Destinations
Activités

Revenir aux voyages Alaska

Croisière en voilier à travers l'archipel Alexandre, au Sud de l'Alaska, une aventure sur les flots du mythique «Inside Passage»

13 jours à partir de 4999 €

Recevoir une alerte

  • Niveau : Tranquille Tranquille
    Envie de vous évader, de découvrir le monde à votre rythme, sans trop vous fatiguer ? Ces voyages qui combinent approche à pied (par tranche de 1 à 4h, pas forcément quotidiennes et en moyenne) et en véhicule sont faits pour vous. En quelques mots : des formules avec ou sans dénivelé (moins de 300 m), accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.
  • À partir de 12 ans
  • En bateau
  • Découverte

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Ajouter à ma sélection
  • Code CAN22

Vous aimerez...

  • Naviguer dans les « Narrows » et ses puissants courants
  • Contempler les immenses murs de glaces d’où se délitent d'énormes blocs de glace
  • Observer une faune exceptionnelle composée de baleines, orques, otaries, ours…
  • Vous détendre dans les bains chauds de Warm Spring Bay
  • Parcourir un morceau du fameux Inside passage

Comparez et vous préfèrerez...

  • Bénéficier d'un tarif incluant la caisse de bord (Environ 350€ par personne)
  • Naviguer en petit groupe : maximum 6 passagers et 2 marins !
LEVEQUE Julien

Conseil du pro !

Emportez le récit de John Muir, écrit il y a deux siècles par un authentique aventurier géographe, qui deviendra le fondateur des parcs nationaux américains : « Voyage en Alaska » !

La traversée intérieure ou « Inside passage » est une route maritime reliant le Canada à l’Alaska, bordée d'une myriade d'îles et de fjords. Ce circuit vous fera découvrir sa partie nord ! Le sud-est de l'Alaska a été entièrement envahi par la glace durant le dernier « petit âge glaciaire » du XVIII ème siècle. Les glaciers déversent depuis des milliers d’icebergs dans l’océan pour offrir des spectacles incroyables. Par ailleurs, avec le recul des glaciers, la terre se colonise d’une fragile végétation et la faune s’installe doucement. Au fil de l’eau, entre les fjords et les îles, ce sont des colonies d'orques et de baleines à bosse, des loutres de mer, des lions de mer et des ours en quête de saumons qu’on peut observer ; car le bateau reste encore le seul moyen d’accès à ces territoires d’une nature quasiment vierge ! Lire la suite

  1. J1 et J2Ketchikan

    Départ de France. Vol en direction de Seattle ou Anchorage (Etats Unis) et nuit à l’hôtel près de l’aéroport. Vol le lendemain pour Ketchikan, porte d'entrée maritime de l'Alaska et attachante bourgade lacustre aux totems Tlingit. Transfert libre au port. Embarquement à bord du voilier Qilak. Mouillage à Ketchikan. Repas libres.

    • Expédition à bord du Qilak
      Expédition à bord du Qilak © QK. E.
    • Plan du Qilak
      Plan du Qilak © Joubert-Nivelt
      • Intérieur du Qilak
        Intérieur du Qilak © QK. E.
      • Intérieur du Qilak
        Intérieur du Qilak © QK. E.
      • Cabine du Qilak
        Cabine du Qilak © QK. E.
        • Intérieur du Qilak
          | Voir les photos
      • J3 et J4Les Ours d’Anan Creek

        Nous larguons les amarres pour rejoindre l’impressionnant observatoire des ours d'Anan Creek, dans la forêt de Tongass. Les ursidés, noirs et bruns, s'y retrouvent pour pêcher les saumons qui tentent de remonter les rivières. Mouillage à Anan Bay.

        Ours à Anan Creek - Alaska - États-Unis
        Ours à Anan Creek - Alaska - États-Unis © Betty Sederquist/stock.adobe.com
        • à bord
      • J5 Petersburg

        Nous naviguons pour rallier Petersburg, un village fondé en 1890 par une colonie norvégienne. Aujourd’hui c’est un des principaux ports de pêche de la région, malgré son accès difficile et limité aux bateaux de moins de 58 pieds. Magnifique vue sur les immenses sommets enneigés qui bordent la côte, en face et mouillage aux abords du village.

        • à bord
      • J6 Warm Spring Bay

        Nous rallions les sources chaude de Warm Spring Bay pour y prendre un bain réconforter et mouiller dans les parages.

        • à bord
      • J7 et J8Elfin Cove

        Navigation dans un dédale de défilés étroits aux puissants courants : les « Narrows », pour atteindre Elfin Cove, un village du bout du monde, au nord de l'île Chichagof. Une douzaine de famille de pêcheurs vivent ici toute l’année, dans de charmantes maisons sur pilotis au fond des criques. Mouillage à Elfin Cove.

        Elfin Cove - Alaska - États-Unis
        Elfin Cove - Alaska - États-Unis © Betty Sederquist/stock.adobe.com
        • à bord
      • J9 et J10Glacier Bay National Park

        Cabotage et balades au pied de quelques 16 glaciers qui occupent le parc national de Glacier Bay. Ils déversent dans les fjords une invraisemblable quantité d'icebergs qui raviront nos pupilles. Les paysages de cette immense vallée glaciaire sont absolument grandioses. Aujourd’hui en recul, ils laissent la place à une jeune végétation ; mais lors du dernier « petit âge glaciaire », leur avancée a contraint la nation Tiglit à fuir ses terres qu'elle avait peuplé depuis des siècles.

        Glacier - Glacier Bay - Alaska
        Glacier - Glacier Bay - Alaska © Randall/fotolia.com
      • J11 Juneau

        Mouillage et débarquement à Juneau, capitale de l'Alaska et mémoire vivante des pionniers de la ruée vers l'or. Quelques musées, « Saloons » et anciennes mines d'or témoignent de cet âge révolu. Dîner libre.

        Paysage près de Juneau - Alaska - États-Unis
        Paysage près de Juneau - Alaska - États-Unis © chaolik/stock.adobe.com
        • à bord
      • J12 France

        Transfert libre à l'aéroport et vol retour vers l'Europe, via Seattle ou Anchorage. Arrivée le lendemain. Repas libres (y compris le petit déjeuner).

        • à bord
      • J13

      • N.B. :

        Selon les départs, l'embarquement et le débarquement s'inversent et votre itinéraire avec !

        Les vols internationaux passent tous à l'aller et au retour par Seattle ou Anchorage, avec une nuit sur place à l'aller.

        L'itinéraire et le programme sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent être modifiés pour des raisons météorologiques ou tout autre événement inattendu. Sur place, le capitaine, garant de votre sécurité et seul juge de la situation, fera le maximum pour atténuer les effets de ces événements.

      Pour être averti de la mise en place d'une date de départ, créez-vous une alerte

      M'alerter si le voyage est programmé entre le

      et le

      Nbre de voyageurs

       

      Le prix comprend :

      • Tous les vols internationaux et nationaux au départ de l'Europe
      • L'encadrement par un capitaine francophone sur tout le parcours et les services de l’équipage
      • Tous les repas à bord du bateau, avec tout le matériel nécessaire pour
      • L'hébergement à l’hôtel et en cabine pendant la croisière, en chambre double
      • Les visites des sites et parcs indiquées dans le programme
      • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
      • Et en bonus chez Nomade Aventure : Pas de frais de dossier !

      Le prix ne comprend pas :

      • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement
      • Les frais de visa
      • Les transferts des ports aux aéroports
      • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
      • Les repas indiqués comme libres dans le programme
      • Les boissons et éventuels pourboires

      1 • Détails du voyage

      Niveau physique et préparation

      Bien qu'aucune condition physique spéciale ne soit requise, nous vous demandons simplement d'être suffisamment en forme pour monter et descendre aisément du bateau et pour marcher sur des terrains parfois glissants comme le sont souvent les roches en bord de mer. Il n'est pas nécessaire d'avoir une connaissance préalable de la voile, les débutants sont les bienvenus à la manœuvre.
      Les temps de navigation ont lieu principalement en journée pour profiter des observations et éviter la fatigue des traversées « nocturnes ». Les durées de navigation sont très variables et s’étendent de 4 à 8 heures. Les balades à terre se font principalement sur le rivage et le long des rivières, les forêts étant souvent denses et impraticables.

      On sera combien ?

      Le départ est garanti à partir d'un voyageur, et la capacité maximale du groupe est de 6 personnes.

      On dort où ?

      Le voilier dispose de 6 couchettes équipées de petits rangements.

      Pour vos nuits, vous devez emporter un sac de couchage, idéalement avec une (température confort d’au moins 10 °C ainsi qu’une taie d’oreiller.

      Le pont du voilier peut accueillir 10 personnes. Le salon permet de rester à l'abri durant la navigation tout en profitant du paysage, assis comme debout. Le carré est surélevé, offrant une vision panoramique, et 8 passagers peuvent s’y installer confortablement. L'isolation thermique comme phonique est renforcée, les panneaux de pont et les hublots sont munis de doubles parois transparentes. Le chauffage est assuré par un poêle à gazole Refleks équipé d'un aérotherme central. L'éclairage et l'aération sont partout généreux, les cabines disposent de rangements et de prises individuelles et une bibliothèque est à disposition.

      A table !

      Dorian, né à Valparaiso et fils de notre capitaine, vous accompagne en qualité de cuisinier et matelot. Ses expériences en cuisine sont multiples, il a notamment géré un restaurant de poissons-fruits de mer ! Une bonne dose de créativité et de bonne humeur relève toujours ses petits plats. La cuisine sera variée et le plus souvent fraîche. A noter cependant que nous ne pouvons pas assurer le service de menus spéciaux !
      Une participation de chacun sera appréciée pour la préparation et la vaisselle.

      Tous les repas, y compris les petits-déjeuners, des jours associés à vos vols, ainsi que le dernier dîner de la croisière sont laissés libres. Vous aurez la plupart du temps du choix pour les menus et restaurants.

      La toilette (et les toilettes)

      Deux cabinets de toilettes et une seule douche, avec eau chaude, sont à disposition.
      La gestion de l’eau douce pour la vaisselle et les douches permet de limiter les ravitaillements et de mouiller à l’écart de la civilisation, en pleine nature. Des lingettes et vaporisateurs sont bienvenus pour faire un brin de toilette quotidiennement.
      Des douches, chaudes, sont à disposition dans la plupart des ports et leur accès est payants (quelques dollars).

      Suivez le guide !

      Le skipper est le seul capitaine à bord et décide des manœuvres et trajectoires pour parcourir le programme tel qu’il est prévu, si les conditions le permettent.

      Un pro à vos côtés

      Didier Forest, géographe de formation, est breveté Capitaine 200 de la Marine Marchande et il est titulaire du Brevet d'Etat de Moniteur de Voile. Navigateur depuis 1984, il a vogué sur tous les océans et toutes latitudes, de l'Arctique à l'Antarctique, dont deux trans-pacifiques et plusieurs transatlantiques. "Qilak" est son deuxième voilier et il est assisté d'un marin polyvalent, responsable avec les participants de la « cambuse » pour toute la durée du voyage.
      Il saura vous faire partager sa passion de la mer et vous encadrer en toute sécurité tout au long du voyage.

      On se déplace comment sur place ?

      Qilak est un nom Inuit qui signifie « la voûte céleste ». Cette goélette en aluminium épais, de 16 mètres a été mise à l’eau en 1999 par l’architecte naval Michel Joubert, qui réalisa le passage du Nord-Ouest, du Groenland à l'Alaska, en 2010 en compagnie de l'explorateur polaire Janusz Kurbiel. Conçu comme un fifty d’expédition il peut ainsi naviguer dans les conditions les plus extrêmes, au moteur ou à la voile. Doté de 2 moteurs de 110 CV et de grands réservoirs, il bénéficie d’une importante autonomie.

      Toutes les sorties à terre se font généralement sans le skipper qui reste à bord du voilier. Des règles de sécurité doivent être observées car des ours peuvent roder : rester en groupe, toujours visible les uns aux autres, sur les sentiers balisés lorsqu’il y en a ; un répulsif contre les ours ainsi qu’une radio portable sont toujours à disposition, pour garder contact avec le skipper.

      Volez en bonne compagnie !

      Vous volerez sur des compagnies régulières : United Airlines, Air France, American Airlines , Delta Airlines, Condor.

      Nous sélectionnons systématiquement des compagnies agréées par la direction générale de l’Aviation civile ou répondant aux normes et agréments internationaux. Sont totalement exclues les compagnies aériennes figurant sur les listes noires de l’Aviation civile.

      Veillez à nous communiquer impérativement dès l’inscription les noms et prénoms figurant sur votre passeport, ainsi que votre date de naissance (et non pas votre prénom d’usage ou nom d’épouse si votre passeport ne les mentionnent pas). En cas d’erreur, vous ne pourriez pas embarquer et des frais pourraient être appliqués par la compagnie.

      Avant votre départ, nous vous recommandons de vous enregistrer en ligne sur le site de la compagnie aérienne, lorsque ce service est disponible, pour faire face à la grande fréquentation des aéroports. Cela minimisera votre temps d’attente, puisqu’une fois arrivé à l’aéroport, vous n’aurez qu’à rejoindre une borne pour imprimer votre carte d’embarquement, ou vous rendre directement au dépôt des bagages si vous l’avez déjà imprimée.

      Vous pourrez ainsi souscrire directement aux services proposés par la compagnie, notamment celui de choisir votre emplacement dans l’avion.
      Pour vous enregistrer, rendez-vous sur le site web de la compagnie aérienne, muni de votre « E-ticket », sur lequel figure votre numéro de réservation, nécessaire pour l’enregistrement. Vous pouvez prendre contact avec votre conseiller pour de plus amples informations.

      On se donne RDV où ?

      Les transferts depuis et vers les aéroports, ne sont pas inclus. L’hôtel pour votre première nuit se trouve à proximité de l’aéroport de Seattle ou Anchorage. Il vous sera communiqué avec votre convocation et vous devrez alors le rejoindre par vos propres moyens (de préférence en taxi, compter 30 à 40 $), tandis que pour en repartir, des navettes aéroport sont à disposition, ces renseignements pourront vous être donnés à la réception de l'hôtel. De même pour l'arrivée à Ketchikan, vous devrez rejoindre le port par vous même. Pour rejoindre le bateau, vous devrez vous présenter au bureau du port et demander le ponton auquel est attaché le voilier Qilak.
      A l'issue de la croisière, pour votre trajet retour vers l’aéroport de Juneau depuis le port, le skipper pourra évidement vous aider, ainsi que la capitainerie

      Esprit du voyage

      Un voyage en voilier implique de vivre confiné dans un espace restreint. Il faut donc accepter cette promiscuité et les contraintes imposées par le voilier et notamment le peu d’espace pour ranger ses affaires, la vie en collectivité et la gestion de l’eau douce pour la vaisselle et les douches.
      Aussi, la réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide et de convivialité, mêlé à un esprit de curiosité et le respect des traditions locales.

      2 • Budget

      Le prix comprend :

    • Tous les vols internationaux et nationaux au départ de l'Europe
    • L'encadrement par un capitaine francophone sur tout le parcours et les services de l’équipage
    • Tous les repas à bord du bateau, avec tout le matériel nécessaire pour
    • L'hébergement à l’hôtel et en cabine pendant la croisière, en chambre double
    • Les visites des sites et parcs indiquées dans le programme
    • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
    • Et en bonus chez Nomade Aventure : Pas de frais de dossier !
    • Le prix ne comprend pas :

    • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement
    • Les frais de visa
    • Les transferts des ports aux aéroports
    • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
    • Les repas indiqués comme libres dans le programme
    • Les boissons et éventuels pourboires
    • Frais d’annulation

      Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

      La clause 11.3 de nos conditions particulières de vente est applicable à ce voyage

      11.3 Cas particulier des voyages accompagnés par une personnalité.
      Pour certains voyages, l’accompagnateur (chef d’expédition, intervenant, conférencier…) est nommément désigné dans le descriptif du voyage sur le site internet de Nomade Aventure : il s’agit notamment de ceux proposés en partenariat avec la Société des Explorateurs Français et accompagnés par l’un de ses membres, ou de ceux guidés par l’aventurier Evrard Wendenbaum. Sans la présence de cet accompagnateur, ces voyages ne sont généralement pas réalisables, ou ne sauraient, la plupart du temps, posséder le même attrait. Aussi, si par extraordinaire cet accompagnateur était empêché de prendre part au voyage en raison, notamment, d’un cas de force majeure, nous pourrions : soit soumettre à l’ensemble des participants la proposition d’un accompagnateur de substitution et, s’il est agréé par tous, maintenir le voyage ; soit annuler le voyage, et proposer à chaque inscrit le choix entre, d’une part un voyage de substitution avec ajustement éventuel du prix (complément à acquitter ou remboursement du trop-perçu), d’autre part l’annulation pure et simple de l’inscription avec remboursement immédiat des sommes versées. Cette situation exceptionnelle ne saurait en revanche donner lieu au versement de toute autre indemnité.

      Budget sur place

      Pour vos repas libres, comptez environ 15 à 20 $US pour un plat copieux, la moitié pour un petit déjeuner.

      Pourboires

      Le versement d’un pourboire ou d’une gratification reste soumis à votre libre appréciation !
      Sachez néanmoins que ces gratifications sont très appréciées des équipes locales, qui y voient un signe de remerciement pour un travail bien accompli. Aussi, nous vous recommandons un montant autour de 2 à 3 USD par jour et par participant pour votre guide principal, la moitié pour un chauffeur ou un cuisinier, si vous êtes satisfaits de leurs prestations.
      En Amérique du Nord, tous les prix affichés s'entendent SANS TAXE. Celles-ci s'ajoutent au moment de payer et varient selon l'État, le comté, la ville et le type d'achat.

      3 • Assurances

      Pourquoi souscrire une assurance ?

    • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
      Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
    • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
      Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
    • Parce qu’on assure !
      Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

      Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
      Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

      Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
      Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
    • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
    • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
    • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

      Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


      Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

      Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
      Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

      Last but not least…
      En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

      Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
    • Quel contrat choisir ?

    • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
      Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

    • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
      Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
    • 4 • Equipement

      Petit équipement personnel

      • Lunettes de soleil
      • Gourde isotherme (1 L min.)
      • Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
      • Crème solaire haute protection
      • Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
      • Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
      • Papier de toilette (biodégradable si possible)
      • Serviette de toilette à séchage rapide
      • Protections auditives anti-bruit
      • Adaptateur de prise électrique
      • Un bloc-notes
      • Une paire de jumelles
      • Produits anti-moustique et si possible voilette anti moustiques sur la tête
      • Quelques sacs plastiques etanches et resistants pour protéger vos affaires.
      • Une aiguille et du fil.

      Pharmacie personnelle

      Faites-vous une pharmacie personnelle ! Celle-ci doit contenir vos médicaments usuels auxquels vous ajouterez :
      • Vitamine C ou polyvitamine
      • Médicaments contre la douleur: aspirine ou équivalent
      • Anti-diarrhéique (type Imodium…)
      • Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
      • Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
      (sur prescription médicale)
      • Pommade anti-inflammatoire
      • Collyre (poussière, ophtalmie)
      • Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)
      • Bande adhésive élastique (Elastoplast)
      • Jeu de pansements adhésifs
      • Compresses désinfectantes
      • Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
      • Traitement pour rhume et maux de gorge
      • Crème type Biafine pour les brûlures

      On prend quels bagages ?

      Nous vous recommandons de prendre un bagage principal et un bagage à main pour le quotidien :

      . Bagage principal : un sac de voyage souple ou un sac à dos est nécessaire.
      C’est le sac qui voyage dans la soute de l’avion. Pendant le voyage, il contient les affaires que vous n’utilisez pas pendant la journée.

      . Bagage à main : un petit sac à dos de randonnée est indispensable. Pendant le voyage, ce sac contiendra les affaires que vous porterez pour les balades en journée : gourde, appareil photo, etc.
      C'est le sac que vous emportez avec vous dans la cabine de l'avion. Il peut être utile d´avoir avec soi de quoi "survivre" pendant quelques jours à l´arrivée, au cas où le bagage en soute s'égare : chaussures de marche, nécessaire de toilette, médicaments et quelques vêtements de rechange.

      Le poids autorisé est de 18 à 23 kg maximum par personne pour le bagage en soute, selon les compagnies aériennes. Cette information sera indiquée sur vos billets d’avion lors de l'envoi de la convocation.
      Notez que le service de bagage en soute tend à devenir une option payante par la plupart des compagnies aériennes, pour les vols nationaux comme internationaux et que cette tendance sera bientôt la norme. Nous privilégions encore des vols incluant cette prestation lorsque cela est possible, votre conseiller vous préviendra dans le cas inverse.

      Nous vous invitons à voyager le plus léger possible : outre l’aspect pratique évident lors de votre voyage, c’est également un moyen efficace de réduire son empreinte carbone. Moins de poids dans l’avion, c’est moins de kérosène dégagé et tous les kilos comptent ! Évitez donc tout le superflu, privilégiez des vêtements adaptés à la saison, optez pour une trousse de toilette légère avec des produits solides ou « tout en un », préférez un support électronique pour vos lectures. Faites le pour vous, pour nous et pour la planète !


      Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac allant en soute.

      Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
      Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

      Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
      - Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).

      On met quoi dans la valise ?

      • Des sous-vêtements thermiques, haut et bas
      • Des polaires et/ou doudoune.
      • Une veste imperméable et respirante type Goretex
      • Un pantalon de montagne
      • Un surpantalon étanche
      • Un bonnet ou une cagoule
      • Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil
      • Une paire de gants chauds

      A noter par ailleurs que, exception faite éventuellement des sous-vêtements, il ne sera pas possible de laver vos vêtements en cours de route. Nous vous conseillons donc de prévoir un change suffisant, sans oublier que vous êtes à bord d’un bateau et que les rangements ne sont pas extensibles !

      Chaussures :
      • Des bottes en caoutchouc
      • Des chaussures de randonnée légères
      • Une paire de chaussons, pour l’intérieur du bateau.

      5 • Formalités et santé

      Formalités

      Passeport

      Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». La France, la Belgique et la Suisse sont membres du Six-Month Club : pour voyager aux Etats-Unis, il suffit que le passeport dont disposent leurs ressortissants soit valide pour la durée du séjour. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis). MINEURS NON ACCOMPAGNES La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise. ESTA Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage) à leur nom et prénom tels qu'ils sont mentionnés sur les billets d'avion. Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur). Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). Depuis le 20 décembre 2016, les voyageurs sont invités à indiquer dans le formulaire de demande leurs noms d'utilisateurs des réseaux sociaux ; l'administration américaine justifie cette requête, à laquelle il n'est pas, pour le moment, obligatoire de répondre, par des raisons de sécurité. L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande. PASSEPORT D'URGENCE (France) Les détenteurs d’un passeport d’urgence devront obligatoirement faire une demande de visa auprès du consulat américain à Paris, quelle que soit la raison de leur voyage. Vous retrouverez cette rubrique sur le site de l'ambassade des Etats-Unis à Paris : http://french.france.usembassy.gov/niv-exemption.html (rubrique « Visas », puis « Séjour temporaire », puis « Programme d'exemption de visa »). En tout état de cause, les délais nécessaires à l'obtention d'un visa américain sont peu compatibles avec une procédure d'urgence. ENTREE AUX ETATS-UNIS A l’arrivée, les services de l´immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps... Il est à noter que de nombreux aéroports américains sont désormais équipés de bornes formalités automatisées, qui permettent d'accélérer notablement le mouvement (pourvu que les officiers de l'immigration en autorisent l'accès). Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire (en cas de transit par un aéroport canadien, celui-ci sera considéré comme point d'entrée aux Etats-Unis et la procédure suivante devra être respectée). Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale. Les voyageurs souhaitant verrouiller leurs bagages de soute le feront avec un système TSA (Transportation Security Administration), qui en permet l'ouverture éventuelle sans forçage par les douanes américaines. Si vous entrez aux Etats-Unis par voie terrestre, même pour une simple excursion, vous devrez remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (tarif mars 2015 - en dollars américains uniquement) et présenter les passeports mentionnés ci-dessus. VOYAGEURS EFFECTUANT UN TRANSIT AERIEN PAR LE CANADA Depuis le 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens. L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime. Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille. APPAREILS ELECTRONIQUES De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. PERMIS DE CONDUIRE Pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

      Visa

      La France, la Belgique et la Suisse relèvent du Programme d’exemption de visa. Les ressortissants français, belges ou suisses n’ont donc, en principe, pas besoin de visa pour se rendre aux Etats-Unis dès lors qu'ils disposent du passeport requis (voir rubrique « passeport »). En revanche, toute personne dont le voyage requiert (voir ci-après, par exemple) l’obtention d’un visa devra se rendre elle-même au consulat des Etats-Unis, à Paris pour les Français. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

      Formalités spécifiques

      Le formulaire ESTA est obligatoire pour voyager aux Etats Unis. Vous pouvez le faire à l’adresse suivante : https://esta.cbp.dhs.gov

      Vaccins obligatoires

      Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

      Vaccins conseillés

      Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage.

      6 • Le pays

      Climat

      On imagine souvent qu’un voyage en voilier dans le Grand Nord ressemble à une plongée dans le froid intense. Une idée qui se révèle fausse lorsqu’on longe la côte du Pacifique, grace au Kuro Shivo, un courant marin chaud. Bien que le temps soit changeant tout au long de l’année, les pluies sont surtout hivernales. La navigation en été est généralement très agréable, avec une température de 15 à 25 °C en Colombie-Britannique et davantage d’épisodes de pluie qu’en Alaska, où la température peut varier entre 12 et 25 °C, sauf à proximité immédiate des glaciers, avec une alternance de longues périodes ensoleillées et de temps couvert avec parfois du brouillard sur certaines zones.

      Télécommunications

      Pour appeler en Amérique du Nord depuis la France, composer 00 + 1 + indicatif de la ville + numéro de votre correspondant.
      Pour appeler la France depuis l’étranger, composer 00 + 33 + numéro de votre correspondant (sans le 0 initial).
      Couverture GSM
      Le relais aux Etats-Unis est bon. Renseignez vous directement auprès de votre opérateur.

      Notez qu’il n’y a ni réseau, ni téléphone satellite a bord du bateau pour communiquer ; seuls la radio du bateau permet de communiquer avec les continent pour les urgences ou affaires maritimes.

      Electricité

      Courant 220 et 12 volts à bord.

      7 • Tourisme responsable

      Charte éthique du voyageur

    • Charte éthique du voyageur
      Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

      Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
    • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
    • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
    • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
    • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

      Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
    • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
    • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
    • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
    • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

      Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
    • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
    • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
    • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
    • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

      Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
    • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

    • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

      L’esprit ATR
      Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

      La labellisation
      Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

      Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
      Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
    • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
    • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
    • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
    • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
    • informer de façon transparente et sincère ;
    • s’engager en matière de compensation CO2.

      Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

      Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

      Et vous, que pouvez-vous faire ?

      Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

      Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

    • Carte ÉTATS-UNIS Croisière Alaska