1 • Formalités

Passeport

Passeport en cours de validité pour les ressortissants français, belges et suisses. La carte nationale d’identité valide, accompagnée d'une attestation délivrée par l'agence, est tolérée pour les voyages en groupe ; mais cette tolérance n'est pas toujours appliquée et les voyageurs s'exposent à un éventuel refus d'entrée sur le territoire tunisien. Il vous est donc recommandé de voyager avec un passeport. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

2 • Santé

Vaccins obligatoires

Il n'est pas exigé de vaccination, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays où elle sévit.

Vaccins conseillés

Comme toujours, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants.

Autres risques

Observez les règles d'hygiène que nous vous avons conseillées, vous aurez plus de probabilité d'y échapper. Les risques alimentaires, en général bénins mais gênants, sont souvent dûs aux trop appétissants buffets des hôtels. Gardez à l’esprit les règles universelles pour les éviter : lavage fréquent des mains, aliments cuits consommés chauds, fruits pelés ou lavés, boissons capsulées. En mer, les problèmes sont les mêmes que partout. Les risques de la plongée ont été exposés dans nos recommandations générales ; les centres de plongée sont d'ordinaire gérés par de bons professionnels et possèdent un matériel fiable. Quant aux morsures de vipères et aux piqûres de scorpions, elles peuvent un risque, certes rare, dans les régions désertiques.

3 • Géographie

Capitale

Tunis

PIB

La Tunisie possède le revenu moyen par habitant le plus élevé du Maghreb : 2300 € par habitant et par an. En France, celui-ci atteint 26000 € en moyenne.

Point culminant

Le Jebel Châambi culmine à 1 554 mètres.

Climat

La Tunisie, située dans la zone subtropicale, bénéficie de températures douces toute l’année : en moyenne, il fait 12°C en hiver et 30°C en été et les températures peuvent grimper facilement avec l’effet du sirocco (vent chaud venant du désert) jusque 40°C !
La Dorsale tunisienne : chaîne de montagne qui traverse le pays d’est en Ouest provoque des variations climatiques importantes du Nord au Sud. La zone désertique couvre presque la moitié du pays et les cultures 30% du territoire.
Au printemps, le beau temps règne sur la totalité du pays et les pluies sont assez fréquentes au Nord. En saison sèche, les températures d’été sont très chaudes et difficilement supportables à l’intérieur et dans le sud du pays. Toutefois, elles se font plus agréables sur les régions côtières grâce aux brises marines.
L’automne est la saison idéale pour découvrir le pays, de même que les mois de mars et avril pour visiter les oasis du Sud.

Géographie

La Tunisie est étonnante par sa variété de paysages. Des collines verdoyantes du nord couvertes de forêts d'oliviers et de chênes, aux dunes du Grand Erg oriental dans le Sud, des plages de la côte est, aux rives ouest du chott el-Djerid, vous apprécierez les multiples facettes de la nature tunisienne.

Economie

La nature du régime tunisien se base sur le libéralisme économique depuis son indépendance en 1956. Le secteur du tourisme qui constitue une source de devises considérables (5 millions de touristes par an) et l’industrie textile sont les deux piliers de l’économie.
L’agriculture n'occupe plus que 20 % de la population et le chômage, qui touche plus de 15% des habitants est surtout présent chez les jeunes de moins de 25 ans.

Faune et flore

Au nord du pays, les parcs naturels sont relativement riches. Les loutres, gazelles, hyènes, cerfs de Berbérie, lynx, porcs-épics peuplent ces espaces boisés.
De mêmes, différentes espèces de rapaces, des oiseaux migrateurs, et même des buffles sont présents en Tunisie. A El-Haouaria, capitale de la fauconnerie proche du cap Bon, vous pourrez assister au spectacle de la capture et du dressage des faucons et éperviers.
Au Sud, les dromadaires : mythiques animaux du désert vous emmènerons à la découverte de ce paysage insolite.
L'olivier : arbre roi de la Méditerranée est omniprésent en Tunisie. De même, des arbres fruitiers tels que les orangers, citronniers, mandariniers et plantes aromatiques vivent sur le territoire. Dans les oasis sont cultivés de nombreux fruits et légumes : tomates, courges, figues, abricots, piments, oignons mais aussi les céréales.
Les fleurs colorent la paysage naturel ; les roses, les mimosas, les bougainvillées, les lys et bine sur le jasmin véritable symbole du pays.

4 • Hommes et cultures

Population

10 millions d'habitants.

Langue Officielle

Arabe.

Langue parlée

La plupart des Tunisiens parlent correctement le français. La Tunisie est un pays où tout est facilité par l'absence de problème de communication et par l'extrême gentillesse de la population.

Peuple

La Tunisie, terre de brassage se compose d’une population arabo-berbère, musulmane à 98 %. On compte également une petite communauté juive présente surtout à Tunis, à Djerba et dans les villages du sud ainsi qu'une petite population européenne (Français et Italiens notamment).

Religion

L’Islam est la religion officielle. On compte 98 % de musulmans, 1 % de chrétiens et 1 % de juifs.

Calendrier des Fêtes

1er janvier : nouvel an.
14 janvier : fête de la Révolution et de la Jeunesse (révolution de 2011).
20 mars : fête nationale.
9 avril : jour des Martyrs (1938).
1er mai : fête du Travail.
25 juillet : fête de la République (1957).
13 août : fête de la Femme et de la Famille.
15 octobre : fête de l'Evacuation (des troupes françaises - 1963).

Les fêtes religieuses musulmanes (nouvel an, Mawlid, Aïd el-Fitr, Aïd el-Kebir...) relèvent d'un calendrier lunaire, elle changent de date chaque année.

Histoire

D’une grande histoire où Carthage a marqué le monde méditerranéen durant des siècles, cette terre porte l’empreinte des Phéniciens, Romains, Byzantins, Arabes, Andalous, Italiens et Français qui se sont succédés sur son sol.
La Tunisie est peuplée depuis la préhistoire. Des traces de présence humaine ont été découvertes dans les couches profondes du paléolithique. Ses premiers habitants connus sont les Berbères.
En 814 avant Jésus Christ : Fondation de Carthage par des colons phéniciens, conduits par la Reine Didon, appelée aussi Elyssa. La nouvelle cité se développe rapidement devenant un grand foyer de civilisation et une puissance redoutable qui inquiète Rome.
De 264 à 146 avant Jésus Christ : Trois guerres contre Rome sont engagées donnant lieu, entre autres, à la fantastique expédition conduite par Hannibal qui traversa les Alpes avec ses éléphants (218- 202 Av. JC). Ces guerres s'achèvent par la défaite de Carthage.
De 146 avant Jésus Christ à 439 : Etablissement de la première colonie romaine "Africa". Le pays connaît une grande prospérité. L'agriculture et l'urbanisation se développent.
En 439, conquête de Carthage par les Vandales et en 533, reprise de Carthage par les Byzantins.
De 647 à 698 : Début de l'ère arabo-musulmane. Fondation de Kairouan par Oqba Ibn Nafaa (en 670) et prise de Carthage par les Arabes (en 698).
De 800 à 909 : Expansion de l'Islam et établissement de la Dynastie des Aghlabides (construction de la Mosquée Zitouna de Tunis). Kairouan est alors le centre politique et intellectuel du Maghreb.
De 909 à 1159: les dynasties Fatimide et Ziride se mettent en place. Mahdia, fondée en 921, devient la capitale du pays.
De 1159 à 1230 : Les Almohades unissent les pays du Maghreb et l'Andalousie musulmane.
En 1236 : Les Hafsides, vassaux des Almohades, se déclarent indépendants et fondent une nouvelle dynastie à Tunis qui règnera jusqu'en 1574 : date à laquelle la Tunisie est annexée à l'Empire Ottoman.
En 1705 : Fondation de la Dynastie des Husseinites (déchue le 25 juillet 1957).
De 1881 à 1956: établissement du Protectorat français, le 12 mai 1881. La résistance anti-coloniale dure pendant pratiquement la totalité des 75 ans de domination française. Menée d'abord par le parti Destourien (1920), la lutte connaît un nouvel élan avec le néo-Destour à partir de 1934.
Le 20 Mars 1956 : La Tunisie obtient son indépendance et le 25 juillet 1957, la République tunisienne est proclamée. Habib Bourguiba devient président de la Tunisie indépendante.
Le 1er juin 1959 : adoption de la première constitution de la République Tunisienne.
Conformément à la Constitution, le Premier ministre, Zine El Abidine Ben Ali, succède au Président Bourguiba, jugé par ses médecins dans l'incapacité de continuer à assumer ses fonctions le 7 novembre 1987. Le Président Zine El Abidine Ben Ali est investi par le Parlement en tant que Président de la République.
Le 2 avril 1989 : Elections législatives et présidentielles. Election du Président Ben Ali au suffrage universel.
Le 20 mars 1994 : Elections législatives et présidentielle. Réélection du Président Ben Ali et accès de l'opposition au Parlement, pour la première fois dans l'histoire de la Tunisie indépendante. L'opposition gagne 20% des 182 sièges à la Chambre des Députés grâce à la réforme du Code Electoral et le nombre de femmes au Parlement passe de 11 à 21.
Le 26 mai 2002 : près de trois millions et demi d'électeurs ont pris le chemin des urnes pour participer au premier référendum de l'histoire de la Tunisie sur le projet de réforme fondamentale de la Constitution proposé par le Président Zine El Abidine Ben Ali.
Le 1er juin 2002 : Le Président Zine El Abidine Ben Ali promulgue la loi constitutionnelle relative à la réforme de la Constitution après son approbation par le peuple tunisien lors du référendum organisé le 26 mai 2002.
En 2011, la jeunesse et le peuple manifestent contre un système verrouillé et poussent Ben Ali vers la sortie...

Politique

Le régime tunisien est une République unitaire dotée d’un pouvoir présidentiel fort.
Le pouvoir législatif, bicaméral depuis 2002, est exercé par la Chambre des députés, composée de 189 députés (dont 37 de l’opposition) élus au suffrage universel, et par la Chambre des conseillers (qui tient sa séance inaugurale le 16 août 2005) qui comprend 112 membres.

Célébrités

Habiba Msika : chanteuse et actrice tunisienne du début du XXème siècle. Prototype de la femme libre et maîtresse de son destin, cantatrice charismatique et actrice audacieuse, véritablement adulée par la population tunisienne, elle fut un véritable phénomène de société à son époque. Son souvenir a traversé les générations, la manière dont elle est morte devenant même proverbiale (brûlée vive par son ex-amant).

Selim Benachour (né le 8 septembre 1981) est un joueur de football franco-tunisien (milieu). Ancien joueur du Paris Saint Germain il a remporté la Coupe de France avec ce club en 2004.

Tarak Ben Ammar (né le 12 juin 1949 à Tunis) est un producteur tunisien. Il occupe une place stratégique en s'occupant d'importants tournages se déroulant dans son pays : "Les Aventuriers de l'arche perdue" de Steven Spielberg ou "La Vie de Brian" des Monty Python ; avant de devenir un producteur important privilégiant des films commerciaux. Il travaille surtout avec la France. On lui doit "Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ" de Jean Yanne, "Pirates" de Roman Polanski, "Mayrig" D’Henri Verneuil, "Femme Fatale" de Brian De Palma. Il est également le producteur de La Passion du Christ en France.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs, nous vous conseillons, au minimum, l’équivalent de 1,5 ou 2 euros par jour et par personne. Nous vous conseillons le double pour les guides.
En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs...) les usages sont très variables. Nous vous conseillons d'aligner votre pourboire sur l’économie du lieu : les prix d’un soda ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'en estimer le montant.

Si le cas se présente, on évitera en revanche d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants, en faisant des distributions « sauvages » dans la rue. Si l'on souhaite apporter son aide en fournissant du matériel scolaire, des vêtements ou des médicaments, il est préférable de les remettre au directeur de l’école, au chef du village ou au dispensaire le plus proche, qui sauront en faire bénéficier les plus démunis.

Certaines règles et recommandations sont également de rigueur en Tunisie :
- Se déchausser avant d'entrer dans une pièce d'une maison particulière dont le sol est couvert de tapis.
- Prolonger la pause thé en acceptant plusieurs verres, même si on n'a plus soif.
- Si on a été invité dans une famille, laisser un petit cadeau plutôt que de l'argent.
- Ne jamais refuser le couscous que l'on vous offre.
- Pour appeler le garçon de restaurant ou de café, dire : « Chef ! »
- Ne jamais passer devant quelqu'un en prière, ni chercher à pénétrer dans un lieu saint et éviter de porter le bouquet de jasmin sur l'oreille.

Comme on peut le constater dès l'arrivée, les Tunisiens utilisent des formules de politesse beaucoup plus longues que les nôtres. Elles appartiennent à un ancien code d'usages toujours en vigueur. Si vous êtes à table, il est de coutume de dire « Bismillah » (Au nom de Dieu) avant de manger. Pour remercier, ne pas oublier de dire : « Choucran ».
Fumer la chicha, c'est en fait fumer du tombac dans une pipe à eau (le narguilé). Le tombac est une plante très proche du tabac, que l'on fait bouillir.
L’hygiène corporelle est scrupuleusement respectée, le hammam tient une place importante.
Après avoir troqué vos vêtements, rangés dans un casier, contre la fouta, une sorte de paréo, vous pourrez aller transpirer de la chambre tiède à la chambre la plus chaude. Une vigoureuse friction à la kesse, gant en poil de chèvre ou de chameau à peine plus doux qu'un gant de crin ou, pour les peaux délicates, une application de tfal, sorte de savon argileux mélangé d'extraits de plantes aromatiques (c'est un merveilleux « désincrustant »), suivies de bains de plus en plus chauds et de séances de sudation vous laisseront, en sortant, l'impression d'avoir changé de peau.
La chéchia est un bonnet de feutre rouge qui ceint le front. Elle est encore portée par les hommes, alors que le reste de la tenue vestimentaire usuelle s'est complètement occidentalisé (pantalon et chemise, comme chez nous). Le port de la chéchia est obligatoire pour les ministres et secrétaires d'État lors des manifestations religieuses.

Achat

Les objets d’artisanat sont très variés : bijoux, poteries, cuivres, textiles, cuirs, vanneries, tapis et tissages traditionnels se trouvent dans les souks et boutiques d’artisanat.
L’artisanat tunisien vous séduira, rares sont ceux qui rentrent les mains vides !
Vous pourrez également emporter dans vos bagages senteurs et épices orientales comme le Henné. Si le savoir-faire des anciens tend à disparaître progressivement, quelques îlots d’artisans perpétuent encore la tradition et veulent préserver ce patrimoine inestimable.

Cuisine

De type méditerranéenne, la cuisine traditionnelle tunisienne est basée sur les épices et la qualité des produits locaux. La consommation de viande dépasse celle du poisson que l’on cuisine beaucoup le long des côtes.
Parmi les hors-d'œuvre, on vous proposera diverses spécialités comme la brick : crêpe très fine, pliée en triangle et frite, enveloppant un œuf et de la farce ou du thon ; la chorba : bouillon avec des petites pâtes qui peut, à lui seul, constituer un repas économique ; ou encore la salade méchouia : salade cuite et refroidie qui se compose le plus souvent de piments forts, de tomates grillées, d'ail, de thon, d'œufs durs, de câpres arrosés d'huile d'olive et d'un jus de citron.
Couscous et tajines sont de coutumes dans le pays avec une préparation qui diffère selon les localités. La Marqua est un ragoût généralement à base de sauce tomate accommodée de diverses viandes et légumes ainsi que d'olives (zitoun), ou de marrons (quastal) et de raisins secs (zbib). La Kamounia est un ragoût fait de morceaux de bœuf et de foie nageant dans une épaisse sauce au cumin. La Chakchouka est une sorte de ratatouille épicée dans laquelle on trouve des oignons, des poivrons, des pois chiches, avec un œuf mollet, servie avec de l'huile d'olive et du citron.
Enfin, ceux qui aiment le sucré pourront se régaler de multiples douceurs orientales arrosées de miel ou de sirop de sucre. Et si vous avez trop mangé, essayez le Loben, cette résine ocre à l'état naturel qui fait office de chewing-gum local.

Boisson

Le thé à la menthe qui est toujours servi dans un verre est la boisson symbolique du pays que vous serez amené à consommer plusieurs fois par jour. Cette boisson saine et désaltérante est représentative de l’hospitalité des tunisiens.
Pour les amateurs de bière, les restaurants vous proposeront la Celtia qui est la plus répandue, la Stella ou encore la Tuborg. Pour l’eau, il est vivement recommandé de la faire décapsuler devant vous par le serveur.
Les eaux minérales comme la Safia, la Marwa ou la Sabrine s’achètent en bouteilles de plastiques ou de verres selon la contenance.
Attention : surtout dans le sud, ne pas consommer l’eau du robinet.
Les Jus de fruits sont très répandus dans les cafés et appréciés pour leur goût surtout quand le jus d’orange est pressé ! Lors des mariages, le sirop d’orgeat à base d’amande douces et amères ou de pistaches est souvent proposé aux invités.
Le vin est produit en Tunisie depuis la plus haute antiquité, il se concentre au Cap Bon où 85% du vignoble est cultivé. Les vins tunisiens sont réputés bons et assez forts. Ils sont classées en 3 catégories : AOC premier cru (les meilleurs comme le Sidi Saad), AOC et consommation courante.
Les digestifs sucrés souvent proposés en fin de repas sont la Boukha : un alcool de figue très fort et la Thibarine : une liqueur de datte aromatisée aux plantes.

5 • Transports

Route

Dans le nord du pays, le réseau est assez dense et la quasi totalité des routes sont goudronnées.
Malgré de nombreuses améliorations dans le Sud, certaines routes sont encore en travaux. Cependant, on peut rejoindre les principales villes du territoire en empruntant le réseau routier et la route côtière est la voie la plus fréquentée.
Conduire en Tunisie, peut s’avérer un réel parcours du combattant, entre le klaxon qui fait office de clignotant, les panneaux de signalisation pas toujours bien orientés, le stationnement anarchique et les obstacles ambulants comme les animaux qui peuvent traverser de manière imprévisible, nous vous recommandons la plus grande vigilance. Notamment, envers les groupes d’enfants qui traversent sans faire attention aux véhicules.

Taxi et location

Le taxi jaune est le moyen de transport public rapide le plus utilisé en Tunisie. Il effectue une course souvent lorsque sa capacité maximale de 8 personnes est atteinte. Le tarif officiel est d'environ 0,50 €/km (soit 0.8 Dt). Dans l'ensemble, c'est un moyen de transport économique.
Vous trouverez les points de louage dans toutes les grandes villes à proximité de la gare routière et des taxis de différentes catégories selon l’endroit où vous souhaitez vous rendre.
Pour votre information, les rotations sont plus fréquentes le matin si vous souhaitez partir tôt. C’est l’idéal étant donné que les températures sont plus fraîches !
Il est possible de trouver des agences de location de voitures dans toutes les grandes villes à proximité des gares.

Train

Le réseau ferroviaire dessert les principales villes du pays grâce à ses 2 000 km de voie ferrée. C'est un moyen de transport bon marché, mais sachez que les trains sont très lents. Les tarifs sont plus élevés le samedi et le dimanche. Il est possible d'acheter des cartes de réduction allant de 25 à 50 %.
Attention : on ne peut pénétrer sur un quai de gare sans titre de transport, alors pensez toujours à garder votre ticket qui peut être exigé à la sortie.

Avion

La compagnie Tunisair assure au départ de Tunis des liaisons régulières vers Gafsa, Djerba, Sfax et Tozeur. De Juillet à Septembre, ceux-ci sont parfois interrompus en raison des vents de sable.
Tuninter dessert, au départ de Tunis également, Djerba, Sfax (vols quotidiens) Tozeur (5 vols hebdomadaires) et Tabarka.

6 • Infos pratiques

Décalage

La Tunisie est à GMT+1. Il y a donc une heure de décalage avec la France lorsque celle-ci est à l'heure d'été (quand il est midi à Paris, il est 11h00 à Tunis).

Argent

Le Dinar tunisien est divisé en 1000 millimes.
Il existe des billets de 5, 10, 20 et 30 dinars, des pièces de 5 (sorte de jeton blanc très léger), 10, 20, 50, 100 (pièces jaunes), 500 millimes, 1 dinar (pièce blanche) et 5 dinars (pièce jaune et blanche ressemblante à celle de 2€).
Il est impossible de changer les dinars en dehors de la Tunisie, par conséquent vous changerez vos devises dans les banques tunisiennes où les espèces ne sont pas commissionnées ce qui n'est pas le cas des chèques de voyage. Le change s’effectue également dans la plupart des hôtels et dans quelques grands bureaux de poste.
Pensez à demander des petites coupures pour faciliter vos dépenses quotidiennes et courantes sur place, de même n’oubliez pas de vous débarrasser des derniers dinars avant d’atteindre la zone internationale lors du retour. Le paiement en carte bancaire est largement accepté notamment dans les grandes villes où l’on trouve facilement des distributeurs automatiques. Peu nombreux sont les commerçants qui prélèvent une commission sur ce mode de paiement.
Toutes les banques du pays se sont alignées sur de nouveaux horaires d’ouverture. De 8h00 à 16h00 du lundi au vendredi et en période de Ramadan, elles ferment entre 12h00 et 13h00. Du 1er juillet au 31 août, elles sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00.

Electricité

220 Volts. Les prises sont identiques aux prises françaises.

Horaire

Tous les musées ferment le lundi ou le vendredi. Quant aux souks, bazars et magasins touristiques installés à proximité des hôtels, ils sont ouverts de l'aube jusqu'à une heure tardive (en fonction de l’affluence et des saisons).
Certains commerçants ferment après le déjeuner pour la sieste et le vendredi pour convenance religieuse, ce jour étant celui de la prière. Le dimanche est un jour chômé mais de multiples échoppes ouvrent tout de même dans les secteurs touristiques.
En ce qui concerne les horaires des grands magasins d’alimentation, ils sont généralement identiques à ceux de la France. Administrations et sites changent leurs horaires selon l'époque de l'année : durant les mois de Juillet et Août, ils ouvrent de 7h30 à 13h30. Du 1er septembre au 30 juin, de 8h30 à 13h30 et de 15h00 à 17h45 du mardi au jeudi, de 8 h 30 à 13 h 30 les vendredi et samedi. Pendant le ramadan, de 8h30 à 14h30.

Média

Les quotidiens français tel que Le Monde ou Le Figaro sont distribués dans les principaux centres touristiques avec 24 heures de décalage. « La Presse » est le quotidien national francophone (Essahafa en Arabe) parmi une dizaine de quotidiens et hebdomadaires pro-gouvernementaux en français ou en arabe.
Canal 7 est la principale chaîne en Tunisie, diffusée en français et en arabe tout comme Canal 21 qui est la chaîne destinée aux jeunes. Avec une parabole, vous pourrez facilement recevoir France 2 et TV5 ainsi que les principales chaînes françaises et européennes.
La radio nationale tunisienne émet en langue arabe ; RTCI (Radio Tunis Chaîne Internationale) émet quant à elle en français et autres langues européennes.

Poste

Le service du courrier fonctionne correctement.
Tous ces bureaux sont très fréquentés et il faut s'armer de beaucoup de patience pour accéder au guichet notamment pour l'achat de timbres par exemple. Toutefois, certains bureaux de tabac en vendent également.
Les principaux bureaux de poste ouvrent de 8h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00 du lundi au jeudi, et le vendredi et samedi de 8h00 à 12h30 du 1er septembre au 30 juin.
En été, à part dans certains endroits touristiques, les horaires sont restreints de 7h30 à 13h30 du lundi au samedi et pendant le ramadan, du lundi au samedi de 8h00 à 13h30.

Téléphone

Pour appeler de la Tunisie vers la France, composez le 00 + 33 suivis du numéro de votre correspondant à 9 chiffres (c'est-à-dire le numéro à 10 chiffres sans le « 0 »).
Pour appeler de la France vers la Tunisie, composez le 00 + 216 suivi du numéro de votre correspondant.
Vous trouverez dans toutes les localités du pays des centres téléphoniques appelés « Taxiphones » qui fonctionnement uniquement avec des pièces. En effet, les cabines téléphoniques sont assez rares en Tunisie. En été, il vous sera assez difficile d’effectuer des appels vers les pays étrangers en raison de la surcharge du réseau.

Internet

Les panneaux « Publinet » situés dans les grandes villes indique les cyber centres qui sont assez répandus et que l’on trouve facilement. Si la connexion n’est pas d’une grande vitesse, les prix reste tout à fait abordables : environ 1.50DT/h.

Couverture GSM

Bonne couverture réseau en Tunisie.
Nous vous conseillons tout de mêmebde vous renseigner directement auprès de votre opérateur (la réception dépend de ceux-ci) et de vous renseigner sur la facturation d'une ouverture de ligne internationale.

Devise

TND

Taux

Cours d'achat estimé : 1 TND = 0.317306 Euros au 16/11/2019 - Source : www.xe.com

7 • Adresse utiles

Ambassade

Ambassade de Tunisie en France
25, rue Barbet de Jouy - 75007 Paris
Tel : 0145559598
Fax : 0145560264
atn.paris@wanadoo.fr
www.amb-tunisie.fr

Ambassade de France en Tunisie
2 Place de l'Indépendance - 1000 Tunis
Tel : 71358111
Fax : 71358198

Ambassade de Tunisie en Belgique
278 avenue de Tervuren - 1150 Bruxelles
Tel : 027717395
Fax : 027719433
amb.detunisie@brutele.be

Ambassade de Belgique en Tunisie
47, rue du 1er juin - 1000 Tunis
Tel : 01781655
Fax : 01792797

Consulat

En France, il existe un consulat de Tunisie dans les villes suivantes : Paris, Lyon, Marseille, Grenoble, Nanterre, Nice, Strasbourg et Toulouse.

En Belgique, il existe un consulat de Tunisie à Bruxelles.

Office de tourisme

Office National du Tourisme Tunisien en France
32 avenue de l'Opéra - 75002 PAris
Tel : 0147427267
Fax : 0147425268
ontt@tourismetunisien.asso.fr
www.tourismtunisia.com

Office National du Tourisme Tunisien en Belgique
Avenue Louise, 162 - 1050 Bruxelles
Tel : 026482355
www.tunisietourisme.com.tn

8 • Environnement

Situation Environnementale

Quel que soit l’environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou plus naturel, il est de sa responsabilité de respecter l’endroit qu’il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente le cas échéant les problèmes environnementaux spécifiques au pays concerné.
- Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d’infrastructure d’élimination des déchets. Par exemple : les piles et batteries, les médicaments périmés, les sacs plastiques.
- La rareté de l’eau est aujourd’hui un problème mondial. Même si le pays visité n’est pas a priori concerné par le manque, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage, signaler les fuites éventuelles des robinets.
- Dans la plupart des hôtels vous disposerez d’une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n’êtes pas présents dans la chambre. La climatisation n’est d’ailleurs pas forcément absolument nécessaire sous tous les climats.
- En balade, dans certains écosystèmes fragiles, ne pas sortir des sentiers ou conduire hors-piste, limiter le piétinement et ne pas rapporter de « souvenir » : cueillir des fleurs rares, ramasser des fossiles ou des pétrifications, etc.

La Tunisie est le pays du Maghreb le plus septentrional du continent africain. 40% de son territoire fait parti du désert du Sahara, le reste étant composé des terres fertiles. La Tunisie est même connue pour avoir été le «grenier à blé» de l’Egypte romaine.
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable a élaboré une politique en matière d’environnement et d’aménagement du territoire. Celui-ci a pour mission de préserver l’équilibre écologique, de sauvegarder les ressources naturelles et humaines et enfin de lutter contre les différentes formes de pollution. La politique mise en place tente de protéger les éléments naturels air, eau, sol et biodiversité pour atténuer les risques qui menacent ces ressources et ainsi améliorer les conditions de vie de la population. Tous ces objectifs ont été mis en place pour se plier aux principes de la Conférence de Rio de 1992.
Environ 5,6 milliards de dollars ont été attribués au programme de protection de la nature et de l’environnement. Plusieurs institutions environnementales sont sous tutelles :
- L’office national de l’assainissement, a été créé pour combattre la pollution et protéger les ressources hydrauliques.
- L’agence nationale de Protection de l’Environnement qui est un organisme spécialisé contre la pollution et qui a pour but d’éliminer toutes les sources de dégradation du milieu naturel et de la qualité de vie.
- L’agence nationale pour la protection du littoral, empêche les abus qui peuvent nuire à l’environnement côtier, et étudie la réhabilitation et la protection des zones sensibles et humides.
- Le centre international des technologies et de l’environnement promeut l’environnement et œuvre pour le transfert de technologies du Nord vers le Sud.
- L’agence nationale des énergies renouvelables conçoit et met en place des stratégies pour la promotion des énergies renouvelables.

Plusieurs programmes ont été mis en place pour protéger l’environnement dont les plus connus sont « la main verte », « la main bleu » et « la main jaune ».
« La main verte » consiste à préserver la nature et promouvoir les espaces verts dans les zones urbaines. Ainsi, les espaces aménagés représentent 11,5 mètres par habitant en 2003, alors qu’en 1994 un habitant ne disposait seulement de 4,4 mètres d’espace vert. « La main bleu » protège le littoral et les ressources en eaux contre les risques engendrés par les activités des régions côtières, par exemple la prévention de la pollution pétrolière, le nettoyage des plages, et le traitement des eaux usées. « La main jaune » se consacre à la lutte contre la désertification. Ce programme s’efforce de coordonner les interventions sur le terrain, par exemple l’amélioration des parcours, la conservation des eaux et du sol, la fixation des dunes, la lutte contre la salinisation des sols, le reboisement et la régénération des forêts.
La Tunisie met en œuvre depuis quelques années grâce à l’aide de l’Union européenne, de la Banque et de fonds bilatéraux, un programme de contrôle progressif, d’élimination et de recyclage des déchets. Le traitement des déchets représentent environ 2,5, millions de tonnes. Ils sont généralement composés d’ordures végétales (70% des ordures ménagères), de papier-carton (10%), de plastiques, cuir et caoutchouc (11%), de textiles (3%) et de verre (3 000 tonnes de bouteilles par an en moyenne). 10 décharges contrôlées ainsi que 25 centres de centres de transferts ont été construits à l’aide de la Banque européenne d’Investissement et la Banque Allemande de Développement.

Site voyage

  • Tunisie
  • Tunisie

  • Portail tunisien généraliste, Marhba est aussi un guide de voyage, du tourisme de santé, de l’immobilier et vous fourni des informations pratiques sur la Tunisie.