Destinations
Activités

Revenir aux voyages Mongolie

Randonnée à cheval en Mongolie, du Khangai jusqu'aux lacs Naiman Nuur, en immersion totale dans la vie locale

16 jours sur place à partir de 1029 € (hors aérien)

Recevoir une alerte

  • Niveau : Dynamique + Dynamique +
    Vous êtes un randonneur régulier et vous pratiquez une activité sportive modérée (1 à 2h par semaine). Pour vous, trek rime avec plaisir de l’effort. Ces périples de plusieurs jours d’affilée au rythme quotidien de 5 à 6h de marche, avec des dénivelés de 500 à 800 m par jour et en moyenne, impliquent une très bonne condition physique. Sur terrain montagneux et parfois difficile, vos capacités d’adaptation vous permettront d’affronter les éventuels aléas météorologiques qui viendront pimenter votre aventure. Un entraînement avant le départ est recommandé pour renforcer votre endurance.
  • À partir de 14 ans
  • A cheval

  • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

  • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

  • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
    Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
  • Ajouter à ma sélection
  • Code MOG53

Vous aimerez...

  • Partir avec un guide mongol francophone connaissant bien la culture occidentale et baignant toujours dans la vie nomade locale, parfait relais entre les deux cultures
  • Faire connaissance avec la culture bouddhiste et l'accueil mongol
  • S'immerger dans la vie locale et au contact des nomades qui aiment voir des occidentaux faire du cheval
  • Partir hors limites, sans clôtures et faire une rupture complète avec la vie quotidienne

Conseil du pro !

Commencez le voyage avant même d'y être en visionnant ces deux documentaires en accès libre sur Youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=Fq6cakx4dTo
https://www.youtube.com/watch?v=SOl0Cr7RhN0

En neuf jours et demi, à cheval, depuis la rivière Tarnayn bordée de petites dunes du Bayan-Gobi, nous rejoindrons Karakorum, l'ancienne capitale de la Mongolie, près de la rivière Orkhon. Celle-ci nous servira de fil conducteur jusqu’à de petites chutes, d’où nous atteindrons, plein sud, les collines boisées du massif du Khangai et enfin, le parc national de Naiman Nuur. Poursuivant vers le sud, nous passerons des lignes de crête menant à d’étranges collines désertiques. Le soir, nous bivouaquerons sous la tente, non loin des yourtes et de nos chevaux. Une aventure en immersion totale dans la vie des nomades mongols ! Lire la suite

  1. J1 Oulan Bator.

    Arrivée, accueil et prise en charge par notre équipe locale, transfert à notre hôtel, propre et confortable. Visite du monastère de Gandan, du musée national d’histoire, et selon le timing, du monument soviétique le Zaisan. Le monastère de « Gandantegchinlin khiid », anciennement connu sous le nom de Gandan gompa, est bouddhiste de style tibétain. Il a été restauré à partir des années 1990. Son nom d'origine peut être traduit par « la Grande place de la Joie complète ». On y dénombre actuellement plusieurs centaines de moines y résidant. Il contient une statue de Megjid-Janraiseg (le bodhisattva Avalokiteshvara) de 26,5 mètres de haut. En 1994, il fut placé sous le contrôle de l'État mongol. Ce temple est indéniablement l’un des points forts de ce voyage. Les fidèles et pèlerins se font un devoir de nourrir les pigeons dans l’enceinte du monastère et en guise de remerciements, ces derniers maculent les monuments du sanctuaire.

    • à l'hôtel
  2. J2 Oulan Bator - Karakorum - Début de la randonnée.

    Départ en 4x4 le matin à travers la steppe pour atteindre le village de Karakorum, ancienne capitale de la Mongolie du 16e siècle. Rencontre avec nos guides et leurs chevaux pour un superbe itinéraire en compagnie d'une équipe sympathique. Trajet agréable, premiers contacts avec les paysages des steppes. Début de la visite du monastère Erdenezuu, le bijou de l’ancienne capitale de l’empire Mongol et visite du marché local de Karakorum. En début d’après-midi, attribution des chevaux et départ de la randonnée à cheval. Traversée du col et de la rivière Orkhon, plus grand cours d’eau de Mongolie avec ses 1124 km. Bivouac vers Udranat au bord de la rivière Orkhon.

    Fondé à la fin du XVIe siècle, le sanctuaire bouddhiste d'Erdene Zuu fut construit sur ordre du prince Abadai Khan juste à l'extérieur de l'enceinte des ruines de la capitale de l'empire mongol. Durant des siècles, il fut le site religieux le plus important de Mongolie.
    Au début du XXe siècle, on y dénombrait plus de 700 temples et habitations (à l'extérieur de l'enceinte) pour près d'un millier de moines. Partiellement détruit dans les années 1930 par l'armée soviétique, le site a été restauré à la fin du siècle et a retrouvé en partie son aspect religieux. Quatre tortues de pierre déterminent les limites de l'ancienne capitale et sont censées la protéger.

    • sous tente
  3. J3 A nous la steppe et les montagnes du Khangaï.

    Empruntant des raccourcis à travers collines et montagnes rocheuses, visites de campements et de familles nomades, nous descendons par les prairies de steppes pour arriver à Khokh Ergiyn Denj. Nombreux campements de yourtes, de troupeaux de chevaux, moutons, yaks et selon la saison observation de la flore riche et variée (Rhubarbe, œillets, oignons sauvages, edelweiss…) et de-ci-delà des zibelines et marmottes croiseront votre chemin.
    La steppe, lieu propice, plus que jamais, à de grands galops !

    • sous tente
  4. J4 Monastère de Tovkhon (2312m).

    Par un sentier montagneux nous parvenons au petit monastère de Tovkhon, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, datant du 17e siècle se situant au sommet de la montagne sacrée Shireet Ulaan à 2 312 m. Il fût construit sur ordre de Zanabazar, premier chef spirituel du bouddhisme tibétain, qui l’utilisa pendant plus de 30 ans pour sa retraite personnelle. Le monastère à l'origine appelé « Bayasgalant Aglag Oron » se traduisait littéralement par "Pays de solitude heureuse".
    Après sa visite, redescente de la montagne en direction de Khoit Aguit dans un environnement boisé de conifères. Vue magnifique sur la vallée de l’Orkhon (Uvurkhangai Khangai). Nuit en bivouac à côté d’une falaise.

    • sous tente
  5. J5 Chez les nomades de la vallée de l’Orkhon.

    Nous descendons jusqu’à la rivière Orkhon que nous longerons jusqu’à plusieurs sites de chutes d’eau et de falaises. Nous croiserons au passage de très nombreuses yourtes et campements nomades, occasions à de multiples rencontres et de partage de l’Airak ou Koumys (lait de jument fermenté). Paysages de pierres volcaniques issus de l’éruption datant de plus de 20 000 ans.

    • sous tente
  6. J6 Entre chutes, rivières et belles falaises du Khangai.

    Nous continuons jusqu’aux fameuses chutes d’Orkhon, Ulaan et de celles de Tsutgalan qui font environ 24 m de hauteur. Les chutes de l'Orkhon sont le résultat de plusieurs tremblements de terre et d’éruptions volcaniques il y a plus de 20.000 ans. Elles ont en été un débit très important, mais peuvent être asséchées au printemps. Nuit sous yourte chez une famille nomade non loin de la falaise Khar Khyasaa.

    • sous tente
  7. J7 Chargement des yaks pour un périple de 4 jours en autonomie.

    Chargement des yaks pour un périple de 4 jours en autonomie et départ vers la source de Khyatruunii am. Visite des campements nomades de la vallée et rencontre avec les populations locales qui vivent de l’élevage.

    • sous tente
  8. J8 à J10Jusqu'aux lacs de Naiman Nuur.

    Durant trois jours, nous traversons les montagnes qui encadrent l'Orkhon jusqu'aux huit lacs de Khuisiyn Naïman-Nuur. Depuis 2004, la vallée de l'Orkhon est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Les lacs sont situés à 2 500 m d’altitude et sont le lieu d’arrivée de la randonnée équestre.
    La région de Naiman Nuur présente les paysages typiques des hautes montagnes de Mongolie avec ses grandes forêts de mélèzes. Elle s’est formée suite aux éruptions volcaniques qui ont eu lieu à travers les siècles. La région est également connue pour sa riche faune, on peut compter jusqu’à 50 espèces d’oiseaux différents.

    • sous tente
  9. J11 Jusqu'à la falaise de Shuranga.

    Par une belle vallée où se mêlent collines volcaniques multicolores et prairies verdoyantes, nous atteignons la falaise de Shuranga et son immense rocher en forme de chameau. Dernier galop et dernière soirée avec nos guides équestres. Bivouac non loin du rocher en bord de rivière.

    • sous tente
  10. J12 Des dunes du Bayan Gobi.

    Le matin, adieux à nos chevaux et à nos guides nomades puis départ en 4x4 avec lesquels nous rejoignons la route pour Oulan-Bator. Nous traversons le village Uyanga et les dunes de Bayan-Gobi, avancée du désert de Gobi dans les terres mongoles. C’est une zone semi-désertique s’étendant sur une largeur de 10km et une longueur d’environ 80km. Bivouac près des dunes.

    • sous tente
  11. J13 Oulan Bator.

    Matinée balade à pied dans les dunes. Après le déjeuner, pique nique et départ pour Oulan Bator.

    • à l'hôtel
  12. J14 Oulan Bator.

    Temps libre et continuation de la visite de la capitale mongole. Vous pouvez profiter des concerts et des spectacles qui sont régulièrement organisés le soir dans certaines salles ou restaurants. (en option et à votre charge). Fin de mission, transfert à l'aéroport pour ceux qui le souhaitent. Repas non compris.

  13. N.B. :

    Le déroulement du programme est donc donné à titre indicatif et les étapes peuvent être modifiées sur place pour des raisons météorologiques, de sécurité, d’organisation, d’horaires d’avion ou tout événement inattendu. Dans ces moments difficiles, le guide local fera le maximum pour atténuer les effets de ces événements indépendants de notre volonté.

Pour être averti de la mise en place d'une date de départ, créez-vous une alerte

M'alerter si le voyage est programmé entre le

et le

Nbre de voyageurs

 

Le prix comprend :

    . Les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
    . L'accompagnement par un guide local traducteur francophone
    . Les services de chauffeurs, d'un cuisinier
    . Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
    . L'hébergement en chambre, tente double ou twin
    . Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
    . Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
    . Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
    . L'assistance de notre partenaire local durant le voyage

    Et en bonus chez Nomade Aventure pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

    . Les vols internationaux
    . L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
    . Les frais de visa
    . Le supplément chambre individuelle (voir rubrique « chambre individuelle »)
    . Les repas indiqués comme libres dans le programme
    . Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe.
    . Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires").

1 • Détails du voyage

Niveau physique et préparation

Cette randonnée est destinée à des cavaliers initiés maîtrisant le pas, le trot élevé et des petits galops en extérieur. Le cavalier doit être capable de seller, desseller, monter et descendre sans assistance. Du fait de la longueur des étapes, les participants doivent être en bonne condition physique pour être capable de rester en selle plusieurs heures de suite sur des terrains variés. Étant donné la taille des chevaux mongols, ce trek équestre n’est pas adapté aux cavaliers de plus de 90kg.

On sera combien ?

De 4 à 12 personnes (exceptionnellement 13 si les derniers s'inscrivent à 2).

On dort où ?

Nos hébergements dans les grandes villes sont sous réserve de disponibilité. L’hôtel à Oulan-Bator en chambres doubles ou twin. Même de bonne catégorie, le standard des hôtels mongols ne correspond pas toujours à nos normes. Les nuits en trek ont lieu sous tentes à deux places et un matelas en mousse.

Les hébergements sont en occupation double, twin pour les nuits en hôtel afin d’éviter un supplément chambre individuelle. Si vous souhaitez bénéficier d'une chambre individuelle, c'est bien sûr en fonction des disponibilités.

La répartition dans les chambres :
- En cas d’une femme seule le partage se fait avec une autre femme seule.
- En cas d’un homme seul le partage se fait avec un autre homme seul.

Pas de possibilité d'hébergement en tente individuelle sauf si vous souhaitez payer un supplément de 25€ par nuit.

À votre arrivée, on vous demandera, au passage de la douane, votre lieu d’hébergement ou votre adresse locale, à cette question précisez les coordonnées suivantes (que vous passiez ou non votre première nuit dans cet établissement, ce n’est qu’une formalité) :

Hôtel première nuit :
Hotel Edelweiss
Chagdarjav Street -20,
Ulaanbaatar, Mongolia
http://www.edelweiss.mn/

A table !

Vous serez en pension complète sauf à Oulan-Bator. Les boissons ne sont pas comprises. La découverte d'un pays se fait également par la découverte de sa cuisine. Les repas à Oulan-Bator ne sont pas compris (environ 5 à 15 € par repas, soit dans les restaurants populaires ou dans des restaurants plus raffinés).

Durant le voyage, les repas sont élaborés par un cuisinier avec la participation du groupe. Il vous sera demandé de donner un coup de main pour les tâches quotidiennes de cuisine et de rangement, ainsi qu’au montage et au démontage des tentes individuelles et collectives. Cette participation est le meilleur moyen pour faire connaissance avec l’équipe, comprendre les habitudes des populations locales et créer une dynamique de groupe.

La base de l´alimentation traditionnelle est constituée de produits laitiers (appelés « aliments blancs », tsagaalaga), notamment en été, et de viande bouillie (appelés « aliments gris »), notamment en hiver. Le grand repas est celui du soir, qui rassemble la famille dans la ger (yourte). On y sert le guriltaï, soupe de nouilles à la viande, ou bien des raviolis de viande de mouton (budz). Le lait n´est jamais consommé cru. Il est bouilli (la peau épaisse qui se forme alors et que l´on récolte au fur et à mesure est appelée ouroum). On fait du fromage (l´aaroul, qui sèche sur le toit de la maison).

Les Mongols ne mangent la viande que si elle est « attachée à un os » : jamais de rôti ni d´escalope ! Une exception : la viande hachée des raviolis, plat égalitaire d’origine chinoise. Comme beaucoup de peuples d´Asie Centrale, les Mongols sont friands de graisses animales. La queue épaisse du mouton local, par exemple, est un met de choix.

On trouve peu de légumes en Mongolie : des oignons, des choux, des raves, des pommes de terre… Et quasiment pas de fruits. Depuis peu toutefois, de petites boutiques ont ouvert à Oulan-Bator qui proposent un choix de primeurs.

En ce qui concerne les douceurs, les femmes de la steppe préparent des borstog, petits beignets légèrement sucrés. C´est à peu près tout…

Il est à noter que l’on dîne assez tôt, vers 19h00 à Oulan-Bator ; adaptez-vous à ces horaires, au risque sinon de trouver fermés de nombreux restaurants.

Suivez le guide !

Accompagnateur local francophone.
En montagne, votre guide est responsable de la sécurité du groupe. Les consignes qu’il donne chaque jour ou les remarques qu’il peut éventuellement faire à un ou plusieurs participants doivent donc être respectées à la lettre. Les trekkings proposés s’effectuent en groupe. Il doit être évident pour chacun que l’intérêt du groupe sera préservé au détriment de l’intérêt d’un individu.

On se déplace comment sur place ?

Le moyen de transport prévu en ville est soit le minibus ou la voiture selon le nombre de participants. En province, jeep ou minibus 4x4. Le nombre et le type de véhicules utilisés dépendent du nombre de participants. En règle générale, il est prévu 3 personnes par jeep en plus du chauffeur et 5 personnes par minibus 4x4.

Le véhicule russe UAZ est de niveau de confort relativement modeste, mais sur un terrain très varié ce sont des véhicules robustes et parfaitement adaptés et font partie du décor local. La mécanique est simple, sans électronique et maîtrisée depuis des années par les mongols et tous nos chauffeurs sont sélectionnés pour leur qualité de mécaniciens. Contrairement aux véhicules japonnais, ils sont facilement réparables en cas de souci.

Vos bagages voyagent aussi...

Durant le voyage vos bagages sont acheminés par véhicule. Votre bagage journée également bagage en cabine dans l'avion vous est utile pour tout le déroulement des journées de voyage. Nous vous recommandons d'apporter un petit sac à dos (environ 30/35 litres) afin d'y mettre vos affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, etc...)

IMPORTANT : Merci de faire votre sac comme si vous aviez à le porter vous-même. Les kilos inutiles sont à proscrire, ce qui vous oblige à faire et refaire votre sac avant de partir pour n'emporter que ce que vous utiliserez vraiment.

Volez en bonne compagnie !

Nous pouvons nous occuper de vos vols sur simple demande.
Nous utilisons des vols Paris – Oulan-Bator sur des compagnies régulières : Aeroflot (SU), Turkish Airlines ou China Airlines avec une escale en général de 3 à 5 heures d’attente. Lors de votre inscription, n’hésitez pas nous demander le plan de vol. Si la compagnie choisie par Nomade aventure ou si les horaires ne vous conviennent pas, vous aurez la possibilité de demander un nouveau plan de vol et une nouvelle proposition sur une autre compagnie, il se peut, dans ce cas, qu’un supplément vous soit réclamé, sous réserve de disponibilités bien sûr et le transfert reste à votre charge si arrivée différente du reste du groupe.

On se donne RDV où ?

Pour les voyageurs prenant leurs vols internationaux avec Nomade, l’accueil par votre guide accompagnateur ou le transfériste se fera à l’aéroport après le passage des douanes. Il disposera soit d’un panneau avec vos noms, soit d'une pancarte Nomade Aventure.

Esprit du voyage

Des imprévus (retard d'avion, panne de véhicule, route « bloquée ») sont toujours possibles. Il nous semble donc nécessaire de rappeler ici qu’un voyage en Mongolie reste une aventure avec ses aléas. En effet, les inconvénients de terrain liés à la météo et à l'isolement sont également possibles en montagne.
À ces occasions, le guide local fera le maximum pour atténuer les effets de ces événements indépendants de notre volonté : modification de l'itinéraire par exemple, etc.
La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, d'une participation aux tâches communes et du respect des traditions locales. Pour cela, chaque participant se documentera suffisamment sur le pays avant le départ pour être autonome.

2 • Budget

Le prix comprend :

. Les transferts depuis et vers l'aéroport d'arrivée
. L'accompagnement par un guide local traducteur francophone
. Les services de chauffeurs, d'un cuisinier
. Les transports (de vous et des bagages) pendant tout le voyage
. L'hébergement en chambre, tente double ou twin
. Le matériel de camping (tente, matelas de sol, vaisselle et matériel de cuisine)
. Les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (à l'exception de ceux indiqués comme libres dans le programme)
. Les visites, les entrées de sites ou parcs et les activités indiquées dans le programme
. L'assistance de notre partenaire local durant le voyage

Et en bonus chez Nomade Aventure pas de frais de dossier !

Le prix ne comprend pas :

. Les vols internationaux
. L’assurance facultative annulation et/ou rapatriement (voir rubrique « Assurances »)
. Les frais de visa
. Le supplément chambre individuelle (voir rubrique « chambre individuelle »)
. Les repas indiqués comme libres dans le programme
. Le transfert privatif jusqu'au départ de l'itinéraire ou au premier hébergement, en cas de vol distinct du groupe.
. Les boissons et éventuels pourboires (voir rubrique "Pourboires").

Frais d’annulation

Si vous êtes dans l’obligation d’annuler votre voyage avant son commencement (date de départ), vous devez en informer dès que possible NOMADE AVENTURE et l’assureur par tout moyen écrit permettant d’obtenir un accusé de réception. C’est la date d’émission de l’écrit qui sera retenue comme date d’annulation pour facturer les frais d’annulation selon le barème ci-dessous :

Jusqu’à 14 jours avant la date de départ : 35 % du prix total du voyage
De 13 à 7 jours avant la date de départ : 55 % du prix total du voyage
A moins de 7 jours avant la date de départ : 75 % du prix total du voyage
Le jour du départ (ou no-show) : 100 % du prix total du voyage

Pour plus de détails sur les conditions et frais d'annulation, annulation/résolution par certains participants et maintien du voyage pour les autres, consultez les articles 6, 6.1 et 6.2 dans nos conditions de vente.

Budget sur place

La monnaie locale est le Tugrik mongol. Il n’est plus nécessaire, ni utile d’apporter des US $ en Mongolie, l'euro est accepté dans tous les bureaux de change et banques. En cas de nécessité, il est possible de retirer des Tugrik à l’aide d’une carte visa à Oulan-Bator au distributeur de quelques banques. Le budget est une somme très variable en fonction du nombre de souvenirs que vous voulez acquérir, de votre éventuelle consommation d’eau minérale en bouteille et boissons non inclues, des repas à Oulan-Bator et de votre générosité sur les pourboires. Cependant, nous estimons qu’environ 100-150 € par participant devrait être suffisant.

Pourboires

Vous nous interrogez régulièrement sur le montant du pourboire à donner à nos équipes locales : combien sans être hors des réalités locales, etc.
Nous restons sur ce sujet fidèle à notre ligne directrice, à savoir que le versement d’un pourboire ou d’une gratification à un ou plusieurs membres de nos partenaires locaux reste soumis à votre libre appréciation et qu’en aucun cas les équipes locales ne devraient évoquer une quelconque coutume ou habitude culturelle afin d’exiger quoi que ce soit de votre part.
Néanmoins, ces gratifications sont très appréciées des équipes locales et relèvent des règles de savoir-vivre évidentes. Le tourisme en Mongolie étant saisonnier, la plupart du temps la majorité des muletiers, cuisiniers et des guides ne travaillent que quelques mois voire quelques semaines par an.

RECOMMANDATIONS : Pour référence 1 € = env. 2 982,91 MNT, taux 2019.
- Guide : 59 662 MNT soit environ 20 € par personne.
- Cuisinier : 44 746 MNT soit environ 15 € par personne.
- Muletier : 29 835 MNT soit environ 10 € par personne.

3 • Assurances

Pourquoi souscrire une assurance ?

  • Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut vous arriver avant votre voyage, ou pendant !
    Malgré tous nos talents, nous ne savons pas encore prédire l’avenir…
  • Parce qu’on viendra vous chercher même à Bab el-Oued !
    Où que vous soyez, au fin fond de la Pampa, perdu dans les steppes ou perché sur un iceberg, notre assureur viendra vous chercher en cas de problème ! Bon, sauf sur la Lune, qu’on refuse toujours d’ajouter au contrat puisque notre fusée à propulsion d’idées ne serait pas aux normes européennes, bref…
  • Parce qu’on assure !
    Même si vous avez une carte bancaire qui assure, nous vous conseillons de vous renseigner pour connaître précisément les clauses de votre contrat ! Vous verrez que les plafonds de dédommagement et les garanties de notre assurance sont généralement plus avantageux que ceux proposés par des assurances classiques.

    Pendant le voyage : comment ça marche en cas de pépin ?
    Le bon réflexe : appelez ! Dès la survenue du problème, et avant d’engager quelque frais que ce soit, appelez Mutuaide Assistance (01 45 16 43 19) ou demandez à l’équipe locale de vous assister. Le plateau d’assistance est disponible 24h/24 et 7 jours/ 7.

    Etes-vous bien certain de ne pas vouloir souscrire une assurance voyage ?
    Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions :
  • vos garanties couvrent-elles l’ensemble des participants de ce séjour ?
  • en cas de voyage interrompu, vos garanties proposent-elles un séjour de compensation ?
  • vos garanties assurent-elles le remboursement des frais médicaux à l’étranger jusqu’à 200.000€ par personne ?

    Pour décider en toute connaissance de cause, comparez :


    Un conseil : choisissez la tranquillité au meilleur prix

    Si vous réglez votre séjour avec une Visa Premier, Infinite ou Mastercard Gold, Platinum, souscrivez l’Assurance Tranquillité CB.
    Vous complèterez et renforcerez les garanties de l’assurance de votre carte bancaire. C’est la certitude de profiter d’une couverture optimale au meilleur prix !

    Last but not least…
    En souscrivant une assurance avec Nomade, vous profitez de l’aide de notre Service Relation Client pour accomplir vos démarches auprès de l’assureur. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour bénéficier des garanties souscrites dans les meilleurs délais et en toute tranquillité. Si vous optez pour une assurance de carte bancaire, vous assurez vous-même les démarches et, un bon conseil, armez-vous de patience… !

    Souhaitez-vous souscrire une assurance voyage avec Nomade ?
  • Quel contrat choisir ?

  • Vous voulez dormir sur vos deux oreilles avant et pendant le voyage : choisissez le contrat Tranquillité (3,80% du prix de votre voyage)
    Vous bénéficiez d’une protection complète en cas d’annulation liée à un problème médical touchant votre personne ou vos proches, mais également si vous annulez votre séjour à cause d’un événement empêchant la réalisation du voyage. Par exemple, si jamais un volcan se réveille sans crier gare, les frais de report sont pris en charge. Perte de bagages, soucis médical, dentaire… qui menacent de gâcher votre séjour ? Vous êtes pris en charge. Pour de plus gros bobos, où que vous soyez, le contrat tranquillité assure votre rapatriement !

  • Vous hésitez car vous avez une carte bancaire qui assure : optez pour le contrat Tranquillité Carte Bancaire (2,80% du prix de votre voyage)
    Vous profitez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire (attention, contrat réservé exclusivement aux titulaires de Visa Premier, MasterCard Gold, Platinum, Infinite, ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire). En cas de problème, vous prévenez d’abord votre assurance carte bancaire, qui définira les modalités d’assistance et de dédommagement. Ensuite, votre contrat Tranquillité Carte Bancaire
  • 4 • Equipement

    Petit équipement personnel

    . Une bombe d'équitation ou casque pour votre sécurité
    . Pastilles de micropur ou autres pour purifier l'eau
    . Lunettes de soleil
    . Gourde isotherme (1 L min.)
    . Lampe de poche et/ou lampe frontale (étanche)
    . Crème solaire haute protection
    . Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
    . Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
    . Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
    . Papier de toilette (biodégradable si possible)
    . Serviette de toilette à séchage rapide
    . Protections auditives anti-bruit
    . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou

    Pharmacie personnelle

    Le guide emporte une pharmacie destinée aux premiers soins pour l’équipe qui ne sont évidemment pas équipés de trousse de secours. Il n’a pas de pharmacie pour les participants.
    Vous devez donc emporter une pharmacie personnelle bien étudiée comprenant en plus de vos médicaments habituels : antalgiques (paracétamol, aspirine), antibiotiques large spectre (prévoir un traitement de 8 jours, sur prescription médicale), pastilles pour la gorge, vaporisateur pour le nez, anti-diarrhéiques plus antiseptique intestinal, médicament contre les douleurs stomacales, pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlonazone ou micropur), boules Quies et / ou somnifères légers, nécessaire à pansements (pour plaies + traitement et prévention des ampoules), Elastoplaste, désinfectant, pommade antibiotique (terramicyne), ciseaux, une bande velpeau, biogaze, gel pour courbatures, collyre, pommade anti-inflammatoire, vitamines C, crème labiale, protection solaire, crème pour irritations de la peau (type Homéoplasmine).

    On prend quels bagages ?

    Plutôt un sac de sport ou un sac marin ou un sac a dos de randonnée 60/70 litres. Pas de valise. Vous pouvez laisser un sac en consigne à l'hôtel d’Oulan-Bator avec le surplus de linge et vos vêtements de ville.

    Sac à dos de 30/40 litres pour les randonnées : vos papiers, gourde et pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlorazone ou micropur) afin de limiter l'usage de bouteilles plastiques ‘polluantes’, pharmacie, appareil photos, crème solaire, etc. (Il sert aussi de bagage « cabine » lors des vols depuis Paris.
    Plutôt un sac de sport ou un sac marin ou un sac a dos de randonnée 60/70 litres. Pas de valise. Vous pouvez laisser un sac en consigne à l'hôtel d’Oulan-Bator avec le surplus de linge et vos vêtements de ville.

    Sac à dos de 30/40 litres pour les randonnées : vos papiers, gourde et pastilles pour le traitement de l'eau (hydrochlorazone ou micropur) afin de limiter l'usage de bouteilles plastiques ‘polluantes’, pharmacie, appareil photos, crème solaire, etc. (Il sert aussi de bagage « cabine » lors des vols depuis Paris.

    ATTENTION : Laissez tout objet tranchant (couteau, ciseaux, coupe ongle, etc.) dans votre bagage destiné à la soute de l’avion car les contrôles de sécurité les interdisent à bord de l’avion. À noter qu’il peut être utile d´avoir dans son petit sac à dos de cabine de quoi 'survivre' pendant quelques jours à l´arrivée au cas où votre bagage en soute n’arrivent que quelques jours plus tard. Donc pensez à avoir sur vous vos chaussures de marche, quelques vêtements chauds, veste de montagne etc. pour les jours d´attente éventuels.
    Bagage durant les vols internationaux : consultez les dimensions et poids autorisés en cabine et en soute réglementés selon les compagnies aériennes. Pour plus de détails : http://www.taillecabine.com/compagnies/taille-bagages-cabine.php

    On met quoi dans la valise ?

    La qualité et le choix judicieux des vêtements et de votre équipement contribuent à la réussite de votre voyage. En moyenne et haute montagne, dans certaines situations, votre survie dépend de votre équipement. N’hésitez pas à demander conseil ! Une paire de chaussure de trek est différente d’une paire de tennis et une sur-veste d’altitude est différente d’un simple «coupe-vent».

    Nomade Aventure conseille des vêtements en textile thermorégulateur Cold Winner ® de notre partenaire Akammak. Fabriqués en France dans un cadre social respectueux des normes et de nos valeurs, ils sont confortables, solides et esthétiques. Si vous voulez vous en équiper vous-même, rendez-vous sur www.akammak.fr.
    - Chaussures de randonnée à tige longue adaptées aux pieds, éviter les chaussures neuves,
    - Chaussettes adaptées aux chaussures de randonnée (tenant bien le mollet), 3 à 4 paires, en prévoir au moins une bien chaude,
    - Une paire de gants de haute montagne et gants légers,
    - Couverture de survie,
    - Une veste coupe vent avec capuche (Gore Tex)
    - Pantalon chaud et coupe vent,
    - Pull en polaire,
    - Sandales ou baskets pour l'après activité,
    - Pantalon de trekking,
    - Pantalon confortable pour le soir de type survêtement,
    - Facultatif, un sur-pantalon imperméable et respirant,
    - Short, pantacourt, ou pantalon convertible pour les parties basses,
    - Sous-vêtements techniques. L’idéal : 2 manches courtes et 1 manche longue,
    - Collant fin (à mettre sous le pantalon si froid ou pour dormir),
    - Gilet ou veste (duvet ou Thermolite) ou anorak chaud pour le soir,
    - T-shirts, sweat-shirt, chemise manche longue (contre les coups de soleil),
    - Sac pour le trekking entre 60/70 litres. Pas de valise à roulette pour les treks et randonnées,
    - Sac à dos pour la journée (contenance moyenne 30/40 litres),
    - Sacs plastiques (pour doubler le sac à dos et le sac de transport – étanchéité),
    - Sac de couchage chaud + drap sac (température de confort en extrême -10C°/-15C°) et drap de sac.
    - Cape de pluie,
    - Affaires de toilette + pharmacie personnelle,
    - Crème solaire anti-UV fort indice, et stick pour les lèvres.
    - Tablette de « Micro Pur » pour purifier l’eau, pour des raisons d’éthique, nous n’utilisons pas de bouteilles plastiques durant le trekking.

    5 • Formalités et santé

    Formalités

    Passeport

    Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis). Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

    Visa

    Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses (1 entrée, 60 euros pour les Français et les Belges, 90 francs pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Dossier de demande pour les Français (dépôt direct à l'ambassade) : passeport + copie de la page d'identité, un formulaire de demande complété, une photo d'identité, une copie d'attestation d'assurance rapatriement, copie des billets avion ou train et attestation de voyage (agence). Règlement par chèque uniquement. Délai d'obtention annoncé : 6 jours ouvrés. En ce qui concerne les voyageurs français, la demande de visa par correspondance n'est plus possible jusqu'à nouvel ordre. Les requérants doivent donc se rendre à l'ambassade, ou passer par une société de demande de visas.

    Formalités spécifiques

    VISA - Votre conseiller vous remettra une attestation mentionnant le nom de notre correspondant sur place, votre plan de vol indicatif ainsi que le nom de l’hôtel pour la première nuit pour effectuer votre demande de visa

    Vaccins obligatoires

    Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

    Vaccins conseillés

    Les conditions d'hygiène souvent précaires réclament que le voyageur soit efficacement protégé contre tuberculose, diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), rougeole pour les enfants, typhoïde, rage.

    6 • Le pays

    Us et coutumes

    Merci de faire attention aux comportements à adopter lors des visites des campements nomades et l’entrée sous les yourtes. Renseignez-vous auprès de votre guide afin d'éviter de blesser et de vexer vos hôtes.

    Climat

    La Mongolie est le « pays du ciel bleu », elle jouit en effet de plus de 250 jours d’ensoleillement par an. Il faut dire qu’en toute saison le vent pousse les nuages… Climat continental classique : des hivers secs et froids (jusqu’à -50°) et des étés chauds (jusqu’à 45°, dans le désert de Gobi). Les températures sont assez homogènes sur l’ensemble du pays. Les précipitations (pluie, neige) se raréfient d’ouest en est ; « ça tombe » entre mars et octobre. Certaines années, le mois de mai peut être encore un mois d’hiver : froid, brouillard, tempêtes de neige... Températures moyennes en été, 20° ; en hiver, -24°.

    Faune et flore

    LE CHEVAL MONGOL
    Le cheval sauvage mongol est connu en occident comme le cheval de Przewalski d'après le nom du naturaliste russe, Nikolai Przewalski, qui fut le premier à apercevoir plusieurs troupeaux en 1879. En Mongolie il est appelé takhi. D’une taille un peu plus grande qu’un poney, le takhi est jaune- brun foncé, solidement bâtis, avec un dos court et un train arrière haut-perché. Leur manteau d'hiver de poils lourd et rebelle devient léger et lisse en été et leur crinière est fournie et droite comme celle d'un zèbre.

    Ce cheval ressemble aux animaux représentés dans les peintures rupestres qui ornent les grottes de l'âge de pierre en Europe, suggérant qu'à la préhistoire il couvrait une grande partie de l'Europe et de l'Asie.
    Au début du vingtième siècle, 53 chevaux ont été capturés et amenés en Europe. Les zoos ont sauvé l'animal de l'extinction en le faisant se reproduire avec succès. Aujourd'hui, environ 1 500 chevaux vivent en captivité. Certains vivent dans de grandes réserves dans des conditions semi-sauvages au Canada, en Chine, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Ukraine pour les préparer à une réintroduction en milieu naturel. Actuellement en Mongolie on en retrouve qui vivent à l’état sauvage.

    Les chevaux mongols (qui ne sont pas les chevaux sauvages) sont d'excellentes montures pour effectuer de longues distances, car ils sont résistants, volontaires et infatigables. Certains chevaux bien reposés sont capables de parcourir 100 km en une étape.

    La Mongolie offre encore une faune sauvage très riche. La géographie des paysages et la présence humaine éparse, offre un cadre de vie idéal à nombre d'espèces. Des rapaces nous donne à voir leurs parties de chasse (aigle, faucons, vautours, milans, busards, gypaètes…). Aux abords des eaux douces, il est probable de croiser des oiseaux sauvages venus s'abreuver (grues, cygnes, oies, canards, sarcelles, perdrix, faisans, coqs de bruyère… )
    En prenant un peu de hauteur (entre 1000 et 4000 m) des chèvres sauvages peuvent devenir des voisines de route. Le léopard des neiges ou le fameux loup arpentent ces mêmes terres. Le loup est un animal central de la culture mongole, celui-ci ayant inspiré nombre d’histoires et de contes racontés le soir autour du feu.

    Télécommunications

    Pour appeler la Mongolie depuis la France, composer 00 + 976 + le numéro de votre correspondant.
    Pour appeler la France depuis la Mongolie, composer 00 + 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).
    On peut obtenir des communications internationales directes à la poste centrale et dans les grands hôtels d´Oulan-Bator. La poste centrale vend des cartes téléphoniques pour les appels internationaux. La poste et les hôtels Bayangol et Oulan-Bator permettent d´envoyer fax et télex (payables en devises). Nombreux cybercafés à Oulan-Bator. Les postes des capitales provinciales ont, en général, un accès Internet.

    Décalage horaire

    La Mongolie est à GMT+8, il y a donc 7 heures de décalage par rapport à la France en hiver et 6 en été : lorsqu’il est 12h00 à Chartres, il est 19h00 à Oulan-Bator en janvier (18h00 en août).

    Electricité

    220 volts. Prises de type européen.
    Pas besoin d'adaptateur !
    220 volts, 50 Hz. Les prises électriques sont identiques à celles que l’on trouve en France.
    Lors de vos déplacements dans la steppe, les possibilités de trouver de l’électricité seront rares. Toutefois, vous pourrez charger les batteries de vos différents appareils électroniques dans les camps de yourtes emménagés quand vous y restez. Il est également possible de recharger ses batteries sur l’allume cigare du véhicule. Prévoir un adaptateur pour cela. Vous pouvez vous équiper en complément d’un chargeur solaire.

    Bibliographie

    - Guides: Lonely Planet ou Petit Futé
    - Les Mongols de Jacqueline Thévenet (chez karthala)
    - Empire des Steppes de R. Grousset (chez Payot)
    - La Mongolie, nomades de la steppe, de Gifles ELkaim ( éd.La Boussole)
    - Ciel bleu de Tschinag Galsan, (chez Metailie)
    - Loup mongol d’Homeric, (chez Grasset)
    - « MONGOLIE AVEC BONHEUR », Tout de bleu et de vert, de Bernard Lugaz, Ed. Calamasol

    Cartographie

    Sur place, il vous sera possible d’acheter des cartes assez précises, mais celles-ci ayant été éditées du temps des Russes, il est possible qu’elles deviennent introuvables. Autant que possible, nous essayons de vous en fournir des copies.

    7 • Tourisme responsable

    Charte éthique du voyageur

  • Charte éthique du voyageur
    Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

    Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
  • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
  • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
  • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
  • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

    Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
  • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
  • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
  • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
  • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

    Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
  • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
  • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
  • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
  • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

    Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
  • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

  • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

    L’esprit ATR
    Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

    La labellisation
    Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

    Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
    Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
  • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
  • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
  • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
  • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
  • informer de façon transparente et sincère ;
  • s’engager en matière de compensation CO2.

    Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

    Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

    Et vous, que pouvez-vous faire ?

    Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

    Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

  • Adoptez la Nomad'titude !

    La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide, de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, de participation aux tâches communes ainsi que de respect des traditions locales. Et n’oubliez pas des imprévus sont toujours possibles, dans ces moments adoptez la Nomade attitude, patience et tolérance.

    Carte Mongolie RANDONNEE CHEVAL MONGOLIE