Brésil | Voyage sur mesure

Tinharé et Boipeba, le Brésil en mode Bohème

Des plages sauvages de Boipeba au village de Morro de São Paulo, une douce immersion au rythme de la Samba

  • 16 jours
  • à partir de 2139€

Je demande un devis

100% de satisfaction sur 14 avis Ajouter à ma sélection

Vous aimerez...

  • Dormir au calme la tête dans les étoiles et les pieds dans l'eau ...
  • Explorer Salvador la mouvementée et Boipeba la douce
  • Bénéficier d'un tarif très compétitif qui vous laissera de quoi vous offir de bonnes caïpi :)
  • Partir sur une des nombreuses activités possibles entre deux siestes en hamac

Comparez et vous préfèrerez...

    Avec Nomade vous bénéficiez d'une assistance francophone 24h/24h durant votre voyage

Conseil du pro !

Prolonger votre aventure avec la découverte des célèbres chutes d'Iguacu

Infos clés !

  • Niveau physique : Tranquille Tranquille
    Envie de vous évader, de découvrir le monde à votre rythme, sans trop vous fatiguer ? Ces voyages qui combinent approche à pied (par tranche de 1 à 4h, pas forcément quotidiennes et en moyenne) et en véhicule sont faits pour vous. En quelques mots : des formules avec ou sans dénivelé (moins de 300 m), accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.
  • Randonnée / trek
  • Multiactivité
  • Découverte


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code BRE06L

Deux nuits à Salvador de Bahia, trois nuits à Morro de Sao Paulo sur l’île de Tinharé et huit nuits sur l’île tropicale sans voiture de Boipeba, une forêt primaire de 60 millions d’années, une mangrove préservée, des plages désertes de sable blanc et des villages de pêcheurs... respirez vous êtes au milieu de Dame Nature.¤L’île sans voiture de Boipeba. Lieu unique qui a su garder son authencité grâce à la mangrove qui la sépare du continent. La côte Est de l’île : cocotiers et plages désertes classées parmi les plus belles du Brésil ; barrière de corail et piscines naturelles. L’intérieur de l’île se partage entre une somptueuse forêt primaire vieille de 60 millions d’années, la savane et de hautes dunes dominant la région. Avec un climat tropical modéré par la douceur des alizés, la température de l’eau varie entre 20 et 30 degrés, l’air entre 20 et 34 degrés. L’île est équipée de web-cafés, vous trouverez une pharmacie, un médecin et un dentiste. Gentillesse et sourires vous attendent dans ce paradis caché, perle de l’archipel de Tinharé. Lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Vol au départ de Paris

    Vol au départ de Paris

    Salvador de Bahia - Brésil
    Salvador de Bahia - Brésil © Lucie James
  2. J2 France - Salvador de Bahia

    Bienvenu à Salvador de Bahia, « l’Afro-Brésilienne ». Transfert de l’aéroport jusqu'à votre hébergement. Selon disponibilité, soit dans le Pelourinho, quartier historique classé au patrimoine mondiale de l’humanité par l’UNESCO depuis 1985 ; soit dans le quartier de Barra, en bord de plage. Fin de journée libre pour un avant goût tropical de saveurs métisées. Selon votre heure d’arrivée, petite balade dans le Pelo ou en bord de plage, à vous de choisir.

    Salvador de Bahia - Brésil
    Salvador de Bahia - Brésil © Lucie James
    • à l'hôtel
  3. J3 Visite de Salvador, capitale historique du Bresil

    Journée libre pour visiter Salvador de Bahia à votre guise. L’inévitable quartier du pelourinho ; plus grand ensemble architectural baroque d’Amérique du Sud. Ruelles pavées, demeures coloniales colorées, églises dorées… La ville basse et l’église Nosso Senor de Bonfim, réputée pour ses guérisons miraculeuses. Dans son musée des miracles sont exposés une multitude d’ex-votos. Le marché Sao Joaquim, typiquement Bahianais. Le phare de Barra (1er phare d’Amérique du Sud) et son superbe musée naval.
    En soirée, nous vous recommandons vivement d’assister à une véritable cérémonie de candomblé. Typiquement Bahianaise, cette cérémonie religieuse syncrétise la foi catholique et l’animisme africain. Vêtus de blanc, les participants chantent et dansent au son des atabaques (Tam-tams) afin d’accueillir en eux l’esprit du saint qu’ils servent ; certains participants entrent en transe. Sensations garanties ; âmes sensibles s’abstenir ! Cette cérémonie ne se déroule jamais le vendredi.

    Bateau de pêcheurs - Brésil
    Bateau de pêcheurs - Brésil © Sylvain Chatenoud
    • à l'hôtel
  4. J4 Transfert à Morro de Sao Paulo en catamaran

    Matinée libre pour approfondir votre visite de Salvador puis à 14h00, cap au Sud en catamaran (couvert, sieges). Deux heures de navigation pour arriver à Morro de Sao Paulo, principale village de l’île de Tinharé. Plus ancienne que Salvador, Morro est une des premières bases Portugaises. Fin de journée libre pour vous installer dans la pousada et visiter ce village festif.

    Plage - Morro de Sau Paulo - Brésil
    Plage - Morro de Sau Paulo - Brésil © Sylvain CHATENOUD
    • en pousada
  5. J5 et J6Jours libres à Morro de Sao Paulo

    Une randonnée sur des kilomètres de plage désertes, un bain d’argile régénérant sur la plage, visite du fort, point de vue époustouflant depuis le phare d’où vous pourrez faire une descente vertigineuse en tyrolienne pour attérir dans l’eau turquoise. Une excursion en mer pour aller voir les baleines Jubartes. Encore une fois, vous êtes libres comme une langouste dans l’eau !

    île de Boipeba
    île de Boipeba © Sylvain CHATENOUD
    • en pousada
  6. J7 Transfert de Morro à l’île sans voiture de Boipeba

    Aujourd’hui, petit air d’aventure. Départ de Morro vers 10h30 pour une petite heure de « lancha rapida » (vedette) dans la mangrove. Arrivée à la ville de Valença, 2h30 de bus local qui traverse les bourgades voisines. La dernière partie se fait sur une piste de terre rouge. Puis vous embarquez sur un petit bateau (teuf teuf teuf) pour une heure dans la mangrove par le « Rio do inferno ». Le paradis se mérite ! Fin de journée libre pour s’installer dans votre pousada à 3mn de la plage… et visiter Velha-Boipeba, village de pêcheurs où « le temps s’immobilise ».

    Plage de Moréré - Boipeba - Brésil
    Plage de Moréré - Boipeba - Brésil © Sylvain Chatenoud
    • en pousada
  7. J8 Île de Boipeba

    Rencontre avec votre guide francophone après le petit-déjeuner. Vous traverserez le village pour vous rendre à la « casa de farinha », bâtiment typique en terre où les habitants fabriquent artisanalement la farine de manioc. Sans effort, vous entreprenerez l’ascension d’une dune de 60 mètres dominant toute la région. 360° sur la forêt primaire, la mangrove et ses bras de rivière, l'océan, les montagnes, le port du village. Puis descente vers une ancienne fazenda fruitière. Vous cheminerez à l'ombre de manguiers centenaires pour rejoindre la rivière « Rio do inferno ». Le site, vierge de toute présence humaine, donne une idée de la démesure et de l'étendue du Brésil. Retour au village pour le déjeuner. Puis une promenade d’une petite heure en longeant le littoral jusqu’à une première plage déserte. Baignade dans le lagon. Puis une seconde plage avec vagues. Retour à l’hôtel par une fazenda de cocotiers.

    Rue de Boipeba - Brésil
    Rue de Boipeba - Brésil © Sylvain Chatenoud
    • en pousada
    • 4,5 heures
  8. J9 Velha-Boipeba

    Journée entière dans la mangrove pour visiter un Quilombo et déjeuner sur un restaurant flottant. Plusieurs excursions s'offriront à vous: équitation, cours de capoeira, cours de cuisine, baignade ou farniente dans un hamac. Le dicton le plus fameux de l’île : « Pourquoi se lever quand on peut rester assis ? ».

    Plage - Boipeba - Brésil
    Plage - Boipeba - Brésil © Sylvain Chatenoud
    • en pousada
  9. J10 Randonnée en forêt primaire et villages

    Rendez-vous avec votre guide francophone après le petit-déjeuner. Vos sacs-à-dos seront acheminés en bateau jusqu'à la pousada du soir. Arrivée en début d'après-midi. La forêt Mata Atlantica date de 60 millions d’années. Par des sentiers inoubliables, cette randonnée vous fera traverser de petites rivières rafraîchissantes (possibilité d’avoir une fois de l’eau jusqu’à la ceinture sur quelques mètres) et, également selon la saison, vous verrez des orchidées sauvages, des héliconias, des broméliacées géantes, des cajus, des herbes médicinales... Les Jandaia-coquinho (perruches reines) vous conduiront jusqu'à Monte-Alegre, petit village fleuri perdu dans la forêt. Puis descente vers Moreré, village de pêcheurs sur l’Atlantique Sud.

    • Ile de Boipeba - Etat de Bahia - Brésil
      Ile de Boipeba - Etat de Bahia - Brésil © Sylvain Chatenoud
    • Ile de Boipeba - Etat de Bahia - Brésil
      Ile de Boipeba - Etat de Bahia - Brésil © Sylvain Chatenoud
      • en chalet
      • 5 heures
    • J11 à J13Les pieds dans l’eau au paradis

      Journées libres afin de découvrir ce petit paradis à votre rythme. De nombreuses activités s'offrent à vous :
      une superbe randonnée de 16 km à l’intérieur des terres pour rejoindre un autre village de pêcheurs ; une belle ballade sur une plage déserte ; snorkeling en piscine naturelle dans le lagon de Moreré ; promenade en pirogue à voile ; pêche à la senne dans le lagon avec les pêcheurs locaux.

      • en chalet
    • J14 Retour à Velha-Boipeba en tracteur aménagé

      Ce matin, retour à Velha-boipeba en tracteur aménagé (utilisé également pour le ramassage scolaire). Trente minutes de trajet pittoresque au cœur de l’île. Fin de journée libre pour vos ultimes baignades et pour flâner chez les artisans de l’île.

      • en pousada
    • J15 Boipeba - Salvador de Bahia - Vol retour

      Ce matin, partez pour une heure de bateau dans la mangrove. Puis après quatre heures de taxi et une heure de ferry, vous voila arrivez à l'aéroport de Salvador de Bahia. Envol pour la France.

      • à bord
    • J16 Vol retour

      Vol retour

    • N.B. :

      Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment) et des conditions météorologiques.

    • Comment personnaliser votre voyage ?

      Il s’agit d’un exemple d’itinéraire, que vous pouvez modifier avec votre conseiller. Ce dernier aura à cœur de vous aider à composer un voyage hors des sentiers battus, sans passer à côté des incontournables pour autant.

    Le prix comprend :

    • Toutes les nuits d'hébergement, tous les petits-déjeuners Brésiliens,
    • Lles deux randonnées avec guide francophone à Boipeba,
    • Le transfert aéroport-hôtel le jour 1
    • Les billets de Catamarans le jour 3
    • L’accueil à Boipeba et brouette le jour 6
    • Le transport des bagages le jour 9
    • Le tracteur affreté, les brouettes et le guide le jour 13
    • Les transferts en bateau Boipeba-Valença, le taxi Valença-Aéroport Salvador,
    • Les billets du ferry le jour 14

    Le prix ne comprend pas :

    • Les vols internationaux et les taxes aériennes
    • Les repas et boissons
    • Les taxis et/ou bus pour visiter Salvador
    • Les éventuels pourboires
    • Les activités en option sur les jours libres.

    Prix avec aérien

    A partir de 2369€/pers base 2 personnes
    A partir de 2139€/pers base 4 personnes

    Prix sans aérien

    A partir de 1569€/pers base 2 personnes
    A partir de 1339€/pers base 4 personnes

    1 • Détails du voyage

    2 • Budget

    Le prix comprend :

  10. Toutes les nuits d'hébergement, tous les petits-déjeuners Brésiliens,
  11. Lles deux randonnées avec guide francophone à Boipeba,
  12. Le transfert aéroport-hôtel le jour 1
  13. Les billets de Catamarans le jour 3
  14. L’accueil à Boipeba et brouette le jour 6
  15. Le transport des bagages le jour 9
  16. Le tracteur affreté, les brouettes et le guide le jour 13
  17. Les transferts en bateau Boipeba-Valença, le taxi Valença-Aéroport Salvador,
  18. Les billets du ferry le jour 14
  19. Le prix ne comprend pas :

  20. Les vols internationaux et les taxes aériennes
  21. Les repas et boissons
  22. Les taxis et/ou bus pour visiter Salvador
  23. Les éventuels pourboires
  24. Les activités en option sur les jours libres.
  25. Frais d’annulation

    Si vous êtes dans l’obligation d’annuler votre voyage avant son commencement (date de départ), vous devez en informer dès que possible NOMADE AVENTURE et l’assureur par tout moyen écrit permettant d’obtenir un accusé de réception. C’est la date d’émission de l’écrit qui sera retenue comme date d’annulation pour facturer les frais d’annulation selon le barème ci-dessous :

    Plus de 60 jours avant la date de départ : 15% du prix total* du voyage
    De 60 à 31 jours avant la date de départ : 28% du prix total* du voyage
    De 30 à 14 jours avant la date de départ : 36% du prix total* du voyage
    De 13 à 7 jours avant la date de départ : 54% du prix total* du voyage
    A moins de 7 jours de la date de départ : 66% du prix total* du voyage
    (*)Voir "total général (assurances incluses)" dans la rubrique "PRIX" du bulletin d'inscription.
    Pour plus de détails sur les conditions et frais d'annulation, annulation/résolution par certains participants et maintien du voyage pour les autres, consultez les articles 6, 6.1 et 6.2 dans les conditions de vente.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  26. Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  27. Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  28. Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  29. vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  30. en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  31. vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  32. Quel contrat choisir ?

  33. Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  34. Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  35. 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil [préciser le cas échéant]
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche le cas échéant)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Pour les ressortissants français, passeport dont la validité couvre la durée du séjour. Pour les Belges et les Suisses, le passeport doit être valide 6 mois au moins après la date d'entrée au Brésil. Le passeport doit comporter deux pages vierges. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention cependant ! Si, officiellement, un passeport dont la validité couvre la durée du séjour suffit aux voyageurs français, les pratiques de réciprocité peuvent amener les autorités brésiliennes à exiger une validité plus longue ; pour parer à toute éventualité, nous recommandons de disposer d’un passeport valable au moins six mois après la date de retour. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. En outre, il est recommandé aux parents français qui ne voyagent pas avec leurs enfants mineurs de signer conjointement (même si l'un des parents accompagne l'enfant mineur) une autorisation de sortie du territoire établie sur papier libre (signatures légalisées) : au Brésil, les mineurs étrangers voyageant seuls ou accompagnés d'un seul de leurs parents ne sont jamais dispensés de fournir la preuve que leurs deux parents ou tuteurs légaux les ont autorisés à le faire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français. Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis : DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur). Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande. RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise. APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Les ressortissants français, belges et suisses n'ont pas besoin de visa pour des séjours touristiques de moins de 3 mois. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

    Vaccins obligatoires

    Même si la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas (encore) obligatoire pour les voyageurs arrivant directement d'Europe ou des Etats-Unis, la multiplication des foyers de la maladie dans de nombreuses régions du pays et des pays voisins, et pas seulement dans les régions amazoniennes, justifie, dès maintenant, de la recommander à tous, hors rares contre-indications décidées par le Centre de vaccinations internationales.
    Sa validité est maintenant prolongée « à vie » (mention qui doit être notée sur le carnet international, quelle qu'ait été la date de la vaccination). Elle peut, en outre, être exigée à la sortie du pays, pour les voyageurs prolongeant leur périple dans les autres pays d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et de toute la zone Caraïbe.

    L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

    Vaccins conseillés

    Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage (transmisison par les chauves-souris dans l'état de Para).

    Paludisme

    Il est présent toute l'année dans tout le bassin amazonien. Le voyageur devra adopter des mesures de protection d'abord individuelles, qui le protègeront aussi contre d'autres insectes, vecteurs d'autres maladies (fièvre jaune, dengue, chikungunya, virus Zika) : répulsifs cutanés et vestimentaires actifs, port de vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées. La prévention médicamenteuse, recommandée en Amazonie, sera assurée par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou de Doxycycline, non nécessaire dans le Brésil « non amazonien ». Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    6 • Le pays

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  36. Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  37. Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  38. Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  39. N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  40. Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  41. Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  42. Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  43. Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  44. Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  45. Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  46. Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  47. Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  48. Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  49. Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  50. NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  51. encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  52. veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  53. respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  54. respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  55. informer de façon transparente et sincère ;
  56. s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  57. Carte Brésil voyage autotour bresil
    Téléphone

    Ils y sont allés, ils nous en parlent

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de Cécile ayant fait le voyage Tinharé et Boipeba, le Brésil en mode Bohème

    Cécile,
    Partie le 09/11/2014
    Très satisfait

    Brésil, Tinharé et Boipeba, le Brésil en mode Bohème

    Voyage très bien organisé avec un road book complet et détaillé.
    Sylvain, notre guide sur Boipeba, a été super sympa et disponible; il nous a fait partager sa connaissance du Brésil et nous a fait découvrir cette île magique de Boipeba.
    A Morro de Sao Paulo, il faut faire la quatrième plage !...(...)

    Voir le voyage