1 • Formalités

Passeport

Passeport en cours de validité, valable au moins six mois à compter de la date d’arrivée au Salvador, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pours les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa exigé pour un séjour ne dépassant pas 90 jours, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

2 • Santé

Vaccins obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas exigée pour les voyageurs arrivant d’Europe, des Etats-Unis ou d’Océanie, mais pourrait l’être en cas d’extension de la menace épidémique qui touche actuellement les pays d’Amérique du Sud (à l’exception du Chili et de l’Uruguay). Elle est exigée pour les voyageurs ayant récemment séjourné en Amérique du Sud, même s’il ne s’est agi que d’une escale aérienne (de plus de 12 heures, théoriquement).

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins conseillés

Vaccins universels : DTCP + rougeole-oreillons-rubéole pour les enfants.
Hépatite A (maladie à transmission alimentaire) ; l’immunité peut être acquise par vaccination, mais aussi par contact muet avec le virus lors de voyages antérieurs (à vérifier par recherche d’anticorps protecteurs).
Hépatite B, proposée aux voyageurs à risque : si la transmission par sang contaminé est, aujourd’hui, nulle en milieu médical, les risques, comme ceux des autres maladies à transmission sexuelle (sida, syphilis, hépatites et, probablement Zika), restent présent.
La vaccination contre la rage (chiens errants, chauves-souris) n’est proposée que pour des séjours prolongés en zone isolée (essentiellement aux enfants d’expatriés).

Paludisme

Maladies transmises pas les moustiques : dengue, chikungunya, Zika et, rarement maintenant, paludisme. Importance de s’en protéger : répulsifs peau et vêtements, moustiquaires imprégnées. La prise de chloroquine (Nivaquine) n’est pas indispensable dans le cadre de voyages touristiques où que ce soit dans le pays. Le Salvador est l’un des rares pays à avoir commercialisé le Dengvaxia, vaccin efficace contre les quatre sérotypes du virus responsable de la dengue.

Autres risques

Risques alimentaires, depuis la banale et fréquente turista, qui doit guérir en 24/48 heures (avec diète hydrique + pansement intestinal, type Smecta), jusqu’aux plus sévères infections microbiennes, virales ou parasitaires.

3 • Géographie

4 • Hommes et cultures

5 • Transports

6 • Infos pratiques

7 • Adresse utiles

Ambassade

Ambassade du Salvador en France
12, rue Galilée - 75016 Paris
Tél. : 01 47 20 42 02

Ambassade du Salvador en Belgique
171, avenue de Tervueren - 1150 Woluwe-Saint-Pierre
Tél. : 0032 2 733 04 85 / 2 735 32 66
Email : embajadabruselas@rree.gob.sv

Ambassade du Salvador en Suisse
65, rue de Lausanne - 1202 Genève
Tél. : 022 732 70 36
Email : mission.el-salvador@ties.itu.int

Consulat

En France, les fonctions consulaires sont assurées par l’ambassade.

En Belgique, les fonctions consulaires sont assurées par l’ambassade.

En Suisse, les fonctions consulaires sont assurées par l’ambassade.

Office de tourisme


8 • Environnement