Destinations
Activités

Revenir aux voyages Pyrénées

Road trip en van aménagé de Biarritz au pic du Midi : Pays basque, Basse-Navarre et Bigorre, au cœur des Pyrénées

15 jours à partir de 959 €

Je demande un devis

  • Niveau : Dynamique Dynamique
    Vous êtes un marcheur occasionnel ? Ici les randonnées sont plus longues (4 à 5h en moyenne par jour), avec des dénivelés plus prononcés (300 à 500 m), sur terrain accessible et peu accidenté, exigeant un engagement physique supérieur, sans pour autant mettre de côté le charme des rencontres et les sites incontournables du pays. Sur quelques étapes, climat capricieux et isolement peuvent soudainement s’imposer. Ce niveau requiert une bonne condition physique. A vous de voir s'il vous faut sortir short et baskets quelques semaines avant le départ afin de peaufiner votre préparation.
  • Autotour
  • Randonnée / trek
  • En van aménagé

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Ajouter à ma sélection
  • Code FRA107L

Vous aimerez...

  • Vivre une aventure en toute liberté à bord de votre van aménagé.
  • Goûter au grand air et aux spécialités basques.
  • Randonner dans des paysages aux reliefs exceptionnels des Pyrénées.
  • Grimper le pic de Bastan accompagné d’un montagnard.
  • Ne jamais vous perdre, tant au volant qu’à pied, grâce à notre application MyNomade.

Comparez et vous préfèrerez...

    Nous saurons vous indiquer les meilleurs sites pour camper !
DESFORGES Amandine

Conseil du pro !

A Saint-Jean-de-Luz, offrez-vous quelques macarons de la maison Adam… Pas sûr que la boîte survive à vos 2 semaines d’aventure !

Envie de briser la routine, de vous ressourcer dans de fabuleuses contrées ? Ce roadtrip vous propose une superbe boucle de Bayonne jusqu’au Pic du Midi, dans l’une des plus belles régions de France. En 15 jours, on fait le pari de réunir le caractère basque et la force pyrénéenne. De quoi réveiller l’aventurier qui dort en vous !
Un patrimoine authentique ? Vous traverserez les villages renommés d’Espelette, Saint-Jean-Pied-de-Port, et Luz-Saint-Sauveur. De grandioses panoramas ? Vous randonnerez dans une nature d’exception autour du Pic du Midi d’Ossau, dans le Cirque de Gavarnie, et le Massif du Néouvielle. Des sites hors norme ? Place aux sommets de haute-montagne, aux cols mythiques et à l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre où l’on tutoie les étoiles…
En route pour la douceur de vivre et la paix des cimes !
Lire la suite

  1. J1 Bayonne – Biarritz

    Bienvenue au Pays Basque ! Première étape : récupérer votre van chez le loueur. Ici, ce moyen de locomotion fait l’unanimité auprès des surfeurs qui, planches sur le toit, vadrouillent le long de la côte en quête des meilleures vagues…
    Prenez le temps de découvrir Bayonne, capitale locale au patrimoine historique richement représenté avec les remparts, les maisons à colombage et la Citadelle Vauban. Et les fêtes qui se tiennent chaque année début août mettent la cité en effervescence !
    Continuation vers Biarritz en commençant par le célèbre Rocher de la Vierge, accessible par la passerelle Eiffel. Plus bas, vous descendrez sur la petite la plage de Port Vieux, la préférée des locaux. Pour les amateurs de street art, l’artiste Taroe y a signé un triptyque assez graphique représentant Neptune, Hera et Gaia. Plus loin, la Grande Plage est bordée de monuments emblématiques comme le casino et le luxueux hôtel du Palais, ancienne résidence d’été de l’impératrice Eugénie. Et si vous êtes motivés, vous pourrez gravir les 248 marches du phare de la pointe Saint-Martin : en haut la vue sur la baie est incroyable !
    Encore de l’énergie pour une bonne soirée ? Allez boire une Eguzki et déguster vos premiers pintxos chez Les Contrebandiers, qu’un célèbre international de Rugby a ouvert il y a quelques années. Et pour la nuit, on aime le parking de la plage d’Erretegia à Bidart, et sa vue sur l’océan cadrée entre deux vallées.

    Biarritz - San Sebastian, océan et Pays basque - France
    Biarritz - San Sebastian, océan et Pays basque - France © OT Biarritz
    • en van
  2. J2 Biarritz – Saint-Jean-de-Luz – Sare

    Ce matin, pour goûter à l’ambiance locale et vous ravitailler en vue des jours suivants, rien de mieux que le marché des Halles aux premières heures, ouvert tous les matins. Ensuite, en route !
    Votre journée commence par la balnéaire Saint-Jean-de-Luz. Petit conseil pratique pour garer votre van : les parkings situés derrière le commissariat de police et derrière la gare SNCF sont gratuits. Connue pour avoir accueilli les noces de Louis XIV avec l’Infante d’Espagne en 1660, la ville est surnommée « cité des Corsaires ». En effet, les luziens n’étaient pas les derniers à s’embarquer sur les frégates qui traquaient les bateaux ennemis du roi ! Baladez-vous dans les ruelles piétonnières où maisons d’armateurs côtoient bâtisses à pans de bois colorés du fameux rouge basque. Vous reprendrez la route vers le joli port de Ciboure et le fort de Socoa, avant de rejoindre la Corniche basque, qui file jusqu’à Urrugne. Le sentier de randonnée à flanc de falaises offre des points de vue spectaculaires sur l’Atlantique.
    Derniers embruns avant de faire cap sur l’arrière-pays. Le Pays Basque, c'est aussi la montagne ! On y trouve sans doute ce qu’il y a de plus authentique. Ce soir, vous vous installerez à Sare, ravissant village situé au pied de La Rhune.

    En van sur les routes de France
    En van sur les routes de France © B. S.
    • en van
  3. J3 Sare & La Rhune

    A 905m d’altitude, la Rhune est l’une des plus célèbres montagnes basques ! Son ascension est un must, et les panoramas à 360° sont époustouflants. On peut grimper à pied et redescendre avec le fameux petit train en bois depuis le Col de Saint-Ignace, ou inversement. Attention : pour la descente, les billets sont uniquement vendus au sommet ! Forêt d’altitude, vautours, chevaux pottoks… L’effort vaut le détour !
    Si vous n’êtes pas branché rando, le patrimoine environnant est aussi riche que varié : la maison traditionnelle d’Ortillopitz datant du XVIIème siècle, la grotte préhistorique et le parc mégalithique, les oratoires de la voie médiévale et petits lavoirs en pierre.
    Côté papilles, vous serez servis au musée du Gâteau basque, et vous trouverez miels, fromages, charcuteries, cidres et autres produits fermiers au marché chaque vendredi, de 16h30 à 20h30 (d’avril à septembre).

    En van sur les routes de France
    En van sur les routes de France © B. S.
    • en van
  4. J4 Sare – Espelette – Itxassou

    Ce matin, poursuite de votre route par les chemins de traverses et les petites départementales de montagne. Vous passerez par le charmant bourg d’Ainhoa, avec sa « bastide-rue », son fronton de pelote, et… son cimetière abritant d’anciennes stèles discoïdales et tabulaires, typiquement basques. Quelques kilomètres plus loin, bienvenue à Espelette, capitale régionale du piment rouge. En saison, les façades des bâtisses sont ornées de guirlandes de piments qui sèchent au soleil. Pour découvrir cette épice classée AOP depuis 1999, autant commencer en plein air par les champs de Ramunxto Pochelu, producteur à L’Atelier du Piment. La visite est gratuite et la dégustation pimentée bien sûr !
    Pour vous dégourdir les jambes, une belle balade de 5,7km vers le plateau d’Ezcondray vous immergera dans le pastoralisme local, entre bergeries, estives peuplées de brebis et sous-bois ombragés (dénivelé cumulé 357m ; durée +/-2h).
    En fin d’après-midi, vous continuerez vers Itxassou, célèbre pour sa fameuse cerise du même nom, utilisée pour la confiture. Pour la nuit, visez les étoiles et posez votre van au sommet de l'Artzamendi. La route d’accès est pentue et parfois étroite mais une fois là-haut, la vue est à couper le souffle et le coucher de soleil divin !

    • en van
  5. J5 Itxassou – Saint-Jean-Pied-de-Port – Plateau d’Iraty-Cize

    Pour commencer la journée, nous vous proposons à la fraîche le sentier muletier du « Pas de Roland », jolie boucle de 9,5km dans les gorges d’Ateka et de la Nive (dénivelé cumulé 310m ; durée +/-3h). Moulin, châtaigneraie, prairies d’altitude : les paysages sont superbes et chargés de légendes. Il est dit qu’au VIIIème siècle, Roland, neveu de Charlemagne, fut bloqué avec ses troupes par un énorme rocher. Pressé, il le perça d’un coup d’épée pour y tailler l’étroit passage encore empruntable de nos jours…
    Prochaine étape : Saint-Jean-Pied-de-Port et la Basse-Navarre. Votre route suit la Nive, aux eaux agitées. D’ailleurs, si une envie de rafting vous prend, c’est à Bidarray qu’il faut s’arrêter ! Plus loin, après Saint-Martin-d’Arossa, faites un détour par l’agréable village navarrais d’Irouléguy entouré de 230 hectares de vignes aménagés en terrasses. Ici est produit l’unique vin basque : une AOC confidentielle, une demi-douzaine de cépages, et une forte identité dans le ballon ! Si la cave coopérative est ouverte, vous pourrez vous initier… Dans l’après-midi, arrivée à la citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port. Prenez le temps de parcourir les ruelles pavées et d’admirer les maisons séculaires aux linteaux de grès rose sculptés. Au n°42 de la rue d’Espagne, la Maison Arangois, boutique artisanale d’espadrilles cousues main, ouvre gratuitement ses ateliers aux curieux. Un vrai savoir-faire, laissez vous tenter ! Et avant de quitter la ville, pensez à faire le plein d’essence en vue des jours à venir.
    Pour la nuit, plutôt que les parkings urbains, vous préférerez sûrement les herbages du plateau d’Iraty-Cize, situés à une demi-heure de Saint-Jean-Pied-de-Port, sur la D18, en direction de Sainte-Engrâce.

    Brebis à Iraty - Pays Basque
    Brebis à Iraty - Pays Basque © V.Puiseux/OT64
    • en van
  6. J6 Plateau d’Iraty-Cize : Cromlechs d’Okabe

    Ce matin, votre van fait la grasse matinée ! Pique-nique et gourdes bien remplies, vous partez à pied pour une journée de randonnée magnifique à la découverte des millénaires cromlechs d’Okabe (dénivelé cumulé : 585m ; distance 15km ; durée +/-5h).
    La marche commence par une montée dans l’une des plus grandes forêts européennes de hêtres, avant de déboucher sur le superbe plateau d’Okabe, peuplé de chevaux pottocks et de brebis manech. C’est là que durant l’Age du Bronze, les premiers basques établirent une vingtaine de sépultures, sous la forme de parfaits cercles de pierres. N’hésitez pas à grimper jusqu’au sommet à 1456m pour apprécier l’exceptionnel panorama à 360° sur les reliefs environnants. Un spot superbe pour pique-niquer !
    Votre randonnée continue par des chemins en crête ponctués de quelques cairns récents jusqu’au Col de Sourzay (1135m). Ensuite, vous croiserez quelques bergeries et réservoirs d’eau pour le bétail avant de descendre jusqu’au col de Burdinkurutxeta. Quelques lacets plus bas, vous franchirez plusieurs fois un petit ruisseau parfois boueux, avant de récupérer le sentier du lac d’Iraty qui vous conduira à votre van.
    Fin de journée paisible et nuit sur le plateau.

    Iraty - Pays Basque
    Iraty - Pays Basque © V.Puiseux/OT64
    • en van
  7. J7 Plateau d’Iraty-Cize – Sainte-Engrâce – Plateau du Bénou

    En route pour la suite de vos aventures. Vous emprunterez la tortueuse D19 vers Larrau, via le col d’Orgambidesca. Attention aux troupeaux de moutons qui se baladent entre deux virages… Une halte à Larrau sera l’occasion de vous ravitailler ou de boire un café avant de rejoindre à pied la passerelle d'Holzarte. Prêts pour un peu d’adrénaline ? Ce pont de singe est suspendu à 180m de hauteur au dessus des gorges d'Olhadubi ; le franchir est spectaculaire !
    Votre itinéraire se poursuit en suivant les eaux torrentielles du Gave de Larrau. Un conseil ? Faites un détour par Sainte-Engrâce, magnifique village perché de Haute-Soule. Son église romane du XIème siècle est un bijou d’architecture religieuse montagnarde. Comme le village est situé dans un cul-de-sac, vous reprendrez la même petite départementale pour accéder plus loin aux Gorges de Kakuetta. Autre ambiance ! Vous randonnerez au fond d’un canyon encaissé, humide et luxuriant, au moyen de passerelles et de sentiers aménagés le long des parois rocheuses. Point final au bout du parcours : la chute d’eau haute d’une vingtaine de mètres, et la Grotte aux Lacs.
    Après ces belles découvertes, il sera temps de rouler une bonne heure vers votre étape pour la nuit. Vous passerez par Arette, commune tristement célèbre pour avoir été détruite à 80% lors d’un tremblement de terre en 1967, et Escot, situé au cœur de la Vallée d’Aspe. Dernier col à franchir, celui de Marie Blanque à 1035m, avant de descendre sur le Plateau du Bénou, haut lieu du pastoralisme de la Vallée d’Ossau. Vous pourrez garer votre van à Ginde, juste après la barrière canadienne.

    • en van
  8. J8 Plateau du Bénou – Tour des Lacs d’Ayous – Route des Cols

    Réveil au petit matin au son des cloches des vaches et chevaux en liberté. Autour de vous s’ouvre un paysage pittoresque de carte postale. Chaque année début juillet, le plateau devient le point de ralliement des troupeaux avant la grande transhumance vers les estives. Un grand moment à vivre ! En route vers Bielle, puis Laruns pour vous ravitailler en carburant et en vivres. Si vous y passez un samedi, le marché regorge de produits locaux. Vous remonterez ensuite la vallée d’Ossau par la route d’Espagne, et à la sortie du hameau de Gabas, vous tournerez vers Bious-Artigues (voie ouverte de mai à octobre) jusqu’à l’un des parkings aménagés.
    C’est parti pour une randonnée réputée entre toutes : le tour des Lacs d’Ayous (dénivelé cumulé 650m ; durée +/-5h30 ; distance 14km). Cette boucle vous emmène de lac en lac, où miroite la beauté des sommets : Pic d’Ayous et Pic des Arroujos au nord, et l’impressionnant Pic du Midi d’Ossau au sud. Outre les brebis et chevaux, une belle faune sauvage occupe ce territoire. Isards, marmottes, gypaètes barbus… Ouvrez l’œil, l’ours Néré a également ses habitudes dans le coin ! Pour pique-niquer, on aime les rives du Lac Gentau au pied du refuge d’Ayous (où il est aussi possible de se restaurer : omelettes montagnardes, sandwichs au pain bio, bols de soupe maison…). Baignade en eaux froides ou sieste au soleil ? Il est bon de se reposer un peu avant de prendre le chemin du retour et de retrouver votre van.
    Après avoir regagné Laruns en suivant le Gave d’Ossau, place à la D918, mythique route à lacets des cols pyrénéens, bien connue des amoureux de la petite reine. Vous passerez la ville thermale d’Eaux-Bonnes et la station familiale de Gourette avant d’atteindre le Col d’Aubisque à 1709m, puis le Col du Soulor à 1474m. Si le cœur vous en dit, vous pourrez y passer la nuit, ou bien rouler encore une petite heure jusqu’à Cauterets, pour une atmosphère plus animée.
    Bienvenue dans les Hautes-Pyrénées !

    • en van
  9. J9 Cauterets

    Journée dédiée aux superbes sites du Parc National des Pyrénées, accessibles depuis Cauterets, station raffinée à l’architecture Belle Epoque. Dominé par le Vignemale, plus haut sommet des Pyrénées françaises (3298m), le Lac de Gaube attire depuis toujours les voyageurs, anonymes et célèbres. Au XIXème siècle, il inspira Charles Baudelaire ou Georges Sand, qui y montaient en chaise à porteurs ! Il est accessible depuis le Pont d’Espagne à pied (1h30) ou via le télésiège de Gaube (ouvert de début juin à fin septembre).
    Autre spot exceptionnel : le Cirque du Lys. On y monte grâce aux remontées mécaniques (télécabine + télésiège) en service de début juillet à fin août. Là-haut, les panoramas sur les crêtes sont extraordinaires, et par temps clair on aperçoit même le Pic du Midi de Bigorre. Il est possible de redescendre à pied jusqu’à Cauterets en passant par le Lac d’Ilheou. Prévoyez environ 4h de descente, avec un dénivelé négatif de -950m.
    Pour finir la journée, allez vous détendre dans les eaux thermales des Bains du Rocher, elles sont naturellement chauffées à 34°C. Et pour se régaler, on aime la Cheeserie et ses produits locaux…

    • en van
  10. J10 Cauterets – Gavarnie

    Ce matin, en vue des nuits suivantes prévues à Gavarnie, faites le plein de spécialités locales ! Chez Nomade, on craque pour les fromages du Val d’Azun, les salaisons de porc noir de Bigorre, et les tourtes aux myrtilles… Ensuite, une heure de route suffit pour rejoindre le petit village de Gavarnie. Pour les 2 jours à venir, le mieux c’est de s’installer à la Bergerie, petit camping familial bien équipé et idéalement situé. Avec seulement 25 emplacements, il est indispensable de réserver (ouvert de début juin à fin septembre).
    La randonnée au cœur du Cirque tient en 11,5km A/R (dénivelé cumulé 560m ; durée +/- 4h30). Place au mythe, classé depuis 1997 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Ici, difficile de trouver les mots alors on emprunte ceux de Victor Hugo : « C’est une montagne et une muraille tout à la fois ; c’est l’édifice le plus mystérieux du plus mystérieux des architectes ; c’est le Colosseum de la nature ; c’est Gavarnie ». Dans l’amphithéâtre, la magie opère sous les majestueux sommets environnants et la Grande Cascade, plus haute chute d’eau d’Europe (423m). Pour rentrer, 2 choix possibles : soit on revient sur ses pas, soit on prend un peu plus de hauteur par le joli chemin en corniche menant au chalet du Pailha, et qui ferme la boucle en redescendant par le bois du même nom.
    Retour auprès de votre van et nuit paisible.

    Cirque de Gavarnie - Hautes Pyrénées - France
    Cirque de Gavarnie - Hautes Pyrénées - France © Christian Guy/hemis.fr
    • en van
  11. J11 Gavarnie – Brèche de Roland

    Le jour se lève sur Gavarnie… Un nouveau défi vous attend : grimper sur les remparts du Cirque et atteindre la Brèche de Roland, sans doute l’un des plus extraordinaires sites des Pyrénées. Cette randonnée de 11km A/R (dénivelé cumulé 600m ; durée +/-5h) dépend de l’enneigement. Nous la recommandons de mi-juin à mi-septembre, avec un bon bâton de marche !
    Le point de départ se fait depuis le Col de Tentes (2208m), accessible par la D923 et ses nombreux lacets. On rejoint facilement à pied le Col de Boucharo (2270m), en marchant sur l’ancienne route goudronnée aujourd’hui fermée à la circulation. Là-haut, vous suivrez à gauche le sentier balisé ponctuellement de cairns et panneaux indicateurs. Attention aux quelques ruisseaux qu’il faut traverser, et surtout à la Cascade du Taillon (2400m). Les pierres sont assez glissantes, tenez bien la main courante ! Passée la chute d’eau, la sente est plus raide et monte en lacets jusqu’au Col des Sarradets (2589m). On est exposé plein nord et la neige perdure parfois jusqu’en été, prudence… Une fois sur la crête, vous apercevrez le refuge (en travaux jusqu’en août 2020), halte bien méritée pour reprendre des forces. Choucas et marmottes s’inviteront sûrement à votre pique-nique ! Levez la tête, la vue sur la Brèche de Roland est grandiose. La légende raconte que c'est Roland, neveu de Charlemagne, qui entailla la barre rocheuse d’un seul coup d’épée…
    Prêts pour les derniers 220m de dénivelé ? L’escarpement part en face du refuge, sur le versant sud, jusqu’à un premier replat. Dernier effort dans le raidillon final en prenant garde aux névés et aux éboulis, et vous y êtes ! D’un côté la France, le sommet du Marboré, le Glacier du Casque et le Pic de la Cascade. De l’autre l’Espagne, la Vallée d’Ordesa et le Monte Perdido. Contemplez l’univers minéral que vous avez sous les yeux, c’est juste spectaculaire.
    La descente pour retrouver votre van prend environ 2h par le même chemin. Retour au village de Gavarnie pour une bonne nuit de sommeil réparateur.

    • en van
  12. J12 Gavarnie – Luz-Saint-Sauveur – Col du Tourmalet – Pic du Midi

    Aujourd’hui, l’aventure se poursuit dans les Hautes-Pyrénées. En suivant le Gave de Gavarnie, vous arriverez à Luz-Saint-Sauveur, ravissant village de la Vallée Toy (qui signifie « beau garçon » en gascon !). Baladez vous dans les quartiers historiques : de jolies chapelles, des maisons de caractère, et le fameux pont, haut de 65m, que l’empereur Napoléon III offrit au bourg au XIXème siècle. Si vous aimez le bel artisanat, vous serez séduits par les ateliers de La Carde, filature pyrénéenne depuis cinq générations. Un coup de fil suffit pour organiser une visite à la découverte de ce savoir-faire traditionnel, véritable patrimoine vivant de la région.
    Ensuite, cap sur le Col du Tourmalet (2115m), plus haut col des Pyrénées françaises. Ménagez votre van, c’est l’étape de tous les superlatifs : 19km d’ascension à 7,4% de pente, 1404m de dénivelé et 58 inscriptions au parcours du Tour de France ! Juste de l’autre côté, vous ferez escale à la station de La Mongie. Garez votre van et mettez une doudoune : vous partez à la conquête des étoiles ! Unique en France, l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre (2877m) accueille toute l’année astrophysiciens, météorologues, et autres spécialistes de la mécanique céleste. Pas de navette spatiale mais une cabine téléphérique pour rejoindre les terrasses panoramiques du plus haut planétarium d’Europe. La Mer de nuages s’étend sous vos yeux ; oserez-vous avancer sur la passerelle en suspension sur le vide ?
    Pour la nuit, le petit camping d’Artigues, 8km plus bas, est plutôt agréable. Pour un spot plus naturel, vous pourrez rouler jusqu’au Lac de Payolle et sa forêt de sapins, très bucoliques.

    • en van
  13. J13 Pic du Midi – Massif du Néouvielle – Nuit en refuge

    Pour vos derniers jours de vacances, une magnifique randonnée privative, encadrée d’un guide de haute-montagne, vous attend dans le Massif du Néouvielle. Après avoir passé la station de Saint-Lary-Soulan, vous prendrez la route de la Réserve de Néouvielle au lieu-dit Fabian, et continuerez sur 7km jusqu’au parking de l’Artigusse (1593m ; panneau « l’Oule »). Rencontre avec votre accompagnateur et début de votre marche (dénivelé cumulé : 600m ; durée +/-3h sur la journée).
    Comme souvent dans les Pyrénées, la nature est hors normes. Vous êtes ici dans un environnement exceptionnel : arêtes granitiques, lacs d’altitude, pins à crochets centenaires… Pas étonnant que les lieux soient protégés depuis 1936 ! Le sentier approchera tour à tour les lacs d’Oule, de Bastan (inférieur) et du Milieu. Les pics environnants se reflètent merveilleusement dans ces eaux paisibles, sauf quand on y fait quelques brasses…
    Vous arriverez au refuge de Bastan (2230m), avec nuit en dortoir. Vous apporterez juste votre drap de couchage, et côté table, les repas sont inclus. Mention spéciale pour la cabine de bain en plein air et les eaux du lac affichant 20°C en été !

    Pic de Bastan - Néouvielle - Pyrénées - France
    Pic de Bastan - Néouvielle - Pyrénées - France © Yvann K/fotolia.com
  14. J14 Massif du Néouvielle / Pic de Bastan – Nuit en refuge

    Petit-déjeuner avant de partir pour une nouvelle journée dans la Réserve naturelle de Néouvielle, aux côtés de votre guide. Il aura à cœur de vous faire partager sa passion de la montagne, ses connaissances sur la faune et la flore, tout en vous sensibilisant à la fragilité de cet écosystème.
    Selon vos envies et en fonction des conditions météorologiques, vous poursuivrez votre exploration du massif par une belle boucle autour du Pic de Bastan (2715m). Le sentier monte au Lac Supérieur avant de grimper au Col du Bastanet (2507m). Les plus sportifs se laisseront sûrement tenter par l’ascension du Pic par le versant est. Là-haut, le panorama est magique sur les crêtes, les nappes d’eau, et les forêts de sapins. Avant de descendre, n’oubliez pas de marquer votre passage en ajoutant une pierre au cairn !
    La randonnée continuera à travers quelques éboulis vers la Hourquette de Caderolles et son superbe lac en contrebas. Puis vos pas vous mèneront successivement au lac de Port-Bielh niché au creux d’un cirque, et de Bastanet au pied du Pic de Bastan. Vous fermerez la boucle en rejoignant le refuge de Bastan pour votre seconde nuit.
    Après un repos bien mérité et un bon dîner, allez jeter un œil aux ciels étoilés, une pure merveille…

    Parc de Néouvielle - Pyrénées - France
    Parc de Néouvielle - Pyrénées - France © michelgrangier/fotolia.com
  15. J15 Massif du Néouvielle – Bayonne

    Petit-déjeuner. Ce matin, vous marcherez encore quelques heures avant d’atteindre votre van. Votre guide vous proposera certainement un chemin différent de celui emprunté à l’aller. C’est la fin des services de votre nouvel ami montagnard ! Désormais, il est temps de quitter la paix des cimes…
    Avant de rentrer vers Biarritz, prenez le temps de faire le ménage et de ranger l’équipement de votre compagnon de route. Vous quitterez ensuite les sommets pyrénéens en suivant la Vallée de la Neste. Puis s’enchaînent le plateau de Lannemezan, la cuvette de Pau, et enfin le Pays Basque.
    Dernier plein d’essence et il sera temps de rendre le véhicule à votre loueur.

    Fin de vos belles aventures basques et gasconnes !

    En van sur les routes de France
    En van sur les routes de France © Ludovic Fremondiere / B. S.
  16. N.B. :

    Nomade Aventure n’a jamais aussi bien porté son nom que depuis qu’il propose des voyages en campervan ! Inspiré des combis tout droit sortis des 70’s et du vent de liberté qu’ils ont soufflé sur le monde, nous avons pensé « qu’à cela ne tienne ! ». Le campervan se trouve être en osmose parfaite avec nos valeurs, nos idées, et notre conception du voyage. Dans le mille ! Libre, à la conquête de grands espaces, baroudeur… Le tout sur les plus belles routes du monde.

  17. Comment personnaliser votre voyage ?

    Plus de jours ? ll est possible de rallonger le voyage pour vous faire profiter davantage de chaque lieux et parcourir plus de sentiers de randonnée.
    Envie de plage ? il est possible de combiner ce voyage avec des jours dans les Landes.

    Ce voyage peut se faire également au départ de Bordeaux.

Le prix comprend :

  • L'absorption à 100% des émissions CO2 générées par vos prestations terrestres.
  • 12 nuits à bord de votre campervan, en camping sauvage
  • 2 nuits en refuge de montagne
  • La location de votre Van entièrement équipé, assurance de base incluse.
  • Un briefing sur le matériel de camping mis à disposition et sur les aspects techniques de votre van.
  • L’équipement complet de votre van composé d’un frigo, d’un évier, d’un ou 2 coins couchage selon le nb d’aventuriers, tout le nécessaire pour préparer vos repas (couverts, assiettes, verres, tire-bouchon, ouvre-boîte, planche à découper, casserole, poêle..)
  • Le pack literie pour 2 personnes
  • Le forfait ménage à la fin du séjour
  • Les services d'un guide de haute-montagne lors des 3 jours / 2 nuits autour du Pic de Bastan
  • Les repas lors de la randonnée guidée autour du Pic de Bastan, du dîner du jour 13 au petit-déjeuner du jour 15
  • Une application pour ne par perdre le nord : stocker vos documents utiles, vous orienter lors de vos randonnées, vous guider sur les routes de votre aventure… et jusqu’aux plus beaux spots où passer vos nuits
  • Une assistance francophone 24/24 durant votre voyage

Le prix ne comprend pas :

  • Le carburant de votre véhicule
  • Les visites et activités
  • Le drap de couchage pour les 2 nuits en refuge lors de la randonnée guidée
  • Les repas et boissons non mentionnés dans le programme
  • Les transferts : l'aéroport ou gare / loueur de van
  • L’assurance annulation et/ou rapatriement

Prix sans aérien

A partir de 1649€ / pers. base 2 aventuriers
A partir de 959€ / pers. base 4 aventuriers

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Aucun entraînement spécifique requis.

On dort où ?

Vous dormez dans votre van pendant la durée du séjour.
En fonction de vos envies, vous pouvez dormir en pleine nature, ou sur une zone de parking de camping car, ou encore dans un camping.

A table !

Vous pourrez vous préparer à manger dans le van.

La toilette (et les toilettes)

Il est possible d'avoir en option des WC pliables et une douche solaire
Vous pouvez prendre en option le pack literie (avec draps, couette, oreillers) ou la douche et les WC pliables également en option.
Pour plus de confort, vous pourrez faire le choix de vous arrêter dans des campings pour profiter des espaces sanitaires.

On se déplace comment sur place ?

Vous conduisez un van aménagé de type Volkswagen California avec tout le confort moderne et facile à conduire.
En fonction du loueur, vous aurez entre 200 et 250 km par jour compris dans la location.

Avec son toit pop-top emblématique, le Volkswagen California est transformé en une zone habitable offrant davantage de hauteur pour la cuisine, danser ou toute autre tâche nécessitant un espace supplémentaire, ainsi qu'une zone semblable à une mezzanine.
L'équipement de votre campervan :
- Lit double avec matelas en mousse (Lit de toit dans le pop-top)
- Lecteur CD avec entrée auxiliaire
- Chauffage stationnaire
- 2 sièges avant pivotants
- Réfrigérateur à compresseur 42L
- Évier SMEV avec eau courante
- Cuisinière à gaz à 2 brûleurs
- Evier inox avec réservoir d’eau potable et d’eau usée de 30 litres
- Circuit eau à pompe électrique
- Climatisation
- Branchement électrique
- Convertisseur 12V <> 230V : oui intégré
- 2 Batteries auxiliaires
- 1 Table intérieure
- Salon extérieur : table + 4 sièges intégrés
- Casseroles et poêles, vaisselle et couverts

On se donne RDV où ?

Chez le loueur pour récupérer votre véhicule.

Esprit du voyage

Avoir envie de liberté et d'autonomie.

2 • Budget

Le prix comprend :

  • L'absorption à 100% des émissions CO2 générées par vos prestations terrestres.
  • 12 nuits à bord de votre campervan, en camping sauvage
  • 2 nuits en refuge de montagne
  • La location de votre Van entièrement équipé, assurance de base incluse.
  • Un briefing sur le matériel de camping mis à disposition et sur les aspects techniques de votre van.
  • L’équipement complet de votre van composé d’un frigo, d’un évier, d’un ou 2 coins couchage selon le nb d’aventuriers, tout le nécessaire pour préparer vos repas (couverts, assiettes, verres, tire-bouchon, ouvre-boîte, planche à découper, casserole, poêle..)
  • Le pack literie pour 2 personnes
  • Le forfait ménage à la fin du séjour
  • Les services d'un guide de haute-montagne lors des 3 jours / 2 nuits autour du Pic de Bastan
  • Les repas lors de la randonnée guidée autour du Pic de Bastan, du dîner du jour 13 au petit-déjeuner du jour 15
  • Une application pour ne par perdre le nord : stocker vos documents utiles, vous orienter lors de vos randonnées, vous guider sur les routes de votre aventure… et jusqu’aux plus beaux spots où passer vos nuits
  • Une assistance francophone 24/24 durant votre voyage
  • Le prix ne comprend pas :

  • Le carburant de votre véhicule
  • Les visites et activités
  • Le drap de couchage pour les 2 nuits en refuge lors de la randonnée guidée
  • Les repas et boissons non mentionnés dans le programme
  • Les transferts : l'aéroport ou gare / loueur de van
  • L’assurance annulation et/ou rapatriement
  • Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

  • Lunettes de soleil
  • Lampe de poche et/ou lampe frontale
  • Crème solaire
  • Briquet pour brûler vos détritus
  • Couteau pliant
  • Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
  • Papier de toilette (biodégradable si possible)
  • Serviette de toilette à séchage rapide
  • Protections auditives anti-bruit
  • Chapeau ou casquette
  • Éponge, produit vaisselle
  • On prend quels bagages ?

    Voyagez léger. Vous pourrez ranger vos affaires dans les différents compartiments du van.

    On met quoi dans la valise ?

    Pensez à prendre votre permis de conduire
    Il peut faire plusieurs saisons en une journée donc prenez à la fois de quoi vous couvrir et votre maillot de bain.

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Pour tous les ressortissants d'un pays de l'Union Européenne, la carte d'identité en cours de validité est suffisante. Concernant les pays hors Union Européenne, le passeport est obligatoire. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Selon votre nationalité, la durée et le motif du séjour que vous projetez d'effectuer en France, il est indiqué de se munir d'un visa. Pour cela, adressez-vous au consulat français ou à l’ambassade de France de votre pays de résidence.

    Vaccins obligatoires

    Vaccins conseillés

    Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.

    6 • Le pays

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Carte France Road Trip Van Pays basque Pyrénées