Votre prochaine destination...
Plus de critères
Type de voyage
Activité
Niveau physique
Réinitialiser les critères
Arabie saoudite
Splendeurs naturelles et trésors cachés : que faire à AlUla ?

Le par

Site archéologique de Hégra à AlUla © Léonie Deltombe/Nomade Aventure

Située dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, sur l’ancienne route de l’encens et celle du pèlerinage vers La Mecque, AlUla est un véritable joyau offrant un patrimoine culturel et naturel exceptionnel, jusque-là méconnu du reste du monde. Son vaste territoire se déployant sur 22 561 km² abrite une vallée oasienne luxuriante, des formations de grès spectaculaires et des sites archéologiques à l’histoire millénaire : autant de paysages enchanteurs qui invitent à l’aventure et à l’exploration à travers une myriade d’activités… Une pépite qui surprendra les férus d'Histoire tout comme les adeptes de merveilles naturelles, à l'image de l'illustre Pétra en Jordanie !

Sommaire :

  1. Visiter des sites archéologiques et historiques fascinants
  2. Randonner entre les canyons et les montagnes de grès
  3. Partir en safari à la découverte de la faune et flore
  4. Galoper dans les dunes sur un fougueux destrier 
  5. Survoler des paysages de rêve en montgolfière
  6. Explorer les routes du désert en Land Rover Vintage
  7. Se ressourcer au cœur d’une oasis verdoyante
  8. Participer à des festivals et expositions artistiques
  9. Découvrir d’autres trésors au-delà d’AlUla


1. Visiter des sites archéologiques et historiques fascinants

Le site archéologique de Hégra à AlUla © Issa Smati/Nomade Aventure

Venir à AlUla, c’est avant tout remonter le temps et plonger dans son histoire légendaire datant de 200 000 ans à travers le dédale d’un musée à ciel ouvert. Le plus célèbre d’entre eux est sans nul doute Hégra (ou Mada'in Saleh), le premier d’Arabie saoudite à être classé par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité en 2008. Cette ancienne cité de 52 ha, postée sur une route commerciale très prospère, fut la principale ville du sud de la civilisation nabatéenne sous l’Antiquité. Ce site grandiose recèle des vestiges tels les palais de Qasr Al Bint, Diwan et d'Al Farid, et leur centaine de tombes très bien conservées, finement sculptées dans la roche des montagnes de grès qui ceinturaient les zones habitées. De nombreux autres sites valent le détour comme Dadan, l’ancienne capitale des royaumes de Dadan et de Lihyan il y a plus de deux millénaires ; Jabal Ikmah, une « bibliothèque en plein air » nichée dans un canyon qui détient la collection d’inscriptions, d’art rupestre et de pétroglyphes la plus impressionnante d’AlUla ; les stations de la ligne de chemin de fer du Hijâz, construites au début du XXe siècle et en partie détruites par Lawrence d’Arabie ; ou encore la vieille ville fantôme d’AlUla, abandonnée dans les années 80, un témoignage poignant sur la vie quotidienne des anciens Hijazi, au XXe siècle. Toutes ces richesses sont à découvrir, accompagné par un guide local francophone.

Contempler Hégra sous les étoiles

Rien de plus féerique que d’admirer Hégra sous les constellations de la voûte céleste qui percent l’obscurité au-dessus du désert d’AlUla.  Avec peu de pollution lumineuse et d’humidité créant des nuages, cette région fut l’un des terreaux de l’astrologie arabe pour les Nabatéens, comme les Bédouins. Aujourd’hui, elle demeure toujours un spot idéal pour observer l’infini de l’espace, les étoiles filantes, les comètes et autres phénomènes célestes. Des guides-conteurs vous conduisent ainsi à travers les tombes monumentales de la ville antique faiblement éclairées, accompagnant leur parcours nocturne de récits captivants sur les civilisations passées. Un moment suspendu !

2. Randonner entre les canyons et les montagnes de grès

Randonnée à AlUla © AlUla (AFALULA)

Outre ses richesses culturelles, AlUla se distingue par ses beautés naturelles. La zone est façonnée par des affleurements rocheux en grès en forme de sculptures monumentales, et cisaillée par des canyons labyrinthiques. Ces sublimes décors offrent ainsi une expérience de randonnée exceptionnelle. À Madakheel ou en direction du Wadi Al Disah, le « canyon aux palmeraies », vous évoluez tantôt à l’abri du soleil sur des sentiers ombragés qui serpentent à travers des canyons étroits flanqués de tours de gré rouge, tantôt vers des palmeraies luxuriantes qui se reflètent dans les eaux des wadis. Autre site naturel immanquable pour randonner : l’Elephant Rock (ou le rocher de l’éléphant), un monolithe de grès de 52 m de haut reconnaissable par son arche en forme de trompe d’éléphant à travers laquelle on aperçoit le soleil qui se couche, avec en toile de fond le sable doré du désert.

3. Partir en safari à la découverte de la faune et flore

Gazelles lors d'un safari à la rencontre de la faune et flore d’AlUla © Alula (AFALULA)

Qui pourrait penser qu’entre ces landes désertiques, plateaux de basalte et canyons de grès ocre, une riche faune et flore sauvages s’y épanouissent ? En tout cas, c’est toute l’ambition de la réserve naturelle de Sharaan créée  dans le but de protéger les milieux naturels parmi les plus importants et les plus significatifs afin de préserver la biodiversité de la région. Si certains animaux sont encore bien présents, tels que les chameaux, d’autres ont disparu mais sont voués à être réintroduits comme l’autruche à cou rouge, le rarissime léopard d’Arabie, l’ibex nubien ou la gazelle Edmi ainsi que certaines espèces végétales comme les forêts d’acacias. En compagnie d’un ranger expérimenté, dans une zone exclusive d’Hégra, il est possible de partir en 4x4 (avec toit ouvrant) pour un safari à la découverte de cette nature, nichée au cœur de paysages d’une incroyable beauté.

4. Galoper dans les dunes sur un fougueux destrier

Balade à cheval dans le désert d’AlUla © AlUla (AFALULA)

À AlUla, comme dans le reste du pays, les purs sangs arabes sont nombreux et adulés. Cette race de cheval fougueux, rapide et élégant, occupe une place centrale dans l’histoire de l’Arabie saoudite et de la conquête de la Mésopotamie, de la Perse, du pourtour méditerranéen et même de la France. À AlUla, des compétitions équestres internationales de renom ont lieu fréquemment, comme la « Fursan Endurance Cup », une course d’endurance à cheval de 120 km à travers le désert ou celles de polo (« Richard Mille de Desert Polo ») réunissant les meilleurs joueurs cavaliers du monde. Vous pouvez aussi réaliser de magnifiques balades à cheval, accompagné d’un instructeur, au cœur du désert.

5. Survoler des paysages de rêve en montgolfière

Survol en montgolfière de Hégra © AlUla (AFALULA)

Merveilles géologiques, les paysages d’AlUla peuvent s’admirer sous de nombreux angles. À vol d’oiseau, depuis le ciel, à bord d’une montgolfière, au petit matin, quand les lumières du soleil levant effleurent doucement les rochers, et que le silence règne, l’expérience est encore plus belle. Après un briefing de sécurité avec le pilote et le gonflage de la voile du ballon, vous décollez lentement du sol pour flotter pendant environ 1h au-dessus des canyons vertigineux et des tombeaux envoûtants d’Hégra. Autre alternative, toute aussi magique, un survol en hélicoptère pour des perspectives uniques sur l’Elephant Rock ou les sites archéologiques alentour.

6. Explorer les routes du désert en Land Rover Vintage

Visite des sites d’AlUla en voiture vintage © Issa Smatti/Nomade Aventure

Quoi de mieux que de rallier les plus beaux sites archéologiques d’AlUla en voiture vintage ! À bord d’une Land Rover avec toit décapotable, pouvant accueillir jusqu’à sept personnes, conduite par un chauffeur-guide anglophone, vous accédez rapidement à tous les points d’intérêt de la région : les 110 tombes nabatéennes d’Hégra, l’ancienne capitale de Dadan, Jabal Ikmah et sa riche collection de pétroglyphes et d’autres sites de fouilles archéologiques. Et gros avantage avec ce type de véhicule, c’est qu’il passe partout sur des pistes ensablées ou caillouteuses : idéal pour slalomer entre les canyons et le désert.

7. Se ressourcer au cœur d’une oasis verdoyante

L’oasis d’AlUla © Léonie Deltombe/Nomade Aventure

Dans l’immensité minérale du désert d’AlUla, de vastes palmeraies aux parfums de dattes, d’agrumes et de moringa, dessinent une oasis luxuriante et rafraîchissante, s’étirant sur près de 2000 ha, soit l’une des plus importantes d’Arabie. Sur la route nord-sud empruntée par le commerce de l’encens, des épices et de la myrrhe, ce lieu fut jadis un centre d’échanges commerciaux et culturels pendant des millénaires, et témoigne désormais de toutes les civilisations qui s’y sont succédé. Prospère depuis la Préhistoire et la période médiévale islamique grâce à sa longue tradition de gestion de l’eau et des sols, elle laisse entrevoir aujourd’hui les vestiges des hauts murs qui ceinturaient les jardins horticoles et des champs ouverts toujours cultivés. Lors d’une promenade à l’ombre des palmiers, vous pouvez aussi y admirer sa grande diversité d’ouvrages hydrauliques : les qanats et les puits permettant d’exploiter les eaux souterraines et son grand réseau de canaux répartissant l’eau sur les différentes parcelles. Cette oasis forme aussi le vivier de produits frais (au kilomètre 0), que vous retrouvez dans les plats savoureux de la gastronomie locale, servis dans les maisons d’hôtes ou les restaurants. Falafel, zalata, pain Tamees, salade Halomi, fromage à la crème Tamis… outre attiser vos papilles gustatives, ces mets incarnent l’essence et l’histoire de la région.

8. Participer à des festivals et expositions artistiques

Le centre culturel Maraya à AlUla © AlUla (AFALULA)

Berceau de l’humanité, AlUla a longtemps été un centre de célébrations culturelles et de cohésion sociale. Perpétuant cet héritage, de nombreux évènements festifs et expositions culturelles marquent les temps forts de l’année. C’est le cas du « Desert X AlUla », une exposition internationale en plein air, récurrente et temporaire, qui présente des œuvres d’art contemporaines au milieu de l’incroyable paysage désertique d’AlUla. Quant aux festivals, ils rythment le calendrier : Wellness Festival, Ancient Kingdoms Festival, Winter at Tantora Festival, Alula Arts Festival, AlUla Skies Festival… Tandis que le centre culturel Maraya, prouesse architecturale, offre un espace évènementiel polyvalent et une salle de concert de 550 places entièrement recouverte de près de 10 000 m² de miroirs reflétant les reliefs environnants. Au Design Space AlUla, vous pouvez découvrir le travail de designers et d’architectes émergents ou établis qui façonneront le futur de l’esthétique d’AlUla, ainsi que les pratiques mondiales de conception et de design à travers le patrimoine unique d’AlUla. Enfin, adjacent au labyrinthe de bâtisses en terre et en brique de la vieille ville d’AlUla, se trouve le quartier des arts d’AlJadidah (ou « nouvelle ville ») avec ses boutiques de créateurs locaux, de bijoux, d’artisanat, ses galeries d’art et ateliers d’artistes.

9. Découvrir d’autres trésors, au-delà d’AlUla…

Un voyage en Arabie Saoudite vous réserve bien d’autres surprises…. À commencer par Riyad, la capitale moderne du pays située en plein désert du Néfoud. En petit groupe, avec un guide francophone local, vous pouvez également découvrir : la vieille ville de Diriyyah inscrite par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité ; Buraydah et son grand marché aux chameaux ; le site d’art rupestre de Jubbah ; ou encore la belle ville portuaire de Djeddah, porte d'entrée vers la ville sainte de La Mecque avec ses souks parfumés et sa corniche baignant dans la mer Rouge. Si vous avez un peu plus de temps, la ville sainte de Médine vaut le coup d’œil avec le mont Uhud à gravir (1077 m), ainsi que le splendide cratère volcanique d'Al Wahbah, sur le bord ouest du plateau basaltique de Harrat Kishb. Sans oublier hors des sentiers battus, Taëf, la « ville des roses » et ses 900 fermes florales aux parfums embaumants ou les montagnes embrumées d’Al Bahah, recouvertes de forêts verdoyantes et sillonnées par des routes tortueuses en lacet qui mènent à d’authentiques villages perchés (Dhi-Ein, Shada…). Enfin, vous pouvez combiner AlUla avec Pétra en Jordanie, la glorieuse cité nabatéenne, grande sœur d’Hégra, ou encore avec lesprincipaux points d’intérêt d’Oman, des Émirats arabes unis ou du Qatar.

Partager cet article

Encore plus d'inspiration