Colombie | Voyage sur mesure

Immersion en terre Kogis

Séjour à Carthagène, au parc Tayrona et à la rencontre des Kogis, Arhuacos et Wayuu

  • 11 jours
  • à partir de 2949€

Vous aimerez...

  • Vous balader dans la superbe ville coloniale de Carthagène des Indes
  • Arpenter le Parc Tayrona entre plages de rêve et jungle tropicale
  • Tester les produits locaux, voir l'artisanat et les cultures ancestrales :café, canne à sucre, pêche traditionnelle, plantes médicinales...
  • Et bien entendu aller à l'encontre des communautés indigènes pour une immersion dans la culture locale à 100%

Comparez et vous préfèrerez...

    Avec Nomade vous bénéficiez d'une assistance francophone 24h/24 durant votre voyage.

Conseil du pro !

Si vous souhaitez ramener une Mochila colorée tissée à la main faite-le à Playa Camarones auprès des femmes Wayuu directement. Moins d'intermédiaire, c'est aussi un commerce plus éthique et plus juste.Inutile de négocier le tarif, il est imbattable..

Infos clés !

  • Niveau physique : Dynamique Dynamique
    Vous êtes un marcheur occasionnel ? Ici les randonnées sont plus longues (4 à 5h en moyenne par jour), avec des dénivelés plus prononcés (300 à 500 m), sur terrain accessible et peu accidenté, exigeant un engagement physique supérieur, sans pour autant mettre de côté le charme des rencontres et les sites incontournables du pays. Sur quelques étapes, climat capricieux et isolement peuvent soudainement s’imposer. Ce niveau requiert une bonne condition physique. A vous de voir s'il vous faut sortir short et baskets quelques semaines avant le départ afin de peaufiner votre préparation.
  • En immersion


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code COL12L

La Colombie s’ouvre peu à peu au tourisme international et, avec elle, une culture riche et variée doublée d’une nature généreuse. Dans ce grand pays à l’écart des sentiers touristiques, vous goûterez à l’hospitalité du peuple colombien ouvert et spontané, à sa cuisine raffinée et vous découvrirez une nature bénie des dieux, dans la Sierra Nevada entre côte caribéenne et végétation tropicale... Vous vivrez une expérience humaine unique en immersion chez les différentes communautés des Caraïbes: Kogis, Arhuacos, Wayuu. Un voyage fort en émotion et en échange culturel... Lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Envol pour Carthagène

    Départ en début de matinée sur un vol direct à destination Carthagène avec escale via Bogota. Arrivée à l’aéroport international de Carthagène et transfert par la route (30mn). Installation à l’hôtel situé dans le centre historique de Carthagène.Dîner libre.

    • à l'hôtel
  2. J2 Carthagène

    Journée dédiée à la visite de Carthagène, l’une des plus belles villes d’Amérique Latine, et de ses quartiers les plus emblématiques. Nous découvrons les rues coloniales intactes de la cité fondée en 1533 et qui tira sa fortune de l’activité portuaire. De là en effet, partaient pour l’Europe les richesses conquises par les espagnols sur le territoire sud-américain (l’or, l’argent). Elle fut déclarée patrimoine de l’Unesco en 1984 et l’on comprend pourquoi. Les édifices rappellent le faste de l’époque coloniale, avec leurs superbes balcons en bois sculptés, les portes en bois ouvrent sur de somptueux patios. Nous en profitons pour nous arrêter et déguster des fruits tropicaux dans les rues animées. Vous vous rendez ce matin à l’imposante forteresse de San Felipe, le plus grand édifice militaire construit par les espagnols en Amérique du Sud pendant l’ère coloniale. Vous visitez ensuite le Couvent de la Popa (actuellement fermé et remplacé par la visite de la Cathédrale San Pedro de Claver) offrant un panorama unique sur la ville. L’après-midi vous visitez le musée naval, la place Santo Domingo, ainsi que las Bovedas et ses artisans. Repas libres.Nuit à l’hôtel.

    • à l'hôtel
    • 7 heures
  3. J3 Carthagène - Parc Tayrona

    Ce matin, vous partez pour un transfert d’une durée d’environ cinq heures en direction du superbe parc national de Tayrona. Vous longerez toute la côte.Vous serez conduits à votre finca à proximité du parc, dans un lieu privilégié bordé de plages de sable blanc, de piscines naturelles et de vues imprenables sur les montagnes surplombant la mer. Pendant votre séjour vous pourrez profiter de divers fruits exotiques cultivés sur place. L’architecture de la finca se caractérise par une combinaison entre architecture Caribéenne et coloniale, en soulignant la créativité des artisans de la région, en particulier dans les bois et la pierre, teintée de quelques vestiges archéologiques des indigènes de la Sierra Nevada de Santa Marta. De leurs chambres, entourées d'une végétation luxuriante, les visiteurs peuvent voir une variété d'espèces de la flore et la faune, bénéficiant simultanément d'une baignade rafraîchissante dans l'eau naturelle qui descend directement des sommets enneigés. C’est le lieu idéal pour s’accorder un peu de temps pour soi et se détendre dans un hamac.Déjeuner et diner libres.Nuit à la finca.

  4. J4 Parc Tayrona

    Aujourd’hui vous vous rendez à l´entrée du Parc Tayrona pour réaliser une balade à travers ce parc de 37 000 hectares qui doit son nom aux indiens qui y vivaient à l’arrivée des conquistadors. Les survivants à la colonisation espagnole du XVIème siècle furent intégrer par métissage ou se retranchèrent dans les profondeurs de la Sierra Nevada. Leurs descendants directs vivent encore dans des tribus des Kogis, Arhuacos, Sankás, Kankuamos, Wiwas… La grande majorité vit dans la montagne, à proximité des rivières Guachaca, Don Diego, Buritaca, et aux alentours du parcs Taryona. Débutez par 2 à 4h de balade tranquille dans la canopée, à travers une végétation luxuriante.
    Vous marchez environ 1h à travers de vieux sentiers indigènes et d’énormes rochers de granit jusqu’à Cabo de San Juan, où la mer hérissée de monolithes de pierre rencontre la forêt tropicale. Vous sentez ce parfum de bout du monde. Si vous êtes en bonne forme physique et que vous êtes arrivés suffisamment tôt à l’entrée du parc, vous entreprenez une montée à travers la forêt en grimpant certaines roches à l’aide de corde pour accéder à Pueblito, une cité perdue des indiens Tayrona. Vous pourrez découvrir les structures principales de l’ancien village avec d’immenses pierres aux gravures énigmatiques. Selon les croyances indigènes, elles représentent les ancêtres de cette civilisation. Vous croiserez sûrement quelques Kogis qui y ont élu refuge dans des maisons rondes en bois recouvertes d’un toit de feuilles de palmes. Certains enfants jouent à l’extérieur tandis que les plus âgés préparent leurs rituels à base de feuille de coca et de popóro dans les Kakurua. Vous redescendez ensuite jusqu’à Cabo San Juan. Déjeuner libre.Profitez alors de Cabo pour vous baigner. En option il est possible d’organiser une sortie snorkelling : plongée avec masques et tubas dans les piscinas, des criques protégées des courants par le récif corallien où l’on observe coraux et poissons. Avec un peu de chance, vous verrez une tortue qui vient pondre ici d’avril à juin. Le matériel, masques et tubas, est fourni dans l’excursion.La randonnée dure 6 à 7h, essentiellement à l’ombre et accessible à toute personne en bonne forme physique sur les chemins longeant la plage et de niveau modéré pour vous rendre à Pueblito. Retour à votre finca en fin d’après-midi. Diner libre.

    Iguane dans le parc national naturel de Tayrona - Colombie
    Iguane dans le parc national naturel de Tayrona - Colombie © streetflash/fotolia.com
    • 7 heures
  5. J5 Parc Tayrona - Tayronaka - Parc Tayrona

    Vous partez pour une journée d’exploration à Tayronaka, entre mer et jungle tropicale.
    En chemin dans la réserve, vous aurez encore la possibilité de rencontrer quelques kogis. Ce peuple qui ne représente que 0,66 % de la population indigène de Colombie a su conserver son autonomie et une culture forte, marqué par le respect de la nature. D’ailleurs, les Kogis voient la Terre comme un être vivant, et comparent leur Sierra Nevada à un corps humain qu’ils considèrent comme sacré.Ce peuple vit en paix les uns avec les autres et accordent une haute importance au maintien de l’équilibre entre leur mode de vie et leur environnement. Descente de la rivière en bateau ou bouée en vous laissant porter par le courant. Au programme : observations de la faune (singes hurleurs, crocodiles et oiseaux) et visite des vestiges d’une cité Tayrona dans un cadre d’exception.Déjeuner et diner libre. Nuit à la finca.

    • 7 heures
  6. J6 Parc Tayrona - Village Arhuaco

    Vous partez très tôt ce matin pour une immersion dans une communauté Arhuaco au cœur de la Sierra Nevada. Un séjour hors du temps et une expérience unique.Après une marche d’environ deux heures à travers la montagne, vous rejoignez le village Arhuaco et visitez la communauté. Le peuple Arhuaco, aussi appelé Ika, est marqué par une spiritualité profonde. Il considère la Sierra Nevada comme le cœur du Monde qui, comme chez les Koguis, représente le corps humain: les pics enneigés incarnent la tête, les lagunes du páramo sont le cœur, les fleuves sont les veines, la terre incarne les muscles et les prairies, la chevelure. La structure sociale est dirigée par le “Mamo”, homme de savoir qui prend les décisions et applique la justice, assisté par ses conseillers subalternes. A la différence des Kogis, les Ika vivent principalement de l’élevage bovin et ovin, caractéristique qui se reflète dans leur régime alimentaire. La culture de pomme de terre, ail, chou et oignon est omniprésente en terres d’altitude, tandis que les zones plus tempérées voient la culture de haricots, canne à sucre et tabac se développer. Le café fait également partie intégrante de leur économie. Leur logement est relativement nomade, car les Ika possèdent en géneral plusieurs “fincas”, de forme circulaire ou rectangulaire, aux toits de paille. Les villages disposent généralement d’une maison cérémonielle masculine autour de laquelle sont implantés les habitations. La cuisine typique des Arhuacos est, pour eux, une forme de partage et se compose d’une grande variété de haricots de banane plantain, de manioc, de mangue, d’ananas, de lulo et autres fruits exotiques. Pour ce peuple, il est très important de cuisiner avec des ingrédients cultivés au sein de leur communauté pour que l’intention et le plaisir de partager soient considérés comme sincères.Déjeuner typique inclus. Cet après-midi est marqué entre échange culturel et découverte du mode de vie des Aruhaco: coutumes, religion, traditions et visite des plantations de la communauté comme la canne à sucre, coca et cacao. Diner inclus autour du feu et conversation avec le Mamo (sage du village). Hébergement dans la communauté en hamac.

    • dans un Hamac
    • 7 heures
  7. J7 Village Arhuaco - Parc Tayrona

    La journée débute très tôt, vers 6h00, le temps de prendre un café traditionnel puis de marcher une vingtaine de minutes pour rejoindre les hauteurs du village et observer les pics enneigés et la cordillère de La Sierra Nevada. Retour au village pour le petit déjeuner avant de réaliser une petite randonnée à travers la forêt. Observation d’animaux et haltes pour quelques baignades dans les eaux douces des puits et cascades du secteur. Déjeuner inclus dans la communauté.Départ du village vers 14h. Après 2h de marche environ, vous rejoignez votre finca et pourrez vous reposer en bord de plage.Diner libre. Nuit à la finca.

    • 7 heures
  8. J8 Parc Tayrona - Playa Camarones - Parc Tayrona

    Aujourd’hui direction le nord pour rejoindre Playa Camarones à 1h30 de route environ, située idéalement entre désert et mer des Caraïbes.. Partez pour une journée de rencontre avec les Wayuus et leurs traditions ancestrales. Ce peuple amérindien est le seul à ne pas avoir été conquis par les Espagnols. Il a maintenu une certaine indépendance et s’est installé dans un territoire qui lui est propre, que cela soit en Colombie ou au Venezuela. En Colombie les Wayuu habitent en majorité dans le désert aride de la Guajira. Ils vivent essentiellement du tissage, vous pourrez d’ailleurs apercevoir à l’entrée des maisons des mochilas colorés crochetés en mailles serrées et dont l’anse est également tissée. Ces sacs qui prennent entre 15 et 30 jours de travail pour être réalisés sont leur seule source de revenu. Pendant que les femmes tissent, les hommes partent à la pêche et ramasser des fruits.
    Lors de cette journée vous partirez d’ailleurs à la rencontre d’un pêcheur Wayuu, qui vous emmènera en balade sur la lagune en barque à voile traditionnelle. Vous serez alors initié à la pêche traditionnelle que perpétuent les pécheurs Wayuu. Vous en profiterez pour observer les oiseaux et les flamands roses qui reviennent tous les ans à cet endroit en période de migration. Après votre balade en bateau, vous découvrirez les plantes médicinales utilisées par les Wayuus. Ce sont les Piaches qui réalisent les préparations naturelles pour soigner les malades. Ces guérisseurs utilisent le tabac pour éloigner les mauvais esprits lors des rituels et traitements. Une des plantes les plus utilisées par les Piaches est le Dividivi qui se boit par exemple en infusion pour soigner les infections au cœur. Quand à la Bija Roja ou l’Achiote, ils servent à arrêter les hémorragies lors des accouchements ou prendre soin des nouveaux nés. Enfin, la Cola de Alacrán (queue de scorpion) est recommandé contre les démangeaisons. On trouve toujours un pied de cette plante non loin des habitations.Déjeuner chez une famille Wayuu .Retour dans l’après-midi et diner libre. Nuit à la finca.

    Pêcheurs Wayuu - Département de La Guajira - Colombie
    Pêcheurs Wayuu - Département de La Guajira - Colombie © Cyril Le Tourneur D'Ison/hemis.fr
    • 7 heures
  9. J9 Parc Tayrona - Carthagène

    Ce matin, vous prendrez la route retour pour Carthagène. Déjeuner libre en cours de transfert.
    Après-midi libre à Carthagène pour faire des emplettes dans les bodegas, vous balader dans les ruelles pavées de la ville, vous rendre dans les petits parcs où jouent des musiciens de rue ou prendre un cocktail sur les remparts au coucher de soleil. Diner libre. Nuit à l’hôtel.

    • à l'hôtel
  10. J10 Carthagène - Bogota - Départ international

    Matinée libre à Carthagène pour vos derniers instants dans les Caraïbes.
    Déjeuner libre. Fin de votre immersion colombienne. Transfert vers l’aéroport de Carthagène pour prendre votre vol international via Bogota.

  11. J11 Fin de votre aventure

    Arrivée en début de matinée

  12. N.B. :

    Votre chauffeur anglophone ou vos guides locaux peuvent être amenés à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à votre sécurité.

Le prix comprend :

    - Les vols internationaux et taxes aéropuertaires
    - Les transports et transferts routiers en véhicules privatisés.
    - 9 nuits en hôtels, fincas, hamacs ou posadas mentionnés,
    - Guide accompagnateur francophone durant les excursions mentionnées au programme,
    - Tous les petits déjeuners et certains repas mentionnés chez l'habitant,
    - Les excursions et entrées mentionnées au programme,
    - Notre assistance 24h/24

    Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

    - L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
    - Les extras, pourboires et dépenses à caractère personnel, (estimatif des pourboires – hôtels, chauffeurs et guides locaux hors guide accompagnateur et assistant : +/- 3 us$/jour/pers)
    - Les boissons durant toute la durée du séjour.

Prix avec aérien

à partir de 3499€ / pers. base 2 participants
à partir de 2949€ / pers. base 4 participants

Prix sans aérien

à partir de 2749€ / pers. base 2 participants
à partir de 2199€ / pers. base 4 participants

1 • Détails du voyage

Voyage solidaire

Pour répondre a la notion de voyage solidaire, notre agence s’engage à créer au maximum une certaine interaction entre les peuples locaux et les touristes, sans pour autant créer une dégradation de l’environnement des populations locales.

Niveau physique et préparation

Pour votre voyage en Colombie il est primordial de bien vous préparer. En effet, il est impératif d’emmener avec vous vos documents d’identités (originaux + photocopies) ainsi que de des espèces pour vos achats. Protégez-vous de la forte intensité du soleil avec des protections solaires adaptées (crème solaire et lunettes de soleil). Les moustiques peuvent être présents dans certaines régions, il est donc préférable de prévoir des protections anti-moustique/répulsif. De plus, avec le programme pédestre prévu, il vous est conseillé d’apporter des vêtements et chaussures adaptés à la marche ainsi qu’un sac à dos pour vos affaires utiles au quotidien.

A table !

La cuisine colombienne tient ses origines de plusieurs cultures. En effet, de part son histoire ainsi que sa situation géographique, la cuisine colombienne est un mélange de culture amérindienne, européenne et créole. Bien sûr, les plats et les méthodes de cuisine changent selon les régions. Cependant, toutes se basent sur les mêmes ingrédients qui sont : des céréales, des fruits tropicaux, du blé et du maïs. En ville, vous trouverez énormément de restaurants.
Dans les régions plus reculées les choix sont plus restreints avec des plats à base de poulet ou de grillades avec du riz ou des pommes de terre. Sur place, vous aurez l’occasion de découvrir des plats locaux tels que « l’ajiaco », une soupe a base de poulet, de maïs, de pommes de terre et crème de fromage. Ou le « patarasca » qui est un plat amazonien a base de poisson cuit dans une feuille de banane avec du curcuma et du safran.
Le café colombien, réputé pour être l’un des meilleurs au monde, est beaucoup présent dans les régions de Medellin, Manizales et Armenia. Pour les boissons, vous pourrez trouver des boissons locales telles que le « guarapo » qui est le résultat d’une fermentation de jus de cannes à sucre. Les jus de fruit sont aussi très présents, vous pourrez les goûter auprès des vendeurs ambulants. Sinon, comme dans la majorité de pays latins, la bière est la boisson alcoolisée la plus populaire.

Suivez le guide !

Lors de votre circuit, vous serez toujours accompagnés d’un guide local / guide francophone.
De plus, l’équipe sur place sera à votre disposition pour répondre à tous problèmes éventuels, joignable a notre numéro d’urgence 7j/7 et 24h/24.

On se déplace comment sur place ?

Tous les transferts se font par transports routiers.

Esprit du voyage

Ce voyage au cœur de la Colombie vous permettra de découvrir une culture latine riche et diversifiée de par son histoire et sa situation géographique. Vous aurez la chance de découvrir cdes culturelles nouvelles et l’hospitalité d’un peuple ouvert et chaleureux.
L’esprit d’aventure restant toujours la marque de fabrique du voyage.

2 • Budget

Le prix comprend :

- Les vols internationaux et taxes aéropuertaires
- Les transports et transferts routiers en véhicules privatisés.
- 9 nuits en hôtels, fincas, hamacs ou posadas mentionnés,
- Guide accompagnateur francophone durant les excursions mentionnées au programme,
- Tous les petits déjeuners et certains repas mentionnés chez l'habitant,
- Les excursions et entrées mentionnées au programme,
- Notre assistance 24h/24

Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

- L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
- Les extras, pourboires et dépenses à caractère personnel, (estimatif des pourboires – hôtels, chauffeurs et guides locaux hors guide accompagnateur et assistant : +/- 3 us$/jour/pers)
- Les boissons durant toute la durée du séjour.

Frais d’annulation

Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

Budget sur place

La monnaie nationale est le pesos colombien (COP). Pour illustrer la différence monétaire, 1€ est égale à 3000 COP environ. Le dollar américain est accepté partout mais il est préférable d’utiliser la monnaie locale. La Colombie reste un pays pauvre, le niveau de vie y est donc plus favorable pour un touriste, avec le développement touristique que connait le pays, le niveau de vie à augmenté ces dernières années. Bien sûr, il reste une grande différence entre les régions touristiques et les régions peu fréquentées.

Pourboires

Les pourboires sont bien vus et même obligatoires dans certaines situations. En effet, les chauffeurs et les porteurs attendront un pourboire pouvant aller de 1 à 2 euros par jour (2000 - 5000 pesos), les guides, quant à eux, attendront un pourboire plus conséquent pouvant aller de 2 à 5 euros (5000 – 15000 pesos) par jour. Pour les repas, généralement les restaurants incluent les pourboires à hauteurs de 10% de la facture.

3 • Assurances

Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique (110 volts en courant alternatif à 60 hertz)

    Pharmacie personnelle

    Au cas où un accident venait à arriver, il est impératif de prendre avec vous une pharmacie personnelle, dans laquelle pourra se trouver pansements, antiseptique, médicaments, etc…

    On prend quels bagages ?

    Pour ce voyage, il est impératif de voyager léger. Essayez de prendre une valise légère, ni trop encombrante, ni trop rigide et facile à transporter. Prenez aussi un sac à dos pour transporter vos affaires et objets légers dont vous avez besoin au quotidien.

    On met quoi dans la valise ?

    Habillement : Vêtements légers de préférence en coton, pantalons en toile, shorts, tee-shirts, débardeurs, 1 sweat-shirt pour le soir, cape de pluie, un maillot de bain, etc. Tout pour les climats chauds en somme !
    Chaussures : Pour les randonnées, prenez des chaussures qui sont déjà faites à vos pieds. Pour votre voyage, il est impératif de vous munir des vêtements et des chaussures adaptés à la marche. Il est plutôt recommandé de voyager avec des vêtements légers et dans lesquels vous vous sentez à l’aise. Quelques manches longues pour se protéger des moustiques.

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants de pays membres de l’Union Européenne. Idem pour les Suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français. Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis : DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur). Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande. RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise. APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Pour un séjour de moins de 60 jours, pas de visa pour les ressortissants de pays membres de l’Union Européenne. Ni pour les Suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

    Formalités spécifiques

    Pour ce voyage, il est important de prendre vos précautions avant de venir en Colombie.
    En effet, avec la présence de plusieurs virus, et selon les régions visitées, il est fortement recommandé et parfois obligatoire selon les régions de se faire vacciner contre la fièvre jaune.
    Pour les formalités, vous devez vous munir d’un passeport en cours de validité 6 mois après la date de retour. Le visa tourisme est valable jusqu’à un maximum de 90 jours sur le territoire colombien.

    Vaccins obligatoires

    Même si la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas (encore) obligatoire à l'entrée en Colombie pour les voyageurs arrivant directement d'Europe ou des Etats-Unis, la multiplication des foyers de la maladie dans de nombreuses régions du pays et des pays voisins, et pas seulement dans les régions amazoniennes, justifie, dès maintenant, de la recommander à tous, hors rares contre-indications décidées par le Centre de vaccinations internationales.
    Sa validité est maintenant prolongée « à vie » (mention qui doit être notée sur le carnet international, quelle qu'ait été la date de la vaccination). Elle peut, en outre, être exigée à la sortie du pays, pour les voyageurs prolongeant leur périple dans les autres pays d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et de toute la zone Caraïbe.

    Attention ! La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour pénétrer dans les parcs nationaux. Le carnet de vaccination peut être exigé à l'entrée de ceux-ci.

    L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

    Vaccins conseillés

    Rappels D.T. Polio à jour, rougeole pour les enfants, hépatites A et B.

    Paludisme

    Même si le paludisme a été éradiqué d’une grande partie du pays, où une protection contre les piqûres de moustique (répulsifs peau et vêtements, moustiquaire) suffit mais s’impose (la dengue et maintenant le chikungunya ou le virus Zika pouvant être présents), les voyageurs dans les régions du bassin amazonien devront adjoindre à ces mesures de protection personnelle un traitement préventif : Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou Doxycycline sur prescription médicale. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    6 • Le pays

    Climat

    La Colombie est l’un des pays d’Amérique Latine avec le climat le plus varié. En effet, les quatre régions principales de Colombie possèdent toutes leur propre climat et micro-climat. Dans la région des caraïbes la température varie entre 24º et 33ºC avec peu de pluie, le climat idéal. Dans la région andines (Bogota et Medellin), le climat y est plus tempéré avec des températures allant de 5º a 20ºC pour Bogota et des températures allant de 8º et 27ºC pour Medellin. Sur la région pacifique les températures varient de 22º a 32ºC avec des pluies intenses (une des régions les plus humides au monde). Quant a l’Amazonie, les températures sont à peu près les mêmes que sur la côte pacifique et avec une humidité très présente.

    Faune et flore

    La situation géographique du pays lui a permis de développer une faune et flore très diversifiées. La Colombie possède le plus grand nombre d’espèces répertoriées dans les Andes, les Caraïbes, l'Amazonie, les Llanos et le Pacifique. Elle possède près de 55 000 espèces de plantes, 479 d’espèces de mammifères et près de 1550 espèces d’oiseaux.
    L’orchidée, le condor des Andes et le palmier de cire du Quindio font parties des symboles de la Colombie.

    Télécommunications

    Vous trouverez le wifi presque dans tous les hébergements en Colombie.
    Pour téléphoner en Colombie, il est nécessaire de composer le numéro souhaité par l’indicatif du pays puis l’indicatif de la ville. Par exemple : (+57) (2) …
    Si vous restez longtemps en Colombie, il est recommandé d’acheter une puce locale qui sera plus rentable.

    Décalage horaire

    La Colombie se situe à environ 8000 km à l’ouest de la France. Le décalage horaire entre les deux pays est de +7h en été et de +6h en hiver.

    Electricité

    En Colombie, le courant est de 110 volts. Les prises ont deux fiches plates (certaines peuvent aussi avoir 3 fiches et d’autres 2 fiches plates et 1 ronde). Il vous est donc conseillé d’emmener avec vous un adaptateur.

    Bibliographie

    La littérature colombienne est très diverse de par son bagage culturel et historique. En effet, les cultures locales et coloniales influencent énormément la littérature colombienne.
    Plusieurs écrivains se démarquent et laissent leurs traces à l’époque actuelle grâce à des œuvres majeures.
    Comme grand auteur colombien nous pouvons notamment citer Gabriel Garcia Marquez. Auteur, romancier et journaliste engagé, il se démarque par son engagement politique. Il a reçu le prix Nobel de la paix Nobel de littérature en 1982.

    Cartographie

    La Colombie se situe sur la côte Ouest de l’Amérique du Sud. Le pays est frontalier avec le Venezuela et le Brésil a l’Est/Sud-Est, avec le Pérou et l’Equateur sur le côté Ouest/Sud-Ouest ainsi que le Panama sur le côté Nord-Ouest.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Nos actions locales

    Notre agence s’engage à respecter et travailler en collaboration avec les communautés locales.
    Pour y parvenir, le voyageur lors de son séjour rencontre la culture et la nature colombiennes dans sa diversité et son intensité. Dans les régions visitées, à travers des rencontres avec nos guides locaux, nous soulignons la relation du visiteur avec le patrimoine humain colombien, une société interculturelle de trois cultures : méditerranéenne, amérindienne et africaine.

    Prolongez votre aventure...

    Pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps, et rendre votre voyage encore plus inoubliable, en choisissant l’une de nos extensions ?

    voyage Indonésie

    Colombie

    Mompox : Le souffle de García Márquez

    • 4 jours
    • à partir de 359€
    Voir plus de détails