Le terme Prang désigne dans l'architecture religieuse de Thaïlande un type particulier de tour reliquaire, caractéristique des périodes d'Ayuthya et de Bangkok. Construit en brique ou en latérite, décoré de stuc, il se dresse sur un haut soubassement pyramidal et possède une toiture très développée en forme d'ogive. Enfermant des reliques dans des chambres du soubassement, privées de tout accès, il comporte en outre une cella à laquelle on peut accéder par un escalier long et raide. Type d'édifice réservé aux monastères les plus importants des cités, le prang poursuit son évolution jusqu'à nos jours, marquée par l'étirement de la silhouette générale et l'hypertrophie de la toiture. Il peut être flanqué de tours secondaires qui ont pris une importance particulière dans l'art de Bangkok.