himalaya
Bramhakumari Marg
Thamel, Kathmandu
+977-1-4250793
4258648, 4258546

A table !

Si vous souhaitez des encas, des apports ponctuels lors des marches, prévoyez vous-même barres de céréales, pâtes d’amandes, chocolats ou fruits secs selon vos préférences.
Les repas hors rando soit, dans la vallée de Katmandou, à Pokhara et, lors des étapes de transfert sont à votre charge. (5 à 6 € par repas chaud).

Suivez le guide !

Le guide népalais est francophone. En montagne et, de surcroît lors de voyages en altitude, il est responsable de la sécurité du groupe. Les consignes qu’il donne chaque jour ou, les remarques qu’il peut éventuellement faire à un ou plusieurs participants doivent donc être respectées à la lettre. Les trekkings proposés s’effectuent en groupe. Il doit être évident pour chacun que l’intérêt du groupe sera préservé au détriment de l’intérêt d’un individu.

On se déplace comment sur place ?

Pour les déplacements : les déplacements auront lieu dans des bus touristiques Katmandou - Pokhara - Katmandou et en avion Pokhara - Jomsom - Pokhara.

TRANSPORT ROUTIER : Des embouteillages sont fréquents à Katmandou !
La qualité, la couverture des routes et des pistes népalaises sont piètres et leur dégradation fréquente est fonction de la saison. Après les pluies de la mousson, il est fréquent que des éboulements de terre ou des chutes de pierres, voire de rochers, encombrent les routes et parfois, interrompent la circulation. Certains tronçons routiers fonctionnent à sens unique alterné. L’état général des bus et des véhicules, la disponibilité de pièces de rechange ou, des garages pour réparer sont ceux d’un pays pauvre.

Vos bagages voyagent aussi...

Durant le trekking vos bagages sont acheminés par des porteurs.
Plutôt un sac de sport ou un sac marin ou un sac a dos de randonnée 60/70 litres. Pas de valise ni de sac rigide avec armature. Les sacs portés par des porteurs ne doivent contenir que le strict nécessaire au trekking. Rien de plus (12/13 kg maximum).

Volez en bonne compagnie !

Si vous le souhaitez, nous pouvons réserver vos vols sur simple demande.

Vol intérieur

Vols Pokhara - Jomsom - Pokhara.

On se donne RDV où ?

Un représentant Nomade Aventure vous attendra à la sortie de l'aéroport de Katmandou.

2 • Budget

Le prix comprend :

. Les transferts depuis et vers l'aéroport de Katmandou
. Les vols intérieurs
. Le permis de trek au Mustang
. L'accompagnement par un guide local francophone
. Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs
. La location des chevaux et de leurs équipements
. Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
. L'hébergement en chambre double ou twin
. Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception des déjeuners et dîners à Kathmandu et Pokhara)
. Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
. L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
. L’accès au service """"SOS-MAM"""" permettant de joindre, 24h/24 et 7j/7 pendant votre voyage, un médecin spécialiste de l’altitude
. Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

. Les vols internationaux
. L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
. Les frais de visa (voir onglet "fiche technique", rubrique "Visa")
. Le supplément chambre individuelle (voir onglet "fiche technique", rubrique "On dort où ?")
. Les visites et activités effectuées lors des temps libres
. Les déjeuners et dîners à Kathmandu et Pokhara
. Les boissons et éventuels pourboires (voir onglet "fiche technique", rubrique "Pourboires").

Frais d’annulation

Si vous êtes dans l’obligation d’annuler votre voyage avant son commencement (date de départ), vous devez en informer dès que possible NOMADE AVENTURE et l’assureur par tout moyen écrit permettant d’obtenir un accusé de réception. C’est la date d’émission de l’écrit qui sera retenue comme date d’annulation pour facturer les frais d’annulation selon le barème ci-dessous :

Plus de 60 jours avant la date de départ : 15% du prix total* du voyage
De 60 à 31 jours avant la date de départ : 28% du prix total* du voyage
De 30 à 14 jours avant la date de départ : 36% du prix total* du voyage
De 13 à 7 jours avant la date de départ : 54% du prix total* du voyage
A moins de 7 jours de la date de départ : 66% du prix total* du voyage
(*)Voir "total général (assurances incluses)" dans la rubrique "PRIX" du bulletin d'inscription.
Pour plus de détails sur les conditions et frais d'annulation, annulation/résolution par certains participants et maintien du voyage pour les autres, consultez les articles 6, 6.1 et 6.2 dans les conditions de vente.

Budget sur place

La monnaie est la roupie népalaise. Il n’est plus nécessaire, ni utile d’apporter des dollars au Népal, l’euro est accepté partout. En cas de nécessité, il est possible de retirer des roupies à l’aide d’une carte visa à Katmandou. Un conseil pratique : En montagne, emportez de la petite monnaie locale. Les gens des villages ne peuvent faire l’appoint sur de grosses coupures.

Budget : Le montant est très variable en fonction du nombre de souvenirs que vous voulez acquérir, de votre éventuelle de boissons non incluses et de votre générosité sur les pourboires. Cependant, nous estimons qu’environ 100-150 € par participant devrait être suffisant.

3 • Assurances

Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Le guide emporte une pharmacie destinée aux premiers soins pour les porteurs qui ne sont évidemment pas équipés de trousse de secours. Il n’a pas pharmacie pour les participants.

    Vous devez donc emporter une pharmacie personnelle bien étudiée comprenant en plus de vos médicaments habituels : antalgiques (paracétamol, aspirine), antibiotiques large spectre (prévoir un traitement de 8 jours, sur prescription médicale), pastilles pour la gorge, vaporisateur pour le nez, anti-diarrhéiques plus antiseptique intestinal, médicament contre les douleurs stomacales, pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlonazone ou micropur), boules Quies et/ou somnifères légers, nécessaire à pansements (pour plaies + traitement et prévention des ampoules), Elastoplaste, désinfectant, pommade antibiotique (terramicyne), ciseaux, une bande velpeau, biogaze, gel pour courbatures, collyre, pommade anti-inflammatoire, vitamines C, crème labiale, protection solaire, crème pour irritations de la peau (type Homéoplasmine).

    On prend quels bagages ?

    Plutôt un sac de sport ou un sac marin ou un sac a dos de randonnée 60/70 litres. Pas de valise. Les sacs portés par des porteurs ne doivent contenir que le strict nécessaire au trekking. Rien de plus (12/13 kg maximum). Vous pouvez laisser un sac en consigne à l'hôtel de Katmandou avec le surplus de linge et vos vêtements de ville.
    Sac à dos de 30/40 litres pour les randonnées : vos papiers, gourde et pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlorazone ou micropur) afin de limiter l'usage de bouteilles plastiques ‘polluantes’, pharmacie, appareil photos, crème solaire, etc. Il sert aussi de bagage « cabine » lors des vols depuis Paris.

    PENSEZ AUX PORTEURS :
    Étudiez au mieux le contenu de votre bagage : faites et refaites votre sac ! En montagne, il ne doit pas peser plus de 13 kg. Notre correspondant au Népal nous rappelle que chaque porteur prend le bagage de 2 randonneurs plus 3 ou 4 kg d’effets personnels.
    Il nous rappelle également qu’encore actuellement la plupart des opérateurs locaux font porter les bagages de 3 personnes et qu’on atteint alors souvent les 50/60 kg voire d'avantage. Il y a va d'un choix éthique délibéré.

    QU’EN PENSEZ VOUS ? ET QUE FEREZ-VOUS ?
    Les bagages sont désormais pesés au départ des trek ! Il est difficile voire impossible de répartir le « dépassement » éventuel d’une personne dans les différents sacs des participants et de ce fait, entre les différents porteurs. Proscrivez donc tout ce qui est inutile.
    A titre d’exemple, une bouteille d’alcool achetée en « détaxe » pour agrémenter les soirées en montagne pèse 1 kg et si chaque participant enthousiaste en amène une, le poids s’accumule à l’avenant.

    ATTENTION : Laissez tout objet contondant (couteau, ciseaux, coupe ongle, etc.) dans votre bagage destiné à la soute de l’avion car les contrôles de sécurité les interdisent à bord de l’avion. A noter qu’il peut être utile d´avoir dans son petit sac à dos de cabine de quoi 'survivre' pendant quelques jours à l´arrivée au cas où votre bagage en soute n’arrivent que quelques jours plus tard. Donc pensez à avoir sur vous vos chaussures de marche, quelques vêtements chauds (ex : veste de montagne etc.) pour les jours d´attente éventuels.

    On met quoi dans la valise ?

    TETE
    . Un casque d'équitation : il est sérieusement recommandé et souvent obligatoire. Les fabricants (GPA, HKM, LAS Helmets, Lamicell, Troxel, Equithème…) proposent aujourd'hui des casques d'équitation ventilés, solides et légers, agréables sous toutes les latitudes. Il existe également des coques de protection à mettre sous votre chapeau (Ranch & Rider, Lexington Safety Products) ou des chapeaux casques western (Troxel).
    . Casquette ou chapeau pour le soleil (indispensable)
    . Un bandana, une écharpe ou foulard ou chèche pour protéger le cou ou le visage de la poussière et du soleil
    . Une paire de lunettes de soleil haute protection
    . Un bonnet ou une cagoule

    BUSTE
    . Sous-vêtements thermiques (tee shirts manches courtes ou longues).
    . Tee-shirts en coton + chemises à manche longue (pour protection contre le soleil) ou T-shirt en matières techniques à séchage rapide.
    . 1 polaire légère ou équivalent
    . 1 polaire chaude ou équivalent + 1 polaire de rechange
    . 1 veste chaude de type Goretex (imperméable et respirante)

    JAMBES
    . 2 culottes d'équitation ou longues chaps en cuir
    . 1 pantalon de rechange (randonnée ou jean ou équivalent)
    . 1 pantalon de type Goretex (imperméable et respirant)
    . 1 collant ou équivalent
    . 1 maillot de bain peut-être utile (baignade dans les lacs, toilette en rivière)
    . Sous-vêtements en coton ou en synthétique non irritant

    . Une paire de chaussures de marche légères avec chaps ou boots avec des mini-chaps spécifique pour l'équitation + guêtres
    . Une paire de baskets ou chaussures légères équivalentes pour le soir
    . Plusieurs paires de chaussettes
    . Une paire de gants pour se protéger du soleil, du froid et des frottements

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Le plus pratique (et le moins coûteux) est de demander ce visa à l’arrivée, à l'aéroport de Katmandou. Pour cela, munissez-vous d'une photo d'identité et de : - 30 dollars US (ou équivalent euros, billets uniquement), pour un visa de 15 jours (entrées multiples) ; - 50 dollars US (ou équivalent euros, billets uniquement), pour un visa de 30 jours (entrées multiples) ; - 125 dollars US (ou équivalent euros, billets uniquement), pour un visa de 31 à 90 jours (entrées multiples). Il est désormais possible d’effectuer une demande de visa préalable en ligne (pour une arrivée à Katmandou - Tribhuvan Airport - uniquement). Celle-ci permet de gagner du temps une fois à l’aéroport. Les voyageurs doivent compléter un formulaire en ligne - http://online.nepalimmigration.gov.np/tourist-visa - un fichier avec code barre est alors généré, qu'il faut imprimer. Ce document n’étant valable que deux semaines, on ne doit compléter la demande en ligne que 14 jours maximum avant un départ. Il est à présenter à l'arrivée, avec son passeport et une copie de son passeport, au comptoir d'établissement des visas. Si le voyageur a déjà voyagé au Népal, il doit aussi fournir une copie de son ancien visa népalais. Le paiement s’effectue sur place lors de la délivrance du visa. Cette procédure n'entraîne pas de changement de tarif. Le visa est gratuit pour les enfants de moins de 10 ans. Pour les séjours de moins de 3 jours, les visas gratuits n'existent plus (prendre un visa « 15 jours »). En cas de voyage combiné Inde-Népal, il est à noter que la loi indienne interdit d’entrer en Inde, ou au Népal depuis l’Inde, avec des roupies indiennes (conséquence logique de l’interdiction d’importer et d’exporter des roupies indiennes). Les contrevenants s’exposent à des sanctions.

    Formalités spécifiques

    PASSEPORT ET VISA :

    Le passeport doit impérativement être valide encore 6 mois au-delà de votre date de retour

    Visa obligatoire : Pour le visa, nous vous recommandons son obtention sur place en arrivant à l'aéroport. Son coût :
    Visa pour plus de 15 jours 40$ ou équivalent en euros et 1 photo d’identité.

    Vous pouvez également l’obtenir au Consulat à Paris. Prévoir un formulaire, 1 photo couleur récente et 40€ en espèces au 01/01/08. 45 Bis, Rue des Acacias - 75017 PARIS - Tél. : 01.46.22.48.67. N'entamez les démarches que lorsque nous vous avons garanti votre départ, soit 21 jours avant.

    En tout, 3 photos d’identités sont nécessaires et il faut les emporter au Népal.

    Vaccins obligatoires

    Pas de vaccin obligatoire, sauf fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de zones où la maladie peut être présente.

    Vaccins conseillés

    Il faudra, comme pour tous les voyages (et, peut-être, plus encore ici qu´ailleurs), vérifier qu'ont été faits, en l'absence d'immunité connue, les vaccinations (ou leurs rappels) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite , hépatites A et B, rougeole surtout pour les enfants. Il est, en outre, souhaitable (car il s'agit souvent de voyages « difficiles ») d'être immunisé contre typhoïde, rage, concernant l'encéphalite japonaise, la vaccination est conseillée aux expatriés et, pendant la mousson (période de circulation du virus), aux voyageurs ayant des activités de plein air dans la province du Teraï (rizières, parc de Chitwan), inutile pour les trekkeurs au-delà de 1 500 m.

    Paludisme

    Le paludisme ne sévissant pas au-dessus de 1800 m, les treks et les expéditions d’altitude ne sont pas concernés. La seule province impaludée est le Teraï, région très touristique (safaris, rafting…). La prévention passera, d'abord, par une protection rigoureuse contre les piqûres de moustiques (vecteurs potentiels dans le Teraï, non seulement de paludisme, mais aussi, sur un mode épidémique, de dengue, de chikungunya, de zika ou d'encéphalite japonaise) : répulsifs peau et vêtements, moustiquaires imprégnées. Elle devra être complétée par la prise d'un traitement préventif par atovaquone-proguanil ou doxycycline, sur prescription médicale. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    SOS-MAM : Service médical 24h/24 – 7j/7

    Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

    Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

    Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

    Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

    Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

    Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

    6 • Le pays

    Climat

    Climat continental de haute montagne, sec et ensoleillé dans la journée avec des possibilités de pluie. Froid le soir en altitude, gel la nuit au-dessus de 3 500 m.

    Pour effectuer cette randonnée, les meilleures périodes sont: l’automne, qui est la saison de trekking par excellence (de mi-septembre à fin novembre) et, sans doute, la saison printanière (Mars à Mai). A partir de mi-juin, c'est le début de la mousson jusqu'à fin août. Cette période est déconseillée.

    Télécommunications

    Le réseau téléphonique est bien développé au Népal. Pour appeler votre correspondant au Népal, vous devez saisir l’indicatif international du pays que vous appelez (00 33, pour la France).

    Décalage horaire

    Le Népal est en avance de 5 heures 45 minutes sur Paris.

    Electricité

    Au Népal vous n’avez pas besoin d’adaptateur. Le voltage et la fréquence sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils. Pour recharger les appareils photo, portables, cela est souvent payant. Au-dessus de 3 500 m, l’électricité est fournie par des panneaux solaires.

    Cartographie

    Vous trouverez des cartes à profusion et à de bons prix dans les librairies du quartier de Thamel où vous logerez à Katmandou, ou à Pokhara.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.