recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

PHILIPPINES

Accueil > Philippines > Hommes et culture Retour philippines challenge 2017

Hommes et culture Philippines

Population

84 619 974 habitants.

Langue Officielle

La langue nationale est le philipino, basé sur le tagalog ; il y a au moins un ou deux dialectes parlés dans chaque région.

Langue parlée

L’anglais est compris et parlé à travers tout le pays, particulièrement dans le milieu des affaires. Le Hokkien, le Cantonais et le Mandarin sont aussi parlés par les membres plus anciens de la communauté Filipino-Chinoise.

Peuple

Les Philippines se composent d'une majorité d'origine malaise, de minorités chinoises, musulmanes (Moros)etmestizos (Filipino-Espagnols ou Filipino-Américains).

Religion

Les Philippines sont le seul pays chrétien d’Asie. Plus de 90% de la population se déclare de confession chrétienne, dont 80% de catholiques. Les musulmans (4%), qui vivent principalement dans Mindanao et l’archipel Sulu, représentent la minorité religieuse la plus importante. Environ 4% des Philippins appartiennent à l’Église philippine indépendante (catholique). Les bouddhistes et les animistes constituent le faible pourcentage restant.

Calendrier des Fêtes

12 juin : fête de l'Indépendance (la fête de l'Indépendance était autrefois célebrée le 4 juillet, jour de l'affranchissement du pays des Etats-Unis) ; un ancien président du nom de Marcos a changé la date au 12 juin, jour où le pays s'est affranchit de l'Espagne.

Histoire

Le 16 mars 1521, Fernand de Magellan découvre les Philippines.
Parti le 20 septembre 1519, il a réussi à atteindre l'Asie par la route de l'ouest. Il débarquera aux Philippines et y évangélise la population locale. Le 27 avril il sera tué par des indigènes de l'île de Mactan.

En 1898, tandis que les Etats-Unis entrent en guerre contre l'Espagne, les Philippines, archipel d'Asie du Sud-Est, proclament leur indépendance. Les Philippines étaient sous domination espagnole depuis 1565. Mais, les Etats-Unis ne reconnaîtront pas cette indépendance et réprimeront durement les révoltes indépendantistes menées par Emilio Aguinaldo. L'autonomie sera accordée en 1934 et l'indépendance ne deviendra effective qu'en 1946.

4 juillet 1946, après le retrait des troupes japonaises fin 1944, l'archipel des Philippines proclame son indépendance. Le pays avait déjà acquis sa souveraineté lorsque la guerre hispano-américaine de 1898 mis fin à la colonisation espagnole. Mais les Etats-Unis qui avaient refusé de reconnaître cette indépendance ont occupé le pays pendant 47 ans. Libérées de toute présence étrangère, les Philippines doivent maintenant se reconstruire après quatre années de guerre contre le Japon.

Politique

Le système politique philippin est calqué sur le modèle politique américain. Il s'agit d'une république où le Président joue le rôle de chef d'État, chef du gouvernement, et commandant en chef des forces armées. Le président est élu par un vote populaire, pour un mandat de 6 ans, au cours duquel il ou elle nomme les différents ministres.

La pouvoir législatif est détenu par le Congrès, parlement bicaméral, constitué du Sénat et de la Chambre des représentants. Les membres des deux chambres sont élus par vote populaire. Il y a 24 sénateurs qui siègent 6 ans au Sénat, ainsi que 250 représentants qui siègent pendant 3 ans à la Chambre des représentants.

La branche judiciaire du gouvernement est constituée d'une cour suprême. Cette cour de dernier ressort est composé de 15 juges : 14 juges dits Associate Justice et un juge président dit Chief Justice. Ces juges sont tous nommés par le président de la République philippine.

Célébrités

Ferdinand Marcos : la population reste divisée en ce qui le concerne. Certains le considèrent comme un vrai héros philippin à cause de ses exploits durant la seconde guerre mondiale, son ascension fulgurante en politique et les lois qui sont encore en application aujourd'hui. D'autres ne voient en lui que le dictateur corrompu qui vida les coffres de l'État. D'autres le blâment pour l'effondrement de l'économie au milieu des années 1980. D'autres disent qu'il fut un homme brillant qui aurait pu faire des Philippines une des grandes nations asiatiques.

Benigno « Ninoy » Simeon Aquino Jr. (27 novembre 1932–21 août 1983) fut un leader de l’opposition pendant la présidence de Ferdinand Marcos. Il fut emprisonné au début de la loi martiale en 1972 et partit ensuite en exil aux États-Unis en 1980. Il retourna aux Philippines en août 1983, mais il fut assassiné dès son arrivée à l’aéroport de Manille. Sa femme Corazon Aquino devint le centre de l’opposition contre le régime et devint présidente après la chute de Marcos en 1986.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs, nous vous conseillons, au minimum, l’équivalent de 1,5 euro par jour et par personne. Nous vous conseillons le double pour les guides. Au restaurant, 10% du montant de l'addition sont dans la norme. A l'hôtel, 50 pesos au bagagiste.
En règle générale, le mieux est d'aligner votre pourboire sur l’économie locale : les prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'en caler le montant. Vous pouvez toutefois noter que, pour une journée de travail, un chauffeur touche entre 1 000 et 1 500 pesos (entre 18 et 27 euros) et un guide entre 1 500 et 2 000 pesos (entre 27 et 36 euros).

Si le cas se présente, on évitera en revanche d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants, en faisant des distributions « sauvages » dans la rue. Si l'on souhaite apporter son aide en fournissant du matériel scolaire, des vêtements ou des médicaments, il est préférable de les remettre au directeur de l’école, au chef du village ou au dispensaire le plus proche, qui sauront en faire bénéficier les plus démunis.

Très courtois et respectueux, les Philippins ne supportent pas les désaccords et les situations conflictuelles. A la place d’un non catégorique, ils préfèrent user de périphrases. Quant au marchandage, il est d'usage sur les marchés et avec les chauffeurs de tricycles, mais mal approprié dans les magasins.

Par ailleurs, il faut respecter la population locale et sa culture, éviter de photographier les gens à la sauvette et avoir une tenue vestimentaire en accord avec les usages et les lieux visités.

Achat

Le choix de produits artisanaux est très large. Les plus appréciés sont les sculptures sur bois, les peintures à l’huile, les ouvrages en laiton et les objets en coquillage ou en nacre. On trouve également des sacs et des objets usuels tressés en chanvre de Manille, des étoffes précieuses en soie naturelle et en fibre d’ananas, des vêtements colorés et brodés (traditionnels et modernes) qui sont faits sur mesure et à un prix avantageux. Egalement, les meubles en rotin, les célèbres cigares philippins et l’excellent rhum.

Cuisine

La cuisine philippine est la fusion de trois traditions culinaires : chinoise, malaise et espagnole. Les plats étant servis tous en même temps, attendez-vous à en déguster certains froids. Les restaurants traditionnels kamayan, où l’on mange avec ses doigts dans une feuille de banane, sont très en vogue. Dans les régions que vous visitez, renseignez-vous sur les spécialités locales, souvent délicieuses.Le merienda est un en-cas que l’on prend dans la matinée et dans l’après-midi. Le soir, les brochettes de viande, de poisson et de fruits de mer connaissent un grand succès. Les plats, toujours accompagnés de riz, sont préparés au lait de coco (ginataan), ou consistent en viande ou poisson grillé (inihaw). Régalez-vous avec une salade de papaye verte ou des lumpia, rouleaux de printemps à la viande ou aux légumes. Essayez le classique adobo, un mélange de poulet, de porc et de calamars et/ou de légumes préparés au vinaigre, à l’ail et au poivre. Ou le lapu-lapu inihaw, poisson grillé, servi avec de la sauce de soja et de l’ail; le lapu-lapu est le poisson le plus apprécié des Philippines, mais il coûte cher (il tient son nom du chef philippin qui assassina Magellan !). Poulet, porc et bœuf sont souvent préparés en ragoût. Les soupes, aux nouilles accompagnées de crevettes, calamars, viande ou légumes, varient presque à l’infini.

Boisson

Il est recommandé de boire de l’eau en bouteille capsulée. L’eau du robinet étant impropre à la consommation, on boira donc de l’eau minérale en bouteille. On s’abstiendra également de consommer des glaçons. En ce qui concerne l’eau minérale, on vérifiera que la bouteille n’a pas été ouverte.
Attention aux crudités et pensez à peler les fruits.