recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

Guadeloupe

Accueil > Guadeloupe > Hommes et culture Retour guadeloupe, l’archipel papillon

Hommes et culture Guadeloupe

Population

458 000 habitants.

Langue Officielle

Le français est la langue officielle.

Langue parlée

Le créole est le plus communément parlé, mélange irresistible d'ancien français et d'expressions imagées:
Bonjour : Bonjou
S’il vous plait : Si ou plé
Comment allez-vous ? : Sa ou fé
Oui : Wi
Non : Vonn

Peuple

Indiens, Blancs-Matignon, Noirs, Mulâtres, Békés et Blancs se mêlent dans l’histoire guadeloupéenne. Les indiens nommés aussi coulis (coolies), arrivés d'Inde en 1853, travaillent la terre à la place des esclaves noirs affranchis. Ils sont très présents dans le commerce.
Les Mulâtres représentent la caste la plus dynamique. Les Békés, blancs créoles qui descendent des premiers colons européens sont près de 450 000 en Guadeloupe.

Religion

Avec une centaine de lieux de cultes, les guadeloupéens se tournent pour la plupart vers la religion catholique et sont très pieux, d'autres préfèreront avec la même ferveur l'indouisme.
Certaines croyances animistes sont très présentes comme les esprits de la nuit, les zombis.

Calendrier des Fêtes

Le 14 juillet.

Histoire

1493: Christophe Colomb découvre les petites Antilles, et nomme sa découverte Guadeloupe (de l'espagnol Santa Maria de Guadalupe).
1635: les français débarquent, et s'attaquent aux indiens Caraïbes. Un traité de paix est signé entre Français, Anglais et Caraïbes, ces derniers héritent des iles de la Dominique et de Saint Vincent.
17ème siècle: la canne à sucre enclenche rapidement l'esclavage; les esclaves sont capturés de force en Afrique et vendus par des négriers aux planteurs blancs.
18ème siècle: la réussite économique de la Guadeloupe attise la convoitise des anglais. Les flibustiers du Roi de France livrent une guerre qui va durer 7 ans. La Guadeloupe redevient française.
La Révolution française éclate, l'esclavage est aboli, mais Napoléon le rétablit en 1802.
1848: abolition de l'esclavage dans les colonies françaises. A court de main d'oeuvre, des indiens des Indes immigrent.
1871: Représentation à l'Assemblée nationale.
1946: La Guadeloupe comme la Martinique devient un département français d'outre-mer.
1982: Elles deviennent des "régions" avec chacune un préfet nommé à Paris, des députés et des sénateurs.

Politique

Depuis 1982, la Guadeloupe est devenue une région monodépartementale avec un préfet nommé à Paris. 1er décembre 1999: Déclaration de Basse Terre qui réclame une plus grande autonomie interne. La loi du 10 mai 2001 reconnait l'esclavage comme un crime contre l'humanité.

Célébrités

Ecrivains:

- Maryse Condé (née en 1937), enseignante à l'université de Columbia (New York) et romancière. Elle a écrit son roman le plus connu, Ségou en 1984.
- Dany Bébel-Gisler (1935-2003), a travaillé ardemment à la reconnaissance de la langue créole, à travers ses activités de sociologue au CNRS et au sein de l'UNESCO.
- Gisèle Pineau (née en 1956), dans son roman L'Espérance-macadam (Stock, "Livre de poche", n°14496, 1995), elle montre notamment l'envers du décor guadeloupéen (la misère, l'inceste, les cyclones).

Personnages historiques:

- Victor Hugues (1762-1862), fervent révolutionnaire, il est le premier, 54 ans avant Victor Schoelcher à avoir proclamé l'abolition de l'esclavage en GUadeloupe.
- Le chevalier de Saint-Georges (1739-1799), artiste si doué qu'on le surnomma le Watteau de la musique. Il fût le professeur de musique attitré de la reine Marie-Antoinette.

Célébrités guadeloupéennes:

- Kassav, groupe de musique créole connu dans le monde entier.
- Marie-José Perec, championne d'athlétisme qui remporta trois titres olympiques, dont le fameux doublé 200-400 mètres aux J.O d'Atlanta en 1996.
-Laura Flessel, née en 1972 à Petit-Bourg, a été championne olympique d'escrime en 1996.
- Thierry Henry et Lilian Thuram, deux joueurs de classe internationale et vainqueurs de la coupe du monde de 1998.
- Pascal Légitimus, comédien et comique, membre du trio des Inconnus.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
En règle générale, le mieux est d'aligner votre pourboire sur l'économie locale : les prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'estimer son montant.

Achat

Les achats que vous pourrez effectuer durant votre séjour sont assez limités. L'artisanat guadeloupéen est quasi inexistant. La majorité des boutiques de souvenirs vend des objets importés d'Amérique latine ou d'Asie.

Cuisine

La cuisine créole est relevée, abondante, savoureuse et originale.
- Acras et boudins créoles, typiques.
- Crabes farcis, nourris pendant 15 jours de fruits tropicaux et de piment !
- Cabri, en ragoût ou en colombo.
- Poissons et fruits de mer, excellents.
Les épices (cannelle, girofle, colombo, coriandre ...) et les légumes tropicaux (gombos, manioc, christophine, patate douce ...) se mêlent à l'infini.

Boisson

- Le rhum et le ti-punch: comme vous l'aimez, vieux rhum ou rhum blanc ? sucré ou très sucré ? citron ou glace ? bientôt il n'auront plus aucun secret pour vous.
- De délicieux jus de fruits frais vous feront dévouvrier les saveurs originales des fruits tropicaux.
L'eau du robinet est potable partout. Des eaux minérales sont aussi proposées aux consommateurs.