recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

ETHIOPIE

Accueil > Ethiopie > Hommes et culture Retour best of grand sud !

Hommes et culture Ethiopie

Population

En 2012, 82 101 998 habitants.

Langue Officielle

La langue officielle est l'amharique.

Langue parlée

Il existe plus de 70 langues (dont les principales sont l'oromo, le tigrinia, le gouragué) et 290 dialectes. L'anglais est enseigné à l'école, dans les villes, la plupart des Ethiopiens le parlent.

Peuple

L’Ethiopie est une mosaïque de peuples regroupant quelques 80 ethnies.

Religion

La chrétienté arrive au IVe siècle par les côtes de la mer Rouge, mais se sépare de Rome en 451, lors du concile de Chalcédoine qui condamna la doctrine monophysite selon laquelle le Christ ne possède qu'une seule nature divine, et affirma ainsi la double nature du Christ, divinité et humanité. A partir de VIIe siècle, la pression des pays voisins musulmans se faisant de plus en plus forte, l’Eglise d’Ethiopie ne reçu plus de patriarche d’Egypte. Il faudra attendre le XVe siècle pour renouer un contact avec l’occident. Ne recevant plus de directives, elle s’est développée selon son propre rythme, en gardant un certain nombre d’archaïsmes qui finalement la sépare très nettement de l’Eglise orthodoxe d’Egypte. L’Eglise d’Ethiopie aura attendu 1951 pour qu’un patriarche éthiopien soit nommé ; elle se sépara totalement de l’église copte en 1971.

C’est cet isolement qui rend cette religion d’autant plus intéressante, avec ses rites particuliers, ses pèlerinages (Timkat, Meskal…), et sa ferveur toujours présente.

L’islam devenu première religion, est un islam sunnite. Il existe aussi un grand nombre de croyances fédérées sous le terme d’animisme, et bien présentes dans toutes les campagnes d’Ethiopie.

Lalibela: lieu tant de fois montré, mais qui conserve toujours sa magie. Vous pourrez le visiter plusieurs fois, vous trouverez toujours un nouvel attrait. En effet ce lieu est vivant, la ferveur religieuse, les pèlerinages existent encore. Débuté au XIIe siècle sous le la dynastie Zagoué cet ensemble architectural de 11 églises, reste le point de pèlerinage des chrétiens orthodoxes d’Ethiopie. Il s’agit d’églises creusées dans le sol, renfermant tout le symbolisme de la chrétienté. En effet, coupé du monde, sans possibilité de pèlerinage à Jérusalem, les chrétiens d’Ethiopie ont dû, sous l’impulsion du roi Lalibela, construire ce nouveau Jérusalem. Mais ce serait oublier la nature humaine, car en effet, descendants de Salomon, les Zagoué, ont besoin de nouer des liens forts avec le clergé. Ainsi, en construisant ces édifices uniques au monde, il était alors possible de compter sur ce soutien.

Inscrit au patrimoine de l’Unesco en 1978, cet ensemble est sous haute protection : échafaudages et toits en métal protègent le lieu des attaques du temps. A partir de 2007, devrait se mettre en place le projet "les cieux de Lalibela", qui viendra coiffé les églises d’un voile de protection et mettra aussi en valeur ce joyau d’Ethiopie.

Calendrier des Fêtes

28 mai : Fête Nationale.
le 2 mars est célébrée la commémoration de la bataille d'Adoua (1896), au cours de laquelle les troupes de l'Empereur Menelik ont repoussé les Italiens.

Histoire

L'Ethiopie est l'une des plus ancienne zone de peuplement humain connue à ce jour.

L'Italie envahit l'Éthiopie en octobre 1935 et occupe la capitale entre 1936 et 1941.

En 1974, une junte militaire (Derg) destitue l'empereur Hailé Sélassié Ier couronné en 1930. La junte établit un État socialiste dirigé avec une main de fer par Mengistu Haïlé Maryam, qui tombe en 1991.

Un régime républicain est institué, avec une nouvelle constitution donnant des compétences accrues aux provinces, faisant de l'Éthiopie un État fédéral.

L'Érythrée déclara son indépendance en 1993 après trente ans de lutte armée.
Une nouvelle guerre a eu lieu entre L'Ethiopie et l'Erythrée de 1998 à 2000.
Le plan de paix signé en 2000 prévoit le déploiement de forces le long de la frontière.

Le 27 septembre 2004, le gouvernement a annoncé la tenue le 15 mai 2005 d'élections générales pour renouveler les 548 sièges de l'Assemblée des représentants du peuple.

Politique

Le fonctionnement des institutions éthiopiennes est codifié par le texte constitutionnel ratifié en décembre 1994 et entré en vigueur le 22 août 1995.

Le régime parlementaire repose sur deux assemblées (bicaméralisme) qui représentent le pouvoir législatif :
- la Chambre des représentants du peuple
- la Chambre de la fédération.

Les institutions se caractérisent par un pouvoir exécutif fort, exercé par le Premier Ministre, choisi par le parti majoritaire pour un mandat de 5 ans renouvelable une fois.
Le Président, quant à lui a une fonction essentiellement honorifique. Il est élu par la Chambre des députés du peuple.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs, nous vous conseillons l’équivalent de 4 euros par jour et par personne. Nous vous conseillons le double pour les guides.
En ce qui concerne le personnel local, les usages sont très variables. Le mieux est d'aligner votre pourboire sur l’économie du lieu : le prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'en estimer le montant. 1 euro au bagagiste est dans la norme.

Si le cas se présente, on évitera en revanche d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants, en faisant des distributions « sauvages » dans la rue. Si l'on souhaite apporter son aide en fournissant du matériel scolaire, des vêtements ou des médicaments, il est préférable de les remettre au directeur de l’école, au chef du village ou au dispensaire le plus proche, qui sauront en faire bénéficier les plus démunis.

Achat

Les productions artisanales sont variées, métal, cuir, fibres séchées, tressées ou tissées, bois.
Tous les achats faits en Ethiopie peuvent être exportés, sauf les antiquités (surtout les icônes, les rouleaux magiques, les bibles, les bijoux d’argent et les croix de procession).

Cuisine

La spécialité culinaire éthiopienne est l’injera (grande galette de tef) accompagnée essentiellement de viande grillées ou en ragoût(boeuf, mouton, chèvre).

Les chrétiens observent de nombreux interdits alimentaires : le porc n'est pas consommé ; le mercredi et le vendredi sont jeûnés : on accompagne alors l'injera de purées de légumes.

Les restaurants des hôtels servent de la cuisine occidentale (pizzas et spaghettis essentiellement).

Boisson

Les boissons traditionnelles sont le bouna (café), le chai (thé), le tej (hydromel) et la tella (bière artisanale.

Dans les villes, et notamment à Addis Abeba et à Bahar Dar, on peut boire de delicieux jus de fruits. Les "sprice" sont composés de jus superposés de goyave, papaye, orange, banane, avocat, etc.

Essayez également le machiato, café au lait herité des Italiens.

Il est recommandé de ne pas boire l’eau du robinet. Vous pourrez facilement acheter des boissons capsulées.