Le Cambodge en 5 mots-clés !

  • Angkor et Siem Reap (la cité des temples et la ville actuelle).
  • La gastronomie khmer (cuisson vapeur et herbes aromatiques à gogo : délicieux !).
  • Le Mékong (la « mère des eaux » traverse six pays, c'est le 4e plus long fleuve d'Asie !).
  • Phnom Penh (pour son ambiance surannée et son architecture art déco coloniale).
  • Le lac Tonlé Sap (et la vie quotidienne d’un village flottant).

Que faire au Cambodge ?

Voyager au Cambodge, c’est randonner dans la nature et au milieu des vestiges. Une destination pour tous : des familles curieuses aux amateurs de randos en passant par les amoureux de la culture khmer.

Le matin ou en fin de journée, vous partirez « à la fraîche » à pied et à VTT pour une randonnée à travers forêts luxuriantes, rizières, cascades et temples khmers (qui sont légions). Vers Siem Reap, des excursions en bateau vous permettront d’atteindre de magnifiques petits villages lacustres, construits sur pilotis. Vous pourrez aussi prendre de la hauteur à bord d’une mongolfière, histoire d’admirer les temples d’Angkor et les cachettes de la forêt sous un autre jour. A Kampot, dans votre kayak, au fil de l'eau, vous vous faufilerez à travers la mangrove. Autre approche en pirogue pour remonter la rivière de Stung Sen. Plus insolite, vous filerez à bord d’un reumok, une sorte de tuk-tuk équipé d’une remorque, pour un rallye super lent, drôle et solidaire. Une bonne manière de créer des liens avec les villageois qui s’amuseront de vous voir utiliser leur moyen de transport. Pour se remettre de ces journées bien remplies, vous goûterez aux délices des massages aromatiques et vous siroterez un apéro en regardant couler le Mékong...

Que voir au Cambodge ?

On ne se lasse pas des temples d’Angkor, du sage Mékong et du superbe plateau de Mondulkiri. Mais d’autres sites moins connus vous étonneront aussi.

Les incontournables, d’abord…
Redécouvertes au milieu du XIXe siècle, les ruines d’Angkor, l’une des capitales de l’empire khmer constituent l’épicentre culturel du pays. Surtout, malgré l’affluence, elles gardent toute leur magie. De Siem Reap à Battamang, embarquez en bateau pour comprendre la vie des habitants (et notamment celle des pêcheurs) au fil du Mékong. Vous trouverez de la fraîcheur dans la somptueuse forêt tropicale de Mondulkiri et vous découvrirez des rivières, des champs, des cascades et des plantations de café. Ne loupez pas non plus le Bayon et ses 200 gigantesques visages au regard mystérieux, le marché de Phnom Penh et son édifice art-déco des années 1930, le temple Prasat Preah Vihear, fièrement dressé sur les hauteurs des monts Dangrek, le lac Tonlé Sap et son village lacustre, le Banteay Srei un des temples mythiques, la campagne khmère et ses belles rizières d'un vert tendre (parfois fluo !), ainsi que les plages de Sihanoukville.

Et les endroits plus hors des sentiers battus :

  • Faites une plongée dans l’ambiance post- coloniale à Kep, une ancienne station balnéaire.
  • Visitez Kampot, un village typique khmer plein de charme, non loin de la frontière vietnamienne. Hérons et grues y vivent au milieu de la mangrove et des palétuviers.
  • Traversez la rivière Stung Sen, sa plaine rurale, ses rizières et ses grands palmiers.
  • Arrêtez-vous à la petite ville khmère de Kampong Thom.
  • Rencontrez les paysans de la province reculée de Mondulkiri.
  • Enfin, explorez les terres sauvages du Ratanakiri, magnifique région montagneuse.

Qui rencontrer au Cambodge ?

Un peuple généreux, simple, profondément joyeux et qui a toujours le sourire…

Pour une immersion dans la vie khmère, cap au centre du pays, à Boping où vous cotoyez des familles de pêcheurs (initiation à la pêche à l’épervier, pose des filets…) et vivez à leur rythme. À l’est du pays, non loin du Mondulkiri, près de la frontière vietnamienne, vous pouvez rencontrer les minorités Giaraïou, les Bunongs qui vivent souvent en autarcie, dans des huttes au toit de paille ou dans des maisons en bois. Dans les temples (même à Angkor), vous croiserez bien entendu des moines bouddhistes qui connaissent souvent quelques mots d’anglais et sont heureux de le pratiquer. Le peuple khmer est profondément gentil malgré les conditions de vie, parfois difficiles. Il saura vous faire partager leur joie et leur simplicité. Une belle leçon de vie et d’humanité.

Où dormir au Cambodge ?

Outre les hôtels classiques dans les villes...

Si vous  êtes plutôt "je m'immerge dans la vie locale pour vivre la réalité du pays", optez pour une nuit chez l’habitant, par exemple dans le village rustique et plein de charme de Roluos ou encore dans de grandes maisons sur pilotis, plus au centre du pays, du côté d’Angkor et de Boping, Une façon d'approcher la culture du pays et d'échanger avec les Cambodgiens. Egalement, au cœur de la région montagneuse de Mondulkiri, testez les guest house et, plus insolite, vivez l'expérience de passer une nuit dans un temple !

Quand partir au Cambodge?

Idéalement, partir entre septembre et avril, durant la saison sèche…

Les températures au Cambodge sont généralement très chaudes (25 à 35°C), le climat est tropical et donc souvent humide entre mousson et saison sèche. L’idéal est de choisir la période, entre septembre et avril.Les villes d’Angkor, au nord-ouest du Cambodge et de Phnom Penh, dans les plaines du Mékong, se visitent idéalement de novembre à avril, période très ensoleillée ainsi que l'est du pays (23 à 32°C). D'autant, que début novembre, a lieu la fête de l’eau, le Bom Om Touk, à Phnom Penh et le long du fleuve Tonlé Sap. Un événement unique ! Egalement, mi-avril, on peut saluer la nouvelle année khmère, trois jours de festivités (jeux, concerts...) très populaires. D’une manière générale, il est très rare de ne pas assister à une fête bouddhique. Celles-ci ont lieu deux à trois fois par mois dans les villages et les temples. Musique, danse et boissons au programme. Pour profiter de la plage de Sihanoukville, privilégiez la période de décembre à avril, lorsque les pluies diminuent. D’avril à fin août, il fait un peu plus chaud mais c’est encore supportable.Évitez seulement la période décembre-février, très chaude et sèche. Bon voyage !