Cuba en 5 mots-clés !

  • Le Che Guevara (omniprésent dans les cœurs des Cubains et dans tout le pays !)
  • Les champs de tabac (LA culture locale… c'est dans la vallée de Viñales que le must des cigares se fabrique !)
  • Les bars dansants (rumba, salsa, cha cha cha… ambiance caliente !)
  • Les cayos (des petites îles de sable blanc aux forts airs de mini-paradis !)
  • La Havane (et les autres villes coloniales : Trinidad, Bayamo, Santiago de Cuba, Camagüey, Sancti Spiritus…)

Que faire à Cuba ?

Profiter de magnifiques balades en montagne, se prélasser sur les plages, échanger, rencontrer et découvrir une culture (musique, danses, peintures) hyper riche…

Côté randonnées, vous prendrez le temps de découvrir les paysages de la mangrove, les bosquets tropicaux peuplés de colibris et de papillons multicolores, les plantations de café, les champs de tabac,  une flore exubérante, les chaînes de montagnes, les longues plages de sable blanc… Autres options : un trekking dans le sud du pays, avec la montée tranquille sur un mogote (colline calcaire) sur la pointe nord, voire, pour les plus sportifs, tenter l’ascension du toit des Caraïbes, au sud de Cuba, pour jouir d’une belle vue sur le parc national. Amoureux de la petite reine, enfourchez un vélo pour parcourir Cuba au rythme des locaux, à travers d'anciennes plantations de sucre, de petits bourgs typiques, et le long de la côte, sur des routes peu fréquentées. A moins que vous soyez un adepte de la randonnée à cheval. Alors là, au Ranch de la Véga, les plus téméraires pourront cavaler à leur guise. Pour les nostalgiques, savourez l’instant, cheveux au vent, en roulant à bord d’une Cadillac rose aux chromes reluisants. Moins classe mais tout aussi local, une petite balade en char à bœuf vous attend. Pour une immersion totale, partagez le quotidien d’une communauté agricole, et récoltez le café, pressez la canne à sucre ou fabriquez des briques avec eux…Côté activités aquatiques, vous aurez le choix entre une balade en barque jusqu'à Río Negro par exemple, une virée en catamaran dans les cayos des Caraïbes, des baignades dans les cascades, les lagons turquoise…  et la plongée ou le snorkeling(plongée avec masque et tuba) au milieu des centaines de poissons de toutes les couleurs, batifolant dans des eaux cristallines. En soirée, vous assisterez à un concert privé et esquisserez peut-être quelques pas de salsa, tout en sirotant un des fameux cocktails : Cuba Libre, Mojito ou encore DaïquiriSalud !

Que voir à Cuba?

Des villes incontournables, de nombreux sites classés à l'Unesco et bien d’autres pépites vous permettront de mieux cerner l’âme intense de ce petit pays.

Commençons par les incontournables…

  • Côté villes coloniales, La Havane (classée Unesco !), capitale et épicentre d’une vie culturelle et festive foisonnante. Vous visiterez le  musée des Orisha, les places emblématiques (celle de Armas, San Francisco de Asis, Vieja, et de la Catedral), le fort espagnol, le musée du rhum… sans manquer de passer à la célèbre Bodeguita del Medio, chère au cœur d’Hemingway&hellip
  • Trinidad (classée Unesco !), la patrie du cheval. C'est le moyen de locomotion local ! Juste quelques pas dans ses ruelles pavées et escarpées… et vous serez emporté par les scènes de vie, l'architecture coloniale et l'atmosphère si particulière. C'est un musée vivant à ciel ouvert !
  • Autres villes coloniales : Santiago, l'indomptable (le pars Manuel Céspedes et son château, également classé), Camagüey (classée Unesco), Bayamo et Sancti Spiritus sont toutes plus attachantes et magiques les unes que les autres.
  • Puis, Cienfuegos, la plus française des villes cubaines ainsi que la belle ville musée de Rémédios.
  • Tout proche, le petit village de Guajimico, niché dans une crique sauvage entouré de falaises calcaires.
  • Santa Clara, la ville du Che !
  • Matanzas, ville connue pour être l'Athènes de Cuba, de nombreux poètes y sont nés !

  • Côté montagnes, le parc national de Turquiño dans la Sierra Maestra et son pic éponyme. Du haut de ses 1 972 m, c'est le toit des Caraïbes. Au sommet, vous pourrez contempler le buste du héros national, José Martí !
  • Les montagnes de Topes de Collantes et les plantations de café.
  • Le massif de l’Escambray au centre du pays, et son lac Hanabanilla.
  • La vallée des Moulins à Sucre, aussi appelée la vallée de Los Ingenios, classée au patrimoine de l'humanité par l'Unesco. 
  • Le parc national de Caguanes : gouffres et immenses cavités, creusés par d’anciennes lagunes, lovées dans le karst. 

 

  • Côté mer, des plages de sable blanc à n'en plus finir, sur des petites îles péninsules, les cayos comme Cayo Santa Maria et Cayo Levisa (une des plus belles plages de Cuba aux eaux turquoise). Un must pour le farniente !  
  • Puis la  célébrissime baie des Cochons où débarquèrent les exilés cubains des Etats-Unis en 1961, Playa Larga, le lagon Caleta Buena, les plages de Jibacoa entre La Havane et Varadero… voilà de véritables paradis pour les plongeurs. Ici, ça fourmille de poissons !

Puis, hors des sentiers battus…

  • A Viñales, la vallée Ancon est isolée du monde, on se fraye un chemin à travers les mogotes.
  • Tout au sud, dans une région isolée et rebelle, au cœur de la Sierra Maestra, Baracoa, l'une des villes les plus envoûtantes de Cuba. On a vraiment l'impression que le temps, ici, s'est arrêté. Jusque dans les années 60, on ne pouvait venir là que par la mer…

Qui rencontrer à Cuba ?

Des habitants où la solidarité n'est pas un concept, mais plutôt un art de vivre, des rois du système D, avec un sens de la débrouille et une envie d'entreprendre incroyables… leur carburant : l'échange, le partage et surtout la joie !  

Même si dans les lieux publics, la parole n’y est pas libre et si l’ombre du régime autoritaire castriste plane toujours dans les conversations, pour qui s’intéresse à l’aspect socio-culturel de l’île et son histoire, ce sera vraiment un régal. Lors de votre voyage à Cuba, vous aurez la chance de rencontrer des intellectuels (profs, architectes, ingénieurs), des musiciens, des peintres, des pêcheurs, des cultivateurs de café, des producteurs de tabac, des partisans et des adversaires du pouvoir, tous fiers, au plus profond d’eux-mêmes, d’être Cubains… Pour une immersion totale, vous aurez l'opportunité de partager la vie des paysans dans la vallée de Viñales, et même de vivre au sein d’une communauté à La Picadora qui vous en apprendra beaucoup sur leur exploitation et l'art de vivre à la cubaine.

Où dormir à Cuba?

De nuit comme de jour, vous serez envoûté par le charme de Cuba…

Pour vous immerger dans la culture cubaine, ce sera facile de dormir chez l’habitant, en casa particularà Santa Domingo, au cœur de La Havane pour être à l'écoute des concerts improvisés le soir, à Trinidad ou à Sancti Spiritus dans une casa en plein centre, dans une ferme de la vallée de Viñales ou à la finca Coincidencia à San Miguel de Los Baños, entre mangues et vergers de goyaves... Vous profiterez ainsi d’un aperçu de la vie de famille (comme à la maison !) et d’un repas local, souvent à base de riz et de poulet. Plus roots mais toujours plus authentique, vous séjournerez à La Picadora dans des dortoirs, au sein d'une communauté paysanne. Une expérience à part entière. Vous opterez pour le bivouac sous tente lors de randonnées dans la Sierra Maestra, le refuge de montagne à Agua de Joaquin, et le campement dans le parc de Guanayara, en plein milieu de la forêt tropicale. Pour un confort classique, vous descendrez dans quelques hôtels d’État. Sinon, à Jobo Rosado, vous logerez dans le chalet Los Alamos, une belle maison ayant appartenu à un propriétaire sucrier du début du XXe siècle qui est un vrai havre de paix. Enfin plus insolite, vous pourrez dormir dans une cabane sur pilotis à Las Terrazas et ses piscines naturelles.  

Quand partir à Cuba ?

Si on doit parler de période idéale pour aller à Cuba, préférez de fin novembre à fin mai…

On peut voyager à Cuba presque toute l’année, à partir du moment où l’on aime et supporte le climat tropical. Mais le moment idéal, c'est la saison sèche (l'hiver chez nous !) de fin novembre à fin mai. Avec en moyenne des températures oscillant autour de 25°C et un taux d’humidité bas, l’atmosphère est plus respirable. C' est le moment de partir en randonnée au cœur de Topes de Collantes, à cheval dans la vallée de Viñales, de profiter des belles plages sauvages ou encore de pratiquer le snorkeling au large de Cayo Largo. La saison des pluies (l'été en France), embraye en juin jusqu’en novembre. Les températures sont un peu plus élevées : autour de 27°C. Les deux mois les plus redoutables - septembre et octobre - sont à éviter car on peut craindre des inondations voire des ouragans. En novembre, juste après la saison des pluies, l'affluence des touristes est moindre et la nature est verdoyante. C'est une période intéressante pour  découvrir une autre facette de Cuba, pleine de charme. L’île est petite et les températures ne varient guère, sauf sur les hauteurs de la Sierra Maestra (plus fraîche) et dans le Sud du pays où l'on peut gagner 2°C en moyenne. La mer, elle, oscille entre 24°C et 30°C ! Enfin, les amateurs de jazz, de salsa… partiront en novembre, décembre ou février pour assister, entre autres, au festival Baila en Cuba, dans les rues de La Havane. Cuba, si !!!