Votre prochaine destination...
Plus de critères
Type de voyage
Activité
Niveau physique
Réinitialiser les critères
Tanzanie Safari Observation des animaux
Les plus beaux parcs à visiter en Tanzanie

Le par

Safari dans le parc du Serengeti - Tanzanie © Simon Dannhauer/stock.adobe.com

La Tanzanie, terre aux immenses savanes, volcans et lacs, est un appel à l’aventure. Au nord, des plaines du Serengeti aux berges du lac Manyara, du cratère N’Gorongoro à Arusha et Tarangire, chaque parc national déploie une vie sauvage qui lui est propre et des paysages très différents. Ils sont si nombreux (plus d’une vingtaine), dont certains classés au patrimoine mondial par l’Unesco, que l’on ne se sait jamais lesquels choisir pour faire un safari en 4×4 à la rencontre du big five ou une randonnée,  accompagnée d’un guide expérimenté. Pour vous aider, voici une présentation des plus beaux parcs de Tanzanie, des plus mythiques à ceux un peu plus confidentiels...

 

Sommaire

  1. Le parc national du Serengeti
  2. Le parc national du Kilimandjaro
  3. Le parc national du N’Gorongoro
  4. Le parc national d’Arusha
  5. Le parc national de Tarangire
  6. Le parc national du lac Manyara
  7. Le parc national de Nyerere ou réserve de Selous
  8. Le parc national de Ruaha
  9. Le parc marin de l’île Mafia au large de Zanzibar
  10. Le parc national de Jozani Chwaka Bay à Zanzibar

Le parc national du Serengeti

Migration des gnous sur la rivière Mara dans le parc du Serengeti – Tanzanie

Situé dans le nord de la Tanzanie, le Serengeti est l’un des plus grands parcs nationaux d’Afrique. Renommé pour ses plaines infinies et sa diversité faunique, il s’étend sur 14 750 km², soit la moitié de la Belgique ! Il tire son nom de Siringet qui signifie « plaine sans fin » en langue massaï. Ses immenses savanes d’herbes hautes sont parsemées de kopjes, des chaos de roches granitiques et de rivières sinueuses, créant un paysage remarquable où la vie sauvage prospère. Grâce à son écosystème impressionnant, le parc national de Serengeti compte le plus grand nombre d’ongulés et la plus forte concentration de grands prédateurs dans le monde. Parmi les animaux à observer en Tanzanie, on y retrouve dans ce parc le « big five » au complet – lion, léopard, éléphant, buffle et rhinocéros – lors de safaris à deux, entre amis, en famille accompagnés d'un guide. Le parc abrite également des espèces animales menacées, à l’image du rhinocéros noir ou du guépard.

Classé au patrimoine de l'humanité par l’Unesco, le Serengeti est surtout célèbre pour accueillir l’une des plus grandes migrations animales au monde. Chaque année, 2 millions de gnous et des centaines de milliers de zèbres et de gazelles parcourent d’immenses distances à la recherche de pâturages et d’eau, créant un spectacle saisissant.

Le parc national du Kilimandjaro

Ascension du Kilimandjaro – Tanzanie © Sylvain Lenglart

Le parc national du Kilimandjaro, localisé dans le nord-est de la Tanzanie, est une réserve naturelle fascinante qui entoure le pic majestueux éponyme. Classé au patrimoine de l’humanité, ce parc en Tanzanie de 75 575 hectares offre une diversité écologique unique. Les amateurs de trekking du monde entier se lancent le défi de gravir le Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique, culminant à 5 895 m d’altitude. On s’élance sur cette aventure à travers cinq zones de végétation, offrant aux randonneurs une expérience immersive, au cœur de l’un des plus beaux parcs de Tanzanie. Des basses plaines, les forêts de montagne laissent doucement place aux landes d’altitude et au désert alpin. Les neiges éternelles, couronnant le sommet du Kilimandjaro, ajoutent une dimension magique à cette expérience. Au-delà de l’ascension que l’on entame accompagné d’un guide expérimenté, le parc abrite une variété impressionnante d’espèces végétales et animales, à l’image des singes colobes, des éléphants de montagne et des oiseaux exotiques. Le parc est relié au parc national d’Amboseli au Kenya pour permettre à la faune de circuler librement entre ces deux zones protégées.

Le parc national du N’gorongoro

Cratère du N'gorongoro – Tanzanie

Saviez-vous qu’il y a plus de 2 millions d’années un ancien volcan dépassait en taille le Kilimandjaro ? C’est au nord de la Tanzanie, au cœur du parc national du N’Gorongoro que se cache ce joyau naturel. Après une éruption, la cheminée du volcan explose pour offrir aux yeux du monde, le cratère de N’Gorongoro, devenu l'un des plus beaux parcs en Tanzanie. En haut de la piste qui mène à la crête de cet amphithéâtre naturel, le panorama est saisissant. Cette merveille géologique, long de 20 km et large de 16 km, abrite une biodiversité exceptionnelle. Biotope unique en Afrique de l’Est, ses vastes steppes, ses savanes et ses petits lacs étincelants créent des habitats variés pour une multitude d’espèces sauvages, dont le big five. On compterait près de 25 000 gros mammifères ! Lors d’un safari, on croise la route des zèbres, gnous, hippopotames, phacochères, autruches et des prédateurs, à l’image des hyènes ou quelques guépards. De nombreuses espèces d’oiseaux y ont élu domicile. Véritable paradis pour les animaux, le parc n’abrite plus de vie humaine depuis 1974. Au-delà de la caldeira, la plus grande au monde, la réserve compte d’autres volcans éteints et des sites paléontologiques exceptionnels, ce qui en fait l’un des plus beaux parcs de Tanzanie.

Le parc national d’Arusha

Girafes dans le parc national d’Arusha – Tanzanie

Le parc national d’Arusha, au nord du pays, est le plus petit parc national de Tanzanie. Il n’a pas à pâlir de ses 137 km², puisque la variété de ses paysages compense l’absence de lion ou de rhinocéros. À l’ouest, le voyageur se retrouve face au mont Méru, le deuxième volcan le plus haut du pays, culminant à 4 566 m. Les plus aventuriers pourront le gravir. Au sud-est, le cratère Ngurdoto se couvre de pâturages et offre des vues imprenables du plus haut point d’observation. Au nord-est du parc, il est parfois possible d’entrevoir, par temps clair, le Kilimandjaro en toile de fond. Dans la même zone, les lacs Momella nichés dans les collines, subliment le panorama de leurs teintes variées et attirent de nombreux oiseaux limicoles. On y rencontre des flamants roses, des ibis sacrés ou des oies d’Égypte. Les habitats variés de ce parc de Tanzanie attirent une riche biodiversité, comprenant des girafes, quelques éléphants, des zèbres et même des buffles. Les singes colobes, babouins et vervets y ont aussi élu domicile.

Le parc national de Tarangire

Éléphants dans le parc du Tarangire – Tanzanie © Xaver Klaussner/stock.adobe.com

D’une superficie de 2 600 km², le parc national de Tarangire est célèbre pour ses paysages emblématiques, allant de vastes plaines herbeuses à des collines boisées. On y déniche la plus grande concentration de baobabs géants de la planète et de nombreux acacias tapissent le panorama. Le parc tire son nom de la rivière Tarangire qui le traverse, attirant une concentration impressionnante d’animaux tout au long de l’année. Des centaines d’éléphants creusent le lit de la rivière à la recherche de nappes souterraines, offrant un spectacle mémorable. L’œil affuté lors d’un safari en Tanzanie, seul ou accompagné d’un guide, ce sera l’occasion d’observer des espèces parfois introuvables dans les autres parcs du nord, à l’image du gérénuk, du petit koudou, de l’oryx, l’élan et la plus recherchée des antilopes : le grand koudou. Les zèbres, girafes et lycaons errent aussi dans le parc, en compagnie de plus de 300 espèces d’oiseaux, dont certaines endémiques.

Le parc national du lac Manyara

Flamants roses sur les rives du lac Manyara - Tanzanie

Niché dans la vallée du Grand Rift, le parc national du lac Manyara invite à découvrir sa diversité de biotopes composant ses 350 km². Forêt tropicale sillonnée par des ruisseaux aux eaux cristallines, lac alcalin de 40 km sur 15 km, figuiers, acajous, tamariniers rivalisant avec la savane… le parc est un appel à l’exploration. Célèbre pour sa diversité d’oiseaux (380 espèces), le lac Manyara accueille des flamants roses en grand nombre, créant des tableaux d’exception qui raviront les amateurs de photographie. Grues couronnées, ibis sacrés, pélicans, cigognes ou aigles pêcheurs complètent la richesse des lieux. Les rives boisées abritent également une riche faune typiquement africaine : éléphants, girafes et même des léopards. Au cœur des forêts, les babouins pullulent, les singes verts et les vervets bleus accompagnent cette toile sauvage. Pendant un safari, le voyageur aura peut-être la chance de surprendre un lion grimpant aux arbres.

Le parc national de Nyerere ou réserve de Selous

Hippopotames dans le parc national de Selous – Tanzanie

Trois fois plus étendu que le parc national de Serengeti avec ses 55 000 km², la réserve de Selous est la plus grande du continent. Située au sud-est du pays, elle est classée au patrimoine mondial par l’Unesco pour sa biodiversité exceptionnelle. Renommé en 2020 en hommage du premier président de la Tanzanie, Julius Nyerere, le parc englobe des écosystèmes variés, de vastes plaines inondables aux savanes boisées. Le fleuve Rufiji et ses affluents alimentent de petits lacs, créant un réseau de voies navigables où les crocodiles et les hippopotames prospèrent. Ses terres immenses – dont 8% sont aujourd’hui ouvertes au tourisme – sont le royaume de 350 espèces animales : éléphants, lions, girafes, etc. 6% de la population mondiale de rhinocéros noirs se trouveraient au cœur de la réserve, offrant de belles opportunités d’observation lors d’un safari dans l’un des plus beaux parcs de Tanzanie.

Le parc national de Ruaha

Lion dans le parc national de Ruaha – Tanzanie © noelleherzog/fotolia.com

Le parc national de Ruaha, lové dans le centre de la Tanzanie, se distingue par son caractère sauvage. En tant que second plus grand parc national du pays, avec ses 13 000 km², Ruaha offre une expérience de safari authentique loin des foules, avec des paysages variés, des rivières sinueuses et des collines pittoresques. Les vastes plaines parsemées d’acacias, de baobabs et de palmiers abritent une diversité faunique, comprenant plus de 8000 éléphants, des lions, des léopards, des impalas et une myriade d’oiseaux. La rivière Ruaha, qui traverse le parc, est un point focal où les crocodiles et les hippopotames résident. Les amateurs de nature trouveront leur bonheur ici en partant à la découverte des lieux sur des sentiers très peu fréquentés.

Le parc marin de l’île Mafia

Vue du ciel de l'île de Mafia

Bien qu’elle soit située non loin de Zanzibar, l’île Mafia n’appartient pas à son archipel. À 150 km au sud de Dar Es Salaam, l’île est entourée d’un parc marin extraordinaire de plus de 800 km², offrant un sanctuaire riche en biodiversité et en beauté sous-marine. On y trouve des écosystèmes très variés, à l’image de mangroves, forêts, récifs coralliens et lagons. Ce parc de Tanzanie représente la plus grande réserve sous-marine de Tanzanie et abrite plus de 400 espèces de poissons et 50 types de coraux différents. Munis de son masque et tuba, on peut également observer des tortues, dugongs et raies manta tachetées ou léopards. Il n’est pas rare de croiser la route de dauphins et requins de récif. Enfin, de septembre à mars, les requins-baleines rejoignent les eaux chaudes de Mafia. Alors, pourquoi ne pas prolonger l’aventure lors d’un voyage en Tanzanie, en allant faire un tour sur cette splendide île au large de l’océan Indien ?

Le parc national de Jozani Chwaka Bay à Zanzibar

Jungle au parc national Jozani Chwaka Bay © Sander Meertins/adobe.com

Le parc national de Jozani Chwaka Bay est une réserve naturelle d’une grande importance, située à Zanzibar. S’étendant sur 50 km², il englobe la forêt de Jozani et la baie de Chwaka. Au centre de Zanzibar, Jozani se compose d’une part, d’une forêt plantée et, d’autre part, du dernier vestige de forêt indigène de l’archipel. Cette portion du parc invite à la randonnée dans l’intimité des baobabspalmiers et bambous. Accompagné des parfums poivrés des eucalyptus, on y observe dans leur habitat naturel, les singes colobes rouges, une espèce endémique à Zanzibar. La baie de Chwaka, quant à elle, offre une vaste étendue de mangroves, contribuant à la préservation de la biodiversité, entre terre et mer.

Partager cet article

Encore plus d'inspiration