1 • Formalités

Passeport

Passeport valide 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pour un séjour de moins de 3 mois, autorisation électronique de voyage obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Voici l'adresse du site officiel sur lequel faire votre demande de visa : www.immi.gov.au/
Une fois sur le site, vous devez faire une demande de eVisitor (subclass 651) : visa de tourisme gratuit en ligne, valable pendant 12 mois pour une durée de 3 mois.
Vous devrez tout d’abord créer un compte en répondant à quelques questions relatives à votre situation, vous arrivez ensuite sur l’application.

2 • Santé

Vaccins obligatoires

Aucun vaccin n'est exigé à l'arrivée, sauf pour les voyageurs en provenance de pays où sévit la fièvre jaune. Dans ce cas, la vaccination doit se faire, au plus tard, 10 jours avant le départ.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage.

La vaccination contre l'encéphalite japonaise (maladie virale transmise par piqûre de moustique, évoluant par épidémies locales) ne concerne que les très rares voyageurs dans le centre de la péninsule de Cape York au nord-est de l'Australie. Elle concerne plus les autochtones ou les expatriés travaillant en forêt et dans les zones marécageuses. Les deux injections (J0 et J28) doivent être faites dans un centre de vaccination agréé.

Autres risques

Les premiers problèmes auxquels vous pourrez être confronté sont liés à la durée du vol : observez scrupuleusement les conseils que nous donnons dans nos recommandations générales. L'Australie est un pays de haut niveau sanitaire et, bien plus qu'aux risques infectieux ou parasitaires, le voyageur sera exposé à des risques environnementaux : accidents de la circulation, piqûres ou morsures d'animaux venimeux (serpents, scorpions, araignées, méduses) noyade et accidents de plongée ou de surf. Routes et pistes sont bien entretenues, mais la violence des vents ou les pluies torrentielles doivent inciter le conducteur à une grande prudence.

3 • Géographie

Capitale

Canberra.

PIB

En 2007, 43 163 dollars US par habitant (France, 36 614 dollars US par habitant).

Point culminant

Mont Kosciuszko, 2 228 mètres (dans les Snowy Mountains, au sud-est du pays).

Climat

L’Australie est située dans l’hémisphère sud, les saisons sont donc inversées par rapport aux nôtres. Deux types de climat principaux (avec de nombreuses variantes intermédiaires) : tropical au nord et tempéré au sud. Avril-mai et septembre-octobre permettent d’échapper aux inconvénients climatiques majeurs (froid, chaleur et humidité excessifs). Pour le nord, période sèche de mai à mi-octobre (journées chaudes, nuits fraiches) ; période humide de décembre à mars (chaleur et pluies) ; mer entre 24° et 29°. Sur la côte est, les températures sont agréables toute l’année et les pluies assez également réparties ; de juin à août, l’hiver est plus marqué : nuits fraiches et mer à 17° dans la baie de Sydney. L’ouest est délicieux d’octobre à début mai, bel ensoleillement ; l’hiver (juin à septembre) est frais et humide. Au sud et en Tasmanie, les étés sont doux et peu arrosés ; l’hiver est sensible (ciels couverts, nuits froides…) ; il neige au-dessus de 1 000 m, stations de ski au sud-est. Quant à l’Outback, l’été austral y est torride ; les journées d’hiver sont plus supportables, mais les nuits sont froides.

Géographie

L’Australie est bordée par les océans Indien et Pacifique ; elle est séparée de l’Indonésie par les mers d’Arafura et de Timor et de la Nouvelle-Zélande par la mer de Tasmanie. C’est une table (300 m d’altitude moyenne). A l’ouest, un vaste plateau incliné, marqué de quelques stries montagneuses, rejoint les plaines centrales : Great Artesian Bassin, bassin du Murray et du Darling, bassin du lac Eyre. A l’est, la Cordillère australienne (Great Dividing Range) longe la côte vers le sud (du Queensland au Victoria). Elle sépare une plaine côtière basse du reste du pays. C’est la seule formation montagneuse importante du continent. La Grande Barrière de corail (Great Barrier Reef), la plus importante formation corallienne du monde (350 000 km²), s’étend au large du Queensland.

Economie

L’économie australienne tient le 15e rang mondial et a eu la plus forte croissance des pays de l’OCDE depuis 10 ans (3% par an, encore 1,5% en 2008). Elle est affectée par la crise financière mondiale, mais ses bases sont saines et un important plan de relance a été mis en place. La balance commerciale est traditionnellement déficitaire : vente de matières premières minérales (charbon, uranium, fer, diamants…), énergétiques (gaz) et agricoles (viandes, céréales, coton…) ; achats de biens d’équipement et de consommation. L’agriculture représente 2,9% du PIB, l’industrie 27,8% et les services 69,3%. Le taux de chômage était de 4,3% de la population active en 2008. L’inscription de l’Australie dans la zone Asie-Pacifique est forte ; sa croissance est très dépendante du développement économique des pays asiatiques.
Le tourisme est devenu la plus grande source de revenus à l’exportation (11,2% du total) et représente 4,7% du PIB. Le secteur a créé 550 000 emplois directs, soit 6% de la population active.

Faune et flore

Du fait de sa situation géographique et climatique, l’Australie abrite une faune et une flore endémiques très riches. Certaines espèces introduites par l’homme ont toutefois dangereusement colonisé les écosystèmes du continent.
La faune australienne endémique est caractérisée par la rareté des mammifères placentaires, au profit des marsupiaux. Parmi ces derniers, on trouve des carnivores (diable de Tasmanie, taupes marsupiales…), des omnivores (bandicoots et bilbis, ou bandicoots lapins), des herbivores (koalas, wombats, possums, kangourous, wallabies, rats-kangourous…). Les mammifères placentaires sont représentés par des chauves-souris, des souris, des rats ; le dingo est arrivé avec les premières migrations asiatiques. L’ornithorynque et l’échidné à nez court sont des monotrèmes (mammifères ovipares). Baleines, dauphins, dugongs, phoques, lions de mer se rencontrent sur les côtes de l’Australie. Relevons ensuite, au hasard de l’avifaune, l’émeu, le casoar à casque, le talégalle de Latham, le cacatoès rosalbin, le martin-chasseur géant, l’oiseau de paradis, le jardinier satiné et ses étranges enclos nuptiaux… Parmi les reptiles, les crocodiles sont les plus impressionnants, dont le grand crocodile à double crête. La Grande Barrière de corail abrite une faune innombrable et chatoyante ; on trouve également, dans les eaux australiennes 80 espèces de mérous et 166 espèces de requins… Tout cela n’est qu’un aperçu…
La flore est également extrêmement variée : forêt tropicale humide, forêt caducifoliée tempérée, forêts et couverts de type méditerranéen, mangroves, prairies, savanes, brousses, steppes arides et semi-arides, flore de montagne…

4 • Hommes et cultures

Population

21 492 388 habitants (2008).

Langue Officielle

L'anglais, de facto.

Langue parlée

L’anglais est véritablement la langue commune. 95% des aborigènes le parlent, ainsi que 80% des immigrants récents. Parmi ces derniers, les Grecs, les Italiens, les Libanais, les Chinois, les Vietnamiens ou les Turcs conservent une pratique communautaire de leur langue.
Les langues aborigènes : il y en aurait 260 environ, dont 150 à 200 sont encore parlées. Mais seule une petite dizaine d’entre elles ont plus de 1 000 locuteurs, les autres n’étant pratiquées parfois que par une poignée d’individus. En fait, peu nombreux, 15% environ, sont désormais les aborigènes possédant bien la langue de leurs ancêtres. Beaucoup utilisent le kriol (« créole », à base d’anglais), qui a même souvent statut de langue maternelle.

Peuple

La grande majorité de la population est d'origine européenne ; les îles britanniques ont, bien sûr, fourni de nombreux contingents, mais aussi l’Italie, la Grèce, l’Europe centrale... Les Australiens d'origine asiatique (Chinois, Vietnamiens, Indiens…) représentent environ 5% de l’ensemble. Aujourd’hui, 24% des Australiens sont nés à l'étranger.
Les aborigènes sont autour de 460 000 (2,4% de la population). Ils connaissent une nette poussée démographique, due à un taux de natalité élevé, mais aussi à l’intégration des métis aux recensements. On distingue deux grandes familles, les aborigènes d’Australie métropolitaine et de Tasmanie et les aborigènes du détroit de Torres.

Religion

Le christianisme domine nettement et les catholiques sont en tête (27%), viennent ensuite les anglicans (21%), puis les autres confessions protestantes (21% également). Judaïsme, islam, hindouisme, bouddhisme sont également présents dans cette société multiculturelle. 25% des Australiens déclarent n’appartenir à aucune religion. La religion aborigène a été, comme le reste de la culture traditionnelle, rudement malmenée par l’histoire ; elle n’en contribue pas moins puissamment au sentiment d’identité.

Calendrier des Fêtes

1er janvier : Jour de l’an.
26 janvier : fête nationale.
Fin mars, début avril : Pâques (du vendredi saint au lundi de Pâques).
25 avril : ANZAC Day (en l´honneur des soldats du Pacifique engagés dans la Première Guerre mondiale).
2e lundi de juin : anniversaire de la Reine ; célébré le dernier lundi de septembre en Western Australia.
25 décembre : Noël.
26 décembre : Boxing Day.

Histoire

La première présence humaine sur le continent australien remonterait à 50 000 ans avant JC. Cette longue histoire reste à écrire. Pendant les temps historiques, les marins indonésiens viennent sur les côtes nord de l’Australie pêcher des holothuries, qu’ils vendent aux commerçants chinois de Macassar. En 1606, le Hollandais Willem Janszoon (1570-1630) débarque sur la péninsule du cap York (actuel Queensland). Il est le premier européen à fouler le sol australien. A la fin du XVIIe siècle, les côtes ouest et nord de la « Nouvelle Hollande » sont cartographiées. En 1770, James Cook (1728-1779) apporte le complément oriental et, ce que ses prédécesseurs n’avaient pas fait, prend possession de la New South Wales (alors la moitié est du continent) pour le compte de la couronne d’Angleterre. Celle-ci marque rapidement sa satisfaction en installant un bagne à Port Jackson (port naturel de Sydney), le 26 janvier 1788. Puisqu’on y est, on s’occupe : colonisation de la Tasmanie en 1803 ; en 1829, on revendique l’ouest ; en 1826, on fonde South Australia ; en 1851, Victoria ; en 1859, le Queensland ; en 1863, le Northern Territory. Colons et bagnards œuvrent ensemble à « l’invasion ». En 1851, des prospecteurs trouvent de l’or à Bathurst (New South Wales) : c’est la ruée, qui attire des immigrants du monde entier. Les transports de condamnés vers l’Australie cessent en 1868. A la fin du XIXe siècle, les colonies ont un statut d’autonomie interne. Pendant tout ce temps, ceux des aborigènes que les maladies et les famines n’ont pas tués résistent violement aux empiètements ; ils se battent avec détermination pour empêcher ce qu’aucun accord entre eux et les colons n’autorise. Au début du XXe siècle toutefois, ils doivent rendre les lances et les boomerangs.
Le 1er janvier 1901, le Commonwealth d’Australie voit le jour. Son autonomie ira croissant, jusqu’à ce qu’elle soit complète (politique intérieure et extérieure) à partir de 1942. La politique d’Australie blanche est mise en place. Elle n’est pas particulièrement dirigée contre les aborigènes (soumis, eux, à la double contrainte du cantonnement et de l’assimilation), mais vise à favoriser une immigration d’origine européenne. Elle sera rigoureuse jusqu’à la fin des années 40. Lorsqu’éclate la Première Guerre mondiale, les Australiens sont engagés en nombre au côté des Britanniques. La boucherie de Gallipoli (bataille des Dardanelles), en 1915-1916, marquera profondément la conscience australienne. Après guerre, la Grande Dépression, qui désorganise les marchés des matières premières, provoque chômage et misère profonde. Le pays se redressera lentement. La Seconde Guerre mondiale voit les Aussies se battre à nouveau, en Méditerranée et en Papouasie. La guerre et les Japonais font basculer l’Australie dans le Pacifique : les Etats-Unis et l’Asie pèseront désormais plus lourd que l’Angleterre. La paix revenue, le programme d’immigration va bouleverser la société. Car, si les îles britanniques fournissent encore de nombreux candidats, c’est l’Europe continentale qui envoie les plus importants contingents (Grèce, Italie, Allemagne…). Là encore, la vieille Angleterre est mise à mal… Les années 60 et 70 voient l’Australie se griser de modernité et la culture du continent bénéficier des effets de l’immigration. La politique sociale procure un sentiment de sécurité. On assiste au retour des aborigènes : fin du système des réserves, conscience des injustices qu’ils ont subies… Début d’une fragile renaissance culturelle. La décennie suivante est consacrée aux réformes économiques…

Politique

L’Australie est une fédération de 6 Etats (South Australia, Western Australia, New South Wales, Queensland, Tasmania, Victoria) et de 2 territoires (Northern Territory, Australian Capital Territory), appartenant au Commonwealth. C’est une monarchie constitutionnelle ; un gouverneur général y représente la reine d’Australie, Elisabeth II. Le pouvoir législatif est détenu par le Parlement fédéral ; 2 chambres : la Chambre des représentants (150 membres, élus pour 3 ans) et le Sénat (76 membres, élus pour 6 ans). Le premier ministre (appartenant au parti majoritaire à la Chambre des représentants) est nommé par le gouverneur général. Il choisit ses ministres qui, tous, doivent être membres du Parlement. Ceux-ci sont responsables, collectivement et individuellement, devant les chambres. Cette organisation se retrouve au niveau des Etats.

Célébrités

Yagan (1795-1833) est une figure de la résistance aborigène à la colonisation, dont les talents de guérillero ont forcé l’estime de ses adversaires. Sa tête avait été envoyée à Londres, exposée, enterrée en 1964. Elle a été réexpédiée en Australie en 1997. Yagan vivait dans la région de Perth.

Andrew Barton « Banjo » Paterson (1864-1941) est le chantre du bush. Journaliste et poète, né à Narrambla (New South Wales), il est l’auteur de ballades célèbres, dont Waltzing Matilda et The Man from Snowy River. Quelque chose de ce romantisme bourru subsiste dans Crocodile Dundee…

Cathy Freeman (née en 1973) a allumé la flamme des jeux olympiques de Sydney (2000). Entrée des aborigènes dans le panthéon mondial. Elle a remporté la médaille d’or du 400 m des mêmes jeux. Entrée des aborigènes dans le panthéon australien. Une icône.

Skippy (né en 1966) a été l’Australie pour les enfants de l’ORTF (diffusion de la série Skippy the Bush Kangaroo à partir de décembre 1968). Dans la réalité, il a fallu 9 kangourous pour tenir le rôle du compagnon de Sonny, le fils d’un garde forestier du Waratah National Park.

Kylie Minogue (née en 1968) est ce que l’on pourrait appeler, même si cela semble un peu bizarre, une grande dame de la musique pop. Sa longue carrière, en tout cas, lui a valu l’estime de ses pairs et celle, pas gagnée d’avance, de ses compatriotes. Et, pour comble de bon goût, elle serait francophile…

Edward Gough Whitlam (né en 1916) fut premier ministre, travailliste, de 1972 à 1975. Il est le seul premier ministre australien à avoir été démis de ses fonctions par le gouverneur général. Cela, aussi bien que ses réformes sociales, en fait un personnage emblématique de la vie politique du pays.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l´assurance qu´il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d´usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l´on a été satisfait du service. En Australie, la culture pourboire n’est pas très ancrée. Chauffeur ou guide sont des métiers très réglementés et les salaires sont bons. Mettons que, pour un petit safari de 4 jours (formule fréquente), un couple puisse donner dans les 50 dollars australiens. Pour une excursion d’une journée en groupe, on ne donne rien ; pour une sortie culturelle et qualitative, un couple peut donner de 20 à 30 dollars.
En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs…), le mieux est d’aligner votre pourboire sur l´économie quotidienne : les prix d´une bière ou d´un thé, d´un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d’estimer son montant. Voici toutefois quelques indications. A l’hôtel, 2 dollars sont réguliers pour un porteur ou un voiturier. Au restaurant, on laissera environ 10% du montant de l’addition : beaucoup de serveurs sont des étudiants… Service au comptoir dans les pubs, donc pas de pourboire, mais on peut abandonner quelques pièces…

A faire :
- proposer son aide pour débarrasser ou faire la vaisselle après un repas chez des amis ;
- arriver au restaurant à l’heure indiquée lors de la réservation (sinon, votre table sera rapidement réattribuée) ;
- offrir une tournée lorsqu'on arrive au pub.

A ne pas faire :
- regarder ses hôtes enlever le couvert du fond du canapé du living ;
- s’irriter que le serveur d’un restaurant vous étale une serviette sur les genoux : c’est le summum du chic ;
- accepter une tournée que l’on ne pense pas « remettre ».

Achat

Grands magasins et boutiques sont ceux d’un pays développé et dynamique (intéressantes boutiques de mode et de création contemporaine). L’artisanat est largement proposé par des magasins ou des rayons spécialisés. Parmi les productions « typiques » relevons les opales, les pierres précieuses et semi-précieuses, la maroquinerie, les peintures aborigènes…

Cuisine

Arrêtez-vous devant la vitrine d´une boutique gastronomique, comme il y en a beaucoup dans les capitales d´Etat du pays. Des surprises vous y attendent : chèvre et prosciutto de Western Australia, brie et huile d´olive de South Australia, vinaigre balsamique et escargots de Victoria, agneau de lait de New South Wales, pain cuit au bois de presque partout : la liste est longue et variée. Et puis, il y a les productions naturelles australiennes : le lemon aspen, la tomate du bush, la prune de l´Illawarra, le myrte citronné (lemon myrtle), le fruit du myrte lilly pilly et les pommes à émeu, tous ingrédients à partir desquels des chefs imaginatifs créent des plats purement « australiens ». Kangourou, émeu, crocodile apparaissent sur les cartes des restaurant du Northern Territory, mais les Australiens n’en sont pas très friands. Sur les bonnes tables d´aujourd´hui se sert une cuisine « fusion » ; avec cela, vous avez les papilles mondialisées. La composition de la population australienne favorise assez naturellement ces expériences. Population qui, chez elle, s’abandonne de plus en plus aux délices du barbecue.

Boisson

L’industrie brassicole est l’une des plus puissantes du pays. La plus célèbre brasserie est Carlton & United Beverages, basée à Melbourne et appartenant au groupe Foster. Elle produit, entre autres, Carlton Draught, Victoria Bitter, Melbourne Bitter... La bière (d’ordinaire blonde et légère) est la boisson nationale, elle appartient à l’histoire du pays et ce serait passer un peu à côté des que de n’y pas sacrifier.
Depuis les années 1960, les Australiens se passionnent pour les vins qu’ils produisent. Les vignobles les plus réputés sont ceux de la Barossa Valley (South Australia), de la Hunter Valley (New South Wales), de la région de Margaret River (Western Australia)...
On boit également beaucoup de thé (Commonwealth oblige) et les syndicats ont, d’ailleurs, obtenu deux pauses thé par jour. Au pub, si vous voulez échapper à la bière et vous désaltérer quand même, demandez un lemon ou lime squash, délicieux diabolo au citron ou au citron vert.

5 • Transports

Route

Le réseau routier australien est très étendu et bien entretenu. Il parcourt certains des plus beaux paysages du monde. Le parc automobile est donc fourni et varié.
Attention ! conduite à gauche (et ronds-points à prendre dans le sens des aiguilles d’une montre). La vitesse est généralement limitée à 60 km/h en ville (35 miles) ; elle peut être abaissée à 50 km/h (30 miles) dans certaines zones. Sur route, la limitation est habituellement fixée à 110 km/h (60 miles). Taux d’alcoolémie autorisé au volant : 0,05 g/litre.

Attention aux kangourous qui traversent tranquillement la chaussée…

Taxi et location

L’offre de location de voiture est très importante. Si vous désirez louer un véhicule, vous devrez présenter votre permis de conduire national et un permis de conduire international ; en outre, vous devez avoir plus de 21 ans et être titulaire du permis de conduire depuis plus d’un an.

Train

41 000 km de voies ferrées. Prendre le train en Australie est une expérience pittoresque : ce n'est ni moins cher, ni plus pratique, ni, surtout, plus rapide que le bus. Restent l’ambiance, le charme, le temps qui passe lentement...
Trois lignes principales traversent le pays : Sydney-Alice Springs, via Melbourne et Adélaïde ; Sydney-Perth ; Melbourne-Adélaïde.

Avion

Paris-Sydney : 23 heures de vol.
Les compagnies aériennes qui proposent des vols réguliers vers l´Australie sont nombreuses. On peut opter pour un vol direct, ou bien flâner d´île en île dans le Pacifique jusqu´à un aéroport international : Brisbane, Adélaïde, Perth, Darwin, Cairns, Hobart, Sydney ou Melbourne (ces deux derniers étant les plus demandés). La gamme des formules et des tarifs disponibles est immense.

6 • Infos pratiques

Décalage

L’Australie relève de trois fuseaux horaires :
- le Western Standard Time (GMT+8) couvre la partie ouest (Western Australia) ;
- le Central Standard Time (GMT+9h30) couvre la partie centrale (Northern Territory et South Australia) ;
- l'Eastern Standard Time (GMT+10) couvre la partie est (Queensland, New South Wales, Australian Capital Territory, Victoria et Tasmania).
Les Etats australiens pratiquent l’heure d’été (sauf Western Australia, Northern Territory et Queensland) : + 1 heure de fin octobre à fin mars (début octobre à fin mars en Tasmanie). Donc, lorsqu’il est 12h00 en janvier à Limoge, il est 22h00 à Sydney ; en août, lorsqu’il est 12h00 à Limoge, il est 20h00 à Sydney.

Argent

La monnaie nationale est le dollar australien (divisé en 100 cents). Pièces : 5, 10, 20, 50 cents ; 1 et 2 dollars. Billets : 5, 10, 20, 50 et 100 dollars.
Les principales cartes bancaires internationales et les chèques de voyage sont acceptés partout. Nombreux distributeurs cartes bancaires en ville.
Les banques ouvrent habituellement de 9h30 à 16h00, du lundi au jeudi, et jusqu’à 17h00, le vendredi.

Electricité

220 volts. Prises à 2 ou 3 fiches plates : adaptateur indispensable.

Horaire

En général, les magasins ouvrent de 9h00 à 17h00, du lundi au vendredi ; le samedi, certains ferment à 12h00. L'ouverture dominicale est de plus en plus pratiquée dans les grandes villes, mais aussi dans le Victoria.

Média

Si les quotidiens locaux sont nombreux, il n’existe qu’un seul quotidien national d’information générale : The Australian (The Oz), libéral. Les tabloïds ont, comme ailleurs, un public nombreux. Les stations de radio sont, pour l’essentiel, des robinets à pop music. Cinq chaines de télévision nationales (dont ABC et SBS, chaines publiques). Imparja, la chaine aborigène, diffuse dans le centre et l’est du pays.

Poste

Les bureaux de poste sont ouverts de 9h00 à 17h00, du lundi au vendredi. Le samedi matin, vous pouvez acheter des timbres dans les kiosques à journaux et les boutiques Australia Post des grandes villes.

Téléphone

Pour appeler l'Australie depuis la France, composer 00 + 61 + l’indicatif de zone (New South Wales, 2 ; Victoria et Tasmanie, 3 ; Queensland, 7 ; South Australia, Western Australia et Northern Territory , 8) + le numéro de votre correspondant.

Pour appeler la France depuis l'Australie, composer 0011 + 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).

Pour appeler l'Australie lorsque vous êtes en Australie : depuis un tel portable français composer 0061 suivi du numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).

Internet

D’innombrables cybercafés, les hôtels et les bibliothèques ont des connexions haut débit. Au besoin, les détaillants de matériel électronique vous fourniront la connectique nécessaire pour brancher vos propres appareils (fiche téléphonique RJ 45 et connecteur quadri-fiches Telstra EXI 160).

Couverture GSM

Avant de partir, renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’accès au réseau local.

Devise

AUD

Taux

Cours d'achat estimé : 1 AUD = 0.638950 Euros au 11/12/2017 - Source : www.xe.com

7 • Adresse utiles

Ambassade

Ambassade d’Australie en France
4, rue Jean Rey - 75724 Paris Cedex 15
Tél. : 01 40 59 33 00
Fax : 01 40 59 33 10
Email : info.paris@dfat.gov.au
Web : www.france.embassy.gov.au/

Ambassade d’Australie en Belgique
Rue Guimard / Guimardstraat, 618 - 1040 Etterbeek
Tél. : 02 286 05 00
Fax : 02 230 68 02
Email : austemb.brussels@dfat.gov.au
Web : www.belgium.embassy.gov.au

La Suisse relève de l’ambassade d’Australie à Berlin.
Web : www.germany.embassy.gov.au

Consulat

En France métropolitaine, les fonctions consulaires sont assurées par l’ambassade. Il y a un consulat général d’Australie à Nouméa. Pour les informations visas, consulter le site www.immi.gov.au/contacts/forms/europe/occ/

Consulat général de France à Sydney
Level 26 - 31, Market Street - 2000 Sydney
Tél. : 61 2 92 68 24 00
Fax : 61 2 92 68 24 31

En Belgique, les fonctions consulaires sont assurées par l’ambassade.

Consulat général d’Australie en Suisse
Case postale 172 - chemin des Fins, 2 - 1211 Genève 19
Tél. : 022 799 91 00
Fax : 022 799 91 78
Email : australian.consulate-geneva@dfat.goc.au
Web : www.australia.ch

Office de tourisme

L'office de Tourisme d’Australie n’a pas de bureau ouvert au grand public en France. Vous trouverez toutes les informations indispensables à la planification de votre voyage sur le site officiel de Tourism Australia : www.australia.com

8 • Environnement

Situation Environnementale

Quel que soit l´environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou naturel, il est de sa responsabilité de respecter l´endroit qu´il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente les problèmes environnementaux spécifiques à l’Australie.
– Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d´infrastructure d´élimination de ces déchets. Par exemple : piles et batteries, médicaments périmés, sacs plastique.
– La rareté de l´eau est aujourd´hui un problème mondial. Même si le pays visité n´est pas a priori concerné par le manque, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage, signaler les fuites éventuelles des robinets.
– Dans la plupart des hôtels vous disposerez d´une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé, pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n´êtes pas présent dans la chambre. La climatisation n´est d´ailleurs pas absolument nécessaire sous tous les climats.
– En balade, dans certains écosystèmes fragiles, ne pas sortir des sentiers ou conduire hors-piste, limiter le piétinement et ne pas rapporter de « souvenir » : renoncer à cueillir des fleurs rares, à ramasser des fossiles ou des pétrifications, etc.

L’Australie subit de plein fouet les effets du réchauffement climatique (certains scientifiques estimant que l’île-continent y serait tout particulièrement sensible). Début 2009, des incendies gigantesques ont ravagé le sud-est du pays, du fait de la sècheresse. Des prévisions annoncent même la disparition d’une grande partie de la surface agricole d’ici 2050. La Grande Barrière de corail serait également menacée à brève échéance. Contre le réchauffement, un « corridor climatique » a été mis en place ; il s’agit d’une zone entretenue de forêts et de couverts végétaux destinée à garantir la survie des animaux sauvages lors de leurs migrations.
Le paysage australien n’a jamais cessé de se modifier. Les cultures sur brûlis des aborigènes ont eu un premier impact, puis les colons ont mis en culture pour leur compte de nombreux espaces. Urbanisation, industrie et agriculture industrielle ont provoqué la pollution des sols et des cours d’eau.
Plusieurs espèces végétales et animales ont été, accidentellement ou intentionnellement, introduites en Australie et présentent une menace pour la faune et la flore endémiques. Plus d’une vingtaine d’espèces végétales allogènes ont été répertoriées comme néfastes. 60 espèces végétales endémiques ont, elles, disparu depuis les années 60. Plus d’un millier sont menacées. Pour enrayer ce processus, les autorités ont mis en place parcs nationaux et réserves. Certains sites étant classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Récemment, deux initiatives ont marqué une nette volonté d’action dans ce domaine : la création de Landcare, une organisation permettant aux particuliers de réagir face aux problèmes écologiques, et l’investissement, pour la préservation des espaces naturels, de 2,5 milliards de dollars australiens via le National Heritage Trust Fund. L’énergie renouvelable, une agriculture durable et une bonne gestion de l’eau sont au cœur des nouvelles préoccupations environnementales australiennes.
L’élection, en 2007, d’un premier ministre sensible à ces questions a d’ores et déjà permis deux avancées majeures : l’Australie a signé le protocole de Kyoto et un label a été mis en place, qui certifie la gestion « green » des lieux de séjour et d’hébergement. L’écusson « ECO Certified Tourism » répond à des critères rigoureux et fait l’objet d’un contrôle annuel.