recherche cartographique

Recherche cartographique Nomade Aventure



Départ garanti :

 

CAMEROUN

Accueil > Cameroun > Hommes et culture Retour lacs, volcans & chefferies de l'ouest

Hommes et culture Cameroun

Population

15 746 179 habitants.

Langue Officielle

Le français parlé et compris à peu près partout et l’anglais pour les régions nord ouest et sud ouest.

Langue parlée

De nombreux dialectes sont également parlés : le mandara, foulfouldé, l’arabe soudanais, le pidgin, le bassa...

Peuple

Le Cameroun compte près de 250 ethnies différentes.
Ce pays est au croisement de deux groupes ethniques importants : les peuples soudanais du Nord (Toupouri, Moundang, Massa) et les Bantous du Sud.

Religion

Chrétienne (40%) répartie comme suit : 25% de catholiques et 15% de protestants.

Calendrier des Fêtes

20 mai : fête Nationale. Il s'agit de la fête laïque la plus importante au Cameroun, avec des grands défilés , des danses et des nombreux chants.

Histoire

L'ancienne colonie française et une partie de la colonie britannique ont fusionné en 1961 pour former la République fédérale du Cameroun, qui en 1972 fut renommée République unie du Cameroun ; depuis 1984 le pays s'appelle la République du Cameroun.

Politique

Le Cameroun est une république démocratique de type présidentiel. Le pouvoir législatif est exercé par l' assemblée nationale.

Le fonctionnement parfois étrange des élections dans ce pays a souvent été qualifié de démocrature, une dictature sous des oripaux démocratiques.

Le 11 octobre 2004, Paul Biya est réélu à la présidence du pays au premier tour de scrutin et avec près de 75 % des voix.

Le 8 décembre 2004, il y a un nouveau remaniement ministériel avec la modification de quelques postes, l'ajout d'autres. Le nouveau premier ministre est Ephraïm Inoni, comme le veut la pratique, anglophone du Sud.
Au total, 65 ministres et secrétaires d'État.

Parrallèlement, sur le plan administratif, le Cameroun compte dix provinces ayant chacune un chef-lieu : le Sud (Ebolowa), le Sud Ouest (Buéa), le Littoral (Douala), le Centre (Yaoundé), l'Est (Bertoua), l'Ouest (Bafoussam), le Nord Ouest (Bamenda), l'Adamoua (Ngaoundéré, le Nord (Garoua) et l'Extrême Nord (Maroua). Ajouté à ces provinces, il existe 58 départements qui sont divisés en arrondissements.

Célébrités

Sportifs :
Yannick NOAH (1960) : l'un des sportifs d'origine camerounaise le plus connu. Il découvre le tennis en France (Nice) et très vite, il se fait remarquer par Toni Ashe son idole. C'est en 1983, qu'il remporte les Internationaux de France à Roland Garros.
Roger Milla, idole du football camerounais.

Savoir-vivre

Au Cameroun, le pourboire est une tradition ancrée dans la plupart des activités de service. Le pourboire est soumis à votre libre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service.
Pour les chauffeurs nous vous conseillons au minimum l’équivalent de 2 € ou 3 $ par jour et par personne. Nous vous conseillons le double pour les guides.
En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs, etc) les usages sont très variables. Nous vous conseillons de caler votre pourboire en fonction de l’économie locale : le prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes locales, etc vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront comme vous le faites naturellement chez vous de caler le montant de votre pourboire si celui-ci vous parait justifié.
Gardez à l’esprit que vous êtes à l’échelle africaine.
Afin de respecter la dignité et la culture des populations que vous allez rencontrer, nous vous demandons de respecter ces règles :
- Ne photographier pas à la sauvette les habitants dans les villes et les villages traversés.
- Ne donnez pas de bonbons ou de gadgets aux enfants. Donnez tous les cadeaux que vous pourriez apporter (vêtements, fournitures scolaires...) à votre guide qui saura les distribuer ; les médicaments seront remis aux infirmeries de brousse ou aux dispensaires.

Cuisine

L'alimentation camerounaise est principalement constituée de maïs, de mil, de manioc d'arachides, d'ignames et de bananes plantains. Les plats les plus courants sont le gari composé de manioc râpé et séché et le foufou, qui est une purée composée de maïs, de mil ou de manioc bouilli.
Il est a noter que la cuisine traditionnelle diffère selon les régions, chacune possédant ses propres spécialités.
A Douala par exemple, on mange du ndolè, légume équivalent à l’épinard, préparé avec Des arachides, de l’ail et Des épices, accompagné de viande ou de poisson (crevettes ou morue). Le n’domba (viande ou poison cuit à l’étouffée avec des épices dans des feuilles de bananes) est la spécialité de Yaoundé avec le bobolo (gelée de manioc fermentée, enrobée de feuilles de bananiers). Sur les côtes, on mange d’excellents poissons braisés (capitaine, turbot, sole, dont la cuisson et l’assaisonnement restent secrets) et des brochettes de crevettes grillées. Dans l’ouest, c’est le couscous de maïs, le poulet DG et le boeuf sauce au gombo (légume gluant quand il est cuit), le kondre. Dans le nord, on peut manger de l’antilope ( le nord est une région d’élevage) et le mil sous ses diverses formes (boule de mil, pan ; on peut même en boire le vin ou la bière).
Dans le sud du pays, les céréales sont plus souvent cuites à l'huile de palme, relevées au piment rouge et arrosées d'une sauce à base de poisson, de viande ou de légume.

A Kribi, nous vous conseillons notamment le restaurant « Mimado » situé sur une plage à environ 5 kilomètres et tenu par Michelle une française mariée à un Camerounais.

Boisson

Dans les grandes villes, l’eau du robinet n’est en général pas potable (se renseigner à la réception). Il est préférable de ne boire que de l’eau purifiée ou des boissons capsulées. Dans les hôtels, vous pourrez trouver des bouteilles d’eau minérale ou des sodas.

D’une manière générale, les repas ne coûtent pas chers au Cameroun. A titre indicatif, un repas coûte entre 3 000 et 5 000 CFA par personne. Les boissons (type soda, bières…), entre 500 à 1000 CFA et 1000 à 1500 CFA pour une bouteille d’eau minérale.