France | Circuit accompagné

Les Calanques de l'île de Beauté

Pagayez d’Ajaccio à Scandola à la découverte des plus beaux spots de kayak de l'île de beauté !

  • 7 jours
  • à partir de 609€
  • (hors aérien)

Vous aimerez...

  • Vous baigner quotidiennement et dormir à la belle étoile dans les criques sauvages.
  • Pagayer près de grottes marines et de l'arche de pierre dans le Golfe de Porto
  • Accoster sur le site de Girolata, uniquement accessible par la mer.
  • Utiliser du matériel de kayak de qualité utilisé généralement pour les expéditions.
  • Etre accompagné d'un guide local expert des eaux corses et de ses recoins.

Infos clés !

  • Niveau physique : Dynamique + Dynamique +
    Vous êtes un randonneur régulier et vous pratiquez une activité sportive modérée (1 à 2h par semaine). Pour vous, trek rime avec plaisir de l’effort. Ces périples de plusieurs jours d’affilée au rythme quotidien de 5 à 6h de marche, avec des dénivelés de 500 à 800 m par jour et en moyenne, impliquent une très bonne condition physique. Sur terrain montagneux et parfois difficile, vos capacités d’adaptation vous permettront d’affronter les éventuels aléas météorologiques qui viendront pimenter votre aventure. Un entraînement avant le départ est recommandé pour renforcer votre endurance.
  • à partir de 16 ans
  • Randonnée / trek
  • Canoë et kayak


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code FRA147

Très certainement le plus sauvage des parcours en kayak de mer ! La découpe du rivage privilégient une découverte étonnante, où les eaux turquoises contrastent sans cesse avec le rouge des falaises granitiques. Au gré des plongées et des bivouacs sur les plages, vous découvrirez une Corse « sauvage... », et les sites tels que Porto, Girolata, la réserve de Scandola, sans oublier les plages idylliques du Liamone et d'Arone...¤Instants inoubliables de détente et de découverte, la mer et le rivage se lient intimement pour vous révéler une palette de couleurs d’une rare intensité... > lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Ajaccio-Tiuccia

    Rendez-vous à la gare de chemin de fer d’Ajaccio à 14h30. Accueil et présentation de la randonnée puis préparation des kayaks. Départ vers le golfe de Sagone. Bivouac à la belle étoile sur la plage.

    • en bivouac
  2. J2 Tiuccia-Cargèse

    Premiers coups de pagaies et initiation à la sécurité en mer. Navigation de long de la splendide plage du Liamone puis de la pointe du San Giuseppe. Bivouac aux alentours de Cargèse, ville grecque où cohabitent rites chrétiens et orthodoxes.

    • en bivouac
  3. J3 Cargèse-plage d'Arone

    De Cargèse, nous atteignons la magnifique plage d'Arone, par une côte découpée où l'on découvre les premières grottes marines.

    • en bivouac
  4. J4 Plage d'Arone-Figadjola (Porto)

    Départ aux aurores pour faire le trajet d'Arone jusqu’à une heure de Porto en passant par le majestueux Capo Rosso et les calanques de Piana, parcours inoubliable au milieu des cathédrales de granit rouge...

    • en bivouac
  5. J5 Figadjola (Porto)-Girolata

    Découverte du golfe de Porto dans son intimité, avec ses grottes marines, son arche de pierre en pleine mer, puis nous atteignons le site de Girolata, village uniquement accessible par la mer, et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

    • en bivouac
  6. J6 Girolata-réserve de Scandola

    Navigation parmi les majestueuses murailles puis découverte de la réserve marine de Scandola, où se niche le célèbre balbuzard pêcheur.

    • en bivouac
  7. J7 Porto-Ajaccio : Avvedeci!

    Retour à Porto dans la matinée, dernier pique-nique sur la plage et transfert sur Ajaccio.

  8. N.B. :

    Remarque : la météo, et tout particulièrement le vent, peut modifier à tout moment le programme, et ce sans préavis.

    Le déroulement du programme est donné à titre indicatif. Les étapes peuvent être modifiées sur place pour des raisons météorologiques, de sécurité, d’organisation, d’horaires d’avion ou tout événement inattendu. Dans ces moments difficiles, le guide local fera le maximum pour atténuer les effets de ces événements indépendants de notre volonté.

  9. Activités optionnelles

    HEBERGEMENTS AVANT OU APRES LA RANDONNEE :
    Hébergements à Ajaccio :
    Office de Tourisme Ajaccio : www.ajaccio-tourisme.com - Tel : 04 95 51 53 03
    Quelques hôtels au centre ville, près de la gare :
    - Hôtel le Dauphin HT: 04 95 21 12 94
    - Hôtel Kallisté ¨** : 04 95 51 34 45
    - Hôtel le Mercure **: 04 95 20 43 09

Pour être averti de la mise en place d'une date de départ, créez-vous une alerte

M'alerter si le voyage est programmé entre le

et le

Le prix comprend :

    . L'accompagnement par un guide local
    . Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
    . Les petits-déjeuners, pic niques et dîners
    . Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
    . L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
    . L’accès au service ""SOS-MAM"" permettant de joindre, 24h/24 et 7j/7 pendant votre voyage.


    Et en bonus chez nomade aventure pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

    . Le vol international ou l'acheminement jusqu'au lieu de rendez-vous
    . Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres.
    . Les assurances facultatives
    . Les boissons et éventuels pourboires

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Aucun niveau physique spécifique ou technique n'est requis pour la réalisation d'un tour comme celui ci. Il est néanmoins vivement recommandé de pratiquer une activité sportive régulière pour votre confort et celui du groupe.

On sera combien ?

De 6 à 12 personnes.

On dort où ?

Les nuits sont prévues en bivouac à la belle étoile pour coller à l'esprit Nomade ! Il vous faudra donc prévoir un duvet (volume modéré) et un tapis de sol (idéalement) auto-gonflant. Nous dormirons sous un abris si les conditions météorologiques l'imposent.

Attention, pas de douche sur le parcours. Se procurer un savon moussant à l’eau de mer que vous trouverez chez un shipchandler.

A table !

Petit déjeuner continental et pique-nique le midi. Repas chauds préparés en commun le soir.

La toilette (et les toilettes)

Attention, pas de douche sur le parcours. Se procurer un savon moussant à l’eau de mer que vous trouverez dans un comptoir nautique.

Pas de toilette non plus ! Prévoir papier.

Suivez le guide !

Guide local spécialisé kayak.

On se donne RDV où ?

RENDEZ-VOUS
Le dimanche devant la gare de chemin de fer d'Ajaccio 14h30.

DISPERSION
Le samedi à Ajaccio dans l'après midi.

ACCES

EN BATEAU :
- Depuis Nice, Marseille ou Toulon : SNCM au n° 08 36 67 95 00 et www.sncm.fr
- Depuis Toulon – Nice – Savone et Livourne : CORSICA FERRIES au n° 0 825 095 095 et www.corsicaferries.com.

Si vous venez avec votre véhicule, il est possible de le laisser sur la base pendant la durée du séjour. Merci de nous le signaler avant votre arrivée.

EN AVION :
Liaisons aériennes à partir des principales villes du continent vers Ajaccio, Bastia, Calvi et Figari. Informations et réservations au 0820 820 820 et www.airfrance.fr.

Esprit du voyage

La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes ainsi que le respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade attitude : patience et tolérance.

2 • Budget

Le prix comprend :

. L'accompagnement par un guide local
. Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
. Les petits-déjeuners, pic niques et dîners
. Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
. L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
. L’accès au service ""SOS-MAM"" permettant de joindre, 24h/24 et 7j/7 pendant votre voyage.


Et en bonus chez nomade aventure pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

. Le vol international ou l'acheminement jusqu'au lieu de rendez-vous
. Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres.
. Les assurances facultatives
. Les boissons et éventuels pourboires

Activités optionnelles

HEBERGEMENTS AVANT OU APRES LA RANDONNEE :
Hébergements à Ajaccio :
Office de Tourisme Ajaccio : www.ajaccio-tourisme.com - Tel : 04 95 51 53 03
Quelques hôtels au centre ville, près de la gare :
- Hôtel le Dauphin HT: 04 95 21 12 94
- Hôtel Kallisté ¨** : 04 95 51 34 45
- Hôtel le Mercure **: 04 95 20 43 09

Pourboires

Nous vous recommandons un montant entre 15 et 20€ par participant. Ce sont des règles de savoir-vivre évidentes mais il ne nous paraît pas inutile de vous les rappeler. Toutefois, il est important de considérer que le pourboire, demeurant facultatif (n’étant pas une partie du salaire), doit être accordé en fonction de votre niveau de satisfaction du travail et des petites attentions de l'équipe locale.

3 • Assurances

Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Couverts
    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche le cas échéant)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    - Médicament préventif du mal de mer
    - Crème solaire à ne pas oublier
    - Produit anti-moustique
    - Elastoplast et double peau
    - Antidiarrhéique
    - Antalgique
    - 1 collyre
    - Médicament pour la gorge
    - 1 anti-inflammatoire
    - 1 antibiotique à spectre large
    - Vos médicaments personnels.

    On prend quels bagages ?

    L’expérience montre que cette liste d’effet suffit pour vivre confortablement un raid d’une semaine en saison estivale en Corse. D’une façon générale, il faut minimiser le volume transporté, le poids étant moins problématique puisqu’il n’est pas directement sur notre dos.
    A mettre en vrac dans le sac étanche que l’on vous remettra (le rangement définitif dans le bateau s’effectue au dernier moment).

    Pour le rangement dans les caissons étanches des kayaks, on privilégiera autant que possible cette méthode. Les choses légères et volumineuses (linge, duvet, matelas) dans les extrémités des bateaux (pointe avant et arrière), les objets lourds et denses (conserve, eau) contre les cloisons des cockpits ainsi les objets lourds sont au plus prés du centre de gravité des embarcations.

    Tenue de navigation et journée :
    - 2 ou 3 tee shirts / 1 ou 2 shorts et (ou) maillots.
    - 1 serviette de bain épaisse (plage et pour se dessaler).
    Après le dernier bain de mer, on s’essuie immédiatement toutes les parties du corps afin de piéger le sel dans l’eau qui est absorbée par la serviette, au contraire du séchage naturel, qui voit l’eau s’évaporer en laissant des dépôts de sel sur la peau. Si vous ne connaissez pas cette méthode essayez vous serez surpris des résultats et du confort ainsi produit (ça ne gratte plus), quant à l’hygiène, elle est assurée par les longues minutes passées chaque jour dans l’eau de mer lorsqu’il n’y a pas d’eau douce.
    - 1 Kway ou coupe-vent
    - Des sandales ou baskets fines (attention cale-pied exigu).
    - Une casquette ou bob, lunettes de soleil (+ cordon pour éviter de les perdre).
    - Protection solaire

    Tenue de soirée et nuit :
    - Un duvet (volume modéré ou faible). Tapis de sol idéalement autogonflant (réduction volume).
    - 1 sweat-shirt ou vêtement manche longue ou polaire selon saison et ou frilosité.
    - 1 pantalon long style jogging ou pantalon léger (escalade…).
    - Sous vêtement dédiés à la tenue de soirée.

    Divers :
    - Boîte en plastique hermétique, bol, couverts et gourde.
    - 1 lampe frontale pour deux peut suffire.
    - 1 couteau personnel.
    - Médicaments personnels dont soin ampoules et biafine. Produits anti-moustiques
    - Brosse à dents. 1 dentifrice et shampooing pour plusieurs peuvent suffire (vous pouvez trouver un shampooing à l’eau de mer chez le shipchandler).

    Divers et optionnel :
    Vous pouvez utiliser des gants de vélos ou de voile (dériveur) pour protéger les mains.
    - Palme, Masque, Tuba.
    - Livre, appareil photo (attention risque de contact avec l’eau).

    On met quoi dans la valise ?

    Vérifiez bien votre matériel et n’hésitez pas à nous consulter. La sécurité surtout mais aussi le confort de votre randonnée en dépendent. Sur le parcours vous ne pourrez acheter ni matériel ni pharmacie.

    - Une vieille paire de tennis ou sandales de plage (pour le kayak).
    - Chaussures type jogging ou tennis.
    - 1 coupe-vent.
    - T-shirt à manches longues.
    - Un survêtement pour les soirées ou bien un pantalon et pull.

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Pour tous les ressortissants d'un pays de l'Union Européenne, la carte d'identité en cours de validité est suffisante. Concernant les pays hors Union Européenne, le passeport est obligatoire. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Selon votre nationalité, la durée et le motif du séjour que vous projetez d'effectuer en France, il est indiqué de se munir d'un visa. Pour cela, adressez-vous au consulat français ou à l’ambassade de France de votre pays de résidence.

    Formalités spécifiques

    Carte Nationale d'Identité (CNI) ou passeport en cours de validité pour les ressortissants français

    Vaccins obligatoires

    Vaccins conseillés

    Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    Langue corse

    Le corse serait « un faiceau de parlers du groupe itaslien ». La langue corse n’est régulièrement parlée que par les personnes pagées et une poignée de jeunes. Pourtant, on estime à 70 % le nombre d’habitants sachant la parler !
    Depuis que le gouvernement lui a accordé en 1974 le statut de langue régionale, elle est enseignée à l'université de Corte et dans certaines écoles. Mais les puristes préfèrent fabriquer des néologismes néo-corsiens à base de français en oubliant les affinités anciennes avec l’Italie.
    Il faut aussi signaler la difficulté à « fixer » cette langue. Longtemps, elle n'a dépendu que de la tradition orale, et le problème pour l'enseigner est de se mettre d'accord sur un corse « généraliste » qui soit accepté par tous.

    Littérature corse

    Combattue par la IIIe République, presque anéantie par la télévision et le monde moderne, la langue corse n’est régulièrement parlée que par les vieux et une poignée de jeunes. Pourtant, on estime à 70 % le nombre d’habitants sachant la parler ! Depuis que le gouvernement lui a accordé en 1974 le statut de langue régionale, elle est enseignée. Mais les puristes préfèrent fabriquer des néologismes néocorsiens à base de français, en oubliant les affinités anciennes avec l’Italie.

    Il faut aussi signaler la difficulté à « fixer » cette langue à l’écrit. Longtemps, elle n’a dépendu que de la tradition orale, et le problème pour l’enseigner est de se mettre d’accord sur un corse « généraliste » qui soit accepté par tous. Car chaque microrégion a « son » parler corse. De fait, le vocabulaire varie souvent. Si on fait le tour de l’île, on trouve une bonne dizaine de manières de nommer une chaise.

    Musique corse

    Chants profonds : les archétypes

    La musique corse est avant tout une affaire de voix, de chant. De chants profonds, sans âge, transmis de mère en fille, de père en fils.

    Citons u chjam'e rispondi, joutes poétiques où deux chanteurs improvisent un duel précisément rimé ; le vainqueur sera celui qui aura le mieux chanté et composé les vers les meilleurs, les plus percutants ; u brinchisu, couplet pour célébrer un évènement heureux ; a paladina, chant guerrier ; a tribbiera, chant paysan ; a nanna, berceuse ; u sirinatu pour les jeunes mariés ; u lamentu pour les défunts.

    Enfin, les chants polyphoniques lors des fêtes de villages ou des processions religieuses... Ces chants polyphoniques regroupent jusqu'à une dizaine de chanteurs, mais trois voix suffisent.

    La fin du chant traditionnel

    Cependant, la transformation de la société corse, qui a vu son économie et son organisation sociale changer radicalement au cours du XXe s, passant du mode pastoral et autarcique à une émigration massive vers la France continentale (sans toutefois couper le lien), a bien failli en avoir raison du chant corse.
    Il y avait bien, avant guerre, Tino Rossi, qui a toujours son fan-club. Il ne chantait d’ailleurs pas en corse. À sa suite, d’autres chanteurs de charme creuseront la même veine. Un Charles Rocchi ou un Antoine Ciosi ont élevé le niveau mais, tout de même, la chanson corse paraissait moribonde quand...

    Renaissance et reconnaissance

    Au début des années 1970, parallèlement au mouvement nationaliste, survint Canta u Populu Corsu, bousculant les idées reçues grâces à ses polyphonies immémoriales et aux chansons de Jean-Paul Poletti. Ce groupe a rendu au chant l'une des fonctions qui, en Corse, était sienne : faire redécouvrir son histoire, sa culture, son âme à ce peuple.

    Avant d'obtenir un grand succès au Canada, Petru Guelfucci fut avec Poletti l'un des fondateurs du groupe.
    I Muvrini, qui est certainement aujourd'hui le plus connu des groupes de musique corse, est également un « descendant » naturel de « Canta ». La forte personnalité de Jean-François Bernardini, qui aime communiquer avec le public, y est pour beaucoup. ...). Mais il faut d’abord rendre hommage à son père, Ghjuliu Bernardini, qui avait travaillé au sein de « Canta » et qui est l’un des initiateurs du renouveau musical corse.

    Signalons encore Madrigale, qui refuse de vendre son âme au diable en passant par les fourches caudines du show-biz, Chjami Aghjalesi, I Surghjenti, Cinqui So (plus tendance world music) ou I Palatini.

    Vendetta

    Ce phénomène a été un véritable fléau durant des siècles. Ainsi, on estime qu’à la fin du XVIIe siècle, la vendetta faisait chaque année en Corse plus de 900 victimes ! Les derniers cas remontent à l’après-guerre. Les villages qui en ont été le théâtre s'en souviennent.

    Comme dans une grande partie de la Méditerranée, un meurtre ou une offense grave engageait l’honneur de la famille de la victime. Cela déclenchait une sorte de guérilla impitoyable entre deux clans ennemis d’un même village. La vendetta durait longtemps et s’achevait souvent par l’extermination de l’une des familles ou par la fuite dans le maquis du principal justicier.

    Refusant la mainmise sur leur île par des puissances étrangères (des Romains aux Génois), les Corses ne reconnaissaient qu'en partie leurs lois et leurs institutions. Méfiance, donc, à l’égard de la loi : tel était le mot implicite. Les bandits d'honneur furent surtout à la mode au XIXe siècle.

    Climat

    La Corse bénéficie d' un climat méditerranéen. Toute l’année, pour vos vacances en Corse, les températures sont clémentes avec un excellent ensoleillement et une sécheresse estivale. La température de l’eau oscille entre 14°C à 25°C et même plus durant les mois les plus chauds. Ainsi en été, qui va de juin à septembre, le thermomètre affiche en moyenne 25°C. Si la chaleur est oppressante durant les mois les plus chauds (pouvant atteindre jusqu’à 30°C), les sommets se coiffent toujours de blanc, dès qu’ils se situent au-delà de 1600m d’altitude. Il est alors tout à fait évident que les hivers soient rigoureux dans les régions de montagnes (30 jours de gel par an à Corte contre 3 jours seulement à Bastia). Le reste de l’année, soit d’octobre à mars, les températures varient de 14°C à 20°C, principalement sur les côtes, lesquelles sont d’ailleurs épargnées par les pluies et les crues violentes qui affectent les régions montagneuses.

    Faune et flore

    La faune et la flore trouvées en Corse sont particulièrement typiques du bassin méditerranéen et elles peuvent être observées dans de nombreux parcs et réserves naturelles.

    La flore corse
    Trois flores principales sont retrouvées en Corse : la flore méditerranéenne, la flore montagnarde et la flore subalpine.

    Grâce à son climat et à la forte présence d'eau, la flore de l'île est très variée.

    Le maquis est bien sûr la végétation à laquelle vous pensez en premier. Il regroupe de nombreuses espèces de plantes, entre la bruyère, le genêt, l'arbousier, la myrte et des chênes verts. En vous éloignant de cette végétation, vous retrouverez oliviers, figuiers et eucalyptus. Dans les zones plus humides, ce sont des poireaux et du fenouil sauvage qui s'épanouissent.

    Le pin maritime est aussi un arbre très présent sur l'île.

    Si vous montez en altitude, ce sont d'autres plantes et arbres que vous observerez mais aussi plusieurs plantes protégées telles que l'immortelle des frimas, le myosotis corse et le chrysanthème laineux.

    La faune corse
    A côté de la flore, la faune corse vous offrira également de belles découvertes.

    L'observation des oiseaux est une activité particulièrement recommandée en Corse tant la diversité des espèces d’oiseaux est importante. Le goéland d'Audouin, dans les îles Finocchiarola fait partie des nombreuses espèces protégées, au même titre que le gypaète barbu.

    Sur le rivage, ce sont les cormorans huppés qui sont les plus visibles. Le mouflon, emblème de la Corse est visible au coeur du Parc Naturel Régional de Corse où il est sous haute-surveillance !

    Le sanglier et le cerf de Corse sont deux autres espèces typiques de cette région. Il existe aussi des lézards endémiques à la Corse ainsi qu'une espèce de tortue, la tortue d'Hermann.

    La faune aquatique est également très riche avec des dentis, des barracudas, des mérous, des murènes et des langoustes.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Carte France Kayak Corse
    La tribu
    Julien Leveque

    Laurie Elisa, votre spécialiste France

    Il n’aura fallu que très peu de temps pour réaliser que Laurie-Elisa a incontestablement le profil pour briller ici-même. Elle est sans doute l’incarnation de la Nomade Aventure sous sa forme la plus élémentaire : fraîche, ouverte d’esprit, et curieuse.

    Après des études d’histoire et de géopolitique du côté de Rouen, et un DUT Développement touristique, Laurie-Elisa enrichit son cursus...
    d’une license puis d’un master 'Management du tourisme'. Les diplômes, ça c’est fait… !

    Si elle est une voyageuse dans l’âme, son truc, c’est aussi le sport. Le sport étude même. Pendant cinq ans, elle honore les patinoires de France et de Navarre de sa frêle silhouette. En pratiquant non pas le hockey, mais bel et bien le patinage artistique. Quant au handball, elle y casse la baraque durant près d’une dizaine d’années. Une vraie barjot…

    C’est en 2011, et après un stage de six mois au sein du secteur 'Libre & Nomade', que Laurie-Elisa prend ses quartiers chez Nomade Aventure sur le secteur Europe. Elle aura avant cela, goûté aux joies de la vie à l’étranger, aux Etats-Unis, en Egypte, ou encore en Norvège et en Espagne, lors de diverses pérégrinations.

    Aujourd’hui, elle opère sur la totalité du globe. Des sommets andins jusqu’aux rizières d’Indonésie, ayez le réflexe Laulau ! Elle mérite à elle seule le voyage…

    > lire la suite

    Ils y sont allés, ils nous en parlent...

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de AGNES ayant fait le voyage Les Calanques de l'île de Beauté
    AGNES,
    parti le 16/07/2017
    TRES SATISFAIT

    FRANCE, Les Calanques de l'île de Beauté

    Ce voyage correspondait exactement à mes attentes: sport, beauté de la nature, simplicité.

    Vous pourriez craquer aussi pour ça...

    Des voyages plébiscités par nos clients, dans le même coin et avec la même activité ou thématique !

    voyage PORTUGAL

    PORTUGAL

    Le meilleur de Madère

    • 8 jours
    • à partir de 929€
    > Par ici l’aventure !
    voyage ALBANIE

    ALBANIE

    L'Albanie du nord au sud...

    • 15 jours
    • à partir de 1649€
    > Par ici l’aventure !
    voyage ESPAGNE

    ESPAGNE

    Volcans et sentiers de Lanzarote

    • 8 jours
    • à partir de 929€
    > Par ici l’aventure !