Le Vietnam en 5 mots-clés !

  • Les minorités ethniques (les Hmongs, les Lolos noirs, les Daos… vivant dans les montagnes !)
  • La baie d’Halong (une des 7 merveilles naturelles du monde avec ses 2 000 pains de sucre !)
  • L’Indochine (dont l’histoire coloniale laisse de magnifiques vestiges à Hanoi ou Hoi An !)
  • La cuisine vietnamienne (sa finesse, ses parfums, ses épices... goûtez un authentique Bo Bun à Huê !)  
  • Le delta du Mékong (grenier du Vietnam avec ses jardins fruitiers et ses marchés flottants !)

Que faire au Vietnam ?

Sur terre comme sur mer, le Vietnam cache des possibilités sans fin…

Randonnerau Vietnam est comme une évidence pour tous les amoureux de l'Asie du Sud-Est.  Partez donc crapahuter au cœur des rizières en terrasses, des pitons rocheux et des hameaux de montagne dans le Nord du pays. Marchez dans des paysages de jungles luxuriantes et de forêts de bambous… avant d'atteindre, par des ponts suspendus, de petits villages isolés ! C’est également une destination idéale pour les amoureux de petite reine… se balader à vélo permet d'aller à la rencontre des nombreuses minorités, le long des rives du Mékong, ou encore de se faufiler facilement dans les ruelles animées des grandes villes. On vous conseille vivement de sauter dans un kayak aux premières lueurs de l’aube sur l’eau vert-émeraude du lac Ba Be ou de la baie d’Halong, à moins que vous ne préfériez profiter de la vue du haut d'une jonque traditionnelle lors d’une croisière en amoureux. Partez également de bon matin dans le delta du Mékong pour assister à l’animation folle des marchés flottants à bord de votre pirogue motorisée, ou optez pour une randonnée urbaine au cœur des cités historiques et de leurs vieux quartiers pleins de charme. Pour une découverte en profondeur du pays, préférez un trek dans les montagnes en immersion chez l’habitant pour partager le quotidien d'une ethnie (pêche, cueillette de légumes pour la préparation des repas…). Enfin, laissez-vous aller à un peu de farniente lors de baignades dans des ruisseaux au coucher du soleil ou sur des plages paradisiaques aux eaux turquoise.

Que voir au Vietnam ?

Du Nord au Sud, du haut des montagnes jusqu’au bord de la mer, le Vietnam regorge de splendeurs naturelles et de sites remarquables…

Ne manquez surtout pas…

  • Les montagnes du Tonkin, près de Sapa, entre décor de pitons rocheux couverts de végétation luxuriantes et rizières en terrasses à perte de vue.
  • La splendide baie d’Halong, ou sa petite sœur non moins connue, qu’on appelle communément la baie d’Halong terrestre, à Tam Coc (montagnes calcaires).
  • Les ruelles du quartier des 36 corporations à Hanoi, la millénaire.
  • Les grandes avenues modernes de Ho Chi Minh.
  • Le palais et les tombeaux des derniers empereurs du Vietnam à Huê, et la rivière des Parfums à remonter en petite reine.
  • Hoi An, petite ville aux mille lampions près de la mer, répertoriée patrimoine de l’Unesco avec ses 800 monuments culturels.
  • Les plages de Da Nang ou de Phu Quoc… juste paradisiaques !
  • Les marchés flottants sur le delta du Mékong, près de My Tho, aux premières lueurs de l’aube ou au coucher du soleil.
  • Et bien sûr, Saigon la trépidante,la pagode Bai Dinh, qui sera bientôt la plus grande pagode du Vietnam, et celle de Thay, puis Annan, Cochinchine… 

Pour un Vietnam hors des sentiers des battus, explorez…

  • Le haut plateau karstique de Dong Van au nord, l’un des plus impressionnants paysages montagneux du pays et classé Geopark par l’Unesco.
  • Le Cap Padaran, un ensemble grandiose et sauvage de falaises, d’abîmes, de pics, de plages désertes… le tout parsemé d’îles et d’îlots au sud du Vietnam.
  • La réserve naturelle de Pu Luong, à 150 km à l’ouest de Ninh Binh, un ensemble de rizières en terrasses à couper le souffle !
  • Le massif du Phu Ta Ca, à l’extrême nord-ouest du pays, paysages entre rizières en terrasses, jungle et villages d’ethnies reculées.

Qui rencontrer au Vietnam ?

De nombreuses minorités montagnardes aux langues, aux modes de vie et aux origines les plus diverses…

Le Vietnam est principalement peuplé de Viet. Mais certaines régions du pays n’abritent pas moins de 64 minorités différentes, ayant chacune leurs traditions, leurs costumes et leurs maisons typiques. Vous pourrez rencontrer les Chams dans le Sud, une des plus grandes minorités du Vietnam, au nord les Thais, la deuxième plus grande minorité. Dans le Nord encore, vous y croiserez forcément les Hmongs noirsdu massif du Phu Ta Ca, avec leur costume indigo, les Daos, avec leur coiffe rouge et leurs cheveux rasés, ou bien encore les Lolos noirs groupe tibéto-birman), les Hoas, une ethnie chinoise dans le village frontalier de Pho Bang, les Nungs, les Dao AoDai, les Tay

Où dormir au Vietnam ?

L’immersion et la compréhension d’un pays commence par l’hébergement et au Vietnam vous n'aurez que l'embarras du choix !

En ville, comme à Ho Chi Minh ou Hanoi, vous vous reposerez dans de petits hôtels standards tenus par des locaux. Si vous êtes de ceux qui aiment vivre le pays dans sa réalité et au plus près des habitants, partez dans les montagnes du Nord où vous pourrez passer une nuit chez une famillede l’ethnie dao rouge, dormir dans une maison sur pilotis au village de Thon Chi de l’ethnie tay ou encore dans les bungalows d'une auberge au cœur de la vallée agricole de Viet Hai. Dans la baie d’Halong, vous serez logé sur une jonque traditionnelle lors de votre croisière, avec tout le confort d’une chambre parfaitement décorée et de bons repas préparés par le chef du bateau. Si vous descendez de Hanoi vers Huê, préparez-vous à tester le train-couchettes du Vietnam ! Enfin, passez une nuit en bivouac dans des tentes installées sur la plage au Cap Padaran.

Quand partir au Vietnam ?

Le printemps et l’automne restent les périodes idéales !

Le Vietnam s’étend sur des centaines de kilomètres du nord au sud, le climat varie selon la région. Au Nord et dans les montagnes, on conseille seulement d’éviter le cœur de l’hiver, entre mi-décembre et fin février, à cause de l’humidité et du brouillard persistant sur les hauteurs. Le reste de l'année, les températures y sont chaudes, avec un petit pic proche de 35°C de moyenne en été. Cela rend la période idéale pour faire de la randonnée dans la jungle et dans les rizières en terrasses qui sont bien vertes, avec un ciel dégagé, peu de pluie et une belle lumière pour les passionnés de photos. Si vous souhaitez profiter des belles plages du centre et pouvoir vous baigner, comma à Hoi An, choisissez les périodes entre novembre et juin, afin d’éviter les typhons en septembre. Le Sud est agréable toute l’année, sauf lors de la saison des pluies entre juin et septembre. Privilégiez donc un départ entre octobre et mai pour découvrir les marchés flottants au sec et vous baigner sur l’île de Phu Coc. Enfin si vous souhaitez voir de l'animation dans les temples et les grandes villes, ne ratez pas la fête du Têt début février, qui correspond à notre nouvel an. Les rues se couvrent de fleurs jaunes et orange, c'est magnifique !