Mexique | Voyage en petit groupe

Canyon de cuivre, expé en terre Tarahumara

Expédition à travers le canyon de Cuivre, immersion en terre indienne avec un spécialiste de la culture raramuri

  • 19 jours
  • à partir de 4689€
  • prochain départ probable le 07/03/2020

Je réserve / pose une option

Ajouter à ma sélection

Vous aimerez...

  • Traverser le canyon de Cuivre à pied, un challenge physique et mental.
  • Rencontrer la communauté des indiens raramuri, plus grands marathoniens au monde.
  • Bivouaquer au cœur d'une nature grandiose, sur des terres vierges.
  • Admirer des panoramas spectaculaires à bord du célèbre train "El Chepe".
  • Participer à une course traditionnelle avec la communauté raramuri de Guitayvo.

Comparez et vous préfèrerez...

  • S'immerger dans la culture indienne grâce à notre guide local Raramuri
  • Un trek unique de 11 jours aux confins de la Sierra Tarahumara
  • Le Canyon de Cuivre, quatre fois plus grand que le Grand Canyon d'Arizona !
  • Une exclusivité Nomade !

Conseil du pro !

Outre un esprit ouvert pour vivre pleinement la nature et la culture uniques de ce lieu, il convient de se préparer physiquement et psychologiquement au défi des forts dénivelés de l'expédition.

  • 19 jours à partir de 4689 €
  • prochain départ probable le 07/03/2020

Je réserve / pose une option

  • Niveau : Sportif Sportif
    Vous avez le goût de l’effort. L’isolement, les conditions climatiques pas toujours favorables et les randonnées quotidiennes de 5 à 7h ne vous effraient pas. Sauf exception dûment indiquée, vous ne porterez pas de gros sac à dos. Voyager sportif, c’est prendre son passeport pour l’ailleurs et se donner les moyens de découvrir les zones les moins explorées de la planète, sur terrain accidenté ou sentiers non balisés, avec des dénivelés pouvant régulièrement friser, voire dépasser, les 1 000 m par jour et en moyenne. Certains voyages, peuvent comporter des passages en haute altitude. Très bonne condition physique, endurance et préparation exigée.
  • À partir de 18 ans
  • Randonnée / trek
  • Culture & civilisations

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Coup de coeur
  • Ajouter à ma sélection
  • Code MEX007

Infos clés !

  • Niveau physique : Sportif Sportif
    Vous avez le goût de l’effort. L’isolement, les conditions climatiques pas toujours favorables et les randonnées quotidiennes de 5 à 7h ne vous effraient pas. Sauf exception dûment indiquée, vous ne porterez pas de gros sac à dos. Voyager sportif, c’est prendre son passeport pour l’ailleurs et se donner les moyens de découvrir les zones les moins explorées de la planète, sur terrain accidenté ou sentiers non balisés, avec des dénivelés pouvant régulièrement friser, voire dépasser, les 1 000 m par jour et en moyenne. Certains voyages, peuvent comporter des passages en haute altitude. Très bonne condition physique, endurance et préparation exigée.
  • À partir de 18 ans
  • Randonnée / trek
  • Culture & civilisations

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code MEX007
  • coup de coeur

Au Nord du Mexique existe un vaste territoire isolé, à la fois rude et grandiose, où les montagnes abyssales sont le refuge des légendaires indiens Tarahumaras. Nomade vous emmène en expédition au cœur de l’immensité du célèbre Canyon de Cuivre, quatre fois plus grand que le Grand Canyon d’Arizona. Pendant près de 11 jours, nous parcourrons à pied une partie de la Sierra Tarahumara à travers des espaces vierges étourdissants : haut plateaux aux pinèdes verdoyantes, canyons hérissés de cactus, hameaux indiens du bout du monde et falaises vertigineuses. Accompagné d’un guide Tarahumara (ou Raramuri en dialecte local) tout au long de notre aventure, nous aurons l’occasion d’appréhender la culture ancestrale de ce peuple à la fois fier, rebelle et timide.¤Au village de Guitayvo, immersion totale dans la communauté Raramuri locale pendant 2 jours, où nous participerons aux courses traditionnelles indigènes et ainsi témoigner de la réputation d’athlètes exceptionnels des Tarahumaras. Notre périple s’achèvera dans les wagons du célèbre « Chepe », train express ralliant l’état de Chihuahua au Pacifique, et qui, au gré des tunnels, ponts et hameaux fantômes, traverse les panoramas les plus époustouflants du Canyon de Cuivre. Expé en terre Tarahumara, une aventure Nomade exceptionnelle et démesurée !! Lire la suite

  1. J1 Paris / Chihuahua

    Vol à destination de Chihuahua via Mexico. Accueil par notre guide francophone et transfert à l'hôtel.

    Vol non accompagné - Repas libres

    • à l'hôtel
  2. J2 Chihuahua / Creel

    Ce matin nous partirons en direction de la Sierra Tarahumara pour rallier Creel, point de départ de notre expédition. Sur la route nous ferons halte à Ciudad Cuauhtémoc pour le déjeuner et jeter un œil au musée Mennonite. En effet le Mexique, et notamment l'état de Chihuahua, accueillent une des plus importantes communautés Mennonites au monde. Arrivée en début d'après-midi à Creel et installation à notre hôtel. Nous nous rendrons à San Ignacio de Arakeko, une communauté Raramuri, point de départ pour une balade à pied autour du lac Arakeko et la vallée alentour, parsemée de formations rocheuses insolites. Retour à l'hôtel et premier briefing sur l'expédition. Dîner à l'hôtel.

    • à l'hôtel
  3. J3 Creel - Entrée dans le Canyon de Cuivre

    Départ pour notre premier jour de marche : nous nous aventurerons peu à peu dans les canyons, à travers des sentiers utilisés par les indiens Raramuris, qui relient les différents villages ou "rancherias". Nous nous arrêterons pour profiter des superbes vues à 360°. Installation du campement, apéritif et dîner dans ce décor grandiose.

    Barrancas del Cobre (Canyon de cuivre) - Sierra Madre occidentale - Mexique
    Barrancas del Cobre (Canyon de cuivre) - Sierra Madre occidentale - Mexique © Christian Kober/robertharding/Photononstop
    • sous tente
    • 80 m
    • 1060 m
  4. J4 Canyon de Cuivre

    Aujourd’hui, nous débuterons notre ascension à travers le Canyon pour rejoindre un des sommets culminant à 2300m. Nous évoluerons sur un chemin sinueux où nous croiserons à peine quelques locaux, nous rappelant combien nous sommes isolés du reste du monde. Durant notre trek, nous pourrons admirer les vues à couper le souffle sur le Canyon de Urique.
    Installation du campement, apéritif et dîner à la belle étoile.

    Exploration du Barrancas del Cobre - Mexique
    Exploration du Barrancas del Cobre - Mexique © David B. Goldstein/E. T. M.
    • sous tente
    • 740 m
    • 40 m
  5. J5 Canyon de cuivre - Divisadero

    Après notre petite déjeuner matinal, départ à pied pour le petit village de Mogotavo d'où nous poursuivrons à flanc de montagne jusqu'à Divisadero, mirador le plus célèbre du Canyon de Cuivre. Nous récupérons nos bagages principaux puis installation en bungalow dans une auberge familiale locale. Après le déjeuner, nous pourrons nous rendre au Parc d'Aventure Barrancas del Cobre où plusieurs activités à sensation sont proposées afin de profiter des vues spectaculaires au-dessus du canyon : téléphérique, tyrolienne, via ferrata, rappel, ponts de singe....sensations garanties ! Retour à l'auberge pour dîner.

    Randonnée dans le Barrancas del Cobre - Mexique
    Randonnée dans le Barrancas del Cobre - Mexique © E. T. M.
    • à l'auberge
    • 320 m
    • 30 m
  6. J6 Divisadero / Oteviachi / San Alonso

    Après le petit déjeuner, nous laisserons la "civilisation" de Divisadero pour nous replonger dans l'infini du Canyon. Nous initierons notre marche au bord du ravin pour descendre ensuite le long d'une vallée jusqu'à la communauté d'Oteviachi situé à 1950 m d'altitude et où nous croiserons probablement quelques femmes Tarahumaras aux atours colorés, (fichu rouge, robes bleus turquoises, rubans dans les cheveux) ou quelques troupeaux de chèvres au milieu des pins et de la végétation rase. Nous reprendrons notre montée jusqu'au hameau de San Alonso où nous installerons notre camp pour la nuit.

    Berger Tarahumara et son troupeaux de chèvres près de San Rafael - Barrancas del Cobre - Mexique
    Berger Tarahumara et son troupeaux de chèvres près de San Rafael - Barrancas del Cobre - Mexique © Blaine Harrington III/Alamy/hemis.fr
    • sous tente
    • 535 m
    • 660 m
  7. J7 San Alonso / Guitayvo

    A mesure que nous avançons dans notre trek, nous pénétrons de plus en plus en territoire Tarahumara : nous traverserons des "rancherias" et de petites communautés où nous apercevrons les habitants de ces vallées reculées. Nous passerons par la formation géologique El Arroyo de La Laja y la petite grotte de la Cueva del Arco (grotte de l'Arche) pour continuer au bord du Canyon d'Urique et profiter d'incroyables vues vertigineuses sur les ravins. Nous ferons halte au village Tarahumara de Guitayvo d'où est originaire l'équipe de porteurs.
    Apéritif et nuit sous tente.

    • sous tente
    • 555 m
    • 350 m
  8. J8 Guitayvo / Rio Urique

    Ce matin, départ pour notre trek jusqu'au fond du Canyon d'Urique. Au sommet du plateau, nous surplombons les falaises alentours et le rio qui, quelques milliers de mètres plus bas, file tortueusement entre les roches des 2 vallées. Au fur et à mesure de notre descente nous observons le changement de climat et de végétation : de la pinède des hauts plateaux on passe à une nature plus verte et plus tropicale, propice à la culture de fruits et légumes. Au terme de plusieurs heures de marche à travers des sentiers étroits et sinueux, nous arrivons enfin au bord du Rio Urique où nous installerons notre bivouac. Nous pourrons profiter d'une baignade rafraîchissante dans la rivière et d'un repos bien mérité après une telle descente !

    Indiens Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique
    Indiens Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique © E. T. M.
    • sous tente
    • 787 m
    • 2100 m
  9. J9 Rio Urique

    Notre marche du jour sera relativement courte, nous longerons le Rio Urique sur plusieurs kilomètres au cœur des gorges et nous le traverserons par 2 fois avant de passer par de petites communautés indigènes. Nous traversons un pont suspendu au dessus de la rivière puis nous installerons notre campement pour la nuit, avant notre grande remontée du lendemain.

    • sous tente
    • 495 m
    • 300 m
  10. J10 Rio Urique / Churo

    Aujourd'hui nous remonterons du fond du canyon jusqu'à la partie haute de la Sierra et ainsi rejoindre la communauté de Churo. Bien que notre journée de marche soit une ascension, nous descendrons parfois des chemins pentus pour continuer notre aventure dans ces lieux ancestraux. Arrivée à Churo dans l'après-midi. Cette bourgade de 200 âmes est une ancienne mission jésuite datant du XVIIIe siècle. Nous installerons notre campement dans la propriété d'une famille locale.

    Indiens Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique
    Indiens Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique © David B. Goldstein/E. T. M.
    • sous tente
    • 1485 m
    • 35 m
  11. J11 Churo et le Canyon

    Notre randonnée du jour aura lieu sur les haut plateaux à flanc du canyon. Il s'agit de la marche la plus courte de tout l'itinéraire, aussi une fois après avoir installé notre bivouac dans un lieu spectaculaire, nous pourrons partir pour une balade vers les plateaux Sud d'où les vues sont grandioses, ou se reposer un peu plus avant l'ultime descente de demain.
    Marche optionnel : dénivelé +/- : 410m - 6.5 km

    • sous tente
    • 285 m
    • 235 m
  12. J12 Urique

    Journée de descente sur un chemin royal qui s'étend au cœur du Canyon d'Urique. En fin d'après-midi, nous atteindrons Urique, ancien village minier cerné de falaises spectaculaires, situé au fond des gorges, au bord du fleuve du même nom. Nous ressentons à nouveau le changement d'atmosphère, ici il fait chaud, le climat est subtropical et la végétation verdoyante, les nombreux manguiers et vergers en témoignent. Nous ferons nos adieux aux porteurs et aux muletiers avant de nous installer à notre hôtel pour une vraie douche et retrouver nos bagages. Petite balade dans le village avant d'aller dîner et prendre une bière fraîche dans cette ambiance tropicale.

    Exploration du Barrancas del Cobre - Mexique
    Exploration du Barrancas del Cobre - Mexique © David B. Goldstein/E. T. M.
    • à l'hôtel
    • 485 m
    • 2220 m
  13. J13 Urique / San Isidro

    Après le petit-déjeuner, départ en véhicule jusqu'à la partie haute de la Sierra. Une fois en haut, nous pourrons profiter des vues époustouflantes qu'offre le mirador del Cerro del Gallego. Nous débuterons notre randonnée à travers gorges et vallées parsemées de villages et communautés Raramuris. Nous arrivons à San Isidro dans l'après-midi, installation dans nos bungalows avant de goûter à une "discada" plat traditionnel de Chihuahua à base de viande marinée, de tomates et oignons cuits dans une sorte de roue de charrue (ressemble à un plat à paella)...!!! Ce sera l'occasion d'échanger et raconter quelques anecdotes autour du feu.

    • à l'auberge
    • 460 m
    • 490 m
  14. J14 San Isidro / San Rafael / Guitayvo - Immersion Raramuri

    Ce matin,transfert jusqu’au village de San Rafael, point de départ de notre randonnée de la matinée (2 à 3h) pour rejoindre la communauté Raramuri de Guitayvo où nous passerons les 2 prochains jours. Installation de notre campement et présentation aux membres du village. En compagnie de notre guide Raramuri, nous tenterons d'en savoir plus sur nos hôtes et la culture ancestrale de cette communauté indigène isolée. Ceux que l'on nomme les Tarahumaras,(ou Raramuris en dialecte local) ont fui l'envahisseur espagnol au XVIe en se réfugiant dans les terres hostiles du Canyon de Cuivre, préservant ainsi leur culture et leurs traditions. Célèbres pour leurs exceptionnelles qualités de marathoniens (Raramuri signifie "pied léger"), les Raramuri organisent des courses appelées "Rarajipari" durant lesquelles 2 équipes s'affrontent en repoussant une balle en bois sur des dizaines voire des centaines de kilomètres. Nous assisterons le lendemain à l"une des ces courses spécialement prévue pour l'occasion. On nous montrera d'abord l'élaboration du matériel pour la course : les"huaraches" ces sandales dont les semelles sont faites à partir de pneu, les balles en bois, les bâtons pour dégager la balle, les torches pour éclairer le jeu de nuit ou encore les "arihuetas" cerceaux servant aux courses féminines. Dîner et nuit en bivouac autour des maisons de nos hôtes.

    Deux soeurs de la tribu des Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique
    Deux soeurs de la tribu des Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique © Blaine Harrington III/Alamy/hemis.fr
    • sous tente
  15. J15 Guitayvo - Courses traditionnelles Raramuris

    Ce matin, nous nous imprégnerons un peu plus de la culture Raramuri en participant à la préparation des courses du jour : course rarajiprari (avec balle) pour les hommes, course de "arihueta" pour les femmes. Préparation de la nourriture pour les coureurs et la communauté : sacrifice d'une chèvre par équipe, élaboration des tortillas et de l'atole (boisson à base de farine de maïs). Les chefs des 2 équipes se réunissent pour se mettre d'accord sur les règles (nombre de joueurs, nombre de tours), le parcours et lancent également les paris (vêtements, animaux, textiles, argent). Dans l'après-midi nous assistons d'abord à la course des femmes : vêtues de leur robes colorées et chaussées de simples sandales, elles parcourent des kilomètres pour repousser l'arihueta avec un bâton. Vient ensuite la course des hommes pendant laquelle nous pourrons encourager les joueurs, courir avec eux ou servir d'"apuntador" (montrer où la balle est tombée). Les courses durent plusieurs heures, ce sera donc également l'occasion de se retrouver autour d'un feu pour manger et boire le pinole ou le tesguinado (bière de maïs fermenté) avec la communauté. Répartition des gains des vainqueurs et soirée de fête autour du feu.

    Chez les Indiens Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique
    Chez les Indiens Tarahumaras - Barrancas del Cobre - Mexique © E. T. M.
    • sous tente
  16. J16 Guitayvo / San Rafael / Divisadero

    Matinée de repos bien mérité après cette nuit de fête. En milieu de journée nous faisons nos adieux à nos hôtes Raramuris avant de repartir à pied vers San Rafael. Transfert en véhicule jusqu'à Divisadero, où nous passerons la nuit.

    Groupe de femmes montant à bord du train El Chepe - Mexique
    Groupe de femmes montant à bord du train El Chepe - Mexique © Hélène Franon
    • à l'auberge
  17. J17 Train el Chepe : Divisadero / El Fuerte

    Aujourd'hui, nous embarquons tôt à bord du légendaire train "El Chepe" qui relie l'état du Chihuahua au Pacifique, traversant les chaînes de montagnes spectaculaires de la Sierra Tarahuamara. Au fil de nombreux tunnels et ponts, nous parcourrons des panoramas grandioses pour finalement rallier le village colonial de El Fuerte. Fondée en 1564, cette bourgade aux ruelles pavées et aux demeures de caractère est une agréable étape pour flâner et se détendre après notre périple. Dans l'après-midi, nous irons faire une balade sur la rivière El Fuerte afin d'observer de nombreux oiseaux (colibris, caracas, buses, hérons,etc..) et découvrir les pétroglyphes du Cerro de la Máscara. Retour à El Fuerte pour notre dernière soirée dans le Nord Mexicain ,dîner d'adieux pour célébrer la fin de cette aventure exceptionnelle.

    Voie ferrée du train El Chepe - Mexique
    Voie ferrée du train El Chepe - Mexique © Hélène Franon
    • à l'hôtel
  18. J18 et J19El Fuerte / Los Mochis / France

    Transfert vers l'aéroport de los Mochis et vol à destination de Paris via Mexico. Arrivée en France le J19.

    • à bord
  19. N.B. :

    Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à la sécurité du groupe.

  20. Activités optionnelles

    Le J5 les activités dans le parc Aventura Barrancas del Cobre ne sont pas incluses, le prix varie selon l'attraction choisie (tyroliennes entre 25 € et 40 € PP, téléphérique env 10 € PP, via ferrata env 20 €).

Dates
Prix TTC*
adulte
Départ
S'inscrire
Poser une option
Dates
du sam. 07/03/2020
au mer. 25/03/2020
Prix TTC*adulte
4689 € Il ne reste que 4 places à ce prix. Le prochain prix devrait être de 4889 €.
A ce jour nous prévoyons que le prix du voyage continue à augmenter jusqu'à atteindre 5299 € pour les derniers inscrits. N'attendez pas.
Départ
probable Dès 4 inscrits
S'inscrire Poser une option
Je réserve
Dates
du sam. 19/09/2020
au mer. 07/10/2020
Prix TTC*adulte
4689 € Il ne reste que 4 places à ce prix. Le prochain prix devrait être de 4889 €.
A ce jour nous prévoyons que le prix du voyage continue à augmenter jusqu'à atteindre 5299 € pour les derniers inscrits. N'attendez pas.
Départ
Dès 4 inscrits
S'inscrire Poser une option
Je réserve

* les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation

Tout savoir sur les dates de départ

Départ confirmé

Le nombre minimum de voyageurs inscrits a été atteint ou le sera avec votre inscription.

Départ probable

D’après nos prévisions, le nombre minimum de voyageurs inscrits devrait être atteint.

Dernières places à ce prix

En général, nos prix augmentent à mesure que le départ approche. N'attendez pas !

Qui est inscrit ?

Découvrez en toute transparence la composition du groupe (nombre d'inscrits actuels et estimation du nombre final, sexe de chaque participant, personnes inscrites ensemble).

Pour être averti(e) de la mise en place d'une nouvelle date de départ, créez-vous une alerte !

M'alerter si le voyage est programmé entre le

et le

Nbre de voyageurs

 

Le prix comprend :

    . Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
    . Les vols intérieurs
    . Le trajet Divisadero / El Fuerte à bord du train "El Chepe"
    . L'accompagnement par un guide local Raramuri, un guide de montagne hispanophone et un guide accompagnateur / traducteur francophone
    . Les services de chauffeurs, cuisiniers, porteurs et de mules
    . Les transports (de vous et des bagages) lors les transferts et certains déplacements
    . L'hébergement en chambre et tente double
    . Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
    . Les petits-déjeuners, déjeuners, apéritifs lors des bivouacs et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
    . Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
    . L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
    . Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

    . Le supplément chambre individuelle (uniquement pur les nuits à l'hôtel)
    . Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
    . Les repas indiqués comme libres dans le programme :
    . Les boissons et éventuels pourboires (voir onglet "fiche technique", rubrique "Pourboires").

Prix sans aérien

Prix du voyage sans transfert aérien : à partir de 3869€

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Circuit de niveau sportif. 11 jours de trek avec une durée de marche de 4 à 8h par jour. Le trek se déroule en 11 étapes de 6 à 19 km avec des dénivelés journaliers importants (1 500m de dénivelé positif max , - 1 700m de dénivelé négatif max). Une très bonne condition physique et mentale sont recommandées. Les lieux où nous nous rendons sont très isolés, aussi un bon état de santé général est indispensable. Altitude entre 1900 et 2400m env.

On sera combien ?

De 4 à 12 personnes.

On dort où ?

Nuits en hôtels, sous tente en campement, auberges et chez l'habitant. Il y a l'électricité dans tous les logements. Pour les nuits sous tentes, tout l'équipement collectif est fourni (tente, cantine, etc.) ainsi que les tentes et les tapis de sol. Vous devez emporter votre sac de couchage, idéalement, tolérant des températures jusqu'à -5°C ; pour plus de confort vous pouvez emporter votre propre matelas (dans ceux cas, privilégiez ceux auto-gonflants).

A table !

Un grand soin est apporté aux repas. Certains déjeuners seront pris sous forme de pique nique, notamment durant les randonnées. Les autres repas sous tous pris aux restaurants ou chez l'habitant. La nourriture est dans tous les cas entièrement achetée sur place. Tout le matériel de cuisine est fourni (assiettes, couverts) pendant le trek et un cuisinier s'occupe de tous vos repas. Nous pouvons par ailleurs nous approvisionner régulièrement en eau potable.

La nourriture est principalement préparée à base de tortilla de maïs déclinée sous plusieurs formes et plats. Les repas sont composés d'une viande (porc, poulet, boeuf) accompagnés d'haricots noirs et de riz. A goûter, les spécialités locales de l'état de Chihuahua comme le burrito, la machaca (viande séchée avec du piment rouge) ou le sotol (alcool fumé à base d'agave).

La toilette (et les toilettes)

Tous les hébergements disposent de toilettes et salles de bain privatives avec eau chaude (au gaz ou énergie solaire). Lors du trek, des toilettes sont installées proche du bivouac. A certaines étapes du trek, possibilité de se laver dans la rivière (prévoir du savon biodégradable). Prévoir des lingettes le cas échéant.

Suivez le guide !

Nous serons accompagnés d'un guide Raramuri tout le temps de notre trek. Ce sera notre interlocuteur privilégié pour saisir la culture locale Raramuri (ou Tarahumara) . Nous serons également accompagnés d'un guide-accompagnateur local francophone du J1 au J18, et d'un guide de randonnée / haute montagne certifié lors des marches.

On se déplace comment sur place ?

Transferts en minibus / 4x4 privé et train entre Divisadero et El Fuerte.

Vos bagages voyagent aussi...

Les gros bagages sont pris en charge tous les jours (véhicule, porteurs et mules lors du trek). Vous ne porterez au quotidien que votre sac à dos avec vos affaires de la journée (pique-nique, appareil photo, eau, maillot de bain, etc..).

Volez en bonne compagnie !

Vous volerez sur des compagnies régulières : Aeromexico, Air France,American Airlines, Iberia, United Airlines

Vol intérieur

Vols domestiques opérés par la compagnie régulière Aeromexico.

Esprit du voyage

La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide et de convivialité, mêlé à un esprit de curiosité et le respect des traditions locales.

2 • Budget

Le prix comprend :

. Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
. Les vols intérieurs
. Le trajet Divisadero / El Fuerte à bord du train "El Chepe"
. L'accompagnement par un guide local Raramuri, un guide de montagne hispanophone et un guide accompagnateur / traducteur francophone
. Les services de chauffeurs, cuisiniers, porteurs et de mules
. Les transports (de vous et des bagages) lors les transferts et certains déplacements
. L'hébergement en chambre et tente double
. Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
. Les petits-déjeuners, déjeuners, apéritifs lors des bivouacs et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
. Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
. L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
. Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

. Le supplément chambre individuelle (uniquement pur les nuits à l'hôtel)
. Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
. Les repas indiqués comme libres dans le programme :
. Les boissons et éventuels pourboires (voir onglet "fiche technique", rubrique "Pourboires").

Prix sans aérien

Prix du voyage sans transfert aérien : à partir de 3869€

Frais d’annulation

Si vous êtes dans l’obligation d’annuler votre voyage avant son commencement (date de départ), vous devez en informer dès que possible NOMADE AVENTURE et l’assureur par tout moyen écrit permettant d’obtenir un accusé de réception. C’est la date d’émission de l’écrit qui sera retenue comme date d’annulation pour facturer les frais d’annulation selon le barème ci-dessous :

Plus de 60 jours avant la date de départ : 15% du prix total* du voyage
De 60 à 31 jours avant la date de départ : 28% du prix total* du voyage
De 30 à 14 jours avant la date de départ : 36% du prix total* du voyage
De 13 à 7 jours avant la date de départ : 54% du prix total* du voyage
A moins de 7 jours de la date de départ : 66% du prix total* du voyage
(*)Voir "total général (assurances incluses)" dans la rubrique "PRIX" du bulletin d'inscription.
Pour plus de détails sur les conditions et frais d'annulation, annulation/résolution par certains participants et maintien du voyage pour les autres, consultez les articles 6, 6.1 et 6.2 dans les conditions de vente.

Activités optionnelles

Le J5 les activités dans le parc Aventura Barrancas del Cobre ne sont pas incluses, le prix varie selon l'attraction choisie (tyroliennes entre 25 € et 40 € PP, téléphérique env 10 € PP, via ferrata env 20 €).

Budget sur place

La monnaie nationale du Mexique est le Peso.
Pour les repas libres, compter entre environ 5 à 10 € selon le type de repas.

Pourboires

Le versement d’un pourboire ou d’une gratification reste soumis à votre libre appréciation.
Ces gratifications sont très appréciées des équipes locales, qui y voient un signe de remerciement pour un travail bien accompli. Aussi, nous vous recommandons un montant de 3 à 5 € par jour et par participant pour votre guide principal, la moitié pour un chauffeur, porteur ou un guide local (intervention à la journée par ex).

3 • Assurances

Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (2 L min.) ou camelback
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique
    . Bâtons télescopiques selon ses besoins

    Pharmacie personnelle

    Faites-vous une pharmacie personnelle.
    Celle-ci doit contenir vos médicaments usuels auxquels vous ajouterez :
    • Vitamine C ou polyvitamine
    • Médicaments contre la douleur: aspirine ou équivalent
    • Anti-diarrhéique (type Imodium…)
    • Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
    • Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
    (sur prescription médicale)
    • Pommade anti-inflammatoire
    • Collyre (poussière, ophtalmie)
    • Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)
    • Bande adhésive élastique (Elastoplast)
    • Jeu de pansements adhésifs
    • Compresses désinfectantes
    • Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
    • Traitement pour rhume et maux de gorge
    • Crème type Biafine pour les brûlures

    Vous pourrez offrir toute ou partie de votre mini-pharmacie à l’équipe locale, ou un dispensaire, hôpital ou organisation médicale à but non lucratif, avant votre départ.

    On prend quels bagages ?

    Note concernant vos bagages : 18 à 23 kg maximum par personne pour le bagage en soute, selon les compagnies aériennes. Cette information sera indiquée sur vos billets d’avion.

    Bagage principal (soute) : Un sac de voyage souple ou un sac à dos, plus facile à ranger dans les véhicules. Évitez les valises. Lors du voyage, il contient les affaires que vous n’utilisez pas pendant la journée. Transporté par les véhicules, vous le retrouverez le soir.

    Bagage à main : un petit sac à dos de 30L env. Pendant le voyage, c'est le sac qui contiendra vos affaires de la journée : gourde, appareil photo, pique-nique, etc.
    Il est utile d´avoir dans son petit sac à dos de cabine de quoi "survivre" pendant quelques jours à l´arrivée dans le pays au cas où le gros bagage en soute n´arrive pas.
    Nous vous rappelons que même si l’Amérique latine reste une destination assez sûre, il n’en est pas moins essentiel de bien veiller à vos affaires personnelles durant le voyage. A ce titre, ne laissez jamais vos effets personnels les plus importants sans surveillance : dans les gares routières, dans les véhicules durant les visites et les pauses, dans les chambres d’hôtel...

    On met quoi dans la valise ?

    Vêtements légers en coton: T-shirt manche courte et manche longue, veste, pull ou polaire pour le soir en altitude (et pour l'avion), pantalon de trekking (ou en toile résistante), jean ou jogging pour la détente, short de marche, cape de pluie, maillot de bain, chapeau ou casquette.

    Chaussures : choisir des chaussures de randonnée légères déjà faites à vos pieds. Nous traverserons des cours d'eau, aussi choisissez des chaussures qui sèchent rapidement.
    Pensez à emporter une autre paire pour vous détendre en ville ou le soir (tennis légères, sandales).

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable pour la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Si l’enfant est accompagné d’un seul parent, portant un autre nom que le sien, il devra être muni d’un document (livret de famille) prouvant la filiation. Un mineur de moins de 17 ans voyageant seul (ou sans être accompagné d’un responsable légal) disposera d’un document notarié établissant que ses parents ou responsables légaux autorisent le voyage (si ce document est émis ailleurs qu’au Mexique, il devra être légalisé par un notaire et/ou apostillé et traduit en espagnol). Si votre voyage au Mexique vous amène à passer la frontière des États-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter votre passeport. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français. Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis : DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur). Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande. ENTREE AUX ETATS-UNIS. À l’arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps. Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire. Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale. RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise. Si votre voyage implique que vous transitiez par le Canada : AVE. A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens. L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime. Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille. Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus. APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les États-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses (séjour de moins de 90 jours). Une carte de tourisme individuelle sera toutefois établie dans l’avion. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! les voyageurs séjournant dans l'Etat du Quintana Roo (Cancun, Playa) seront attentifs à avoir toujours sur eux leur passeport (original) et leur carte de tourisme : les contrôles sont fréquents et ceux qui ne pourraient présenter les documents demandés s'exposent à des mesures de contrainte.

    Formalités spécifiques

    Une partie du Nord Ouest du pays est une zone déconseillée par le Ministère des Affaires Étrangères de notre pays, comme en témoigne la carte sur son site web en date du 31/08/2017 :
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/mexique/#securite

    Ce programme se déroule intégralement dans cette région, sur sa frontière au nord. Nous ne connaissons pas la raison de cette mise en garde. Notre correspondant local sur place, veille sur l’actualité et la sécurité de cette zone et tenant compte des éléments qu’il nous rapporte régulièrement, nous statuons à chaque fois sur le maintien ou non de ce voyage ; que nous avons donc toujours reconduit jusqu’à présent.

    Soucieux de toujours honorer notre obligation d’information vis-à-vis de nos voyageurs, nous vous prions de prendre note de cette information ; et nous vous remercions par avance de bien vouloir nous retourner, avec votre inscription, un courrier accompagné de la mention « Je reconnais avoir pris connaissance des informations mentionnées par le Ministère des Affaires Étrangères concernant la destination du Mexique », en y indiquant vos noms.

    Nous vous précisons que votre courrier ne vaut pas une décharge pour Nomade Aventure vis-à-vis de nos obligations pour l’organisation et la sécurité de votre voyage ; mais il nous sert à démontrer que vous avez été informés de la situation dans le pays et des recommandations du Quai d’Orsay dés votre inscription.

    Vaccins obligatoires

    Aucun vaccin n'est exigé à l'arrivée pour les voyageurs arrivant d'Europe ou des Etats-Unis.

    L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

    Vaccins conseillés

    Vaccins universels : DTCP + rougeole, oreillons, rubéole pour les enfants.
    Hépatite A (maladie à transmission alimentaire) ; l'immunité peut être acquise par vaccination, mais aussi par contact muet avec le virus lors de voyages antérieurs (à vérifier par recherche d'anticorps protecteurs).
    Hépatite B, vaccination proposée aux voyageurs à risque : si la transmission par sang contaminé est, aujourd'hui, nulle en milieu médical, les risques, comme ceux des autres maladies à transmission sexuelle (SIDA, syphilis et, probablement Zika) restent présents.

    Paludisme

    Maladies transmises par les moustiques (dengue, chikungunya, Zika et, de moins en moins, paludisme) : importance de se protéger des moustiques (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires imprégnées). L'altitude limite les risques de paludisme, qui ne persistent que dans les zones rurales peu touristiques du Chiapas, de Chihuahua et d'Oaxaca. La prise de chloroquine (Navaquine) n'est pas indispensable dans le cadre de voyages touristiques.

    6 • Le pays

    Climat

    Le Canyon de cuivre est un ensemble de 6 canyons distincts dans l'État de Chihuahua au Mexique. L'ensemble est plus grand et plus profond que le Grand Canyon des États-Unis.
    En basse altitude, au fond du canyon le climat est de type subtropical, avec des températures douces toute l’année. À 2 500 mètres, le climat est de type alpin à tempéré avec des nuits fraîches voire froides.

    Télécommunications

    Indicatif du Mexique pour appeler depuis l'étranger : 00 52

    Décalage horaire

    Il y a 8h de décalage entre l'état du Chihuahua et la France.
    Quand il est 18h à Paris, il est 10h à Chichuahua.

    Electricité

    Au Mexique le voltage est de 127 volts. Les prises sont à fiches plates, il faudra emporter un adaptateur.

    Bibliographie

    Les Tarahumaras d'Antonin Artaud , Editions Gallimard, Collection Folio essais
    Né pour courir de Christopher McDougall, Edtions Guérin

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Carte Mexique Trek Canyon de Cuivre