Destinations
Activités

1 • Formalités

Passeport

Pour les ressortissants français, passeport valide 6 mois après le retour. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Pas de visa pour un séjour de moins de 31 jours.
Pour des séjours supérieur à 31 jours, visa obligatoire, qui vous sera fourni par l’Ambassade de Nouvelle-Zélande.

En cas de transit par l’Australie, et pour parer à toute situation pouvant entraîner des complications administratives (escale de plus de 8 heures, changement de terminal, zèle excessif de certaines compagnies), nous vous fournirons les éléments nécessaires à la demande d’un visa australien, gratuit.

2 • Santé

Vaccins obligatoires

Pas de vaccins obligatoires pour les îles Cook et Tonga.
Pour les îles Fidji, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour toute personne âgée de plus de 9 mois ayant séjourné dans un pays d'endémie (Afrique sub-saharienne, Amérique du Sud). Cette exigence s’applique aux voyageurs restés plus de 12 heures dans un pays à risque.
Rappelons la validité à vie de la vaccination, qui doit être faite au minimum 10 jours avant le voyage, dans un centre de vaccinations internationales.

Vaccins conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux décrits dans nos recommandations générales, en particulier les risques liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil. Si le paludisme est totalement absent, la dengue, le chikungunya et le virus Zika ne le sont pas et la protection contre les piqûres de moustique est capitale.

3 • Géographie

Capitale

La capitale Avarua, est située sur l'île principale de Rarotonga.

PIB

Le PIB par habitant est de 4 100 USD.

Point culminant

Le mont Te Manga avec 653 m sur l’île de Rarotonga.

Climat

La période qui va de mai à octobre est la meilleure pour séjourner dans les îles Cook. Le climat est tropical, modéré par les alizés et baigne les îles toute l'année. De novembre à mars, mois les plus chauds, le climat est humide avec des pluies tropicales en fin de journée. La saison des cyclones s'étend d'octobre à décembre et il est conseillé de se tenir informé des conditions météorologiques par les médias. Les températures fluctuent entre 21° et 30 °C. Le reste de l'année, les températures sont légèrement moins élevées entre 18° et 27 °C.

Géographie

Les Iles Cook sont reparties en deux archipels distincts : l’un au nord et l’autre au sud. Les quelques 240 km² de terre sont répartis sur plus de 1,8 million de km² de mer. Ratonga, l’île la plus grande et la plus haute de toutes les Iles Cook présente un relief aux contours déchiquetés avec une forêt dense tropicale recouvrant ses pentes escarpées, restes d’un ancien cratère. En s’approchant de la côte, cette végétation fait place à un sol fertile pour les plantations. Les lagunes et les plages idylliques plantées de palmiers font la beauté des Iles Cook. Les îles du nord comprennent Penrhyn, Manihiki, Pukapuka, Rakahanga, Nassau et Suwarrow et les îles du sud sont composées de Rarotonga, Mangaia, Atui, Mitiaro, Mauke, Aitutaki, Palmerston, Manuae et Takutea. Les neuf îles du Sud sont toutes d'origine volcanique et souvent entourées d'un lagon alors que les six îles du Nord sont toutes de vrais atolls avec des bas récifs coralliens, balayés par les vagues. Ratonga est située à 1260 km de Tahiti et 3450 km de la Nouvelle-Zélande.

Economie

Une nouvelle période de prospérité économique s’est installée à partir de l’année 2001. Le PIB du pays a connu une légère croissance en 2003 et même si l’économie a connu un certain ralentissement fin 2004, la croissance a repris en 2005. Le tourisme est florissant et représente près de 50% du PIB. Aujourd’hui, le secteur touristique représente la première source de revenus avec plus de 70 000 touristes dont la majorité vient de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie, du Canada et de plus en plus de l’Europe. Compte tenu des infrastructures actuelles, la capacité d’accueil des touristes atteint toutefois ses limites. Le reste de l’activité économique se répartit principalement entre l’activité financière offshore notamment la production de perles noires qui constitue la principale source d’exportation du pays, la pêche dont le secteur continue à souffrir des surinvestissements effectués ces dernières années et l’agriculture dont les plantes cultivées sont le taro, la banane, une variété de salsifis, la manioc, l’okra, les oranges et les noix de coco.
Toutefois, les rentrées d’argent ne suffisent pas à combler le déficit budgétaire du pays et sans l’aide financière importante de la Nouvelle-Zélande, les insulaires ne pourraient maintenir leur niveau de vie.

Faune et flore

La faune et la flore des Iles Cook sont restées très pauvres et ce jusqu’aujourd’hui. La faune naturelle est limitée à des lézards et des oiseaux. Les seuls mammifères natifs des îles sont les roussettes de Tonga qui vivent seulement sur Mangaia et Rarotonga. Parmi les espèces d'oiseaux endémiques, on trouve des martins-pêcheurs. Le monarque de Rarotonga encore appelé kakerori, espèce rare ne vit que dans une zone limitée de l'île notamment dans la réserve de Takitumu. Sous les eaux, on trouve, entre autres, les poissons-perroquets, les concombres des mers et les baleines à bosse. Rarotonga possède la flore la plus riche avec plus de 500 espèces. Le pandanus, dont les feuilles servent à l'artisanat local, est présent dans toutes les îles du Sud. Sur les atolls, la flore est peu diversifiée et il y a principalement des cocotiers.

4 • Hommes et cultures

Population

Elle est de 18 000 habitants.

Langue Officielle

La langue officielle est l'anglais.

Langue parlée

En dehors de l’anglais, les habitants parlent avant tout le maori des îles Cook.

Peuple

Maori (87,7%) ; métissée maori (5,8%), et les autres (6,5%).Le taux d’alphabétisation est de 95%.

Religion

Les 70 % des habitants sont membres de l'Eglise chrétienne des Iles Cook, 15 % sont catholiques romains et 7 % appartiennent à l'Eglise adventiste du septième jour. Les autres minorités religieuses sont les mormons, l'Assemblée de Dieu et des croyances autochtones.

Calendrier des Fêtes

1er janvier : Jour de l'An - 25 mars 2005 : Vendredi Saint, 28 mars 2005 : Lundi de Pâques - 25 avril : journée de l'Anzac (Australian and New Zealand Army Corp). Commémoration de l'engagement de la Nouvelle-Zélande aux côtés de l'Australie dans la première Guerre mondiale - 5 mai 2005 : Ascension - Le premier lundi de juin : anniversaire de la Reine - 25 juillet : Jour du Gospel à Rarotonga - 4 août : Jour de la Constitution - 16 octobre : Journée de l'Evangile.Gospel Day, Commémore l'introduction du Christianisme en 1823 – Novembre, fête du Tiare : parade colorée et fleurie - 25 décembre : Jour de Noël et 26 décembre : Boxing Day.

Histoire

Il y a environ 1500 ans, des polynésiens des îles Marquises avancèrent jusqu’à l’archipel sud et que les habitants venus de Samoa ou de Tonga commencèrent à coloniser l’archipel nord. Les premiers européens qui débarquèrent sur les atolls situés au nord furent Alvaro de Mendana en 1595 et Pedro Fernandez de Quiros en 1606. James Cook découvrit vers 1770 les îles de l’archipel sud. Les premiers à découvrir Rarotonga furent les mutins de Bounty dirigés par Christophe Fletcher en 1789. En 1821, des missionnaires de la London Missionary Society débarquèrent sur Aitutaki. En 1880, la Polynésie Française devint une colonie et l’Angleterre commença à craindre une extension territoriale française dans la Pacifique. C’est donc ainsi que l’Hyacinth mit le cap sur les Iles Cook. En 1888, Le capitaine Bourke fit passer d’abord Rarotonga et par la suite les autres îles sous protectorat britannique. En 1901, les Iles Cook furent administrativement jumelées à la Nouvelle-Zélande. C’est seulement en 1965 que le pays obtint en définitive son autonomie interne. Depuis, le pays se charge lui-même des affaires intérieures mais la Nouvelle-Zélande a toujours la responsabilité de la politique extérieure et de la défense.

Politique

La vie politique des Iles Cook est marquée par des alliances entre partis politiques, et suite aux élections législatives du 7 septembre 2004, le Parlement a désigné le 15 décembre 2004 Jim Marurai comme Premier Ministre, grâce aux votes du parti Cook Islands Party de Sir Geoffrey Henry (CIP) et du nouveau parti Demo Tumu de Robert Woonton. Les deux partis devaient se partager le pouvoir en faisant du poste de premier ministre un fauteuil tournant pour des périodes de deux ans. Après de multiples revirements d’alliances, l’émergence du nouveau Parti Cook Islands First soutenant Jim Marurai, de nouvelles élections législatives se sont tenues le 26 septembre 2006. Les résultats donnent une nette victoire à la coalition Democratic Party et Cook Islands First, qui remporte 15 des 24 sièges en jeu, confortant ainsi le premier ministre Jim Marurai. Les habitants du pays ont la nationalité néo-zélandaise et sont des sujets britanniques. Le pouvoir d’Etat est exercé au nom de sa majesté la reine d’Angleterre.
Parallèlement à leur statut d’Etat autonome en libre association depuis 1965 avec la Nouvelle-Zélande, les îles Cook continuent leur politique d’ouverture vers l’extérieur en établissant des relations diplomatiques formelles avec un nombre croissant de pays. Aujourd’hui, membre à part entière du groupe ACP depuis la signature de la Convention de Cotonou le 23 juin 2000, les îles Cook voient s’ouvrir des perspectives nouvelles pour l’obtention de financements. L’Union européenne a programmé une aide de 2,6 millions d’euros dans le cadre du 9ème FED, dont 2 millions d’euros destinés au développement des îles éloignées dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Savoir-vivre

Les tenues trop légères sont fortement déconseillées au cours des visites dans les villages. Le monokini n’est accepté que sur les plages et piscines d’hôtels. Il est de bon ton de ne pas donner de pourboire car personne ne s’attend à recevoir un pourboire et même une serveuse ne comprendra pas pourquoi quelqu’un lui laisse des pièces de monnaie sur une table. Toutefois, si vous voulez quand même lui laissé un pourboire, faites le avec tact en le lui donnant personnellement et avec quelques mots gentils, ainsi la situation sera clarifiée.

Achat

On trouve un grand choix dans l'artisanat local notamment des sculptures, des paniers tressés en fibres de coco, des sacs en pandanus, des poteries, des broderies et des tivaevaes ou des ukulélés. Sans oublier les fameuses perles noires. Les collectionneurs quant à eux penseront aux timbres et aux pièces des îles Cook. Aussi, il n’est pas usuel de marchander des articles aux Iles Cook.

Cuisine

La cuisine des Iles Cook est surtout faite à base de noix de coco et de poissons. Parmi les plats populaires, on trouve : le ika mata à base de poisson cru mariné au citron et au lait de coco, le anga kuru akaki ia: fruit de l'arbre à pain farci et le poke: pudding de fruits exotiques au lait de coco.

Boisson

L’eau du robinet est au moins potable à Rarotonga et en fonction de l’endroit, la qualité de l’eau dans les îles varie. Il est donc conseillé de consommer de l’eau minérale ou faire bouillir l’eau pendant au moins 7 minutes.

5 • Transports

Route

La conduite s’effectue à gauche. Un permis local est délivré aux conducteurs étrangers sur présentation de leur permis national auprès des services de police moyennant la somme de 5 euros. Les routes longeant la côte de l’île principale (Rarotonga) sont bitumées et correctement entretenues. L’assurance automobile n’est pas obligatoire. Néanmoins, il est conseillé de souscrire l’option assurance lorsqu’on loue une voiture. Attention aux conducteurs en état d'ivresse, les vendredis et samedis soir. Les bus à Rarotonga circulent uniquement du lundi au vendredi, de 7h30 à 16h30 et de 18h30 à 22h30 ainsi que le samedi matin.

Taxi et location

On peut louer des motocyclettes, des mobylettes et des voitures sur tour le pourtour de l’île. Les principaux loueurs sont : Avis, Budget, Rarotonga Rentals, Pacific Rentals, Island Car & Bike Hire. A Aitutaki on trouve les loueurs suivants : Rino’s Rentals et Swiss Rentals. Sur réservation, des taxis sont disponibles sur Rarotonga et Atiu. Ils ne sont pas équipés de compteur, il est donc nécessaire de négocier et de s’entendre sur le prix de la course avant de monter.

Avion

Seule la compagnie aérienne des Iles Cook Air Rarotonga assure les liaisons intérieures, notamment avec l’atoll d’Aitutaki. Leurs bureaux se trouvent au sein de l’aéroport international de l’île. Les compagnies aériennes, Air New Zealand et Pacific Blue assurent les vols internationaux. Air New Zealand, effectue au moins un vol quotidien direct de Rarotonga vers Auckland (Nouvelle-Zélande) avec une escale aux Fidji et trois vols par semaine au départ de Los Angeles via Tahiti. Pacific Blue, opère deux vols par semaine au départ de Brisbane, Sydney et Melbourne vers Rarotonga via Auckland. L'aéroport de Rarotonga est à 3 km du centre-ville et il faut compter environ 5 à 10 minutes en taxi (10 NZD environ) ou 10 minutes en en bus (2 NZD). Une taxe d'aéroport de 25 NZD est à prévoir pour le retour.

6 • Infos pratiques

Décalage

GMT moins 11.
En hiver (quand il est midi à Paris, il est 1h du matin aux Iles Cook)
En été (quand il est midi à Paris, il est 12h du soir aux Iles Cook).

Argent

Bien qu'il existe une monnaie locale, le dollar néo-zélandais (NZD) est la monnaie utilisée. Il y a en général peu d'endroits où changer de l'argent mais les banques comme WESTPAC, ANZ et certains hôtels acceptent de changer des devises (de préférence les dollars australiens ou américains). Il y a deux distributeurs automatiques de billets à Rarotonga pour tout retrait d’argent. Les banques sont ouvertes, du lundi au vendredi, de 9 h à 15 h. Les cartes de crédit Visa, Master Card, Diners Club et American Express ainsi que les chèques de voyages sont largement acceptés.

Electricité

220-240 V. Prises électriques différentes, il est conseillé d’emporter un adaptateur - transformateur.

Horaire

Les horaires d’ouverture sont du lundi au vendredi, de 8h00 à 16h00 et le samedi jusqu’à 12h00. Les petits magasins sont ouverts tard le soir y compris le dimanche. Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 9h00 à 15h00, le samedi jusqu’à 12h00 et à Aitutaki du lundi à jeudi, de 9h30 à 15h00.

Poste

On trouve des bureaux de poste aux Iles Cook, offrant une large gamme de timbre aux couleurs magnifiques qui raviront vos destinataires et collectionneurs. Pour envoyer du courrier depuis les Iles Cook vers l’Europe, il faut compter environ trois à quatre semaines minimum et ce pour des courriers qui partent en avion. Le courrier qui n’est pas envoyé par avion mettra trois à six mois pour arriver à destination. La poste est ouverte du lundi au vendredi, de 8h00 à 16h00.

Téléphone

Pour appeler les îles Cook depuis la France faites le 00 + 682 (indicatif du pays) suivi du numéro du correspondant et pour appeler la France depuis les îles Cook faites le 00 + 33 suivi du numéro du correspond sans le 0.

On trouve des moyens de communication moderne dans toutes les îles et en particulier dans les grandes villes et les grands hôtels. Les communications coûtent chers dans les hôtels. Le prix d’un appel local est de 0,15 NZD pour 10 minutes et de 0,5 NZD par minute pour un appel dans une même île. Il y aussi des téléphones publiques par carte et la carte téléphonique la plus courante est la marque Kia Orana qui peut être achetée dans un bureau de poste, magasins et hôtels, pour des communications locales, inter îles ou internationales.

Internet

On trouve des cybercafés tout autour des îles.

Couverture GSM

C’est la compagnie des télécoms des Iles Cook qui assure la couverture du réseau de téléphonie mobile uniquement dans certaines îles notamment à Rarotonga et parfois à Aitutaki. Il est nécessaire d’acheter une carte SIM local appelée Kokanet pour utiliser votre téléphone portable. La carte SIM coûte environ 25 NZD à Rarotonga et pour emmètre vos appels, munissez vous de la carte prépayée Koka dont les tarifs varient en fonction du nombre de minutes de communication. Les prix vont de 20 NZD à 50 NZD.

Devise

NZD

Taux

Cours d'achat estimé : 1 NZD = 0.600284 Euros au 18/09/2021 - Source : www.xe.com

7 • Adresse utiles

Ambassade

L’ambassade de Nouvelle-Zélande, tient lieu de représentation officielle des Iles Cook.
7 ter, rue Léonard de Vinci, 75116 Paris.
Tél. : 01 45 01 43 43.
Fax : 01 45 01 43 44.

Office de tourisme

Les Iles Cook n'ont pas d'office de tourisme en France. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site officiel :
www.cook-islands.com
Autre site intéressant :
www.ck/french.htm

Il est également possible de s'adresser à :
Cook Islands Tourist Bureau
36 Southwark Bridge Road, London SE1 9EU, UK
Tel: (020) 7202 6364.
Fax: (020) 7928 0722.

Sur place: Cook Islands Tourism Corporation
C.P. 14, Rarotonga, Iles Cook.
Mail : headoffice@cook-islands.com

8 • Environnement

Situation Environnementale

Quelque soit l’environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou plus naturel, il est de sa responsabilité de respecter l’endroit qu’il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente le cas échéant les problèmes environnementaux spécifiques au pays concerné.
- Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d’infrastructure d’élimination des déchets. Par exemple : les piles et batteries, les médicaments périmés, les sacs plastiques.
- La rareté de l’eau est aujourd’hui un problème mondial. Même si le pays visité n’est pas a priori concerné par le manque, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage, signaler les fuites éventuelles des robinets.
- Dans la plupart des hôtels vous disposerez d’une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n’êtes pas présents dans la chambre. La climatisation n’est d’ailleurs pas forcément absolument nécessaire sous tous les climats.
- En balade, dans certains écosystèmes fragiles, ne pas sortir des sentiers ou conduire hors-piste, limiter le piétinement et ne pas rapporter de « souvenir » : cueillir des fleurs rares, ramasser des fossiles ou des pétrifications, etc.