Destinations
Activités

Circuit Népal Tibet, de Lhassa à Katmandou par la route, via l'Everest et Rongbuk, le plus haut monastère du monde

Vous aimerez...

  • Découvir Lhassa et ses monastères éternels : Potala, Norbulinka, Jokhang et Sera avec une équipe 100% tibétaine
  • Pousser jusqu'à Shigatse et le Tashilumpo, Gyantse, le Kumbum et le Phalkor
  • S'émerveiller devant la beauté des lacs Peikhu Tso et Yamdrok
  • Poser ses sacs non loin du camp de base de l'Everest et à Rongbuk, le plus haut monastère du monde
  • S'immerger dans les trois cités les plus importantes de la vallée de Katmandou

Comparez et vous préfèrerez...

    . Nous avons formé des guides 100% tibétains au français pour qu'ils accompagnent nos voyages respectant ainsi notre engagement pour un Tourisme Responsable.

Conseil du pro !

Attention à ne jamais prendre de photos des agents de l'ordre ou avec des officiels en arrière plan et ceci quelque soit le lieu.

Votre aventure

Par la nouvelle route trans-himalayenne de Lhassa à Katmandou. Voici une découverte du Tibet central et ses incontournables : le Potala, le Jokhang, Gyantse et son stupa monumental, Shigatse et le monastère du Tashilumpo, le lac Yamdrok effleurant le ciel et sans oublier le passage par les régions qui côtoient la face nord de l'Everest. Nous y avons ajouté la visite des plus beaux sites de la vallée de Katmandou. Une belle expérience qui vous fera apprécier aussi bien la somptueuse géologie du ‘toit du monde' que les sites majeurs du Tibet d’aujourd’hui, un programme riche et sous le signe de la spiritualité... Lire la suite

  1. J1 Paris - Pékin.

    Vol Paris - Pékin selon les horaires des vols.

    • à bord
  2. J2 Arrivés à Pékin.

    Arrivés à Pékin, nous sommes accueillis par notre représentant local, puis transférés à l'hôtel. En cas d'arrivée le matin, la journée est consacrée au repos avec la possibilité de visiter la cité interdite, la place Place Tian'anmen et le centre de Pékin.

    A Pékin, repas et visites non compris.

    NB : Stop à Pékin obligatoire en vue de récupérer l'original du permis d'entrée au Tibet.

    • à l'hôtel
  3. J3 Vol Pékin - Gongkar - Samye (3 500 m).

    Après la remise de l'original de notre permis d'entrée au Tibet, nous sommes transférés jusqu’à l’aéroport de Pékin pour un vol en destination de Gongkar (nom de l’aéroport principal du Tibet).
    Une fois le débarquement effectué, nous sommes accueillis par notre équipe locale, puis transférés immédiatement pour Samye (3 200 m). Nous passons par Tsedang pour un enregistrement auprès du bureau de police local. Nous arrivons dans la ville de Samye qui abrite le plus ancien ensemble monastique construit au Tibet. Il s’agit d’un lieu sacré et important pour les pèlerins Tibétains.

    Nous nous reposons et dormons pour notre première nuit dans une auberge confortable afin de s’adapter à l’altitude.

    Trajet : 115 km, 3h de route environ.

    • en guest house
  4. J4 Samye (3 500 m) - Lhassa (3 600 m).

    La journée débute par la visite du fameux monastère, érigé en 779 par Trisong Detsen, le second roi religieux du Tibet.
    Nous prenons la route pour arriver en fin de journée à Lhassa. En chemin, nous visitons le monastère de Dolma Lhakang. Une fois arrivés, nous pouvons nous balader librement dans cette ville à deux vitesses : l'une Chinoise, regorgeant de biens de consommation, l'autre Tibétaine, aux valeurs plus traditionnelles.

    Trajet : 200 km, environ 3 heures de route.

    Temple de Jokhang - Lhassa - Tibet - Chine
    Temple de Jokhang - Lhassa - Tibet - Chine © Boonsom/fotolia.com
    • à l'hôtel
  5. J5 Visite de Lhassa (3 600 m) et du Potala.

    Nous visitons Potala, qui est un énorme palais forteresse datant du XVIIème siècle.
    Il comprend de nombreuses toitures dorées, chapelles, bibliothèques, chortens, ainsi qu’une collection impressionnante de Tangkas et de statues.
    Ce fut également la résidence du Dalaï Lama jusqu’en 1959, ce qui attire de nombreux pèlerins. Le palais est aujourd’hui transformé en musée.
    Dans l’après-midi, nous nous promenons vers Barkhor. Il s’agit d’un lieu bouddhiste populaire auprès des pèlerins. Puis nous visitons le Temple Jokhang, qui est le premier temple bouddhiste construit au Tibet !

    NB : Nous avons seulement une heure pour visiter l’impressionnant Potala.

    Potala - Lhassa - Tibet
    Potala - Lhassa - Tibet © le reporter/fotolia.com
    • à l'hôtel
  6. J6 Séra - Drépung - Norbulingkha - Lhassa (3 600 m).

    Nous visitons les grandes universités monastiques de Sera et de Drepung, célèbres pour leurs temples, leurs maisons et leurs ruelles, qui accueillaient des milliers de moines jusqu’en 1959. Aujourd’hui, un enseignement supérieur y est encore mené.
    Sera est l'une des trois grandes universités monastiques Gelugpa, l'école des bonnets jaunes ; tandis que Drepung est l’un des plus grands monastères tibétains.

    Nous retournons sur Lhassa pour visiter le palais d'été de Norbulingkha et faire un dernier tour du Barkhor.

    • en guest house
  7. J7 Lhassa (3 600 m) - Gyantse (3 950 m).

    Nous partons tôt le matin pour traverser Kamba La (4 850 m) et descendre vers les eaux turquoise du lac Yamdrok, c’est l’un des trois plus grands lacs du Tibet, mesurant plus de 70 km de long.
    Nous remontons vers le Karo La (5 050 m) situé au pied des neiges du Netsekangsang (7 191m), puis nous arrivons à Gyantsé (3 950 m) qui est la 3ème plus grande ville de la région autonome du Tibet. Le soir, nous visitons la vieille ville avec le monastère de Palcho et du chörten Kumbum.

    Trajet : 260 km, environ 6 heures de route.

    Lac Nam Tso - Tibet
    Lac Nam Tso - Tibet © Suzanne Strombom
    • à l'hôtel
  8. J8 Gyantse (3 950 m) - Shigatse (3 900 m).

    Nous prenons la route pour Shigatse, qui est la 2ème grande ville de la région autonome du Tibet.
    Nous visitons l'immense cité monastique du Tashilumpo, qui abrite des temples aux impressionnants chortens et des trésors incalculables, dont la statue de cuivre du bouddha Maitreya (la plus grande du monde). C’est le siège du Panchen Lamas, le deuxième plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain. Nous nous promenons dans le vieux marché et sur le chemin de kora surplombant le monastère ainsi que la vallée.

    Trajet : 90 km, environ 2h30 de route.

    Monastère de Tashilhunpo - Shigatsé - Tibet
    Monastère de Tashilhunpo - Shigatsé - Tibet © Vogel1984/fotolia.com
    • à l'hôtel
  9. J9 Shigatse (3 900 m) - Sakya (4 000 m) - Shegar (4 350 m).

    Nous prenons la route vers Shegar et effectuons un arrêt à Sakya pour visiter le village. Il s’agit d’un village typique aux maisons grises et bleues, possédant un immense monastère avec une architecture médiévale mongole. Ce dernier est le siège de l'école Sakyapa, l'une des quatre principales grandes branches vivantes du bouddhisme tibétain. Le monastère abrite une bibliothèque et une magnifique salle d'assemblée.
    Après cette visite nous continuons jusqu'à Shegar (4 350 m), qui est un joli village construit au pied d'une forteresse.

    Trajet : 290 km, environ 6 heures de route.

    • en guest house
  10. J10 Shegar - Rongbuk 4 900 m, aux pieds de l'Everest.

    Nous prenons la route pour nous rendre au monastère de Rongbuk, à proximité du camp de base de l’Everest (5 000m). Du col de Gyawu-La, nous pouvons admirer un panorama splendide sur la face Nord des monts mythiques de l’Everest (8 848 m), Lhotse (8 516 m) et Makalu (8 463 m). Nous visitons le plus haut monastère de la région se nommant Rongbuk Gompa, situé à 5 000 m.
    Nous arrivons à Rongbuk aux environs de midi pour y visiter un monastère avec une vue sur le camp de base de l'Everest puis nous retournons au camp dans l’après-midi.

    Trajet : 100 km, soit environ 3 heures de route.

    NB : Si le temps nous le permet, ce sera l’occasion de prendre des photos souvenirs pour graver cet instant exceptionnel.

    Yaks en direction de l'Everest base camp - Népal
    Yaks en direction de l'Everest base camp - Népal © mur162/fotolia.com
    • en guest house
  11. J11 Rongbuk Everest - Kyirong.

    La journée commence par une aventure dans le paysage aride du plateau tibétain avec une longue journée de route pour rejoindre Kyirong, et plusieurs passages de cols de plus de 4 500 m d'altitude, ainsi que la traversée du lac Peikhu Tso (4 600 m). En route, nous pouvons profiter du grand panorama de l'Himalaya y compris le mont Shisha Pangma, le Langtang, le Gaurishanker, l'Annapurna et beaucoup d’autres montagnes à plus de 8 000 m. Nous arrivons à Kyirong et nous installons à l'hôtel.

    C'est la nouvelle "porte" transhimalayenne qui se trouve entre Rasuwa Ghadhi (Népal) et Kyirong (Tibet), 70 km plus à l’ouest, sur la rivière Trisuli, entre les massifs du Langtang et du Ganesh Himal. Le district de Kyirong est historiquement connu pour être un haut lieu de l’exil tibétain depuis 1959.

    Environ 6 heures de route et 300 km.

    Monastère de Rongbuk - Tibet
    Monastère de Rongbuk - Tibet © Tomaz Kunst/fotolia.com
    • à l'hôtel
  12. J12 Kyirong - Katmandou (1 300 m).

    Ce matin, nous partons vers la frontière, à 23 km. Nous montrons nos formalités de sortie auprès de la police Chinoise puis Népalaise. Notre guide népalais nous accueille après le poste puis nous prenons la route vers Katmandou. Nous traversons de nombreux villages serrés sur les bords de la route ou éparpillés au milieu des champs en terrasses. Arrivés à Katmandou, nous nous installons à l'hôtel. En cas d'arrivée dans l'après-midi, il y a possibilité d'aller sans guide s'imprégner de l'atmosphère de la ville pour ceux qui le souhaitent : visite du quartier touristique de Thamel ou du quartier Durbar square.

    Environ 7 heures de route/ env. 165 km de Kyirong à Katmandou
    Petit-déjeuner compris, déjeuner et dîner libre à votre charge.

    Patan à Katmandou - Vallée de Katmandou - Népal
    Patan à Katmandou - Vallée de Katmandou - Népal © Danielle Ghostine
    • à l'hôtel
  13. J13 Visite de Katmandou et de sa vallée.

    Après le petit-déjeuner, nous partons pour la visite de l'ancienne ville typique Newar, Baktapur puis Patan, la deuxième plus grande ville de la vallée de Katmandou et ancienne cité royale. Ces deux cités royales illustrent à elles seules l'art newari de la dynastie des Malla. Autrefois capitale et ville d'art, Patan est connue pour être la cité de la Beauté. Nous visitons des ruelles patinées et des monuments incontournables.

    Environ 2 heures de route.
    Petit-déjeuner compris, déjeuner et dîner libre à votre charge.

    Bodnath - Région du Katmandou - Népal
    Bodnath - Région du Katmandou - Népal © Grégoire Le Mens
    • à l'hôtel
  14. J14 Vol pour Paris.

    Nous continuons de visiter Katmandou et sa vallée librement puis selon les horaires des vols, nous sommes transférés à l’aéroport de Katmandou pour notre retour en la France via la Chine.
    Hormis le petit déjeuner, les repas ne sont pas compris la journée et durant le vol.

    • à bord
  15. J15 Arrivés Paris.

    Nous arrivons en France

  16. N.B. :

    Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à la sécurité du groupe.

15 jours à partir de 3699 €

Recevoir une alerte

  • Niveau : Tranquille Tranquille
    Envie de vous évader, de découvrir le monde à votre rythme, sans trop vous fatiguer ? Ces voyages qui combinent approche à pied (par tranche de 1 à 4h, pas forcément quotidiennes et en moyenne) et en véhicule sont faits pour vous. En quelques mots : des formules avec ou sans dénivelé (moins de 300 m), accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.
  • À partir de 12 ans
  • Découverte
  • Culture & civilisations

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Coup de coeur
  • Ajouter à ma sélection
  • Code CHN24
Carte Chine CIRCUIT TIBET NEPAL

Dates de départ et prix

Pour être averti de la mise en place d'une date de départ, créez-vous une alerte

M'alerter si le voyage est programmé entre le

et le

Nbre de voyageurs

Numéro de télèphone

 

Le prix comprend :

    . Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
    . Les vols intérieurs
    . L'accompagnement par un guide local francophone à partir de 5 personnes (anglophone si moins)
    . Les services de chauffeurs
    . Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
    . L'hébergement en chambre double ou twin ou plus rarement triple
    . Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme
    . Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
    . L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
    . L’accès au service """"SOS-MAM"""" permettant de joindre, 24h/24 et 7j/7 pendant votre voyage, un médecin spécialiste de l’altitude

    . Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

    . L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
    . Les frais de visa (voir rubrique "Visa")
    . Le supplément chambre individuelle (voir rubrique chambre individuelle)
    . Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires)
    . Les repas indiqués comme libres dans le programme (Pékin et Katmandou)
    . Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe

Fiche technique

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Voyage de découverte qui ne présente aucune difficulté physique. Pour effectuer ce circuit, vous devez disposer de bonnes facultés d'adaptation à un voyage en altitude, Lhassa se situe à 3 600 mètres d'altitude. Etre en bonne santé est indispensable et une visite chez votre médecin avant le départ est fortement recommandée.

L’acclimatation est progressive et on passe beaucoup de temps à Lhassa ce qui aide à une meilleure adaptation, il faut boire beaucoup et bien manger le matin.

Étapes de 3 à 7 heures en véhicule et de nombreuses visites. Ce voyage se déroule en haute montagne entre 3 500 m et Rongbuk (5 090 m) d’altitude.

On sera combien ?

De 5 à 12 personnes (exceptionnellement 13 si les derniers s'inscrivent à 2).

On dort où ?

Nuits en hôtel dans les grandes villes et à Katmandou et en guest house simple à Rongbuk et à la frontière à Kyirong.

La répartition dans les chambres.
En cas d’une femme seule le partage se fait avec une autre femme seule.
En cas d’un homme seul le partage se fait avec un autre homme seul.*

Pour les voyageurs prenant leurs vols internationaux avec Nomade, l’accueil par votre guide accompagnateur ou le transfériste se fera à l’aéroport après le passage des douanes. Il disposera soit d’un panneau avec vos noms, soit d'une pancarte Nomade Aventure.

A votre arrivée, on vous demandera, au passage de la douane, votre lieu d’hébergement ou votre adresse locale, à cette question précisez les coordonnées suivantes (que vous passiez ou non votre première nuit dans cet établissement, ce n’est qu’une formalité) :

Wenasi boutique hotel
Add:319 Gang Tai Road. Ai Gang,
Ren He town, Canton, Guangdong, China

A table !

Vous serez en pension complète sauf à Canton et à Katmandou. Repas pris dans des restaurants locaux dans les villes à la cuisine locale. Pique-nique frugale certains midis. Les boissons ne sont pas comprises. La découverte d'un pays se fait également par la découverte de sa cuisine. Au Tibet, les bouddhistes sont pour la plupart végétariens. Cuisine locale est peu variée ! Dans la cuisine tibétaine, il n'y a pas de dessert et de sucré, donc ne soyez pas étonnés.

Les repas à Canton et Katmandou, ne sont pas compris (environ 5 à 15 € par repas, soit dans les restaurants populaires ou dans des restaurants plus raffinés).
Si vous avez un côté gourmet, c’est raté, si c’est un côté gourmand, pensez à apporter des suppléments tels barres de céréales, pâte d’amande, etc.

La toilette (et les toilettes)

En dehors des hôtels, les toilettes sont dans la nature ou dans des restaurants. Les toilettes ne sont pas toujours propres et il faut être équipé d'une bouteille d'eau et de mouchoirs.

Suivez le guide !

A partir de 6 participants les guides Tibétain et Népalais sont francophones. En deçà de ce nombre, le guide est anglophone. En montagne et, de surcroît lors de voyages en altitude, il est responsable de la sécurité du groupe. Les consignes qu’il donne chaque jour ou, les remarques qu’il peut éventuellement faire à un ou plusieurs participants doivent donc être respectées à la lettre. Les circuits proposés s’effectuent en groupe. Il doit être évident pour chacun que l’intérêt du groupe sera préservé au détriment de l’intérêt d’un individu.

On se déplace comment sur place ?

Pour les déplacements terrestres : Selon la taille du groupe, les déplacements auront lieu dans des véhicules différents : Minibus, bus privé, en voiture ou en jeep privé et le trajet entre Canton - Lhassa par vol intérieur.

Vos bagages voyagent aussi...

Durant le voyage vos bagages sont acheminés par véhicule. Prévoir un sac de voyage souple type sac marin 60/70 L ou sac de voyage. Le poids autorisé du sac qui ira en soute dans l'avion est de 20 kg maximum et sera chargé dans les véhicules durant le voyage. Mais il ne sera pas accessible durant les étapes afin de ne pas obliger le chauffeur à tout décharger pour y accéder. Pendant le voyage, il contiendra les affaires que vous n'utiliserez pas pendant la journée.

IMPORTANT : Merci de faire votre sac comme si vous aviez à le porter vous-même. Les kilos inutiles sont à proscrire, ce qui vous oblige à faire et refaire votre sac avant de partir pour n'emporter que ce que vous utiliserez vraiment.

Volez en bonne compagnie !

Nous utilisons des vols sur des compagnies régulières : Air China, China Southern, China Eastern Airlines, Air France, Qatar Airways, Oman Air avec une escale en général de 2 à 5 heures d’attente.
Lors de votre inscription, n’hésitez pas nous demander le plan de vol. Si la compagnie choisie par Nomade aventure ou si les horaires ne vous conviennent pas, vous aurez la possibilité de demander un nouveau plan de vol et une nouvelle proposition sur une autre compagnie, il se peut, dans ce cas, qu’un supplément vous soit réclamé, sous réserve de disponibilités bien sûr, et le transfert reste à votre charge si arrivée différente du reste du groupe.

Vol intérieur

Les vols intérieurs entre Canton – Lhassa ou Pékin – Lhassa sur des compagnies régulières : Air China, China Southern, China Eastern Airlines.

On se donne RDV où ?

Pas de RDV en France. La convocation aéroport ainsi que vos billets électroniques (sous forme de lien la plupart de temps, mais selon les compagnies parfois sous forme de contremarque) vous seront envoyés par email une dizaine de jours avant votre départ.
A votre arrivée à Lhassa, votre guide vous accueillera à la sortie de l’aéroport avec un panneau Nomade aventure. Votre guide Népalais vous accueillera à la frontière Népalaise à Kerung.

Esprit du voyage

Des imprévus (retard d'avion, panne de véhicule, route « bloquée ») sont toujours possibles. Il nous semble donc nécessaire de rappeler ici qu’un voyage au Tibet reste une aventure avec ses aléas. En effet, outre les inconvénients du terrain liés à la météo et à l'isolement sont également possibles en montagne.
A ces occasions, le guide local fera le maximum pour atténuer les effets de ces évènements indépendants de notre volonté : modification de l'itinéraire par exemple, etc.
La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide et de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes et du respect des traditions locales. Pour cela, chaque participant se documentera suffisamment sur le pays avant le départ pour être autonome.

2 • Budget

Le prix comprend :

. Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
. Les vols intérieurs
. L'accompagnement par un guide local francophone à partir de 5 personnes (anglophone si moins)
. Les services de chauffeurs
. Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
. L'hébergement en chambre double ou twin ou plus rarement triple
. Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme
. Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
. L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
. L’accès au service """"SOS-MAM"""" permettant de joindre, 24h/24 et 7j/7 pendant votre voyage, un médecin spécialiste de l’altitude

. Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

. L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
. Les frais de visa (voir rubrique "Visa")
. Le supplément chambre individuelle (voir rubrique chambre individuelle)
. Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires)
. Les repas indiqués comme libres dans le programme (Pékin et Katmandou)
. Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe

Frais d’annulation

Si vous êtes dans l’obligation d’annuler votre voyage avant son commencement (date de départ), vous devez en informer dès que possible NOMADE AVENTURE et l’assureur par tout moyen écrit permettant d’obtenir un accusé de réception. C’est la date d’émission de l’écrit qui sera retenue comme date d’annulation pour facturer les frais d’annulation selon le barème ci-dessous :

Jusqu’à 14 jours avant la date de départ : 35 % du prix total du voyage
De 13 à 7 jours avant la date de départ : 55 % du prix total du voyage
A moins de 7 jours avant la date de départ : 75 % du prix total du voyage
Le jour du départ (ou no-show) : 100 % du prix total du voyage

Pour plus de détails sur les conditions et frais d'annulation, annulation/résolution par certains participants et maintien du voyage pour les autres, consultez les articles 6, 6.1 et 6.2 dans nos conditions de vente.

Budget sur place

En Chine, la monnaie locale est le Yuan. Il n’est plus nécessaire d’apporter des dollar US en Chine, l’euro est accepté dans les bureaux de change et les banques. En cas de nécessité, il est possible de retirer des Yuan à l’aide d’une carte visa à Lhassa ou dans les grandes villes. Les cartes de crédit sont acceptées dans les grandes boutiques et des hôtels aussi. Un conseil pratique : en montagne, emportez de la petite monnaie locale. En effet, les gens des villages ne peuvent faire l’appoint sur de grosses coupures.

Au Népal, la monnaie est la roupie népalaise. L’euro est accepté dans les bureaux de change et les banques.
Budget : C’est une somme qui est très variable en fonction du nombre de souvenirs que vous voulez acquérir, de votre éventuelle consommation de boissons non incluses, des repas à votre charge et de votre générosité concernant les pourboires. Cependant, nous estimons qu’environ 150 -200 € par participant devrait être suffisant.

Pourboires

Vous nous interrogez régulièrement sur le sujet en nous demandant de vous fournir des indications sur le montant du pourboire à donner à nos équipes locales. Nous restons sur ce sujet fidèle à notre ligne directrice, à savoir que le versement d’un pourboire ou d’une gratification à un ou plusieurs membres de nos partenaires locaux reste soumis à votre libre appréciation. Néanmoins, en Chine, la pratique du pourboire est enracinée dans les traditions du tourisme, et se fait dans le cadre d’un échange en remerciement d’un travail donner mais ne représente en aucun cas une part du salaire. Il est donc de bon aloi de donner entre 60€ et 75€ de pourboire pour l'équipe et par client, selon votre appréciation, du service et la taille de votre groupe.

RECOMMANDATIONS : Pour référence 1 € = env. 7 CNY, taux.
- Guide : 210 CNY soit environ 30 € par personne.
- Chauffeur pour Circuit en voiture / Jeep : 140 CNY soit environ 20 € par personne.
RECOMMANDATIONS : Pour référence 1 € = env. 115 NPR( Roupie népalaise),.
- Guide : 1725 NPR soit environ 15 € par personne.
- Chauffeur pour Circuit en voiture / Jeep : 1150 NPR soit environ 10 € par personne.

3 • Assurances

Pourquoi souscrire une assurance ?

  • En souscrivant une assurance voyage avec Nomade Aventure, profitez de l'aide de notre Service Client pour vos démarches et bénéficiez des garanties dans les meilleurs délais.
    Surtout, voyagez l'esprit tranquille en toute situation, car pour vous prémunir de tout risque lié à une pandémie, notamment celle du Covid-19, nous avons étendu les garanties de nos contrats d'assurance :

    Remboursement de toutes les sommes engagées dans le cas où vous devez annuler votre voyage pour les motifs suivants :
  • si vous êtes désigné cas contact dans les 14 jours précédents le départ,
  • si vous tombez malade du Covid-19 (ou une autre pandémie) avant de partir,
  • si vous êtes testé positif (suite prise de température ou résultat d’un test PCR et/ou antigénique) le jour du départ,
  • s’il est contrindiqué que vous partiez en voyage par un médecin, suite au contexte vaccinal dans le pays de destination…

    La franchise retenue sera celle du MOTIF MEDICAL de votre contrat d’assurance.
  • Quel contrat choisir ?

  • Assurance Tranquillité (4,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez d’une protection complète :
  • Frais d'annulation pour toutes causes justifiées.
  • Frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d'hospitalisation dans le monde entier.
  • Frais de recherche et de secours en mer ou en montagne.
  • Frais de rapatriement.
    Indemnisation en cas de retard d'avion, vol, perte et détérioration de vos bagages.
    Voyage de compensation.

  • Assurance Tranquillité Carte Bancaire (3,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire.
    Important : en cas de sinistre, vous devez contacter [u]en premier lieu[/u] l'assureur de votre carte bancaire.
    [u]A noter[/u] : ce contrat est réservé exclusivement aux titulaires de cartes Visa Premier, Gold MasterCard, Infinite Platinium, délivrées par une banque française, belge ou suisse, et ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire.

  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Adaptateur de prise électrique
    . Bâtons de marche
    . Tablette de « Micropur » pour purifier l’eau, pour des raisons d’éthique, nous n’utilisons pas de bouteilles plastiques durant le voyage.

    Pharmacie personnelle

    Le guide emporte une pharmacie destinée aux premiers soins pour l’équipe qui ne sont évidemment pas équipés de trousse de secours. Il n’a pas de pharmacie pour les participants. Vous devez donc emporter une pharmacie personnelle bien étudiée comprenant en plus de vos médicaments habituels : antalgiques (paracétamol, aspirine), antibiotiques large spectre (prévoir un traitement de 8 jours, sur prescription médicale), pastilles pour la gorge, vaporisateur pour le nez, anti-diarrhéiques plus antiseptique intestinal, médicament contre les douleurs stomacales, pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlonazone ou micropur), boules Quies et / ou somnifères légers, nécessaire à pansements (pour plaies + traitement et prévention des ampoules), Elastoplaste, désinfectant, pommade antibiotique (terramicyne), ciseaux, une bande velpeau, biogaze, gel pour courbatures, collyre, pommade anti-inflammatoire, vitamines C, crème labiale, protection solaire, crème pour irritations de la peau (type Homéoplasmine).

    On prend quels bagages ?

    Plutôt un sac de sport ou un sac marin ou un sac a dos de randonnée 60/70 litres. Pas de valise. Sac à dos de 30/40 litres pour la journée : vos papiers, gourde et pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlorazone ou micropur) afin de limiter l'usage de bouteilles plastiques ‘polluantes’, pharmacie, appareil photos, crème solaire, etc. (Il sert aussi de bagage « cabine » lors des vols depuis Paris.

    ATTENTION : Laissez tout objet contendant (couteau, ciseaux, coupe ongle, etc.) dans votre bagage destiné à la soute de l’avion car les contrôles de sécurité les interdisent à bord de l’avion. A noter qu’il peut être utile d´avoir dans son petit sac à dos de cabine de quoi 'survivre' pendant quelques jours à l´arrivée au cas où votre bagage en soute n’arrivent que quelques jours plus tard. Donc pensez à avoir sur vous vos chaussures de marche, quelques vêtements chauds, veste de montagne etc. pour les jours d´attente éventuels.

    Bagage durant les vols internationaux : Les dimensions et poids autorisés en cabine et en soute réglementés selon les compagnies aériennes. Pour plus de détails :
    http://www.taillecabine.com/compagnies/taille-bagages-cabine.php

    On met quoi dans la valise ?

    La qualité et le choix judicieux des vêtements et de votre équipement contribuent à la réussite de votre voyage. En moyenne et haute montagne, dans certaines situations, votre survie dépend de votre équipement. N’hésitez pas à demander conseil ! Une paire de chaussure de trek est différente d’une paire de tennis et une sur-veste d’altitude est différente d’un simple « coupe-vent ».
    Pour les voyages plus de 3500 m d’altitude : des gants en goretex ou gants de ski, des guêtres sont recommandés. En cas de neige, des gants de laine ne suffisent pas et les chaussures peuvent prendre l’eau.

    Ci-dessous, une liste non-exhaustive des vêtements à prévoir :
    . Sous-vêtements. En hiver, c'est la première isolation que vous aurez. Des fibres techniques fines, comme la Carline ou la Polar tec sont très efficaces, chaudes, souples, confortables et légères. Elles sèchent très rapidement y compris après une lessive, chemise longue manche pour protéger les bras en cas de coup de soleil, chaude ou non selon saison, pull-over ou fourrure polaire. Cette dernière a l'avantage d'être résistante, chaude, légère, sèche rapidement, avec un contact doux.
    . Fourrure polaire épaisse de type pull-over (en hiver)
    . Fourrure polaire légère ou chemise en polaire
    . Veste de montagne fermant bien de type Gore tex ou micropore
    . Pantalon jogging ou en fourrure polaire ou collant épais pour la détente (facultatif)
    . Collant fin (à mettre sous le pantalon si froid ou pour dormir)
    . Cape de pluie ou K-way
    . Coupe vent
    . Bonnet de laine, écharpe
    . Chaussures de randonnée à tige longue adaptées aux pieds, éviter les chaussures neuves
    . Chaussettes adaptées aux chaussures de randonnée (tenant bien le mollet), 3 à 4 paires, en prévoir au moins une bien chaude
    . Sac de couchage chaud + drap sac (température de confort en extrême -10C°/-15C°) et drap de sac

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable au moins 6 mois après la date de fin de visa (1 mois après la date de fin de visa pour Hong Kong), pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis). Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur à l’aéroport de Pékin : jusqu’à nouvel ordre, piles et batteries (2 batteries externes de 100 watts maximum chacune par personne) doivent impérativement se trouver dans les bagages cabine des passagers, pas en soute. Allumettes et briquets sont interdits et en cabine et en soute. Ces mesures font l'objet de contrôles stricts. S'ils n'ont pas déjà déposé leurs empreintes au moment de la demande de visa, les ressortissants étrangers entrant sur le territoire chinois peuvent faire l’objet d’une prise d’empreintes digitales à leur arrivée. Cette mesure, qui concerne les ressortissants étrangers âgés de 14 à 70 ans, est mise en œuvre progressivement dans les aéroports et ports internationaux chinois. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Attention ! Coronavirus : à compter du 19 mars, les centres de demande de visa chinois sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! Depuis le 15 juillet 2019, les autorités chinoises imposent aux voyageurs français (ou résidant en France) demandant un visa chinois de se rendre en personne dans les centres de demande de visa (Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg) afin d’y faire enregistrer leurs empreintes digitales (formulaire de demande en ligne préalablement rempli). Les mêmes mesures s'appliquent en Belgique depuis le 10 décembre 2019. La Suisse n'est pas, pour le moment, concernée. Le délai de délivrance du visa s'en trouve notablement allongé : il faut en tenir compte. Veuillez trouver ci-dessous les documents nécessaires à l’obtention du visa chinois (pas de demande par courrier) : 1. Formulaire de demande officiel de l’ambassade de Chine : www.visaforchina.org/ 2. Deux photos d’identité aux normes NF, format 4,8 x 3,3 cm (sur fond blanc ou clair) et datant de moins de 6 mois, à coller au formulaire. Pas de photocopie, ni de photo scannées, ni de photo en noir et blanc. Attention : la couleur du vêtement doit être différente de la couleur du fond de la photo (i.e. pas de vêtement blanc ou clair). 3. Passeport aux conditions de validité indiquées au paragraphe « Passeport » ; il doit avoir au moins deux pages vis-à-vis entièrement libres pour l’apposition du visa. 4. Une photocopie de la page du passeport comportant votre photo. 5. Le dernier avis d'imposition en date du demandeur, avec un revenu annuel déclaré supérieur à 14000 euros. Ou bien, pour les salariés : un certificat de travail attestant d’un emploi depuis plus de trois mois ou les bulletins de salaires des trois derniers mois précédant la demande ; pour les professions libérales : une attestation sur papier à en-tête ; pour les professionnels à leur compte : un extrait de Kbis de moins de trois mois ; pour les retraités, chômeurs, femmes au foyer et professionnels à leur compte : les relevés de compte bancaire des trois derniers mois précédant la demande (+ attestation de retraite pour les retraités) ; pour les + de 16 ans scolarisés : un certificat de scolarité ; pour les enfants de moins de 18 ans : copie du livret de famille, copie des pièces d’identité des deux parents, certificat de scolarité et autorisation de sortie signée par les deux parents (en cas de divorce : l’acte notarié) - si un mineur voyage sans l'un de ses deux parents, il faudra fournir l'original de la carte d'identité ou du passeport du parent manquant au voyage (ou, le cas échéant, l'original d'une attestation notariée de divorce indiquant le nom du tuteur de l'enfant). 6. Une réservation de billet d’avion aller-retour. 7. Une lettre d’invitation ou, si voyage via une agence, attestation de voyage portant dates, étapes et noms des voyageurs. 8. Une attestation d’assurance rapatriement valide durant le séjour. 9. Règlement (pour les Français, le visa de tourisme coûte 126 euros). Pour les points 6 et 7 : nous vous fournirons les documents demandés. Pour le point 8 : si vous avez souscrit à une assurance Assistance plus ou Tranquillité auprès de l’une de nos marques, nous vous fournirons l'attestation. Si vous disposez d’une assurance personnelle, ou si vous avez souscrit à l’assurance Tranquillité CB, vous devez vous tourner vers votre assureur (ou celui de votre carte bancaire) afin de lui demander une attestation mentionnant que le voyage se déroule en Chine. Pour les points 5 et 8 : seuls les ressortissants français ont besoin de fournir ces documents pour établir la demande de visa. Pour les Belges et les Suisses, ils ne sont à priori pas nécessaires, mais n’hésitez pas à vous renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade pour plus de détails. Une fois émis, le visa a une validité de trois mois (le voyageur dispose donc de ce délai pour entrer en Chine). Hong Kong et Macao : pas de visa pour les séjours d’une durée inférieure à 3 mois. La possibilité est ouverte aux voyageurs transitant en Chine d'y séjourner 24, 72 ou 144 heures sans visa, dans une zone restreinte déterminée par leur point d'entrée. Pour cela, ils doivent disposer d'un billet d'avion pour leur destination finale et, le cas échéant, du visa requis. Le départ doit impérativement être effectué dans les 24, 72 ou 144 heures par un port de la zone autorisée. Ce transit est à solliciter auprès de la compagnie aérienne (après vérification avec celle-ci de la compatibilité de l’itinéraire et du transit sans visa). Villes concernées par l'exemption de 72 heures : Canton, Changsha, Chengdu, Chongqing, Dalian, Guilin, Hangzhou, Harbin, Jieyang, Kunming, Nankin, Pékin, Qingdao, Qinhuangdao, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Shijiazhuang, Tianjin, Wuhan, Xiamen et Xi’an. Villes concernées par l'exemption de 144 heures : Canton, Chengdu, Dalian, Hangzhou, Jieyang, Kunming, Nankin, Pékin, Qingdao, Qinhuangdao, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Shijiazhuang, Tianjin, Wuhan et Xiamen. Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.

    Formalités spécifiques

    ATTENTION – l'Ambassade de Chine en France et les Consulats généraux à Marseille, Lyon et Strasbourg chargeront les Centres de demande de visa de Chine de collecter les empreintes digitales de tous les demandeurs de visa, y compris les citoyens français. Les personnes suivantes sont exemptées :
    (1) Agées de moins de 14 ans ou de plus de 70 ans;
    (2) Ayant demandé un visa et enregistré les empreintes digitales auprès de la même Ambassade ou du même Consulat de Chine (ou Centre de demande de visa) avec un même passeport dans un délai de moins de 5 ans;
    (3) Dont les dix doigts sont endommagés ou dont aucune empreinte digitale ne peut être collectée.

    Veuillez noter que les demandeurs doivent se rendre en personne aux Centres de demande de visa pour enregistrer leurs empreintes digitales. La falsification d’empreintes digitales ou l’usurpation d’empreintes digitales d’autrui entraînera le refus d’entrée sur le territoire chinois, et toutes les conséquences en résultant seront assumées par le demandeur en question. D’ailleurs, les demandeurs sont priés de prendre rendez-vous et de remplir le formulaire à l'avance sur le site internet des Centres de demande de visa (www.visaforchina.org/ 2). Une photo d’identité standard en couleur sera demandée lors du dépôt du dossier.

    TRÈS IMPORTANT
    . Il est obligatoire de fournir à votre conseiller Nomade la copie en couleur des 2 premières pages de votre passeport, et ce, dès votre inscription. Celle-ci nous est nécessaire afin que l'on puisse anticiper la demande d'invitation pour votre visa auprès de notre correspondant.

    ATTENTION : Il est obligatoire de fournir à votre conseiller Nomade la COPIE DE VOTRE VISA Chinois au minimum 15 jours avant la date de départ.

    . 35 jours avant le départ, lorsque celui-ci est définitivement garanti, vous pouvez entamer les démarches pour l'obtention de votre visa.

    . A titre indicatif, le prix d'un visa s’élève à 126 €.

    PERMIS TIBÉTAIN
    . Un permis d’entrée pour la Province autonome du Tibet (région du Tibet central) est délivré par le bureau du tourisme de Lhassa et pour cela nous aurons besoin de la copie de votre visa 15 jours minimum avant le départ. Votre permis tibétain vous sera remis par notre correspondant sur place lors de votre transit, à Pékin ou Canton.

    . Depuis Janvier 2013, pour accorder le permis d'entrée au Tibet, les autorités chinoises impose un minimum de 2 participants par groupe, de même nationalité et arrivant sur le même vol.

    Nomade ne fait aucun visa. Si vous êtes titulaires d'un passeport ordinaire, vous devez déposer votre demande soit auprès de : http://www.visaforchina.org/PAR_FR/

    soit auprès de Visa Express avec qui nous avons un accord pour un tarif réduit. Pour bénéficier de ce tarif et pour être identifié comme un client Nomade Aventure il ne faut SURTOUT pas les contacter directement. Vous devez passer par le lien internet dédié qui est mis sur la page du voyage de notre site web. Le lien renvoi directement sur la page du compte de Nomade chez Visa Express.

    Vaccins obligatoires

    Nos « News santé » vous informent en temps réel de l’évolution des risques de transmission du nouveau coronavirus circulant en Chine depuis mi-décembre 2019.

    Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune, pour les voyageurs en provenance de zones infectées. La vaccination doit être faite au moins 10 jours avant le départ.

    Vaccins conseillés

    Rappels DTCpolio à jour, Rougeole pour les enfants, Hépatites A et B, Encéphalite japonaise, plus pour les expatriés que pour les voyageurs, sauf séjours prolongés en zone rurale en période de circulation du virus

    Paludisme

    Absent des grandes villes et de leurs périphéries, le paludisme peut être présent, surtout en période de mousson, dans la plupart des régions rurales dès lors qu'elles sont à une altitude inférieure à 1800 mètres. La prévention y passe, d'abord, par l'utilisation de répulsifs, le port de vêtements couvrants et l'utilisation de moustiquaires imprégnées. La prise de Nivaquine n'est requise que pour des séjours prolongés en zone rurale pendant la mousson. Les itinéraires des treks dans le Yunnan sont au dessus de 2000 mètres et la prévention médicamenteuse n'est nécessaire pour des séjours prolongés en période de mousson dans les vallées de cette province montagneuse par Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou Doxypalu. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    SOS-MAM : Service médical 24h/24 – 7j/7

    Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

    Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

    Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

    Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

    Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

    Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    La population chinoise est majoritairement laïque. Il est important toutefois de ne pas oublier que nos codes vestimentaires occidentaux peuvent parfois choquer. Il est également important de se déchausser dans les lieux de cultes.

    Les tibétains portent une grande importance à leur culture et tradition. Votre guide sera présent pour vous aider à ne pas commettre d'impair. Quelques recommandations:
    Dans un monastère :
    • Lors de la visite d'un monastère, ne pas toucher les images et objets religieux et éviter de prendre des photos à l'intérieur du monastère ou du temple sauf si cela est autorisé.
    • Ne pas porter de shorts et de débardeurs lors de la visite de monastères.
    • Ne pas fumer ni boire dans les monastères.
    • Ne pas pénétrer dans l'enceinte d'un monastère avec une haleine alcoolisée ou sentant l'ail.
    • Rappelez-vous de marcher autour des monastères et des stupas toujours dans le sens des aiguilles d'une montre hormis dans les monastères Bon.
    • Ne pas montrer du doigt de représentations de divinités ou de grands lamas. Les montrer de la main, ouverte, paume vers le haut en signe de respect.
    • Ayez toujours de l'argent en petite monnaie sur vous pour les pauvres pèlerins autour du monastère, s'ils sont trop nombreux, vous pouvez les chasser de la main comme le font les locaux.
    • Otez votre couvre-chef à l'entrée du monastère.
    • Ne pas jeter de mouchoir ni cracher dans le feu.
    • Ne pas uriner près des monastères, dans les rivières ou près des routes.

    Dans une famille :
    • Lorsque vous êtes conviés dans une famille, laissers toujours l'hôte, les personnes âgées et les enfants pénétrer en premier dans une pièce.
    • Les Tibétains ne mangent pas de viande de cheval, de chien ou de singe, et pas de poisson dans certaines régions, veuillez respecter leurs habitudes alimentaires.
    • Lorsque vous recevez un cadeau, présentez toujours vos deux mains pour le recevoir et penchez-vous légèrement en avant en signe de gratitude.
    • Dites « Tashi Delek » à la famille et asseyez-vous selon l'arrangement prévu par l'hôte.
    • Au moment de vous asseoir ou si vous désirez vous lever, éviter de passer devant les personnes assises mais contournez-les plutôt.
    • Dans une tente de nomades, ne pas enjamber les ustensiles pour la nourriture, qui sont souvent déposés à même le sol, ou tout objet religieux.
    • Dans une tente, assis par terre, les hommes peuvent croiser les jambes alors que cette position n'est pas autorisée pour les femmes, à l'exception des nonnes.
    • Ne pas toucher un poêle (pour un homme), ni poser dessus ses pieds, ou ses chaussures ou chaussettes.
    • Si des bébés se trouvent présents dans la famille, ne vous approchez pas trop près d'eux et ne les touchez pas sans l'accord de l'hôte.
    • Lorsque vous quittez vos hôtes, vous pouvez vous serrer dans les bras, vous serrer la main mais en aucun cas vous ne pouvez vous embrasser.Lorsque vous visitez une tente de nomade, évitez tout contact physique avec les femmes afin de ne pas les embarrasser.

    Le Bouddhisme tibétain est lié au Mahayana ("grand véhicule") et se différencie du Hinayana ("petit véhicule") en prêchant l'altruisme. Il se caractérise par l'existence simultanée des doctrines ésotériques et exotériques. Le Hinayana pour sa part, représente le Bouddhisme primitif et la recherche de l’éveil pour soi. Egalement appelé "lamaïsme" du nom des religieux dirigeant autrefois le pays, le Bouddhisme tibétain compte plusieurs "écoles" ou "sectes", dont les cinq principales sont : Ningma, Sakya, Kargyu, Kadam et Gelug. Ces cinq tendances se distinguent par des particularités vestimentaires ou ornementales, ainsi que par certaines pratiques particulières. Le fondement de la doctrine reste cependant la recherche de l’éveil, la pratique de l’amour et la compassion envers tous les êtres vivants, mais aussi l’acceptation de la réincarnation jusqu’à la libération de tous les êtres. Ces différentes écoles ont elles-mêmes engendrées des courants différents, créant des "sous branches" proposant quelques dissidences et mêlant souvent les doctrines des unes et des autres. • Les "Ningma", non réformés, sont surnommés "Ecole rouge", et plus communément appelés "bonnets rouges", en raison de la couleur du bonnet. Ce sont les plus anciens, ils puisent directement leurs enseignements de Padmasambhava (Guru Rimpoche), et leurs officiants, ou Lamas, ne sont pas obligatoirement moines, ils peuvent être mariés et laïques ou yogis errants. Leur communauté n’est plus très importante, mais ils sont néanmoins représentés dans la plupart des pays himalayens, au Ladakh (Taktak), au Bhoutan (Dramitse et Gangtey) et au Tibet (Mindroling et Rongbuk). • Les "Sakyas", semi réformés, portant aussi des bonnets rouges, ont à leur tête des "précieux" qui sont mariés et dont le lignage se fait par filiation. Ils sont appelés secte "bigarrée", en référence aux rayures blanches, noires et rouges ornant les monastères, symbolisme des trois voix de l’éveil : le corps, la parole et l’esprit. Ils sont liés politiquement aux mongols, et furent très puissants au XIe siècle. Ils sont représentés principalement au Mustang, mais aussi à Matho (Ladakh), et Sakya et Shalu au Tibet.
    Les "Kagyus", également semi réformés, sont principalement connus pour leurs enseignements sur la "mahamoudra" ou "pratique de méditation" dont l’un des plus célèbres exemples est le fameux yogi Milarepa. Les adeptes pratiquent des retraites dont la plus longue est celle de 3 ans, 3 mois, 3 jours, à la sortie de laquelle le pratiquant devient "Lama", mais peut ensuite, sans obligation de devenir moine, choisir de retourner à sa vie laïque. Ces communautés sont devenues importantes depuis qu’elles sont représentées en occident. Il existe chez les "Kagyus" quatre "écoles" principales et huit petites "sous branches". Ils ont le mérite d’avoir crée le mouvement "Rimé" qui se veut de réunir toutes les traditions. Les "Kagyus – Karmapa" sont principalement représenté au Sikkim (Rumtek) mais aussi en occident. Le Karmapa, est leur maître spirituel. L’actuelle réincarnation du Karmapa (celle reconnue par le Dalaï Lama) enseigne la "mahamoudra" avec un talent tout particulier. Les "Kagyus – Drukpa" sont représentés au Ladakh (Hemis, Shey, Chimrey, Stakna, Bazgo, Dzunkhul, Sani, Stagrimo). Une autre école de semi réformés, les "Kargyu – Drigungpa" est représentée à Phyang et Lamayuru au Ladakh. Les "Drukpas" dissidents des Ningmas, appartiennent aussi aux "bonnets rouges". Ils sont principalement représentés au Bhoutan, mais aussi au Lahul et au Zanskar dont les monastères dépendent de Stakna au Ladakh (branche des Kargyupa-Drukpa). On les trouve aussi au Dolpo, ou subsiste également l’ancienne religion primitive Bön (secte noire). • Les "Kadampas", peu nombreux, sont les disciples d’un grand maître venu de l’Inde, Atisha. Il donna de nombreux enseignements au Tibet et mourut près de Lhassa. • L’Ecole "Gelug" ou "bonnets jaunes", les "vertueux" ou "réformés" dont les religieux arborent le célèbre bonnet safran, en forme de bonnet phrygien, fût fondée par Tsongkapa dans la seconde moitié du XVIe siècle. Ce dernier voulut réformer et purifier la règle monastique, et insister sur l’étude et la dialectique. Ils devaient rapidement conquérir tout le Tibet. Leur chef spirituel est le Panchen Lama, incarnation du Bouddha Amithaba. Le Dalaï Lama qui signifie "océan de sagesse" est, lui, l’incarnation de "Cherenzi", le Bouddha de la compassion. Il est reconnu par toutes les Ecoles comme le plus important Bouddha vivant. A son décès, sa réincarnation est recherchée selon une tradition particulière alliant la divination et les signes auspicieux. L’actuel Dalaï Lama, Tenzing Gyatso, âgé aujourd’hui de 70 ans, est le 14e de la lignée. Les "Gelug" dominent au Tibet (Sera, Drepung, Ganden, Samye, et Tashilumpo à Shigatse), mais ils sont également représentés en Inde : Ghoom à Darjeeling, Tabo et Kye au Spiti.

    Climat

    TIBET : Le Tibet est une région autonome de la Chine. Elle se situe au nord de l'Himalaya et est proche du Népal, avec une altitude moyenne de 4000 m. C'est le plus haut plateau du monde.
    Le climat est continental et montagnard, d'où un temps froid et sec. Il pleut très peu, mais le Tibet reste quand même la région la plus ensoleillée de Chine. Le climat varie entre le jour et la nuit : les changements de températures sont assez brusques. Il peut neiger, surtout sur la partie montagnes, vers Thingri / Shegar / Rongbuk.
    Les meilleures périodes pour se rendre au Tibet centrale : entre Mai à Octobre. Ce sont des mois secs avec des températures relativement douces et agréables pendant la journée.

    NEPAL: Climat continental de haute montagne, sec et ensoleillé dans la journée avec des possibilités de pluie. Froid le soir en altitude, gel la nuit au-dessus de 3 500 m. Les meilleures périodes sont: l’automne (de mi-septembre à fin novembre) et, sans doute, la saison printanière (Mars à Mai). A partir de mi-juin, c'est le début de la mousson jusqu'à fin août.

    Télécommunications

    Le réseau téléphonique est bien développé en Chine. Pour appeler votre correspondant en Chine ou votre famille en France, il est nécessaire de saisir l’indicatif international avant de saisir le n° d’appel 00 86 (pour la Chine) ou 00 33 (pour la France).

    Au Népal: Pour appeler votre correspondant au Népal ou votre famille en France, il est nécessaire de saisir l’indicatif international avant de saisir le n° d’appel 00 977 (pour le Népal) ou 00 33 (pour la France).

    Décalage horaire

    Quand il est 12:00 en France, il est 19:00 au Tibet.
    En automne, hiver : Quand il est 12:00 en France, il est 16:45 au Népal.
    En été et au printemps : Quand il est 12:00 en France, il est 15:45 au Népal.

    Electricité

    Au Tibet : Le voltage 220 V, Fréquence : 50 Hz est différent en Chine, 230 V en France. , des prises de type A / C / I. Dans les grandes villes, certains hôtels sont équipés avec des prises internationales. Vous pouvez brancher tout type d'appareil électrique mais le plus simple est d'acheter un adaptateur de voyage universel, compatible avec les prises électriques.
    Au Népal : Au Népal vous n’avez pas besoin d’adaptateur. Le voltage et la fréquence sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils. Pour recharger les appareils photo portables souvent payant, Au-dessus de 3 500 m, l’électricité est fournie par des panneaux solaires.

    Cartographie

    Vous ne trouverez pas de carte de cet itinéraire mais des cartes de Chine-Tibet existent un peu partout dans les commerces spécialisés.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.
  • Adoptez la Nomad'titude !

    La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes ainsi que le respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade attitude, patience et tolérance.