Votre prochaine destination...
Plus de critères
Type de voyage
Activité
Niveau physique
Réinitialiser les critères

Location de van en Bretagne pour découvrir les côtes sauvages, randonner le long des caps et dormir chez l’habitant !

Vous aimerez...

  • Visiter la Bretagne au volant de votre van aménagé en totale liberté.
  • Randonner sur des parties du sentier des Douaniers (GR34).
  • Rencontrer des personnes accueillantes et, parfois, dormir dans le jardin de particuliers.
  • Passer de cap en cap (Fréhel, de la Chèvre et Sizun) et de pointe en pointe (du Grouin, de Plouha, de Beuzec et du Raz).
  • Vous réveiller face à l'océan, afin de prendre un grand bol d'iode en guise de petit-déjeuner.

Comparez et vous préfèrerez...

    Partir avec notre application MyNomade qui retrace votre parcours sur un GPS. Bourrée de bonnes adresses, c’est un véritable compagnon de voyage qui vous guidera : nuit chez l'habitant ou en pleine nature, randos, visites, restos, etc.
GENET Marlène

Conseil du pro !

Allez tester le restaurant "le Triskell", sur la presqu'île de Quiberon : le poisson est frais de la pêche du matin !

Votre aventure

Le bout du monde, ça vous tente ? C’est avec une location de van que nous vous proposons de découvrir la Bretagne, ses plages et ses côtes sauvages.
Cette boucle vous emmène en haut de falaises vertigineuses, le long de pointes granitiques, sur des criques rocheuses, des plages de sable fin, à la découverte de certains des plus beaux paysages de France. Vous allez sentir la puissance des éléments. Vous allez passer de cap en cap (Fréhel, de la Chèvre, Sizun), de pointe en pointe (Grouin, Plouha, Beuzec, Raz), de plage en plage et de presqu’île en presqu’île (Crozon, Quiberon) !
Vous allez également souvent croiser le sentier des Douaniers, le GR34, de quoi faire de nombreuses randonnées face à l'océan ! Et après avoir fait le plein d'iode, vous pourrez vous poser en terrasse et siroter une bonne bolée de cidre tout en dégustant la fameuse galette saucisse. Car si les bretons savent depuis toujours dresser les pierres, ils savent aussi faire des merveilles dans l'assiette !
Ce périple est également le moment de se rapprocher de la terre et des choses simples ! Nous vous proposons de rencontrer des acteurs engagés dans le développement durable, dans les projets de permaculture, d'agriculture biologique ou encore, d'habitats participatifs mais également vous poser pour la nuit dans des jardins de particuliers. En plus du contact, cela amène un peu de confort ! Alors, que diriez-vous de faire la connaissance de Marcelle, Yann, Laurent, Océane, Marie-France, Geoffrey, Marion, Gérard ou Mina ? Un voyage en toute liberté, pour une reconnexion totale avec la nature et le contact humain !
Lire la suite

  1. J1 et J2La côte nord de la Bretagne

    Bouclez vos ceintures et cap vers la côte nord de la Bretagne !
    Après avoir récupéré votre van aménagé auprès du loueur, partez en direction de la petite ville de Cancale. C’est une étape parfaite pour faire le plein de courses et pourquoi pas manger quelques huîtres chez un des nombreux producteurs ? Ouvrez l’œil, si le temps est dégagé, vous aurez peut-être la chance de voir le Mont-Saint-Michel.
    Puis, reprenez la route en direction de Saint-Malo. Déambulez dans les ruelles étroites de la vieille ville fortifiée et montez sur les remparts pour admirer la vue sur le Cap Fréhel, Dinard et l’île de Cézembre. Profitez-en pour boire un verre en terrasse ! Pour faire le plein de produits frais, viandes, produits laitiers ou produits de la mer, bio et locaux, nous vous partagerons une bonne adresse dans notre application.

    Le Cap Fréhel, vous l’avez vu de face, maintenant allez le voir de près ! Baladez-vous sur le GR34 en empruntant la lande entre le Cap Fréhel et le Fort La Latte, une forteresse médiévale construite à pic des falaises.

    Si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi vous baigner dans les nombreuses criques ou encore, faire du surf. Prenez le temps de faire une pause : les falaises du cap Fréhel offrent l’une des plus belles vues de Bretagne ! Vous terminez vers Erquy, un joli port de pêche réputé pour ses coquilles Saint-Jacques mais également pour ses chemins de randonnée, dans un décor de couleur du grès rose.

    Pour commencer comme il se doit dans la chaleur bretonne, nous vous proposons d’aller passer la nuit dans le jardin de Marcelle, situé tout près de la mer ou encore chez Yann (un prénom bien breton) qui, en plus d’avoir un grand terrain avec quelques animaux, met à votre disposition des toilettes sèches et vous prête sa douche. Le grand luxe... de quoi bien se requinquer !

    • en van
  2. J3 Direction la Côte de Granit Rose

    Profitez des balades dans la nature d’Erquy, avant de prendre la direction des falaises de Plouha, l'un des plus beaux sites sauvages des côtes bretonnes. Posez votre van sur un parking et marchez sur le GR34 jusqu’à la pointe de Plouha et profitez de la vue panoramique sur Brehat et le Cap Fréhel. Ouvrez bien les yeux : vous verrez de nombreux oiseaux qui viennent dans la zone pour y faire leur nid. En fonction du temps, vous pouvez pique-niquer sur la très belle plage de sable du Palus.
    Prenez, ensuite, la route en direction de la magnifique Côte de Granit Rose, avec la prochaine étape Plougrescant : une côte très sauvage avec de beaux massifs granitiques. Là encore, de belles randonnées sont possibles.
    Vous terminez votre journée à Perros-Guirec ou Ploumanac'h et profitez de la belle côte recouverte de ses granits roses. Ces stations animées sont reconnues pour leurs actions en matière de développement durable.

    Coté nuit, Laurent vous propose des toilettes sèches, une douche solaire et un petit café chaud pour faire connaissance. Sinon, vous avez Muriel qui vous attend un peu avant Perros-Guirec.

    Coucher de soleil à Perros-Guirec - Côte de Granit Rose - France
    Coucher de soleil à Perros-Guirec - Côte de Granit Rose - France © René Mattes/hemis.fr
    • en van
  3. J4 et J5Pointe du Finistère

    Plongez maintenant dans le Finistère et roulez en direction du Parc Naturel Régional d’Armorique.
    Vous pouvez gravir le Roc'h Ruz, le point le plus haut de la Bretagne avec ses 385 mètres, au cœur des monts d'Arrée ! De belles balades vous attendent avec des vues remarquables sur les alentours.

    Puis, prenez la route vers la presqu’île de Crozon. Allez faire un petit coucou aux Jardins du Stum, un lieu inspiré par la permaculture qui regroupe une ferme maraîchère et des animations pédagogiques. Arrêtez-vous autour du village de Landévennec pour la nuit, une petite station très charmante, située aux portes de la presqu’île avec son abbaye.

    Enfoncez-vous dans la presqu’île de Crozon pour y découvrir ses paysages naturels et prendre un grand bol d’air frais. Vous pouvez aller vers le Cap de la Chèvre, au sud de la presqu'île : vous y trouverez des paysages sauvages de toute beauté avec des falaises vertigineuses, parfois exposées aux vents. C’est un bon endroit pour faire des randonnées sur un tronçon du GR34 et ressentir la puissance des éléments sur des chemins escarpés. Allez jusqu’au cap pour avoir une vue panoramique à 180 degrés sur la baie. Vous trouverez également quelques petites criques abritées avec des eaux transparentes qui vont, à coup sûr, vous donner envie de piquer une tête.

    Autres idées d'excursions : la visite de la Maison des Minéraux pour découvrir l’environnement de Crozon ou encore, la découverte des petits villages de Kéravel, Kerroux ou Kergonan, avec leurs maisons en pierre aux volets bleus.

    Puis, passez de l’autre côté de la baie, direction le Cap Sizun, pour faire une randonnée vers la Pointe de Beuzec. Cap ensuite vers le bout du monde, c’est à dire la Pointe du Raz. Là encore, empruntez les sentiers du GR34 et découvrez les falaises qui plongent à pic ; un peu plus de trois heures de marche pour remplir vos poumons d’air frais et d’iode.

    À noter : la presqu’île de Crozon est très réglementée pour les nuits en pleine nature. Choisissez plutôt un camping dans une ferme pédagogique ou une nuit chez l’habitant. Vers Beuzec et Cap Sizun, nous vous suggérons de vous poser pour la nuit avec vue sur le Cap de la Chèvre ou de profiter du confort d’un jardin avec vue sur la mer. Et le petit plus, c’est que chez Marie-France, vous pouvez utiliser des toilettes sèches et la douche solaire ! Pour un moment peace and love, rendez-vous chez Geoffrey qui a soif de vie en communauté. Et pour un moment plutôt culinaire, nous vous avons déniché une ferme hélicicole, prête à vous accueillir toute l’année. De quoi passer une nuit sympathique et faire quelques achats directement chez le producteur !

    Randonnée sur la Presqu'île de Crozon - Bretagne - France
    Randonnée sur la Presqu'île de Crozon - Bretagne - France © synto/stock.adobe.com
    • en van
  4. J6 et J7Côte de la Bretagne Sud

    Après ce bain de nature, reprenez la route en direction de la côte sud de la Bretagne. Vous pouvez aller vous poser à la pointe de la Torche, une presqu’île naturelle et faire une belle découverte de la baie d’Audierne, zone protégée, bordée de galets et propice pour observer les oiseaux.

    Encore une autre plage très sauvage à visiter : la plage de Pors Carn. Vous y croiserez sûrement quelques pêcheurs et surfeurs. Un peu plus bas, vous découvrez les rochers de Guénolé aux formes mystérieuses. Suivez le sentier du GR34 et essayez de trouver les rochers en forme d’oreilles de lapin, de rhinocéros, de tire-bouchon et de tortue !

    Découvrez, ensuite, le phare d’Eckmühl et montez au sommet : il vous faudra grimper 290 marches. Puis, faites une pause vers la plage du Ster, pour un petit bain, avant de partir en direction de la région de Névez. La petite ville de Concarneau est très agréable pour déjeuner ou pour une balade à thème en suivant les marquages au sol de sardines ou de palettes. Vous pouvez également faire des marches dans les alentours de la ville, avec différents itinéraires entre 6 et 19 kilomètres.

    Puis, direction Kerascoët pour voir les maisons atypiques en chaume et boire un verre à Port Manec'h.

    Si vous terminez votre journée vers Moëlan-sur-Mer, allez taper la causette avec l’association « Sur un Air de Terre », une association d'éducation à l'environnement et à l'écocitoyenneté en pays bigouden.

    Coté nuit, allez voir du côté de chez Marion ou de chez Yann (on vous avait dit que c’était un prénom courant ici), ils ont sûrement un bout de jardin pour vous. Ou un peu plus loin, c’est du coté de chez Gérard que ça se passe avec un jardin au-dessus d’une crique ou alors chez Mina, à proximité de Tahiti Beach (si si elle s’appelle vraiment comme ça !).

    Point du Raz - France
    Point du Raz - France © Franck Chapolard/stock.adobe.com
    Hébérgement voyage
    • Hébergement à Nevez - Bretagne - France
      en van | Voir les photos
  5. J8 Route de la côte jusqu'à la Baie de Quiberon

    Après un petit-déjeuner en face de la mer, reprenez la route en direction de la presqu’île de Gâvres.

    Baladez-vous sur le chemin côtier et admirez le grand large à partir du fort de Porh-Puns.

    Prochain arrêt à Etel : un très bon spot pour manger des huîtres locales.

    Le ventre bien rempli, vous vous dirigez vers Erdeven. Profitez de ses kilomètres de plages bordées de dunes sauvages préservées avec de nombreux sentiers de randonnée. Par exemple, le sentier de la Roche Sèche de cinq kilomètres vous permet d’aller à Kerouriec ainsi qu'à Kerminihy et d’atteindre la Roche Sèche. Découvrez également de nombreux vestiges mégalithiques, à travers les chemins creux et les espaces boisés tels que les alignements de Kerzerho, l'un des plus importants sites après Carnac avec 190 menhirs !

    Roulez vers la presqu’île de Quiberon, après avoir passé l’isthme de Penthièvre. Avec ses kilomètres de côtes sauvages, ses plages de sable fin : vous serez séduit par cette presqu’île ! Un endroit parfait pour vous poser tranquillement sur l'un des parkings dédiés.

    • en van
  6. J9 Direction les plages de Pénestin

    Commencez votre journée par une petite marche le long du sentier côtier et admirez les falaises abruptes ainsi que les criques sauvages. Une bonne dose d’iode vivifiante en guise de petit-déjeuner.
    Profitez du point de vue de la Pointe du Percho et faites une pause sur Port Bara et Port Rhu. Un « terrain de jeu » d’environ huit kilomètres de sentiers balisés.

    Puis, vous reprenez la route en direction de Pénestin. Plus d’une dizaine de plages de sable fin vous attendent. Au départ de la belle plage de la Mine d’Or et ses falaises ocre, empruntez le sentier des Douaniers pour rejoindre des criques plus calmes. Sachez que la spécialité du coin sont les moules ; alors profitez-en pour en déguster quelques-unes !

    Pour cette dernière nuit, vous pouvez communier avec la nature dans l'un de nos nombreux spots de camping sauvage ou alors, préférez le confort d’un petit camping familial à proximité.

    Quiberon - Morbihan - Bretagne - France
    Quiberon - Morbihan - Bretagne - France © julien/stock.adobe.com
    • en van
  7. J10 Pénestin - Nantes

    Un dernier petit-déjeuner devant la mer ainsi qu'un bain d’air pur et vous reprenez la route pour rendre votre véhicule à l’agence de location. N’oubliez pas de faire le plein de carburant et faire le ménage à l’intérieur et à l’extérieur du van (sauf si vous avez pris le forfait ménage), avant de le rendre !

  8. N.B. :

    Nomade Aventure n’a jamais aussi bien porté son nom que depuis qu’il propose des voyages en campervan ! Inspiré des combis tout droit sortis des 70’s et du vent de liberté qu’il a soufflé sur le monde, nous avons pensé « qu’à cela ne tienne ! ». Le campervan se trouve être en osmose parfaite avec nos valeurs, nos idées et notre conception du voyage... Dans le mille !
    Etre libre, à la conquête de grands espaces et baroudeur… Le tout sur les plus belles routes du monde !

  9. Comment personnaliser votre voyage ?

    Plus de jours ? ll est possible de rallonger le voyage avec la côte nord de la Bretagne ou d'aller vous balader vers la forêt de Brocéliande ou la presqu'île de Guérande. Besoin de plus de confort ? Nous pouvons vous réserver une nuit dans un manoir écoresponsable.

10 jours à partir de 599 €

Je demande un devis

Niveau tranquille

Randonnées (ou autres activités sportives) de 1 à 4h par jour en moyenne, pas forcément tous les jours, avec ou sans dénivelé (max 300m). Voyage accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.

Autotour
En van

Nature

Culture

Rencontre
Ajouter à ma sélection
Code FRA101L
Carte France Location van Bretagne

Budget

Le prix comprend :

  • La location de votre véhicule, avec les assurances de base et un forfait de 100 kilomètres/jour minimum inclus
  • Neuf nuits à bord de votre campervan dont deux nuits chez l’habitant réservées par nos soins (sous réserve de disponibilité lors de la validation)
  • L’équipement de votre véhicule : frigo, réservoir d’eau & évier, matériel nécessaire à la préparation des repas (plaque de cuisson et kit de cuisine), table intérieure, couchage, chauffage stationnaire, câble de raccordement électrique
  • Un pack literie (couette, oreillers avec housses pour deux personnes)
  • Le forfait ménage, à la fin du séjour
  • L’application MyNomade : vous y trouverez votre programme et itinéraire, tous les documents utiles de votre voyage et surtout nos meilleures adresses : randonnées, restaurant, monuments, agrotourisme, activités outdoors, camping chez l’habitant et sauvage, etc.
  • Une assistance francophone 24H/24 durant votre voyage
  • L'absorption à 100% des émissions de CO2 générées par votre voyage (vols éventuels, transport et hébergement sur place)

Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement
  • Les visites et activités suggérées ou indiquées comme optionnelles
  • Le carburant pour votre véhicule
  • Les visites et activités
  • Le transfert jusqu'au lieu de prise de votre véhicule
  • Tous les repas, boissons et dépenses personnelles
  • Les équipements du véhicule en option : toilettes sèches, barbecue, siège-enfant

Prix sans aérien

Le prix indiqué varie selon la saison et correspond au tarif par personne, sur la base d’un véhicule avec deux personnes à son bord.

Fiche technique

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Nous vous recommandons d’anticiper votre road trip, en repérant en amont dans votre carnet de voyage les lieux que vous souhaitez découvrir ainsi que les coins ou adresses que vous convoitez pour dormir.

Notez les randonnées exceptionnelles que vous ne souhaitez pas manquer, le producteur local réputé, les visites dont vous rêvez et les activités qui vous passionnent : canoë, escalade, vélo, canyoning, parapente, etc. Prévoyez également des moments de repos, à l’ombre d’une forêt ou sur une plage car ils sont toujours appréciés pendant les vacances !

Ne sous-estimez pas les trajets, d’autant qu'en van, on privilégie souvent les petites routes de campagne qui peuvent être sinueuses et traversées par un tracteur ou un troupeau de vaches : tout ce qui fait le charme d’un voyage en campervan !

On dort où ?

Votre véhicule est équipé de couchage(s), afin de pouvoir dormir confortablement à l’intérieur ! Il s'agit de l’atout principal d’un voyage en van ou camping-car. A l’arrière ou dans un toit escamotable, vous bénéficierez d’un sommier et d’un matelas. Dans la plupart des cas, la banquette peut se convertir en lit, sur lequel on glisse un surmatelas. Des stores permettent d’occulter la lumière. Aussi, votre véhicule est fourni avec une literie complète : couettes, housses de couette, draps housse, alèse, oreillers, etc.

Pour trouver un bon coin où poser votre campervan et y passer la nuit, vous pourrez consulter notre application mobile MyNomade qui référencie de nombreuses options pour passer la nuit : emplacements sauvages, campings chez l’habitant, petits campings familiaux, aires de camping-car, etc.

Vous pourrez, ainsi, dormir :
> En pleine nature : un road trip en van ou camping-car offre des occasions de bivouacs dans des cadres naturels grandioses, isolés, tranquilles et différents tous les soirs… autant de souvenirs inoubliables ! Ce n’est pas forcément un coin avec une vue époustouflante sur un fond de vallée ou face à la mer ; un espace entre deux arbres, des buissons ou des dunes est parfois plus apprécié (lorsqu’il y a du vent, la canicule ou du monde…) ! La mobilité du campervan vous permet de vous adapter très facilement. Evidemment gratuit, cela implique un peu d’organisation et d’être totalement autonome : pas de sanitaires, pas de réseaux électriques, ni parfois téléphoniques…
En s’installant, loin des zones peuplées, avant la tombée de la nuit avec tout le nécessaire dans son véhicule, dans des lieux coupés du reste du monde, c’est l’aventure et la liberté retrouvées, une expérience à ne pas manquer !

> Au camping : c’est la solution la plus simple, pour profiter de services et de facilités : douche et toilettes, accès à l'eau, à l'électricité, épicerie, restauration et, parfois, piscine. Solution sécure et souvent plus confortable, la promiscuité et le voisinage peuvent, parfois, gâcher le décor.

> Chez l’habitant : le glamping, contraction de « glamour » et « camping » est une option peu connue mais possible, y compris en France et notamment grâce à notre partenaire Home Camper ! Vous pourrez ainsi trouver des particuliers mettant à disposition un bout de leur terrain, des toilettes, une douche et, parfois même, un coin repas. Ambiance souvent intimiste et conviviale, emplacements fréquemment bien entretenus et parfois idéalement situés, ces hébergements, bon marché, sont souvent des occasions de faire de belles rencontres ! Vos hôtes vous partageront certainement leurs bons plans dans les alentours : visites, producteurs, artisans, restaurants, balades, concerts, évènements, etc. A tenter au moins une fois dans votre road trip !

> A la ferme : de nombreux producteurs, agriculteurs, fermiers et châtelains, partout en France, proposent aux « road trippers » (c’est vous !) des espaces pour dormir. Des installations simples qui permettent de visiter la France à travers ses terroirs et ses traditions gastronomiques. Miam Miam !

> Sur une aire de camping-car : de nombreuses communes proposent des installations dédiées aux véhicules de voyage, avec de l’eau et de l’électricité, souvent à des prix très abordables. Elles sont pratiques et davantage situées sur les réseaux routiers plutôt qu’en pleine nature. Assez peu disponibles, vous y serez très rarement seuls, et cela même si vous arrivez assez tôt...

Dormir dans une rue ou sur un parking est possible en van aménagé, mais plus rarement en big van ou camping-car. C’est dans tous les cas une solution de repli, à envisager en dernier recours. Il convient de faire preuve d’un maximum de civisme et de discrétion dans ce genre de situation.

Le juste équilibre pour votre road trip est, probablement, d'alterner entre toutes ces options !

Concernant le camping sauvage, assurez-vous d’être en conformité avec la législation locale, avant de poser votre campervan. Chaque pays possède sa propre législation et chaque commune prend ses propres dispositions.

Dans certains pays, rares au demeurant, il est interdit de dormir dans son véhicule. Mais la plupart des destinations, comme la France, l’accepte sans sourciller ! Toujours en France, le camping sauvage est autorisé sur le domaine public (réglementé). Sauf dérogations, celui-ci est interdit uniquement dans les sites classés, les réserves naturelles, sur les voies publiques et les bords de mer. Il peut également être prohibé par des arrêtés municipaux ou préfectoraux, souvent en période estivale, ou bien lors de manifestations locales (festivals, événements, etc). Ces arrêtés peuvent parfois être contestables pour les vans, assimilés à des voitures et dépendants donc des mêmes règles de circulation. Aucun arrêté ne peut donc, en principe, leur interdire spécifiquement le stationnement. En pratique, près des aires urbaines, il est souvent conseillé de ne pas dépasser deux nuits sur une même place de parking et il est formellement interdit de s’étendre sur la voie publique !

Veillez enfin à respecter quelques petites règles en toutes circonstances :

• Respectez la législation.
• Minimisez votre installation.
• Honorez l'environnement.

Enfin, n’hésitez jamais à vous présenter ou à vous annoncer auprès d’éventuelles habitations des alentours. Généralement le contact est aimable, surtout entre personnes intelligentes et souriantes ! Cela vous assurera de dormir plus sereinement...

A table !

Cuisiner en van aménagé ou camping-car peut ressembler à un petit défi. Rassurez-vous : tout est prévu pour que vous soyez en mesure de préparer de bons et copieux repas, à savourer en pleine nature !
Les véhicules sont tous équipés du nécessaire pour la cuisine : assiettes, casseroles, couverts, verres, saladier, passoire, ouvre-boîte, économe, décapsuleur, tire-bouchons, bouilloire, cafetière, planche et couteau à découper, brosse et chiffon, pelle et balayette, etc).
Les kitchenettes sont toujours optimisées : placards, plaque de cuisson (gaz), coin réfrigéré, évier avec réserve d'eau, table amovible, etc. Vous disposerez de rangements et d'une glacière, afin de stocker votre nourriture. Faire des courses alimentaires de manière régulière est probablement la meilleure option.

Manger local est l’occasion de déguster des produits de saisons, du terroir et d’aller à la rencontre des agriculteurs du coin. Privilégiez donc les produits locaux (charcuterie, fromagerie) glanés sur les marchés, où vous trouverez également des petits traiteurs « fait-maison » (paellas, poulets, etc). C’est peut-être l’occasion d’une cure de fruits que votre organisme ne regrettera pas !?
Nous vous conseillons de rester sur des recettes simples ne nécessitant pas trop de vaisselle (exemple : salades, pates à la bolognaise ou carbonara, escalope, omelette, wraps, sandwich, pancakes, pain perdu, etc).
Enfin, il y a évidemment l’option « barbecue » mais renseignez-vous d’abord sur la législation locale !

Tous les campervans sont équipés d’une réserve d’eau (de 50 à 150 litres, selon les modèles) qu’il faut remplir au gré de votre consommation, idéalement en eau potable. Un autre bidon (de 2 à 5 litres) est souvent fourni en complément. Vous trouverez facilement des sources d’eau potable afin de remplir la réserve du van et éviter les contraintes des déchets plastiques. Des pastilles purificatrices peuvent être utiles, si vous avez un doute sur la qualité de l’eau, ainsi que des sirops si le goût ne vous convient pas. Aussi, des gourdes isothermes vous permettront de conserver à bonne température vos boissons !

De manière générale, préférez le réutilisable ou le compostable au « jetable » puisque vous n’aurez pas toujours des poubelles à disposition.

A chaque étape parcourue, il est essentiel de laisser l’environnement dans le même état qu’à votre arrivée et de ne rien laisser sur place : poubelles, papiers, mégots, nourriture, sacs plastiques, vidange des réservoirs du véhicule, etc.

La toilette (et les toilettes)

Certains véhicules disposent de toilettes et douche (il s’agit de douches d’appoint pour de brèves ablutions !). D’autres en sont dépourvues et proposent, en option, des WC écologiques portables (carton à déplier/replier avec des sacs biodégradables à usage unique et à jeter) et petites cabines de douches faciles à installer.

Selon votre parcours, vous pouvez également faire votre toilette en pleine nature, comme les chats, ou dans les campings, chez l’habitant, etc.

Soyez écoresponsables : privilégiez des produits ménagers ainsi que des cosmétiques naturels et solides. Conditionnés en petits formats et biodégradables, ils sont plus faciles à stocker et réduisent votre impact environnemental ! Également, préférez des serviettes de toilette à séchage rapide : celles-ci génèrent moins d’humidité dans le véhicule.

Suivez le guide !

Il s’appelle MyNomade ! Nous avons conçu une application pour vous accompagner tout au long de votre road trip. Véritable compagnon de voyage, celle-ci référence des milliers de bonnes adresses : restaurants, randonnées, camping, zones de stationnement, fermes, guides, campings, etc. A travers un GPS, vous pourrez ainsi dérouler votre itinéraire et tracer votre route, en fonction de vos points d’intérêts et de ceux que vous aurez ciblés sur votre parcours. Certains sont le fruit de nos propres recherches et expériences et d’autres sont issus de nos partenariats.

On se déplace comment sur place ?

Plusieurs types de véhicules sont possibles :

> Le Van, le passe-partout : de la taille d'un simple utilitaire, il est facile à conduire, économe et permet d’accéder à davantage de coins pour dormir tranquillement. L’espace et les équipements ultra optimisés incitent à vivre dehors au contact de la nature et rendent souvent la gestion du quotidien plus simple in fine …
> Le camping-car, le plus confortable : plus imposant, c’est une vraie maison roulante puisque celui-ci donne accès à une douche et des toilettes ainsi qu'à des éléments pratiques souvent plus grands : couchettes, réfrigérateur, rangement, table. En sus, on trouve parfois des équipements complémentaires (ex : four).
Avec beaucoup d'éléments énergivores, ces véhicules nécessitent une gestion électrique plus vigilante (en roulant fréquemment ou en se connectant régulièrement à des bornes électriques sur les aires de camping-car ou dans les campings).
>Le fourgon aménagé, le compromis : le Big Van prend le meilleur des deux partis avec un vaste espace de vie optimisé avec une bonne hauteur sous-plafond et une véritable petite salle de douche indépendante, dans un gabarit raisonnable, facilement maniable et stationnable. Une approche “toutes saisons” et définitivement “outdoor”, pour partir sereinement à l’aventure !

Tous ces véhicules sont parfaitement équipés avec un coin cuisine, des espaces pour dormir et de nombreux rangements ainsi que de plusieurs équipements : kit de cuisine, chauffage stationnaire, etc. Certains disposent d’un auvent pour élargir l’espace de vie, sinon disponibles en option.
Les véhicules sont tous autonomes en eau, électricité et gaz et sont fournis à plein par le loueur. Il faut, cependant, modérer et surveiller ses consommations, afin de prévoir les ravitaillements en conséquence. Pour l’eau, il est généralement aisé de trouver des sources potables. Pour l’électricité, vous pourrez recharger vos batteries en roulant et dans les campings, sachant que la batterie moteur est indépendante pour que vous ne courriez pas le risque d’être en panne sèche. Enfin, le gaz fourni par votre loueur doit normalement tenir pour toute la durée de votre location.

De nombreuses vidéos exposent l'ensemble des fonctionnalités de chaque véhicule sous forme de tutoriels. N'hésitez pas à les consulter avant votre location pour faciliter votre prise en main du van et partir l'esprit léger en road trip !

Nous travaillons avec plusieurs agences de location de véhicules, en France comme à l’étranger. Parmi les modèles proposés, arrivent en tête les Volkswagen (California), Mercedes (Marco Polo), Citroen (Jumpy), Fiat Ducato (Hanroad Cross, Dreamer D53), etc.
Toutes les agences présentent de solides garanties et des assurances complètes. Celles-ci entretiennent parfaitement leur parc automobile, en le renouvelant régulièrement et révisant leurs véhicules fréquemment.
Selon le loueur et votre forfait, vous disposerez de 100 à 250 kilomètres par jour, que vous pouvez étendre encore moyennant une majoration tarifaire.

Votre véhicule dispose de plusieurs équipements que vous retrouverez dans votre devis. Des équipements supplémentaires sont proposés en option, selon les agences et sous réserve de disponibilité :

Table et chaises extérieures : 30€
Porte-vélos : 32€
Abri de hayon : 25€
Cabine de douche : 25€
Kit camping (cales, tapis de sol, lanterne rechargeable, moustiquaire fenêtre latérale) : 32€
Toilettes sèches ou chimiques : 40€
Cales de niveau : 20€
Douche portable : 25€
Barbecue : 30€
Cafetière : 15€
Convertisseur : 10€
Barres de toit : 10€
Siège-bébé ou rehausseur pour enfant : 25€
Lit pliant enfant : 20€
Wifi : 40€
Chauffage : 10€
Nettoyage de fin de voyage : 30€
Tente : 30€

On se donne RDV où ?

Selon vos préférences et la disponibilité des véhicules, nous choisirons le loueur le mieux placé par rapport à votre itinéraire. Nous vous communiquerons les détails de votre rendez-vous dans le carnet de voyage.

Esprit du voyage

Seul, en couple, avec vos enfants, entre amis, un road trip en van aménagé ou camping-car s’adapte à tous les profils : que vous souhaitiez découvrir une région ou un pays, que vous soyez sportif, amoureux de la nature, du patrimoine ou de la culture, que vous soyez en recherche de calme, de détente ou d’isolement, que vous aimiez la pêche ou l’escalade ou les deux ensemble, que votre quête absolue soit de dénicher un spot zen pour votre yoga ou de vous forger de mémorables souvenirs entre proches, etc.

Un road trip en campervan permet de voyager avec son animal de compagnie : il s'agit même probablement de la formule la plus adaptée ! Pensez cependant à emporter son carnet de santé ainsi que son passeport, pour les séjours à l’étranger. Vous devrez évidement vous soumettre aux législations locales et cibler les hébergements qui acceptent les animaux domestiques, sinon privilégier ceux en pleine nature !

2 • Budget

Le prix comprend :

  • La location de votre véhicule, avec les assurances de base et un forfait de 100 kilomètres/jour minimum inclus
  • Neuf nuits à bord de votre campervan dont deux nuits chez l’habitant réservées par nos soins (sous réserve de disponibilité lors de la validation)
  • L’équipement de votre véhicule : frigo, réservoir d’eau & évier, matériel nécessaire à la préparation des repas (plaque de cuisson et kit de cuisine), table intérieure, couchage, chauffage stationnaire, câble de raccordement électrique
  • Un pack literie (couette, oreillers avec housses pour deux personnes)
  • Le forfait ménage, à la fin du séjour
  • L’application MyNomade : vous y trouverez votre programme et itinéraire, tous les documents utiles de votre voyage et surtout nos meilleures adresses : randonnées, restaurant, monuments, agrotourisme, activités outdoors, camping chez l’habitant et sauvage, etc.
  • Une assistance francophone 24H/24 durant votre voyage
  • L'absorption à 100% des émissions de CO2 générées par votre voyage (vols éventuels, transport et hébergement sur place)
  • Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement
  • Les visites et activités suggérées ou indiquées comme optionnelles
  • Le carburant pour votre véhicule
  • Les visites et activités
  • Le transfert jusqu'au lieu de prise de votre véhicule
  • Tous les repas, boissons et dépenses personnelles
  • Les équipements du véhicule en option : toilettes sèches, barbecue, siège-enfant
  • Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  • En souscrivant une assurance voyage avec Nomade Aventure, profitez de l'aide de notre Service Client pour vos démarches et bénéficiez des garanties dans les meilleurs délais.
    Surtout, voyagez l'esprit tranquille en toute situation, car pour vous prémunir de tout risque lié à une pandémie, notamment celle du Covid-19, nous avons étendu les garanties de nos contrats d'assurance :

    Remboursement de toutes les sommes engagées dans le cas où vous devez annuler votre voyage pour les motifs suivants :
  • si vous êtes désigné cas contact dans les 14 jours précédents le départ,
  • si vous tombez malade du Covid-19 (ou une autre pandémie) avant de partir,
  • si vous êtes testé positif (suite prise de température ou résultat d’un test PCR et/ou antigénique) le jour du départ,
  • s’il est contrindiqué que vous partiez en voyage par un médecin, suite au contexte vaccinal dans le pays de destination…

    La franchise retenue sera celle du MOTIF MEDICAL de votre contrat d’assurance.
  • Quel contrat choisir ?

  • Assurance Tranquillité (4,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez d’une protection complète :
  • Frais d'annulation pour toutes causes justifiées.
  • Frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d'hospitalisation dans le monde entier.
  • Frais de recherche et de secours en mer ou en montagne.
  • Frais de rapatriement.
    Indemnisation en cas de retard d'avion, vol, perte et détérioration de vos bagages.
    Voyage de compensation.

  • Assurance Tranquillité Carte Bancaire (3,20 % du prix de votre voyage)

    Vous bénéficiez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire.
    Important : en cas de sinistre, vous devez contacter [u]en premier lieu[/u] l'assureur de votre carte bancaire.
    [u]A noter[/u] : ce contrat est réservé exclusivement aux titulaires de cartes Visa Premier, Gold MasterCard, Infinite Platinium, délivrées par une banque française, belge ou suisse, et ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire.

  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale
    . Briquet pour brûler vos détritus
    . Couteau pliant
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette
    . Éponge et produit vaisselle
    . Chargeur allume-cigare
    . Bâche
    . Rallonge électrique

    Pharmacie personnelle

    Prenez une petite trousse à pharmacie avec vos médicaments usuels, auxquels vous pourrez ajouter : pommade anti-inflammatoire, crème contre les brulures, collyres, pansements, crème solaire, etc.

    On prend quels bagages ?

    L’organisation est importante dans un campervan. Malgré des compartiments toujours astucieux pour le rangement, l’espace y est réduit. Privilégiez donc l’essentiel et le strict nécessaire !

    Nous vous recommandons d’emporter des sacs souples (plutôt que des valises) car ils sont plus faciles à ranger, et un sac plus petit, dans lequel vous glisserez vos affaires pour la journée. Des tote-bags en tissu ou autres contenants rigides s’avèrent également fort pratiques, afin de réduire votre volume de déchets.

    On met quoi dans la valise ?

    Une veste imperméable et hermétique ainsi qu’un pull-over ou une polaire et un maillot de bain sont à emporter, quel que soit le voyage !

    Pour les randonnées, prenez des chaussures déjà rodées à vos pieds et emportez une seconde paire, pour vous détendre le soir.

    La « vanlife » s’accommode très bien de la lecture ! Prenez des bouquins pour vos soirées et vos siestes…

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Pour tous les ressortissants d'un pays de l'Union Européenne, la carte d'identité en cours de validité est suffisante. Concernant les pays hors Union Européenne, le passeport est obligatoire. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Selon votre nationalité, la durée et le motif du séjour que vous projetez d'effectuer en France, il est indiqué de se munir d'un visa. Pour cela, adressez-vous au consulat français ou à l’ambassade de France de votre pays de résidence. Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.

    Vaccins obligatoires

    Vaccins conseillés

    Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.

    6 • Le pays

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.
  • Téléphone

    Ils y sont allés, ils nous en parlent

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de Nadia ayant fait le voyage Mon van au pays des Bigoudens

    Nadia,
    Partie le 08/09/2020
    Très satisfait

    France, Mon van au pays des Bigoudens

    Notre road trip en Van au pays des Bigoudens était une première. Ce fût une très belle expérience. Nous avons adoré. Le Van était très confortable .Nous avons été tres bien conseillé en ce qui concerne les différentes étapes.Si c etait à refaire nous n hesiterions pas de repartir avec Nomadeaventure

    10 jours
    à partir de 599€
    Je demande un devis
    Carte France Location van Bretagne