Indonesie | Circuit accompagné

Les Lascaux de Bornéo

Aventure archéologique dans la jungle de Kalimantan, à la découverte des grottes ornées, avec Luc-Henri Fage (membre de la SEF)

Société des Explorateurs Français Ce voyage d'exception a été imaginé, et sera accompagné, par un membre de la prestigieuse Société des Explorateurs Français (exclusivité Nomade Aventure).
  • 17 jours
  • à partir de 3999€
  • prochain départ probable le 12/10/2019
  • Vous aimerez...

    • Découvrir les émouvantes traces d'hommes ayant vécu là il y a plus de 10 000 ans
    • Bénéficier des connaissances du "découvreur" de ces grottes, Luc-Henri Fage, membre de la Société des Explorateurs Français
    • Marcher, grimper, pagayer, pour explorer grottes, forêt primaire, karst
    • Observer une faune fascinante : oiseaux, singes, insectes... orangs-outans
    • Avoir un aperçu du mode de vie de l'ethnie Dayak, l'une des plus célèbres de Bornéo

    Comparez et vous préfèrerez...

      ... être accompagné par le meilleur spécialiste des lieux. Mais de toute façon, il n'existe rien de comparable sur le marché à ce voyage, exclusivité Nomade Aventure / Société des Explorateurs Français.

    Conseil du pro !

    Une bonne lampe frontale est l'élément indispensable pour profiter de l'intégralité des peintures rupestres de ce parcours

    Infos clés !

    • Niveau physique : Dynamique + Dynamique +
      Vous êtes un randonneur régulier et vous pratiquez une activité sportive modérée (1 à 2h par semaine). Pour vous, trek rime avec plaisir de l’effort. Ces périples de plusieurs jours d’affilée au rythme quotidien de 5 à 6h de marche, avec des dénivelés de 500 à 800 m par jour et en moyenne, impliquent une très bonne condition physique. Sur terrain montagneux et parfois difficile, vos capacités d’adaptation vous permettront d’affronter les éventuels aléas météorologiques qui viendront pimenter votre aventure. Un entraînement avant le départ est recommandé pour renforcer votre endurance.
    • à partir de 18 ans
    • Randonnée / trek
    • Culture & civilisations
    • En immersion


    • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

    • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

    • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
      Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
    • Code idn10

    Tel un Henri Breuil (le premier préhistorien à pénétrer dans la Grotte de Lascaux, en 1940) des temps modernes, soyez parmi les premiers privilégiés à découvrir les plus belles grottes ornées de peintures rupestres de Bornéo ! Mais tel Indiana Jones – en plus respectueux des sites ! –, il vous... faudra pour cela pénétrer, à pied ou en pirogue, la jungle la plus épaisse, vous frayer parfois votre chemin au coupe-coupe, dominer votre vertige ou votre phobie des insectes (en toute sécurité bien sûr, mais avec juste ce qu’il faut d’excitation). La récompense sera à la hauteur : d’Ilas Kenceng, la première découverte, où une main négative a été datée de plus de 10 000 ans, à Gwa Tewet - peut-être la plus belle avec ses 240 mains et son mystérieux « arbre de vie » -, en passant par Liang Karim et ses peintures d’arbre à miel et de tapir, et Gua Jufri et ses figures humaines et animales, vous prendrez la machine à voyager… dans le temps. Et pour vous y servir de guide, rien de moins que LE spécialiste des lieux : Luc-Henri Fage, explorateur et spéléologue français qui fut le premier, à partir de 1988, à faire connaître ces sites exceptionnels où seuls allaient jusqu’ici les chercheurs de nid d’hirondelle de l’ethnie basap. Et en prime, peut-être, l’émotion d’apercevoir les touchants et menacés orangs-outans… > lire la suite

    L'itinéraire :

    1. J1 Paris - Balikpapan

      Vol régulier pour Balikpapan avec escale. Repas et nuit à bord.

      • à bord
    2. J2 Balikpapan - Sangata - Direction le point de départ de l'expé !

      Accueil à l'aéroport international de Balikpapan. Selon l’heure d’arrivée, nuit à Balikpapan ou départ direct de l’aéroport vers Samarinda, Bontang et Sangata, la dernière « ville » avant la forêt.

      • à l'hôtel
    3. J3 Sangata - Miau Baru - Pitons karstiques et village traditionnel

      Tôt le matin, nous faisons les dernières courses pour l'expé puis nous reprenons la route, direction Ambur Batu, mais nous la dépassons et continuons vers Muara Bulan. Nous nous y arrêtons pour visiter un piton karstique isolé au-dessus des palmiers à huile, Kongbeng, avec une grotte étonnante. Des pitons spectaculaires demandant une bonne condition physique : premier avant-goût du karst ! Le soir, nous dormons au village dayak de Miau Baru. Il s'agit d'un village traditionnel des Apo Kayan, dont certains ont fait un « grand déménagement » il y a 40 ans pour quitter le centre de Bornéo, où la communauté pensait n’avoir aucun avenir. Malgré cette migration, ils ont réussi à conserver leurs traditions. Visite du village, soirée avec danse et musique Dayak. Nous dormons dans la grande maison communautaire décorée de peintures sur bois polychromes.

      Peintures rupestres à Gua Tewet - Bornéo
      Peintures rupestres à Gua Tewet - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • chez l'habitant
    4. J4 Miau Baru - Première grotte - En pirogues et premier bivouac

      Nous rejoignons Ambur Batu en milieu de journée, d'où nous partons dans les pirogues (à deux aventuriers par embarcations) de Tewet, l'ami basap de Luc-Henri. Première escale à Batu Adji. Selon le temps disponible, visite d’une grande grotte, avec des galeries supérieures : si nous avons pris du retard, cet endroit devant la falaise de la grotte peut être un lieu de bivouac; sinon, nous arrivons le soir au pied de Gua Tewet ou nous installerons le bivouac. Et s'il y a eu une grosse crue... improvisation requise !

      Forêt tropicale - Bornéo
      Forêt tropicale - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    5. J5 Gua Tewet - La grotte et l'arbre à miel de Liang Karim

      Le matin, nous partons visiter la grotte Gua Tewet, découverte en 1999, que nous atteignons par une courte marche en forêt suivie d’une escalade de 70 m environ entre jungle et rocher (assurage sur certains passages et sur la dernière longueur pour accéder à la grotte). Visite de la grotte, qui est un abri sous roche de 200 mètres carrés avec une vue imprenable sur les environs, et découverte des peintures rupestres, notamment les 240 mains négatives et "l’arbre de vie". Le coucher du soleil y délivre une superbe lumière. Pour les meilleurs grimpeurs, il est possible de visiter les pitons calcaires au-dessus jusqu’à Gua Pindi, qui abrite quelques peintures mais propose surtout une jolie vue d’ensemble qui donne un bon aperçu de ce qu’est un karst à piton tropical. La redescente se fait en début d’après midi avant… de remonter dans une combe (pente raide, argileuse, donc délicate sous la pluie) juste à côté de Gua Tewet, pour la visite de Liang Karim. Découverte en mai 2003, on y trouve le fantastique "arbre à miel" et une sorte de "tapir" (mais d'une espèce disparue au Pléistocène, ce qui indique une ancienneté d’au moins … 10 000 ans !).

      Peintures rupestres à Gua Tewet - Bornéo
      Peintures rupestres à Gua Tewet - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    6. J6 Gua Tewet - Expédition des grottes à proximité de Gua Tewet

      Remontée de la rivière Bengalon jusqu’à Gua Keboboh. Visite de la grotte, avec ses multiples entrés, sa faune particulière (insectes cavernicoles, serpents, batraciens…), ses concrétions étranges et ses rochers aux formes étonnantes sculptées par l’eau. C’est aussi un ancien campement de chasseurs de nids d’hirondelles. Retour en marche facile dans la forêt, sur la rive droite le long de la rivière, vers Gua Mentis et Gua Kayu Sapung, où se trouvent quelques mains négatives. Nous verrons aussi Liang Jon, grand abri sous roche où ont été réalisées des fouilles d'un site remontant à -23.000 ans, puis nous marchons jusqu’à une résurgence d’une belle eau claire. Récupération par les pirogues et retour pour la 3ème nuit au bivouac de Gua Tewet.

      Exploration de Gua Sedepan - Bornéo
      Exploration de Gua Sedepan - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    7. J7 Gua Tewet - Gua Tangkorak - De retour sur l'eau, Gua Keboboh

      Nous quittons le bivouac, pour remonter à nouveau la rivière Bengalon, puis obliquer dans la jolie petite rivière de la Marang située au confluent que nous aurons vu la veille : Gua Keboboh. Nous progressons ainsi, avec des passages acrobatiques pour les piroguiers, jusqu’à Gua Tangkorak, où nous installons le camp. Avant le déjeuner, accès à la grotte par une petite marche facile. C’est une grande galerie décorée de nombreuses concrétions. Une galerie latérale descend vers une seconde entrée avec une céramique coincée en hauteur dans l’argile. Dans l’entrée, quelques traces de peintures. La grotte a été fouillée par les archéologues en 2003. Après le repas, nous partons visiter Gua Sungaï, ou "grotte de la rivière" : une jolie cavité parcourue par une petite rivière souterraine avec des bassins, des gours, des serpents, des poissons cavernicoles, entre autres.

      Gua Tewet - Bornéo
      Gua Tewet - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    8. J8 Gua Tangkorak - Gua Tebo - Rivière souterraine

      De Gua Tangkorak, voici le dernier tronçon à faire en pirogue. La rivière se resserre, des arbres morts entravent la progression, les rochers affleurent. Selon le débit, nous devrons marcher sur une piste qui ne suit pas la rivière, ou rester dans les pirogues. Passages majestueux sous les pitons calcaires, forêt omniprésente (en cathédrale), parfois c’est un canyon… Au bout de la rivière, nous constatons qu’elle sort d’une grotte. C’est le lieu du bivouac, Gua Tebo. Selon l’heure d’arrivée, nous pourrons y faire une incursion et remonter la rivière souterraine à la nage. Cette rivière vient de l’autre côté des monts Marang. Dans quelques jours, nous verrons sa perte dans la montagne.

      Gua Tewet - Bornéo
      Gua Tewet - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    9. J9 Gua Tebo - Rando dans l'habitat "refuge" des orangs-outangs

      C’est dans ce coin que se sont réfugiés les orangs-outans victimes de la déforestation. Avec notre meilleur pisteur, Ham, nous pourrons explorer une vaste dépression située à l’est de Tebo. Au passage, grottes, marécages, hautes herbes… Dans les arbres tout autour nichent les orangs-outangs, timides. La rencontre n’est pas garantie, mais la balade sera toujours belle. Nous faisons le tour d’une dépression karstique, les montagnes qui la dominent sont impressionnantes. Du haut d’un piton, nous finissons la journée à regarder, du haut d'un piton, le soleil se coucher sur les pitons calcaires, puis nous préparerons les affaires pour le lendemain.

      • en bivouac
    10. J10 Gua Tebo - Gua Ham - De la forêt sauvage à l'est de Marang

      Les choses sérieuses commencent enfin : la marche à pied qui va nous mener, en deux jours, sur le versant Est des monts Marang. Il n’y a que 5 km à parcourir, mais cela peut prendre plus d’une journée, selon la difficulté à ouvrir le sentier à la machette. Nous zigzaguons dans la forêt, franchissons des espaces dénudés où le calcaire affleure, nous nous engageons sur une pente qui se raidit au fur et à mesure et qui termine en quasi escalade dans une combe. C’est le col : en redescendant nous obliquons sur la droite pour chercher Ilas Kenceng, un des "Lascaux de Bornéo". Une grotte vaste, parallèle à la falaise, éclairée de loin en loin par un porche. On y trouve des peintures rupestres exceptionnelles, et c’est là qu’une main négative a été datée de 10 000 ans ! Nous continuons, sur un sentier difficile à flanc de falaise, jusqu’à Gua Ham, une exceptionnelle cavité où nous pourrons découvrir plus de 400 mains négatives ! La proximité d’un peu d’eau dans une grotte voisine permet d’y bivouaquer sommairement.

      Gua Tewet - Bornéo
      Gua Tewet - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    11. J11 Gua Ham - Gua Sedepan - La rivière Marang et une forêt vierge

      Une descente vertigineuse donne accès, au fond d’une petite vallée, à l’une des dernières véritables forêts vierges de Bornéo. Une forêt magique, riche en essences végétales et en animaux. En deux heures de marche vers le sud, nous arrivons à la perte de la rivière Marang, dans le vaste porche de Gua Sedepan. Une grotte fortifiée, car des gardiens protègent une des dernières ressources en nids d’hirondelles des monts Marang ! En les amadouant, nous pourrons visiter une partie de cette cavité, gigantesque (plus de 8 km de réseaux), avec des concrétions incroyables, et là aussi une faune cavernicole étonnante… Nous bivouaquerons à l’extérieur de la grotte, pas loin d’une petite rivière.

      • en bivouac
    12. J12 Gue Sedepan - Prospection au pied de Gua Ham

      De Gua Sedepan, nous pouvons revenir vers le pied de Gua Ham puis tenter de prospecter parmi les pitons isolés situés au nord, où Ham se souvient avoir vu des peintures rupestres qu’il n’a jamais pu retrouver en 2013 lors de notre dernière visite. Pourrons-nous en découvrir de nouvelles ? Retour au bivouac de Gua Sedepan.

      Gua Sedepan - Bornéo
      Gua Sedepan - Bornéo © Luc-Henri Fage
      • en bivouac
    13. J13 Gua Sedapan - Exploration de la grotte Gua Jufri

      Au-dessus de Gua Sedepan, en haut d’une pente extrêmement raide, où la progression doit se faire avec prudence, se cache une grotte Gua Jufri. C’est là qu’on été découvert les personnages anthropomorphes les plus spectaculaires, ainsi que des animaux (cervidés, sangliers…) et des mains négatives.

      • en bivouac
    14. J14 Gua Sedapan - Pengadan - Gua Mardua sur le retour

      Nous quittons le bivouac pour la marche retour qui va nous amener à un camp forestier abandonné. Selon l’état des pistes, elles seront praticables ou non pour les 4x4 qui vont venir nous chercher. S’il faut marcher, c’est au moins 20 km de pistes forestières défoncées par des ornières et des ponts branlants qu’il faudra parcourir et nous devrons sans doute bivouaquer en route. Une fois la jonction avec les véhicules faites, il nous reste à rentrer à Sepaso, le village au bord de la côte où vit Tewet. 154 km de pistes, dans la forêt, puis à travers les plantations de palmiers à huile. Avant de retrouver la route goudronnée, après le village de Pengadan, dernière visite de grotte : c’est Gua Mardua, la grotte où nous avons découvert les premières peintures rupestres, en 1994. Etape dans un "losmen" (guest-house) très frustre de Pengadan.

      • en guest house
    15. J15 Pengadan - Balikpapan - Retour à la capital

      Retour à Sepaso par la route. Repas de midi près de la maison de Twet, puis nous repartons pour 7 heures de route jusqu’à Balikpapan. Route de nuit, arrivée tardive à la capitale économique locale. Hébergement dans un hôtel confortable.

      • à l'hôtel
    16. J16 Balikpapan

      Le matin, visite de la ville, achat de souvenirs. Décollage de Balikpapan pour Paris.

      • à bord
    17. J17 Paris

      Fin du vol retour de nuit Balikpapan - Paris. Atterrissage dans la matinée.

    18. N.B. :

      Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à la sécurité du groupe.

    Dates
    Prix TTC*
    adulte
    Départ
    S'inscrire
    Poser une option
    Dates
    du sam. 18/05/2019
    au lun. 03/06/2019
    Prix TTC* adulte
    3999 € Il ne reste que 2 places à ce prix. Le prochain prix devrait être de 4299 €.
    A ce jour nous prévoyons que le prix du voyage continue à augmenter jusqu'à atteindre 4499 € pour les derniers inscrits. N'attendez pas.
    Départ
    Dès 4 inscrits
    S'inscrire Poser une option
    Je réserve
    Dates
    du sam. 12/10/2019
    au lun. 28/10/2019
    Prix TTC* adulte
    3999 € Il ne reste que 1 place à ce prix. Le prochain prix devrait être de 4299 €.
    A ce jour nous prévoyons que le prix du voyage continue à augmenter jusqu'à atteindre 4499 € pour les derniers inscrits. N'attendez pas.
    Départ
    probable Voir qui est inscrit
    S'inscrire Poser une option
    Je réserve
    vous
    inscrits

    Commentaire fonctionnel : si pas complet = toujours un +1 dans le remplissage = "vous" // si "previsionStats" > "vous" + "inscrits" + "options"/2 + "co-remplissage" => $nbPrevisionStats = "previsionStats" - ("vous" + "inscrits" + "options"/2 + "co-remplissage")

    * les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation

    *** option pour tout départ de Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice & Toulouse, sous réserve de disponibilité dans les classes de réservation concernées à la date de la demande

    Tout savoir sur les dates de départ

    Départ confirmé

    Le nombre minimum de voyageurs inscrits a été atteint ou le sera avec votre inscription.

    Départ probable

    D’après nos prévisions, le nombre minimum de voyageurs inscrits devrait être atteint.

    Dernières places à ce prix

    En général, nos prix augmentent à mesure que le départ approche. N'attendez pas !

    Qui est inscrit ?

    Découvrez en toute transparence la composition du groupe (nombre d'inscrits actuels et estimation du nombre final, sexe de chaque participant, personnes inscrites ensemble).

    Pour être averti(e) de la mise en place d'une nouvelle date de départ, créez-vous une alerte !

    M'alerter si le voyage est programmé entre le

    et le

    Le prix comprend :

    • Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
    • L'accompagnement par Luc Henry Fage, éminence grise de l'art Rupestre de Bornéo
    • L'équipe de guides locaux
    • Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs, etc.
    • Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
    • L'hébergement en chambre (ou tente) double (ou plus rarement triple)
    • Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
    • Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
    • Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
    • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
    • Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

    Le prix ne comprend pas :

    • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
    • Les frais de visa
    • Le supplément chambre individuelle (voir onglet "fiche technique", rubrique "On dort où ?")
    • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
    • Les repas indiqués comme libres dans le programme
    • La taxe de sortie du territoire (voir onglet "fiche technique", rubrique "Formalités")
    • Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe
    • Les boissons et éventuels pourboires (voir onglet "fiche technique", rubrique "Pourboires").

    1 • Détails du voyage

    Niveau physique et préparation

    Ce circuit ne comporte pas d'étape de randonnée difficile. Néanmoins les escalades encordés pour accéder aux grottes peuvent être éprouvante dans un climat chaud et humide. Les conditions spartiates de bivouac en forêt demande également un goût prononcé pour l'aventure et de l'expédition !

    On sera combien ?

    De 4 à 8 personnes (jusqu'à 12 personnes avec les guides et accompagnateurs).

    On dort où ?

    3 nuits en hôtel , 3 nuits en guest house ou chez l'habitant et 8 nuits en bivouac dans la forêt.

    A table !

    Sur cette expédition , nous serons en autonomie pendant plus de 8 jours. Dans la forêt, les repas seront composés de nourriture lyophilisée. En ville ou chez l'habitant , nous agrémenterons avec poulet grillés , poisson et surtout avec le riz , base de l'alimentation dans toute l'Asie du sud-est.

    La toilette (et les toilettes)

    Les sanitaires seront inexistants quand nous serons dans la forêt. Par contre possibilité de douche quotidienne dans la rivière lors des bivouacs.

    Un pro à vos côtés

    Personnage hors du commun, Luc-Henri Fage se lance dès l’adolescence dans l'exploration et la spéléo. En 1983 en Algérie, il participe à l’exploration du gouffre le plus profond d’Afrique, puis l’expédition nationale de 1985 en Papouasie-Nouvelle-Guinée lui fait découvrir les grandes forêts primaires. Empruntant une caméra 16 mm à un ami, il y réalise son premier film, "Minyé la fin du mythe". Citons ensuite, pèle mêle, en 1986-1987 la descente en raft du fleuve Zaïre; en 1988 la traversée de Bornéo, suivie en 1990 de la réédition de la grande expédition Gaisseau-Delloye, à travers la Nouvelle-Guinée indonésienne. En 1992, commence sa grande aventure de Bornéo. Au cours d’une quinzaine d’expéditions, ils révèlent la préhistoire d’une île vierge de toute prospection, avec un art rupestre unique au monde, vieux de plus de 10 000 ans ("A la découverte des grottes ornées de Bornéo", 1995, "Bornéo, la Mémoire des Grottes" 2004, “Tewet, le Dayak aux mille grottes”). Voir Le site de Luc-Henri Fage

    On se déplace comment sur place ?

    En minibus, en pirogue à moteur.

    Vos bagages voyagent aussi...

    Prévoir un sac à dos de 60 Litres environ. Une valise avec des affaires propres pourra être laissé à l'hôtel , à récupérer à notre retour.

    Volez en bonne compagnie !

    Vol régulier Garuda airlines.

    Esprit du voyage

    La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes ainsi que le respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade attitude : patience et tolérance.

    2 • Budget

    Le prix comprend :

  • Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
  • L'accompagnement par Luc Henry Fage, éminence grise de l'art Rupestre de Bornéo
  • L'équipe de guides locaux
  • Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs, etc.
  • Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
  • L'hébergement en chambre (ou tente) double (ou plus rarement triple)
  • Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
  • Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
  • Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
  • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
  • Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !
  • Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
  • Les frais de visa
  • Le supplément chambre individuelle (voir onglet "fiche technique", rubrique "On dort où ?")
  • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
  • Les repas indiqués comme libres dans le programme
  • La taxe de sortie du territoire (voir onglet "fiche technique", rubrique "Formalités")
  • Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe
  • Les boissons et éventuels pourboires (voir onglet "fiche technique", rubrique "Pourboires").
  • Budget sur place

    Prendre 150€ pour vos faux frais sur place (boisson / pourboire ect... )

    Pourboires

    Nous vous recommandons un montant de 30 à 40 € par participant. Ce sont des règles de savoir vivre évidentes mais il ne nous parait pas inutile de vous les rappeler. Toutefois, il est important de considérer que le pourboire, demeurant facultatif (n'étant pas une partie du salaire), doit être accordé en fonction de votre niveau de satisfaction du travail et des petites attentions de l'équipe locale.

    Pour information nous avons établi ce montant sur une base de 2€ par jour environ et par participant pour votre guide principal. Les petits services (chauffeurs, cuisiniers etc.) peuvent également être gratifiés de quelques « Ruppia ». Attention, pensez à bien gérer votre budget pourboire en conséquence des guides complémentaires qui pourraient intervenir en cours de circuit et vous quitteraient avant votre départ. Une petite idée … là encore facultative … il vous est possible de faire une caisse commune avec les autres participants du groupe, qui servirait à « distribuer » les pourboires auprès de vos différents intervenants, évitant ainsi les éternels problèmes de monnaie.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil [préciser le cas échéant]
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche le cas échéant)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Pharmacie individuelle obligatoire
    "Les produits de cette liste ne sont pas obligatoires mais conseillés. Prenez conseil auprès de votre médecin.

    Lors de la préparation de votre pharmacie, afin de limiter le poids et le volume  :
    - ne prenez pas les boites entières mais seulement la quantité nécessaire
    - les emballages doivent être éliminés au maximum
    - si vous êtes en couple, nous vous invitions à la partager.

    Nous vous invitons également à trouver un contenant permettant une protection efficace contre l'humidité et la poussière (ex: deux ziploc l'un dans l'autre). Cette pharmacie représentera alors à peu près 150 g.
    Elle devra voyager en soute (ciseaux, flacons, etc.) à l'exception de vos médicaments personnels.

    Ne sous-estimez pas non plus votre consommation de ces produits. Rappelez-vous que nous serons loin de tout secours et que si les choses venaient à tourner mal, on sera content d'avoir un médicament à se mettre sous la dent."
    v Détails
    Tous vos traitements personnels (ne prenez que les quantités adaptées à la durée de la mission)
    -Votre médicament antipaludique à prise quotidienne (sur ordonnance)
    -Un antalgique de niveau 1 (20 comprimés, Paracétamol conseillé) pour fièvres et douleurs simples
    -Un antalgique de niveau 2 (12 comprimés, type Efferalgan codeïné , Propofan ou Tramadol) pour les douleurs fortes (évitez les comprimés effervescents qui ne supportent pas l'humidité) (sur ordonnance)
    -Un antibiotique à visée intestinale (type Oflocet (Ofloxacine)) (sur ordonnance)
    -Un antibiotique large spectre (24 comprimés d'Augmentin 1g ou 30 comprimés de Pyostacine 500 (si allergie à la Pénicilline)) (sur ordonnance)
    -Pour les femmes, un antibiotique à large spectre pour traiter les cystites (Fosfomycine en dose unique ou Monuril)
    -Un anti-inflammatoire non stéroïdien (20 comprimés, type BI-Profenid) (sur ordonnance)
    -Un corticoïde (20 comprimés, type Solupred 20 mg) (sur ordonnance)
    -Un antispasmodique (20 comprimés, type Spasfon)
    -Un anti-émétisant (10 comprimés, type Vogalene ou Motilium) (préférez les comprimés car les lyoc ne supportent pas l'humidité)
    -Un pansement gastrique (10 sachets de Gelox ou comprimés de Moxydar)
    -Un antidiarrhétique (20 comprimés de Lopéramide (Imodium))
    -Un anticonstipation (Forlax)
    -Une poudre ou crème antifongique pour traiter les mycoses (type Mycoster ou Econazole)
    -Un collyre oculaire de type Tobrex (si vous êtes allergique à celui-ci prenez-en un autre) (sur ordonnance)
    -Un anti-histaminique de type Aerius ou Bilaska si vous avez un terrain allergique
    -Seconde peau pour les ampoules et les échauffements des pieds (les plaques sont plus facile à découper à bonne dimension que les Compeeds prêts a l'emploi)
    -1 tube de Biafine ou de Flammazine
    -1 tube de crème solaire écran total
    -1 rouleau d'Elastoplast 8 cm ou équivalent
    -1 flacon de Betadine ou un antiseptique de type Biseptine
    -Au moins 20 compresses stériles
    -10 pansements type Mepore 9 cm x 10 cm
    -Un répulsif contre les moustiques
    -Une couverture de survie (taille 1 personne)
    -Un produit pour désinfecter l’eau (type Micropur)
    -Une petite paire de ciseaux pour les soins
    -Un briquet

    On prend quels bagages ?

    Un sac à dos environ 60L... et une valise à roulette à laisser à l'hôtel.

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de sortie du territoire indonésien, pour les ressortissants des pays membres de l’Union Européenne (+ Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Le passeport devra comporter au moins une pleine page vierge. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Voyage de moins de 30 jours : pas de visa pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! Les titulaires d'un passeport d'urgence ne peuvent pas voyager en Indonésie dans le cadre de cette exemption. Ils doivent faire une demande de visa auprès de l'ambassade d'Indonésie. La taxe aéroportuaire de départ, d'un montant de 200 000 rupiahs par personne, est désormais intégrée au prix du billet d'avion.

    Formalités spécifiques

    Pas besoin de visa pour un séjour inférieur ou égal à 3 mois. En revanche, le passeport doit être valable 6 mois après la date de retour et un billet d'avion aller-retour est souvent demandé à l'arrivée. À la frontière, il faut remplir une fiche d'entrée dans le pays. Le douanier garde la 1re partie et vous remet la 2e. Ne pas la perdre, elle vous sera demandée à votre départ.
    Nous vous conseillons également de photocopier tous vos documents importants( pages d'introduction de passeport, carte de crédit, police d'assurance, billets de train/avion/bus, permis de conduire etc..)

    Vaccins obligatoires

    Pas de vaccination obligatoire, sauf pour les voyageurs en provenance de pays où sévit la fièvre jaune.

    Vaccins conseillés

    Comme pour tout voyage, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, les hépatite A (risque alimentaire) et hépatite B (risque sexuel et sanguin), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole pour les enfants. Et, en fonction des risques personnels d'exposition la typhoïde (risque alimentaire) et la rage (pour les séjours aventure et pour les résidents, surtout les enfants), l'encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

    Paludisme

    Le risque de paludisme, en Indonésie, varie considérablement d'une île à l’autre, les plus touristiques étant les moins impaludées. Partout, il sera d'autant plus nécessaire de se protéger, jour et nuit, des piqûres de moustiques, qu'ils peuvent aussi transmettre d'autres maladies (dengue, chikungunya, voire encéphalite japonaise ou virus Zika). Ces dispositions seront suffisantes à Java, Sumatra et Bali et même maintenant à Lombok ou aux Célèbes. Les voyageurs à Bornéo, ou Irian Jaya, devront en plus prendre un traitement préventif : Atovaquone (Proguanil - Malarone ou un de ses génériques ) ou Doxycycline prescrit par leur médecin. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    6 • Le pays

    Climat

    Météo:
    Temps chaud et humide. Les variations annuelles de température y sont presque inexistantes. Moyenne minimales et maximales sont de 20 et de 30 degrés Celsius. En montagne ces températures peuvent baisser de 5 ou 6 degrés. De décembre à avril, le taux d'humidité est beaucoup plus élevé et les averses fréquentes, la période plus sèche étant de Mai à Octobre. Il faut par contre s'attendre à de courtes périodes de précipitations intenses tout au long de l'année.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Carte Indonesie Voyage Aventure Indonésie
    La tribu
    Julien Leveque

    Audrey, votre spécialiste Indonesie

    Audrey ce n’est pas qu’un accent. Et si tout en elle, rappelle la ville rose (à commencer par son accent, donc..), certains autres traits de sa personnalité, la rendent attachante à plus d’un titre.
    Une certaine fraîcheur notamment. Et une joie de vivre de tous les instants.

    Née dans une bourgade du fin fond du Tarn, à la lisière d’une réserve ornithologique, c’est en plein air que...
    la petit Audrey passe le plus clair de sa jeunesse. De ses propres mots, elle rêve d’être un oiseau et d’atteindre les sommets. Pour sûr, si elle ne chante pas sous la douche, la gamine porte bien son nom, malgré tout.

    De cette incommensurable envie de voir le monde d’en haut (et sans doute de son grand papi en poste chez Latécoère), lui vient une passion somme toute élémentaire : les avions. Mais elle ne se contente pas d’acheter des modèles réduits, ou d’en apprendre les noms par cœur, non. Audrey apprend carrément à piloter, et passe son brevet d’initiation aéronautique. Rien que ça.

    Ses rêves de haute voltige mis à mal, par une banale histoire de taille inférieure au minima requis (on croit rêver), Audrey se tourne, dépitée, vers la carrière d’éleveuse de chèvres naines (pourquoi naine ? Elle seule le sait). Une carrière qui ne décollera jamais vraiment, même si la demoiselle se vente d’avoir un jour aidé une chèvre à mettre au monde un magnifique petit chevreau (c’est authentique…).

    Qui dit chèvre, dit terrains escarpés. Serait-ce à cette affaire de biquette qu’Audrey doit son orientation vers la randonnée ? Quoi qu’il en soit, de fil en aiguille s’en suivent plusieurs sorties dans les Pyrénées. Et, c’est finalement la découverte du ski qui complètera son goût prononcé pour la montagne.

    Après quelques menus boulots assez improbables (guide dans une Abbaye, animatrice 'Fort Boyard' dans un supermarché…), Audrey débarque chez Nomade Aventure en 2004 comme stagiaire.

    Aujourd’hui, elle sévit toujours dans la tribu, en tant que responsable de notre agence toulousaine. Elle a écumé avec Nomade, une suite impressionnante de destinations, de la Tanzanie à la Jordanie, en passant par la Birmanie, l’Ouzbékistan, les Maldives ou le Népal…

    Passez lui dire bonjour à l’occasion. Elle vous parlera d’avions, de chèvres, de nains… et surtout de voyages !

    > lire la suite

    Vous pourriez craquer aussi pour ça...

    Des voyages plébiscités par nos clients, dans le même coin et avec la même activité ou thématique !

    voyage JORDANIE

    JORDANIE

    Eaux vives et dunes rouges

    • 9 jours
    • à partir de 1849€
    > Par ici l’aventure !
    voyage NEPAL

    NEPAL

    Sanctuaire des Annapurnas

    • 17 jours
    • à partir de 2099€
    > Par ici l’aventure !
    voyage EGYPTE

    EGYPTE

    Le Nil en sandal et à pied

    • 8 jours
    • à partir de 1329€
    > Par ici l’aventure !