recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

ZIMBABWE

Accueil > Zimbabwe > Santé Retour du cap aux chutes victoria en lodge

Santé Zimbabwe

Vaccins obligatoires

Pas de vaccination obligatoire pour les voyageurs arrivant directement d’Europe. Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune pourra cependant être demandé à ceux qui auront effectué un séjour récent dans un pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique du Sud où, même si la vaccination n’est pas exigée, la maladie peut être présente.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout il est important d'être immunisé contre diphtérie,tétanos et poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) et en fonction de la durée et du type du voyage contre, typhoïde, rage.

Paludisme

La première des protections est la protection individuelle contre les moustiques (et les autres insectes) : répulsifs adaptés, vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées, présentes dans les camps et lodges. A l'exception de la capitale Harare, le paludisme est présent partout ; le choix de traitement préventif devra donc se faire entre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), doxycycline ou méfloquine (Lariam).

Autres risques

Les risques d'affections transmises par des piqûres d'insectes (moustiques, mouches, tiques) sont présents partout hors des grandes villes. Il en est de même pour les risques alimentaires, et ceci, de plus en plus alors que se dégrade la situation du pays (hormis dans les camps de safaris et à Victoria Falls). Leur prévention doit passer par l'observance des conseils de nos recommandations générales concernant les problèmes environnementaux et comportementaux. La dégradation actuelle de la situation politique, entraîne une grande insécurité hors des zones touristiques. Il est recommandé de ne pas voyager seul, de suivre scrupuleusement les interdits des autorités locales et de se renseigner avant le départ auprès du ministère des affaires étrangères. Baignades : le risque de parasitoses multiples interdit les bains dans les rivières, sauf peut-être dans le Zambèze à l'approche (mais pas trop!) des chutes Victoria.

Infos pratiques

Les conditions sanitaires, qui étaient satisfaisantes à Harare, ne le sont plus, et il sera nécessaire avant d'envisager une solution à un problème de santé grave de consulter la compagnie d'assurances et l'ambassade de France