Kenya | Voyage sur mesure

Kenya, la ferme africaine

Safari privatisé de Masai Mara au lac Naivasha, avec en chemin la découverte du massif des Aberdares et du sanctuaire d’Ol Pejeta.

  • 10 jours
  • à partir de 2579€

Je demande un devis

Voir les 5 avis sur ce voyage Ajouter à ma sélection

Vous aimerez...

  • Randonner sur le sauvage massif des Aberdares.
  • Pister les lions dans le parc national de Masai Mara.
  • Naviguer sur le lac Naivaisha et approcher les chimpanzés sur Ol Pejeta.
  • Partager la culture kenyane avec votre chauffeur guide privé.
  • Découvrir le parc national de Hells Gate lors d'une sortie en vélo

Comparez et vous préfèrerez...

    Avec Nomade vous bénéficiez d'une assistance francophone 24h/24h durant le voyage.

Conseil du pro !

Prolongez votre aventure par quelques jours de repos sur les plages de l'océan indien

Infos clés !

  • Niveau physique : Tranquille Tranquille
    Envie de vous évader, de découvrir le monde à votre rythme, sans trop vous fatiguer ? Ces voyages qui combinent approche à pied (par tranche de 1 à 4h, pas forcément quotidiennes et en moyenne) et en véhicule sont faits pour vous. En quelques mots : des formules avec ou sans dénivelé (moins de 300 m), accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.
  • Safari
  • En 4x4
  • Culture & civilisations


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code KEN06L

Perle de l’Afrique de l’Est, le Kenya est une destination privilégiée pour les amateurs de vie sauvage et de grands espaces. De la réserve nationale du Masai Mara, qui abrite la plus grande population de lions d’Afrique, jusqu’à la région du lac Naivasha, en passant par le sanctuaire d’Ol Pejeta et ses nombreux Chimpanzés, ce safari vous fera découvrir les plus beaux parcs du pays. Pour les inconditionnels de la farniente, vous pourrez prolonger votre aventure par quelques jours de repos les plages de sable blanc de l’océan indien, à Mombasa ou sur l’île aux épices, Zanzibar. Lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Vol pour Nairobi

    Départ sur un vol direct Air France à destination de Nairobi au Kenya.
    Nuit et prestations à bord.

    • à bord
  2. J2 Nairobi

    Arrivée sur Nairobi, accueil par votre guide, petit briefing préparatif et transfert à votre hôtel. Selon votre heure d’arrivée, visite possible du Girafe Center ou bien encore de l’ancienne ferme de Karen Blixen, célèbre auteur de « La ferme africaine », situé à une dizaine de kilomètre de la capitale, au pied des monts Ngong. Cette première excursion sera l’occasion de vous plonger du mythique film « Out Of Africa ». Nuit à Osoita Lodge.

    • à l'hôtel
  3. J3 Nairobi – Aberdares

    Petit déjeuner et route vers le massif des Aberdares, troisième plus haute chaîne montagneuse du pays, avec des sommets culminants à 4 000 m.
    Les Hautes Terres sont caractérisées par des paysages de landes et de forêts, par ses vallées glacières et par ses rivières et cascades. On y admire les plus belles chutes d’eau du Kenya : les Gura et Kakuru Falls. Leurs dénivelés impressionnants et la beauté de la végétation avoisinante sont à ne manquer sous aucun prétexte. Le point culminant de la région est le Mont Lesatima (3 999 m) qui offre un beau spectacle. Son ascension est à la portée de tout randonneur aguerri. Le parc national des Aberdares abrite de nombreuses espèces animales :
    éléphants, buffles, rhinocéros noirs (Aberdare abrite la 2ème plus grande population du pays), chats serval, lions, léopards, hyènes, et surtout des bongos, petites antilopes des montagnes dont les derniers spécimens du Kenya résident ici.
    Déjeuner en arrivant à votre lodge. Après midi libre, vous aurez la possibilité de partir avec les rangers du lodge pour une randonnée à la découverte des plus belles chutes d’eau du pays, les Gura et Kakurur Falls.
    Diner et nuit à The Ark.

    Hell's Gate - Park national - Kenya
    Hell's Gate - Park national - Kenya © PAWEL K/paulos1/fotolia.com
    • à l'hôtel
  4. J4 Aberdares - Ol Pejeta

    Petit déjeuner et route vers le sanctuaire privée de Ol Pejeta. Installation à Sweetwaters Tented Camp, un endroit paisible et plein de charme avec une superbe vue sur le sommet enneigé du Mont Kenya.
    Départ en safari à la rencontre de chimpanzés, lions, guépards... Ol Pejeta est une réserve privée située au pied du plateau des Aberdares et face au Mont Kenya. Ici nous pourrons observer les « Big Five », mais la réserve est surtout connue pour son sanctuaire de chimpanzés, unique au Kenya, ainsi que son rôle dans la conservation et la protection des rhinocéros.
    Dîner et nuit à Sweetwaters Tented Camp.

    Éléphants - Ol Pejeta Conservancy - Laikipia - Kenya
    Éléphants - Ol Pejeta Conservancy - Laikipia - Kenya © Clarice Lasemillante
    • à l'hôtel
  5. J5 Ol Pejeta – Lac Naivasha

    Départ vers la célèbre Vallée du Rift et son impressionnante faille qui a donné naissance à une kyrielle de lacs dans cette partie du Kenya. (environ 4h30 de route). Déjeuner au lodge et départ pour une balade en bateau sur le lac. Il abrite quelques 300 espèces d’oiseaux (rapaces, martins pêcheurs, échassiers…) ainsi que de nombreux hippopotames. Vous débarquerez ensuite sur la petite île de Crescent et c’est à pied que vous continuez en compagnie d’un guide local, à la recherche des zèbres, gazelles, gnous et autres girafes qui ont élu domicile sur ce petit bout de terre. Un safari à pied unique en son genre, sans aucun danger puisque l’île ne compte aucun prédateur.
    Dîner et nuit à Lake Naivasha Crescent Camp.

    Naivasha - Comté de Nakuru - Kenya
    Naivasha - Comté de Nakuru - Kenya © Valentin Poitte
    • à l'hôtel
  6. J6 Lac Naivasha – Hell’s gate - Naivasha

    Cette journée sera consacrée au très discret petit parc de Hell’s Gate est situé à 8 km au sud du Lac Naivasha. Il faut compter environ 45mins pour rejoindre en véhicule un lieu quelque peu insolite au Kenya, dont le nom signifie « les portes de l’enfer ». C’est en VTT ou à pied que vous allez parcourir les pistes à travers des paysages somptueux où vivent paisiblement gazelles, zèbres, girafes phacochères et autres herbivores. La piste la plus belle traverse de grandes falaises aux teintes ocres offrant un contraste visuel saisissant. Elle mène à des gorges et canyons avec au programme, cascades et sources d’eaux chaudes. Vous terminerez par le « monument volcanique » du parc, le Fisher Tower, et ses 25 mètres de hauteur. Il servit de décor, en 1950, au film "Les mines du roi Salomon".
    Dîner et nuit à Lake Naivasha Crescent Camp.

    • Réserve du Masai Mara - Kenya
      Réserve du Masai Mara - Kenya © Brice PETIT
    • En vélo Hells Gate National Park - Lac Naivasha - Kenya
      En vélo Hells Gate National Park - Lac Naivasha - Kenya © Valentin Poitte
      • à l'hôtel
    • J7 Lac Naivasha – Masai Mara

      Départ matinal pour la célèbre réserve de Masaï Mara.
      Située au sud-ouest du Kenya, sur un territoire de près de 1 700 km², la réserve nationale du Masai Mara abrite la plus forte concentration d’animaux sauvages du pays et présente des écosystèmes très variés : 1 700 km² de savanes, de montagnes escarpées et de forêts. Au fil des années, le Masai Mara est devenu le lieu privilégié des grands troupeaux d’herbivores, de centaines d’espèces d’oiseaux et de la plus grande population de lions d’Afrique.
      Arrivée à votre lodge (5 heures de route environ), installation, déjeuner, puis premier safari dans la réserve phare du Kenya jusqu'au coucher du soleil.
      Dîner et nuit à Ilkeliani Camp.

      • à l'hôtel
    • J8 Masai Mara

      Journée complète de safari dans le parc. Située à la frontière de la Tanzanie, la réserve du Massaï Mara attire dans ses plaines fertiles des hordes de mammifères, véritable aubaine pour des prédateurs que le voyageur sera surpris de pouvoir observer aussi aisément. Entre juillet et octobre, les plaines du Mara sont envahies par des millions de gnous et zèbres, pendant ce que l’on appelle « La grande migration ». Venus du parc voisin du Serengeti ces hordes d’herbivores traversent à leur risque et péril, la rivière Mara infestée de crocodiles et s’offrent en festin aux lions et autres guépards qui n’en demandaient pas tant !
      Dîner et nuit à Ilkeliani Camp.

      Lion dans la réserve nationale du Masai Mara - Kenya
      Lion dans la réserve nationale du Masai Mara - Kenya © Brice Petit
      • à l'hôtel
    • J9 Masai Mara - Vol retour

      Petit déjeuner route pour Nairobi. (6 heures). Déjeuner au fameux restaurant « Carnivore ». Possibilité de faire quelques emplettes dans les marchés d'artisanat. Nuit et prestations à bord.

      • à bord
    • J10 Fin de votre aventure

      Arrivée en début de matinée.

    • N.B. :

      Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment) et des conditions météorologiques.

    • Comment personnaliser votre voyage ?

      Il s’agit d’un exemple d’itinéraire, que vous pouvez modifier avec votre conseiller. Ce dernier aura à cœur de vous aider à composer un voyage hors des sentiers battus, sans passer à côté des incontournables pour autant. Vous pouvez facilement combiner le Kenya avec la Tanzanie, Zanzibar ou bien encore l’Ethiopie.

    Le prix comprend :

    • Les services d’un chauffeur / guide francophone privatif durant tout le safari.
    • Le transport en véhicule privatisé à toit ouvrant durant tout le safari.
    • La pension complète sur toute la durée du safari.
    • Les droits d’entrée dans les parcs et réserves nationaux prévus au programme.
    • Un litre d’eau par personne et par jour pendant le safari.
    • Une assistance francophone 24h/24h pendant votre voyage.

    Le prix ne comprend pas :

    • Les vols internationaux et taxes aéroportuaires.
    • Le diner du premier soir sur Nairobi.
    • Les boissons et pourboires.
    • Les assurances éventuelles.

    Prix avec aérien

    A partir de 2959€ / pers. base 2 participants
    A partir de 2579€ / pers. base 4 participants

    Prix sans aérien

    A partir de 2359€ / pers. base 2 participants
    A partir de 1979€ / pers. base 4 participants

    1 • Détails du voyage

    Niveau physique et préparation

    Aucun entraînement spécifique requis.

    On dort où ?

    Quel que soit la catégorie de vos lodges, camps ou hôtels, tous sont sélectionnés en fonction de leur emplacement, de leur rapport qualité/prix et de leur confort, en priorisant toujours les petites structures de charme.

    A table !

    On ne dira pas que le Kenya est le pays d’Afrique où l’on mange le mieux. L’ugali (sorte de polenta) nourrit sans émotion. La viande grillée (chèvre et mouton) anime un peu. La cuisine internationale des hôtels et des lodges est très correcte et réserve à sa clientèle des produits de bonne qualité (gibier, fruits). L’english breakfast est de rigueur. C’est la cuisine de la côte qui est la meilleure ; apports africains, indiens et arabes ménagent de bonnes surprises (noix de coco et épices sont mises à contribution). Poissons et crustacés se distinguent.

    Suivez le guide !

    Un guide / chauffeur local francophone vous accueille dès votre arrivée sur Nairobi, et vous accompagne jusqu'à la fin de votre safari.

    On se déplace comment sur place ?

    Transport en minibus à toit ouvrant pour une vision panoramique durant les safaris.
    Possibilité en supplément d’un transport en véhicule 4x4.

    Volez en bonne compagnie !

    Se rendre au Kenya est à la fois facile et pratique. De nombreuses compagnies internationales desservent le pays avec des vols à destination de la capitale Nairobi. Si vous souhaitez bénéficier d’un vol direct, optez pour un vol Air France ou Kenya Airways.

    Vol intérieur

    Vous avez la possibilité de prendre un vol intérieur à la fin de votre safari, entre Nairobi et Mombasa pour une extension balnéaire.

    On se donne RDV où ?

    Si vous optez pour un voyage comprenant vos vols internationaux, nous vous conseillons de vous rendre à l'aéroport 3 heures avant le départ.
    Dans le cas contraire, un guide vous attendra à votre arrivée sur l'aéroport de Nairobi.

    2 • Budget

    Le prix comprend :

  7. Les services d’un chauffeur / guide francophone privatif durant tout le safari.
  8. Le transport en véhicule privatisé à toit ouvrant durant tout le safari.
  9. La pension complète sur toute la durée du safari.
  10. Les droits d’entrée dans les parcs et réserves nationaux prévus au programme.
  11. Un litre d’eau par personne et par jour pendant le safari.
  12. Une assistance francophone 24h/24h pendant votre voyage.
  13. Le prix ne comprend pas :

  14. Les vols internationaux et taxes aéroportuaires.
  15. Le diner du premier soir sur Nairobi.
  16. Les boissons et pourboires.
  17. Les assurances éventuelles.
  18. Frais d’annulation

    Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

    Budget sur place

    La partie safari est obligatoire en en tout inclus, seuls les pourboires, les boissons et les pourboires ne sont pas compris. L’usage des cartes de crédit n’est courant dans les lodges.
    Reste à votre charge les éventuels repas sur Nairobi et Mombasa (dans le cadre d’une extension balnéaire)

    Pourboires

    Au Kenya, le pourboire est une tradition bien ancrée. Il n’est jamais inclus dans la note (sauf, parfois, au restaurant). La règle générale est : 10% du montant de la facture. Les prestations fournies par nous comprennent les taxes et le service. Cependant, le personnel de l´hôtel où vous séjournerez s´attend à un geste de votre part, si le service vous a donné satisfaction. A un guide, on donnera entre 7 et 10 euros par jour et par personne.
    Aux conducteurs-guides, il est de coutume de donner un pourboire en fin de safari. Le montant sera fonction de la qualité du service. Nous vous conseillons de situer les choses entre 3 et 5 euros par jour et par voyageur.

    Si le cas se présente, on évitera en revanche d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants, en faisant des distributions « sauvages » dans la rue. Si l'on souhaite apporter son aide en fournissant du matériel scolaire, des vêtements ou des médicaments, il est préférable de les remettre au directeur de l’école, au chef du village ou au dispensaire le plus proche, qui sauront en faire bénéficier les plus démunis.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  19. Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  20. Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  21. Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  22. vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  23. en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  24. vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  25. Quel contrat choisir ?

  26. Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  27. Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  28. 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil [préciser le cas échéant]
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche) [le cas échéant]
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
    . Un antalgique.
    . Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
    . Un antibiotique à large spectre.
    . Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
    . Un désinfectant, des pansements, des compresses stériles et de la bande adhésive.
    . Un antiseptique.
    . Un veinotonique.
    . De la crème solaire et de la Biafine.
    . Un collyre.
    . Des pastilles pour purifier l'eau.
    . Un répulsif contre les moustiques ; veuillez vous reporter à la rubrique "Santé".

    On prend quels bagages ?

    Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs :
    1 - Le sac à dos : Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée. Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments. Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.
    2 - Le grand sac de voyage souple : Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

    On met quoi dans la valise ?

    Attention ! Une tenue décente est recommandée. Pas de short, de caleçon ni de décolleté pour ne pas choquer les villageois et pour éviter les coups de soleil ravageurs.
    . Chaussures de marche : elles doivent être solides, bien tenir le pied et la cheville.
    . Chaussures légères (tennis) ou sandales et chaussettes pour visiter les monastères et les lieux de culte.
    . Pantalon léger et/ou bermudas : éviter les shorts courts.
    . Tee-shirt, chemise ou sweat-shirt : évitez les vêtements décolletés.
    . Pull-over chaud ou veste en fibre polaire.
    . Veste en duvet.
    . Coupe-vent ou anorak léger.
    . Foulard.
    . Chapeau

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport obligatoire, en cours de validité, valable au moins 6 mois à compter de la date d'entrée sur le territoire kenyan, pour les ressortissants français. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! le passeport doit impérativement comporter au moins deux pages vierges vis à vis. Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Depuis le 1er septembre 2015, les voyageurs se rendant au Kenya doivent soumettre une demande de visa en ligne avant le départ. Si vous rencontrez des difficultés à obtenir votre eVisa, nous vous conseillons d'opter pour la procédure « classique » de demande de visa auprès des services consulaires de l'ambassade. Le dossier nécessite : passeport + formulaire de demande + 1 photo d'identité + copie du billet d'avion ou attestation de voyage + règlement ; délai d'obtention : 3 jours ouvrables environ ou une quinzaine de jours par correspondance. Ces informations sont susceptibles d'évoluer et il convient de valider le délai et les pièces à fournir directement auprès de l'ambassade du Kenya. Procédure d’obtention de l'eVisa. Se connecter sur le site www.ecitizen.go.ke et créer son compte en ligne. Une fois le compte créé et validé, le voyageur devra importer une photo d’identité et remplir le formulaire de renseignement. Le prix du visa de tourisme est de 51 dollars US, réglable directement en ligne par carte bancaire. Le délai d’obtention de l'eVisa est de 7 jours ouvrés après émission du paiement. Le voyageur devra ensuite présenter son eVisa imprimé au service de l’immigration à l’aéroport d’arrivée au Kenya pour obtenir son visa en bonne et due forme. Cette procédure est valable pour tous les types de visa (visa 30 jours, visa de transit et visa unique) pour les adultes comme pour les enfants. Exemption de visa pour enfants de moins de 16 ans. Depuis le 1er février 2016, le Kenya a décidé de dispenser de visa les enfants de moins de 16 ans accompagnant leurs parents pour une visite touristique au Kenya. Les autorités de l’Immigration se contentent d’apposer un tampon d’entrée sur leur passeport.

    Vaccins obligatoires

    La vaccination contre la fièvre jaune n’est exigée à l’arrivée que pour les voyageurs ayant séjourné récemment (ou transité plus de 12 heures) dans l’un des 42 pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique du Sud où la maladie peut être présente (voir la carte de l’OMS dans les « news santé »). Quelle que soit la législation actuelle et hors contrindications évaluées par le médecin du centre agréé, la gravité de la fièvre jaune, mais aussi le risque « administratif », nous font recommander cette vaccination.

    Vaccins conseillés

    Diphtérie, tétanos et poliomyélite, Hépatites A et B, Coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), rougeole pour les enfants. Pour les voyages longs et aventureux, la typhoïde et la rage, surtout chez les enfants.

    Paludisme

    Le paludisme est présent dans tout le pays, dès lors qu'on est au-dessous de 1500 m (si on excepte le Tsavo, la majorité des parcs nationaux et des réserves sont situés à des altitudes voisines ou supérieures). En dehors des régions côtières, la prise de traitement préventif n'y est donc pas indispensable, à condition de mettre rigoureusement en application des mesures de prévention active contre les moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires (qui protégeront aussi contre les autres insectes, vecteurs d'autres maladies : mouches, tiques, puces). Pour les séjours sur la côte de l'océan Indien, le traitement préventif recommandé sera Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou Doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    La population se nomme elle-même wananchi (les gens en swahili) et ce terme a une nuance de respect. On appellera un garçon bwana (monsieur) ou stewart, jamais boy ; les femmes, mama. Les Kenyans ne se considèrent pas comme des « noirs » ou des « gens de couleurs », mais comme African ou Asian, selon leur origine.
    La population de Lamu est musulmane ; les femmes y portent des vêtements couvrants ainsi qu´un voile cachant une partie du visage. Il serait particulièrement malvenu, dans ces conditions, d´adopter une tenue trop décontractée, qui risquerait de choquer vos interlocuteurs et vos hôtes.
    En pays masaï, photographier des personnes ne va pas de soi ; pour éviter tout malentendu, il vaudra mieux attendre que les guides aient obtenu de l’autorité locale une autorisation de le faire.

    Climat

    Le Kenya se situe sur l’équateur, mais l´altitude des reliefs, les déserts du nord et l´influence maritime à laquelle est soumise la côte suscitent des contrastes. Le climat est donc chaud et humide sur la côte, torride et désertique dans le nord, très agréable sur les plateaux du centre, du nord et de l´ouest.
    Attention ! à l´intérieur l´altitude moyenne est de 1 300 m, matinées et soirées peuvent être fraîches (et les nuits froides). En revanche, jamais moins de 20° la nuit sur la côte.
    Il y a deux saisons des pluies (de mars à mai et novembre-début décembre). La saison la plus chaude va de Noël à février (saison sèche) ; les températures moyennes oscillent alors entre 25 et 30° sur la côte, et entre 14 et 25° à l'intérieur du pays.
    La saison venue, les pluies, si elles ne sont pas réellement torrentielles ni ininterrompues, peuvent rendre un certain nombre de pistes impraticables. Les photographes et autres amateurs de lumière éprouveront leurs plus fortes émotions à cette période : ciels de plomb où se jouent des lueurs d’orage ; limpidité glorieuse après l´averse...

    Faune et flore

    Pour les safaris, le Kenya est une destination phare. La réputation de sa faune n’est plus à faire. Big Five en tête, elle offre une variété impressionnante. Des gazelles (de Robert, de Grant, de Soemmering, de Waller, de Thomson…) ; des antilopes : bongo, oryx, damalisque, bubale, impala, élan du Cap, grand koudou, dik-dik, et puis gnous, cobs, guibs… Des girafes, des zèbres, des hippopotames, des singes… Des véloces (guépards), des grognons (potamochères, hylochères, phacochères), des ricanants (hyènes)… Le Kenya est l’un des derniers pays où migrent encore tous les ans des troupeaux de grands mammifères (gnous et zèbres, en particulier). Les oiseaux abondent aussi : aigles, vautours, serpentaires, autruches, flamants, pélicans, grues, hérons, marabouts, rolliers… On compte 88 amphibiens et plus de 21 000 espèces d’insectes.

    Les Big Five ? L’éléphant, le rhinocéros, le buffle, le lion et le léopard.

    Quant à la flore, les contrastes du relief et du climat permettent qu’elle prenne des formes très diverses, de la luxuriante forêt équatoriale humide à la chiche végétation des zones arides.

    Télécommunications

    Pour joindre le Kenya depuis la France : composer le 00 + 254 + code régional (ci-dessous) + le numéro de votre correspondant (4, 5 ou 6 chiffres ; 7 à Mombasa ou Nairobi)
    Codes régionaux : Diani, 127 ; Eldoret, 321 ; Kericho, 361 ; Kisumu, 35 ; Kitale, 325 ; Lamu, 121 ; Malindi, 123 ; Mombasa, 11 ; Nairobi, 2 ; Naïvasha, 311 ; Nakuru, 37 ; Nanyuki, 176 ; Nyeri, 171 ; Watamu, 122.

    Pour joindre la France depuis le Kenya : composer le 00 + 33 + le numéro de votre correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).

    A Nairobi ou Mombasa, Il est assez facile de téléphoner en France de votre hôtel. D´un lodge en brousse, c’est quasiment impossible (sauf, en cas d´urgence, liaison radio avec Nairobi).

    Décalage horaire

    Le Kenya est à GMT+3, c'est à dire :
    - en été, il y a 1 heure de décalage (quand il est 12h00 en France, il est 13h00 au Kenya) ;
    - en hiver, il y a 2 heures de décalage (quand il est 12h00 en France, il est 14h00 au Kenya).

    Electricité

    220 volts. Les prises de courant sont à trois fiches, deux plates horizontales et une verticale (système britannique). Nous vous conseillons d’emporter un adaptateur.
    Dans les lodges, l´électricité est généralement fournie par un groupe électrogène, qui ne fonctionne qu´à certaines heures. Les coupures de courant sont fréquentes.

    Bibliographie

    • Petite musique de chambre sur le mont Kenya. Vivienne de Watteville.
    • Kenya. Eyewitness Travel. Dorling Kindersley
    • À l’ombre du mont Kenya. Thomas Dinessen. Esprit Ouvert
    • Du Harrar au Kenya. Henry de Monfried. Grasset et Fasquelle
    • Un thé chez les éléphants. Vivienne de Watteville. Payot
    • L’homme qui portrait un bébé dans son genou. Daniel Mutuvi Muema.
    • Quand les animaux parlaient dans la savane. Daniel Mutuvi Muema.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  29. Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  30. Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  31. Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  32. N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  33. Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  34. Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  35. Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  36. Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  37. Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  38. Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  39. Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  40. Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  41. Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  42. Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  43. NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  44. encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  45. veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  46. respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  47. respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  48. informer de façon transparente et sincère ;
  49. s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  50. Téléphone

    Ils y sont allés, ils nous en parlent

    Rien de tel que les avis de nos clients pour vous éclairer dans votre choix… et nous aider à améliorer nos voyages !

    Avatar de Marc ayant fait le voyage Kenya, la ferme africaine

    Marc,
    Parti le 04/07/2018
    Très satisfait

    Kenya, Kenya, la ferme africaine

    EXCELLENTE ORGANISATION ET PREPARATION DU SEJOUR AVEC EXCELLENTE ECOUTE ATTENTIVE DE NOMADE AVENTURE TOULOUSE
    SEJOUR CONFORME A NOS ATTENTES.
    NOUS REVIENDRONS SANS HESITER CHEZ NOMADE AVENTURE TOULOUSE POUR ORGANISER NOS PROCHAINS PERIPLES A TRAVERS LE MONDE
    BRAVO NOMADE AVENTURE TOULOUSE
    NOUS...(...)

    Voir le voyage
    Avatar de Myriam ayant fait le voyage Océan et savane, un safari eco friendly

    Myriam,
    Partie le 23/10/2018
    Très satisfait

    Kenya, Océan et savane, un safari eco friendly

    Un très beau voyage à faire avec des enfants. Le Kenya est un pays magnifique !

    Le voyage s'est déroulé comme programmé, les hébergements étaient conformes, l'organisation était très bien pensée, vraiment un sans faute sur toute la ligne !

    Un grand merci à notre organisatrice Nomade Aventure...(...)

    Voir le voyage