recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

COREE DU SUD

Accueil > Coree du sud > Hommes et culture Retour au pays du matin calme

Hommes et culture Coree du sud

Population

48 289 037 habitants. 480 habitants au km2.

Langue Officielle

Coréen (langue ouralo-altaïque comme le mongol, le turc, le hongrois ou le finnois). L'alphabet coréen, appelé Hangeul, est constitué de 10 voyelles simples et de 14 consonnes. Il a été inventé en 1443.

Langue parlée

L'anglais est surtout parlé dans les lieux très touristiques.

Peuple

Le peuple coréen est remarquablement homogène (on ne dénombre qu'une petite minorité d'environ 20.000 chinois). Les coréens sont originaires de Mongolie ou du Nord-Est de la Chine, se rattachant au type mongoloïde.

Religion

Bouddhistes(46 %), protestants(39 %), catholiques(13 %), keut ou chamanisme.
Par ailleurs, la Corée du Sud est sans doute le pays d'Asie qui applique le plus les préceptes confucéens.

Calendrier des Fêtes

15 août qui correspond au jour de la Libération ( 15 août 1945) aprés 35 ans de colonisation japonaise.

Histoire

La première fondation d'un État en Corée remonte au IIIe millénaire avant l'ère chrétienne. Depuis lors, ce pays a survécu tant bien que mal entre la Chine et le Japon sans toutefois perdre son identité. La division contemporaine de la Corée remonte aux suites de l'occupation japonaise commencée à partir de 1905. À la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, la Corée a été divisée en deux zones par les puissances mondiales, les États-Unis et l'URSS. En 1948, le Sud et le Nord se constituaient chacun en un État indépendant, un Nord communiste, et un Sud sous influence états-unienne. En juin 1950, la Guerre de Corée commençait. Le Sud était soutenu par les États-Unis, le Nord par la Chine. L'accord de Panmunjeom, signé en 1953, a mis fin aux combats mais pas à la guerre, qui n'est, en 2004, toujours pas officiellement terminée. La péninsule de Corée est divisée par une zone démilitarisée aux alentours du 38e parallèle. C'est la zone la plus militarisée du monde.Après la guerre, la République de Corée du Sud, régime autoritaire sous le gouvernement autocratique de Syngman Rhee et la dictature de Park Chung-hee, a connu une croissance économique rapide. C'est dans les années 1980 que les manifestations ont mis fin à la dictature pour installer un pouvoir démocratique. Kim Dae-jung est le premier président bénéficiant d'une véritable légitimité démocratique.La possibilité d'une réunification reste un sujet important de la vie politique péninsulaire : aucun traité de paix n'a été signé avec le Nord. La Corée du Sud maintient des efforts en vue d'améliorer la situation, malgré les menaces autour du programme nucléaire du Nord.

Politique

Le chef d'État de la République de Corée du Sud est le président, qui est élu par scrutin direct pour une pèriode de 5 ans. Premier représentant de la République et chef des armées, le président dispose en outre d'un pouvoir exécutif important ; il nomme le Premier ministre avec l'approbation du Parlement. Il préside et nomme également le Conseil d'État.
Le parlement coréen est appelé Assemblée nationale ou le Kukhoe ; ses membres sont élus pour un mandat de quatre ans. Il compte actuellement 273 sièges, dont 227 sont pourvus au suffrage direct et le reste distribué proportionnellement parmi les partis ayant cinq sièges ou plus. L'instance judiciaire la plus élevée est la Cour suprême, dont les juges sont nommés par le président avec le consentement du Parlement.

Célébrités

Réalisateurs de cinéma : Kim Ki-duk ("Printemps, été, automne, hiver... printemps"), Park Chan-wook ("Sympathy for Mr Vengeance"), Lee Chang-dong ("Oasis", "Peppermint Candy").
Littérature : le moine Illyeon ("Mythes et Légendes des trois royaumes"), Hwang Sok-Yong ("Monsieur Han", "La route de Sampo"), Yi Mun-yol ("Notre héros défiguré"), Kim Sung'ok ("A la façon des années 60"), Kim Jong-chul (poète), Chong Ch'ol (poète du 15ème siècle).
Musique : Chung Myung-whun (pianiste et chef d'orchestre), Chung Kyung-wha (violoniste), Jo Su-mi (soprano), Seo Tai-ji (chanteur et musicien aussi célèbre en Corée que le fut Michaël Jackson aux Etats-Unis dans les années 80 !).
Sportifs : Ahn Jung-Hwan (footballeur), Cha Bum-Keun (footballeur élu "Meilleur joueur asiatique du 20ème siècle" !).
Arts Plastiques : Sin Sa-im-dang (Peintre, calligraphe et poète du 16ème siècle, sans doute la coréenne la plus célèbre), Kim Hong-do (peintre du 18ème siècle), Baek Nam-jun (Art Vidéo).
Divers : King Sejong The Great (inventeur de l'alphabet coréen : Hangul), Yi Hwang (Philosophe Confucéen), Sejong (1397-1450, le plus célèbre des Rois coréens), Kim Woo-chong (créateur de la société "Daewoo").

Savoir-vivre

Le pourboire est soumis à votre libre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs nous vous conseillons au minimum l’équivalent de 1.5 € ou 2 $ par jour et par personne. Nous vous conseillons le double pour les guides.
En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs, etc) les usages sont très variables. Nous vous conseillons de caler votre pourboire en fonction de l’économie locale : le prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes locales, etc vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront comme vous le faites naturellement chez vous de caler le montant de votre pourboire si celui-ci vous parait justifié.

On s’incline lorsqu’on se présente à quelqu’un et l'inclinaison doit être proportionnelle à l’âge de votre interlocuteur.
L’échange des cartes de visites même hors relations de travail est une tradition de même que d’offrir un cadeau. Celui-ci se donne et se reçoit des deux mains.
On se déchausse pour rentrer dans un lieu privé mais aussi dans certains restaurants. On peut manger assis par terre, avec des baquettes et surtout on paye la totalité de l’addition ou on est invité. Celle-ci ne se partage pas.

Achat

Le thé vert et le ginseng, bien sûr, des pilules jusqu’aux savons et shampooings.
Superbes soieries, broderies et macramé.
Céramiques très raffinées, objets en laque et cuivre
Pierres précieuses, masques en bois, matériel et vêtements sportifs

Cuisine

On vous proposera systématiquement des légumes qui auront macérés dans des jarres sous terre. Cette pratique remonte à l’époque où les paysans extrêmement démunis n’avaient que ce moyen de conservation des aliments.
Voici quelques spécialités :
le kalguksu ou nouilles servies dans un bouillon de viande
le galbi, côtes de bœuf marinées grillées au charbon de bois
le bulgogi ou barbecue coréen que nous connaissons en Occident, qui consiste à faire cuire des lamelles de bœuf mariné sur un gril de table.
Le riz accompagne systématiquement les plats, c’est avec la soupe la base de la cuisine.
La table traditionnelle est basse et on s’assoit par terre dans des chaises avec un dossier mais sans pieds.

Boisson

La bière et le thé vert accompagnent généralement votre repas. Une boisson plus "typique", le soju est la boisson faite à partir d'alcool de patate douce.