Madagascar | Voyage sur mesure

Randonnée autour de la RN7

Itinéraire très orienté randonnée avec les Hautes terres, Andringitra, Pic Bobby, Fianarantsoa, Parc nationale d’Isalo et lIfaty

  • 15 jours
  • à partir de 2189€

Je demande un devis

Voir les 2 avis sur ce voyage Ajouter à ma sélection

Vous aimerez...

  • Partir à la rencontre des villageois des Hautes Terres pendant 2 jours
  • Bénéficier d'un véhicule privatisé avec un chauffeur / guide francophone
  • Explorer le massif de l’Andringitra avec l’ascension du Pic Bobby
  • Randonner dans Le Parc National de l’isalo, avec ses paysages de canyons
  • Admirer les sculptures des artisans Zafimaniry, au village d’Ambositra

Comparez et vous préfèrerez...

    Avec Nomade vous bénéficiez d'une assistance francophone durant votre voyage

Conseil du pro !

Personnalisez votre voyage par 4 jours de trek en bivouac au cœur du célèbre massif du Makay

Infos clés !

  • Niveau physique : Dynamique + Dynamique +
    Vous êtes un randonneur régulier et vous pratiquez une activité sportive modérée (1 à 2h par semaine). Pour vous, trek rime avec plaisir de l’effort. Ces périples de plusieurs jours d’affilée au rythme quotidien de 5 à 6h de marche, avec des dénivelés de 500 à 800 m par jour et en moyenne, impliquent une très bonne condition physique. Sur terrain montagneux et parfois difficile, vos capacités d’adaptation vous permettront d’affronter les éventuels aléas météorologiques qui viendront pimenter votre aventure. Un entraînement avant le départ est recommandé pour renforcer votre endurance.
  • Randonnée / trek
  • Découverte
  • Culture & civilisations


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code MDG15L

Traversant une bonne partie de Madagascar, la Route National 7 vous conduira d’Antananarivo, la capitale malgache, à Tuléar, ville située sur la côte sud-ouest de l’île. De nombreux parcs nationaux et massifs se succèdent sur ce trajet et ce sont les incontournables que vous vous apprêtez à explorer. Ce programme orienté trekking compte de nombreux jours de marches, ce qui ravira les passionnés de randonnée. Hautes-Terres et rencontres des villageois, massif de l’Andringitra et ascension du Pic Bobby, trekking dans le Parc National d’Isalo… on s’est dit que de finir votre séjour sur une belle plage au bord du lagon d’Ifaty ou d’Anakao, c’était la moindre des choses. Oui, chez Nomade, on se soucie de nos clients et de leurs pieds !¤Ce parfait mélange entre randonnée, découverte et plage est tout à fait modulable grâce à de nombreuses options présentées dans le programme. Il ne reste plus qu’à les découvrir, faire votre choix et préparer votre sac à dos…¤ Lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Vol au départ de Paris

    Vol au départ de Paris

  2. J2 Vol pour Antananarivo

    Arrivée à l’aéroport international d’Antananarivo (vol direct au départ de Paris), accueil par votre chauffeur - guide francophone et transfert à votre hôtel. Selon votre heure d’arrivée, départ pour une première découverte du quartier de la ville haute de la capitale malgache avec ses nombreux palais et monuments historiques. Poursuite de votre visite par une balade au cœur du typique marché d’Analakely avec ses étals colorés. Nuit au cœur de la haute ville dans une ancienne bâtisse restaurée.

    Parc national de l'Isalo - Hautes Terres centrales - Madagascar
    Parc national de l'Isalo - Hautes Terres centrales - Madagascar © Danielle Ghostine
    • à l'hôtel
  3. J3 Antananarivo - Antsirabe

    Cap au sud pour la première étape de votre aventure sur la N7 en direction de la petite ville thermale d'Antsirabe. Une fois la capitale quittée, c’est un tout autre décor qui s’offre à vous : rizières et villages composent ce paysage typique des Hautes Terres. En cours de route arrêt sur Ambatolampy et rencontre avec des fabricants d’ustensiles de cuisine en aluminium recyclées. Après un déjeuner dans un restaurant traditionnel, poursuite de la route et arrivée en milieu d’après midi à la "Vichy Malgache", Antsirabe. Promenade dans les rues de la ville avec ses petits ateliers d’artisanats, ses vestiges coloniaux et ses va et vient de pousse-pousse qui donnent à Antsirabe un caractère très particulier. Nuit au cœur d’une magnifique bâtisse coloniale qui faisait office il y a encore peu de temps de maison de retraite.

    • en gîte
  4. J4 Randonnée dans les hautes terres et découverte du lac Tritiva

    Départ pour une randonnée à votre rythme d’environ 4 heures à la découverte des Hautes Terres.
    Au cœur d’un environnement agricole, vous traverserez les petits villages où les maisons en briques rouges se succèdent. Cette balade rurale et authentique amène généralement les habitants à venir communiquer avec les voyageurs qui viennent à leur rencontre. Vous y découvrirez par ailleurs, le quotidien des hommes et des femmes qui cultivent la terre ou même des forgerons utilisant des techniques souvent ancestrales, et tout cela, dans un paysage haut en couleurs ! Dans l’après midi départ en véhicule ou en vélo (pour les plus courageux) en direction du lac Tritriva situé à une quinzaine de kilomètres d’Antsirabe. Ce lac cratère a la particularité de voir son niveau baisser à la saison des pluies et monter pendant la saison sèche. Une fois arrivés, vous profiterez également d’une belle vue sur toutes les cultures en terrasse. Retour sur Antsirabe pour la nuit.

    Sur la route entre Ranohira et Fianarantatsoa - Madagascar
    Sur la route entre Ranohira et Fianarantatsoa - Madagascar © Michel Hans
  5. J5 Antsirbae - Fianarantsoa

    Aujourd'hui, changement de décor, vous quitterez les hautes terres malgaches pour rejoindre la ville de Fianarantsoa et des paysage beaucoup plus verdoyant. Arrêt en cours de route au village d’Ambositra où les artisans Zafimaniry exposent leurs sculptures en bois. Puis poursuite de votre descente de la Nationale 7 en direction de la ville de Fianarantsoa. Vous dormirez sur les hauteurs de la ville, à l'hôtel la Rizière, installé au cœur d'une vieille bâtisse en briques où les jeunes malgaches du pays peuvent suive une formation hôtelière.

    Pic Boby - Parc de l'Andringitra - Madagascar
    Pic Boby - Parc de l'Andringitra - Madagascar © Malika Rousseau
    • à l'hôtel
  6. J6 à J8Trek dans le massif de l'Andringitra et ascension du Pic Boby

    Ce matin, départ pour Ambalavao pour y visiter une fabrique artisanale de papier dit « Antemoro ». Introduit à Madagascar par les premiers migrants arabes, ce papier à base d’écorce de mûrier Avoha, est toujours fabriqué de la même façon. Puis, c’est au travers d’une belle steppe ponctuée de termitières géantes, l’Horombe, que vous poursuivrez votre route pour Ranohira, situé aux pieds du massif de l’Isalo. Après avoir visité la fabrique de papier, direction le Parc National de L’Andringitra, énorme massif aux crêtes granitiques. Puis, début de la randonnée avec deux heures de marche dans de magnifiques paysages.
    Les deux jours suivants sont consacrés à l’approche du massif. Vous gagnerez Antanifotsy, point de départ de la randonnée menant au Pic Boby culminant à 2658 m. 20 espèces de mammifères différents, 62 espèces d’oiseaux… la plaine est également dotée d’une flore très riche, surtout en orchidées terrestres.

    Parc national de l'Isalo - Région d'Ihorombe - Madagascar
    Parc national de l'Isalo - Région d'Ihorombe - Madagascar © Michel Hans
    • en bivouac
  7. J9 Massif de l'Andringitra - Ranohira - Massid d'Isalo

    Après le petit déjeuner, reprise de la piste en voiture pour rejoindre la fameuse Nationale 7. Vous reprendrez ensuite la route, toujours en direction du sud, en direction du parc national d'Isalo. C’est au travers d’une belle steppe ponctuée de termitières géantes, l’Horombe, que vous poursuivrez votre route sur la N7 jusqu'au village de Ranohira, au pied du massif de l’Isalo. A votre arrivée, après un petit affranchissement à votre lodge, reprise de la route sur une dizaine de kilomètres jusqu'à la fenêtre d'isalo, un des plus beaux sites du pays, pour profiter d'un beau coucher de soleil.

    Parc national de l'Isalo - Région d'Ihorombe - Madagascar
    Parc national de l'Isalo - Région d'Ihorombe - Madagascar © Michel Hans
    • en bivouac
  8. J10 Parc National d'Isalo

    Après le petit déjeuner, court transfert au pied de l’Isalo. C’est dans un paysage ponctué de canyons et de roches aux érosions étonnantes que vous randonnerez. La nature s’étant adaptée au climat sec, les paysages et les formations granitiques en sont impactées. Disposant d’un écosystème particulier, le parc possède une végétation endémique composée d’Aloès, d’Euphorbes, de Kalanchoe et de Pachypodiums. C'est un véritable terrain de jeu pour les amateurs de randonnée, de faune et de flore. Nous vous proposons donc pour cette journée d'aller du côté du Canyon des Singes où vous vous rendrez en véhicule accompagné de votre guide. Puis, c’est parti pour l’ascension de la Falaise Focus où les paysages sont superbes. Déjeuner sur les hauteurs et longue marche jusqu’à la piscine Naturelle. Mais plusieurs autres itinéraires sont possibles de 5 à 15 km, selon votre niveau.

    Entre Isalo et Fianarantsoa - Madagascar
    Entre Isalo et Fianarantsoa - Madagascar © Maxime Leclercq
    • à l'hôtel
  9. J11 Ranohira - Tulear - Lagon d’Ambatomilo

    A travers les 245 km et les 6h de route séparant Ranohira et Tuléar, vous aurez l’occasion de traverser de nombreux paysages botaniques. Petit arrêt en route aux tombeaux de Mahafaly, faits de bois et décorés avec goût. Cette matinée s’achèvera par une petite promenade au marché animé. Après le déjeuner, direction Tulear puis Ifaty en longeant la plage et la mangrove. Après une vingtaine de kilomètres d'une piste sableuse au nord d'Ifaty, vous arriverez en milieu d'après midi au Ankasy Lodge, petit coin de paradis installé sur le magnifique lagon d’Ambatomilo,Vous passerez la nuit dans l'un des 12 bungalows dominant l'Océan Indien et le canal du Mozambique.
    Soirée magique en compagnie du gérant, Laurent, qui ne manquera pas de vous faire partager de nombreuses anecdotes sur sa vie malgache.

    Sur la plage à Ifaty - Région Atsimo Andrefana - Madagascar
    Sur la plage à Ifaty - Région Atsimo Andrefana - Madagascar © Michel Hans
    • en lodge
  10. J12 et J13Lagon d’Ambatomilo

    Journées libres pour profiter du Lagon. N'hésitez pas à organiser avec Laurent une sortie snorkelling à bord de son bateau, il vous fera découvrir les plus beaux spots des environs. Ne manquez pas également de vous rendre jusqu'au petit village de pêcheur de Tsiandamba, à 8 km du lodge. L'idéal est de s'y rendre par la piste en véhicule 4x4 (avec votre guide), de partager un moment avec les locaux et de revenir à pied en longeant la plage.

    Besoin de détente ? N'hésitez pas à prolonger votre séjour d'une ou plusieurs journées, ainsi, vous aurez l’occasion de profiter davantage de la mer et du lagon ou de pratiquer toutes les activités qu’offre ce petit coin de paradis.

    • à l'hôtel
  11. J14 Lagon d’Ambatomilo - Tulear - Vol pour Antananarivo - Vol retour

    Transfert matinal en direction de Tulear et embarquement pour votre vol domestique à destination de la capitale Antananarivo. Connexion ensuite avec votre vol international. Selon votre heure de départ dernière visite de la capitale malgache possible. N'hésitez pas également à nous consuler pour prolonger votre aventure dans le nord ou l'ouest du pays.

    • à bord
  12. J15 Vol retour

    Vol retour

  13. N.B. :

    Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment) et des conditions météorologiques.

  14. Comment personnaliser votre voyage ?

    Il s’agit d’un exemple d’itinéraire, que vous pouvez modifier avec votre conseiller. Ce dernier aura à cœur de vous aider à composer un voyage hors des sentiers battus, sans passer à côté des incontournables pour autant.
    Vous pouvez facilement combiner Madagascar avec l’Afrique du sud, l’Ethiopie ou la Tanzanie.

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux
  • Un véhicule privatisé de Tana à Ifaty/Tuléar.
  • Le vol Tulear / Antananarivo, taxes incluses
  • Un Chauffeur / guide francophone durant tout le voyage.
  • Les entrées dans les parcs ainsi que les guides locaux.
  • Les hébergements en chambre double dans les lodges mentionnés
  • Les repas ne figurant pas dans la rubrique “le prix ne comprend pas”.

Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative
  • Les repas mentionnés libres
  • Les pourboires, les boissons, les dépenses personnelles et les activités en option.
  • L’assurance facultative
  • Les déjeuners des jours 1, 4, 11 et 12 ainsi que les dîners des jours 1 et 4.
  • Les pourboires, les boissons et les dépenses personnelles

Prix avec aérien

A partir 2789 € par pers. / Base 2 participants
A partir de 2189 € par pers. / Base 4 participants

Prix sans aérien

A partir 1889 € par pers. / Base 2 participants
A partir de 1289 € par pers. / Base 4 participants

1 • Détails du voyage

On dort où ?

Madagascar propose différents types d'hébergements. Du palace au camping, il y en a pour tous les budgets. Les hébergements de catégorie moyenne sont d'un rapport qualité/prix avantageux.
Le pays offre également dans la catégorie supérieure des hôtels de très bon standing.
Partout, les tarifs varient sensiblement d'une saison à l'autre, avec d'importantes augmentations pendant les vacances scolaires d'été (juillet-aout). Durant cette période, il est fortement conseillé de réserver longtemps à l’avance.

On se déplace comment sur place ?

Tous les transferts sont assurés par votre chauffeur / guide francophone en véhicule 4x4.

Volez en bonne compagnie !

Nous privilégions la compagnie nationale Air Madagascar notamment parce que nos voyages sont quasi tous organisés avec un, deux ou trois vols intérieurs et que leur coût est diminué lorsqu’on fait tout avec cette compagnie ; l’autre aspect est la priorité sur ces même vols…. Lors d’inscription « tardive », lorsque nous ne trouvons plus de disponibilité chez Air Madagascar aux dates requises ou, tout au moins à des tarifs « corrects », il nous est également parfois possible de vous faire voler sur une autre compagnie (Air France, Corsair) ; Mais attention au fait que dans ce cas d’autres frais sont alors générés : éventuelle(s) nuit(s) d’hôtel supplémentaire(s)), transfert aéroport distinct du groupe, et … achat plus coûteux du ou des vol(s) intérieur(s).

Vol intérieur

Les vols intérieurs sont très utilisés à Madagascar., nottamenet entre Tulear et Tana, et de Tan à Diego Suerez ou Nosy Be.

2 • Budget

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux
  • Un véhicule privatisé de Tana à Ifaty/Tuléar.
  • Le vol Tulear / Antananarivo, taxes incluses
  • Un Chauffeur / guide francophone durant tout le voyage.
  • Les entrées dans les parcs ainsi que les guides locaux.
  • Les hébergements en chambre double dans les lodges mentionnés
  • Les repas ne figurant pas dans la rubrique “le prix ne comprend pas”.
  • Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative
  • Les repas mentionnés libres
  • Les pourboires, les boissons, les dépenses personnelles et les activités en option.
  • L’assurance facultative
  • Les déjeuners des jours 1, 4, 11 et 12 ainsi que les dîners des jours 1 et 4.
  • Les pourboires, les boissons et les dépenses personnelles
  • Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    Pourboires

    L'usage du pourboire est une coutume dont nous devons vous informer. Nous vous rappelons que ces gratifications sont très appréciées des équipes locales dans des pays où le niveau de vie est souvent très bas. Toutefois, il est important de considérer que le pourboire, demeurant facultatif (n’étant pas une partie du salaire), doit être accordé en fonction de votre niveau de satisfaction du travail et des petites attentions de l'équipe locale. Les pourboires ne sont jamais compris dans la note. L'usage du pourboire est une coutume dont nous devons vous informer. Il est convenable de laisser entre 5 et 10 % dans les bars et restaurants, et environ 0.5 à 1€ pour les petits services (porteurs, laveurs de voiture dans les hôtels, etc.). Pensez à gérer votre budget pourboire en conséquence des équipes et chauffeurs complémentaires (qui interviennent en cours de circuit) vous quittant avant votre retour sur la capitale (vous pouvez prendre les informations et des conseils auprès de votre guide principal).

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil [préciser le cas échéant]
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche le cas échéant)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
    . Un antalgique.
    . Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
    . Un antibiotique à large spectre.
    . Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
    . Un désinfectant, des pansements, des compresses stériles et de la bande adhésive.
    . Un antiseptique.
    . Un veinotonique.
    . De la crème solaire et de la Biafine.
    . Un collyre.
    . Des pastilles pour purifier l'eau.
    . Un répulsif contre les moustiques ; veuillez vous reporter à la rubrique "Santé".

    On prend quels bagages ?

    Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs :
    1 - Le sac à dos : Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée. Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments. Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.
    2 - Le grand sac de voyage souple : Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

    On met quoi dans la valise ?

    Attention ! Une tenue décente est recommandée. Pas de short, de caleçon ni de décolleté pour ne pas choquer les villageois et pour éviter les coups de soleil ravageurs.
    . Chaussures de marche : elles doivent être solides, bien tenir le pied et la cheville.
    . Chaussures légères (tennis) ou sandales et chaussettes pour visiter les monastères et les lieux de culte.
    . Pantalon léger et/ou bermudas : éviter les shorts courts.
    . Tee-shirt, chemise ou sweat-shirt : évitez les vêtements décolletés.
    . Pull-over chaud ou veste en fibre polaire.
    . Veste en duvet.
    . Coupe-vent ou anorak léger.
    . Foulard.
    . Chapeau

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport valide 6 mois après la date de retour pour les citoyens français. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. Mesures de sécurité dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Visa obligatoire depuis le 1er janvier 2016. Il coûte 35 euros par personne (séjour de 30 jours maximum). Il peut être délivré à l'arrivée à l’aéroport d’Antananarivo (et à Nosy Be). Les formulaires sont alors à remplir sur place.

    Vaccins obligatoires

    Il n'y en a pas, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés. Dans ce cas, le vaccin doit être fait au moins 10 jours avant le départ.

    Vaccins conseillés

    Il est comme pour tous les voyages recommandés d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B, la rougeole pour les enfants, la typhoïde et rage pour les voyages plus longs et surtout pour les enfants.

    Paludisme

    Le paludisme, très présent à Madagascar, est responsable, d'un très préoccupant problème de santé publique. Il sévit dans toute l'île, sous une forme sévère. La prévention doit passer d'abord par des mesures individuelles de protection contre les moustiques qui protègeront contre les risques d'autres maladies (dengue, chikungunya, virus Zika) : répulsifs et utilisation de moustiquaires imprégnées. Si la prévention par chloroquine-proguanil (Savarine) reste suffisante sur les côtes sud, ouest, dans le nord et sur les hauts-plateaux, elle peut ne pas l'être sur la côte est autour de Tamatave (Toamasina) et du canal des Pangalanes ; là, les voyageurs devront se protéger, par Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou Doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    Conseils pratiques pour les petits cadeaux :
    Des petits cadeaux comme vêtements, chaussures et autres sont très appréciés. Vous pouvez également apporter des graines (de plantes exigeant peu d’eau). Si vous avez chez vous des vêtements et chaussures dont vous ne vous servez plus, emmenez les pour les donner. Sinon, il y a les petits échantillons de parfum (remis gratuitement dans les parfumeries), fil et aiguilles à coudre (modèle costaud) et petit miroir. Vous pouvez également acheter sur place du tabac, du sel, sucre, savon ou autres produit d’usage quotidien. Votre accompagnateur vous aidera à donner à bon escient. Le 'cadeau' en argent est la rémunération d’un service. Par ailleurs nous n’encourageons pas le don d’argent aux enfants. En effet, d’habitudes perverses et de la facilité à laquelle cèdent certains visiteurs (comme pour effacer une certaine réalité) sur les sites touristiques, il résulte fréquemment que le 'salaire' d’un enfant de 10 ans est plus élevé que celui de son propre père, paysan qui s’éreinte au travail dans son champ. Il s’ensuit une distorsion au sein de la cellule familiale, qui peut provoquer son éclatement ; l’enfant délaissant l’école, le père son champ, et la famille les traditions. De la même façon, les stylos et autres traditionnels cadeaux, sont plutôt à remettre aux instituteurs des villages qu’aux enfants eux-mêmes. Les bonbons sont à proscrire. Les médicaments que vous voudrez donner, seront remis globalement aux infirmeries de brousse ou aux dispensaires, qui en assureront ensuite la distribution.
    Conseils pour vos achats :
    Lors de vos achats n'oubliez pas de marchander (sans exagération) sauf pour les produits d’usage qui sont généralement à prix fixe (cigarettes, boissons, nourriture…). Cela n’empêche pas que certains commerçants vont essayer de vous tromper sur le prix même sur ces produits d’usage quotidien. On ne fait pas ses emplettes à la sauvette. Il faut prendre son temps, parler. Divisez par deux ou trois le prix demandé, puis augmentez au fil de la discussion. Vous pouvez prendre conseil sur les bons prix (approximatifs) auprès de votre guide cependant ne le faite pas devant le regard des commerçants et/ou des autres personnes (villageois). Socialement parlant, votre guide ne peut pas vous conseiller devant les autres gens du pays alors…un peu de compréhension et de finesse…Il faut le questionner avec beaucoup de discrétion afin d’avoir les bonnes réponses !

    Climat

    Compte tenu de sa superficie, et des variations d’altitude, le climat et les saisons sont variables d’une partie à l’autre de Madagascar. Chaud et humide sur la côte est, très agréable sur les plateaux du centre. La région la plus chaude se situe sur le versant Ouest. Attention, dans les hauts plateaux, l’altitude moyenne est de 1 200 mètres, les matinées et les soirées peuvent être fraîches. Il peut même faire froid la nuit (particulièrement à Antsirabe, Fianarantsoa et Isalo). En revanche, rarement moins de 15° la nuit sur la côte. Madagascar connaît une saison pluvieuse de novembre à mi-mars. C’est surtout valable pour la côte Est. La saison des pluies peut rendre un certain nombre de pistes impraticables ou entraîner des crues qui perturbent le fonctionnement des bacs. Toutefois la période allant du mois d’avril à mi-novembre permet une approche complète du pays.

    Faune et flore

    La majeure partie de la faune et de la flore malgache ne se retrouve nulle part ailleurs. En effet, l'évolution de Madagascar, séparé des autres continents depuis plus de cent millions d'année, a conduit à une faune et une flore unique au monde. Le lémurien reste l'animal emblématique de l'île. Il existe d'ailleurs une dizaine d'espèces. A noter que tous ces lémuridés sont aussi connus sous le nom de « makis ».

    Télécommunications

    Madagascar est aujourd'hui équipé en téléphonie mobile. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur. Des télécartes sont en vente à travers tout le pays et permettent de contacter l'étranger depuis les nombreuses cabines téléphoniques

    Décalage horaire

    Madagascar est à GMT+3, c'est-à-dire :
    - en été, il y une heure de décalage (il est 12h00 en France quand il est 13h00 à Madagascar).
    - en hiver, il y a deux heures de décalage (quand il est 12h00 en France, il est 14h00 à Madagascar).

    Electricité

    La tension est de 220 volts. Les prises de courant sont les mêmes qu’en France et sont disponibles dans les chambres dans la grande majorité des villes. Dans certaines régions, le courant est fourni par des groupes électrogènes, et les coupures sont fréquentes, il vous faut vous renseigner à la réception.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Prolongez votre aventure !

    Pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps, et rendre votre voyage encore plus inoubliable, en choisissant l’une de nos extensions ?

    • voyage Indonésie

      Madagascar

      Extension sur l'île Sainte Marie

      • Randonnée / trek (Rencontre | Nature)
      • 7 jours
      • à partir de 739€
      Voir plus de détails
    • voyage Indonésie

      Madagascar

      Extension baobabs sur l'allée de Morondava

      • Multiactivité (Rencontre | Nature)
      • 7 jours
      • à partir de 819€
      Voir plus de détails
    • voyage Indonésie

      Madagascar

      Extension Tsingy de l'Ankarana et Nosy Komba

      • Randonnée / trek (Rencontre | Nature)
      • 9 jours
      • à partir de 989€
      Voir plus de détails
    Téléphone

    Ils y sont allés, ils nous en parlent

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de Emmanuelle ayant fait le voyage Les sites incontournables de Madagascar

    Emmanuelle,
    Partie le 02/07/2016
    Très satisfait

    Madagascar, Les sites incontournables de Madagascar

    Superbe voyage en famille . Notre guide chauffeur parfait Nous nous somme régales !!

    Voir le voyage