Votre prochaine destination...
Plus de critères
Type de voyage
Activité
Niveau physique
Réinitialiser les critères
Coup de coeur

Autotour en 4x4 avec tente sur le toit, grande traversée de la Namibie et sites grandioses du parc d’Etosha au Fish River Canyon

Vous aimerez...

  • Partir à l’aventure à bord d’un 4x4 entièrement équipé pour la conquête des grands espaces.
  • Randonner sur l'un des nombreux sentiers du Namib-Naukluft et du plateau du Waterberg.
  • Jouer à Daktari à la recherche de fauves dans le Parc National d’Etosha.
  • Pister les éléphants du désert en compagnie d'un ranger au cœur du Damaraland.
  • Alterner les nuits en écocamps confortables et en bivouac sur le toit de votre 4x4.

Comparez et vous préfèrerez...

    Partir avec notre application MyNomade sur les pistes namibiennes, une vraie boussole vers vos hébergements et les spots sauvages de votre road trip, même hors connexion !
    Le tout avec une assistance francophone 24h/24 durant votre voyage.
BECUE Yves

Conseil du pro !

Pour vos barbecues, utilisez l'allume-feu écologique et naturel que nous vous fournissons. Et surtout, pensez à couvrir vos braises pour éviter les feux de brousse !

Votre aventure

Autotour en 4x4 avec tente sur le toit qui permet de découvrir l'essentiel de la Namibie et quelques sites moins visités comme Sesfontein, Homeb (dans le désert central du Namib) ou la ferme Kanaan sur la piste panoramique D707. De votre safari au Parc National d’Etosha au Fish River Canyon, vous passerez par les régions du Damaraland et du Kaokaland à la recherche des éléphants du désert, avant de faire cap au sud en direction de Sossusvlei et des plus hautes dunes du monde. La dernière étape du voyage vous fera rejoindre le deuxième plus grand canyon de la planète, celui de la Fish River. Un périple démesuré pour les aventuriers en quête de grands espaces. Un grand rendez-vous avec l’Afrique sauvage ! Lire la suite

  1. J1 Envol pour la Namibie

    Départ en fin d’après-midi sur votre vol international à destination de Windhoek en Namibie. Vol avec une seule escale possible. Nuit et prestations à bord.

    • à bord
  2. J2 Arrivée sur Windhoek

    Arrivée en fin de matinée sur l’aéroport de Windhoek, vous serez accueillis par le loueur qui vous transférera vers le lieu de prise en charge de votre 4x4 équipé d'une à deux tentes de toit selon le nombre d'aventuriers. Vous y retrouverez un membre de notre équipe locale francophone qui vous assistera pour la prise en charge de votre véhicule, vous fera un petit briefing sur le voyage, le matériel de camping mis à disposition et sur les aspects techniques de votre 4x4.
    Tente sur le toit, vous partirez ensuite pour le centre-ville de Windhoek pour effectuer votre premier ravitaillement en eau, nourriture et essence.
    En fin d’après-midi, vous prendrez la direction de votre guesthouse située en centre-ville. Piscine ou table d'hôte pré-réservée ? Les deux sont possibles !

    Bivouac en Namibie
    Bivouac en Namibie © Jankovoy/stock.adobe.com
    Hébérgement voyage
    • Olive Grove Guesthouse - Windhoek - Namibie
      en lodge | Voir les photos
  3. J3 Windhoek - Plateau du Waterberg (275kms +/- 04h30)

    Départ vers le nord en direction du plateau du Waterberg pour la première étape de votre voyage en Namibie. En cours de route, traversée du village d’Okahandja, ancienne capitale des Hereros, connue aujourd’hui pour abriter le plus grand marché artisanal de Namibie.
    Arrivée en début d'après-midi au massif du Waterberg, l'un des plus beaux parcs de Namibie. La réserve abrite une faune rare (les derniers rhinocéros blancs de Namibie et les derniers vautours du cap) dont certaines sont en voie d'extinction (hippotragues noirs et antilopes rouannes).
    Ce haut plateau de grès aux falaises abruptes et à la roche rouge, s’étend sur 50 kilomètres de long et sur 16 kilomètres de large. Une profusion de sources d'eau favorise une végétation luxuriante.
    À votre arrivée, partez explorer la région avec une première randonnée sur les hauteurs du plateau, et admirez votre premier coucher de soleil namibien.
    Plusieurs sentiers de longueurs variées sillonnent le parc comme le History Path (2,2 kms), l'Anderson Trail (6.2 kms), le Giraffe Crossing (5,3 kms) ou bien encore le Dassie Trail (8.3 kms). Ces parcours sont accessibles depuis notre application MyNomade, véritable GPS de randonnée.
    Possibilité d’assistance de guides et/ou visites guidées en 4x4 (en option).

    4x4 en Namibie
    4x4 en Namibie © piccaya/fotolia.com
    • Waterberg Campsite - Parc du Waterberg - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  4. J4 Waterberg - Parc National d’Etosha (405kms +/- 05h30)

    Votre aventure se poursuivra, aujourd’hui, en direction du nord et de l’entrée est du Parc National d’Etosha, Namutoni Gate.
    En cours de route, après avoir traversé la ville d’Otjiwarongo, vous pourrez rejoindre le Cheetah Conservation Fund, situé à environ 45 minutes de piste. Ce centre de protection et de conservation des guépards fut fondé par Laurie Marker en 1991. Vous pourrez assister au repas des guépards. Organisation à but non lucratif, le CCF ne survit que grâce aux donations. Nous recommandons de verser un minimum de 150 NAD par personne lors de votre passage (environ 8 euros par personne). Plus loin, en route vers Etosha et après la ville minière de Tsumeb, ne ratez pas le lac Otjikoto, une vaste étendue d'eau turquoise de plus de 100 mètres, située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de la ville.
    Arrivée, en milieu de journée, à Etosha dont le nom, inspiré par la couleur du pan, signifie « la vaste étendue blanche asséchée ». Installation à votre hébergement sur Namutoni puis selon l’heure d’arrivée, départ avec votre 4x4 pour un premier safari autour du pan (qui mesure 72 kilomètres de large sur 120 kilomètres de long) à la recherche des félins, rhinocéros et antilopes.
    En fin d’après-midi, la chaleur et le soleil s’apaisent pour laisser la place à une température plus clémente. La vie reprend et pousse les animaux assoiffés vers les différents points d’eau. Le point d'eau de Klein Namutoni se trouve à environ 5 kilomètres de votre camp. Vous y apercevrez vos premiers herbivores de plaines (springboks, zèbres, gnous et oryx), et très certainement d'élégantes girafes et des phacochères cabotins !
    Retour en fin d'après-midi à votre hébergement, pour votre seconde nuit en brousse.

    N.B : Dans le but d’assurer la meilleure gestion possible des déchets, les campsites sont équipés de containers encourageant la pratique du tri. Ainsi, nous vous invitons à les utiliser à chaque étape de votre voyage !

    Tri sélectif des déchets dans un campsite
    Tri sélectif des déchets dans un campsite © Sahara Nature/stock.adobe.com
    • en camping aménagé
  5. J5 Parc National d’Etosha - Safari autour du pan (70kms +/- 01h30)

    Au volant de votre 4x4, laissez-vous guider par notre application MyNomade et partez pour une journée complète de safari dans les secteurs Est et Centre du parc national. Etosha offre l’un des plus beaux tableaux de la vie sauvage au monde.
    Le parc s'étend sur plus de 20 000 km² où vivent 114 espèces de mammifères et 340 variétés d’oiseaux. Durant la saison des pluies, de nombreuses autruches, outardes et flamants roses se rassemblent sur le pan d’Etosha pour se reproduire.
    Nos points d'eau préférés et géolocalisés dans l’application ?
    Chudop, situé dans une dépression, est généralement bien alimenté en eau. Ici, il y a toujours de l'action ! Grandes antilopes, comme l'éland et le koudou, côtoient lions et hyènes tachetées. Un peu plus loin, Kalkheuwel offre de superbes observations. Les éléphants s'y abreuvent en troupeaux, et les herbivores et autres mammifères se succèdent au côté des autruches, outardes et perroquets de Meyer. Pour tenter d'apercevoir le timide léopard et le rare rhinocéros noir, ne manquez pas les points d'eau de Moringa sur le secteur d'Halali, et de Goas. Le premier est ravissant, au pied d'un koppje aux vues splendides. Le second est réputé pour accueillir lions et éléphants. Amateurs de rapaces, les aigles bateleurs sont également souvent de la partie !
    Après cette journée en mode "Daktari" vous pourrez profiter des installations de votre hébergement (piscine, restaurant).

    4x4 avec tente sur le toit - Kaokoland - Namibie
    4x4 avec tente sur le toit - Kaokoland - Namibie © Image Source/hemis.fr
    Hébérgement voyage
    • Namutoni Camp - Parc National d'Etosha - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  6. J6 Parc National d’Etosha - Secteur Ouest (70kms +/- 01h30)

    Poursuite de votre aventure namibienne en continuant la traversée du parc vers l'ouest avec votre véhicule. Direction le secteur occidental d'Okaukuejo.
    Au bord du pan, Sueda offre de magnifiques vues sur les terres asséchées et immaculées du marais. Si les lieux sont réputés pour l'observation des guépards, ces derniers sont toujours rares à apercevoir... En continuant vers Okaukuejo, vous pourrez vous dégourdir les jambes au point d'eau d'Olifantsbad (bain des éléphants) très apprécié des pachydermes !
    Ici, un site de pique-nique clôturé (avec toilettes) permet de se restaurer tout en observant les allées et venues de la faune.
    Dans l'après-midi, vous atteindrez Okaukuejo. Considéré comme la perle d'Etosha, c'est le quartier général de la réserve. Son point d’eau, éclairé toute la nuit, attire les visiteurs du monde entier : de nombreux rhinocéros et éléphants viennent souvent s’y abreuver. Les promenades matinales dans ce secteur vous entraîneront sur la piste des éléphants de la savane.
    Réputée pour son grand nombre de rhinocéros noirs et pour ses familles de lions, cette partie d’Etosha se savoure tôt le matin ou en fin d’après-midi.
    Possibilité d'organiser un safari de nuit avec les rangers du camp.

    Parc National d'Etosha - Namibie
    Parc National d'Etosha - Namibie © Julie Foucher
    Hébérgement voyage
    • Okaukuejo Camp & Campsite - Parc national d'Etosha extrémité sud - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  7. J7 Parc d’Etosha - Grootberg - Sesfontein (390kms +/- 06h30)

    Ce matin, nous vous conseillons de partir tôt vers les villages de Kamanjab et Sesfontein. Offrez-vous un rapide et dernier coup d’œil au point d'eau d'Ombika qui marque la sortie d'Etosha, avant de retrouver les grandes pistes !
    En cours de route, sur la C40 environ 4 kilomètres avant Kamanjab, ne manquez pas une petite marche autour du site de Peet Alberts Rock Engravings (clé du cadenas à récupérer au Oppi Koppi Restcamp). La balade est très jolie, dans un environnement naturel minéral aride peu ombragé. Le sentier, parfois escarpé, vous mènera jusqu’au site de représentations rupestres gravées, il y a quelques milliers d’années par les populations bushmen.
    Poursuite de votre périple en traversant le fameux Col de Grootberg, situé à cheval entre les régions du Damaraland et du Kaokoland. Plus tard, vous pouvez tenter une pause-déjeuner au Palmwag Lodge pour profiter d’un magnifique panorama sur la nature environnante où il n’est pas rare d’observer éléphants, lions et rhinocéros.
    À votre arrivée en fin d'après-midi, installation au campsite du Kwowarib Lodge construit sur les bords de la rivière Hoanib.

    Grootberg - Namibie
    Grootberg - Namibie © René Mattes/hemis.fr
    Hébérgement voyage
    • 4x4 avec tente sur le toit
      en camping aménagé | Voir les photos
  8. J8 Les éléphants du désert de la vallée d'Hoanib

    Ce matin, possibilité d'excursion avec le lodge pour explorer la région et plus particulièrement la fameuse Vallée d'Hoanib à la recherche des rhinocéros et des éléphants du désert, au cœur d'un des paysages les plus arides du pays. Retour à votre campsite, en fin de matinée, pour le déjeuner et rafraîchissement dans la piscine du lodge.
    Dans l'après-midi, plusieurs activités s'offrent à vous mais nous vous conseillons de partir sur une randonnée accompagnée d'un ranger du lodge au cœur du défilé de Khowarib où vous pourrez observer la faune et la flore de la région et rencontrer le peuple Himba dans un des villages situés dans les alentours du lodge.
    En fin de journée, n'oubliez pas de vous réapprovisionner en carburant à Sesfontein avant votre longue journée de route du lendemain en direction du Damaraland.
    À une trentaine de kilomètres plus au nord, cette bourgade mène une petite vie rurale au cœur d’une des régions les plus reculées de la Namibie.

    Rencontre avec les Himbas - Namibie
    Rencontre avec les Himbas - Namibie © Julie Foucher
    • en camping aménagé
  9. J9 Sesfontein - Damaraland (200kms +/- 04h30)

    Aujourd'hui, vous ferez route vers le sud à travers les paysages rougeâtres de la région de Palmwag en direction de Twyfelfontein, dans le Damaraland. Vous traverserez des paysages aux allures d'ouest américain : cônes volcaniques et montagnes tabulaires de grès rouge. Avant de rejoindre Twyfelfontein, un crochet par le site de la Petrified Forest vous dégourdira les jambes ! Il y a plus de 200 millions d'années, une grande inondation a balayé d'énormes arbres dans le désert. Ces arbres ont été fossilisés par le sable pour former aujourd’hui une forêt pétrifiée.
    Poursuite vers Twyfelfontein et visite du musée à ciel ouvert où l'on trouve des gravures rupestres nées de la main des bushmen qui vivaient et chassaient dans cette région il y a plusieurs millénaires (entrée à régler sur place et guide anglophone obligatoire). Une balade d’environ 1h30 vous permettra de découvrir ce site archéologique.
    En fin d’après-midi, dans cette vallée de grès rouge, le site est magnifique sous la lumière rasante ! Vous pourrez également admirer "les Tuyaux d’Orgues", de gigantesques tubes de basalte taillés par l’érosion. C’est dans une petite gorge que se dresse cette formation volcanique étonnante, qui remonterait à plus de 150 millions d’années.
    Installation à votre hébergement en fin d'après-midi.

    Twyfelfontein - Région du Damaraland - Namibie
    Twyfelfontein - Région du Damaraland - Namibie © Egmont Strigl/Westend61/Photononstop
    • en camping aménagé
  10. J10 Swakopmund via Cape Cross ou Spitzkoppe (320kms +/- 05h00)

    Aujourd'hui deux itinéraires s'offrent à vous pour rejoindre Swakopmund :

    Un premier via la côte Atlantique et la réserve de Cape Cross où l'on peut observer l’une des plus grandes colonies d’otaries au monde (80 000 spécimens). Sensations visuelles et olfactives garanties… Le phénomène créé par la présence du courant froid du Benguela et l’échauffement de l’eau par le soleil permet le développement d’une quantité incroyable de plancton, la base de la chaîne alimentaire marine, ce qui rend les eaux namibiennes particulièrement poissonneuses, d’où la présence de nombreuses colonies d’otaries. Ce cap est aussi un endroit important dans l’aventure humaine. Ici, l’explorateur et marin Portugais Diaz, a laissé une trace de son passage au XVème siècle en dressant une croix qui, aujourd’hui, a été reproduite en granit.

    Et un second à travers les territoires sauvages du Damaraland, avec comme étape le massif volcanique du Brandberg connu depuis le début du XXème siècle pour son impressionnant registre de peintures rupestres. La représentation dite de "la Dame blanche" (en réalité un chaman !) est la plus célèbre. Un panneau signale la bifurcation sur la piste D2359 depuis la C35 et de là 45 minutes de marche suffisent pour accéder au site. Plus loin se dresse l’un des plus beaux massifs de Namibie : le Spitzkoppe, concentré géologique extraordinaire tant par ses formes que ses contrastes : arche naturelle, petite faune, décor sauvage et minéral…

    Installation à votre guesthouse en fin d'après-midi. Pour le diner deux options, une première au restaurant The Tug, un incontournable de la ville où l'on déguste de bons plats de fruits de mer avec vue sur l'océan et une seconde plus locale avec le Kücki's Pub, deux belles adresses !

    Flamants roses à Walvis Bay - Namibie
    Flamants roses à Walvis Bay - Namibie © javarman/stock.adobe.com
    • en guest house
  11. J11 Swakopmund - Montagnes du Naukluft (290kms +/- 05h30)

    Départ vers Walvis Bay et les montagnes du Naukluft.
    En cours de route, découverte du Canyon de la Kuiseb et de la Gaub. La vallée qui traverse le Namib d’est en ouest est une barrière naturelle entre le grand océan de dunes et l’immensité de la plaine caillouteuse du Nord Namib. Peu de kilomètres avant de rejoindre le col de Kuiseb, vous trouverez sur votre droite une piste menant à l’abri où Henno Martin a vécu pendant deux ans pour éviter d’être emprisonné pendant la seconde guerre mondiale.
    Traversée de la réserve du Namib-Naukluft, pour les amateurs de selfies, arrêt obligatoire devant le panneau signalant le Tropique du Capricorne et continuation vers Solitaire, minuscule village surnommé le « Bagdad Café » namibien.
    Arrivée en milieu de journée sur Naukluft, vous pourrez partir sur l'une des randonnées du massif. Nous vous recommandons l’Olive Trail (10 kilomètres - comptez 4 à 5 heures de marche) qui ne nécessite pas l'accompagnement d'un guide. Ce petit circuit est sans difficultés majeures sauf un petit passage acrobatique à la portée de tous. On commence par un peu d'exercice en côte, une fatigue rapidement compensée par le superbe panorama qui vous attend sur le plateau. Vous descendez ensuite à travers un canyon impressionnant où les kookerbooms (variété d’aloès géante, endémique au désert du Namib) sont nombreux.
    Pour les plus sportifs, deux autres randonnées sont accessibles depuis votre application MyNomade, avec le Naukluft Hiking Trail (19 kms) et le Waterkloof Trail, une jolie boucle de 17 kilomètres à travers les montagnes et la Gororosib Valley.
    Retour à votre hébergement, en fin de journée. Singes chapardeurs, genets curieuses seront vos compagnons pour cette nuit la tête sous les étoiles.

    Tropique du Capricorne - Namibie
    Tropique du Capricorne - Namibie © Mylène Mieuze
    Hébérgement voyage
    • Camping au Naukluft Camp et Campsite - Naukluft Mountain Zebra Park - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  12. J12 Naukluft - Désert du Namib (85kms +/- 01h00)

    Partez, ce matin, pour une seconde randonnée sur le parcours du "Quiver Tree Gorge". Très joli itinéraire qui longe les gorges de la Quiver Tree et permet d'admirer en toile de fond les montagnes du Naukluft. Vous évoluerez entre crêtes rocailleuses et piscines naturelles.
    Dans l’après midi, reprise de votre véhicule 4x4 en direction du sud et départ pour le site de Sesriem, porte d’entrée du parc national de Namib-Naukluft où se situe votre site de camping, installé à l'intérieur du parc et permettant un accès privilégié au site de Sossusvlei, une heure avant les autres voyageurs.
    À votre arrivée, vous pourrez découvrir le canyon de Sesriem de 50 mètres de profondeur, autrefois lieu vital pour les peuples Nama, Hereros et Damara. La présence d’une source permanente a suscité au fil des siècles la convoitise de ces différents peuples. Sesriem signifie « six lanières », lesquelles étaient nécessaires pour remonter les seaux d'eau depuis la gorge. Aujourd’hui habités principalement par des oiseaux, la source et le canyon sont un lieu d’excursion. Une balade courte et ombragée est possible pour une durée d’une heure environ aller/retour depuis le parking.

    Dead Vlei - Dunes de Sossusvlei - Parc national du Namib-Naukluft - Namibie
    Dead Vlei - Dunes de Sossusvlei - Parc national du Namib-Naukluft - Namibie © Laetitia Ferreira
    Hébérgement voyage
    • Sesriem Campsite collé au parc national de Namib-Naukluft - Sesriem - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  13. J13 Sesriem - Sossusvlei - Sesriem (Dead Vlei / Big Daddy)

    Départ avant l'aurore avec votre véhicule en direction du site de Sossusvlei qui était à l'origine l'embouchure d’une rivière qui, il y a quelques milliers d’années, se jetait dans l’Atlantique. Aujourd’hui, la pluie a disparu et la rivière asséchée n’atteint plus l'océan. Les dunes, poussées par le vent, ont couvert la vallée progressivement.
    Après l’entrée dans le parc, la dune Elim est la première à se présenter, un avant-goût des dunes sublimes qui vous attendent ! En poursuivant le corridor dunaire, la dune 45 (située à 45 kilomètres de l’entrée du parc), est la plus photogénique des grandes dunes rouges bordant la route. Pour la grimper, comptez environ une heure aller/retour.
    Enfin, vous arrivez vers les dépressions de Sossusvlei et Deadvlei, parmi les plus spectaculaires paysages de désert au monde !
    Quelle dune grimper ? Au choix, Big Daddy l’imposante, avec ses 380 mètres de haut et sa descente sur le Deadvlei, célèbre cuvette asséchée ponctuée d’acacias calcinés (environ trois heures de marche aller/retour). Ou encore Big Mama plus douce et moins physique, avec la descente sur la cuvette de Sossusvlei, (environ deux heures de marche aller/retour). N'oubliez pas de vous munir d'eau et d'une bonne protection contre le soleil.
    Retour à votre hébergement en fin de journée.

    Attention : La route de 65 kilomètres qui va jusqu’au bout du parc est goudronnée et accessible mais les cinq derniers kilomètres pour accéder à Sossusvlei et Dead Vlei se font sur une piste sableuse ! Ils ne peuvent être effectués qu’en véhicule 4X4 ou bien au biais des navettes qui font l’aller-retour. Tous les ans, nombre de novices à la conduite 4x4 s’enlisent…

    Autotour en Namibie
    Autotour en Namibie © Andy-Kim Möller/stock.adobe.com
    Hébérgement voyage
    • Sesriem Campsite collé au parc national de Namib-Naukluft - Sesriem - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  14. J14 Sesriem - Piste Panoramique D707 (260kms +/- 05h00)

    Départ vers le sud par la piste panoramique D707, l’une des plus belles du pays, qui longe sur 130 kilomètres le secteur sud du parc du Namib-Naukluft et les monts Tiras. Vous y découvrirez un grand panel des paysages caractéristiques de la Namibie. Une véritable scenic road ! Montagnes, plaines arasées, paysages dunaires s’y succèdent.
    Arrivée à la ferme de Namtib Guest Farm située dans les montagnes de Tiras. La ferme est idéalement située à mi-chemin entre le canyon de la Fish River et Sossusvlei.
    Vous aurez la possibilité de partir pour des excursions à pied dans la réserve à la découverte de la faune et la flore du désert. En fin de journée rencontre et échanges avec les propriétaires, Linn et Thorsten autour d'une grande table conviviale.

    Nuit sous tente dans le désert - Namibie
    Nuit sous tente dans le désert - Namibie © Fotofeeling/Westend61/Photononstop
    • en camping aménagé
  15. J15 Piste D707 - Fish River Canyon (360kms +/- 05h30)

    Continuation vers le sud et route vers Aus. Possibilité de faire un détour pour observer les chevaux sauvages à Garub. Ces derniers ont fait couler beaucoup d’encre, sur leur origine, leur incroyable résistance aux conditions extrêmes du Sud Namib et bien d’autres sujets ont nourri une polémique toujours d’actualité.
    Ces chevaux se retrouvent principalement dans la région, à l’ouest de la ville d’Aus ainsi que dans la vallée de la rivière Koichab.
    Pour les observer, rendez-vous sur la plaine de Garub à quelques encablures de la ville d’Aus. Le site hautement protégé est connu pour abriter une petite centaine de chevaux sauvages du Namib. Ces incroyables animaux ont su résister et s’adapter aux conditions extrêmes du désert. Depuis cette vaste plaine, un chemin aménagé permet d’avoir un excellent point de vue pour tenter de les approcher en respectant leur tranquillité.
    Route ensuite vers l’extrême sud du pays et le deuxième plus grand canyon au monde, le Fish River Canyon. Installation à votre hébergement

    Hébérgement voyage
    • Piscine du Canyon Roadhouse & Campsite - Fish River Canyon - Namibie
      en camping aménagé | Voir les photos
  16. J16 Fish River Canyon

    Balade autour du canyon de la rivière Fish, attraction géologique à ne pas manquer. Le Fish River Canyon est une zone protégée depuis 1969. Profond de plus de 600 mètres, long de 80 kilomètres et large d’une vingtaine de kilomètres, ce monument de la nature se trouve à l’extrême sud de la Namibie. Ce canyon fut, au départ, une fissure provoquée par des mouvements tectoniques avant d’être empruntée par les glaciers pour finalement servir de lit à la rivière Fish. Les coupes géologiques mises à nu par l’érosion, l’aspect aride, la hauteur des parois, sont autant de d'éléments dantesques qui donnent à l’endroit un caractère unique.
    Une piste routière panoramique d’environ 60 kilomètres longe la faille sur sa bordure est. Mais la meilleure façon de découvrir les lieux reste la randonnée. Du belvédère de Hobas, les vues sont superbes. Si vous partez seul à l’aventure, attention aux consignes de sécurité !
    Vous pouvez également opter pour des randonnées guidées.
    Côté faune, bien qu’on ne les voit que très rarement, des animaux tels que zèbres, klipspringers, babouins… vivent dans cet environnement. Retour à votre hébergement, pour la nuit.

    Fish River Canyon - Karas - Namibie
    Fish River Canyon - Karas - Namibie © René Mattes/hemis.fr
    • en camping aménagé
  17. J17 Canyon - Désert du Kalahari (400kms +/- 06h00)

    Aujourd’hui, vous quittez le Fish River Canyon pour partir vers Keetmanshoop par une très jolie route. De nombreuses possibilités s’offrent à vous en chemin :
    La forêt de Kokerboom, déclarée Monument National par l'UNESCO pour son exceptionnelle concentration d'arbres à carquois. Dans la grande famille végétale, certaines plantes de Namibie pourraient gagner la palme de l’étrange !
    L’arbre à carquois ou « kokerboom » appartient aux aloès. Une fois séchées, ses branches sont vidées de leurs fibres et l’écorce est utilisée pour la fabrication de carquois. On retrouve ces arbres en très grand nombre dans la région de Keetmanshoop.
    Le Giant Playground, site géologique où d'énormes roches de dolérites semblent avoir été empilées par des géants donnant des sculptures gigantesques.
    Continuation vers Stampriet et le Kalahari, « lieu de la soif ». La piste vous entraîne dans les dunes de ce magnifique désert qui malgré son aridité maintient une flore et une faune extrêmement présentes et variées. S'étendant sur près de 500 000 km², le Kalahari est un vaste bassin intérieur couvert d'une épaisse couche de sable variant de 15 à 50 mètres de profondeur. Il recouvre, aujourd'hui, la majeure partie du Botswana ainsi que les terres de Namibie et d'Afrique du Sud. Avec ses vastes étendues asséchées recouvertes de sable rouge, il présente les caractéristiques typiques d'une zone désertique. C'est aussi la terre ancestrale du peuple bushman !

    Nuit sous tente près d'une forêt de Kokerboom - Keetmanshoop - Namibie
    Nuit sous tente près d'une forêt de Kokerboom - Keetmanshoop - Namibie © Andreas Strauss/Look/Photononstop
    Hébérgement voyage
    • Piscine du Kalahari Anib Lodge - Namibie
      en lodge | Voir les photos
  18. J18 Kalahari - Windhoek (300kms +/- 04h00) - Vol retour

    Pour cette dernière étape, vous vous dirigez vers les hauts plateaux du Khomas Hochland et la capitale Windhoek. Traversée de petites bourgades rurales, de petites villes survivant grâce à la présence de mines de cuivre, puis c’est la cuvette de Windhoek située à 1650 mètres d’altitude qui se découvre à vous. En fin d'après-midi, temps libre pour une visite de la ville et effectuer vos derniers achats. Restitution de votre 4x4 de location et transfert du loueur vers l'aéroport. Formalités d'enregistrement et embarquement pour votre vol international retour. Selon l’horaire de votre vol retour, une dernière nuit sur Windhoek sera organisée.
    Pour ceux qui le souhaitent, possibilité de partir sur une extension aux chutes Victoria sur un vol direct ou pour les plus patients en bus via la bande de Caprivi.
    Fin de votre aventure namibienne.

    • à bord
  19. J19 Fin de votre aventure

    Arrivée en début de matinée.

  20. N.B. :

    Votre hébergement ?
    Rien de tel que l’autonomie d’un 4x4 tout équipé, quand on veut parcourir les immenses étendues de la Namibie. Quel sentiment de liberté ! Surtout quand, le soir venu, on n’a pas à déplier la double toile d’une tente classique, s’emmêler les pieds dans les tendeurs et peiner à enfoncer les sardines dans le sol… Une tente sur le toit du 4x4 se déplie en quelques secondes et assure un sentiment de sécurité bienvenu (insectes, reptiles et grosses bébêtes éventuelles sont tenus à distance) et un meilleur confort, étant plus loin du sol. Le matin venu, la descente de l’échelle fait de vous un Neil Armstrong de la savane : « Un petit pas pour un homme mais un bon de géant pour un aventurier ». Le mobilier de camping – table et chaises – est à l’avenant : tout aussi pliant, soigneusement rangé dans le coffre, il transforme illico votre campement improvisé en lodge mobile – l’authenticité et le contact direct avec la nature en plus.

  21. Comment personnaliser votre voyage ?

    Il s’agit d’un exemple d’itinéraire, que vous pouvez modifier avec votre conseiller. Ce dernier aura à cœur de vous aider à composer un voyage hors des sentiers battus, sans passer à côté des incontournables pour autant. Vous pouvez facilement combiner la Namibie avec l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Botswana ou la Zambie.

19 jours à partir de 2430 €

Je demande un devis

Niveau dynamique

Randonnées (ou autres activités sportives) de 4h à 5h par jour en moyenne, avec dénivelés (si rando) de 300 à 500m, sur terrain accessible et peu accidenté. Bonne condition physique requise.

À partir de 2 ans
Autotour
Safari
Randonnée, trek

Nature

Culture

Rencontre
Code : NMB07L
Ajouter à ma sélection
Carte Namibie Autotour en 4x4 avec tente sur le toit

Budget

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et la surcharge carburant
  • L'absorption à 100 % des émissions de CO2 générées par votre voyage (vols éventuels, transport et hébergement sur place)
  • Un véhicule de location 4x4 de type Toyota Hilux double cabine, équipé d'une à deux tentes de toit selon le nombre d'aventuriers, kilométrage illimité, radio, climatisation et deux roues de secours
  • L'assurance de votre véhicule
  • Les transferts de l’aéroport au bureau du loueur aller/retour
  • Un briefing francophone à votre arrivée sur le 4x4 et le déroulement du voyage
  • 3 nuits en lodge de charme avec petits déjeuners namibiens inclus
  • 13 nuits en campsite avec la réservation des meilleurs campings
  • Le matériel de camping comme mentionné ci-dessous*
  • Les repas mentionnés au programme
  • Un roadbook personnalisé accessible directement sur notre application MyNomade avec votre itinéraire, vos hébergements, nos plus belles randonnées et notre sélection des spots les plus sauvages du pays
  • Votre paquetage "Nomade Aventure" remis à l’arrivée, composé d’une carte SIM namibienne avec 20 NAD de crédit pour passer vos appels locaux, d’un adaptateur électrique, d’une carte routière de la Namibie, d'un allume-feu naturel et d’un sac en tissu pour limiter l’usage des plastiques
  • Une assistance francophone 24h/24, avant, pendant et après votre aventure

    * Votre équipement camping est composé :
    Tente sur le toit avec matelas, sacs de couchage, oreillers et draps
    Bidon d’eau, caisse de stockage, réchaud, lampe, bassine, chaises et table, frigo électrique, set de plats de cuisson, grille de barbecue, glacière
    Caisse vaisselle : couteaux, fourchettes, cuillères, cuillères à café, couteau à pain, couteau de cuisine, fourchette à barbecue, éplucheur, planche à découper, louche, râpe, ouvre bouteille, tire-bouchon, ouvre boite, tasses à café, bols, bouilloire, saladier

Le prix ne comprend pas :

  • Le carburant de votre véhicule
  • Les droits d'entrée dans les parcs (environ 140 euros par véhicule)
  • Les assurances facultatives, annulation et/ou rapatriement
  • Les boissons et repas non mentionnés dans le programme

    *Attention permis international (ou traduction par un traducteur assermenté) et carte de crédit obligatoires

Prix avec aérien

A partir de 2980€ / pers. base 2 aventuriers.
A partir de 2430€ / pers. base 4 aventuriers.

Prix sans aérien

A partir de 2180€ / pers. base 2 aventuriers.
A partir de 1630€ / pers. base 4 aventuriers.

Pour les familles, réduction de 140€ par enfant de - 12 ans partageant la tente de ses parents.
Les 4x4 seront alors équipés d'un siège auto ou d'un rehausseur, selon l'âge de vos aventuriers en herbe.

Fiche technique

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Aucun entraînement spécifique requis.

On dort où ?

La Namibie propose différents types d'hébergements. Du palace au camping : il y en a pour tous les budgets ! Les hébergements de catégorie moyenne sont d'un rapport qualité/prix avantageux, notamment les camp et tented camp. Le pays offre également, dans la catégorie supérieure, la plupart des meilleurs lodges du continent africain ainsi que des hôtels de très bon standing. Partout, les tarifs varient sensiblement d'une saison à l'autre, avec d'importantes augmentations pendant les vacances scolaires d'été (juillet-aout). Durant cette période, il est fortement conseillé de réserver longtemps à l’avance.

Notre suggestion de lodges et sites de camping sur cette aventure :

A Windhoek : la Londiningi Guesthouse
Voilà une charmante adresse pour un séjour au cœur de la capitale namibienne. Située à environ cinq minutes en voiture du centre-ville de Windhoek, la Londiningi Guesthouse est l’option idéale pour se reposer, après un long vol ou en fin de voyage. Une dizaine de chambres confortables proposent la télévision, le téléphone, un minibar, du thé ou du café à discrétion et l’indispensable connexion internet. Les familles pourront choisir parmi deux grandes chambres pouvant accueillir entre 4 et 5 personnes. On craque pour son joli jardin ombragé avec piscine et le restaurant chaleureux. La cuisine y est délicieuse : n’hésitez pas une seule seconde à prendre votre dîner sur place ! À noter que de nombreux objets artisanaux décorent la guesthouse et sont proposés à la vente pour soutenir l’artisanat local.

Dans le Parc National du Waterberg : le Waterberg Campsite
Le Waterberg Camp & Campsite se trouve au pied de la falaise du Plateau du Waterberg, dans le parc national du même nom. Le camp abrite près de 70 chambres spacieuses et confortables, dont certaines sont installées dans de petits chalets et un site de camping à proximité avec coin braai, prise électrique, sanitaires et douche à partager. Ici, pas de luxe ni de charme, mais les parties communes sont très agréables : grande piscine, restaurant, boutique de souvenirs et même une petite épicerie, pour se ravitailler, avant de reprendre la route. Si vous avez besoin d’essence, une station-service est à disposition (sans diesel). Attention aux babouins qui se baladent sur le terrain. L’équipe du camp organise également des balades guidées en 4x4 pour explorer le Parc National du Waterberg.

Partie est du Parc National d’Etosha, le Namutoni Campsite
Voilà une adresse originale pour dormir dans le parc national d’Etosha. Namutoni Camp & Campsite se trouve à l’entrée est du parc dans un endroit historique et insolite. Le camp a investi l’enceinte d’une ancienne forteresse allemande construite à la fin du XIX siècle. Restauré à plusieurs reprises, le fort Namutoni est classé monument national en 1950 et accueille depuis la fin des années cinquante les visiteurs du parc. D’un côté, des chalets et des chambres standards, tous climatisés avec salle de bains privée. De l’autre, une vingtaine d’emplacements de camping avec sanitaires à partager, coin braai et prise électrique. Les parties communes sont conviviales avec deux grandes piscines, deux restaurants qui proposent cuisine locale et internationale. Et, il y a même une boutique de souvenirs et une station-service. À l’heure du coucher de soleil, rendez-vous sur les remparts de l’ancien fort et sur le donjon principal pour admirer la vue panoramique sur la réserve d’Etosha. Chaque matin, c’est au son du clairon que le jour commence. En fin de journée, un drapeau est baissé et le même rituel annonce le crépuscule. L’équipe du camp propose différents safaris en 4x4 pour explorer le parc d’Etosha , à tout moment de la journée et même la nuit !

Partie centrale du Parc Pational d’Etosha, l'Halali Campsite
Au cœur du parc national d’Etosha, le Halali Camp & Campsite s’organise au pied d’une colline de dolomites, au milieu des arbres mopanes. Cette vaste propriété d’environ 70 bungalows et d’une quarantaine d’emplacements de camping est connue pour abriter un point d’eau où se rassemblent les animaux que vous pouvez observer de jour comme de nuit. Les espaces communs se composent d’un restaurant, d’une grande piscine, d’une boutique de souvenirs et même d’une station-service et d’une petite supérette, idéale pour se ravitailler avant de poursuivre l’aventure en Namibie. Depuis le camp, partez sur le sentier de randonnée de Tsumasa. Au sommet, vous aurez une vue panoramique sur le parc national d’Etosha.

Partie ouest du Parc National d’Etosha, l'Okaukuejo Campsite
À une vingtaine de kilomètres de la porte Anderson du Parc National d’Etosha, Okaukuejo Camp & Campsite est une institution. Fondé au début du XXe siècle, c’est le premier hébergement à avoir accueilli des visiteurs au cœur d’Etosha. Le camp abrite également le siège administratif du parc et l’institut écologique d’Etosha. Sur ce vaste terrain, l’ensemble a des allures de village vacances, avec une centaine de chambres réparties dans des chalets et plusieurs bâtiments. Le site offre également une quarantaine de places de camping, avec sanitaires et douches collectifs puis coin braai. C’est un hébergement simple et confortable, davantage adapté aux groupes d’amis ou aux familles. Vous pourrez profiter de trois piscines, d'un buffet, d'un bar, d’une boutique de souvenirs ainsi que d’une épicerie et d’une station-service pour vous ravitailler en carburant. Mais si le camp est tant populaire, c’est avant tout pour son célèbre point d’eau attirant une riche faune sauvage. Le soir, le spectacle devant le point d’eau éclairé est juste extraordinaire, comme si tous les animaux s’y étaient donné rendez-vous : rhinocéros noirs, éléphants, lions, etc viennent s’abreuver en masse. Le camp organise des safaris en 4x4 pour découvrir le Parc National d’Etosha à différents moments de la journée et de la nuit.

Dans la région du Kaokoland, le Khowarib Lodge & Campsite
Entre le Parc National d’Etosha et la côte des Squelettes, le Khowarib Lodge & Campsite est situé dans un lieu enchanteur sur les berges de la rivière Hoanib. Ce lodge se compose d’une quinzaine de tentes safaris sur pilotis disséminées à l’ombre des arbres mopani. Les chambres allient confort et charme rustique et sont toutes équipées d’une salle de bains privative et d’une petite terrasse surplombant la rivière. Quelques emplacements de camping avec sanitaires et douches à partager et prise électrique sont présents. Au cœur de ce cadre magique, se trouve la partie centrale du lodge : le lapa, installé sous un immense toit de chaume (connexion wifi payante à disposition). Construits en matériaux naturels et dans un style traditionnel, les espaces communs sont très agréables. Bar, salon, salle à manger et même boutique de souvenirs sont proposés devant le grand kopje, un bloc rocheux dominant le paysage. Profitez de la piscine, pour vous rafraîchir aux heures les plus chaudes de la journée, avant de vous réunir le soir autour du boma, pour une soirée conviviale. L’équipe organise des sorties en 4x4 dans la région, des balades ornithologiques et des rencontres avec le peuple himba.

Au Damaraland, l'Aabadi Campsite
À une vingtaine de kilomètres de Twyfelfontein, Aabadi Mountain Camp & Campsite se trouve en bordure de la rivière Aba Huab. Petit camp rustique sans prétention, celui-ce se compose d’une dizaine de tentes safari, toutes équipées d’un lit et d’une douche extérieure, puis de quelques emplacements de camping avec coin braai, lavabo et prise électrique. Dans un cadre naturel enchanteur, les parties communes comprennent un restaurant où vous pouvez prendre vos repas et vous détendre sur la terrasse, à l’heure du coucher du soleil. Le soir, un spectacle de danse traditionnelle vous est proposé ! Enfin, l’équipe peut vous organiser différentes activités dans les environs : visite du site de Twyfelfontein ou marches guidées autour du camp, afin de découvrir la faune sauvage dont, notamment, les éléphants du désert.

Sur Swakopmund, le Namib Guesthouse
Namib Guesthouse est une étape de charme à Swakopmund. On adore son jardin intérieur, autour duquel s’articulent les cinq chambres de la maison, toutes plus ensoleillées les unes que les autres, qu’elles soient d’un confort standard, d’un standing plus luxe où qu’il s’agisse de la suite dédiée aux familles. Et en plus, cette élégante maison d’hôtes (notée trois étoiles en Namibie) prône le respect de son environnement : tri des déchets, compost, énergie solaire pour chauffer l’eau, produits d'entretien biodégradables, etc. Le lieu n’est pas seulement beau : il est aussi engagé ! On en n’oublie pas pour autant le confort qui va bien : thé ou café à discrétion, petits déjeuners somptueux au bar, accès gratuit au wifi, sèche-cheveux ou encore, coffre-fort.

Au cœur des montagnes du Naukluft, le Naukluft Camp & Campsite
Dans les montagnes du Naukluft, au sud-est de la petite ville de Solitaire, découvrez le Naukluft Camp & Campsite. On vient dans cette région pour ses paysages d’exception, mélange de dunes de sable, de plaines rocheuses et de canyons. Niché derrières d’imposantes falaises, ce camp dispose d'environ six chalets simples, construits en pierre et en toile de tente avec salle de bains privative. Le site dispose également d’une vingtaine d’emplacements de camping avec coin barbecue, sanitaires et douches à partager. Attention aux babouins qui viennent régulièrement roder sur le terrain ! Les espaces communs se composent d’une réception, d’un restaurant, d’un bar ainsi que d’une petite épicerie. Depuis le camp, ne manquez pas la balade à pied dans le lit de la rivière asséchée, menant à des piscines naturelles propices à la baignade ! La région montagneuse est réputée pour ses nombreux sentiers de randonnée. L’équipe du camp pourra vous renseigner sur les itinéraires allant de quelques heures à plusieurs jours de marche.

Dans le désert du Namib, le Sesriem Campsite - NWR
Pour passer la nuit au cœur du parc du Namib-Naukluft, à l’entrée de Sossusvlei, le Sesriem Campsite est à n’en pas douter l'une des meilleures options. Sa situation géographique permet aux voyageurs de profiter, à la fois, des couleurs du désert du Namib aux premières lueurs de la journée, tout autant que du coucher de soleil depuis la fameuse Dune Elim, suivie d’une voie lactée somptueuse. Sur place, les 24 sites de camping ombragés sont tous équipés d’un braai - le barbecue des Afrikaners - d’un point d’eau et de poubelles à disposition. Le camp possède des sanitaires communs, une immense piscine où se rafraîchir aux heures les plus chaudes de la journée ainsi qu’un bar-restaurant. Comme souvent dans ces camps perdus au milieu du désert, vous trouverez sur place une station-service et une boutique de souvenirs.

Le long de la piste D707, le Namtib Desert Lodge & Campsite
Coup de cœur pour cette ferme du bout du monde posée au pied des montagnes Tiras. Le Namtib Desert Lodge est installé dans une immense réserve et offre un véritable écrin de tranquillité. L’accueil des propriétaires vous met tout de suite à l’aise et donne une belle âme à ce lieu original ! Une petite dizaine de chambres sont installées dans des bungalows simples mais confortables. Rustiques et colorées, elles sont toutes équipées d’une salle de bains privative. Plusieurs emplacements de camping sont également disponibles. Les parties communes sont chaleureuses, notamment le salon accueillant une cheminée. On adore partager le dîner tous ensemble autour d’une grande table conviviale en dégustant une excellente cuisine fait maison ! Profitez de la vue magnifique sur les paysages désertiques et n’hésitez pas à demander à l’équipe des conseils pour les balades dans la réserve.

Au Fish River Canyon, le Canyon Roadhouse & Campsite
En quête d’un endroit insolite où passer la nuit ? Découvrez Canyon Roadhouse & Campsite, situé à proximité du principal point de vue du canyon de la rivière Fish. Dans un décor de far-west, vous êtes plongé dans une ambiance originale, rappelant la culture américaine de la route 66. Les amateurs de vintage seront comblés avec les vieux véhicules qui décorent les lieux. Plus d’une vingtaine de chambres modernes et trois sites de camping, tous avec sanitaires communs, coin braai et prise électrique vous accueillent au milieu de la végétation typique d’épineux. Profitez de grands espaces communs, d'un restaurant, d'un bar avec connexion internet et d'une piscine. Les repas se prennent dans la salle de restaurant au décor unique : vieilles motos, autos et tabourets conçus à partir de filtres à air usagés. Un véritable musée ! Une station-service est à disposition, pour faire le plein, avant de reprendre la route pour Lüderitz ou le Kalahari. L’équipe dynamique organise différentes activités dans les environs, à pied, en 4x4, près du fameux canyon ou dans la réserve de Gondwana, au lever et au coucher du soleil.

Dans le désert du Kalahari, la Jansen Kalahari Guest Farm
Tenue par la famille Jansen depuis 193, la Jansen Kalahari Guest Farm est située dans une réserve de 5 000 hectares. Celui-ci est composé de deux bungalows en durs et de cinq sites de campings au cœur du désert du Kalahari. Une excursion en 4x4 dans les dunes est possible, au moment du coucher du soleil ainsi qu'un dîner type barbecue dans les dunes est proposé (groupe de 6 personnes minimum). Si vous souhaitez prendre le dîner sur place, merci de le réserver quelques jours avant votre arrivée.

A table !

Tout le matériel de cuisine est fourni (assiettes et couverts). Si vous voulez un canif, apportez le votre !
Un grand soin est apporté aux repas. La nourriture est entièrement achetée sur place. Nous servons une alimentation variée et appétissante en fonction de nos points de ravitaillement. Le matin, un petit-déjeuner continental ; à midi, un repas froid ou un "brunch" sont de coutume ; le soir, un dîner chaud ou un barbecue vous réconforteront de vos émotions. La cuisine est souvent préparée au feu de bois. Les glacières ou réfrigérateurs nous permettent de conserver des aliments frais.

Les boissons ne sont pas incluses, sauf le thé, le café et l’eau potable en bidon (en camping mais non au restaurant). Il est possible de se procurer, en route, des boissons dans de petits magasins locaux à des prix raisonnables.

On ne s’étonnera pas de voir la table témoigner de l’histoire. On pourrait donc prendre, pour commencer, des larves de Mopane (Mopane Worms) et poursuivre par des viandes grillées (bœuf, koudou, oryx, springbok, etc) ou bien, par le potjiekos (ragoût viande-légumes), pour terminer par un apfelstrudel. Mais ce serait faire peu de place aux produits de la mer et rater quelque chose…

Quelques repères...
Le petit-déjeuner se compose de boissons chaudes (thé, café), céréales, pain, beurre et confiture, salade de fruits et de salé avec oeufs, charcuterie, fromage.
Le déjeuner est, en général, plutôt léger, avec un plat principal, dessert et thé ou café. Il fait souvent chaud en milieu de journée, un repas léger est donc plus facilement assimilé et permet de ne pas perdre trop de temps en cours de route !
Le dîner, en revanche, est plus copieux, sous forme de buffet ou de menu (comptant une entrée).
Les plats sont souvent à base de poulet ou de viandes locales : n’hésitez pas à tester les différentes espèces de gibier parmi le koudou, l'autruche, le zèbre, l'oryx et l'impala ! Les poissons et fruits de mer sont plus spécifiquement servis sur la côte, afin de garantir leur fraîcheur.
Les namibiens aiment préparer le « braai », comprendre barbecue avec viandes et saucisses grillées. Certains lodges le proposent parfois. Comme gourmandise, le « biltong », viande séchée, est très populaire. Quelques spécialités locales incluent le « butternut », sorte de courge ainsi que !e « pap » ou « maize meal », bouillie de mais. Comme dessert, peut-être aurez vous l'occasion de tester le « malva pudding ».

Boissons
La bière locale (Windhoek, Tafel et Camelthorn) est bonne et on la trouve partout des vins sud-africains. D'autres boissons alcoolisées existent : bière de millet, gin de pastèque, crème d'amarula et Munguni (alcool fait à base du fruit du Nara).

La toilette (et les toilettes)

Il y aura toujours des douches avec eau chaude et toilettes (privatives ou collectives), pour vous débarbouiller !
La rareté de l'eau est un grand problème en Namibie. La Namibie et sa population vous remercient de bien vouloir participer a la campagne permanente de sauvegarde de l'eau.

On se déplace comment sur place ?

En Namibie, disposer d’un véhicule de location est la meilleure façon de se déplacer : la plupart des routes principales sont excellentes et il existe quelques routes secondaires intéressantes à explorer.
Pour la prise en charge de votre véhicule, le permis de conduire international est obligatoire.
Si vous le souhaitez, votre conseiller pourra vous organiser des transferts ou vous mettre à disposition un chauffeur / guide francophone durant l’intégralité de votre séjour.

Le réseau routier comprend plus de 4500 km de routes goudronnées et près de 38 000 km de pistes bien entretenues.

Conseils de conduite en Namibie

. Limitations de vitesse
En ville/agglomération : 60 km/h
Sur piste : en général, 80 km/h, voire quelques portions indiquées parfois à 100 km/h. Dans tous les cas, adapter sa vitesse à la condition de la piste.
Sur route goudronnée : 120 km/h.
Certaines compagnies de location réduisent néanmoins [a vitesse autorisée par le contrat de location et son assurance à 100 km/h sur les routes goudronnées, et 80 km/h sur les pistes.
En effet, les routes ici n'ont pas de terre-plein central, de glissière de sécurité, et des animaux peuvent traverser à tout moment (sauvages, ou bétail errant), sans compter les voitures qui peuvent doubler à tout moment, même sans avoir la visibilité nécessaire...
80 km/h sur les pistes est largement suffisant, compte tenu du fait que le risque de dérapage et de sortie de piste augmente quand la vitesse augmente...Les pistes sont de toute façon rarement assez bonnes pour pouvoir rouler à plus de 80 km/h !
Dans les parts nationaux (Etosha, Park du Namib Naukluft, Vallée de la Lune, plaines de Welwitshia, Ganab, Hotsas, Sesriem...) la vitesse est strictement limitée à 60 km/h !

. Conduite à gauche
Attention aux habitudes de la conduite à droite ! En Namibie on roule à gauche.
Bien mesurer son espace sur la piste et le goudron, pour éviter de cogner sur les trottoirs en ville ou sr les plots bétonnées des stations-service, ou encore mordre le bas-côté des pistes où cailloux et pierres sont rejetées, favorisant les risque de crevaison...

. Conduite de jour, jamais de nuit
Roulez de jour et veillez à atteindre votre destination avant le coucher du soleil. La conduite de nuit est extrêmement dangereuse : les routes ne sont pas éclairées et de nombreux animaux, éblouis par les phares de la voiture, risquent de se jeter sous vos roues.
La faune sauvage ou le bétail errant peut traverser la route sans préavis, surtout au lever et au toucher du soleil.

. Photos de piste
Toujours se garer sur le coté en mettant les clignotants et s'assurer d'être bien visible des véhicules devant et derrière.

. Ceinture obligatoire à l'avant comme à l'arrière.

. Pression des pneus
A vérifier régulièrement. Faire un tour du véhicule chaque matin avant de partir permettra de s'assurer qu'il n'y aura pas eu de crevaison lente pendant la nuit.
En général, 1,8 à 2 bars forment un bon compromis pour rouler à la fois sur les routes goudronnées et les pistes. Veuillez cependant vous référer aux recommandations spécifiques du loueur de voiture. Si la pression est trop élevée, vous aurez alors tendance perdre le contrôle du véhicule sur les pistes. Si !a pression est insuffisante, la consommation de carburant augmentera de manière inutile, et surtout le risque de crevaison sur le coté du pneu augmentera.

. Sécurité
Evitez les coups de volant brusques et coups de freins brutaux.
Pensez que la poussière réduit considérablement la visibilité et ne coller pas les véhicules qui vous précèdent en respectant les distances de sécurité.
. La nature du terrain est difficile à estimer : ralentissez dès que vous apercevez des rivières, pentes, bosses et changements de couleurs sur la piste.
. En 4x4, ne passez en position 4x4 (blocage des différentiels sur les roues avant) que lorsque vous êtes en zone sableuse et dans des parties très escarpées.
. Ne jamais conduire en dehors des pistes balisées. Non seulement les traces restent visibles
durant de nombreuses années mais le poids du véhicule détruit tout organisme vivant dans ou sur le sol. II existe aussi des risques de vous perdre sur ces routes.

Volez en bonne compagnie !

Se rendre en Namibie est à la fois facile et pratique. Afin de vous éviter de nombreuses et longues escales, nous vous conseillons de partir sur Qatar Airways, Ethiopian Airlines ou Air Namibian.

Vol intérieur

Les vols intérieurs sont peu utilisés en Namibie. Pour les voyageurs ne souhaitant pas se rendre au nord pour un safari sur Etosha, il est possible de prendre un vol intérieur pour Walvis Bay, au départ de Windhoek ou de Johannesburg.

On se donne RDV où ?

Si vous optez pour un voyage comprenant vos vols internationaux, nous vous conseillons de vous rendre à l'aéroport trois heures avant le départ.
Dans le cas contraire, notre correspondant vous attendra à votre arrivée sur l'aéroport de Windhoek et vous remettra vos documents de voyage.

2 • Budget

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et la surcharge carburant
  • L'absorption à 100 % des émissions de CO2 générées par votre voyage (vols éventuels, transport et hébergement sur place)
  • Un véhicule de location 4x4 de type Toyota Hilux double cabine, équipé d'une à deux tentes de toit selon le nombre d'aventuriers, kilométrage illimité, radio, climatisation et deux roues de secours
  • L'assurance de votre véhicule
  • Les transferts de l’aéroport au bureau du loueur aller/retour
  • Un briefing francophone à votre arrivée sur le 4x4 et le déroulement du voyage
  • 3 nuits en lodge de charme avec petits déjeuners namibiens inclus
  • 13 nuits en campsite avec la réservation des meilleurs campings
  • Le matériel de camping comme mentionné ci-dessous*
  • Les repas mentionnés au programme
  • Un roadbook personnalisé accessible directement sur notre application MyNomade avec votre itinéraire, vos hébergements, nos plus belles randonnées et notre sélection des spots les plus sauvages du pays
  • Votre paquetage "Nomade Aventure" remis à l’arrivée, composé d’une carte SIM namibienne avec 20 NAD de crédit pour passer vos appels locaux, d’un adaptateur électrique, d’une carte routière de la Namibie, d'un allume-feu naturel et d’un sac en tissu pour limiter l’usage des plastiques
  • Une assistance francophone 24h/24, avant, pendant et après votre aventure

    * Votre équipement camping est composé :
    Tente sur le toit avec matelas, sacs de couchage, oreillers et draps
    Bidon d’eau, caisse de stockage, réchaud, lampe, bassine, chaises et table, frigo électrique, set de plats de cuisson, grille de barbecue, glacière
    Caisse vaisselle : couteaux, fourchettes, cuillères, cuillères à café, couteau à pain, couteau de cuisine, fourchette à barbecue, éplucheur, planche à découper, louche, râpe, ouvre bouteille, tire-bouchon, ouvre boite, tasses à café, bols, bouilloire, saladier
  • Le prix ne comprend pas :

  • Le carburant de votre véhicule
  • Les droits d'entrée dans les parcs (environ 140 euros par véhicule)
  • Les assurances facultatives, annulation et/ou rapatriement
  • Les boissons et repas non mentionnés dans le programme

    *Attention permis international (ou traduction par un traducteur assermenté) et carte de crédit obligatoires
  • Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    Budget sur place

    La monnaie namibienne est le Dollar Namibien, NAD, indexé sur le rand sud-africain, ZAR (également officiellement accepté comme monnaie courante en Namibie) :
    1 EURO = 16.65NAD (taux au 21 novembre 2017).

    Ne vous étonnez donc pas de vous voir rendre la monnaie en rands sud-africains à la suite d'un paiement que vous avez effectué en dollars namibiens. Les voyageurs peuvent changer dans les bureaux de changes en ville ou à l’aéroport de Windhoek.
    Le dollard est plus facilement accepté que l'Euro dans les hôtels et pour les réservations d'activités.

    C’est une somme qui est très variable en fonction du nombre de souvenirs que vous voulez acquérir, de votre éventuelle consommation d’eau minérale en bouteille et boissons non incluses et de votre générosité sur les pourboires. Cependant, nous estimons qu’environ 350 - 400 € par participant devrait être suffisant sans compter les activités facultatives.

    Change :
    L'euro se change sans problème en Namibie dans les banques. Lorsque vous faites du change, profitez-en pour demander des petites coupures (les vendeurs n'ont jamais la monnaie, vous le savez bien...), et refusez les billets trop abîmés qui pourraient vous être refusés sur place.

    Les cartes de paiement internationales sont en général acceptées dans les hôtels, lodges, camps de luxe et fermes d'hôtes. Des guichets automatiques sont disponibles dans les villes de Swakopmund et Windhoek, pour Visa et Mastercard. Pour retirer de l'argent avec votre carte dans les banques de villes moins importantes, il vous faudra d'abord vous présenter à l'accueil (Enquiries) afin que l'opératrice demande l'autorisation au bureau central. Cela peut être très long (jusqu'à 2 heures d'attente si par malheur le système informatique ne fonctionne pas très bien) donc, à éviter !

    Pourboires

    En Namibie, il est de coutume, quand le service fourni rendu a été de bonne qualité, de laisser un pourboire. Ils ne doivent cependant en aucun cas être sollicités.
    Pour les guides et chauffeurs, pour vous donner un ordre d'idée, nous recommandons entre deux et trois euros par personne et par jour; pour le guide. Et entre un et deux euros par personne et par jour, pour le chauffeur. Lorsque le guide est également chauffeur, cumuler les deux, soit entre trois et cinq euros par jour et par personne.

    Pour le personnel des lodges, des tip box sont à disposition à la réception.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  • En souscrivant une assurance voyage avec Nomade Aventure, profitez de l'aide de notre Service Client pour vos démarches et bénéficiez des garanties dans les meilleurs délais.
    Surtout, voyagez l'esprit tranquille en toute situation, car pour vous prémunir de tout risque lié à une pandémie, notamment celle du Covid-19, nous avons étendu les garanties de nos contrats d'assurance :

    Remboursement de toutes les sommes engagées dans le cas où vous devez annuler votre voyage pour les motifs suivants :
  • si vous êtes désigné cas contact dans les 14 jours précédents le départ,
  • si vous tombez malade du Covid-19 (ou une autre pandémie) avant de partir,
  • si vous êtes testé positif (suite prise de température ou résultat d’un test PCR et/ou antigénique) le jour du départ,
  • s’il est contrindiqué que vous partiez en voyage par un médecin, suite au contexte vaccinal dans le pays de destination…

    La franchise retenue sera celle du MOTIF MEDICAL de votre contrat d’assurance.
  • Quel contrat choisir ?

  • Assurance Tranquillité (4,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez d’une protection complète :
  • Frais d'annulation pour toutes causes justifiées.
  • Frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d'hospitalisation dans le monde entier.
  • Frais de recherche et de secours en mer ou en montagne.
  • Frais de rapatriement.
    Indemnisation en cas de retard d'avion, vol, perte et détérioration de vos bagages.
    Voyage de compensation.

  • Assurance Tranquillité Carte Bancaire (3,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire.
    Important : en cas de sinistre, vous devez contacter [u]en premier lieu[/u] l'assureur de votre carte bancaire.
    [u]A noter[/u] : ce contrat est réservé exclusivement aux titulaires de cartes Visa Premier, Gold MasterCard, Infinite Platinium, délivrées par une banque française, belge ou suisse, et ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire.

  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (1 litre minimum)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
    . Un antalgique
    . Un anti-inflammatoire (comprimés et gel)
    . Un antibiotique à large spectre
    . Un antispasmodique, un anti diarrhéique, un antibiotique intestinal et un anti-vomitif
    . Un désinfectant, des pansements, des compresses stériles et de la bande adhésive
    . Un antiseptique
    . Un veinotonique
    . De la crème solaire et de la Biafine
    . Un collyre
    . Des pastilles pour purifier l'eau
    . Un répulsif contre les moustiques (veuillez vous reporter à la rubrique "Santé")

    On prend quels bagages ?

    Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en deux sacs :

    1 - Le sac à dos de randonnée : d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles, durant la journée. Il vous servira aussi en tant que bagage à main, lors de vos déplacements, pour transporter toutes vos affaires fragiles (appareil photo, etc), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments. Il sera transporté en cabine, lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kilos par personne.
    2 - Le grand sac de voyage souple : celui-ci doit contenir le reste de vos affaires. Il sera mis en soute, lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute sera indiqué sur votre convocation ou billet.

    On met quoi dans la valise ?

    Attention : une tenue décente est recommandée. Pas de short, de caleçon ni de décolleté, pour ne pas choquer les villageois et éviter les coups de soleil ravageurs.
    . Chaussures de marche : elles doivent être solides et bien tenir le pied ainsi que la cheville
    . Chaussures légères (tennis) ou sandales et chaussettes pour visiter les monastères et les lieux de culte
    . Pantalon léger et/ou bermudas : éviter les shorts courts
    . Tee-shirt, chemise ou sweat-shirt : évitez les vêtements décolletés
    . Pull-over chaud ou veste en fibre polaire
    . Veste en duvet
    . Coupe-vent ou anorak léger
    . Foulard
    . Chapeau

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis). Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. En outre, les autorités namibiennes exigent qu’en plus de son passeport, le mineur (moins de 18 ans) soit en possession des documents suivant : 1 - Dans tous les cas, acte de naissance complet (copie certifiée conforme à l’original et traduite en anglais par un traducteur assermenté ; ou extrait d'acte de naissance plurilingue). 2 - Lorsque le mineur voyage sans ses parents biologiques, l’accompagnateur doit être en possession d’une déclaration sous serment des parents autorisant le voyage. 3 - Lorsque le mineur voyage avec un adulte qui n’est ni parent biologique, ni responsable légal, l’accompagnateur doit disposer en plus des copies de passeport ou pièce d’identité des parents (ou représentants légaux) et de leurs coordonnées. 4 - Lorsque le mineur voyage avec un seul de ses parents, celui-ci doit être en possession d’une déclaration sous serment de l’autre parent autorisant le voyage - ou d’un certificat de décès en cas de veuvage. Il est important de noter que si vous faites escale et êtes en transit par l’Afrique du Sud et si vous voyagez avec un mineur, il pourra vous être demandé de respecter les formalités d’entrée des mineurs en Afrique du Sud. Ces pièces prouvant la filiation du mineur avec les autres personnes voyageant avec lui sont indispensables, certaines compagnies aériennes les exigeant dès l’embarquement depuis votre point de départ. Il est donc très important de suivre les recommandations suivantes : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/afrique-du-sud/ De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Les ressortissants français, belges ou suisses n´ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.

    Formalités spécifiques

    II faut savoir que la Namibie possède un excellent service médical et hospitalier, avec de nombreux médecins formés à l'étranger, notamment en Afrique du Sud. Cependant, les soins, dans le secteur privé, pouvant être onéreux, il est très fortement recommandé d'être couvert par une assurance lors de votre tour en Namibie.
    Attention au soleil qui peut être particulièrement fort : pensez à bien vous en protéger !

    Vaccination
    Aucune vaccination n'est obligatoire pour les ressortissants des pays européens. Le climat est sain et ne nécessite pas de traitement particulier. Cependant, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune datant d'au moins dix jours est exigé pour les voyageurs provenant de zones à risques.

    Paludisme : un traitement prophylactique contre le paludisme est utile, surtout si vous vous rendez dans le nord de la Namibie (Etosha, Kaokoland, Ovambotand et Bande de Caprivi), lors de la saison des pluies ou juste après. Cependant, aucun traitement antipaludéen ne présente de garanties absolues. Il convient donc de respecter les règles de base, c'est-à-dire d'éviter d'être piqué par les moustiques (utilisation de répulsif anti-moustiques, port en soirée de vêtements longs, utilisation des moustiquaires (quand il y en a dans les chambres), ou vaporisation d'insecticide dans la chambre, avant d'aller dîner).
    En cas de forte fièvre, après un circuit dans une zone à risque, n'hésitez pas à informer votre médecin d'un risque de paludisme.

    Eau et tourista : l'eau du robinet est potable presque partout en Namibie. Si exceptionnellement l'eau n'est pas potable, cela sera indiqué. Cependant, pour les personnes fragiles, il est recommandé de ne pas boire l'eau du robinet, ni de l'utiliser pour se laver les dents. L'eau minérale en bouteille peut être achetée dans tous les lodges et magasins d'alimentation.

    Vaccins obligatoires

    La fièvre jaune n'est pas présente en Namibie. La vaccination n'est pas exigée, à l'arrivée à Windhoek, des voyageurs en provenance directe d'Europe ou après un stop à Johannesburg. Elle peut l'être après un stop de plus de 12 heures dans un pays où la maladie peut être présente ; ce peut être le cas de ceux qui voleront sur Ethiopian Airlines avec correspondance à Addis Abeba ou qui arriveront en Namibie par la route ou par avion en provenance de la rive zambienne des chutes Victoria. La possible circulation du virus dans la zone frontalière avec l'Angola, nous incite à recommander la vaccination à ceux dont l'itinéraire confinera à la frontière nord du pays : nord du Koakaland, pays Himba, rivière Kunene, bande de Caprivi.
    Rappelons la validité à vie de la vaccination, qui doit être faite dans un centre de vaccinations internationales.

    Vaccins conseillés

    Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Et, en fonction de la durée et du type du voyage, contre typhoïde et rage.

    Paludisme

    La première des mesures préventives est la protection individuelle contre les piqûres de moustique (répulsifs efficaces, vêtements couvrants au coucher et au lever du soleil, moustiquaires imprégnées).
    le risque de paludisme ne concerne que le nord du pays : la zone frontalière avec l'Angola et la bande de Caprivi, mais aussi l'extrême nord du parc d'Etosha et du Kaokoland, régions où un traitement préventif sera nécessaire. Les séjours y étant généralement courts, le plus adapté est l'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), sinon Doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    II convient d'être toujours extrêmement courtois et décent. En ville, le port de shorts ou de vêtements courts ne pose pas de problème, de même que les vêtements de plage à Swakopmund. Cependant, le port de vêtements longs reste la meilleure protection contre le soleil, qui peut être extrêmement fort en Namibie !

    Si vous vous adressez à des locaux, par exemple dans un lodge, pour leur demander un service ou pour résoudre un souci, ne perdez pas votre calme et n'utilisez pas de ton agressif, ça ne ferait qu'empirer les choses ! II est important de toujours dire bonjour, avant de s'adresser a quelqu'un, voire de leur demander comment il va !

    Cadeaux pour les locaux
    Si vous souhaitez amener des cadeaux à offrir à la population locale, nous vous recommandons d'en parler avec le correspondant qui vous accueille à votre arrivée (nous pourrons alors vous donner les coordonnées de différents organismes tels que des orphelinats, écoles, organisations gérant des visites dans les townships, etc), à qui vous pourrez amener vos dons et où les biens seront répartis équitablement à ceux en ayant le plus besoin.
    Parmi les biens les plus communément offerts, on retrouve cahiers, stylos, habits, nécessaire de toilette, etc. Les bonbons et autres stylos offerts aux enfants en cours de route sont à proscrire impérativement : cela les incite, ensuite, à la mendicité...
    A noter, la visite des townships de Katutura (Windhoek) et de Mondesa (Swakopmund) est un moyen de faire bénéficier directement les locaux des retombées économiques de votre séjour, ces visites étant organisées par les locaux de ces quartiers. C'est aussi un moyen de développer et soutenir ces initiatives !

    Photographie
    Vous ne manquerez pas d'occasions pour faire des photos : la Namibie comblera les passionnés de photographie avec sa faune, sa flore, ses paysages superbes de déserts et de dunes ainsi que l'architecture coloniale de ses villages. En principe, aucune restriction mais évitez de photographier les sites stratégiques ou considérés comme tels (installations et équipements militaires, bâtiments officiels sécurisés), au risque de se voir confisquer films et caméras, voire d'être l'objet de poursuites. II est préférable de s'enquérir auprès de l'autorité qualifiée de la possibilité de faire ou non des prises de vue. Soyez cependant respectueux et courtois de toujours demander I'autorisation et le consentement des locaux, avant de les photographier. Les habitants vous feront savoir s'ils attendent une pièce en retour ou pas.

    Pour les photos d'animaux et d'oiseaux, prévoyez un téléobjectif ! Et pensez à avoir le nécessaire pour protéger votre appareil photo et vos accessoires de la poussière et du sable.
    A noter, la lumière est intense durant la journée : un pare-soleil peut parfois être fort appréciable, tout comme un filtre polarisant pour jouer sur les contrastes.

    Respect de la nature
    Nous vous remercions de ne pas jeter de déchets dans la nature et d'utiliser les poubelles prévues à cet effet. Si possible, évitez d'utiliser celles situées dans les endroits reculés car elles ne sont pas toujours régulièrement vidées et les odeurs attirent les animaux tels que babouins. Dans la mesure du possible, laissez vos détritus dans les grandes villes traversées.

    Les animaux ont aussi un droit de passage, ainsi nous vous remercions de conserver un espace de sécurité suffisant, lorsque vous les rencontrez sur la route ou dans les parcs.

    La rareté de l'eau en fait un bien extrêmement précieux, ce qui pose problème en Namibie ! Les visiteurs sont invités à limiter leur consommation et à participer à la campagne permanente de sauvegarde de l'eau.
    Ne sortez pas des pistes principales pour éviter de faire des traces dans la nature. Ces traces ne disparaîtront qu’après plusieurs dizaines d’années !

    Climat

    Les saisons dans l'hémisphère sud sont inversées, par rapport à l'hémisphère nord : quand c'est l'été en Europe, c'est l'hiver en Namibie.

    La Namibie se caractérise par un climat sec, typique des régions semi-désertiques, avec des journées généralement chaudes et des nuits froides (surtout en altitude et sur la côte), avec des variations régionales assez marquées (par exemple, l'influence du courant de Benguela le long de la côte, draine parfois sur le Namib d'épais brouillards matinaux chargés d'humidité - jusqu'à 90%). On enregistre une moyenne de 300 jours d'ensoleillement par an. Le mois le plus chaud est janvier et le plus froid est juillet.

    En hiver austral - Saison sèche
    L'hiver est marqué par la sécheresse et des températures qui oscillent souvent entre 15 et 20° C, le jour et descendent souvent vers 0 à 5° C, la nuit. Les journées sont claires et ensoleillées, ce qui permet des températures plutôt confortables. Il fait très froid la nuit, de mai à août (les températures peuvent descendre entre moins -5 et -10°C, selon les endroits). II peut faire frais aussi en avril, septembre et octobre mais en général les différences de températures sont moins extrêmes. Le ciel est dégagé de mai à août.
    Bien que les journées restent belles, il est recommandé d'emporter des vêtements plus chauds, notamment pour la nuit. Cette saison est idéale pour visiter l'intérieur du pays, faire de la marche et découvrir les parcs.

    En été austral - Saison des pluies
    En été (d'octobre à avril), les températures grimpent fréquemment à 35 voire 38°C, à l'intérieur du pays. Seules les montagnes et la côte bénéficient, la plupart du temps, de l'influence de l'Atlantique, échappant ainsi à la chaleur. Les journées sont généralement chaudes à très chaudes et les soirées, un petit peu plus fraîches et agréables.
    La saison des pluies débute en novembre et se termine, généralement, en avril. Les précipitations se repartissent entre les « petites pluies » d'octobre à décembre (le ciel se couvre souvent en fin d'après-midi) et « les grandes pluies » (violents orages) de janvier à avril. Mais cela peut varier d'une année a l'autre...
    Des vêtements légers en coton sont conseillés pendant la journée mais il faut prévoir une veste pour les soirées, parfois plus fraîches. Cette période provoque parfois l'isolement de certains sites (Sossusvlei) et la crue de rivières du nord (Caprivi).

    Faune et flore

    Sanctuaire de la vie sauvage, la Namibie est réputée pour la richesse extraordinaire de sa faune et de sa flore, mais aussi et surtout, pour leurs systèmes d'adaptation à un milieu souvent hostile, dont l'exemple le plus emblématique est l'oryx.
    On retrouve les Big Five (éléphant, rhinocéros noir, buffle de Cafrerie, lion, léopard), mais aussi de nombreuses espèces d'antilopes (guibs, céphalophes, gemsboks, koudous, dik-diks, impalas, cobs, springboks, gnous, oryx gazelles...), les girafes du Cap, hippopotames, zèbres (dont le rare zèbre de montagne), guépards, rhinocéros blancs… Sans oublier la hyène brune ou le chien oreillard. Mais les plus communs parmi les mammifères sont les babouins et les phacochères, que l’on rencontre dès la périphérie des villes. Les reptiles et les insectes sont abondants. Et les oiseaux : pélican, flamant rose, aigle bateleur, sterne des baleiniers, tétras des sables, outarde de Rüppel, moqueur damara, républicain social aux énormes nids collectifs…

    Longue de mille quatre cents kilomètres, la côte namibienne accueille chaque année plus d'un demi-million d´otaries et de lions de mer.

    La savane broussailleuse couvre 60% du territoire. On s’intéressera, dans les zones arides, aux différents types d’adaptation des végétaux au manque d’eau. Le nord-ouest (bande de Caprivi) a une forêt subtropicale dense.

    Durant cette aventure, vous traversez les sites incontournables du pays mais également des régions plus isolées.

    Windhoek, la capitale
    Capitale de la Namibie depuis son indépendance en 1990, Windhoek se trouve au centre du pays à 1650 m d’altitude. Le contraste en ville est saisissant, entre héritage colonial et modernité assumée. Loin de l’idée que l’on se fait d’une ville africaine, ici l’architecture est un curieux mélange d’influences germaniques teinté de constructions victoriennes et d’immeubles modernes. Découvrez le vieux fort, nommé Alte Feste, un des plus anciens bâtiments de Windhoek et ne manquez pas l’église luthérienne Christuskirche, curieusement dressée au milieu d’un rond-point. Pour son ambiance paisible, ses bons restaurants et ses nombreux lieux de divertissement, la ville séduit les voyageurs en partance ou au retour d’une exploration en Namibie.

    Parc National d’Etosha
    Etosha, le « grand espace blanc », est le plus grand parc national du pays. Situé au nord de la Namibie, c’est un véritable incontournable, autant que le célèbre désert du Namib.
    Pour un safari en Afrique, vous êtes assurément au bon endroit tant le parc d’Etosha est sans aucun doute l’une des plus belles réserves animalières de la planète. 114 espèces de mammifères, 340 variétés d’oiseaux dont environ un tiers sont des migrateurs et 110 espèces de reptiles… une fabuleuse concentration de faune sauvage qui cohabite sur plus de 20 000 kms² grâce à un large réseau de sources d’eau naturelles et artificielles ! Durant la saison sèche, les photographes se régalent autour des points d’eau où convergent les animaux. Végétation variée, topographie exceptionnelle, le Parc National d’Etosha étonne aussi par la diversité de ses paysages, entre brousse dense et vastes plaines ouvertes.
    Au cœur du parc, admirez le célèbre pan, une immense étendue d’argile salée de 120 kilomètres de long et 72 kilomètres de large, issue de l'assèchement d'une mer intérieure dont l'évaporation daterait d’environ 12 millions d'années. Aujourd’hui, cette dépression couvrant une superficie de 5 000 kms², véritable terre de mirages, ne se remplit qu’à la saison des pluies, lorsque les « poussières diaboliques » se transforment en un vaste marécage. Émerveillement et spectacle grandiose garantis !

    Parc national du Waterberg
    Le plateau du Waterberg, au cœur de la région de l'Otjozondjupa, est un véritable sanctuaire de biodiversité au cœur du parc national du même nom.
    Ce promontoire magnifique qui se dresse au-dessus de la savane namibienne a permis, grâce à son impressionnante élévation, d’offrir un refuge épargné à la faune et la flore, depuis maintenant des milliers d’années. Son accès requiert quelques efforts : il vous faudra compter deux heures de marche aller-retour, depuis le camp du Waterberg, pour pénétrer ce plateau à l’épaisse végétation, reconnaissable à sa forme typique de "brique rouge" de grès. À moins que vous ne lui préfèreriez une virée en 4x4 escortée par les rangers du camp ?
    En optant pour la voie pédestre, vous aurez le loisir de choisir parmi les neuf sentiers de randonnée qui sillonnent le parc et dont trois rejoignent son sommet. Guidé ou non, le temps d’une simple excursion, en randonnée sur plusieurs jours dormant de refuge en refuge : toutes les combinaisons sont possibles, en fonction de vos envies et de votre forme physique ! Durant votre séjour, vous ne manquerez pas d’observer de nombreuses espèces animales dont certaines sont en voie d’extinction et ont été placées ici pour se reproduire, avant d’être réinsérées dans leur milieu naturel. C’est le cas du rhinocéros noir, reparti dans son Damaraland natal, après que le plateau du Waterberg l’ait sauvé d’une disparition certaine.
    Mais les Hommes aussi sont une rencontre riche au Waterberg : ici, vivent les guerriers herero. Partir à leur rencontre est une source d’inspiration infinie... Le plateau du Waterberg est tristement emblématique pour ce peuple alors commandé par le chef Samuel Maharero, qui, en 1904, y a été vaincu dans son ultime bataille contre les Allemands.
    À l’entrée du parc, un cimetière accueille le repos des victimes tuées lors de ces affrontements. Vous l’aurez compris, le plateau du Waterberg est un lieu unique dans cette région.

    La vallée d’Hoanib
    C’est par la piste D3706 que l’on rejoint Sesfontein et la région du Hoanib, au sud d’Opuwo et à cheval entre le Kaokoland et le Damaraland. Sa renommée, elle la doit principalement à son fort Sesfontein, érigé en 1896 pour devenir un poste de police, puis reconstruit en 1990.
    Sesfontein annonce le début d’une zone de montagne et de désert qui, si elle s’avère poussiéreuse, n’en est pas moins délicieusement photogénique : bienvenue au cœur de la vallée de la rivière Hoanib, véritablement enchanteresse.
    C’est l’une des douze rivières éphémères du pays, dont l’eau ne coule que quelques jours par an, cherchant à se frayer un chemin jusqu’à l’océan. Le long des berges de l’Hoanib, des oasis attirent de nombreux mammifères dont une des dernières colonies d’éléphants du désert et quelques girafes. Il n’est pas rare aussi d’y croiser lions, guépards, oryx et autres springboks. La flore unique se compose d’acacias, de mopanes et de palmiers, rendant cet environnement aride d’une beauté rare.
    Quel sentiment exceptionnel alors que de rouler dans un tel décor lunaire et de pouvoir s’arrêter à loisir lorsque l’on tombe droit sur un majestueux troupeau d’éléphants…

    Twyfelfontein dans la région du Damaraland
    Site archéologique d’envergure, Twyfelfontein abrite les plus belles et les plus importantes gravures d’art pariétal du continent africain. Classé monument national en 1952 puis inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en juin 2007, Twyfelfontein ou « la fontaine hésitante » doit son nom à un fermier du coin un poil inquiet !
    L’histoire raconte qu’en 1946, il s’installa ici et se demanda si la source d’eau sur place serait suffisamment abondante pour faire vivre sa famille et son bétail tout entier. Le surnom est resté ! Dans cet immense cirque montagneux, les roches lisses et rouges semblent comme tombées des cieux, formant une véritable galerie d’art à ciel ouvert. Sur ces 212 rochers remarquables, on peut admirer 2 500 gravures rupestres datant du Néolithique et réalisées par les premiers Bushmen.
    Sur 13 autres parois de grès rouge, on observe des peintures rupestres, représentant les constellations du Sud ainsi qu’un bestiaire étonnant. Troupeaux d’animaux sans tête, lion dont la queue est une main saisissant une girafe, autruches à quatre têtes… Pour se plonger dans les âges, Twyfelfontein est une découverte namibienne incontournable.

    Swakopmund et son port Walvis Bay
    La station balnéaire de Swakopmund surgit tel un mirage après une longue traversée du désert. Très populaire sur la côte des Squelettes, Swakopmund fut fondée en 1892… en tant que principal port allemand ! La ville possède ainsi des influences européennes et un charme de bourgade germanique qui surprend en plein littoral du Sud-Ouest africain ! Ici, les voyageurs apprécient la brise rafraîchissante de l’Atlantique, les nombreuses activités alentours, ainsi que le caractère typique de Swakopmund avec ses bâtiments datant de l’époque coloniale et où l’on peut profiter de nombreuses boutiques et de restaurants.

    Le parc national Namib-Naukluft
    Le parc national Namib-Naukluft, le plus connu de Namibie, s’étend dans le désert du Namib et les monts Naukluft et recouvre une surface plus grande que la Suisse. Concentré de toute la beauté du Namib, l’un des plus vieux déserts au monde, le site protégé est ouvert aux voyageurs depuis 1977. C’est dans ce décor irréel que se dressent les gigantesques dunes aux couleurs fascinantes évoluant en fonction des heures de la journée. Les dunes de Sossusvlei et ses pans asséchés de Dead Vlei et Hidden Vlei sont des sites incontournables, donc fréquentés.
    On vous conseille de venir tôt le matin ou en fin de journée, car les températures peuvent être très élevées en journée rendant impossible l’ascension des dunes. Si vous venez pour le coucher de soleil et que vous séjournez à l’extérieur du parc, renseignez-vous sur les horaires pour être certains d’avoir le temps de sortir du parc avant sa fermeture. Attention, le bivouac sauvage est interdit dans l’enceinte du parc. Cet immense sanctuaire sauvage abrite également deux belles curiosités géologiques, à découvrir en randonnée. Le canyon de Sesriem, creusé par les eaux de la rivière Tsauchab. Plus au nord, le canyon de la rivière Kuiseb, frontière naturelle entre la partie sableuse et la partie minérale du Namib-Naukluft.

    Le désert du Namib
    Ah… Sossusvlei ! Un véritable concentré de toute la splendeur du désert du Namib et un des plus anciens déserts au monde. Inaccessible avant 1977 car appartenant à une zone diamantifère interdite, cette beauté partage désormais ses merveilles avec les voyageurs. Imaginez-le recouvert de dunes gigantesques qui peuvent atteindre jusqu’à 300 mètres de haut pour certaines ! Imaginez-le chargé de couleurs empreintes à une palette variant de l’ocre jaune au jaune de Naples en passant par des vermillons, des rouges cadmium, ou encore des ombres brulées en fonction des heures de la journée. Le spectacle est tout simplement saisissant…
    En son cœur, les pans, ces lacs asséchés si photogéniques avec leur terre craquelée par l’écrasant astre solaire. Et les célèbres arbres pétrifiés de Deadvleï qui donnent un côté irréel au paysage. Aurait-on décollé de terre ?...
    Durant les mois d’été, le pan se gorge d’eau et le spectacle est tout autrement étonnant. Pour y accéder, vous devrez effectuer les 5 derniers kilomètres à pied ou en 4x4, juste le temps qu’il vous faudra pour observer autruches et autres gemsboks qui se comptent en bon nombre dans les environs. Le Sesriem Canyon est une autre curiosité à ne pas manquer lors d’un voyage au cœur du Namib : faille profonde de 30 mètres creusée par les eaux de la rivière Tsauchab qui est venue grignoter les sables vieux de 15 millions d’années, elle offre un décor extraordinaire le temps d’une randonnée en son cœur qui vous mènera de son extrémité étroite en amont à sa partie élargie en aval. Un émerveillement perpétuel…

    La piste panoramique D707.
    La D707 est réputée pour être rien de moins que la plus belle piste de Namibie ! Longeant le sud du parc Namib-Naukluft d’un côté et les montagnes du Tiras de l’autre, cette piste panoramique est une véritable pépite pour tous les amoureux de road-trip ! Devant vos yeux subjugués, défilent des paysages à couper le souffle. Dommage pour autant que la D707 ne soit toujours pas en bon état, alors un conseil, roulez tranquillement et embarquez-vous de préférence à l’aventure dans un véhicule 4x4.

    Le Fish River Canyon
    Traversant le parc transfrontalier d’Ai-Ais/Richtersveld dans le sud de la Namibie, le Fish River Canyon est un spectaculaire site géologique protégé depuis 1969. C’est dans cet univers aride que la rivière Fish, la plus longue de toute la Namibie, s’écoule pour rejoindre le fleuve Orange, frontière naturelle avec l’Afrique du Sud. À la fin de sa course, la rivière forme un canyon qui atteint 550 mètres de haut par endroit, créant ainsi des failles extraordinaires !
    Et les chiffres impressionnants ne s’arrêtent pas là ! 161 km de long, 27 km de large, le Fish River Canyon a des proportions étonnantes qui en font le deuxième plus grand du monde après le Grand Canyon du Colorado ! De nombreux points de vue sont accessibles le long du canyon pour admirer ce paradis géologique. Lors de la saison sèche, le lit de la rivière se transforme en toute une ribambelle de mares boueuses où la faune sauvage aime à se donner rendez-vous. Avec un peu de chance, vous observerez près des bassins successifs quelques zèbres, babouins, oréotragues qui se sont adaptés à cet environnement.

    Le désert du Kalahari
    Situé entre les bassins des fleuves Zambèze et Orange, l’immense et célèbre désert du Kalahari s’étend sur plusieurs pays d’Afrique australe dont une grande partie à l’est de la Namibie. Le Kalahari se définit plus comme une zone semi-désertique que comme un véritable désert au sens où on l’entend car s’il n’y a aucun plan d’eau permanent, la végétation y est relativement abondante lors de la saison des pluies.
    Le nom Kalahari vient du terme "Kgalagadi" qui signifie "grande soif" en langue tswana, ou encore des mots "Khalagari" ou "Kalagare", signifiant "lieu sans eau". Cette région est encore aujourd’hui la terre d’accueil des Bushmen, premiers habitants de l’Afrique australe qui pratiquent les étonnantes langues à clics. Partir à leur rencontre dans ces contrées désolées est un moment qui reste forcément gravé...

    Télécommunications

    Courrier
    En Namibie, le réseau des bureaux de poste s’étend à toutes les grandes villes de Namibie. Le service postal fonctionne bien vers l'Europe. Pour l'Europe, le délai d'acheminement est d'environ deux semaines (veillez à timbrer suffisamment votre courrier). Veuillez prévoir un délai plus long pour les colis. Vous pouvez trouver des timbres dans certaines boutiques de souvenir, dans certains lodges ou dans les bureaux de postes.

    Appels - Téléphone fixe
    Sur place, vous pouvez acheter des cartes téléphoniques dans les bureaux de poste.
    1. De Ia Namibie vers l’étranger : Pour appeler la France depuis la Namibie, il faut composer le 00 + 33 suivi du numéro de votre correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial). Les tarifs sont d'environ N$ 20.00, Ia minute.
    2. A l’intérieur du pays : D'une ville à l'autre, le code dolt être précédé du 0. Ex : 061 pour obtenir Windhoek, 064 pour Swakopmund.
    3. De Ia France vers Ia Namibie : Pour appeler la Namibie depuis la France, il faut composer le 00 + 264 suivi de l´indicatif de la ville et du numéro de votre correspondant. Indicatifs urbains : Windhoek, 61 ; Swakopmund, 64 ; Mariental, 63 ; Tsumeb, 67 ; Omaruru, 64.

    Appels - Téléphone portable
    Deux opérateurs de téléphonie mobile existent en Namibie : MTC et TN Mobile.
    Le réseau est en général bon en Namibie, à l'exception de quelques zones peu fréquentées telles que le Kaokoland, bien que dernièrement des antennes commencent à apparaître. De plus, même sur les routes fréquentées, il arrive que certaines portions ne soient connectées à aucun réseau.
    Les règles indiquées ci-dessus pour le téléphone fixe s'appliquent également au téléphone portable, à la seule différence que l'indicatif (qu'iI faut toujours composer) est : 081 (MTC) ou 085 (TN) et que le numéro de téléphone portable est systématiquement composé de sept chiffres.
    II est possible, si vous possédez un téléphone débloqué, d'acheter une fois en Namibie ce qu'on appelle un « starter pack », c'est-à-dire un numéro de téléphone prépayé qu'il faudra recharger en achetant des « recharges ». Attention, s'ils sont idéaux pour passer des appels locaux, les SMS ne peuvent pas être envoyés vers l'étranger avec ces solutions prépayées.

    Sur les circuits se rendant dans des zones non couvertes par le réseau et où les pistes ne sont pas référencées sur les cartes (Kaokoland, Hoanib River,etc), votre conseiller vous inclura un téléphone satellite.

    Appel en PCV
    Un appel international en PCV se demande au 0900.
    Les cabines téléphoniques à monnaie prennent des pièces de un ou deux dollars namibiens.
    Vous pouvez acheter des cartes téléphoniques au comptoir postal de l'aéroport ou dans n’importe quel bureau de poste.

    Décalage horaire

    - En été (austral = notre hiver), il y a une heure de décalage (quand il est 12h00 en France, il est 13h00 en Namibie) ;
    - En hiver (austral = notre été), il y a une heure également (mais quand il est 12h00 en France, il est 11h00 en Namibie).

    Electricité

    La tension est de 220/240 volts. Un adaptateur vous est prêté durant le voyage : ce sont de grosses prises de courant à 3 branches rondes, type 15 ampères. Merci de le laisser dans la glacière, à la fin de votre séjour, que vous laisserez dans le véhicule de location et que nous récupérerons après votre départ.

    Si vous voulez acheter votre propre adaptateur, méfiez-vous des adaptateurs universels qui ne s'adaptent pas en Namibie. D'une manière générale, il est prudent de vérifier le voltage avant de brancher un appareil !

    Certains lodges n'ont pas accès a l'électricité courante : celle-ci est donc produite à partir de générateurs tournant en discontinu.
    Le soir, une torche électrique se révèle parfois extrêmement utile, même si de plus en plus de lodges en prêtent.

    Bibliographie

    - La Namibie, Ed. Le Petit Futé.
    - Namibia, Deanna Swaney, guide Lonely Planet, 2002.
    - Explorations dans l’Afrique australe, David Livingstone, éd. Karthala.
    - Field guide to Mammals of Southern Africa, C. & T. Stuart, éd. 2001.
    - Newman's birds of South Africa, Kenneth Newman, éd. 2000.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.
  • Adoptez la Nomad'titude !

    La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes ainsi que le respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade Attitude : patience et tolérance !

    Prolongez votre aventure...

    Pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps, et rendre votre voyage encore plus inoubliable, en choisissant l’une de nos extensions ?

    Vos avis

    Ils y sont allés, ils nous en parlent

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de FRANCOIS ayant fait le voyage La Namibie sous les étoiles

    FRANCOIS,
    Parti le 13/09/2019
    Très satisfait

    Namibie, La Namibie sous les étoiles

    Réalisation conforme au projet

    Avatar de COLETTE ayant fait le voyage La Namibie sous les étoiles

    COLETTE,
    Partie le 06/10/2019
    satisfait

    Namibie, La Namibie sous les étoiles

    Voyage à la hauteur de nos espérances. A notre demande nous avons fait quelques modifications sur les étapes car nous souhaitions ne pas avoir chaque jour à partir pour une nouvelle destination. Cela nous a permis de profiter pleinement de notre vie en camping qui était une première ! Voiture,...(...)

    Avatar de Laura ayant fait le voyage La Namibie sous les étoiles

    Laura,
    Partie le 24/08/2019
    Très satisfait

    Namibie, La Namibie sous les étoiles

    Nous partions avec un peu d'appréhensions dans un environnement peu connu. Nomade a su conseiller, accompagner et nous savions que tout était organisé. Une personne nous attendait à l'aéroport comme prévu et l'ensemble du séjour s'est déroulé comme indiqué. La Namibie est un pays incroyable. Chaque...(...)

    Avatar de Thierry ayant fait le voyage La Namibie sous les étoiles

    Thierry,
    Parti le 04/09/2022
    Très satisfait

    Namibie, La Namibie sous les étoiles

    Parfait , au delà de nos attentes Quel pays, quel road trip !! Merci a Hugo (notre contact francophone chez le loueur de 4x4)pour sa gentillesse et ses conseils Et surtout Merci a Laurie Elisa pour sa compétence et son sourire (téléphonique)!

    Avatar de Marie ayant fait le voyage La Namibie sous les étoiles

    Marie,
    Partie le 24/01/2021
    Très satisfait

    Namibie, La Namibie sous les étoiles

    Magnifique voyage en Namibie fait en janvier/février 2021. Très bon point pour l'organisation réalisée par Nomade, le voyage a été prévu en peu de temps et l'agent Nomade s'est montré très disponible et à l'ecoute de nos envies ! Durant le voyage nous avons pu compter sur notre contact namibien...(...)

    19 jours
    à partir de 2430€
    Je demande un devis
    Carte Namibie Autotour en 4x4 avec tente sur le toit