Inde | Voyage sur mesure

A pied sur l'ancienne route de la soie

Trek guidé au cœur de l'Inde Himalayenne à la rencontre des nomades et visite des monastères bouddhistes

  • 24 jours
  • à partir de 2929€

Je demande un devis

93% de satisfaction sur 44 avis Ajouter à ma sélection

Vous aimerez...

  • Randonner sur l'ancienne route de la soie et croiser des peuples nomades
  • Gravir des hauts cols de l'Himalaya et atteindre les lacs de Tsomoriri et Tsokar, aux eaux turquoises
  • Vous émerveiller face à des paysages grandioses et des monastères à flanc de montagne
  • Trekker à votre rythme accompagné d'une équipe de professionnels avec des nuits sous tente
  • Marcher sans réfléchir, Nomade s'occupe de toute la logistique

Conseil du pro !

Allez boire un thé dans le Café des femmes ou déguster un plat local pour quelques roupies.

Infos clés !

  • Niveau physique : Dynamique + Dynamique +
    Vous êtes un randonneur régulier et vous pratiquez une activité sportive modérée (1 à 2h par semaine). Pour vous, trek rime avec plaisir de l’effort. Ces périples de plusieurs jours d’affilée au rythme quotidien de 5 à 6h de marche, avec des dénivelés de 500 à 800 m par jour et en moyenne, impliquent une très bonne condition physique. Sur terrain montagneux et parfois difficile, vos capacités d’adaptation vous permettront d’affronter les éventuels aléas météorologiques qui viendront pimenter votre aventure. Un entraînement avant le départ est recommandé pour renforcer votre endurance.
  • Randonnée / trek
  • Découverte
  • Culture & civilisations


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code IDE33L

Vous voulez un voyage dans les grands espaces, au cœur de paysages époustouflants, partir à la découverte de superbes monastères, faire des rencontres inoubliables, le tout agrémenter d’une aventure à pied ? Trekkeurs et aventuriers en quête d’authenticité, ce voyage est fait pour vous. Vous commencez par une acclimatation à Leh et ses alentours et visitez les impressionnants monastères de Thiksé, Chemre et Hemis. Puis nous vous proposons de partir pour une aventure de 15 jours à pied dans le pays des nomades, la contrée de Changthang ("le nord du tibétain"). Cette région s’étend des hauts plateaux du Tibet jusqu’à l'extrême nord-ouest de la chaîne de Kunlun. Ce trek vous emmène à travers le paysage isolé et enchanteur de l’Himalaya, tout en vous offrant une occasion unique de découvrir les campements des nomades Changpa et d’avoir un aperçu de leur mode de vie. Vous serez peut être invités à boire une tasse de thé au beurre dans une de leurs tentes en poil de yak. Au-delà du lac bleu saphir du lac Tsomoriri se trouve l'ancienne route de la soie reliant les peuples du Tibet, de Changthang et de Spiti. Prenez en pleins les yeux, pleins les jambes et pleins les cœurs. Lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Vol pour Delhi

    Début de votre aventure et départ sur un vol international à destination de Delhi, en Inde. Vol avec une seule escale possible sur Jet Airways, Qatar ou Emirates ou en vol direct avec Air India ou Air France

    • à bord
  2. J2 Arrivée à Delhi

    Namaste ! Bienvenus en Inde. Votre découverte du pays commence par Delhi. Vous êtes accueillis par notre correspondant local et transférés à votre hébergement. En fonction de votre heure d'arrivée, vous pouvez visiter la ville composée de deux agglomérations : la vieille ville moghole, Old Dehli, et la ville moderne, New Dehli.
    Delhi est une métropole animée où se côtoient avec succès modernité et culture ancestrale. Nous vous recommandons de visiter la mosquée Jama Masjid, de passer devant le Fort Rouge (fermé les lundis). Si vous avez encore du temps, allez vers New-Delhi pour passer par la voie Royale Rajpath, l’India Gate, et par le Qutub Minar, minaret haut de 72 mètres.

    • à l'hôtel
  3. J3 Delhi- Leh (3500 m)

    Transfert matinal à l’aéroport et envol pour Leh, capitale du Ladakh située à 3500 mètres d’altitude. Le vol est à couper le souffle : vous passez au-dessus des montagnes himalayennes !
    A votre arrivée, vous êtes transférez à votre hôtel. Un seul maître mot pour cette journée : repos. Il est important de vous acclimater à l'altitude. Donc même si l'envie vous brule les pieds de tout découvrir, prenez le temps de bien vous relaxer, de marcher lentement et de ne pas vouloir en faire trop (profitez en, ce n'est pas tous les jours que l'on vous dit ça !)

    • à l'hôtel
  4. J4 Leh – Journée d’acclimatation

    Profitez de cette journée pour continuer votre acclimatation.
    Journée libre que vous pouvez consacrer à la découverte de Leh, ses marchés et ses monastères, son ancien palais tranquillement à pied selon votre forme. Renseignez vous sur l’horaire des pujas dans les monastères pour y assister et vous plonger dans la culture bouddhiste. Nous vous recommandons de marcher lentement jusqu'à la pagode Shati Stupa construite par un moine japonais dans les années 80. Debout au sommet d'une montagne, il offre une vue magnifique sur la ville et les montagnes environnantes. De là, vous pouvez continuer vers le monastère de Sankar, l'un des rares monastères construits sur un terrain plat. Le monastère est relativement neuf et abrite environ 30 moines. En fin d'après-midi, promenade au temple de Tsemo pour profiter de la vue panoramique de la ville.

    Drapeaux de prière devant le Temple de Tsemo - Leh - Inde
    Drapeaux de prière devant le Temple de Tsemo - Leh - Inde © jakartatravel/stock.adobe.com
    • à l'hôtel
  5. J5 Visite des monastères Thikse, Chemre and Hemis

    Journée sous le signe de la culture bouddhiste avec les monastères.
    Vous partez avec votre guide en véhicule privatif visiter le monastère de Thikse qui s’élève majestueusement sur une colline surplombant la vallée. C'est l'un des monastères les plus élégants de la région, il regroupe plusieurs stupas et temples ayant de superbes représentations picturales de Bouddha. Thiksey, qui abrite une soixantaine de moines, est connu pour sa ressemblance avec le fameux Palais du Potala de Lhassa, au Tibet. Vous continuez vers le moins visité monastère de Chemre, fondé au 17ème siècle. Perché sur une colline, vous aurez une vue plongeante sur les logements des moines qui ressemblent, de loin, à des monticules de riz. Puis vous vous dirigez vers le monastère Hemis le plus riche, le plus connu et le plus grand du pays. Retour à Leh en début d'après-midi et reste de la journée libre.

    • Monastère de Thiksey - District de Leh - État du Jammu-et-Cachemire - Inde
      Monastère de Thiksey - District de Leh - État du Jammu-et-Cachemire - Inde © Didier Marti/fotolia.com
    • Vue du monastère Hemis - Ladakh - Inde
      Vue du monastère Hemis - Ladakh - Inde © kiramogilenskikh/fotolia.com
      • à l'hôtel
    • J6 Leh – Rumtse (4230 m) - Marche d’acclimatation

      C’est parti pour vos 15 jours de trek dans les grands espaces de l’Himalaya.
      Vous vous dirigerez avec votre guide vers l'une des routes les plus hautes du Ladakh : 5250 m vers le col de Taklang La. Histoire de vous mettre en jambe, vous partez pour une petite marche jusqu’à Rumtse. Dans l'après-midi, vous vous baladez dans le petit village de Rumtse. Votre campement sera monté à proximité du village pour votre première nuit sous tente.

      • sous tente
      • 2 heures
    • J7 Rumtse (4230 m) - Kyamar (4500 m)

      Une journée de marche facile jusqu’à Kyamar. En plus de votre guide, vous êtes accompagné par une équipe de cuisinier et horseman pour les bagages. La distance est courte sur un terrain relativement plat pour faciliter votre acclimatation. Installation à votre campement pour la nuit.

      • sous tente
      • 3,5 heures
      • 270 m
    • J8 Kyamar (4500m) - Tisaling (4940 m)

      Les choses sérieuses commencent aujourd’hui. Vous commencez par une ascension progressive jusqu’au col Kumur La (5070m). Vous continuez dans la vallée où vous rencontrerez peut être des nomades avec leurs troupeaux de moutons, de chèvres et de yaks. Les nomades ne restent ici que pendant la saison estivale, lorsque leurs animaux peuvent trouver de bonnes herbes. De là, vous montez vers le col Mandalchan La (5200m). Après une petite pause au col, vous descendez à votre camp de Tisaling.

      Nomade marchant dans le Ladakh - Inde
      Nomade marchant dans le Ladakh - Inde © D'July/fotolia.com
      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 780 m
      • 380 m
    • J9 Tisaling- Ponganagu (4650 m) via Shibuk La (5270 m)

      Maintenant que vous êtes bien acclimatés, vous continuez votre marche en direction du col Shibuk La (5270m). Depuis ce col, vous profitez d’une vue dégagée sur les montagnes environnantes et sur votre prochaine destination, le lac Tsokar. Il faut compter environ 4h de marche pour rejoindre le lac Tsokar. Vous passez la nuit au camp Pongunabu.

      Randonnée dans le Ladakh - Inde
      Randonnée dans le Ladakh - Inde © Christian Loizeaux
      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 375 m
      • 665 m
    • J10 Ponganagu (4650 m) – Nuruchan (4680 m)

      Journée plus facile en terme de marche. Vous suivez une piste jusqu’au lac Tsokar. Tsokar signifie "lac blanc", appelé ainsi à cause des dépôts de sel incrustés sur ses rivages. Jusque récemment, les nomades Changpa récoltaient le sel ici et l'échangeaient contre d'autres marchandises. Les oiseaux migrateurs comme les grues à cou noir, les goélands et les canards Brahminy vivent sur les rives du lac une partie de l'année. Vous quittez le Tsokar, et marchez le long du sentier à droite du lac, dans un paysage aride jusqu'à Nuruchan.

      Trek dans le Ladakh - Inde
      Trek dans le Ladakh - Inde © Aurore Guinet
      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 170 m
      • 145 m
    • J11 Nuruchan (4650 m) - Gyama Barma (5190m) via Kyamayuru La (5410m)

      Tôt le matin vous traversez la rivière glaciale de Nuruchan, avant de monter progressivement vers le col de Horlam Kongka La (5000 m). Du sommet, vous profitez de la vue sur le Lac Tsokar. Après environ 40 minutes de marche facile, vous atteignez Rajung Karu, un camp souvent fréquenté par les nomades originaires du Tibet occidental avec leurs troupeaux de yaks, moutons et de chèvres. Vous continuez votre randonnée avec l’ascension du col de Kyamayuru La (5410m). Ce passage est difficile, mais la vue magnifique du sommet vaut bien les efforts que vous aurez fournis. Le chemin est plus facile en direction de Gyamar Barma (5150 m), lieu de campement pour la nuit

      • sous tente
      • 6,5 heures
      • 850 m
      • 340 m
    • J12 Gyama Barma (5190m) - Gyama (5150m) via Katrtse La (5380m)

      Une journée courte et facile aujourd'hui! Après le petit déjeuner, vous commencez par une montée progressive jusqu’au col de Kartse La (5380 m). Après une courte pause, vous descendez dans la vallée verdoyante de Gyama pour y passer la nuit.

      • sous tente
      • 2,5 heures
      • 210 m
      • 250 m
    • J13 Gyama (5190m) – Korzok (4500m) via Yalung Nyalung La (5450m)

      Une douce montée vous mène au col Yalung Nyaulung La (5450 m). Du haut du col, le bleu saphir du lac d'eau douce du Tsomoriri brillera comme un bijou dans ce paysage.
      Le lac fait approximativement 40km de long, et est situé à 4500m entre le “trans Himalaya” et le “great Himalaya”. La légende dit qu'une femme, probablement une chomo (une nonne bouddhiste), montant sur un yak, devait traverser le lac d’une rive a l’autre. Les yaks n'ont pas pu nager jusqu’au bout. La femme a crié: “a l'aide” « ri, ri » - une exclamation de la crainte – elle n’a pas été entendue et s’est noyée. Ainsi d’après la légende le lac a obtenu son nom - Chomoriri.
      Vous descendez ensuite une pente raide jusqu'au village de Korzok, situé sur les rives du lac et habité par des semi-nomades, c'est l'un des plus hauts villages de l'Himalaya. Le monastère de Korzok est vieux de plus de 500 ans et se trouve sur l'itinéraire marchand entre le Spiti et Ladakh. il a été visité par de nombreux explorateurs.

      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 300 m
      • 900 m
    • J14 Tsomoriri (4500m) - Kyangdam (4500m)

      Un peu de détente avec une journée plus douces en dénivelés. Vous marchez le long de la rive ouest du lac Tsomoriri pour profiter de ses eaux bleu-turquoise et des montagnes enneigées entourant le Lungser Kangri (6666m). Vous pouvez observez des oiseaux migrateurs rares. Vous posez votre campement sur la rive sud d’où vous aurez peut être voir des ânes sauvages (Kyang).

      Lac Tso Moriri - Ladakah - Inde
      Lac Tso Moriri - Ladakah - Inde © Pius Lee/stock.adobe.com
      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 90 m
      • 95 m
    • J15 Kyangdam (4500m) - Norbu Sumdo (4570 m)

      Après avoir traversé la rivière, vous marchez vers l'est sur un sentier en légère montée jusqu’à la vallée de Parang Chu. Vous pourrez surement voir des Kyang (ânes sauvages), et peut être des loups et des moutons bleus. Dernier passage de cours d’eau avant d’atteindre votre camp pour la nuit

      • sous tente
      • 4,5 heures
      • 100 m
      • 20 m
    • J16 Norbu Sumdo (4570 m)– Katpa Buzak (4680 m)

      Cette journée commence par une montée progressive à travers la vallée de Parang Chu jusqu'à Racholamo. La suite de la journée est plutôt facile avec peu de dénivelé. Vous posez votre campement à Katpa Buzak.

      • sous tente
      • 6 heures
      • 150 m
      • 30 m
    • J17 Katpa Buzak (4680 m) – Tharang Yokma (4790 m)

      Vous marchez à travers une gorge étroite avec de nombreuses montées et descentes à travers la vallée et les ruisseaux. Vous traversez la rivière Parang Chu et marchez jusqu’à votre zone de campement à Tharang Yokma.

      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 160 m
      • 30 m
    • J18 Tharang Yokma (4790 m) – Parang La Base (5050 m)

      Vous retrouvez un peu de dénivelés pour cette nouvelle journée de marche. Le sentier vous fait traverser encore quelques fois la rivière Parang Chu. Puis vous montez progressivement vers le camp de Parang La. Votre campement est situé juste en dessous du glacier de Parang.

      • sous tente
      • 5,5 heures
      • 300 m
      • 10 m
    • J19 Base of Parangla (5050 m) - Thaltak (4400 m) via Parang La (5600

      Après ces quelques jours plus tranquilles, vous attaquez une nouvelle grosse journée de marche. Aujourd'hui, départ très matinal pour pouvoir traverser le glacier. Vous marchez sur des sentiers rocheux et montez progressivement sur des plaques de neige jusqu'au sommet du plus haut col de ce trek, Parang La (5600m). Ascension récompensée par la très belle vue sur les sommets enneigés de la chaine de montagnes du Lahaul et du Ladakh. Vous pouvez également voir le point de départ de la rivière Parang Chu sur les versants sud du Parang La. Vous entamez la descente de l'autre côté du col sur une pente raide. Vous arrivez dans des gorges étroites et marchez un moment avant de remonter vers les pâturages de Thaltak.

      • sous tente
      • 7,5 heures
      • 700 m
      • 1350 m
    • J20 Thaltak (4400 m) – Kibber (4000 m)- Kaza

      Votre journée commence par une montée progressive vers la vallée de Sampa Lungpa. Depuis le col, vous profitez de la belle vue sur le village de Parilungbi dans la vallée de Lingti. Vous descendez vers le village de Dumla au milieu d'un petit oasis vert, et continuez jusqu’au village de Kibber où vous retrouvez votre véhicule qui vous emmène jusqu'à Kaza pour passer la nuit dans une guest house.

      • en guest house
      • 3,5 heures
      • 100 m
      • 500 m
    • J21 Kaza - Manali

      Longue journée de route à travers de grands et beaux paysages jusqu’à Manali.

      Femme du village de Manali - Kullu - Himachal Pradesh - Inde
      Femme du village de Manali - Kullu - Himachal Pradesh - Inde © Nathalie Jaffart
      • à l'hôtel
    • J22 Manali - Delhi

      Temps libre à Manali jusqu’à votre transfert à la station de bus pour prendre un bus de nuit en direction de Delhi.

      • à bord
    • J23 Delhi - départ

      Accueil et transfert à un hôtel pour poser vos bagages. Découverte de Delhi en liberté. Vous aurez une voiture avec chauffeur à disposition pour vos visites. En fin de journée transfert à l’aéroport pour votre vol retour

      • à bord
    • J24 Fin de votre aventure

      Arrivée dans la journée

    • N.B. :

      Notre équipe locale peut être amenée à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à la sécurité des voyageurs.

    • Comment personnaliser votre voyage ?

      + de folie
      Pour pimenter votre voyage, partez à la conquête d’un sommet à plus de 6 000 m . Le Stok Kangri ou le Kang Yasté attendent vos piolets. 4 jours, à partir de 345€
      + de budget
      Explorez Nubra, une superbe vallée fleurie au cœur de l’univers minéral du Ladakh, en passant par le col carrossable le plus haut du monde, à 5 600 m ! 3 jours, à partir de 200€
      + de culture
      Partez vers Agra afin de visiter le célèbre Taj Mahal.

    Le prix comprend :

      . Les vols internationaux et les taxes aériennes
      . Le vol entre Delhi et Leh
      . Les hébergements en chambre double/twin avec tous les petits déjeuners à Delhi, Leh, Kaza et Manali
      . Les transferts de et vers les aéroports de Delhi et Leh
      . Les visites des monastères le J5 avec voiture, guide et entrées des sites
      . Toutes les prestations pour le trek de Tsomoriri- Kibber
      1 guide local anglophone
      1 cuisinier et 1 assistant
      Tous les repas
      L’équipement pour le camping (tentes, matelas)
      Le portage de vos bagages par des chevaux
      Les transferts privatifs en jeep
      Les taxes pour les campings et les permis d’entrée dans les zones concernées
      . Le transfert de Kaza à Manali en véhicule privatif
      . Le bus de nuit entre Manali et Delhi
      . Une voiture à disposition à Delhi le dernier jour pour vos visites
      . L’assistance de notre correspondant local

    Le prix ne comprend pas :

      . Les frais de visa (à obtenir avant votre départ de France)
      . Le supplément pour une guide local francophone
      . Les entrées dans les sites pendant les journées libres
      . Les sacs de couchage
      . Les déjeuners et dîners non indiqués
      . Les pourboires et les dépenses personnelles (boissons, pressing, mini bar, frais de camera et appareils photo sur les sites etc…)
      . L’assurance fortement recommandée (voir rubrique « Assurances »)

    Prix avec aérien

    A partir de 3529€ base 2 participants / 2929€ base 4 participants

    Prix sans aérien

    A partir de :
    2779€ / pers. Base 2 participants
    2179€ / pers. Base 4 participants

    1 • Détails du voyage

    Niveau physique et préparation

    Il convient d'avoir une bonne condition physique pour faire ce voyage d'une part pour les temps de marche mais également pour l'altitude
    Vous vous apprêtez à réaliser un voyage en altitude,de ce fait, il nous parait indispensable de vous informer sur ce que l'on nomme le Mal des montagnes.

    Le "mal aigu des montagnes" (MAM) peut toucher presque toutes les personnes allant en haute altitude. En dessous de 3000 m, il est très rare qu'une personne souffre de ce mal. Il apparaît le plus souvent à partir de 3500 m. Le "mal aigu des montagnes" est dû à un défaut d'oxygénation du cerveau consécutif à une mauvaise acclimatation. Une montée progressive en altitude évite généralement le mal des montagnes, nos itinéraires sont établis en en tenant compte. Toutefois, les symptômes sont propres à chaque individu et peuvent vous atteindre à tout moment.

    Le "mal aigu des montagnes" peut avoir des conséquences mineures, qui ne sont toutefois pas à négliger. Les signes bénins apparents sont des maux de têtes, une respiration courte, des insomnies, une fatigue anormale, des nausées et la perte d’appétit. N’hésitez pas à le signaler à votre guide. Il est là pour vous aider.

    Dans la plupart des cas, ces symptômes disparaissent au bout de quelques jours si l’on observe des règles simples : éviter les efforts inutiles, marcher lentement, respirer doucement à plein poumons. Dès que vous vous essoufflez, arrêtez-vous et reprenez votre souffle. Les battements de votre cœur redevenus normaux, vous pouvez continuer. Observez des paliers, profitez-en pour admirer le paysage !!! Surtout, n'ayez pas peur de rester en arrière et de vous arrêter. Régler votre respiration à vos pas au lieu de vouloir tenir le rythme imposé par d'autres. Un mal de tête durant les premiers temps en altitude n’a rien d’alarmant en soi.

    Si ces symptômes persistent ou deviennent plus violents, redescendez même de nuit avec l’aide d’un porteur. Le Mal aigu des montagnes disparaît en descendant.

    On dort où ?

    Dans des guest houses simples dans les villes
    Sous tente pendant le trek. Nous vous fournissons les tentes et les matelas et vous prenez votre propre sac de couchage

    A table !

    Seuls les repas pendant le trek sont compris. La plupart du temps, les déjeuners sont pris en cours de journée sous forme de pique-nique et les dîners seront préparés par l'équipe locale.
    Au fur à mesure de votre avancée, vous découvrez de nouvelles spécialités culinaires. Si les currys et les différents pains Indien seront toujours présents vous découvrirez au Ladakh une cuisine savoureuse ressemblant davantage à la cuisine chinoise.
    Pour rappel, la cuisine Indienne est épicée et pimentée et peut ne pas convenir à tous les palais

    La toilette (et les toilettes)

    Des toilettes seront disponibles, les hotels et guest house sont pourvus de salle de bain et toilettes privatives.
    En revanche lors des nuits sous tente, vous n'aurez pas de douche mais la possibilité d'avoir un seau d'eau chaude afin de faire une toilette d'appoint dans la tente toilette
    Nous vous recommandons d'emmener vos serviettes et affaires de toilettes.

    Suivez le guide !

    Vous serez encadrés par une équipe de professionnels : un guide local anglophone connaissant bien la région et un cuisinier

    On se déplace comment sur place ?

    En voiture privatisée lors des transferts. Il nous parait important de vous rappeler que lors des transferts en voiture le port de la ceinture est obligatoire.
    Et bien sur à pied pendant le trek

    Vos bagages voyagent aussi...

    Durant le trek, vos bagages seront portés par des chevaux d'étape en étape
    Pendant la marche, vous aurez votre petit sac de jour, avec crème solaire, eau, appareil photo, etc….

    Volez en bonne compagnie !

    Vol avec escales sur les compagnies telles que Jet Airways, Qatar, Emirates ou encore

    Vol intérieur

    Un vol Leh Delhi est à prévoir ; Go Air, Air India, Jet Airways.

    Esprit du voyage

    La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes ainsi que le respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade attitude : patience et tolérance.

    2 • Budget

    Le prix comprend :

    . Les vols internationaux et les taxes aériennes
    . Le vol entre Delhi et Leh
    . Les hébergements en chambre double/twin avec tous les petits déjeuners à Delhi, Leh, Kaza et Manali
    . Les transferts de et vers les aéroports de Delhi et Leh
    . Les visites des monastères le J5 avec voiture, guide et entrées des sites
    . Toutes les prestations pour le trek de Tsomoriri- Kibber
    1 guide local anglophone
    1 cuisinier et 1 assistant
    Tous les repas
    L’équipement pour le camping (tentes, matelas)
    Le portage de vos bagages par des chevaux
    Les transferts privatifs en jeep
    Les taxes pour les campings et les permis d’entrée dans les zones concernées
    . Le transfert de Kaza à Manali en véhicule privatif
    . Le bus de nuit entre Manali et Delhi
    . Une voiture à disposition à Delhi le dernier jour pour vos visites
    . L’assistance de notre correspondant local

    Le prix ne comprend pas :

    . Les frais de visa (à obtenir avant votre départ de France)
    . Le supplément pour une guide local francophone
    . Les entrées dans les sites pendant les journées libres
    . Les sacs de couchage
    . Les déjeuners et dîners non indiqués
    . Les pourboires et les dépenses personnelles (boissons, pressing, mini bar, frais de camera et appareils photo sur les sites etc…)
    . L’assurance fortement recommandée (voir rubrique « Assurances »)

    Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    Budget sur place

    L'unité monétaire de l'Inde est la roupie.

    Le budget sur place n’est pas très élevé...voici quelques références et frais à votre charge:
    Vos boissons : comptez 10 roupies (15cts d’euros) pour l’incontournable chai = thé, 25 à 40 roupies le litre d'eau, 100 à 150 roupies pour une grande bière.
    Les entrées pour les monastères : environ 200 roupies/personne (3€) pour la totalité du séjour.
    Les repas : entre 200 et 500 roupies/repas (entre 3€ et 8€).
    Les extras : cadeaux etc.
    Les pourboires : à votre bon vouloir et en fonction de votre satisfaction bien entendu.

    Pourboires

    Vous nous interrogez régulièrement sur le sujet en nous demandant de vous fournir des indications sur le montant du pourboire à donner à nos équipes locales. Nous restons sur ce sujet fidèle à notre ligne directrice, à savoir que le versement d’un pourboire ou d’une gratification à un ou plusieurs membres de nos partenaires locaux reste soumis à votre libre appréciation. En aucun cas, les équipes locales ne sauraient invoquer une quelconque coutume ou habitude culturelle afin d’exiger quoi que ce soit de votre part.

    Toutefois nous vous recommandons les montants suivants
    - Pour le guide local anglophone prévoir environ 750 roupies par jour par couple
    - Pour le cuisinier environ 500 roupies par jour par couple
    - Pour le chauffeur environ 300 roupies par jour par couple

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  6. Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  7. Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  8. Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  9. vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  10. en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  11. vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  12. Quel contrat choisir ?

  13. Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  14. Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  15. 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil [préciser le cas échéant]
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche le cas échéant)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Pharmacie personnelle : crème anti-moustiques ou citronnelle / collyre / pastille pour la gorge / antiseptique et antispasmodique intestinal / quelques pansements / antalgique / crème anti inflammatoire...

    On prend quels bagages ?

    - Un sac de voyage souple pour le portage par les chevaux
    - Un petit sac à dos pour les affaires quotidiennes

    On met quoi dans la valise ?

    -Une paire de chaussures de randonnées
    -Une paire de chaussures légères pour la détente / des tongs (cela permet de prendre une douche n’importe où, avec parfois moins d’hésitation!)
    -Des lacets de rechange
    -Des chaussettes un peu épaisses à porter dans les temples
    -Une paire de chaussettes hautes
    -Des vêtements adaptés aux températures
    -Pour les femmes, prévoyez des vêtements amples et confortables en toute occasion. Pas de shorts, de bermudas ou de débardeurs, même pour les hommes surtout pour les visites de temples. Pour les femmes, pas de caleçons, pas de jupe et robe courte ou près du corps.

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité pour les citoyens français (valable 6 mois après la date de retour), belges (valable au moins 6 mois au moment de la demande de visa) ou suisses (valable au moins 6 mois au moment de la demande de visa). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. À noter que le passeport doit avoir 3 pages vierges consécutives. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les États-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Le visa est obligatoire pour les ressortissants français, belges (http://in.vfsglobal.be/) ou suisses (http://in.vfsglobal.ch/). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. E-TOURIST VISA Les ressortissants français peuvent désormais faire une demande de e-Tourist Visa (entrées multiples) sur le site https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html (formulaire de demande ; enregistrement d'une photo d'identité aux normes indiennes - couleur, format JPEG ; règlement : 80 dollars US) ; une fois l'e-Tourist Visa reçu par mail (3 à 4 jours), l'imprimer et le présenter à l'aéroport d'arrivée en Inde (obligatoirement : Bangalore, Bhubaneswar, Chennai, Cochin, Delhi, Goa, Hyderabad, Kolkata/Calcutta, Mangalore, Mumbai/Bombay, Port Blair, Pune, Trivandrum ; ou ports de Goa, Cochin et Mangalore), le voyageur étant en possession de son passeport et de son billet d'avion aller-retour ; les données biométriques sont prises à l'aéroport d'arrivée. L'e-Tourist Visa est émis pour 90 jours maximum à compter de la date d'arrivée en Inde (sa validité est d'1 an). Attention ! Le e-Tourist Visa ne donne pas accès aux régions suivant : Sikkim, Arunachal Pradesh, Himachal Pradesh, Jammu et Cachemire, Ladakh, Manipur, Mizoram, Nagaland, partie de l'Uttarakhand, partie du Rajasthan (désert national, Water Canal, secteur à l'ouest de la route NH15). DEMANDE DE VISA VIA VFS Pour toute demande de visa et tout voyage ne correspondant pas aux conditions ci-dessus, on suivra la procédure suivante (dans ce cas, la demande de visa sera faite 20 jours minimum avant le départ). Le visa est alors valable 6 mois (entrées multiples). L'entrée devra donc avoir lieu dans les 6 mois qui suivent la date d'émission. Demandes de visa via VFS : consulter le site (www.vfsglobal.com/india/france/how_to_apply.html), afin d’avoir des informations à jour. Attention ! désormais et avant toute démarche, un formulaire de demande de visa en ligne doit obligatoirement être complété. Ce formulaire, ainsi que les éléments de procédure, est disponible sur le site de VFS. Coût d’obtention du visa : 104,96 euros (95,00 euros de frais de visa + 3,00 euros de taxe ICWF + 6,96 de frais de service) ; supplément expédition Chronopost, 25,00 euros. Compter de 10 à 15 jours de délai pour l'obtention du visa. Horaires d’ouverture : VFS Paris, du lundi au vendredi, de 8h00 à 13h00 (demandes) et de 14h00 à 16h30 (retraits) ; VFS Lyon, demandes uniquement, de 9h00 à 14h00 sur rendez-vous (tél. 08 92 23 03 58) ; VFS Marseille, du lundi au vendredi, de 8h00 à 13h00 (demandes) et de 14h00 à 16h30 (retraits). Par ailleurs, des centres de dépôt sont ouverts à Bordeaux, Lille, Nice, Strasbourg et Toulouse. Dates fixes de fermeture (jours fériés français ou indiens) : 26 janvier, 9 mai, 14 juillet, 21 septembre, 2 octobre et 2 novembre. Pour les dates mobiles, vérifier sur le site de VFS. Attention ! A compter du 10 juin 2019, les autorités indiennes exigent l'enregistrement des données biométriques des demandeurs au moment du dépôt du dossier auprès de VFS (personnes dispensées : moins de 12 et plus de 70 ans). Ce qui implique d'être alors présent en personne au centre de visas (une demande effectuée via une agence de visas dispense de cette obligation). Cette mesure ne s'applique pas, évidemment, au demandeurs de e-Tourist Visa, dont les données sont collectées à l'arrivée en Inde. LES PHOTOS D’IDENTITE Pour être acceptées par le gouvernement indien, vos photos devront impérativement être de format 5 cm x 5 cm et conformes aux normes ISO/IEC 19794-5 : 2005. Couleur : les photos doivent être en couleurs et faire apparaître un teint naturel. Les photos en noir et blanc seront refusées. Qualité : les photos scannées ou de mauvaise résolution seront refusées. Les photos doivent être nettes, sans pliures ni traces et imprimées sur du papier photographique standard. Fond : il doit être clair et uni. Les photos sur fond coloré ou fantaisie seront refusées. Cadrage : la prise de vue doit montrer un gros plan du visage et des épaules. Le visage doit apparaître au centre du cadre, sans inclinaison et prendre entre 70 et 80% de la hauteur de la photo. Expression : neutre, bouche fermée. Cheveux : ils ne doivent pas masquer le visage. Yeux : le sujet doit regarder l’objectif et avoir gardé les yeux ouverts. Les montures de lunettes doivent être discrètes et ne pas cacher les yeux. Les photos présentant un sujet portant des verres teintés ou ayant les yeux rouges seront refusées. Couvre-chefs : ils ne sont pas acceptés. Le gouvernement indien tolère les accessoires portés pour des raisons religieuses, croyances ou antécédents ethniques, à la condition que le visage reste entièrement visible. CONDITIONS PARTICULIERES À partir d’octobre 2011, les voyageurs dans le Bengale occidental (secteurs de Darjeeling et Kalimpong notamment) devront fournir 2 photos d’identité, ainsi que les photocopies de leur passeport (pages utiles) et visa, à tous les hôtels dans lesquels ils séjourneront. En cas de voyage combiné avec une destination voisine (Népal, Tibet, Bhoutan, Maldives, Sri Lanka) impliquant plusieurs entrées sur le territoire indien, les ressortissants français n’ont plus besoin d’obtenir de dérogation (pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat). Attention, un visa ne vous autorise pas à visiter l'ensemble du pays : certains territoires indiens sont soumis à des restrictions. Si vous voyagez seul, pour pouvoir vous rendre en Assam, au Sikkim, aux îles Laquedives, aux îles Andaman, il faut demander un permis spécial au Ministry of Home Affairs (South Block, New Delhi) au moins six semaines à l'avance. Renseignements auprès de la société VFS. Si vous voyagez par notre intermédiaire. Pour le Sikkim, spécifiez sur votre formulaire de demande de visa que vous vous rendez à Gangtok, Phodong et Pemayangtse, afin d´obtenir le permis spécial avec votre visa. Pour l´Assam et les îles Laquedives : le permis sera demandé à la réservation des prestations. Vous devrez pour cela nous fournir, à l´inscription, la photocopie de votre passeport et indiquer votre profession. Pour les îles Andaman, le permis se prend sur place, à l´arrivée à l´aéroport de Port Blair. Attention ! en cas de voyage combiné Inde-Népal ou Inde-Bhoutan, il est à noter que la loi indienne interdit d’entrer en Inde depuis le Népal ou le Bhoutan avec des roupies indiennes (conséquence logique de l’interdiction d’importer et d’exporter des roupies indiennes). Les contrevenants s’exposent à des sanctions.

    Vaccins obligatoires

    Il n'y en a pas pour les voyageurs en provenance d'Europe ou des États-Unis, mais un certificat de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigé pour les voyageurs en provenance des pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie peut être présente.

    Vaccins conseillés

    Comme pour tout voyage, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole pour les enfants. Mais aussi contre la fièvre typhoïde (le sous-continent indien étant l’une des régions du monde les plus infectées) et contre l'encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier), la rage, en cas de séjour prolongé en zone rurale Vaccin anti-méningococcique tétravalent A/C/Y/W135 (Menveo) en période épidémique.

    Paludisme

    La majorité des voyages hors mousson (grandes villes, Rajasthan, Tamil Nadu, Kerala, Karnataka, Madya Pradesh, Uttar Pradesh et États himalayens) ne réclame aucun traitement préventif. Ce qui ne dispense pas d’une protection rigoureuse contre les piqûres de moustiques (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires en l’absence d’air conditionné), vecteurs d’autres maladies (dengue, chikungunya, voire encéphalite japonaise ou virus Zika) pouvant être présentes. Par contre, le risque de paludisme est réel au-dessous de 1500 m dans les Etats de l’Inde « profonde » (zones rurales de l'Orissa, du Bengale Occidental ou de l'Andra Pradesh. Pour ces régions, un traitement préventif par Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou chloroquine-proguanil (Savarine) devra être prescrit.

    SOS-MAM : Service médical 24h/24 – 7j/7

    Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

    Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

    Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

    Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

    Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

    Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    Afin de respecter la culture locale, il est important d’avoir les épaules couvertes, d’éviter les décolletés, et les jambes nues… Indispensable pour la visite des monastères.

    Nous vous déconseillons de toucher la tête des enfants.
    déchaussez-vous toujours avant d'entrer dans la pièce principale et asseyez-vous là où on vous l'indique, en tailleur. Il semble impoli d'accepter avec empressement ce que l'on vous propose, il convient même de refuser l’offre une première fois avant de l’accepter.

    Climat

    Situé en très hautes altitudes, le Ladakh présente un climat désertique avec des écarts thermiques importants. Les températures augmentent de janvier à mai et diminuent de septembre à décembre. La meilleure période pour s’y rendre est de juin à septembre : temps ensoleillé et chaud (entre 20°C et 30°C), avec possibilité d’orages. Les températures varient la nuit selon l’altitude : de 3000 à 4000m, elles descendent rarement en dessous de 0°C ; de 4000 à 5000m, elles sont froides (de 0° à -10°C). Aussi, de faibles chutes de neige sont à prévoir, ainsi que des gelées matinales.

    Télécommunications

    Votre réseau téléphonique fonctionnera entre Delhi et Manali. Une fois au Ladakh aucun réseau étranger ne fonctionne (zone protégée de par la proximité avec la Chine et le Pakistan). Sur place vous sur certaine étape d'une connexion Wifi (mais c'est parfois très lent) ou en cas d’urgence, vos proches peuvent joindre directement un membre de notre équipe.

    Décalage horaire

    L'inde à 3h30 de plus en été et 4h30 en hiver.

    Electricité

    Le voltage étant le même qu'en Europe, pas besoin d’adaptateur en Inde, les prises sont les mêmes que chez vous et le voltage est de 220V (il y a beaucoup de coupures de courant).
    Vous pourrez charger vos batteries dans les villes, en revanche, vous n'aurez pas d'électricité pendant le trek.

    Bibliographie

    Ladakh-Zanskar : Charles Genoud et Philippe Chabloz, éditions Olizane

    Le Ladakh : P.Kaplanian, Ed. Les Guides Peuples du Monde

    Lonely Planet : Inde du Nord

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  16. Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  17. Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  18. Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  19. N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  20. Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  21. Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  22. Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  23. Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  24. Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  25. Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  26. Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  27. Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  28. Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  29. Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  30. NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  31. encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  32. veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  33. respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  34. respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  35. informer de façon transparente et sincère ;
  36. s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  37. Carte Inde Trek inde himalaya spiti

    Prolongez votre aventure !

    Pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps, et rendre votre voyage encore plus inoubliable, en choisissant l’une de nos extensions ?

    • voyage Indonésie

      Inde

      Varanasi, ville sainte

      • Randonnée / trek (Culture)
      • 7 jours
      • à partir de 399€
      Voir plus de détails
    Téléphone

    Ils y sont allés, ils nous en parlent

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de CHRISTINE ayant fait le voyage Le meilleur du Kerala en liberté

    CHRISTINE,
    Partie le 06/02/2016
    Très satisfait

    Inde, Le meilleur du Kerala en liberté

    Nous avons apprécié la diversité des activités proposées.Dans ce voyage alternent des journées découvertes des paysages naturels, agricoles, des villes et des journées de farniente au bord de l'eau(mer et lac). Le passage au Tamil Nadu permet de découvrir une Inde différente du Kérala.Bon séjour...(...)

    Voir le voyage
    Avatar de Bernard ayant fait le voyage Le meilleur du Kerala en liberté

    Bernard,
    Parti le 04/08/2018
    Très satisfait

    Inde, Le meilleur du Kerala en liberté

    Notre voyage dans le Kérala s'est déroulé pendant la période de la mousson et il y a eu malheureusement cette année des centaines de morts dans cet état et cela pendant la période où nous y étions . Nous avons été extrêmement chanceux non seulement d'échapper à deux jours près aux inondations...(...)

    Voir le voyage
    Avatar de CHRISTIAN ayant fait le voyage Incontournables du Tamil Nadu et du Kerala

    CHRISTIAN,
    Parti le 23/02/2018
    Très satisfait

    Inde, Incontournables du Tamil Nadu et du Kerala

    L'Inde du Sud en Liberté sur un mois s'est déroulé parfaitement,sans accro,de Chennai jusqu'à Goa : TamilNadu,Pondichery,Kerala,Cochin,Karnataka.Notre guide francophone a été très professionnel.La voiture était par ailleurs fort confortable avec un bon chauffeur.L’hôtellerie a été exceptionnelle...(...)

    Voir le voyage
    Avatar de FRANCK ayant fait le voyage La Transhimalayenne en moto Enfield

    FRANCK,
    Parti le 14/08/2018
    Très satisfait

    Inde, La Transhimalayenne en moto Enfield

    Très bonne organisation du voyage Équipe accompagnatrice très vigilante et sympathique Voyage moto en sécurité Confort des étapes très satisfaisant C'est très professionnel Bravo !

    Voir le voyage
    Avatar de Daniel ayant fait le voyage Au coeur du Rajasthan

    Daniel,
    Parti le 21/01/2019
    Très satisfait

    Inde, Au coeur du Rajasthan

    Voyage exceptionnel et très bien organisé. Nous avons opté pour la formule " Inde du Nord sur mesure" et tout a été parfaitement coordonné. Le billet d'avion , les réservations des nuits d’hôtel et surtout le véhicule à notre disposition avec le chauffeur était notre package. Nous organisions nous...(...)

    Voir le voyage
    Avatar de Norbert ayant fait le voyage Trek de la Markha et Vallée de l'Indus

    Norbert,
    Parti le 15/06/2019
    Très satisfait

    Inde, Trek de la Markha et Vallée de l'Indus

    Tout était parfaitement organisé; les transferts, malgré un retard de 2 heures à l'aller (paris-delhi, les visites des monastères, le trek.
    le guide, le cuisinier et le muletier étaient vraiment au top, très prévenants, le soucis de notre bien-être: nous avons mieux mangé lors du trek qu'à...(...)

    Voir le voyage