Destinations
Activités

Revenir aux voyages Italie

Road Trip dans les Dolomites en Van, une virée du Puez-Odle aux Cinque Torri, via les plus beaux lacs glaciaires et reliefs alpins

12 jours à partir de 849 €

Je demande un devis

  • Niveau : Dynamique Dynamique
    Vous êtes un marcheur occasionnel ? Ici les randonnées sont plus longues (4 à 5h en moyenne par jour), avec des dénivelés plus prononcés (300 à 500 m), sur terrain accessible et peu accidenté, exigeant un engagement physique supérieur, sans pour autant mettre de côté le charme des rencontres et les sites incontournables du pays. Sur quelques étapes, climat capricieux et isolement peuvent soudainement s’imposer. Ce niveau requiert une bonne condition physique. A vous de voir s'il vous faut sortir short et baskets quelques semaines avant le départ afin de peaufiner votre préparation.
  • Autotour
  • En van aménagé

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Nouveau
  • Ajouter à ma sélection
  • Code ITA101L

Vous aimerez...

  • Visiter les Dolomites en Van au gré des superbes routes panoramiques
  • Randonner dans les alpages du Val di Funes et autour des pics du Seceda ou de Tre Cime
  • Admirer les lacs glaciaires de Braies ou du Sorapis, aux eaux translucides
  • Faire un saut dans le temps au cœur des massifs de Cinque Torri et Lagazuoi
  • Ne jamais vous perdre, tant au volant qu’à pied, et profiter de notre sélection des plus beaux spots de camping sauvage grâce à notre application MyNomade.

Comparez et vous préfèrerez...

    ...partir avec notre application MyNomade pour bénéficier de bons plans où passer la nuit, réserver des activités, ou suivre nos randonnées balisées. Plus d'infos...
DESFORGES Amandine

Conseil du pro !

Le Musée Lumen : perché au sommet du Mont Kronplatz, à 2275m d'altitude, cet ancien local de remontées mécaniques a été réhabilité en 2018 en un espace design dédié à la photographie de montagne. Un vrai coup de cœur !

Amoureux des sommets, les Dolomites sont pour vous ! Peut-on les décrire sans utiliser tous les superlatifs possibles ? "Plus belle architecture naturelle du monde" d'après Le Corbusier, "symbole parfait de la quiétude suprême" pour Dino Buzzati... Ces montagnes du Sud-Tyrol, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2009, s'inscrivent parmi les plus majestueuses d'Europe.

Votre road trip dans les Dolomites en van vous mènera de vallées encaissées en belvédères panoramiques, de lacs bleutés en alpages. Et vous serez tout autant charmés par la gastronomie locale et la convivialité des tyroliens, aussi plaisantes dans les villages colorés que dans les chalets fleuris d'altitude.
De Bolzano, l'aventure commence par le pittoresque Val di Funes, avant de rejoindre les pics affutés du Parc National de Puez-Odle et du massif du Sella. Marcheurs, à vos bâtons ! Les Seceda et Piz Boè vous réservent de superbes ascensions. Plus loin, se succèdent des lacs plus beaux les uns que les autres. Braies, Landro, Dobbiaco, Misurina ? Tous sont sur la route ! Vous aurez plaisir à faire étape dans ces lieux enchanteurs, sublimes miroirs des reliefs environnants. Votre épopée montagnarde se poursuit par deux emblématiques randonnées vers les tours crénelées de Tre Cime et Cinque Torri, avec un passage par la station de Cortina d'Ampezzo. Dernière pépite pour finir votre road trip en beauté : le lac Di Carezza et ses eaux limpides vert émeraude. C'était dit-on l'un des préférés de l'impératrice Sissi...

Alors, motivés ? Andiamo !
Lire la suite

  1. J1 Bolzano, porte des Dolomites

    Prise en charge de votre véhicule chez le loueur, à Milan ou Venise, et briefing complet sur le matériel de camping mis à disposition et sur les aspects techniques de votre van. A vous la belle vie !

    En route pour Bolzano, jolie petite capitale du Sud-Tyrol, et porte d’entrée des Dolomites. Architecture tyrolienne, échoppes animées, il règne ici une ambiance chaleureuse et accueillante. Ne soyez pas surpris d'entendre parler l'italien, l'allemand et surtout le ladin, un dialecte local ! L'histoire est dense dans la région. D'abord autrichien, puis convoité par l'empire austro-hongrois durant la Première Guerre mondiale, ce territoire a finalement été annexé à l'Italie. Le brassage culturel s'est donc fait naturellement et se retrouve partout : sur les panneaux routiers bilingues, dans les ornements des façades colorées, dans l'assiette où speck fumé et choucroute se côtoient, et dans le verre, aisément rempli de bière ou de grappa !

    Question ravitaillement, Bolzano compte trois marchés paysans par semaine sur différentes places de la ville (en matinée les mardi, vendredi et samedi). Pain rustique, fruits et légumes, charcuterie et fromages de montagne, strudels aux pommes... En provenance directe des producteurs locaux !

    Pour vos nuits, libre à vous de choisir votre lieu de résidence dans notre application MyNomade. Camping, parking de montagne ou chez l'habitant, il y en a pour tous les goûts ! Pour cette première nuit, on vous recommande le petit camping du quartier de San Maurizio, situé à 5km du cœur de ville, et aux jolies vues sur les montagnes environnantes.

    • en van
  2. J2 Grande vadrouille dans le Val di Funes

    Ce matin, direction le Val di Funes.

    Une belle escale géologique vous attend en chemin : les cheminées de fées dites « piramidi di terra » de Soprabolzano et Renon. Ces cônes acérés comptent parmi les plus hauts d'Europe. Le spot le plus touristique depuis Soprabolzano est également assez ludique : on emprunte les télécabines de la station de Renon et le petit tramway jusqu'au départ du sentier pédestre balisé. Pour être tranquille, arrivez tôt ! Pour les amateurs de marche, plus au calme, on préfère le chemin plus confidentiel partant du village de Renon, traversant une pommeraie et une forêt ombragée. Les plateformes en bois offrent de beaux points de vue d'observation.

    Plus loin, le Val di Funes est l'un des plus pittoresques panoramas des Dolomites. La route zigzague entre collines boisées et verts pâturages de montagne jusqu'au petit village de Santa Maddalena. Ici, les stars ultra photogéniques sont les deux églises qui trônent dans la vallée. La première, médiévale et toute simple, est au cœur du village ; la seconde, San Giovanni in Ranui, pose fièrement au milieu des champs, dans un style baroque tyrolien. Garez votre van à bonne distance et baladez-vous à pied pour mieux profiter des lieux !

    Envie de randonner quelques heures ? Suivez le guide : le Adolf Munkel Trail est une superbe boucle à ne pas manquer (9km ; 3h00 ; dénivelés +/- 350m). Accessible à tous, elle vous mène de forêts de mélèzes en alpages sous l’impressionnante face nord du massif de l’Odle. Au refuge de Geisler, les transats en rondins de bois vous attendent pour la sieste !

    Pour la nuit, Nomade aime séjourner à la ferme chez Gletscher Hans, à 10 minutes de Santa Maddalena. Accueil chaleureux et produits de la ferme à la vente !

    En camper van dans les Dolomites - Italie
    En camper van dans les Dolomites - Italie © /stock.adobe.com
    • en van
  3. J3 et J4Sommets & Alpages : Parc National du Puez-Odle & Massif du Sella

    Pour les journées suivantes, cap sur deux massifs incontournables des Dolomites !

    Dans le Val Gardena, depuis la petite ville d'Ortisei aux clochers et façades typiquement baroques, vous pourrez accéder au sublime parc national du Puez-Odle, inscrit en 2009 au patrimoine mondial de l'Unesco. D'innombrables sentiers de tous niveaux cheminent dans ces reliefs et alpages parmi les plus hauts d'Europe. Et pour tous, les remontées mécaniques simplifient les accès d'altitude. Pour le must, ne passez pas à côté de l'emblématique randonnée vers le Seceda ! Ce sommet, connu pour sa forme de vague figée dans la pierre, est beau à couper le souffle.

    La route panoramique à lacets, vers le mythique col du Pordoi, est grandiose ! Vous entrez dans le massif du Sella, véritable monde minéral de crêtes ciselées. Là encore, côté marche, on a l'embarras du choix ! L’ascension vers le Sass Pordoi est technique mais superbe. Les plus motivés pourront se mesurer au Piz Boè, culminant à 3152m. Au menu : parois vertigineuses, gradins rocheux, pierre blanche et vues imprenables sur la Marmolada, plus grand glacier des Dolomites !

    Et partout, la flore de montagne parsème les prairies : edelweiss, ancolies, œillet des Alpes, et gentiane des Dolomites. Allez, on respire !

    Pour dormir, on aime s'installer en dehors des stations. En remontant la SS243 vers Corvara in Badia, vous trouverez un petit parking isolé, point de départ des sentiers de via ferrata.
    Et si vous avez le temps, rejoignez directement l'un des parkings du lac di Braies (étape suivante). En fin de journée, la lumière est sublime et les lieux sont déserts !

    Le col Pordoi dans les Dolomites - Italie
    Le col Pordoi dans les Dolomites - Italie © Sergey/stock.adobe.com
    • en van
  4. J5 et J6La route des lacs : Braies, Landro, Dobbiaco, Misurina & Antorno

    Après ces randonnées bien dénivelées, place à deux jours de détente ! On lève le pied et on prend son temps autour des sublimes lacs des Dolomites, aux eaux limpides et scintillantes.

    On commence par le Lac di Braies ou Pragser Wildsee, au pied du Croda del Becco, en plein cœur du Parc Naturel de Fanes-Sennes-Braies. Pour éviter la foule, il faut y arriver tôt le matin ! L'étape est un must, et vaut largement le détour tant les lieux sont séduisants. Imaginez la carte postale : une cabane sur pilotis, un chapelet de jolies barques rouges, d'immenses mélèzes et des eaux bleu turquoise cerclées de montagnes... Sans doute l'un des plus beaux paysages du Tyrol italien. Le tour du lac se fait en 1h par un chemin accessible à tous.

    Plus loin, se déploie le grand lac di Dobbiaco, paisible avec sa forêt de sapins et sa plage de sable fin. Vous pouvez en faire le tour à pied, ou bien vous aventurer en pédalo sur ses eaux d'un vert cristallin.

    En continuant votre route, plein sud, vous ne manquerez pas de faire halte au lac di Landro, petit bijou d'un bleu intense, posé dans l'alignement d'un superbe V formé par la vallée du même nom. Amis randonneurs et grimpeurs, faites-vous plaisir, le site est superbe !

    Autre spot en chemin, le lac di Misurina, bordé de résineux d'un vert intense qui se mêle au bleu profond de l'eau. Préférez la rive opposée à celle du grand hôtel, poules d'eau et canards barbotent tranquillement tandis que les vaches paissent au son des cloches. S'il fait beau, c'est un vrai miroir dans lequel se réfléchissent les massifs alentours, tels que le Sorapis ou encore les Tre Cime di Lavaredo, superbement effilées.

    Et pour finir, le lac di Antorno ! Cette étendue d'eau, toute mignonne avec son petit pont de bois, est d'une quiétude absolue. Et pour le côté pratique, on est directement sur la route menant aux Tre Cime, vous pourrez donc y stationner la veille de votre randonnée.

    Nuit en camper van dans les Dolomites - Italie
    Nuit en camper van dans les Dolomites - Italie © Pawe/stock.adobe.com
    • en van
  5. J7 et J8Pics acérés de Tre Cime di Lavaredo & Lac bleuté di Sorapis

    Prêts à retrouver dénivelés et sommets ? En marche pour deux des plus beaux symboles des Dolomites !

    Première pépite : les Tre Cime di Lavaredo, qui culminent à plus de 2 900 m d'altitude. Ces trois géantes de pierre, aussi verticales qu'imposantes, se découpent dans le paysage de façon spectaculaire. Tôt le matin ou en fin d'après-midi, les pics se parent de sublimes teintes rose orangées, magique !
    Via ferrata, escalade, et randonnée sont les principales activités du massif. Envie d'une nuit sous les étoiles ? Sachez que les bivouacs sont autorisés dans le parc naturel. Alors assurez-vous d'une excellente météo, prévoyez sérieusement l'équipement de rigueur, et vous vivrez certainement l'un de vos meilleurs moments dans les Dolomites.

    Autre coup de cœur absolu : le lac di Sorapis, accessible depuis le Passo Tre Croci. Là encore, veillez à arriver tôt pour randonner tranquillement et profiter de la magie des lieux. Un sentier aménagé permet d'y accéder en deux heures de grimpette. Sur la seconde moitié, attention aux à-pic ! Quelques tronçons, à flanc de falaise, sont assez vertigineux, mais rien d'insurmontable grâce aux câbles d'acier et aux échelles métalliques. Le jeu en vaut la chandelle : le panorama est à couper le souffle ! Dans un écrin de pics grandioses, le bleu laiteux des eaux du lac est juste incroyable.

    Pour vos nuits, camping sauvage ou parkings de montagne sont à votre disposition. Besoin d'inspiration ? Un joli spot en bord de rivière, non loin du point de départ pour le lac di Sorapis, vous offrira le gîte en pleine nature.

    Glacier Marmolada et Lago di Fedaia - Dolomites - Italie
    Glacier Marmolada et Lago di Fedaia - Dolomites - Italie © nadianb/stock.adobe.com
    • en van
  6. J9 à J11Cortina d'Ampezzo, Cinque Torri & Lagazuoi, Canazei

    Cap plein ouest vers la station huppée de Cortina d'Ampezzo. Elle fut hôte des Jeux Olympiques d'Hiver de 1956 et les accueillera de nouveau en 2026. Disposant de nombreux commerces, la ville est un passage obligé pour se ravitailler en vivres et en carburant. Un coup d'œil rapide aux boutiques de luxe et bars à champagne, une dégustation des fameux casunziei, raviolis farcis de navet ou pommes de terre, et on file retrouver nos montagnes !

    Non loin se dressent dans le paysage d'impressionnants colosses de pierre, les Cinque Torri. Fameux spots d'escalade et de randonnée, ces formations géologiques forment également un véritable musée à ciel ouvert. Les lieux connurent en effet, pendant la Première Guerre Mondiale, de violents affrontements entre troupes italiennes et austro-hongroises. Aujourd'hui, un sentier pédagogique chemine entre tranchées et abris de guerre, rendant hommage à ces événements militaires tragiques. Une ambiance singulière dans un environnement grandiose.

    Autre sommet de la ligne de front durant la Grande Guerre, le Lagazuoi et ses parois abruptes creusées de galeries militaires. Sortez les lampes frontales et attention la tête, les boyaux sont parfois bas de plafond ! Les chemins qui sillonnent le massif sont ponctués d'anciens vestiges militaires restaurés, tels que postes d'observation, tranchées, cabanes à flanc de falaise... Et tout autour de vous, s'étend un panorama splendide sur les Dolomites.

    Plus à l'ouest sur votre route, trône paisiblement Canazei, capitale pittoresque du Val di Fassa. On y retrouve l'architecture typique du Tyrol italien, avec ses chalets sculptés aux balcons fleuris, ses maisons aux façades joliment colorées et le clocher à bulbe de son église. Envie d'un peu d'adrénaline ? Sortez les mousquetons et initiez-vous à la via ferrata ! Vous pourrez vous rapprocher de notre partenaire local via l'application pour une expérience guidée par un professionnel.

    Randonnée dans les Dolomites
    Randonnée dans les Dolomites © matusciac/stock.adobe.com
    • en van
  7. J12 Lac di Carezza & fin de voyage

    Il est bientôt temps de fermer la boucle de votre road trip dans les Dolomites.

    Une dernière pépite pour clore en beauté cette aventure ? En route pour le Lac di Carezza ou Karersee, petit joyau que l'impératrice Sissi comptait dit-on parmi ses préférés... Et on comprend pourquoi ! Les cimes des sapins et les montagnes dentelées environnantes se reflètent superbement dans ses eaux d'un bleu vert translucide. Qu'il fasse beau ou gris, la lumière et les nuances émeraude sont sublimes. Prenez le temps de faire le tour du lac pour profiter encore de cette magie !

    Avant de rendre votre van chez le loueur, n'oubliez pas de faire un brin de ménage, et si vous voulez prolonger votre voyage, interrogez-nous ! La Toscane et les Cinque Terre ne sont pas si loin...

    Lac de Carezza - Dolomites - Italie
    Lac de Carezza - Dolomites - Italie © AnneSophie/stock.adobe.com
  8. N.B. :

    Nomade Aventure n’a jamais aussi bien porté son nom que depuis qu’il propose des voyages en campervan ! Inspiré des combis tout droit sortis des 70’s et du vent de liberté qu’ils ont soufflé sur le monde, nous avons pensé « qu’à cela ne tienne ! ». Le campervan se trouve être en osmose parfaite avec nos valeurs, nos idées, et notre conception du voyage. Dans le mille ! Libre, à la conquête de grands espaces, baroudeur… Le tout sur les plus belles routes du monde.

Le prix comprend :

  • La location de votre véhicule, avec les assurances de base et un forfait de 100 km / jour minimum inclus
  • L’équipement de votre véhicule : frigo, réservoir d’eau, évier, matériel nécessaire à la préparation des repas (plaque de cuisson et kit de cuisine), table intérieure, couchage, chauffage stationnaire, câble de raccordement électrique
  • Un pack literie (couette, oreillers avec housses)
  • L’application MyNomade : vous y trouverez votre programme et itinéraire déployé sur un GPS ainsi que tous les documents utiles à votre voyage et surtout nos meilleures adresses (randonnées, restaurants, monuments, agrotourisme, activités outdoor, campings sauvages et chez l’habitant...).Un véritable et précieux compagnon de voyage !
  • Une assistance francophone 24h/24 durant votre voyage
  • L'absorption à 100% des émissions CO2 générées par vos prestations terrestres

Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement
  • Les visites et activités suggérées ou indiquées comme optionnelles
  • Le carburant pour votre véhicule
  • Les transferts entre l'aéroport et le lieu de prise en charge de votre véhicule
  • Tous les repas, boissons et dépenses personnelles
  • Les équipements du véhicule en option : toilettes sèches, barbecue, siège-enfant et rehausseur…

Prix avec aérien

Le prix indiqué varie selon la saison et correspond au tarif par personne, sur la base d’un véhicule avec deux personnes à son bord.

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Nous vous recommandons d’anticiper votre road trip en repérant en amont dans votre carnet de voyage les lieux que vous souhaitez découvrir ainsi que les coins ou adresses que vous convoitez pour dormir.
Pointez la randonnée exceptionnelle à ne pas manquer, le producteur local réputé, les visites dont vous rêvez et les activités qui vous passionnent : canoë, escalade, vélo, VTT, canyoning, parapente… Prévoyez également des pauses pour vous reposer à l’ombre d’une forêt ou sur une plage. Ne sous-estimez pas la durée des trajets, d’autant qu’on privilégie souvent les petites routes de campagne, qui peuvent être sinueuses et traversées par un tracteur ou un troupeau de vaches…tout ce qui fait le charme d’un voyage en campervan.

On dort où ?

Votre véhicule est équipé de couchage(s) afin de pouvoir dormir confortablement à l’intérieur, c’est l’atout principal d’un voyage en campervan. À l’arrière ou dans un toit escamotable, vous bénéficierez d’un sommier et d’un matelas. Dans la plupart des cas, la banquette peut se convertir en lit, sur lequel on glisse un surmatelas. Des stores permettent d’occulter la lumière. Aussi, votre véhicule est fourni avec une literie complète : couette, housse de couette, draps housse, alèse, oreillers…

Pour trouver un coin sympa où poser votre campervan et y passer la nuit, vous pourrez consulter notre application mobile MyNomade qui référence de nombreuses adresses : emplacements de camping sauvage, campings chez l’habitant, petits campings familiaux, aires de camping-car...

Vous pourrez ainsi dormir …
> En pleine nature : un voyage en campervan offre des occasions de bivouac dans des cadres naturels grandioses (face à la mer, au pied des montagnes, au cœur des vallées ou des vignobles), isolés, tranquilles et différents chaque soir… autant de souvenirs inoubliables ; un espace entre deux arbres, des buissons ou des dunes est parfois plus apprécié (lorsqu’il y a du vent, la canicule ou un peu de monde), la mobilité du van vous permettant de vous adapter très facilement. Ces lieux étant gratuits, cela implique un peu d’organisation et d’être totalement autonome : pas de sanitaires, pas de réseau électrique, ni parfois téléphonique…
En s’installant, loin de la foule, avant la tombée de la nuit avec tout le nécessaire dans son véhicule, dans des lieux coupés du reste du monde, c’est l’aventure et la liberté retrouvée… une expérience à ne pas manquer !

> Au camping : c’est la solution la plus simple, la plus sécure et la plus confortable pour profiter des services et de toutes les commodités : douche et toilettes, accès à l'eau potable, à l'électricité, épicerie, restauration et parfois piscine. Si la promiscuité et le voisinage peuvent parfois être dérangeants, cela vous incitera à rencontrer de nouvelles têtes avec qui discuter, échanger, prendre l’apéritif, jouer aux cartes. Ce type d’hébergement reste très pratique, notamment dans les zones où le camping sauvage est interdit ou limité.

> Chez l’habitant : le glamping, contraction de « garden » et « camping » est une option peu connue mais possible, y compris en France, avec notre partenaire Home Camper. Vous pourrez ainsi trouver des particuliers qui mettent à disposition un bout de leur terrain, des toilettes, une douche, et parfois même un coin repas. Dans une ambiance souvent intimiste et conviviale, un environnement souvent bien entretenu et parfois idéalement situé, ces hébergements bon marché, sont souvent des occasions de faire de belles rencontres et de connaître les bons plans dans les alentours grâce aux recommandations de vos hôtes : visites de sites culturels, producteurs, artisans, restaurants, balades, concerts, évènements… À tenter au moins une fois dans votre road trip !

> À la ferme : de nombreux producteurs, agriculteurs, fermiers et châteaux, partout en France, proposent des espaces pour dormir aux « road tripeurs » (c’est vous !). Des installations simples qui permettent de visiter le France à travers ses terroirs et ses traditions gastronomiques. Miam Miam !

> Sur une aire de camping-car : de nombreuses communes proposent des installations consacrées aux véhicules dédiés au voyage, avec accès à l’eau et l’électricité, souvent à des prix très abordables. Elles sont pratiques et davantage situées sur les réseaux routiers plutôt qu’en pleine nature. Assez peu disponibles, vous y serez très rarement seuls et il faut généralement arriver tôt pour bénéficier du meilleur emplacement.

Dormir sur une place dans une rue ou dans un parking est possible en van aménagé, plus rarement en Big Van ou camping-car. C’est dans tous les cas une solution de repli, à envisager en dernier recours. Il convient de faire preuve d’un maximum de civisme et de discrétion dans ce genre de cas.

Le juste équilibre pour votre road trip est probablement d'alterner entre toutes ces options !

Concernant le camping sauvage, Il faut vérifier la législation locale avant de poser son campervan. Chaque pays possède sa propre législation et chaque commune prend ses propres dispositions. Dans certains pays, il est interdit de dormir dans son véhicule mais dans la plupart, comme en France et en Italie, rien ne l’interdit. Egalement, le camping sauvage est autorisé sur le domaine public, et réglementé. Sauf dérogations, il est interdit uniquement dans les sites classés, les réserves naturelles, sur les voies publiques et les bords de mer. Ça laisse de la place !
Il peut également être interdit par des arrêtés municipaux ou préfectoraux, souvent en période estivale bien que ces arrêtés soient parfois contestables. Pour les vans, assimilés à des voitures et dépendants donc des mêmes règles de circulation, aucun arrêté ne peut en principe leur interdire spécifiquement le stationnement. En pratique, près des aires urbaines, il est souvent conseillé de ne pas dépasser 2 nuits sur une même place de parking et il est formellement interdit de s’étendre sur la voie publique.

Veillez enfin à respecter quelques petites règles en toutes circonstances :
• Respectez la législation
• Minimisez votre installation
• Honorez l'environnement

Enfin, n’hésitez pas à vous présenter ou demander l’autorisation de stationner auprès d’éventuelles habitations aux alentours. Généralement le contact est aimable, surtout entre personnes intelligentes. Cela vous permettra de dormir plus sereinement et qui sait de nouer des relations.

A table !

Cuisiner en van aménagé ou camping-car peut ressembler à un petit défi. Rassurez-vous, tout est prévu pour que vous soyez en mesure de préparer de bons et copieux repas, que vous pourrez savourer en pleine nature !
Les véhicules sont tous équipés du nécessaire pour la cuisine : assiettes, casseroles, couverts, verres, saladier, passoire, ouvre-boîte, économe, décapsuleur, tire-bouchon, bouilloire, cafetière, planche et couteau à découper, brosse et chiffon, pelle et balayette etc.).
Les kitchenettes sont toujours optimisées : placards, plaque de cuisson (gaz), coin réfrigéré, évier avec réserve d'eau, table amovible… Et des équipements complémentaires sont souvent possibles : plus de poêles, de casseroles, de verres et couverts…
Vous disposez de placards et d’une glacière pour stocker la nourriture. Faire des courses alimentaires régulièrement est probablement la meilleure option.
On vous conseille de consommer local, pour déguster des produits de saison, du terroir et rencontrer les agriculteurs du coin. Privilégiez les produits locaux (charcuterie, fromagerie…) glanés sur les marchés, ou le « fait-maison » provenant de petits traiteurs (paellas, poulets, etc.).
Nous vous conseillons de rester sur des recettes simples ne nécessitant pas trop de vaisselle (exemple : salades, pates bolognese ou carbonara, escalope, omelette, wraps, sandwich, pancakes, pain perdu…)
Enfin, il y a évidemment l’option « barbecue » mais renseignez-vous d’abord sur la législation locale.
Tous les campervans sont équipés d’une réserve d’eau (de 50 à 150 litres selon les modèles) qu’il faut remplir au gré de votre consommation, idéalement en eau potable. Un autre bidon (de 2 à 5 litres) est souvent fourni en complément. Vous trouverez facilement, le long de la route, des sources d’eau potable pour remplir la réserve du van et éviter les contraintes des déchets plastiques. Des pastilles purificatrices peuvent être utiles si vous avez un doute sur la qualité de l’eau, ainsi que des sirops si le goût ne vous convient pas. Aussi, des gourdes isothermes vous permettront de conserver à bonne température vos boissons.
De manière générale, préférez le « réutilisable » ou le « compostable » au « jetable », car vous n’aurez pas toujours des poubelles à disposition.
Il est essentiel de laisser l’environnement à chaque étape parcourue dans le même état qu’à votre arrivée et donc de ne rien laisser sur place : ni poubelles, ni papiers, ni mégots, ni nourriture, ni sacs plastiques, ni vider les réservoirs du véhicule…

La toilette (et les toilettes)

Certains véhicules disposent de toilettes et douche (il s’agit d’une douche d’appoint pour une brève toilette). D’autres en sont dépourvues et proposent en option des toilettes écologiques portables (carton à déplier / replier avec des sacs biodégradables à usage unique et à jeter) et petites cabines de douches faciles à installer.
Selon votre parcours, vous pouvez également faire votre toilette en pleine nature, comme les chats, ou dans les campings sinon chez l’habitant.
Soyez éco-responsables : privilégiez des produits ménagers ainsi que des cosmétiques naturels et solides. Étant souvent de petite taille et biodégradables, ils sont plus faciles à stocker et réduisent votre impact environnemental. Préférez également des serviettes de toilette à séchage rapide, elles génèrent moins d’humidité dans le véhicule.

Suivez le guide !

Il s’appelle MyNomade ! Nous avons conçu une application pour vous accompagner tout au long de votre road trip. Véritable compagnon de voyage, elle référence des milliers de bonnes adresses : restaurants, itinéraires de randonnée, campings, zones de bivouac, fermes, guides-accompagnateurs etc.
À travers un GPS, vous pourrez ainsi dérouler votre itinéraire et tracer votre route en fonction de vos points d’intérêts et de ceux que vous aurez ciblés sur votre parcours. Certains sont le fruit de nos propres recherches et expériences, d’autres sont issus de nos partenariats.

On se déplace comment sur place ?

Plusieurs types de véhicules sont possibles :
> Le van, le passe-partout
De la taille d'un simple utilitaire, il est facile à conduire, économe et permet d’accéder à davantage de coins sauvages pour dormir tranquillement. L’espace et les équipements ultra optimisés incitent à vivre dehors au contact de la nature et in fine rendent souvent la gestion du quotidien plus simple…
> Le camping-car, le plus confortable
Plus imposant, c’est une vraie maison roulante puisqu’il donne accès à une douche et des toilettes ainsi que des éléments pratiques souvent plus grands : couchettes, réfrigérateur, rangement, table. En sus, on trouve parfois des équipements complémentaires (ex : four…)
Avec beaucoup d'éléments énergivores, ces véhicules nécessitent une gestion électrique plus vigilante (en roulant fréquemment ou en se connectant régulièrement à des bornes électriques sur les aires de camping-car ou dans les campings).
> Le fourgon aménagé, le compromis
Le Big Van prend le meilleur des deux partis : un vaste espace de vie optimisé avec une bonne hauteur sous plafond et une véritable petite salle de bain indépendante, dans un gabarit raisonnable, facilement maniable et stationnable. Une approche “toute saison” et définitivement “outdoor”, pour partir sereinement à l’aventure !

Tous ces véhicules sont parfaitement équipés avec un coin cuisine, des espaces pour dormir et de nombreux rangements ainsi que de plusieurs équipements : kit de cuisine, chauffage stationnaire… Certains disposent d’un auvent pour élargir l’espace de vie, sinon ils sont disponibles en option.
Les véhicules sont tous autonomes en eau, électricité et gaz. Ils sont fournis à plein par le loueur. Il faut cependant modérer et surveiller ses consommations pour prévoir les ravitaillements en conséquence. Pour l’eau, il est généralement aisé de trouver des sources potables. Pour l’électricité, vous pourrez recharger vos batteries en roulant et dans les campings. Pas de risque de tomber en panne sèche,la batterie moteur est indépendante.. Enfin, le gaz fourni par le loueur doit normalement tenir pour toute la durée de votre location.

De nombreuses vidéos exposent l'ensemble des fonctionnalités de chaque véhicule sous forme de tutoriels. N'hésitez pas à les consulter avant votre location pour faciliter votre prise en main du van et partir l'esprit léger en road trip.

Nous travaillons avec plusieurs agences de location de véhicule, en France comme à l’étranger, qui proposent ces modèles de véhicule : Volkswagen (California), Mercedes (Marco Polo), Citroën (Jumpy), Fiat Ducato (Hanroad Cross, Dreamer D53) ...
Toutes les agences présentent de solides garanties et des assurances complètes, entretiennent parfaitement leur parc automobile en le renouvelant régulièrement et révisent leurs véhicules fréquemment.
Le montant des cautions est variable d'un pays et d'une agence à une autre (en moyenne sur l'Europe : 2000 EUR). Selon le loueur et votre forfait, vous disposerez de 100 à 250 kilomètres par jour, que vous pouvez étendre encore moyennant une majoration tarifaire.

Volez en bonne compagnie !

Vous volerez sur des vols réguliers.

Veillez à nous communiquer impérativement dès l’inscription les noms et prénoms figurant sur votre passeport, ainsi que votre date de naissance (et non pas votre prénom d’usage ou nom d’épouse si votre passeport ne les mentionnent pas).

On se donne RDV où ?

Selon vos préférences ainsi que la disponibilité des véhicules, nous choisirons le loueur le mieux placé par rapport à votre itinéraire et nous vous communiquerons les détails de votre rendez-vous dans le carnet de voyage.

Esprit du voyage

Seul, en couple, avec vos enfants, entre amis, les campervans sont aménagés pour le confort de tous et s’adaptent ainsi à tous les profils : que vous souhaitiez découvrir une région ou un pays, que vous soyez sportif, amoureux de la nature, du patrimoine ou de la culture, en recherche de calme, de détente ou d’isolement, de spots zen pour votre Yoga, que vous aimiez la pêche ou l’escalade ou les deux ensemble, , que vous soyez en quête de bon moments à partager entre proches…

2 • Budget

Le prix comprend :

  • La location de votre véhicule, avec les assurances de base et un forfait de 100 km / jour minimum inclus
  • L’équipement de votre véhicule : frigo, réservoir d’eau, évier, matériel nécessaire à la préparation des repas (plaque de cuisson et kit de cuisine), table intérieure, couchage, chauffage stationnaire, câble de raccordement électrique
  • Un pack literie (couette, oreillers avec housses)
  • L’application MyNomade : vous y trouverez votre programme et itinéraire déployé sur un GPS ainsi que tous les documents utiles à votre voyage et surtout nos meilleures adresses (randonnées, restaurants, monuments, agrotourisme, activités outdoor, campings sauvages et chez l’habitant...).Un véritable et précieux compagnon de voyage !
  • Une assistance francophone 24h/24 durant votre voyage
  • L'absorption à 100% des émissions CO2 générées par vos prestations terrestres
  • Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement
  • Les visites et activités suggérées ou indiquées comme optionnelles
  • Le carburant pour votre véhicule
  • Les transferts entre l'aéroport et le lieu de prise en charge de votre véhicule
  • Tous les repas, boissons et dépenses personnelles
  • Les équipements du véhicule en option : toilettes sèches, barbecue, siège-enfant et rehausseur…
  • Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

    En souscrivant une assurance voyage avec Nomade Aventure, profitez de l'aide de notre Service Client pour vos démarches, et bénéficiez des garanties dans les meilleurs délais. Surtout, voyagez l'esprit tranquille en toute situation, car pour vous prémunir de tout risque lié à une pandémie - notamment celle de la Covid-19 en cours - nous avons étendu les garanties de nos contrats d'assurance.

    Quel contrat choisir ?

  • • Assurance Tranquillité (4,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez d’une protection complète :
  • Frais d'annulation pour toutes causes justifiées.
  • Frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d'hospitalisation dans le monde entier.
  • Frais de recherche et de secours en mer ou en montagne.
  • Frais de rapatriement.
  • Indemnisation en cas de retard d'avion, vol, perte et détérioration de vos bagages.
  • Voyage de compensation.

    Et, pour vous prémunir de tout risque lié à une pandémie :
  • Remboursement de toutes les sommes engagées dans le cas où vous devez annuler votre voyage pour les motifs suivants :
    • si vous êtes désigné cas contact dans les 14 jours précédents le départ,
    • si vous tombez malade de la Covid-19 (ou une autre pandémie) avant de partir,
    • si vous êtes testé positif (suite prise de température ou résultat d’un test PCR et/ou antigénique) le jour du départ,
    • s’il est contrindiqué que vous partiez en voyage par un médecin, suite au contexte vaccinal dans le pays de destination…

  • La franchise retenue sera celle du MOTIF MEDICAL de votre contrat d’assurance.

    • Assurance Tranquillité Carte Bancaire (3,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez des garanties de notre contrat Tranquillité qui viennent en complément des plafonds et, parfois, en remplacement des garanties de votre assurance carte bancaire. Exemple : la notion de famille est limitée aux personnes du 1er et 2e degré, en annulation et rapatriement avec votre carte. Notre contrat Tranquillité CB ouvre cette notion de famille à toutes les personnes pouvant prouver un lien de parenté. Également, cela peut s’étendre aux personnes vous accompagnant, ayant souscrit un de nos contrats d'assurance, même si vous n'avez aucun lien de parenté.

    En cas de sinistre, vous devez contacter en premier lieu l'assureur de votre carte bancaire.

    [u]A noter[/u] : ce contrat est réservé exclusivement aux titulaires de cartes Visa Premier, Gold MasterCard, Infinite Platinium, délivrées par une banque française, belge ou suisse, et ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire.
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    Lunettes de soleil, gourde isotherme, lampe de poche et/ou frontale, briquet, couteau pliant et/ou couteau multifonction, K-way, papier toilette, protections auditives anti-bruit, chapeau ou casquette…
    L’organisation est importante dans un campervan. Malgré des compartiments toujours astucieux pour le rangement, l’espace y est réduit. Privilégiez donc l’essentiel et le nécessaire !

    Pharmacie personnelle

    Prenez une petite trousse à pharmacie avec vos médicaments usuels auxquels vous pourrez ajouter : pommade anti-inflammatoire, crème contre les brûlures, collyre, pansements, crème solaire…

    On prend quels bagages ?

    Nous vous recommandons donc d’emporter un sac souple (plutôt qu’une valise), car ils sont plus faciles à ranger, ainsi qu’un second sac, plus petit, dans lequel vous glisserez vos affaires pour la journée. Des tote-bags ou contenants rigides sont également fort pratiques pour réduire votre volume de déchets.

    On met quoi dans la valise ?

    Une veste imperméable et hermétique, ainsi qu’un pull-over, un maillot de bain sont toujours utiles, quel que soit le voyage.
    Pour les randonnées, prenez des chaussures déjà rodés à vos pieds et emportez une seconde paire pour vous détendre le soir.
    La « vanlife » s’accommode très bien à la lecture ! Prenez des bouquins pour vos soirées et pauses détente. …

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Carte nationale d´identité ou passeport en cours de validité pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. Depuis le 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées françaises délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 ont automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités italiennes n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité. Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-italie.pdf De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Pas de visa pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

    Vaccins obligatoires

    Vaccins conseillés

    Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.

    6 • Le pays

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Carte Italie Road Trip Dolomites