recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

EQUATEUR

Accueil > Equateur > Hommes et culture Retour rando du centre du monde à l'amazonie

Hommes et culture Equateur

Population

13 710 234 habitants

Langue Officielle

L'espagnol est la langue officielle.

Langue parlée

Le quechua et d'autres langues indiennes sont très employées dans les campagnes. L'anglais est parlé dans les principaux centres touristiques.

Peuple

La population, de plus de 13 millions d'habitants, est beaucoup plus dense que dans les autres pays d'Amérique du Sud, avec 40 habitants/km².
30% sont Indiens (majoritairement Quechuas)
50% sont métis
10% sont blancs (souvent d'origine espagnole)
10% sont noirs ou asiatiques

Religion

La grande majorité des Equatoriens est catholique soit 95% de la population.

Calendrier des Fêtes

La fête nationale de l'Equateur est le 10 août, célèbre l'indépendance de Quito, c'est un jour férié.

Histoire

On considère que l'histoire de l'Equateur remonte à 30 000 ans. Tout d’abord chasseurs-cueilleurs,le peuplement des hauteurs andines passa du nomadisme à ce que l’on appelle la culture formative (vie sédentaire et invention de la céramique).
- de 3500 à 300 av J.C: les cultures Valdivia, Machalilla et Chorrera se succèdent.
- de 300 av J.C à 700 : l'Equateur connaît une période de « développement régional » avant l’arrivée des Incas. Les cultures Tolita et Mantena acquièrent la maîtrise de la nature grâce à la construction de murs de pierre, l’aménagement des collines en terrasses et la mise en place de canaux d’irrigation.
- 1450 : invasion de l’Equateur par les Incas établis sur les rives du Lac Titicaca depuis le XIè siècle. Le peuple Inca se trouvait alors à la tête d’un vaste royaume :
l’« empire des quatre quartiers » (Tahuantinsuyu) qui englobait le Pérou, le nord du Chili, la Bolivie et l’Equateur. L’inexorable avancée des Incas le long de la cordillère andine s’acheva en 1492 avec la chute de Quito.
- 1526 : arrivée des premiers conquistadores sur le sol équatorien avec en tête Bartolomé Ruiz, puis Pizarro en 1531.
- le XVIIIè siècle: L’Equateur accueille de nombreuses expéditions scientifiques comme celle de Charles Marie de la Condamine en 1735 qui établit l’emplacement du méridien zéro.
- 1835: Charles Darwin séjourne sur les îles Galápagos et établit sa théorie sur l’évolution des espèces.
- 1822: Indépendance de l’Equateur.
- Depuis 1830, la nation équatorienne se caractérise par l’alternance au pouvoir des conservateurs et des libéraux. Les conservateurs, installés à Quito, sont les héritiers du système colonial; ils sont attachés à la propriété terrienne et défendent une économie basée sur la production agricole. Les libéraux quant à eux, mieux implantés à Guayaquil, centre financier et important port du Pacifique, croient à la modernisation du pays par l’industrialisation et l’exploitation des richesses minières.

Politique

L'Equateur est un pays démocratique. La Constitution prévoit trois pouvoirs indépendants : l'Exécutif (Président et Vice-Président), le Législatif (Congrès) et le Judiciaire (Cour Suprême).

Célébrités

- Jefferson Perez: L'Equatorien Jefferson Perez décroche le premier titre des Championnats du Monde d'Athlétisme au 20 kilomètres marche en 2003 et améliore le record du monde en 1h17'21.
- Jorge Icaza: (1906-1978) écrivain équatorien dénonçant à travers ses écrits les multiples problèmes sociaux du peuple indigène.
- Julio Jaramillo:(1935-1978) chanteur populaire équatorien surnommé "El Pasillo".

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs, nous vous conseillons l’équivalent de 2 euros par jour et par personne. Nous vous conseillons 4 euros pour les guides. A l'hôtel, 1 euro par bagage au bagagiste. Sur un site, 1 euro au guide local.
En ce qui concerne le personnel de service, les usages sont très variables. Nous vous conseillons d'aligner votre pourboire sur l'économie locale : les prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'en estimer le montant. Vous pouvez noter aussi qu'un guide indépendant touche entre 28 et 42 euros par jour de travail ; un chauffeur indépendant, entre 14 et 28 euros par jour de travail. En Equateur, le salaire net mensuel moyen est d'environ 170 euros (les disparités sont importantes).

Les pourboires sont plus élevés aux Galapagos que dans le reste du pays. Ils sont aussi considérés comme quelque chose de naturel. A la fin d'une croisière, on vous glissera discrètement deux enveloppes, l'une pour l'équipage, l'autre pour le guide. Un pourboire raisonnable pour un bon service à bord, lors d'une croisière de 8 jours, se situe autour de 35 euros par passager pour l'équipage et entre 15 et 22 euros par personne pour le guide.

Si le cas se présente, on évitera en revanche d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants, en faisant des distributions « sauvages » dans la rue. Si l'on souhaite apporter son aide en fournissant du matériel scolaire, des vêtements ou des médicaments, il est préférable de les remettre au directeur de l’école, au chef du village ou au dispensaire le plus proche, qui sauront en faire bénéficier les plus démunis.

Achat

Certains marchés d'artisanat sont très réputés comme celui d'Otavalo, une petite ville perchée à 2580 mètres d'altitude.

Dans tout le pays, l’artisanat est très varié et de bonne qualité: tapis, tentures, sacs, pulls, poteries, bijoux, sculptures en bois, petites figurines de « masapan », cuir, ponchos, broderies, chapeaux de panamas, bijoux , disques et cassettes de musique andine...

Cuisine

La cuisine équatorienne est très bonne et très variée : féculents, poulet, poissons, "ceviche"
(poisson cru mariné), "churrasco" (épais morceau de viande servi avec du mais, riz et manioc), "empanada"(galette fourrée à la viande)... Les équatoriens consomment également de nombreux fruits dont le plus répandu est la banane.

Boisson

- Eau: il n'y a qu'une seule marque nationale d'eau minérale : Gütig. Ne soyez donc pas étonné si les garçons de café vous proposent une gütig et non pas une agua mineral, qui est généralement gazeuse.
- La Chicha: boissons indienne faite de racines de maniocs écrasées et fermentées.