1 • Formalités

Passeport

Carte nationale d’identité ou passeport, en cours de validité, pour les ressortissants de l’Union Européenne. Passeport pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir une carte d'identité individuelle ou un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.
Si l’enfant, voyageant avec une carte d’identité, est accompagné d’un parent portant un autre nom que le sien, il devra être muni d’un document (livret de famille) prouvant la filiation.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pour un séjour de moins de 90 jours, pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne, ni pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

2 • Santé

Vaccins obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune, qui n'est pas obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe ou des Etats Unis, peut être exigée de ceux qui arrivent de pays où la maladie peut être présente (Afrique sub-saharienne, mais surtout Amérique du Sud : Guyane, Venezuela, Brésil, Colombie, Equateur, Argentine, Paraguay, Bolivie, Pérou).

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins conseillés

Diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage).

Paludisme

Même si le paludisme a disparu, le risque de dengue, chikungunya et, maintenant, Zika, justifie une protection individuelle efficace contre les piqûres de moustique (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires).

Autres risques

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux qui ont été décrits dans nos recommandations générales, en particulier ceux liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de la santé publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

3 • Géographie

Capitale

Fort-de-France

PIB

PIB/Hab : 14 136 dollars.

Point culminant

Montagne Pelée 1 397 mètres.

Climat

La Martinique a un climat tropical maritime. La température de l'air se situe en moyenne entre 25° et 35° tout au long de l'année (65% d'humidité). L'atmosphère est rafraîchie par les vents alizés.
Toute l'année, le soleil se lève entre 5h00 et 6h00 et se couche entre 18h00 et 19h00.
Un bel ensoleillement, de la pluie sans doute, du vent, de doux crépuscules et des nuits suaves : il fait bon vivre aux Antilles. La mer est... tiède. La température de l'eau peut dépasser 29° de juillet à octobre et ne descend pas au-dessous de 25° durant la saison sèche (mer des Caraïbes ou océan Atlantique). L'eau des rivières oscille entre 18° et 26°.
Il peut toutefois faire frais en montagne.
Les pluies sont abondantes sur les reliefs. A certains endroits, il peut tomber plus de 8 m d'eau par an et même 12 m sur les sommets de la Côte-sous-le-Vent. A titre de comparaison, la moyenne annuelle des précipitations en France métropolitaine tourne autour de 0,8 m.

L'île connaît deux saisons. De décembre à mai, la saison sèche, appelée carême, est la plus agréable et chaude, avec une période sèche prononcée de mars à mai. Saison humide, dite hivernage, de juillet à octobre. L'air lourd devient étouffant lorsque les alizés tombent. Il pleut en fin d'après-midi. Août et septembre sont régulièrement cycloniques. On notera que les périodes intermédiaires (juin et octobre) peuvent être délicieuses.

Ces données générales semblent souvent remises en cause par un caractère non négligeable du climat antillais : la variabilité.

Géographie

La Martinique, surnommée Madinina "l'île aux fleurs", est façonnée par un relief volcanique et une végétation extraordinaire.

Le nord de l'île, dominé par la Montagne Pelée, est recouvert d'une forêt tropicale où courent rivières et cascades. De l'ouest au nord, une faune marine exceptionnelle peuple les récifs coraliens. A voir la végétation luxuriante, palétuviers, magnolias, fougères arborescentes. Visitez Basse-Pointe, Le Carbet et ses pitons, Le Morne Rouge et Saint-Pierre, ville d'art et d'histoire...

Au centre de l'île, les marais et madroves ont disparu au profit de l'activité économique. Visitez Ducos, Fort de France et son imposante baie, La Trinité et la réserve naturelle de la presqu'île de la Caravelle, Le François, les fonds blancs et la baignoire de Joséphine, le village de pêcheur du Robert, Le village des Trois Îlets et son marché...

Le sud, dont les côtes sont découpées de petites baies et îlets, est dominé par la Montagne de Vauclin. Profitez des magnifiques plages de sable blanc et d'une végétation de cocotiers et d'arbres du voyageur. Visitez la Pointe Diamant et ses paysages paradisiaques, Le Marin et sa marina, Rivière Pilote, la plaine de la Rivière Salée et ses cultures de canne à sucre, Sainte-Anne, son marché et sa plage des Salines, Sainte-Luce et ses plages...

Economie

L'économie est basée sur le sucre de canne, les bananes, le tourisme et l'industrie légère. L'agriculture compte pour environ 6% du PIB et le faible secteur industriel pour 11%. La production de sucre a baissé, car la plus grande partie du sucre de canne est maintenant destinée à la fabrication du rhum. Les exportations de bananes sont en augmentation, elles sont destinées principalement à la France. La viande, les légumes et le grain doivent être importés, ce qui entraine un déficit commercial chronique, d'où la nécessité d'une aide financière importante assurée chaque année par la France. Le tourisme, qui emploie plus de 11 000 personnes, a pris plus d'importance que les exportations agricoles au niveau des sources de revenus en devises étrangères. La majorité des travailleurs sont employés dans le secteur du service et dans l'administration.

Faune et flore

La forêt hygrophyle abrite une multitude d'oiseaux, telque la buse à ailes larges, le merle à lunettes, l'engoulevent cohé et les colibris à tête bleue et madère, grands pollinisateur des balisiers. On y trouve également le manicou ou sarigue à oreilles noires, un marsupial de la taille d'un chat que l'on dit comestible, la mangouste originaire d'Asie fut introduite par les planteurs pour lutter mais en vain contre les rats et les chauves-souris. Plusieurs espèces de mygales dont une endémique des forêts du Nord, la matoutou-falaise et une espèce terricole, ainsi que le fameux serpent fer-de-lance, très vénimeux sont heureusement plus rares.
Orchidées, amaryllis, jasmins-bois, alpinias, bougainvillées, frangipaniers...de la côte aux montagnes, ils sont partout et la Martinique n'a pas usurpé son nom d'"île aux fleurs". Nombre d'espèces ont été introduites à partir du 16e siècle: le flamboyant, grand arbre aux magnifiques fleurs rouges, provient-il de Madagascar; le balisier, d'Amérique centrale; l'hibiscus, de la Chine et du Japon; la rose de porcelaine, d'Indonésie et bien d'autres. Aux couleurs et senteurs locales s'ajoute le goût des fruits tropicaux tels que cocos, mangues, papayes, caramboles, maracudjas, prunes de Cythère, corossols et pommes-cannelle...

4 • Hommes et cultures

Population

425 966 habitants.

Langue Officielle

Le français est la langue officielle.

Langue parlée

Le créole est le plus communément parlé.
Bonjour : Bonjou
S’il vous plait : Si ou plé
Comment allez-vous ? : Sa ou fé
Oui : Wi
Non : Vonn

Religion

La réligion catholique , largement majoritaire, a évolué au contact des croyances animistes des africains. De nombreux mouvements charismatiques et les sectes d'origine nord-américaine ont proliféré.

Calendrier des Fêtes

1er janvier : Nouvel An
Février ou mars: Carnaval
Juillet: Festival culturel de Fort-de-France
Septembre, une semaine avant la Toussaint: La mort en fête
25 décembre : Noël

Histoire

Quelques dates relatives à l'histoire de la Martinique:

130 après J.C : Apparition des premiers habitants de la Martinique: les Arawaks originaire d'Amérique du Sud.

295 après J.C : Les Arawaks sont décimés suite à l'éruption de la Montagne Pelée.

400 après J.C : Retour des Arawaks et repeuplement de l'île.

600 après J.C : Une autre civilisation, les Caraïbes, originaire d'Amérique du Sud, exterminent les Arawaks et s'installent sur l'île pendant plusieurs siècles.

1502, Le 15 juin, Christophe Colomb découvre la Martinique. Il est le premier européen à découvrir officiellement l'île.

1635, Prise de possession de la Martinique par Pierre Belain d'Esnambuc. Début de la colonisation française. P.Belain d'Esnambuc fonde la ville de Saint-Pierre.

1642, Louis XIII autorise la déportation d'esclaves africains dans les colonies : Début de la Traite des Noirs.

1848, Signature le 27 avril par le gouvernement provisoire du décret d'abolition de l'esclavage dans toutes les colonies françaises.

1848, Les 22 et 23 mai, Révolution antiesclavagiste à Saint-Pierre et signature sous la pression des esclaves insurgés du décret d'abolition de l'esclavage par le Gouverneur Claude Rostoland.

Le 19 mars 1946, la Martinique devient un Département d'Outre-Mer. Le premier Préfet de l'île est Pierre Trouillé. Georges Gratiant est élu en 1946 premier Président du Conseil Général du nouveau département.

En 1983, la Martinique devient une région à part entière avec la création d'une nouvelle collectivité, le Conseil Régional. Aimé Césaire est élu premier Président du Conseil Régional.

1997, L'indépendantiste Alfred Marie-Jeanne est élu député de la Martinique puis en 1998 il est élu Président du Conseil Régional. C'est une première dans l'histoire de la Martinique.

2003, Une évolution institutionnelle été envisagée, dans laquelle le Conseil Régional et le Conseil Général fusionneraient en une institution unique. Cette proposition a été rejetée à 50,48% par le referendum du 7 décembre 2003.

Politique

Avec la loi de du 19 mars 1946, dite "d'assimilation", la Martinique est devenue un département français d'outre-mer (DOM). La Martinique élit un conseil régional de 41 membres dont les compétences, comme pour les autres régions d'outre-mer, sont adaptées et élargies à la situation. Les conseillers régionaux sont assistés par un conseil économique et social, et par un conseil de la culture, de l'éducation et de l'environnement.

Célébrités

Personnalités politiques:

- Aimé Césaire (né en 1913), fut en 1983 élu premier Président du Conseil Régional.

- L'indépendantiste Alfred Marie-Jeanne est élu député de la Martinique en 1997, puis en 1998 il est élu Président du Conseil Régional. C'est une première dans l'histoire de la Martinique.

Les écrivains:

- Aimé Césaire, écrit le Cahier d'un retour au pays natal où il élabore le concept de la négritude.
- Joseph Zobel, écrit La Rue Cases-Nègres (1950).
- Frantz Fanon, publie Les Damnés de la terre (1961).

Les artistes:

- Le groupe Kassav, inventeur du zouk
- Malavoi, qui marie rythmes antillais et éléments de la salsa.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
En règle générale, le mieux est d'aligner votre pourboire sur l'économie locale : les prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'estimer son montant.

En Martinique, le pourboire est peu répandu, sauf dans l'hôtellerie et la restauration, où il sera très apprécié.

Achat

Il reste peu d'artisanat local en Martinique. On fait encore de la vannerie. Sur les marchés, vous trouverez des paniers caraïbes assez jolis mais pas toujours fabriqués dans l'île. Il existe aussi une vraie poterie locale. Vous pouvez également acheter du rhum, des épices, et des confitures faits maisons.

Cuisine

La cuisine créole est une illustration merveilleuse de l’abondance des ressources naturelles de l'île, du style de vie de leurs habitants et même de la musique et de leur langue.

Lors des fêtes traditionnelles de Noël, la cuisse de cochon, le jambon de Noël ou la dinde sont à l’honneur .

Comme en France, la Galette des Rois, le premier Dimanche de Janvier, et les crêpes de la Chandeleur, le 2 Février ont beaucoup de succès.

Le Dimanche de Pâques, c’est le Matoutou crabes (du riz mélangé avec du crabe).

Le repas quotidien typique comprend souvent des entrées à base de produits locaux (accras de morue, avocats, crabes farcis, boudin créole).

Le plat principal sera servi avec des légumes locaux tels que le fruit-à-pain, l’igname, la patate douce, la christophine, la banane jaune ; ce plat sera du porc, du mouton ou du poulet au curry ou ces mêmes viandes cuites en ragoût .

Les poissons : le tazar, la dorade, le marlin et l’espadon cuits au court-bouillon ou en blaff.

Pour finir une grande variété de dessert avec tous les fruits que nous trouvons ici : coco, ananas, mangues, bananes, goyaves, fruits de la passion, prunes de Cythère, pastèque, melon.

Boisson

L'eau du robinet est loin d'être potable partout. On boira donc de l'eau minérale en bouteille.

5 • Transports

Route

La voiture est le meilleur moyen de découvrir la Martinique en toute liberté. Le réseau principal est en excellent état et le réseau secondaire est correct dans l'ensemble, mais le relief très accidenté du nord multiplie les pentes abruptes et virages très serrés. Il n'est pas facile de circuler en Martinique car le trafic est important. Aux heures de pointes, les temps de trajet entrant et sortant de Fort-de-France sont doublés voire triplé selon la saison.

Taxi et location

Les loueurs de voiture sont très nombreux sur place (environ 300 loueurs dans l'île).
Un conseil, réservez votre voiture en métropole avant votre départ, surtout sur les périodes de hautes saisons.

Les taxis : autre moyen de se déplacer dans l'île. Attention, ils ne disposent pas toujours de compteurs, veillez à vous entendre sur la somme de la course avant de partir.

Avion

Le vol direct Paris-Fort de France dure environ 9h. Trois compagnies aréiennes régulières assurent des liaisons entre la France Métropolitaine et la Martinique: Air Caraïbes, Air France et Corsairfly.

6 • Infos pratiques

Décalage

La Martinique est à GMT -4, c'est-à-dire:
- en été, il y a 6h de décalage (lorsqu'il est 12h à Paris, il est 6h du matin à Fort-de-France)

- en hiver, il y a 5h de décalage (lorsqu'il est 12h à Paris, il est 7h du matin à Fort-de-France).

Argent

La Martinique fait partie des DOM (Département d'Outre mer) et fonctionne avec l'euro comme en métropole.
La plupart des banques sont ouvertes de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00, la semaine. Le samedi matin, les agences ouvrent de 8h00 à 12h00.
Attention : les soirs de week end, les guichets automatiques sont pris d'assaut.

Electricité

220 volts sur toute l'île. Prises françaises.

Horaire

Les magasins ouvrent en règle générale entre 9h00 et 12h30 et de 15h00 à 18h30, mais les horaires indiqués ne sont qu'aléatoires.
Pour les déjeuners au restaurant, attention aux "mange-tard" qui devront se diriger plutot vers des Snack bars à partir de 14h00.

Média

Télévision :
2 chaines publiques de RFO, une chaine privée "Antille Télévision" (ATV) et les chaines cablées et satellites (Canal + Satellite, RFO Sat).

Presse :
Le quotidien "France Antilles" puis un mensuel "La tribune des Antilles-magazine"; ainsi que les titres de la presse métropolotaine et internation,al mais avec 2 jours de retard.

Radio : Toutes les radios diffusent du zouk, des débats et des jeux.RFO; RFI; Radio Caraib international.

Poste

De 9h00 à 16h00 sans interruption en semaine et le samedi matin.
Le courrier met environ 5 jours pour arriver en métropole mais n'oubliez pas d'y mentionner "par avion".

Téléphone

Pas de numérotation particulière. ( code de la région 05)
Les cabines téléphoniques sont nombreuses.

Internet

On peut accéder à internet partout comme en métropole, soit dans des cyber-cafés, soit dans les hôtels...

Couverture GSM

La couverture du réseau pour votre GSM est bonne sauf peut être aux abords de la montagne Pelée.
Pour plus de détails contacter votre opérateur avant d'effectuer votre voyage.

Devise

EUR

Taux

1.00000

7 • Adresse utiles

Ambassade

Belgique

Bruxelles
65 rue Ducale, 1000 Bruxelles
Tél: 32(0)2.548.87.11
Fax: 32(0)2.513.68.71
Web: www.ambafrance-be.org

Suisse

Berne
Schosshaldenstrasse 46 - 3006 Berne
Tél: (41) 0 31 359 21 11
Fax: (41) 0 31 359 21 91
Email: presse@ambafrance-ch.org
Web: www.ambafrance-ch.org

Consulat

Belgique

Bruxelles
42 boulevard du Régent, 1000 Bruxelles
Tél: 02.548.88.11
Fax: 02.548.88.10
Web: www.consulfrance-bruxelles.org

Suisse

Genève
Consulat général
2 cours des Bastions - 1205 Genève
(Service des visas : 15 rue Guillaume de Marcossay - 1205 Genève)
Tél: (41) 22 319 00 00
Fax: (41) 22 319 00 71
Email: info@consulfrance-geneve.org
Web: www.consulfrance-geneve.org

Zurich
Signaustrasse 1 - 8008 Zurich
Tél: (41) 0 44 268 85 85 /(41) 0 44 268 85 17
Fax: (41) 0 44 268 85 00
Email: consulat.france.zurich@swissonline.ch
Web: www.consulatfrance-zurich.org

Office de tourisme

France

Paris
Comité martiniquais du tourisme
2 rue des Moulins (à l'angle de la rue Thérèse), 75001 Paris
Tél : 01 44 77 86 00
Fax : 01 49 26 03 63
Web: www.welcome2martinique.com

Martinique

Fort de France
Comité martiniquais du tourisme
Immeuble Le Beaupré, Pointe-de-Jaham, 97233 Schoelcher
Tél: 05 96 61 61 77
www: www.welcome2martinique.com

Belgique

Bruxelles
Maisons de la France
Avenue de la Toison-d'Or, 21, 1050 Bruxelles
Tél: 09 02 88 025
Fax: 02 505 38 29
Email: info.be@franceguide.com

Suisse

Zurich
Maisons de la France
Rennweg, 42 Postfach 7226, 8023 Zurich
Tél: 0 900 900 699
Fax: 01 217 46 17

Genève
Maisons de la France
Rue de Lausanne, 11 1201 Genève
Tél: 0 900 900 699
Email: info.ch@france-guide.com

8 • Environnement

Situation Environnementale

Quel que soit l’environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou plus naturel, il est de sa responsabilité de respecter l’endroit qu’il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente le cas échéant les problèmes environnementaux spécifiques au pays concerné.
- Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d’infrastructure d’élimination des déchets. Par exemple : les piles et batteries, les médicaments périmés, les sacs plastique.
- La rareté de l’eau est aujourd’hui un problème mondial. Même si le pays visité n’est pas a priori concerné par le manque, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage, signaler les fuites éventuelles des robinets.
- Dans la plupart des hôtels vous disposerez d’une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n’êtes pas présents dans la chambre. La climatisation n’est d’ailleurs pas forcément absolument nécessaire sous tous les climats.
- En balade, dans certains écosystèmes fragiles, ne pas sortir des sentiers ou conduire hors-piste, limiter le piétinement et ne pas rapporter de « souvenir » : cueillir des fleurs rares, ramasser des fossiles ou des pétrifications, etc.

Sargassum agaçante

La sargasse est une algue brune dérivante que les courants marins, un peu déboussolés par le réchauffement climatique, font échouer sporadiquement sur les rivages de la mer des Caraïbes et du golfe du Mexique. Pour quelques heures, une journée ou plusieurs, les prévisions sont impossibles à établir, une portion de littoral en est couverte, ce qui entrave momentanément le déroulement des activités de plage et la baignade (sans parler de pêche ou de conchyliculture). Dès que les marées ou la bonne volonté des hôteliers ont nettoyé tout ça, la vie reprend son cours régulier. Les algues ne devenant une véritable nuisance que si on les laisse se décomposer sur place. La multiplicité des facteurs en cause ne permet pas d’anticiper ces échouages dont des conditions générales donnent à penser qu’ils seront un phénomène récurent et durable. Dès lors, comme le font les habitants des régions concernées, les voyageurs devront vivre avec cet envahisseur à éclipses.