recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

NAMIBIE

Accueil > Namibie > Santé Retour

Santé Namibie

Vaccins obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n'est pas obligatoire à l'arrivée à Windhoek pour les voyageurs arrivant d'Europe ou d'Afrique du Sud. Elle n'est pas non plus recommandée pour ceux d'entre eux qui voyageront dans la plus grande partie du pays. Mais, la circulation épidémique du virus dans l'Angola voisin nous incite à la recommander à ceux dont l'itinéraire confinera à la frontière nord du pays : nord du Koakaland, pays Himba, rivière Kunene, bande de Caprivi. Enfin, elle pourrait être exigée de ceux qui auraient fait un stop aux chutes Victoria, côté Zambie ou Zimbabwe.
Rappelons la validité à vie de la vaccination, qui doit être faite dans un centre de vaccinations internationales.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Et, en fonction de la durée et du type du voyage, contre typhoïde et rage.

Paludisme

La première des mesures préventives est la protection individuelle contre les piqûres de moustique (répulsifs efficaces, vêtements couvrants au coucher et au lever du soleil, moustiquaires imprégnées).
le risque de paludisme ne concerne que le nord du pays : la zone frontalière avec l'Angola et la bande de Caprivi, mais aussi l'extrême nord du parc d'Etosha et du Kaokoland, régions où un traitement préventif sera nécessaire. Les séjours y étant généralement courts, le plus adapté est l'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), sinon Doxycycline ou méfloquine (Lariam).

Autres risques

Les risques d'affections transmises par des piqûres d'insectes (moustiques, mouches) sont présents partout hors des grandes villes. Même chose pour les risques alimentaires, en dehors des camps et lodges. Les voyageurs s’aventurant dans le Namib ou le Kalahari devront être équipés pour le désert : risque de chaleur le jour et de froid la nuit ; réserves d'eau et de nourriture suffisantes, vigilance à l'égard des animaux venimeux (serpents, scorpions). Baignades : les bains en mer, sur Skeleton Coast ou à Cape Cross, sont peu tentants, non pas à cause des milliers de phoques que vous y verrez, mais, plutôt, à cause de la violence des rouleaux et des courants.

Infos pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes en particulier à Windhoek. En cas de problème grave, il est préférable de prendre l’avis de la compagnie d'assistance et des services compétents de l'ambassade de France à Windhoek.