recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure
Remise à zéro

Départ garanti :

 

Voyager avec Nomade Aventure

pour les prix bas l'espritde l'équipe
et de nos clients
l'originalité
de l'offre

LES DERNIERES PUBLICATIONS :
 

Accueil > France > Nos spécialistes France Retour France

NOS SPÉCIALISTES France

    • Audrey
    • Audrey ce n’est pas qu’un accent. Et si tout en elle, rappelle la ville rose (à commencer par son accent, donc..), certains autres traits de sa personnalité, la rendent attachante à plus d’un titre.
      Une certaine fraîcheur notamment. Et une joie de vivre de tous les instants.

      Née dans une bourgade du fin fond du Tarn, à la lisière d’une réserve ornithologique, c’est en plein air que la petit Audrey passe le plus clair de sa jeunesse. De ses propres mots, elle rêve d’être un oiseau et d’atteindre les sommets. Pour sûr, si elle ne chante pas sous la douche, la gamine porte bien son nom, malgré tout.

      De cette incommensurable envie de voir le monde d’en haut (et sans doute de son grand papi en poste chez Latécoère), lui vient une passion somme toute élémentaire : les avions. Mais elle ne se contente pas d’acheter des modèles réduits, ou d’en apprendre les noms par cœur, non. Audrey apprend carrément à piloter, et passe son brevet d’initiation aéronautique. Rien que ça.

      Ses rêves de haute voltige mis à mal, par une banale histoire de taille inférieure au minima requis (on croit rêver), Audrey se tourne, dépitée, vers la carrière d’éleveuse de chèvres naines (pourquoi naine ? Elle seule le sait). Une carrière qui ne décollera jamais vraiment, même si la demoiselle se vente d’avoir un jour aidé une chèvre à mettre au monde un magnifique petit chevreau (c’est authentique…).

      Qui dit chèvre, dit terrains escarpés. Serait-ce à cette affaire de biquette qu’Audrey doit son orientation vers la randonnée ? Quoi qu’il en soit, de fil en aiguille s’en suivent plusieurs sorties dans les Pyrénées. Et, c’est finalement la découverte du ski qui complètera son goût prononcé pour la montagne.

      Après quelques menus boulots assez improbables (guide dans une Abbaye, animatrice "Fort Boyard" dans un supermarché…), Audrey débarque chez Nomade Aventure en 2004 comme stagiaire.

      Aujourd’hui, elle sévit toujours dans la tribu, en tant que responsable de notre agence toulousaine. Elle a écumé avec Nomade, une suite impressionnante de destinations, de la Tanzanie à la Jordanie, en passant par la Birmanie, l’Ouzbékistan, les Maldives ou le Népal…

      Passez lui dire bonjour à l’occasion. Elle vous parlera d’avions, de chèvres, de nains… et surtout de voyages !

    • Carole
    • Carole à la pêche. Chez elle, c’est une constante. Elle est celle sur qui l’on rêve de tomber, ces jours où tout va de travers. Pour elle, le verre est à moitié plein, c’est une évidence. Et si toutefois vous en doutez encore, elle saura vous prouver par A+B que vous avez toutes les raisons de vous réjouir.

      Née à paris, bretonne d’origine, Carole à aussi la bougeotte (en plus d’avoir la pêche). Tout a commencé par quelques excursions outre Manche (histoire de peaufiner son anglais) puis outre Atlantique (comme fille au pair aux States).

      Après un BTS Tourisme, elle plonge dans le grand bain et se lance dans un périple de 365 jours d’Ushuaia à Mexico, à pied, en bus et en vélo, une vraie nomade ! Si bien qu’aujourd’hui, l’Amérique du sud n’a presque plus de secrets pour cette latina de cœur.

      Posée dans la ville rose depuis quelques années maintenant (après avoir testé Lille, Paris et Montpellier), elle continue d’arpenter le globe. Zone après zone, en Afrique et au Moyen Orient notamment.

      Une touche à tout, avec qui le voyage devient contagieux, et qui compose avec Audrey, la team Nomade Toulouse !

    • Danielle
    • Danielle, c’est une très longue histoire. A peu près aussi fournie que passionnante.

      Fruit de l'union entre un père libanais et une mère hollandaise, elle était dès sa naissance prédestinée à ne rien faire comme tout le monde. Et ça a commencé très tôt, puisque, performance, elle ne parle aucune des deux langues. Et s’en étonne elle-même !

      Ce n’est pas son premier séjour au Texas qui lui a transmis le virus du voyage, mais bel et bien une excursion sur l’île mexicaine de Cozumel et au Yucatán. La machine à voyager est lancée !

      Un BTS tourisme plus loin, Danielle se met en quête d’un emploi à l’étranger. Son vœu est exaucé, pour le moins. Elle pose ses valises à Trivandrum. Dans cette Inde, elle reste trois ans. A Trivandrum donc, mais aussi à Mamallapuram, au fin fond du Tamil Nadu, d’où elle ramène une expérience humaine incroyable et une connaissance du terrain imparable.

      De retour en France, et forte de son vécu, elle rejoint la team Nomade, sur le secteur Asie du Sud-Est. Comme on peut s’en douter, sa maîtrise du sujet force le respect…

    • Vincent
    • S’il n’a pas l’âge de Yoda (ni les oreilles, d’ailleurs), Vincent en a la sagesse. Et de loin.

      Né en 1966, le même jour que le Botswana (ça ne s’invente pas !), le petit Vincent (que l’on n'appelle pas encore Vinz) grandit au cœur du 94, à Vitry. Il traverse l’arrivée de la télé couleur, Mai 68, les premiers pas de l’homme sur la lune, le départ du grand Charles et le premier choc pétrolier sans encombre.

      Petit, le bonhomme est très actif. Il s’essaye au volley, au basket puis au scoutisme (rien à voir), pendant huit longues années. Il troque, ensuite, son bermuda et ses pompes pleines de terre contre le képi et le sabre de Saint-Cyr, service militaire oblige.

      S’il décroche haut le coude (ce sont ses mots) un diplôme de pub anglais (option double pinte), il échoue lamentablement (ce sont toujours ses mots) dans ses études de Sciences.

      L’appel du large se faisant sentir, Vinz s’essaye tout de même à la voie traditionnelle et évolue quelques années au sein d’un éditeur de logiciels.

      Et là, le déclic. Il prend ses cliques et ses claques et part pour deux mois en Namibie…
      Les grands espaces, la nature, les animaux à foison, la vie, la vraie… il rentre cinq ans plus tard.

      Quelques treks plus loin… du mont Toubkal à La Réunion, du Cantal au Kilimandjaro, de la Mauritanie au Cap Vert et, une fois son rêve réalisé (la traversée du Botswana en auto-stop), il débarque chez Nomade Aventure sur son secteur de prédilection.

      Né le même jour que le Botswana... Un signe, comme si le gaillard avait été marqué du sceau de cette Afrique australe qu’il chérit tant. Et qu’il vous propose de découvrir aujourd’hui avec son petit plus bien à lui. Prenez le temps de faire sa connaissance, si vous passez dans notre agence parisienne, vous ne serez pas déçu !

    • Ibrahim
    • Plus sociable qu’Ibrahim, chez Nomade, connaît pas ! Incarnation de l’optimisme, et pourvu d’un sens du contact à vous défriser une permanente, il excelle aussi dans l’art de sentir les gens. Et dieu sait qu’il aime les gens.

      Père guinéen, mère sénégalaise, Ibou est avant tout d'origine peulh. Il naît à Paris dans les seventies. Enfant, il entame sa longue carrière de baroudeur par plusieurs virées en Afrique pour voir sa famille.

      Pourtant, ce sont les chiffres qui lui mettent le grappin dessus. BTS comptabilité (la voie de ses parents) : un choix de raison, plus qu’une réelle vocation, qui met définitivement à mal ses rêves de devenir gardien de but, ou champion d’athlétisme.

      C’est à l’armée qu’Ibou a le déclic qui lui fait embrasser le domaine du tourisme. Il vous racontera les circonstances exactes (une histoire de plage et de djembé…).

      Il s’attaque alors à des études dans le domaine, et, fort de plusieurs expériences au sein de grands TO, et sur le terrain, il revient en France et intègre la tribu Nomade en 2007.

      D'abord bien installé au sein du secteur Afrique, Ibrahim propose aujourd'hui toutes les destinations. Véritable cador sur bien des destinations, il a toujours faim d’aventures, et ne manquera pas de vous embarquer avec lui !

    • Julie
    • Tout commence de manière traditionnelle pour la petite Julie : elle voit le jour à Villeurbanne, dans les seventies. RAS. Sauf que… c’est dans les monts du Liban qu’elle passe ses premières années.

      De retour en France, cap sur Méribel, puis Lyon et sa région. Juju a vingt ans lorsqu’elle repart. Ça se complique.

      Elle se lance avec une virée linguistique en Angleterre, poursuit avec une année en Inde, dans le cadre de séjours héliski (héli pour hélicoptère, oui !) entre autres. Pas banale comme expérience. Juju embraye sur l’Asie : Népal, Thaïlande, Laos. Le début d’une longue liste d’explorations !

      Finalement, en 2001, elle débarque dans la capitale, pour huit années (autant dire, une éternité !) heureusement entrecoupées d’escapades (un break de trois mois en Amérique latine notamment, histoire de reprendre du poil de la bête !). Chez Nomade, c’est sur l’Afrique de l’Ouest et l’Asie centrale qu’elle excelle.

      En 2008, retour aux sources. Elle prend notre agence lyonnaise en mains, la peinture à peine sèche. Un pari gagnant !

      Julie et le voyage, c’est du sérieux. Globe-trotteuse dans l’âme, à pied, à ski, à cheval, à Mobylette… rien ne l’arrête ! Voyez par vous-même. Ça se passe au 10 quai Tilsitt !

    • Laurie Elisa
    • Il n’aura fallu que très peu de temps pour réaliser que Laurie-Elisa a incontestablement le profil pour briller ici-même. Elle est sans doute l’incarnation de la Nomade Aventure sous sa forme la plus élémentaire : fraîche, ouverte d’esprit, et curieuse.

      Après des études d’histoire et de géopolitique du côté de Rouen, et un DUT Développement touristique, Laurie-Elisa enrichit son cursus d’une license puis d’un master "Management du tourisme". Les diplômes, ça c’est fait… !

      Si elle est une voyageuse dans l’âme, son truc, c’est aussi le sport. Le sport étude même. Pendant cinq ans, elle honore les patinoires de France et de Navarre de sa frêle silhouette. En pratiquant non pas le hockey, mais bel et bien le patinage artistique. Quant au handball, elle y casse la baraque durant près d’une dizaine d’années. Une vraie barjot…

      C’est en 2011, et après un stage de six mois au sein du secteur "Libre & Nomade", que Laurie-Elisa prend ses quartiers chez Nomade Aventure sur le secteur Europe. Elle aura avant cela, goûté aux joies de la vie à l’étranger, aux Etats-Unis, en Egypte, ou encore en Norvège et en Espagne, lors de diverses pérégrinations.

      Une question vous taraude au sujet des Canaries ? Les Cyclades vous font de l’œil ? Ayez le réflexe Laurie. Elle mérite à elle seule le voyage…

    • Marion
    • Énergique, c’est ainsi que l’on pourrait définir Marion. Un coup de moins bien ? Passez donc tailler une bavette avec elle, ne serait ce que quelques minutes, ça ira tout de suite mieux !

      La petite Marion voit le jour au milieu des années 80 dans cette chouette ville qu’est Angers. Si elle y réside durant ses 20 premières années, elle s’essaye tout de même à de nombreuses reprises, aux joies de la randonnée, dans les Alpes et dans les Pyrénées notamment. Un bon présage pour la suite…

      Pur produit de l’Anjou et de ses châteaux, elle en mènera la vie, à l’occasion de son premier job au Domaine de Chaumont sur Loire (une bien belle bâtisse…).

      De ses propres mots, si l’expérience est une réussite, Marion réalise que son niveau d’anglais est calamiteux. Résultat, quatre mois de l’autre coté de la manche à revoir ses bases, dans un resto chic entre roast potatoes et apple pie.

      Un déclic sans doute. L’expérience s’avérant plutôt concluante, Marion remet le couvert… en Australie. Elle écume les cafés de Perth à Sydney comme serveuse, s’essaye au woofing à Brisbane, et termine par un road trip d’anthologie au volant d’un van multicolore…

      Un déclic de plus. Car de retour en France, suite aux nombreuses sollicitations de son entourage au sujet de son expérience australienne, Marion se découvre une passion pour le tourisme.
      Elle attaque donc une formation pro dans le domaine. Une formation qu’elle partagera entre Nantes et… Paris, chez Nomade Aventure.

      C’est sur l’Europe que Marion sévit, même si ses connaissances du voyage ont passé depuis bien longtemps, les frontières du vieux continent…

    • Nicolas
    • Un sacré morceau, le Nico. Si sa carrure (entre le frigo américain et l’armoire normande) le prédestinait, à première vue, plus à embrasser la carrière de déménageur ou de rugbyman, c’est bel et bien chez Nomade Aventure en tant que spécialiste de l’Afrique, qu’il a choisi de poser ses valises.

      Son histoire commence en 1988. Dès sa naissance, le petit Nico choisit de se faire remarquer… en débarquant un 29 février. Ça commence plutôt bien. C’est en Dordogne, dans le petit village de Corgnac-sur-l'Isle et ses quelques 650 âmes, qu’il passe sa jeunesse. Une période marquée par un intérêt évident pour la géographie : pour preuve, une incroyable collection de carte Panini. Son trésor à lui, en quelque sorte.

      Le Kenya. C’est, alors qu'il est encore tout jeunot, la destination qu’il choisit pour son premier trip. Il entame alors une récolte impressionnante de pièces jaunes pour réaliser son rêve. Récolte qui durera jusqu’en 2005 (nous y reviendrons).

      Scolairement parlant, c’est en sport que le petit Nico s’éclate le plus. Il touche au judo dès l’âge de 5 ans et devient champion départemental, cinq ans plus tard. Il se passionne alors pour le foot, et le vélo. A 15 ans, il est recruté dans un pôle espoir national cycliste, avant de décrocher, en 2005, un contrat semi-professionnel jusqu’en 2007. C’est également durant cette période plutôt chargée, qu’il devient bachelier et qu’il reverse à l’association "Pièces jaunes" (on en parlait précédemment) une somme rondelette qui le privera du Kenya pour le moment, mais qui le verra gratifié du titre de "plus gros donateur de toute la Dordogne".

      En 2007, c’est là que ça se complique (c’était simple jusque là. Si, si…) ! Cette année-là, il découvre le monde du travail. Il suit, tout d’abord, une formation professionnelle en maçonnerie. Maçon, il le restera six mois avant de soulever du piano, du frigo américain, de l’armoire normande, et de conduire du poids lourd durant un an et demi, comme déménageur (tout s’explique…). En 2009, il choisit de s’adonner à sa seconde passion et devient… rouleur de papier dans une imprimerie. Un boulot de nuit plutôt usant, qu’il quitte en 2010.

      Là, il embarque au volant d’une authentique ZX et traverse le nord et l’est de l’Europe, pour finir à Bayonne pile poil pendant les ferias. Sacré programme.

      Plus de doute, sa première passion reste définitivement le voyage. Nico sera donc steward. Ne parlant que très peu la langue de Shakespeare, il décide de se former en Ecosse. Durant un mois, il parcourt ce pays magnifique et en découvre toutes les légendes.

      Ensuite, début 2010, il débarque à Paris pour entamer les études qui changeront sa vie. Problème, l’école censée assurer la formation en question a fait faillite trois semaines auparavant…

      Qu’à cela ne tienne, il débute un BTS Tourisme en alternance ainsi qu’un taf à mi-temps à la réception d’un palace (le "Plaza Athénée", pour ne pas citer), puis comme vendeur chez "Renault" sur la plus belle avenue du monde.

      Et un jour, alors qu’il se promène dans le 5e arrondissement, Nico croise la route de Nomade Aventure, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève. Il y dépose un CV, à tout hasard, avec comme objectif d’y effectuer son stage de fin de BTS. Deux semaines plus tard, le voilà en poste pour une dizaine de mois. Une expérience concluante.

      Mais, c’est pas fini. Cette expérience terminée, Nico reprend la route. Cette fois à la conquête de l’Amérique du Sud. Neuf mois d'aventure à travers le pays de tous les superlatifs. Du lourd.

      A son retour, personne chez Nomade ne l’ayant oublié, il tente à nouveau sa chance. Avec succès. Aujourd’hui, le voilà propulsé au rang de super conseiller. Et, avec un bagage pareil, soyez certain qu’il vous fera rêver… et même plus !

    • Sandra
    • La petite Sandra est née à Beaumont. Pour les profanes, ça se passe en Auvergne, au sud de Clermont-Ferrand, au rythme des vaches de Salers et des matchs de l’ASM, dont elle ne manque pas une sortie.

      Vingt premières années au milieu des volcans éteints, donc. Et, au final, un caractère bien trempé associé à une joie de vivre de tous les instants.

      Si Sandra affiche une ribambelle de passions (elle danse, fait du théâtre, du snowboard, est très à l’aise sur l’eau, et décroche même son permis bateau !), c’est incontestablement son appétit pour le voyage qui la caractérise le plus.

      Concrètement, elle attaque, très jeune, sa longue session baroudeuse en Europe, de l’Espagne à la Slovénie en passant par l’Italie et la République tchèque. Elle enchaîne ensuite, au rythme de la Cucaracha, avec deux mois d’études au Mexique. Puis, six mois chez l’oncle Sam, en mode Erasmus, pour un remake de "L’Auberge Espagnole". Elle s’aventure aussi en Asie, avec des excursions en Malaisie et aux Maldives, et en Amérique latine, du côté du Pérou et de l’Argentine notamment.

      Ce trait de caractère couplé à son bagout, la voilà donc promise à une folle carrière dans le tourisme. C’est plutôt logiquement, qu’elle plonge dans des études de communication, doublées d’une licence Anglais & Espagnol et d’un MBA au nom imprononçable, à l’Ecole Supérieure de Commerce d’Administration des Entreprises du Tourisme (ESCAET), à Aix en Provence.

      Là-bas, elle décroche également ses deux premiers jobs au sein de deux agences locales (comme "spécialiste Amérique latine", et "chargée de développement durable").

      Puis, en 2011, elle monte à la capitale. Là, elle s’essaye (avec succès) au métier de "conseillère voyages spécialiste Afrique" chez l’un de nos concurrents. Enfin, elle atterrit chez Nomade Aventure, au cœur de l’équipe "Libre & Nomade", secteur en pleine explosion. Elle approfondira considérablement sa découverte du monde en général, et de l’Amérique latine en particulier.

      Sandra, c’est donc, l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, l’Asie et… l’Auvergne à la fois. Volcanique, zen, communicante et généreuse. Vous ne pourrez pas la louper, lorsque vous passerez nous claquer la bise, dans notre agence parisienne. Sandra Pardon… y a vraiment pas de quoi (évidement !)