recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

Accueil > Circuit libre et nomade > Nos spécialistes circuit libre et nomade Retour circuit libre et nomade

NOS SPÉCIALISTES circuit libre et nomade

    • Aurore
    • Il est, en 1989, un événement que seul un séisme tel que la chute du mur de Berlin, pouvait faire passer aux oubliettes.

      17ème jour de cette année pas comme les autres. Première bonne surprise : sous la lumière froide d’une chambre d’hôpital du 13ème arrondissement, venait au monde Aurore. C’était un matin, peu avant le levé du soleil. Le hasard, paraît-il…

      Le 13ème, Aurore ne fait qu’y passer. Car c’est au nord de la capitale, dans le 18ème, qu’elle effectue une partie de son enfance, scolarité incluse, et se crée tout son cercle d’amis.

      Une période également marquée du sceau de sa passion dévorante pour le cheval, qu’elle pratique de manière assidue pendant plus de 10 ans.

      Et quand elle n’est pas à cheval, Aurore est ailleurs. Les voyages, elle en effectue plus d’un, en famille, à bord d’un camion aménagé par ses parents : Corse, Sardaigne, Portugal, Espagne, Croatie, Italie. Ensemble, ils enfilent les spots d’Europe comme des perles. L’origine, sans doute, de sa vocation.

      Bac en poche, Aurore œuvre alors à décrocher une Licence LLCE (Langues, Littératures et Civilisations Etrangères). Avec succès. Pas plus attirée que ça par les lumières du monde enseignant, elle couple son précieux diplôme à des (longues) études en communication, puis en tourisme. Des études entrecoupées de nombreuses excursions au cœur de pays qu’elle connaît désormais comme sa poche (ou presque). Mention spéciale pour l’Espagne, et plus particulièrement pour Barcelone, dont les rues étroites et la plage en centre ville recueillent toutes ses faveurs.

      Le tourisme : du sur-mesure pour Aurore qui, logiquement, part en quête d’un tour opérateur associant tourisme et développement durable pour effectuer son stage de fin d’étude. Elle atterrit rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, au secteur Asie du Sud-Est de Nomade Aventure.

      Une chouette expérience au goût de reviens-y… Pour prendre son mal en patience, Aurore se paye la Thaïlande, le Vietnam puis le Sri Lanka. Juste histoire de perfectionner ses connaissances sur cette région du monde qu’elle apprécie de plus en plus…

      Et un beau jour, certains diront que c’était écrit, elle est apparue dans nos bureaux parisiens. Sortie de la brume d’un froid matin de Novembre, Aurore a intégré l’équipe Liberté de Nomade Aventure.

      Depuis, son humour acéré, et sa connaissance sans faille de toutes les répliques des films les plus cultes (et les plus débiles aussi ?) de ces 30 dernières années, ont fait d’elle un élément incontournable de notre légendaire tribu.

      Testez-là, si vous passez dans le 5ème. Sur ça aussi, elle est incollable.

    • Marlène
    • Marlène est une rareté. Pas pour sa gentillesse. Ni pour son incroyable parcours aux quatre coins de la planète, non, non. Mais pour deux raisons, toutes bêtes.

      La première : quand certains jouent de la guitare ou du piano, Marlène, elle, joue du didgeridoo. Déjà, ça plante le décor.
      Ensuite, la seconde (la plus incroyable) : comme beaucoup, Marlène est inscrite dans une salle de sport. Mais, fait surprenant : elle y va ! Régulièrement qui plus est !
      Deux choses qui relatent assez bien sa personnalité : Marlène sait ce qu’elle veut, sait où elle va et, plus fort que tout, sait également où vous irez (pour vos prochaines vacances). Une rareté, on vous dit !

      Née à Toulouse au début des années 80, c’est pourtant essentiellement en Bretagne que Marlène grandit. Une enfance au rythme du biniou. De la mer. Et des crêpes. Une enfance bretonne, quoi (sans cliché aucun…) !

      Les années passant et l’appel du large se faisant de plus en plus sentir (la Bretagne, encore), Marlène une fois son bac en poche, prend ses cliques et ses claques, direction… Nancy. Pas très exotique, c’est vrai. Mais à cette époque, ce n’est pas encore le voyage qui la fait vibrer, mais bel et bien la com’ et les médias. On y reviendra.

      On est au commencement des années 2000. Avant de « plonger dans le marché du travail », Marlène s’accorde un interlude de trois mois à San Francisco. Une première approche du voyage loin de chez elle. Le début d’une longue liste.

      La com’ donc. Marlène y consacrera, en tout, onze années de sa vie au sein d’un (gros) groupe britannique. Onze années à officier comme chargée de budget, chef de projet, directrice conseil, à piloter des marges, développer des portefeuilles clients, gérer des comptes d’exploitation et manager des équipes… Onze années à cent à l’heure, donc.

      Pendant ce laps de temps, elle s’accordera tout de même quelques bonnes soupapes de décompression. Seule en Inde en 2006, et pendant près de un an en Asie (Inde, Népal, Thaïlande, Laos, Cambodge - pour une mission de solidarité dans un orphelinat - et Malaisie). Puis en Amérique du Sud (Chili, Bolivie, Pérou et Equateur) entre 2008 et 2009. Désormais, sérieusement atteinte par le virus du voyage, elle part traditionnellement une à deux fois par an (Sénégal, Sri Lanka, Madagascar, Brésil, Indonésie) jusqu’en 2013.

      Déclic ou prise de conscience, on ne sait pas trop. Quoi qu’il en soit, 2013 marquera un véritable tournant dans la vie de Marlène. Cette année-là, elle reprend des études de tourisme (courageuse, la Marlène), et intègre par la même occase Nomade Aventure en tant que stagiaire sur le département Asie. Le diplôme en poche, elle prend place (après un petit voyage aux Philippines et à Bornéo… quand même !) au sein du département Libre & Nomade, pour travailler sur les destinations Asie et Amériques.

      Bref, vous l’aurez compris, trouver un sujet de conversation lorsque vous avez Marlène en face de vous ou au téléphone, est plutôt chose facile. Alors, si vous passez non loin du 5ème à Paris, passez donc lui claquer la bise, elle sera ravie !

    • Sandra
    • La petite Sandra est née à Beaumont. Pour les profanes, ça se passe en Auvergne, au sud de Clermont-Ferrand, au rythme des vaches de Salers et des matchs de l’ASM, dont elle ne manque pas une sortie.

      Vingt premières années au milieu des volcans éteints, donc. Et, au final, un caractère bien trempé associé à une joie de vivre de tous les instants.

      Si Sandra affiche une ribambelle de passions (elle danse, fait du théâtre, du snowboard, est très à l’aise sur l’eau, et décroche même son permis bateau !), c’est incontestablement son appétit pour le voyage qui la caractérise le plus.

      Concrètement, elle attaque, très jeune, sa longue session baroudeuse en Europe, de l’Espagne à la Slovénie en passant par l’Italie et la République tchèque. Elle enchaîne ensuite, au rythme de la Cucaracha, avec deux mois d’études au Mexique. Puis, six mois chez l’oncle Sam, en mode Erasmus, pour un remake de "L’Auberge Espagnole". Elle s’aventure aussi en Asie, avec des excursions en Malaisie et aux Maldives, et en Amérique latine, du côté du Pérou et de l’Argentine notamment.

      Ce trait de caractère couplé à son bagout, la voilà donc promise à une folle carrière dans le tourisme. C’est plutôt logiquement, qu’elle plonge dans des études de communication, doublées d’une licence Anglais & Espagnol et d’un MBA au nom imprononçable, à l’Ecole Supérieure de Commerce d’Administration des Entreprises du Tourisme (ESCAET), à Aix en Provence.

      Là-bas, elle décroche également ses deux premiers jobs au sein de deux agences locales (comme "spécialiste Amérique latine", et "chargée de développement durable").

      Puis, en 2011, elle monte à la capitale. Là, elle s’essaye (avec succès) au métier de "conseillère voyages spécialiste Afrique" chez l’un de nos concurrents. Enfin, elle atterrit chez Nomade Aventure, au cœur de l’équipe "Libre & Nomade", secteur en pleine explosion. Elle approfondira considérablement sa découverte du monde en général, et de l’Amérique latine en particulier.

      Sandra, c’est donc, l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, l’Asie et… l’Auvergne à la fois. Volcanique, zen, communicante et généreuse. Vous ne pourrez pas la louper, lorsque vous passerez nous claquer la bise, dans notre agence parisienne. Sandra Pardon… y a vraiment pas de quoi (évidement !)

    • Tommy
    • Ne vous fiez pas à son accent qui fleure bon les rives du lac Saint-Jean et le sirop d’érable : le cœur de Tommy est en Afrique !

      Né au Québec à la fin des années 70, Tom n’était depuis sa petit ville de Jonquière, coincée entre le St Laurent et le Lac St Jean, pas prédestiné à devenir le grand voyageur qu’il est aujourd’hui.

      Après des études et un diplôme de marketing, et un paquet d’expériences (dont celle de membre actif dans le Bureau de voyage de son campus), Tommy se lance en 98, dans le grand bain. Ou plutôt, le grand désert. A Atar, en Mauritanie, pour le compte de l’Agence Canadienne de développement International, il se prend d’amour pour la région de l’Adrar. Le début d’une passion

      Suivent une ribambelle de destinations : Burkina Faso, Bénin, Namibie, Niger, Cameroun… Tout Canadien qu’il est, Tommy affiche une connaissance impressionnante de tout le continent africain. Des connaissances qu’il enrichie d’expériences significatives, un peu partout dans le monde, du Brésil à la Mongolie.

      Avec une telle expérience, Tommy n’affiche pourtant pas la cinquantaine au compteur, loin de là.

      Directeur de la destination Afrique "Libre & Nomade" depuis 2013, passez donc lui serrer la louche à l’occasion. Il vous fera rêver avec ses histoires de rencontres, d’animaux, de forêt, de débrouille, de solidarité ! Positif en toutes circonstances, il saura entendre la petite voix intérieure qui vous mènera au voyage de vos rêves !