Vietnam | Circuit accompagné

Nouveau

Par la côte, découverte d'un littoral sauvage

Un combiné du nord au sud, le long du littoral pour découvrir plage, sentier côtier et nature sauvage du dragon vietnamien !

  • 10 jours
  • à partir de 1399€
  • (hors aérien)
  • prochain départ le 05/05/2018

Vous aimerez...

  • La découverte du royaume de l'ancien Champa et ses habitants
  • La randonnée balnéaire dans le parc national de la baie d'Halong
  • La soirée et nuit sur la plage au Cap Padaran
  • La croisière dans le delta du Mékong et nuit à bord d'un sampan
  • La nuit chez l'habitant dans les maison flottante de Phat Sanday

Infos clés !

  • Niveau physique : Tranquille Tranquille
    Envie de vous évader, de découvrir le monde à votre rythme, sans trop vous fatiguer ? Ces voyages qui combinent approche à pied (par tranche de 1 à 4h, pas forcément quotidiennes et en moyenne) et en véhicule sont faits pour vous. En quelques mots : des formules avec ou sans dénivelé (moins de 300 m), accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.
  • à partir de 16 ans
  • Randonnée / trek
  • Découverte


  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Code VIE72
  • coup de coeur
  • prix bas garanti

Un voyage Nord-Sud Vietnam axé sur l’exploration des réserves naturelles de la côte et des parcs nationaux maritimes d’exception, dans un esprit alliant soft-adventure et balnéaire. Depuis Hanoï, découverte d’une partie reculée de la baie de Ha Long, continuation pour le Centre Vietnam, région... préservée et chargée d’histoire. Plus au sud, cheminement le long d’un littoral sauvage aux allures méditerranéennes et final dans le delta du Mékong. Visites de réserves naturelles maritimes, activités insolites, et rencontres humaines constituent l’âme de ce circuit d’aventure > lire la suite

L'itinéraire :

  1. J1 Hanoï - Bienvenue dans la capitale du Vietnam

    Rendez vous à votre hôtel . Accueil par le guide francophone. Hanoï est la capitale politico-administrative et historique de la République Socialiste du Vietnam. Appelée Hanoï depuis 1831, qui signifie « la ville à l’intérieur d’un fleuve », elle était originellement lovée dans un coude de la rive droite du fleuve Rouge. Cette cité millénaire du haut delta est aujourd’hui localisée à près de 100 km de transfert routier des côtes du golfe du Tonkin. Puis, premières visites de la ville articulées autour du centre historique : d’abord son cœur, avec une promenade le long du « lac de l’épée restituée », puis ses bruyantes ruelles commerçantes avec un tour animé en cyclo-pousse ou à pied dans le Quartier des 36 corporations. Visite du temple de Ngoc Son. Ce sanctuaire construit en 1841, signifiant temple de la montagne de jade, accessible par le célèbre pont rouge « The Huc », est dédié à des génies confucianistes et taoïstes ainsi qu’au héros national Trân Hung Ðao. Si le temps le permet, visite du Temple de la Littérature. Cette magistrale représentation de l’architecture traditionnelle était dédiée, sous la période monarchique, au culte de Confucius, des lettres et grands lettrés du royaume. Centre spirituel mais aussi intellectuel car il abritait depuis sa fondation (1070) une école supérieure préparant aux concours littéraires : le Collège des fils de l’Etat.
    Nuit à l’hôtel La Dolce Vita (ou équivalent).

    • à l'hôtel
  2. J2 Hanoï - Baie de Ha Long - À la découverte des pitons rocheux

    Transfert : 3h00 // Distance : ± 150 km
    Le matin, transfert vers la ville portuaire de Hai Phòng. Au port de Ben Binh sis au bord de la rivière de Cua Cam, embarquement sur une navette rapide. Transfert naval pour accéder à l’île de Cát Bà (1H30) en passant devant le port de Hai Phòng, là où les troupes françaises ont quitté le Vietnam en 1954. Arrivée à Cát Bà, et déjeuner dans un restaurant local. L’imposante île calcaire de Cát Bà, qui forme, avec plus de trois cents îlots rocheux l’archipel du même nom, se situe à 48 kilomètres à l’est de Hai Phòng et à une vingtaine de kilomètres au sud de la célèbre Baie de Ha Long. Appartenant depuis 1994 à une réserve de biosphère de l’UNESCO, elle est célèbre pour son parc national qui occupe plus de la moitié de l’île (280 km²). C’est également l’île la plus importante du golfe du Tonkin, couverte par une forêt tropicale dense abritant de nombreuses espèces faunistiques et floristiques indigènes (dont des serpents aquatiques, pythons, geckos et une espère rare de singes endémiques, la Langur à tête dorée). Après le repas, court transfert routier jusqu’à l’entrée du parc national de Cát Bà, conservatoire de biodiversité et notamment d’écosystèmes forestiers, et marins. Le parc créé en 1986, couvre une surface de 16 200 ha (sur le nord-est de l’île). Randonnée de niveau modéré de 4h00 à travers le parc. Le chemin se transforme à la fin en piste serpentant au milieu d’une forêt subtropicale luxuriante avant de déboucher sur la large vallée agricole de Viêt Hai. Cette vallée encaissée est habitée et bordée de hautes murailles calcaires boisées. En fin d’après-midi, installation dans les bungalows d’une auberge locale. Nuit dans l’auberge locale Whisper Bungalow (ou équivalent).

    • à l'auberge
    • 3 heures / 10 km
  3. J3 Viêt Hai - Hué - Voguez sur les eaux émeraudes de la baie

    Transfert : 2h00 // Distance : ± 130 km
    Le matin, escapade en vélo jusqu’au port de Viêt Hai par une route vallonnée et enchâssée dans des mamelons boisés. Après un col, descente sur un petit fjord et continuation le long du bord de mer jusqu’à l’embarcadère de Viêt Hai. Embarquement ensuite sur un bateau local pour naviguer sur la baie de Lan Ha. Durant la croisière découverte de cet immense chaos de pitons et mamelons karstiques aux formes fantomatiques, émergeant des eaux émeraude ; de ces pains de sucre aux formes toujours plus tourmentées, criblés d’anfractuosités et de grottes tout en étant parsemés de lagons inattendus. Le jeu des lumières, des nuages et de la brume crée des atmosphères irréelles au cœur de ce paysage marin. La baie est par ailleurs bien vivante : elle est à la fois la porte de sortie pour les exportations de charbon, le lieu de vie pour nombre de villages flottants vivant de la pisciculture et le lieu de travail des pêcheurs de calmars, dont les embarcations scintillent dans la nuit. Limitrophes au sud de la baie de Ha Long, la baie de Lan Ha et les îlots de Ho Ba Ham se caractérisent par une moindre fréquentation touristique et la présence d’un grand nombre de maisons flottantes, entourées de fermes piscicoles. La baie de Lan Ha renferme par ailleurs les deux passes assurant l’accès à la haute mer. En cours de trajet, option d’activité kayak ou de baignade sur une plage de sable fin. Déjeuner à bord puis débarquement au port de Ben Beo. Transfert vers l’embarcadère pour le trajet retour en navette rapide vers Hai Phòng. A l’arrivée, pick-up véhicule et route en direction de Hanoï pour le train de nuit vers Hue.Cette nuit dans le train de la Réunification est une expérience authentique dans un Vietnam qui se modernise rapidement depuis le début des années 90. L’oscillation et le tressautement des wagons sur des lignes d’époque coloniale offre des émotions d’un autre temps. Nuit à bord (4 personnes par compartiment - confort simple). Dîner libre.

    • à bord
    • 2 heures
  4. J4 Vinh Hy - Cap Padaran - Randonnée sur le chemin douanier

    Tôt le matin départ pour une randonnée-balnéaire sur chemin de douanier. Départ le long d’une route de 3 km dans une brousse semi-aride parsemée de quelques sous-bois desséchés.Vous arriverez ensuite à une crique fermant un golf rocheux où vous pourrez profiter des eaux turquoise. Puis vous repartirez en continuant de longer la baie pour arriver à un promontoire qui vous offrira une vue panoramique sur toute la côte de Nui Chua. Ensemble grandiose et sauvage de falaises, d’abîmes, de pics, de plages désertes, le tout parsemé d’îles et d’îlots. Vous reprendrez ensuite votre route surplombant la mer où vous pourrez voire émergé des bancs de corail géant. Arrivée au véhicule. En fin de matinée, transfert en direction de Phan Rang (2h), votre route vous fera traverser des vignes et plantations de piment. Après votre déjeuner à Phan Rang vous visiterez les tours chams de Po Klong Garai construites en l’honneur du légendaire roi Po Klaung Garai régnant sur le royaume du Champa de 1285 à 1307 ap J.C.Vous rencontrerez Mr Jaka, un chercheur expert sur la culture Cham qui a décidé de suivre rigoureusement le mode de vie de ses ancêtres. Il vous présentera cette culture, son patrimoine et la spiritualité qui régisse le quotidien du canton. Le tout autour d’un thé. Vous reprendrez ensuite la route vers le Cap Padaran en longeant des dunes mouvantes centenaires. Arrivée au campement : des tentes installées sur la plage sud du Cap Padaran. Fin de l’après midi libre et soirée barbecue et grillages. Nuit sous tentes.

    • sous tente
    • 3 heures / 6 km
    • 100 m
    • 100 m
  5. J5 Da Nang - Vinh hy - Levez le voile sur le Royaume Cham

    Transfert : 1h20 // Distance : ± 60 km
    Le matin, temps libre ou visite du musée Cham qui abrite une grande collection de sculptures de cette civilisation Champa : en 192, suite au chaos qui accompagne l’effondrement de la dynastie Han en Chine, le fonctionnaire chargé de la région de Hue se rend indépendant et fonde les bases des royaumes du Champa… Peu unifiés et peu populeux, ces royaumes rassemblent les Cham : une population d’origine malayo-polynésienne installée sur les côtes du Centre et du Sud Vietnam actuel et ayant adopté l’hindouisme au contact de marchands indiens. Excellents marins, leurs principales activités étaient le commerce et la piraterie…Sous la dynastie Cham d’Indrapura (860 – 986), ils sont maîtres du Quang Binh et étendent leur domination jusqu’au Nord de la cordillère de Hoanh Son (Col Ngang, limite provinces Quang Binh et Ha Tinh actuelles). Au nord, les Viet (dynastie des Ly 1009-1225), désormais indépendants et solidement ancrés dans le bassin rizicole du fleuve rouge, entament leur longue « Marche vers le Sud ». Le Champa fut donc lentement assimilé par l’empire du Ðai Viêt (le Vietnam ancien). En 1832, l’empereur vietnamien Minh Mang annexa complètement le dernier royaume Cham, le Panduranga. En fin de matinée, transfert à l’aéroport pour le vol vers Cam Ranh. A l’arrivée, route en direction de la péninsule de Nui Chua le long d’une voie côtière serpentant à travers forêts, rivières et montagnes rocailleuses. Au nord de la baie de Vinh Hy, une superbe crique dominée par un imposant promontoire. Arrivée au niveau d’une plage isolée et option de baignade. Reprise ensuite de la route vers Vinh Hy. A l’arrivée, installation dans les chambres et temps libre. La péninsule de Nui Chua s’étire entre les baies de Cam Ranh et de Phan Rang, ses promontoires rocheux se prolongent sous les flots bleus de la Mer de l’Est, anciennement Mer du Panduranga. Ses sommets recouverts de forêts maritimes, habitats d’espèces endémiques, sa côte rocheuse entrecoupée de plages désertes et d’anses où sont établis quelques petits ports donnent à la contrée une allure étrangement méditerranéenne, improbable sous ces latitudes. En fin d’après-midi, marche à pied en direction d’un petit village Raglai situé aux abords de Vinh Hy. Rencontre avec une famille Raglai. Partage d’une conversation ouverte sur la culture locale, les traditions, leur système matriarcal, les rituels autour des ancêtres, la vie quotidienne et leur point de vue sur la société contemporaine. Option de visiter les plantations locales dont les noix de cajou. Les Raglai sont des Austronésiens, de culture matriarcale, environ 110 000, établis au Sud Vietnam, entre les provinces de Khan Hoa, Ninh Thuân et Binh Thuân. Egalement nommés Rac Laï, Orang Glaï ou Roglaï, jadis essarteurs et nomades, ils sont jadis étroitement liés au royaume du Champa. En 1832, à la chute du Panduranga, les princes Cham confient une partie de leurs trésors aux Raglai. tiares, fibules, boucliers d’or, manuscrits
    arabisants, armes précieuses, coffres à bétel et autres merveilles sont cachés en montagne, participant ainsi à la sanctuarisation et aux mythes auréolant certains monts. Nuit au Vinh Hy hôtel (ou équivalent).

    • à l'hôtel
  6. J6 Vinh Hy - Cap Paradan - Panorama sur la côte de Nui Chua

    Transfert : 2h00 // Distance : ± 70 km
    Marche : 6 km ; 200m positifs – 200 m négatifs ; ± 2h00 ou 3h00
    Le matin tôt, départ pour une randonnée-balnéaire sur chemin de douanier. Court transfert vers le sud de Vinh Hy. Départ le long d’une route cimentée de 3 km dans une brousse semi-aride parsemée de blocs erratiques, de quelques sous-bois desséchés où femmes, enfants et pâtres Raglai du non-loin village déambulent à la recherche de combustible et autres produits forestiers. Arrivée à une crique fermant un golf rocheux aux eaux turquoise, option de baignade. Continuation vers le sud sur un chemin de douaniers, d’abord longeant 30 min le sud de la baie, progression entre le rivage et des falaises rougeâtres à travers un ensembles de blocs, puis montée vers un puissant promontoire à la partie sommitale plate et recouverte d’une multitude de blocs et monolithes granitiques : un champ de pierres aux couleurs sablées parfois ocres, aux formes lisses et variées, érodées par les caprices des vents. Du haut du promontoire, vue panoramique sur toute la partie côtière du Nui Chua, ensemble grandiose et sauvage de promontoires marins, de falaises, d’abîmes, de pics, de plages désertes, d’îles et d’îlots. Au sud, le chemin se rétrécit et rentre dans un sous-bois d’allure méditerranéen où s’entremêlent buissons épineux et cactus, où pâturent quelques chèvres Raglai. Une heure de marche vers le sud du Nui Chua le long de falaises et de contre-pentes surplombant la mer rejointe au niveau d’un corail géant émergé. Arrivée au nord de la baie de Thai An. Puis pick-up véhicule et bref transfert vers Vinh Hy pour prendre une douche et le déjeuner. Le Parc National du Nui Chua s’étend sur 29 900 hectares et 7 300 hectares de réserve marine, il comporte divers écosystèmes, notamment la forêt maritime sèche, ensemble se constituant de halliers denses, de sous-bois impénétrables et de divers ficus et cactées, habitat de six cent soixante-quatre variétés de plantes, de soixante-douze mammifères (dont douze espèces de chauve-souris), cent quatre-vingt une espèces d’oiseaux et des reptiles. Durant la guerre du Vietnam, les Monts du Nui Chua, qui dominent la baie de Cam Ranh, constituent un maquis
    stratégique de l’Armée Populaire du Vietnam (APVN), et le théâtre de nombreuses opérations contre les américains. Les Raglai prennent part aux événements en y installant de nombreux pièges. L’après-midi, transfert en direction de Phan Rang avec un détour sur une petite route de campagne, passage à travers des vignes et des plantations de piment, option de visiter ces dernières. Visite alors des tours Cham de Po Klong Garai, construites en l’honneur du légendaire roi Po Klong Garai par le roi Jaya Sinhavarman III, régnant sur le royaume du Champa de 1285 à 1307 ap J.C. Route alors vers le Cap Padaran, en longeant des dunes centenaires et mouvantes séparées de petites combes ensablées où croissent quelques plantes grasses. Arrivée au campement : des tentes installées entre les dunes de l’erg du Cap Padaran, improbable désert sud-vietnamien. Fin d’après, promenade dans les dunes autour du camp.

    NOTE : matelas fins, couvertures, toilettes sèches & douches disponibles à 1 km du campement – confort simple.

    • sous tente
    • 2,5 heures / 6 km
    • 200 m
    • 200 m
  7. J7 Cap Paradan - Kê Gà - Découvrez l'ancienne capitale des Cham

    Transfert : 4h00 // Distance : ± 150 km
    Le matin, départ d’une randonnée-balnéaire sud-nord à travers les ondulations sableuses de l’erg du cap Padaran. Passage non loin d’une vieille piste en terre battue, vraisemblablement une ancestrale voie Cham. Puis marche sur la ligne de crête d’une longue dune orientée nord-sud et dominant le rivage, et via d’autres dunes secondaires séparées de petites combes ensablées. Découverte d’un site aux allures sahariennes, bordé d’une longue plage de sable fin blanc où demeurent quelques pêcheurs. Arrivée à Son Hai, un village de pêcheur Cham et vietnamien établit dans ce décor aride et désertique. Puis, route vers Kê Gà. En chemin, arrêt pour découvrir les salines du port de pêcheur de Ca Na. Déjeuner dans un restaurant local et poursuite du trajet le long de la côte. Arrêt dans le district de Pa Rik, fondu dans un paysage constitué d’une succession de petites plaines arides prolongées de cordons de dunes et peuplées de quelques villages Cham et Raglai. Avec un historien Cham garant du patrimoine, ou un de ses représentants, visite du musée Cham et si possible des descendants de la dernière princesse Chame (fermée tous les jeudis) et visite de l’atelier poterie. Pa Rik étant la dernière capitale du Panduranga (et des royaumes du Champa) et, du fait présentant de fortes caractéristiques anthropologiques et historiques. Découverte de la complexité de la culture locale, son système matriarcal et les étonnantes interactions entre les deux communautés du district : Cham-Bani, influencés par un Islam modéré et Cham-Balamone, brahmanistes de culture hindouiste. Les Cham appartiennent au groupe ethnolinguistique austronésien (ou malayo-polynésiens). Leurs ancêtres, les proto-Chams, seraient arrivés sur le littoral vietnamien entre le 4e et 1er siècle av J-C. Ils fondèrent ensuite le Champa, ensemble de quatre royaumes indianisés. Le Champa brilla sur les côtes centrales et sur les hauts plateaux du Centre Vietnam mais fut lentement assimilé par l’empire du Ðai Viêt (le Vietnam ancien). En 1832, l’empereur vietnamien Minh Mang annexa complètement le dernier royaume Cham, le Panduranga ; dont les descendants direct vivent dans le secteur de Pa Rik. Suite à la relative récente disparition de leur dernier royaume, les Cham de Pa Rik ont conservé une forte identité culturelle et font preuve d’un réel désir de partager leur patrimoine. Aujourd’hui leurs descendants, hindouistes ou musulmans, constituent l’une des 54 ethnies officielles du Vietnam (16e population avec 161 729 h. 2009). Ils résident essentiellement sur les plaines du Sud Annam (provinces de Ninh Thuan, Binh Thuan et Phu Yen) et à proximité de la frontière cambodgienne, autour de Chau Doc. Arrivée en fin d’après-midi à Kê Gà. Installation à l’hôtel Villa del Sol (ou équivalent) et temps libre.

    • à l'hôtel
    • 2 heures / 5 km
    • 100 m
    • 100 m
  8. J8 Kê Gà - Bên Tre - Le Grand Mékong et ses affluents

    Transfert : 5h30 // Distance : ± 270 km
    Le matin, départ pour le cœur du delta du Mékong, dans la province de Bên Tre, connue au Vietnam par l’abondance des cocotiers qui y poussent en jungles denses traversées d’une multitude de canaux alimentés par le grand Mékong, créant un paysage des plus exotiques. Traversée des plaines littorales arides et en cours de route, non loin de Kê Gà, option de visiter une plantation de fruit du dragon. Rencontre avec un cultivateur pour connaitre l’histoire et les caractéristiques de ce fruit écailleux connu sous le nom de pitaya ou pitahaya, provenant en réalité d’une espèce de cactus ; puis promenade dans les vergers pour observer les méthodes de culture. Poursuite de la route vers le district de Giong Trom. Bên Tre se distingue également par son passé, puisque à l’époque coloniale elle était devenue une sorte de royaume sous le contrôle du Colonel Jean Leroy, celui ci-ayant aménagé et organisé la province, y créant des milices catholiques, impliquées avec les milices Hoa Hao, Caodaïstes et Binh Xuyen dans la guerre d’Indochine. Durant la
    guerre du Vietnam, certaines forêts deviennent par ailleurs de redoutables maquis Viêt-Công.
    Arrivée en milieu d’après-midi dans une auberge familiale installée dans un village perdu à l’ombre des cocotiers. Rencontre avec la famille d’accueil et installation dans les chambres. Ensuite, départ d’un circuit à vélo (± 45min) vers l’île d’Oc. Cheminement le long d’une route pierrée traversant la campagne exotique avant d’atteindre l’embarcadère pour accéder en ferry à l’île. Traversée alors à deux roues du nord au sud de l’île sur une piste bétonnée, bordée d’arbres fruitiers et cocotiers d’eau. Sur le trajet, rencontre d’une apicultrice, visite d’un élevage de coq de combat et d’une ferme piscicole. Arrêt photo au niveau du pont permettant d’accéder à l’îlot principal afin d’appréhender toute la splendeur de ce monde aquatique efflorescent. Au bout d’une heure, arrivée à l’embarcadère sud et nouveau transfert en bateau local de la rivière Ham Luong. Retour à la maison en fin d’après-midi. Dîner et nuit dans l’auberge familiale.

    NOTE : chambres privées avec lits et moustiquaires, ventilateurs, toilettes et douches privées – confort correct.

    • à l'auberge
    • 1 heure / 7 km
  9. J9 Ben Tré - Saïgon - Flânez à la découverte de Hô-Chi-Minh-Ville

    Transfert : 3h45 // Distance : ± 130 km
    Le matin tôt, trajet en direction de Go Cong, un bourg de la province méridionale de Tien Giang, pays d’origine des quatre premières dames du Vietnam, dont notamment les reines de Tu Ðúc (1810-1902) et de Nam Phuong (femme de Bao Dai – 1914-1963). Visite de la maison de culte de la lignée Pham Dang, dédiée à l’archiduc Pham Dang Hung, grand-père maternel de l’empereur Tu Ðúc, et ancienne résidence de la reine-mère Tu Du lors de son enfance jusqu’à son entrée au palais de Hué à l’âge de 14 ans. Ce site a été classé en 1992 monument historique de niveau national en raison de sa valeur. Arrivée en milieu de matinée à Tan Dien, et embarquement sur un petit bateau motorisé pour naviguer aux larges de l’estuaire. Observation de la vie aquatique des pêcheurs agitant leur filet. A l’aide d’un expert en la matière, initiation aux techniques de pêche locale (remontée des nasses et des filets).
    Débarquement à midi à Tan Dien, et déjeuner de fruits de mer fraîchement pêchés dans un restaurant local profitant d’une vue directe sur la plage. L’après-midi, transfert vers Saïgon et installation à l’hôtel. Puis première marche d’orientation dans l’ancienne capitale coloniale française de Cochinchine (1862-1945). Passage devant ses principaux monuments historiques, qui parsèment la rue Dong Khoi (ancienne rue Catinat, artère de la ville coloniale) : la Poste centrale de Saïgon (1891), la Cathédrale Notre-Dame (1863/1880) et le Théâtre
    « Saigon Opera House » (1897). Escapade ensuite dans le quartier chinois de Cholon pour découvrir un peu plus cette capitale économique en plein essor. Excursion au sein d’une multitude de marché et commerces aux étales foisonnantes. Nuit à l'hôtel Lavender (ou équivalent).

    • à l'hôtel
  10. J10 Saïgon - Profitez de ces derniers moments à Saïgon

    Fin de nos prestations. Continuation du séjour ou transfert libre vers l’aéroport de Saigon suivant les horaires de votre vol international.

    • chez l'habitant
  11. N.B. :

    Votre guide peut être amené à modifier l'itinéraire en raison de contraintes d'organisation (transport et hébergement notamment), des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou de toute autre cause relative à la sécurité du groupe.

Dates
Prix TTC*
adulte
Départ
S'inscrire
Poser une option
Dates
du sam. 05/05/2018
au mer. 16/05/2018
Prix TTC* adulte
1399 € Il ne reste que 4 places à ce prix. Le prochain prix sera de 1499 €.
A ce jour nous prévoyons que le prix du voyage continue à augmenter jusqu'à atteindre 1699 € pour les derniers inscrits. N'attendez pas.
Départ
Dès 4 inscrits
S'inscrire Poser une option
Je réserve

* les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation

*** option pour tout départ de Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice & Toulouse, sous réserve de disponibilité dans les classes de réservation concernées à la date de la demande

Tout savoir sur les dates de départ

Départ confirmé

Le nombre minimum de voyageurs inscrits a été atteint ou le sera avec votre inscription.

Départ probable

D’après nos prévisions, le nombre minimum de 5 voyageurs inscrits devrait être atteint.

Dernières places à ce prix

D’après nos prévisions, le nombre minimum de voyageurs inscrits devrait être atteint.

Qui est inscrit ?

Vous pouvez être informé sur le sexe des voyageurs inscrits ou ayant posé une option, ainsi que sur leur lien de proximité (si c’est une famille, des amis, personne seule,...).

Pour être averti(e) de la mise en place d'une nouvelle date de départ, créez-vous une alerte !.

M'alerter si le voyage est programmé entre le

et le

Le prix comprend :

  • Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
  • Le(s) vol(s) intérieur(s)
  • L'accompagnement par un guide local francophone (ou d'un guide anglophone avec traducteur francophone)
  • Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs, etc.
  • Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
  • L'hébergement en chambre (ou tente) double (ou plus rarement triple)
  • Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
  • Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
  • Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
  • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
  • Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
  • Les frais de visa
  • Le supplément chambre individuelle
  • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
  • Les repas indiqués comme libres dans le programme
  • La taxe de sortie du territoire
  • Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe.
  • Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires").

1 • Détails du voyage

On sera combien ?

De 4 à 15 personnes (exceptionnellement 16 si les derniers s'inscrivent à 2).

On dort où ?

Hôtels proposés ( ou similaire selon les disponibilités):
Hanoi: La Dolce Vita
Viet Hai: Whisper Bungalow
Danang: Sanouva
Vinh Hy: Vinh Hy Hotel
Cap Padaran: Sous tentes
Ke Ga: Villa Del Sol
Ben Tre: Auberge familiale
Saigon: Lavender

Chambre individuelle

"Souscrivez lors de votre réservation une chambbre individuelle pour : " +$montantChambreIndiv+ "€"

Suivez le guide !

Guides locaux francophones, chauffeurs

On se déplace comment sur place ?

Avion, vehicule privatif, bateau.

Esprit du voyage

La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes ainsi que le respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade attitude : patience et tolérance.

2 • Budget

Le prix comprend :

  • Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
  • Le(s) vol(s) intérieur(s)
  • L'accompagnement par un guide local francophone (ou d'un guide anglophone avec traducteur francophone)
  • Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs, etc.
  • Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
  • L'hébergement en chambre (ou tente) double (ou plus rarement triple)
  • Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
  • Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
  • Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
  • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
  • Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !
  • Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
  • Les frais de visa
  • Le supplément chambre individuelle
  • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
  • Les repas indiqués comme libres dans le programme
  • La taxe de sortie du territoire
  • Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe.
  • Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires").
  • Budget sur place

    Prévoir 100 à 150€ par pers pour vos frais personnels.

    Pourboires

    Nous vous recommandons un montant entre 20 et 30€ par participant pour votre guide. Ce sont des règles de savoir-vivre évidentes mais il ne nous paraît pas inutile de vous les rappeler. Toutefois, il est important de considérer que le pourboire, demeurant facultatif (n’étant pas une partie du salaire), doit être accordé en fonction de votre niveau de satisfaction du travail et des petites attentions de l'équipe locale.

    Pour information nous avons établi ce montant sur une base de 2€ par jour environ et par participant pour votre guide principal. Les petits services (porteurs, chauffeurs, etc.) peuvent également être gratifiés de quelques « Dongs ». Attention, pensez à bien gérer votre budget pourboire en conséquence des guides complémentaires qui pourraient intervenir en cours de circuit et vous quitteraient avant votre départ. Une petite idée … là encore facultative … il vous est possible de faire une caisse commune avec les autres participants du groupe, qui servirait à « distribuer » les pourboires auprès de vos différents intervenants, évitant ainsi les éternels problèmes de monnaie.

    3 • Assurances

    Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Avant le voyage : quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : Contrat Tranquillité pour 3,6% du prix de votre voyage
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour en raison d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Et si jamais un volcan s’éveille sans crier gare, par exemple, les frais de report sont pris en charge.
    Pendant votre séjour, vous êtes couvert. Perte de bagages, vilaine carie qui se réveille et menace de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement et vous sauve la mise !
  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : Contrat Tranquillité Carte Bancaire pour 2,8% du prix de votre voyage
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Gold Mastercard, Visa Premier et Infinite Premium ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire).
    En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire permettra de combler les carences de votre assurance bancaire.
  • Vous voulez être couvert uniquement pendant le voyage : Contrat Assistance Plus pour 2,2% du prix de votre voyage
    Vous êtes couvert pour les problèmes de bagages, les frais médicaux liés aux bobos (morsures de serpents, brûlures de dragons…), les rapatriements, la responsabilité civile…
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Lunettes de soleil [préciser le cas échéant]
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche le cas échéant)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
    . Adaptateur de prise électrique

    Pharmacie personnelle

    Médicaments personnels de précaution (antibiotique, vitamine C, antidiarrhéiques, pansements, antiséptiques, paracétamol, liquide physiologique, chaleur, mal de transports, pastilles de purification d'eau...)

    On prend quels bagages ?

    20 Kg par personne selon compagnie aérienne.
    Sacs à dos et sacs de voyage conseillés.

    On met quoi dans la valise ?

    Vous munir de bonnes chaussures de marche, solides et imperméables.
    Vêtements décontractés légers. Petit imperméable ou cape de pluie, chemisettes, pull-over,shorts,pantacourts, tee-shirts, maillot de bain pour la douche, serviettes de toilette.
    Pensez aussi à vos boules quies, utiles pour les nuits chez l'habitant !

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français ; 1 mois après la date de retour pour les Belges. Pour les Suisses, passeport valable 6 mois après la date de demande de visa. Les coordonnées du passeport devront nous être fournies pour communication aux autorités vietnamiennes ; le passeport doit comporter au moins une pleine page vierge. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent être en mesure de les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

    Visa

    Jusqu'au 30 juin 2018, les ressortissants français n'ont pas besoin de faire de demande de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus). Un visa gratuit leur sera octroyé à l'arrivée. Il s'agit d'un visa à entrée unique ; si le voyageur devait quitter le pays puis y retourner pendant la quinzaine, il lui faudrait alors obtenir un second visa (qui serait, celui-ci, payant). Si cette mesure n'était pas prolongée, une demande préalable de visa serait à nouveau obligatoire pour les voyages de moins de 15 jours à compter du 1er juillet 2018. Visa obligatoire pour les Français passant plus de quinze jours au Vietnam (60 euros), les Belges (55 euros) ou les Suisses (70 francs). Il faudra fournir son passeport (aux conditions de validité indiquées à la rubrique « Passeport »), 2 formulaires de demande complétés et 2 photos d’identité (un seul formulaire et une seule photo pour les Belges et les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. E-Visa Il est désormais possible, aux voyageurs français qui en ont besoin, d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne). Pour bénéficier de cette mesure (qui ne concerne à ce jour ni les Belges, ni les Suisses), le voyageur doit : - se rendre sur le site de l’immigration vietnamienne, https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ; - remplir le formulaire de demande avec informations personnelles, date d’entrée au Vietnam, objet du voyage et une adresse temporaire dans le pays ; - fournir une copie numérisée de son passeport, et une photo d’identité (sans lunettes) ; - régler 25 dollars US par voie électronique. Une réponse est ensuite donnée au demandeur par e-mail, sous 3 jours ouvrés (en cas d'absence de réponse, il est possible de contrôler l'état de sa demande sur le site de l'immigration, rubrique « search »). Durée maximale du séjour, 30 jours (quel que soit le but de la visite). Une fois le E-Visa obtenu et imprimé, il ne sera plus nécessaire que le voyageur remplisse de formulaire dans la zone d’immigration, ni qu'il paie rien de plus à l'arrivée. Les autorités de l’immigration vérifieront et viseront son visa à la date d’entrée. Enfin, il est à noter que le E-Visa ne remet pas en cause l’exemption de visa, valable jusqu'au 30 juin 2017, dont bénéficient les Français lors d’un séjour égal ou inférieur à 15 jours (14 nuits).

    Formalités spécifiques

    Pour entrer sur le territoire vietnamien, il est nécessaire d'être titulaire d’un passeport signé, valide 6 mois après la date de retour.

    A compter du 1er juillet 2015, et jusqu’au 30 juin 2017, les citoyens français bénéficieront d’une exemption de visa. Elle permettra aux voyageurs français d’entrer sans visa sur le territoire vietnamien pour un séjour égal ou inférieur à 15 jours sur place. Un délai de 30 jours est requis après la dernière sortie du Vietnam pour pouvoir bénéficier une nouvelle fois de cette mesure de dispense. Vous êtes donc dispensé de visa pour ce voyage.
    A partir du 1er février 2017, vous pouvez accéder au site du Département d’Immigration du Vietnam pour une demande de visa électronique via : www.xuatnhapcanh.gov.vn (en Vietnamien) ou www.immigration.gov.vn (coût: 25$). A noter que si jamais ces sites ne sont pas être accessibles, vous pouvez utiliser le site suivant pour votre demande de e-visa : https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/

    Nous vous rappelons que les formalités administratives sont importantes et conditionnent votre entrée sur le territoire vietnamien.

    Il est également nécessaire d'être titulaire d’un passeport signé, valide 6 mois après la date de retour.

    Vaccins obligatoires

    Il n'y en a pas, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

    Vaccins conseillés

    Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, typhoïde (risque alimentaire), rage pour les séjours aventureux et pour les résidents (surtout les enfants) ; encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

    Paludisme

    On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus qu’elles vous protègeront d'autres affections transmises par d'autres insectes, en particulier la dengue, ou le virus Zika. Les circuits classiques, qui mènent le voyageur de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, au delta du Mékong et sur la côte, en passant par Hue et la baie d´Halong, nécessitent une protection individuelle contre les piqûres mais pas de prise de traitement antipaludique. Ailleurs, en particulier pendant la mousson, il faudra prendre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), doxycycline ou méfloquine (Lariam).

    SOS-MAM : Service médical 24h/24 – 7j/7

    Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en altitude car vous allez passer au moins une nuit à plus de 3500m.

    Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

    Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier du service SOS-MAM. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

    SOS-MAM vous donne également la possibilité de remplir en ligne, avant votre départ, un dossier médical sécurisé. Celui-ci permettra au médecin, en cas d’appel durant le voyage, de mieux vous connaître. Nous vous recommandons de prendre le temps de remplir ce dossier (un par participant). Pour ce faire, un mail vous sera envoyé après votre inscription. Il vous détaillera comment accéder à votre dossier médical en ligne.

    Nous précisons que ce dossier est sécurisé, uniquement accessible par le médecin, en cas d’appel, et qu’aucune autre personne que le médecin ne peut le consulter.

    Enfin, le service SOS-MAM vous donne également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. Cette téléconsultation vous permettra de faire le point si vous n’avez pas d’expérience de l’altitude. Elle précise votre état de santé général et si besoin peut permettre d’organiser un bilan complémentaire. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

    Il est important de préciser que le service SOS-MAM ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

    Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce nouveau service de manière totalement gratuite pour nos clients.

    6 • Le pays

    Le prix comprend :

  • Le vol international et les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
  • Le(s) vol(s) intérieur(s)
  • L'accompagnement par un guide local francophone (ou d'un guide anglophone avec traducteur francophone)
  • Les services de chauffeurs, d'un cuisinier, de porteurs, etc.
  • Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
  • L'hébergement en chambre (ou tente) double (ou plus rarement triple)
  • Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
  • Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
  • Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme (et non optionnelles ou effectuées durant les temps libres)
  • L'assistance de notre partenaire local durant le voyage
  • Et en bonus chez Nomade Aventure, pas de frais de dossier !
  • Le prix ne comprend pas :

  • L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
  • Les frais de visa
  • Le supplément chambre individuelle
  • Les visites et activités indiquées comme optionnelles ou effectuées lors des temps libres
  • Les repas indiqués comme libres dans le programme
  • La taxe de sortie du territoire
  • Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe.
  • Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires").
  • Us et coutumes

    Le site d'Angkor est un site sacré pour le Cambodge et conserve ses traditions. Afin de ne pas commettre d'impairs voici quelques conseils. Dans les temples, hommes et femmes doivent avoir un t-shirt couvrant les épaules et un pantalon ou short en dessous du genoux.

    Télécommunications

    Nous vous conseillons de vérifier les termes de votre contrat téléphonique avant de passer des appels internationaux: ils peuvent coûter très cher si ils sont hors forfait. Utilisez plutôt internet, mails et réseaux sociaux. Vous pouvez également acheter une carte SIM locale bien que cela ne soit pas nécessaire. Auquel cas, prenez la carte SIM des réseaux connus et réputés au Vietnam qui garantissent une des meilleures couverture géographique (Viettel, Mobifone ou Vinafone). Vérifiez toujours la compatibilité de la carte SIM avec votre portable avant de sortir du magasin.

    Décalage horaire

    Au Vietnam, le décalage horaire par rapport à la France est de +5 heures en été et +6 heures en hiver.

    Electricité

    Le courant électrique au Vietnam est du 220 volts et les prises sont identiques aux prises françaises. Attention: on trouve dans le Sud des prises à la fois Américaines et Européennes. Prévoyez un adaptateur par sécurité. Le wifi est généralement disponible dans les auberges et hôtels ou vous serez installés mais il est moins évident que cela soit le cas lorsque vous logerez chez l'habitant.

    Bibliographie

    Philippe Langlet et Thanh Tâm Quach : Introduction à l'histoire du Viêt Nam contemporain de la réunification au néocommunisme, Les Indes savantes, Paris, 2001

    Thanh Khôi Lê : Histoire du Viêt Nam des origines à 1858, Sudestasie, Paris, 1992

    Thê Anh Nguyên : Monarchie et fait colonial au Viêt Nam (1875–1925), le crépuscule d'un ordre traditionnel, L'Harmattan, Paris, 1992

    Philippe Papin : Viêt Nam, parcours d'une nation, La Documentation française, coll. « Asie plurielle », Paris, 2003

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Carte Vietnam Voyage Trekking Vietnam
    La tribu
    Julien Leveque

    Vincent, votre spécialiste Vietnam

    S’il n’a pas l’âge de Yoda (ni les oreilles, d’ailleurs), Vincent en a la sagesse. Et de loin.

    Né en 1966, le même jour que le Botswana (ça ne s’invente pas !), le petit Vincent (que l’on n'appelle pas encore Vinz) grandit au cœur du 94, à Vitry. Il traverse l’arrivée de la télé couleur, Mai 68, les premiers pas de l’homme sur la lune, le départ du grand Charles et le premier choc...
    pétrolier sans encombre.

    Petit, le bonhomme est très actif. Il s’essaye au volley, au basket puis au scoutisme (rien à voir), pendant huit longues années. Il troque, ensuite, son bermuda et ses pompes pleines de terre contre le képi et le sabre de Saint-Cyr, service militaire oblige.

    S’il décroche haut le coude (ce sont ses mots) un diplôme de pub anglais (option double pinte), il échoue lamentablement (ce sont toujours ses mots) dans ses études de Sciences.

    L’appel du large se faisant sentir, Vinz s’essaye tout de même à la voie traditionnelle et évolue quelques années au sein d’un éditeur de logiciels.

    Et là, le déclic. Il prend ses cliques et ses claques et part pour deux mois en Namibie…
    Les grands espaces, la nature, les animaux à foison, la vie, la vraie… il rentre cinq ans plus tard.

    Quelques treks plus loin… du mont Toubkal à La Réunion, du Cantal au Kilimandjaro, de la Mauritanie au Cap Vert et, une fois son rêve réalisé (la traversée du Botswana en auto-stop), il débarque chez Nomade Aventure sur son secteur de prédilection.

    Né le même jour que le Botswana... Un signe, comme si le gaillard avait été marqué du sceau de cette Afrique australe qu’il chérit tant. Et qu’il vous propose de découvrir aujourd’hui avec son petit plus bien à lui. Prenez le temps de faire sa connaissance, si vous passez dans notre agence marseillaise, vous ne serez pas déçu !

    > lire la suite

    Vous pourriez craquer aussi pour ça...

    Des voyages plébiscités par nos clients, dans le même coin et avec la même activité ou thématique !

    voyage SRI LANKA

    SRI LANKA

    Ceylan passionnément !

    • 17 jours
    • à partir de 1999€
    > Par ici l’aventure !
    voyage OMAN

    OMAN

    Kayak au Musandam, Merveille d'Ormuz

    • 9 jours
    • à partir de 1449€
    > Par ici l’aventure !
    voyage INDE

    INDE

    Désert et palais du Rajasthan et Bénarès

    • 16 jours
    • à partir de 2499€
    > Par ici l’aventure !