1 • Formalités

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français, belges et suisses. En complément, il faut que le passeport comporte deux ou trois pages vierges (selon les vols avec escale), pour recevoir les cachets d’entrée et de sortie.
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Pour les passeports français, pour l’entrée ou transit en Afrique du Sud, seuls ceux lisibles en machine (biométriques et électroniques) ou non lisibles en machine (à lecture optique, type « Delphine ») mais délivrés après le 24 novembre 2005 sont acceptés.

Pour vous aider à identifier le type de passeport français dont vous êtes titulaire, vous pouvez consulter le site Service Public http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F11603.xhtml.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Il est important de le noter que si vous faîtes escale et êtes en transit par l’Afrique du Sud et si vous voyagez avec un mineur, il pourra vous être demandé de respecter les formalités d’entrée des mineurs en Afrique du Sud qui sont décrites sur le site du Quai d’Orsay accessible depuis le lien suivant. Ces pièces prouvant la filiation du mineur avec les autres personnes voyageant avec lui sont indispensables, certaines compagnies aériennes les exigeant dès l’embarquement depuis votre point de départ. Il est donc très important de suivre les recommandations suivantes : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/afrique-du-sud/

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français. Il doit être obtenu avant le départ auprès des services consulaires de l'ambassade (que l'accès envisagé soit terrestre ou aéroportuaire) et coûte 70 euros pour un mois (entrée simple). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade (les visas à l'arrivée ne sont plus délivrés qu'aux ressortissants de pays où il n'y a pas de représentation diplomatique mozambicaine).

Si votre visa expire pendant le séjour, il faudra le faire proroger par le consulat le plus proche (Mbabane au Swaziland ou Nelspruit en Afrique du Sud).

2 • Santé

Vaccins obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est exigée à l’arrivée que pour les voyageurs ayant séjourné récemment (ou transité plus de 12 heures) dans l’un des 42 pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique du Sud où la maladie peut être présente (voir la carte de l’OMS dans les « news santé »). Quelle que soit la législation actuelle et hors contrindications évaluées par le médecin du centre agréé, la gravité de la fièvre jaune (mais aussi le risque « administratif ») nous font recommander cette vaccination.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants et en fonction des conditions de voyage, contre typhoïde et rage.

Paludisme

Le paludisme est présent partout au Mozambique, y compris dans la capitale Maputo et dans les îles touristiques de Barazuto, de Benguerra ou de Quilalea. La première des protections est la protection individuelle contre les moustiques par répulsifs adaptés, vêtements couvrants et moustiquaires imprégnées qui vous évitera les piqûres d'autres insectes. Le traitement préventif indispensable sera Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), Doxycycline ou méfloquine (Lariam).

Autres risques

Ce sont d'abord les risques alimentaires (le choléra est très présent au Mozambique) dont la prévention passe par des règles simples qui ne doivent jamais être transgressées: lavage fréquent des mains, aliments cuits et chauds, boissons capsulées (ou traitées). Quant aux risques comportementaux on les résumera à l'insécurité (essentiellement à Maputo) et au SIDA, fléau de tous les pays d'Afrique Australe.

3 • Géographie

Capitale

Maputo.

PIB

1200$/habitant.

Point culminant

Monte Binga : 2436 mètres.

Climat

Le Mozambique est partagé entre une saison chaude et humide (d'octobre à mars) et une saison sèche et fraîche (d'avril à septembre).
C'est pourquoi nous vous conseillons de vous y rendre en avril, mai, juin puis de septembre à novembre.
En juillet et août, les températures sont très agréables, mais le vent peut sévir.
De décembre à mars, les températures sont élevées et l'air humide.
En janvier et février, les îles et le litoral peuvent connaitre de fortes pluies.

Géographie

Le Mozambique a des frontières communes avec les pays suivants : le Zimbabwe, la Zambie, le Malawi, la Tanzanie, l'Afrique du Sud et le Swaziland.
Plusieurs fleuves traversent le pays. Nous pouvons notamment citer : le Zambèze (2600 km), le Limpopo(1600 km), le Maputo, le Rovuma, le Messalo et le Ligonha.

Le Mozambique comporte trois zones géographiques bien distinctes :

- Une zone de basses terres (jusqu’à 200 m d’altitude environ), qui représente 45 % de la superficie du pays et s’organise à partir de la frange littorale.

- Une zone de plateaux (altitude comprise entre 200 et 600 m), qui recouvre l’essentiel des provinces de Nampula et de Cabo Delgado (plateau makonde, de Mueda à Montepuez ), ainsi que le nord de la Zambézie (Gurué).

- Une zone de hauts plateaux (600 à 1000 m) au nord et à l’ouest de la vallée du Zambèze, qui culminent à 2436 mètres au Mont Binga, à la frontière du Zimbabwe.

Economie

Ce pays très pauvre est avant tout un pays agricole.
Le Mozambique exporte notamment du coton, du sucre, du copra sans oublier une forte production de noix de cajou et de crevettes.

Le secteur primaire représente 22% du produit intérieur brut avec notamment pour activité : la pêche et l'agriculture (maïs et manioc pour l'essentiel).

Le sous-sol recèle un certain potentiel: charbon, gaz naturel, pierres semi-précieuses, éventuellement pétrole. Seul le charbon est exploité (province de Tete).

Les services offrent des perspectives intéressantes : le tourisme, à ses débuts peut compter sur des plages très belles et sur une nature encore largement intacte.

Faune et flore

L'essentiel des éléphants, buffles, zèbres se trouve dans les réserves de Niassa à l'extrême Nord du pays et dans celle de Maputo.

Les fonds marins sont particulièrement riches (tortues marines, espadons, raies Manta, requins...) et les amateurs de plongée seront comblés.

De nombreuses plantes endémiques existent au Mozambique. La chaîne de Chimanimani (45 espèces endémiques) et la région de Maputaland, au sud de Maputo sont remarquables pour l'observation de la flore.

4 • Hommes et cultures

Population

17 479 266 habitants

Langue Officielle

Le portugais est la langue officielle du pays.

Langue parlée

Nous pouvons citer différentes langues parlées telles que : Makua, Tsonga, Sena, Shona, Swahili, Chapi, Tawara, Tsua...

Peuple

Le Mozambique est peuplé à 99% de Noirs et à 1% d'Indiens et d'européens, répartis en plus de 30 groupes ethniques.
Parmi eux, le Mozambique en compte quatre grands :
- les Macuas qui se répartissent dans les provinces de Cabo Delgado, Niassa et Nampula.
- les Tsongas (ou Changanas), descendants des Bantous, sont surtout au sud du Mozambique.
- les Carangas sont présents dans les provinces de Sofala et de Manica, entre les fleuves Save et Zambèze.
- les Nhanjas occupent tout le nord-ouest du pays et la plus grande partie de la vallée du Zambèze et de la province Niassa.

Religion

Les animistes (50%), les chrétiens (30%) et les musulmans (20%) composent les trois religions du pays.

Calendrier des Fêtes

1er janvier : jour de l'An.
3 février : jour des Héros.
Premier vendredi d'avril : vendredi saint.
7 avril : journée de la Femme.
Premier lundi d'avril : lundi saint.
1er mai : fête du Travail.
Fin août/début septembre : Umhalanga Reed Dance (danse des pompons).
4 octobre : peace day.
25 décembre : noël.

Histoire

En 1498, à l'arrivée du navigateur portugais, Vasco de Gama, de nombreux échanges commerciaux étaient déjà réalisés entre les habitants et les commerçants arabes. Une grande partie de la population était déjà convertie à l'islam. Les Portugais installèrent peu de temps après des comptoirs et construisirent des forts.

Le Mozambique est indépendant depuis le 25 juin 1975. En effet après dix ans de lutte anticoloniale, Samora Machel, du Front de libération du Mozambique (Frelimo) devient président de la République.

19 octobre 1986 : Joaquim Chissano remplace Samora Machel, tué dans un accident d’avion.

5 décembre 1999 : Elections générales, Joaquim Chissano est réélu.

4 octobre 1992 : Accords de paix signés à Rome entre le Frelimo et la Renamo.

28 octobre 1994 : Premières élections libres à l’issue desquelles Joaquim Chissano est élu chef de l'Etat.

Politique

Le pays est divisé en 10 provinces : Cabo Delgado, Niassa, Nampula, Zambézie, Tete, Manica, Sofala, Inhambane, Gaza, Maputo (qu'il ne faut pas confondre avec la capitale).

Le Mozambique est une république multipartite à régime présidentiel où le président occupe à la fois les fonctions de chef de l'État et chef du gouvernement. Il est élu pour un mandat de 5 ans.

Le pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre l'Assemblée de la République et le gouvernement.

Célébrités

Samora Moises : Chef de file du Front de libération du Mozambique, il a négocié le Portugal l'indépendance du pays le 25/06/1975.

Joaquim Chissano : Il réussi à mettre fin à la guerre civile qui a ravagé le pays pendant 15 ans.

Malangatana Valente Ngwenya est sans doute l'artiste le plus renommé - sur le plan international - du Mozambique. Né en 1936, c'est un artiste autodidacte qui a plusieurs cordes à son arc : poète, écrivain...

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs, nous vous conseillons l'équivalent de 2 à 4 euros par jour et par personne. A l'hôtel, on trouve généralement une tip box pour le personnel (et compter 2 euros par bagage au bagagiste). Au restaurant, 10% du montant de l'addition sont dans la norme.

Si le cas se présente, on évitera en revanche d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants, en faisant des distributions « sauvages » dans la rue. Si l'on souhaite apporter son aide en fournissant du matériel scolaire, des vêtements ou des médicaments, il est préférable de les remettre au directeur de l’école, au chef du village ou au dispensaire le plus proche, qui sauront en faire bénéficier les plus démunis.

Achat

Sculptures, masques, tissus, cuirs, vannerie à voir et à marchander sur les marchés.

Cuisine

La cuisine mozambicaine a reçu diverses influences, africaine, portugaise, mais aussi arabe et indienne, et bénéficie également de la richesse des produits de la mer. La cuisine locale se prépare essentiellement à base de manioc, farine de mil, riz et poisson accompagnés également d'aliments qui peuvent relever les plats tels que le citron vert, le gingembre, l'eau de coco et le piri piri (piment).

Boisson

Il est recommandé de boire de l’eau en bouteille capsulée. L’eau du robinet étant impropre à la consommation, on boira donc de l’eau minérale en bouteille. On s’abstiendra également de consommer des glaçons. En ce qui concerne l’eau minérale, on vérifiera que la bouteille n’a pas été ouverte.

Les deux bières locales sont la Laurentina et la 2M, blondes, légères et savoureuses. On trouve égalemetn des bières sud-africaines.

Le vin est directement importé d'Afrique du Sud ou du Portugal.

Venu tout droit du Brésil, la caïpirinha fait office de cocktail national.

5 • Transports

Route

La route nationale qui longe la côte est goudronnée et, dans l'ensemble, en état satisfaisant. Le reste du réseau routier (vaste) est surtout constitué de pistes, praticables seulement en véhicules 4X4 à la saison des pluies (janvier-mars). Les postes de carburants peuvent être parfois très espacés. La signalisation routière est pratiquement inexistante en dehors des agglomérations.

ATTENTION : la conduite à gauche impose pour les personnes qui n'y sont pas accoutumées une vigilance particulière, surtout aux carrefours.

Train

Il existe un réseau de 3100 kilomètres qui relie la côte à l'intérieur et aux pays limitrophes.

Avion

Les liaisons entre les principales villes du pays sont assurées par la compagnie nationale LAM (Linhas Aerias de Moçambique) qui relie Maputo aux principales villes du pays (Beira, Quelimane, Lichinga, Nampula, Pemba).

6 • Infos pratiques

Décalage

Le Mozambique est à GMT+2, c'est-à-dire :
- en hiver, il y a une heure de décalage (quand il est 12h00 à Paris, il est 13h00 à Maputo.
- en été, il n'y a pas de décalage horaire.

Argent

L'unité monétaire est le metical (MZM).

Les banques sont ouvertes au public en semaine, de 8h00 à 11h00 et de 14h00 à 16h00.

Electricité

Courant 220 Volts/50 Hz. Prises électriques en général identiques aux prises françaises, un adaptateur n'est donc pas utile.

Horaire

Les magasins des villes sont ouverts de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 en semaine. Le samedi, de 8h30 à 13h30.

Poste

Pour le courrier à destination de l'Europe, il faut compter entre huit et quinze jours d'acheminement.

Téléphone

Pour appeler le Mozambique depuis la France : il faut composer le 00 + 258 + numéro du correspondant.
Pour appeler la France depuis le Mozambique : il faut composer 00 + 33 + puis le numéro du correspondant à 9 chiffres (c’est-à-dire le numéro à 10 chiffres sans le 0).

A noter que le réseau téléphonique à l’intérieur du pays fonctionne de manière assez satisfaisante mais souffre parfois d’une certaine saturation pour les appels interurbains.

Internet

Vous trouverez des cyber-cafés des connections bas débit dans toutes les grandes villes du Mozambique.

Couverture GSM

Le relais au Mozambique est bon.
Toutefois, on vous conseille de vous renseigner directement auprès de votre opérateur (la réception dépend de ceux-ci) et de vous renseigner sur la facturation d'une ouverture de ligne internationale.

Devise

MZN

Taux

Cours d'achat estimé : 1 MZN = 0.014120 Euros au 14/12/2017 - Source : www.xe.com

7 • Adresse utiles

Ambassade

Ambassade du Mozambique en France
82 rue Laugier - 75017 Paris
Tél : 0147649132
Fax : 0144159013

Ambassade de France au Mozambique
2361, Av. Julius Nyéréré - MAPUTO
Tél : (21)484600
Fax : (21)484680
www.ambafrance-mz.org

Ambassade du Mozambique en Belgique
97, boulevard Saint-Michel - 1040 Bruxelles
Tél : 027360096

Ambassade du Mozambique en Suisse
Mission permanente de la République du Mozambique auprès des Nations Unies
13 rue Gauthier, 1er étage - 1201 Genève
Tél : 00229011783
mission.moza@bluewin.ch

Consulat

L'ambassade de Paris assure les fonctions consulaires.

Office de tourisme

France

Paris
Office du Tourisme mozambicain
82 rue Laugier - 75017
Tél : 0147649132
Fax : 0144159013

8 • Environnement

Situation Environnementale

Quelque soit l’environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou plus naturel, il est de sa responsabilité de respecter l’endroit qu’il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente le cas échéant les problèmes environnementaux spécifiques au pays concerné.
- Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d’infrastructure d’élimination des déchets. Par exemple : les piles et batteries, les médicaments périmés, les sacs plastiques.
- La rareté de l’eau est aujourd’hui un problème mondial. Même si le pays visité n’est pas a priori concerné par le manque, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage, signaler les fuites éventuelles des robinets.
- Dans la plupart des hôtels vous disposerez d’une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n’êtes pas présents dans la chambre. La climatisation n’est d’ailleurs pas forcément absolument nécessaire sous tous les climats.
- En balade, dans certains écosystèmes fragiles, ne pas sortir des sentiers ou conduire hors-piste, limiter le piétinement et ne pas rapporter de « souvenir » : cueillir des fleurs rares, ramasser des fossiles ou des pétrifications, etc.